203 Réflexions d’une personne complaisante

J’ai reçu une éducation satanique dès mon plus jeune âge, et les philosophies de Satan ont été mon credo. J’ai suivi le juste milieu en m’efforçant de n’offenser personne. J’arborais un sourire en société, j’étais toujours chaleureux mais personne ne savait quelles étaient mes pensées. J’étais perspicace dans ma vision des choses, mais je n’en parlais pas ; les mots me venaient aux lèvres, mais je préférais ne rien dire. « Les gens sensés se protègent », voilà ce qui était devenu mon principe dans mes relations avec les gens dans le monde. Entre la justice et mes propres intérêts, je ne pouvais pas m’empêcher de choisir ces derniers. On me trouvait « sympathique », mais au fond de moi je me sentais coupable.

Alors que j’étais croyant depuis des années, je continuais d’accomplir mon devoir selon ma propre philosophie de vie. Je me rendais compte que cela nuisait aux intérêts de l’Église, mais je ne me résignais pas à me conformer aux principes. Je couvrais les méchants pour me protéger, offensant le tempérament de Dieu. Détesté par Dieu, j’étais plongé dans les ténèbres et j’étais à l’agonie. Chaque parole du jugement de Dieu mettait à mal ma conscience. Il a fallu leur pénible révélation pour que je voie clairement ma nature satanique. J’étais égoïste et mesquin, hypocrite, capable de trahir Dieu à tout moment. En vérité, j’étais la marionnette de Satan, quelqu’un dépourvu du sens de la justice, causant du tort aux autres et à moi-même.

Après avoir fait l’expérience du jugement, j’ai fini par prendre conscience de mon essence : j’étais une personne complaisante. J’étais fuyant et malhonnête et je n’avais aucun respect pour Dieu. J’étais capable de faire le mal et de Lui résister. Je me suis haï, pour avoir transgressé au point qu’il soit difficile de redresser la barre. Je ne m’en suis haï que davantage, et j’ai aspiré à me repentir aussitôt que je le pourrais. L’essence de Dieu est fiable et juste. Il aime ceux qui sont honnêtes. Je désire tourner le dos à Satan et aimer Dieu de tout mon cœur. Je serai une personne honnête, cherchant la vérité en toute chose et vivant selon les paroles de Dieu. Être honnête, être franc, savoir quoi aimer et quoi haïr, voilà ce qui est le plus béni de Dieu. Les gens honnêtes sont la véritable image de l’homme ; ils vivront à jamais dans la lumière.

Précédent: 202 L’amour de Dieu réveille mon cœur

Suivant: 204 L’éveil d’une personne complaisante

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

187 Je veux rendre à Dieu Son amour

ⅠPendant des années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’aggravant. Grâce aux vérités prononcées par Dieu qui m’ont sauvé, je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp