2 Hymne du royaume
(Ⅱ) Dieu est venu, Dieu est Roi

En ce moment extraordinaire,

en cette époque exaltante,

là-haut, dans les cieux, et ici-bas,

tous, ils chantent, chantent, chantent Ses louanges.

Qui ne serait pas en émoi ?

Qui ne serait plein de joie ?

Qui ne verserait pas une larme ?

Mais le ciel n'est plus le même qu'hier,

c'est désormais le ciel du royaume.

La terre n'est plus la même terre,

c'est un lieu de sainteté.

Après la grande pluie,

le monde ancien est purifié.


Tout est en train de changer :

les montagnes et les rivières,

toute la création, même les hommes.

Ô calmes montagnes,

levez-vous et dansez pour Dieu !

Eaux dormantes, réveillez-vous !

Hommes qui rêvez, levez-vous et avancez !

Dieu est venu, Dieu est Roi.

Tous verront de leurs yeux Son visage,

entendront eux-mêmes la voix de Dieu

et puis ils vivront par eux-mêmes la vie du royaume.

Si extraordinaire ! Si délicieuse…

C'est inoubliable !


La colère ardente de Dieu

fait plier le grand dragon rouge.

Son majestueux jugement

révèle le vrai visage du diable.

Sous les paroles sévères de Dieu,

l'homme est pris d'une si grande honte,

il n'a nulle part où se cacher.

Puis il repense comme il se riait de Dieu,

comme il s'affichait constamment,

désobéissant à Dieu chaque instant.

Mais regardez aujourd'hui !

Qui n'a pas de larmes ?

Qui ne s'en veut pas ?

A travers l'univers,

tous sont emplis de larmes,

tous emplis de joie, tous emplis de rires.

Une extase infinie.


Une fine pluie crépite.

La neige tombe à gros flocons.

Les nuages filent dans le ciel.

Les océans se déchaînent sur toute la terre.

Les hommes sont envahis de peine et de joie.

Certains rient ou pleurent,

ou bien crient de bonheur.

Tout le monde semble avoir oublié.

Est-ce un jour de bruine de printemps

ou un jour d'été florissant ?

Ou un jour de riches moissons en automne,

ou un jour d'hiver froid et glacé ?

Nul ne saurait dire…


Les fils de Dieu dansent de joie.

Le peuple de Dieu saute de joie.

Et les anges sont à l'œuvre.

Ils sont les bergers des hommes.

Sur terre, les hommes s'activent à leurs travaux,

et toutes les créatures se multiplient.

Le ciel n'est plus le même qu'hier,

c'est désormais le ciel du royaume.

La terre n'est plus la même terre,

c'est un lieu de sainteté.

Après la grande pluie, le monde ancien est purifié.


Paroles adaptées de « L'hymne du royaume », les Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 1 Hymne du royaume
(I) Le royaume est descendu dans le monde

Suivant: 3 Hymne du royaume
(Ⅲ) Peuples, criez de joie !

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre