« Le mystère de l’incarnation (4) » | Extrait 117

La stature de l'homme d'aujourd'hui, la connaissance, l'amour, la loyauté, l'obéissance, ainsi que la vision, tout ce que l'homme a atteint aujourd'hui, sont les résultats qui viennent du jugement par la parole. Si tu es capable de loyauté et de rester debout jusqu'à ce jour, c'est grâce à la parole. Maintenant, l'homme voit que l'œuvre de Dieu incarné est en effet extraordinaire. Beaucoup de choses en elle ne peuvent pas être atteintes par l'homme ; ce sont des mystères et des prodiges. Par conséquent, plusieurs se sont soumis. Certains ne se sont jamais soumis à aucun homme depuis leur naissance, mais quand ils voient les paroles de Dieu aujourd'hui, ils se soumettent pleinement sans s'en rendre compte et ils ne se hasardent pas à examiner ou à dire quoi que ce soit de plus. L'humanité est tombée devant la parole et gît prostrée devant le jugement par la parole. Si l'Esprit de Dieu parlait directement aux hommes, ils se soumettraient tous à la voix, tombant sans parole de révélation, tout comme Paul est tombé au sol devant la lumière, sur le chemin de Damas. Si Dieu continuait à faire Son œuvre de cette manière, l'homme ne serait jamais capable de reconnaître sa propre corruption via le jugement par la parole et ainsi obtenir le salut. C'est seulement en devenant chair que Dieu peut porter personnellement Ses paroles aux oreilles de tous les êtres humains, afin que tous ceux qui ont des oreilles puissent entendre Ses paroles et recevoir Son œuvre de jugement par la parole. Un tel résultat n'est atteint que par Sa parole, plutôt que par la manifestation de l'Esprit terrifiant l'homme dans la soumission. C'est seulement par cette œuvre concrète et extraordinaire que l'ancien tempérament de l'homme, caché profondément en lui pendant de nombreuses années, peut être pleinement exposé, de sorte que l'homme puisse le reconnaître et le faire changer. Tout cela est l'œuvre concrète de Dieu incarné par laquelle, en parlant et en exécutant le jugement d'une manière pratique, Il atteint les résultats du jugement de l'homme par la parole. Telle est l'autorité de Dieu incarné et la signification de l'incarnation de Dieu. C'est fait dans le but de faire connaître l'autorité de Dieu incarné, de faire connaître les résultats obtenus par l'œuvre de la parole, et pour faire connaître que l'Esprit est venu dans la chair et démontre Son autorité en jugeant l'homme par la parole. Bien que Sa chair ait la forme extérieure d'une humanité ordinaire et normale, ce sont les résultats que Ses paroles obtiennent qui montrent à l'homme qu'Il est plein d'autorité, qu'Il est Dieu Lui-même et que Ses paroles sont l'expression de Dieu Lui-même. Cela montre à tous les hommes qu'Il est Dieu Lui-même, qu'Il est Dieu Lui-même fait chair, qu'Il ne souffre aucune offense de la part de personne, et que personne ne peut surpasser Son jugement par la parole, et aucune force de ténèbres ne peut l'emporter sur Son autorité. L'homme se soumet à Lui entièrement parce qu'Il est la Parole devenue chair, en raison de Son autorité et en raison de Son jugement par la parole. L'œuvre accomplie par Sa chair incarnée est l'autorité qu'Il possède. Il devient chair parce que la chair peut également posséder l'autorité, et Il est capable de réaliser l'œuvre parmi les hommes d'une manière pratique, de sorte qu'elle est visible et tangible pour l'homme. Cette œuvre est beaucoup plus réaliste que l'œuvre directement effectuée par l'Esprit de Dieu qui possède toute autorité, et ses résultats sont également visibles. La raison en est que la chair incarnée de Dieu peut parler et œuvrer de façon pratique. La forme extérieure de Sa chair n'a pas d'autorité et l'homme peut s'en approcher, alors que Son essence a vraiment de l'autorité, mais personne ne voit Son autorité. Quand Il parle et quand Il œuvre, l'homme est incapable de détecter l'existence de Son autorité ; cela L'aide à faire une œuvre de nature pratique. Et toute cette œuvre pratique peut produire des résultats. Même si personne ne se rend compte qu'Il détient l'autorité ou ne voit pas qu'Il ne peut pas être offensé, ou ne voit pas Sa colère, Il obtient de Ses paroles les résultats qu'Il escomptait par Son autorité voilée, Sa colère camouflée et par les paroles qu'Il prononce ouvertement. En d'autres termes, l'homme est tout à fait convaincu par Son ton de voix, la sévérité de Son discours et toute la sagesse de Ses paroles. De cette façon, l'homme se soumet à la parole de Dieu incarné qui apparemment n'a pas d'autorité, et ainsi le but de Dieu de sauver l'homme est atteint. C'est un autre aspect du sens de Son incarnation : parler de façon plus réaliste et permettre à la réalité de Ses paroles d'avoir un effet sur les hommes afin que les hommes puissent être témoins de la puissance de la parole de Dieu. Donc, cette œuvre, si elle n'était pas faite par l'incarnation, n'atteindrait aucun résultat et ne pourrait pas sauver les pécheurs pleinement. Si Dieu ne devenait pas chair, Il demeurerait l'Esprit à la fois invisible et intangible pour l'homme. L'homme étant une créature de chair, l'homme et Dieu appartiennent à deux mondes différents et ils possèdent une nature différente. L'Esprit de Dieu est incompatible avec l'homme de chair et il n'y a tout simplement aucun moyen d'établir une relation entre eux, sans mentionner que l'homme ne peut pas devenir un esprit. Cela étant ainsi, afin de faire Son œuvre originale, l'Esprit de Dieu doit devenir un être créé. Dieu peut aussi bien accéder à la plus haute place que S'humilier Lui-même pour devenir un être humain, accomplissant Son œuvre parmi les hommes et vivant parmi eux, mais l'homme ne peut pas accéder à la plus haute place et devenir un esprit, et il peut encore moins accéder à la place la plus basse. C'est pourquoi Dieu doit devenir chair pour réaliser Son œuvre. De la même manière, durant la première incarnation, seule la chair de Dieu incarné pouvait racheter l'homme par Sa crucifixion, alors qu'il n'était pas possible que l'Esprit de Dieu soit crucifié comme un sacrifice d'expiation pour l'homme. Dieu pouvait directement devenir chair pour servir de sacrifice d'expiation pour les hommes, mais les hommes ne pouvaient pas monter directement au ciel pour recevoir le sacrifice d'expiation que Dieu avait préparé pour eux. Ainsi, tout ce qui était possible, c'était de demander à Dieu de faire quelques allers-retours entre le ciel et la terre, et non de laisser l'homme monter au ciel pour recevoir ce salut, car l'homme était tombé et de plus, l'homme ne pouvait simplement pas monter au ciel, encore moins obtenir le sacrifice d'expiation. Par conséquent, il était nécessaire que Jésus vienne parmi les hommes et fasse personnellement l'œuvre qui ne pouvait tout simplement pas être accomplie par l'homme. Chaque fois que Dieu devient chair, c'est absolument nécessaire. Si l'une des étapes avait pu être réalisée directement par l'Esprit de Dieu, Il n'aurait pas supporté les indignités d'être incarné.

Extrait de « Le mystère de l'incarnation (4) »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe