« La véritable histoire de l’œuvre de l’ère de la Rédemption » | Extrait 1

Tout Mon plan de gestion, qui s’étend sur six mille ans, se compose de trois étapes, ou trois ères : d’abord, l’ère de la Loi ; l’ère de la Grâce (qui est aussi l’ère de la Rédemption) ; et l’ère du Règne dans les derniers jours. Mon œuvre dans ces trois ères diffère quant à son contenu selon la nature de chaque ère, mais à chaque étape elle correspond aux besoins de l’homme, ou pour être plus précis, elle varie selon les astuces que Satan emploie dans Ma guerre contre lui. Le but de Mon œuvre est de vaincre Satan, de manifester Ma sagesse et Ma toute-puissance, d’exposer tous les artifices de Satan et de sauver ainsi toute l’humanité qui vit sous son domaine. C’est de montrer Ma sagesse et Ma toute-puissance tout en révélant l’insupportable laideur de Satan. Même plus, c’est d’enseigner Mes créations à discriminer entre le bien et le mal, à reconnaître que Je suis le Souverain de toutes choses, à voir clairement que Satan est l’ennemi de l’humanité, le plus bas du bas, le malin, et à faire la différence, aussi claire que le jour, entre le bien et le mal, la vérité et le mensonge, la sainteté et la saleté, la grandeur et la bassesse. De cette façon, l’humanité ignorante deviendra capable de témoigner en Ma faveur que ce n’est pas Moi qui corromps l’humanité, et que seulement Moi, le Seigneur de la création, peux sauver l’humanité, peux accorder à l’homme des choses pour son plaisir ; et ainsi il saura que Je suis le Souverain de toutes choses et que Satan est simplement l’une de Mes créations qui s’est retournée contre Moi plus tard. Mon plan de gestion de six mille ans est divisé en trois étapes afin d’obtenir l’effet suivant : permettre à Mes créations d’être Mes témoins, de connaître Ma volonté et de savoir que Je suis la vérité. Ainsi, pendant l’œuvre initiale de Mon plan de gestion de six mille ans, J’ai fait l’œuvre de la loi, c’est-à-dire l’œuvre de l’Éternel qui dirigeait le peuple. La deuxième étape a inauguré l’œuvre de l’ère de la Grâce dans les villages de Judée. Jésus représente toute l’œuvre de l’ère de la Grâce ; Il a été incarné et crucifié, et a aussi inauguré l’ère de la Grâce. Il a été crucifié afin d’achever l’œuvre de la rédemption, de mettre fin à l’ère de la Loi et de commencer l’ère de la Grâce, et ainsi Il a été appelé le « Commandant Suprême », le « Sacrifice d’expiation », le « Rédempteur ». Ainsi, l’œuvre de Jésus différait du contenu de l’œuvre de l’Éternel, bien qu’elles fussent la même en principe. L’Éternel commença l’ère de la Loi, établit le lieu d’origine, c’est-à-dire le lieu de naissance de Son œuvre sur la terre, et décréta les commandements ; ce sont deux de Ses réalisations qui représentent l’ère de la Loi. L’œuvre que Jésus a faite dans l’ère de la Grâce n’était pas de décréter des commandements, mais d’accomplir les commandements, annonçant ainsi l’ère de la Grâce et concluant l’ère de la Loi qui avait duré deux mille ans. Il fut le pionnier qui vint pour inaugurer l’ère de la Grâce, pourtant la rédemption est restée le noyau de Son œuvre. Et ainsi Ses accomplissements furent aussi doubles : ouvrir une nouvelle ère et achever l’œuvre de la rédemption par Sa crucifixion. Puis Il se retira. À ce moment-là, l’ère de la Loi toucha à sa fin et l’humanité entra dans l’ère de la Grâce.

Extrait de « La véritable histoire de l’œuvre de l’ère de la Rédemption »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe