Chapitre 63

Tu dois comprendre ta propre condition et, en plus, être au clair au sujet du chemin que tu dois emprunter ; n’attends plus que Je te nettoie les oreilles et t’indique les choses. Je suis le Dieu qui observe le plus profond du cœur de l’homme et Je connais chacune de tes pensées et de tes idées. En plus, Je comprends tes actions et ton comportement. Mais ces derniers incluent-ils Ma promesse ? Incluent-ils Ma volonté ? Les as-tu vraiment recherchées auparavant ? As-tu vraiment passé du temps sur ce sujet ? As-tu vraiment fait aucun effort ? Je ne te critique pas ; vous avez simplement ignoré cet aspect ! Vous êtes toujours si désorientés et ne pouvez rien voir clairement. Sais-tu quelle en est la cause ? C’est parce que vos pensées ne sont pas claires et que vos notions sont trop fermement ancrées ; en plus, vous n’avez aucune considération à l’égard de Ma volonté. Certaines personnes diront : « Comment peux-Tu prétendre que nous n’avons aucune considération à l’égard de Ta volonté ? Nous essayons constamment de comprendre Ta volonté, mais nous n’y arrivons jamais. Alors que devrions-nous faire ? Peux-Tu vraiment dire que nous ne faisons aucun effort ? » Laisse-Moi te demander ceci : oserais-tu prétendre que tu M’es vraiment loyal ? Et qui osent dire qu’ils s’offrent à Moi en parfaite loyauté ? Je crains qu’aucun d’entre vous ne puisse dire cela, car, inutile pour Moi de le dire, vous avez tous vos propres choix et vos propres préférences, et même plus encore, vos propres intentions. Ne soyez pas trompeurs ! J’ai bien compris depuis longtemps toutes vos pensées les plus secrètes. Dois-Je encore le clarifier ? Vous devez examiner davantage selon tous les aspects (tes pensées et tes idées, tout ce que tu dis, chaque mot, chaque intention et chaque motivation dans chaque geste que tu fais) ; de cette façon, vous réaliserez l’entrée dans tous les aspects. En plus, vous serez en mesure de vous équiper de toute la vérité.

Si Je ne vous disais pas de telles choses, vous seriez encore embrouillés, languissant après les plaisirs charnels toute la journée, sans aucun désir que ce soit de démontrer aucune considération à l’égard de Ma volonté. J’utilise constamment Ma main aimante pour vous sauver. Le savez-vous ? Êtes-vous parvenus à cette réalisation ? Je t’aime sincèrement. Oses-tu dire que tu M’aimes sincèrement ? Demande-toi fréquemment si tu peux vraiment venir devant Moi pour soumettre toutes tes actions à Mon inspection ? Peux-tu vraiment Me laisser examiner chacune de tes actions ? Je dis que tu es débauché et tu t’empresses à te défendre. Mon jugement tombe sur toi ; maintenant tu devrais te réveiller à la vérité ! Tout ce que Je dis est la vérité ; Mes paroles indiquent la condition réelle en toi. Ah, humanité ! Tu es si difficile à traiter. Ce n’est que lorsque J’indique ta condition réelle que vous vous acceptez sincèrement ce que Je dis. Si Je ne faisais pas cela, alors vous tiendriez toujours fermement à votre ordre d’idées désuet et vous vous accrocheriez à vos façons de penser, supposant qu’il n’y a personne sur terre plus futé que vous. Ainsi, n’êtes-vous pas simplement suffisants ? Ne vous livrez-vous pas à l’autosatisfaction et à la complaisance ? N’êtes-vous pas arrogants et vaniteux ? Vous devriez le reconnaître maintenant ! Vous ne devez pas vous croire futés ou extraordinaires ; vous devez plutôt être constamment conscients de vos propres carences et de vos propres points faibles. De cette façon, votre résolution de M’aimer ne diminuera pas et deviendra plutôt de plus en plus forte, et votre propre condition continuera de s’améliorer. Plus important, votre vie progressera encore plus de jour en jour.

Lorsque tu parviendras à saisir Ma volonté, tu parviendras à te connaître toi-même, ainsi Me connaissant mieux et progressant dans ta certitude à Mon sujet. À l’heure actuelle, si quelqu’un ne peut pas être certain de Moi à quatre-vingt-dix pour cent, mais continue plutôt à être encouragé une minute et découragé la suivante, vacillant, alors Je dis que cette personne est quelqu’un qui sera certainement rejeté. Les dix pour cent qui restent reposent entièrement sur Mon éclairage et Mon illumination qui peuvent mener les gens à atteindre une certitude à cent pour cent à Mon sujet. En ce moment même, c’est-à-dire aujourd’hui, combien peuvent atteindre ce genre de stature ? Je te révèle constamment Ma volonté et des sentiments de la vie te traversent continuellement. Alors pourquoi n’agis-tu pas selon l’Esprit ? As-tu peur de faire des erreurs ? Si tel est le cas, pourquoi ne prêtes-tu aucune attention à l’exercice ? Je te dis que les gens ne peuvent pas comprendre Ma volonté en essayant simplement une ou deux fois ; ils doivent subir un processus. Je l’ai indiqué à maintes reprises, alors pourquoi ne le mets-tu pas en pratique ? Ne crois-tu pas que tu es désobéissant ? Tu veux tout terminer en un instant et n’es jamais prêt à faire aucun effort ou à passer aucun moment sur quoi que ce soit. Comme tu es insensé et, de plus, comme tu es ignorant !

N’êtes-vous pas conscients que Je parle toujours des choses sans mâcher les mots ? Pourquoi continuez-vous à être obtus, engourdis et lents d’esprit ? Vous devriez vous examiner davantage et, si jamais il y a quelque chose que vous ne comprenez pas, vous devriez venir plus souvent devant Moi. Je te dis ceci : Je parle d’une manière puis d’une autre afin de vous conduire devant Moi. Pourquoi, depuis si longtemps, ne le réalisez-vous toujours pas ? Est-ce parce que Mes paroles vous ont totalement déconcertés ? Ou est-ce parce que vous n’avez pas traité chacune de Mes paroles sérieusement ? Quand vous les lisez, vous gagnez une bonne connaissance de vous-mêmes, et vous poursuivez en disant que vous M’êtes redevables et que vous ne pouvez pas comprendre Ma volonté. Et qu’en est-il ensuite ? C’est comme si tu n’avais rien à faire avec ces choses, comme si tu ne croyais simplement pas en Dieu. N’engouffres-tu pas simplement de l’information sans te donner le temps de la digérer ? Lorsque tu jouis de Mes paroles, c’est comme si tu jetais simplement un coup d’œil rapide sur les fleurs tandis que tu galopes à dos de cheval ; tu n’essaies jamais de vraiment comprendre Ma volonté dans Mes paroles. Voici à quoi ressemblent les gens : ils aiment toujours paraître humbles. Ainsi sont les gens les plus détestables. Quand ils se rassemblent pour échanger avec les autres, ils aiment toujours partager leur connaissance d’eux-mêmes devant les autres, montrant aux autres qu’ils sont ceux qui ont de la considération pour Mon fardeau, alors qu’en réalité ils sont les insensés les plus stupides. (Ils n’échangent pas avec leurs frères et sœurs sur les vraies idées ou la vraie connaissance qu’ils ont à Mon sujet ; à la place, ils s’affichent simplement et fanfaronnent devant les autres ; J’abhorre le plus de telles gens, car ils Me diffament et Me dénigrent.)

Je fais souvent en sorte que Mes plus grands miracles se manifestent en vous. Ne pouvez-vous pas les voir ? La soi-disant « réalité » est manifestée par ceux qui M’aiment sincèrement. Ne l’avez-vous pas vu ? N’est-ce pas la meilleure preuve par laquelle vous pouvez Me connaître ? Ne porte-t-elle pas un meilleur témoignage pour Moi ? Et pourtant, vous ne le reconnaissez pas. Dites-Moi : qui peut vivre la réalité sur cette terre débauchée qui est tellement sale, souillée et corrompue par Satan ? Les humains ne sont-ils pas tous corrompus et vains ? En tout cas, Mes paroles ont atteint leur sommet ; aucune parole ne peut être plus facilement comprise que celles-là. Même un parfait crétin pourrait lire Mes paroles et les comprendre. N’est-ce pas alors le cas que vous n’ayez simplement pas fait assez d’efforts ?

Précédent: Chapitre 62

Suivant: Chapitre 64

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Dieu Lui-même, l’Unique IV

La sainteté de Dieu (I)Nous avons eu un autre échange sur l’autorité de Dieu au cours de notre dernière réunion. Maintenant, nous ne...

Chapitre 18

Dans un éclair, chaque animal se révèle dans sa forme véritable. De même, illuminé par Ma lumière, l’homme a retrouvé la sainteté qu’il...

Le chemin… (5)

Dans le passé, aucun homme ne connaissait le Saint-Esprit, encore moins avait-il conscience du chemin parcouru par le Saint-Esprit. C’est...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre