213 Un cœur repentant

Grâce au jugement des paroles de Dieu, j’ai vu le vrai visage de ma propre corruption. Je croyais en Dieu et lisais Ses paroles, mais dans mon cœur je n’aspirais pas à la vérité. Ce que je donnais, ce que j’abandonnais, ce que je dépensais, tout cela était entaché de basses motivations. Tout ce que je désirais, c’était être béni par Dieu ; je ne L’aimais jamais sincèrement. Son jugement implacable et Ses épreuves m’ont mis à nu. J’étais négatif, passif, dans l’autodestruction, toujours préoccupé par mes perspectives d’avenir et mon destin. J’ai contemplé ma décadence, la laideur de ma corruption, mes désirs gourmands et ma fausse contenance : Comment Dieu pouvait-Il ne pas me détester ?

En réfléchissant sur moi-même à la lumière des paroles de Dieu, mon esprit a soudain été éclairé : Toutes les paroles de Dieu sont la vérité : c’est simplement que j’avais été négligent dans ma poursuite. Mon tempérament n’avait pas changé, je vivais toujours selon les poisons de Satan. J’étais égoïste, tortueux, malhonnête et négligé : où était ma crainte de Dieu ? J’étais profondément corrompu, je n’avais rien d’humain et cependant, je désirais être béni par Dieu. Combien j’étais insensé ! J’étais aveugle, j’ignorais le tempérament de Dieu. Je suis revenu sur le chemin que j’avais suivi : où y avait-il un témoignage véritable ? J’ai été pris de regrets et je me suis sincèrement repenti devant Dieu. Je n’ai plus désiré que poursuivre la vérité et prendre un nouveau départ.

Le jugement de Dieu m’a sauvé, il m’a purifié de ma corruption. Ses paroles m’ont jugé, châtié et éprouvé et ont évacué ma motivation à être béni. J’ai compris que la vie n’avait de valeur et de sens que lorsqu’on avait accédé à la vérité. Convaincu que tout ce que Dieu fait est juste, je devrais absolument Lui obéir. Dieu a souffert et a été humilié, Il exprime la vérité pour sauver les hommes. Or, je ne Lui avais rien rendu ; mon cœur était rempli de regrets et d’anxiété. Comment pouvais-je laisser Dieu continuer de souffrir d’espérer et d’attendre ? Que je sois bienheureux ou que je sois victime de malchances, j’ai décidé d’accomplir correctement mon devoir, de mener à bien ma mission et de rendre témoignage à Dieu.

Précédent: 212 Voir l’amour de Dieu dans Son jugement

Suivant: 214 C’est notre chance de pouvoir rendre service à Dieu

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp