L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Le ciel, ce jour-là, était particulièrement clair et ensoleillé

Tian Ying, Chine

J’étais croyante au Mouvement des Trois Autonomies en Chine. Lorsque j’ai commencé à participer aux réunions là-bas, les pasteurs nous disaient souvent : « Frères et sœurs, il est écrit dans la Bible que : “Car c’est en croyant du coeur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut” (Romains 10:10). Nous avons été justifiés à cause de notre foi. Puisque nous croyons en Jésus, nous sommes sauvés. Si nous avions cru en un autre, alors nous n’aurions pas été sauvés […] » Je m’e, tenais à ces paroles des pasteurs. Par conséquent, je participais ardemment et activement aux réunions en attendant que le Seigneur vienne et me laisse entrer dans le royaume des cieux. Plus tard, comme des actes illégaux continuaient à se produire dans l’église, j’en ai eu assez de ces réunions. Les pasteurs étaient divisés et partagés entre eux, chacun essayant de se positionner au sommet de la faction, formant des royaumes indépendants. Les sermons des pasteurs devaient obéir au Département du front uni du travail (UFWD). L’UFWD ne leur permettait pas de parler du livre de l’Apocalypse de peur que cela perturbe le sentiment populaire : les pasteurs ne le prêchaient donc pas. Les pasteurs prêchaient souvent sur les dons, en disant que plus l’on donnait, plus l’on recevrait de bénédictions de Dieu […] Donc, quand j’ai vu que telle était la condition de l’église, je me suis sentie complètement désorientée : pourquoi l’église a-t-elle changé pour prendre cette forme actuelle ? Les pasteurs ne croient-ils pas au Seigneur ? Pourquoi ne suivent-ils pas la parole du Seigneur ? Pourquoi n’ont-ils pas un cœur rempli de révérence pour le Seigneur ? À partir de ce moment-là, je ne voulais plus aller aux réunions du Mouvement des Trois Autonomies, car je sentais qu’il ne croyait pas vraiment en Dieu ; qu’il rassemblait de faux bergers qui agissaient au nom de leur foi afin d’obtenir de l’argent du dur labeur des frères et sœurs.

Dans la seconde moitié de 1995, j’ai quitté l’église sans hésitation et rejoint une église de maison (des adhérents de Sola fide). Au début, j’avais l’impression que leurs sermons n’étaient pas soumis aux restrictions du gouvernement national ; ils intégraient même le livre de l’Apocalypse et parlaient des derniers jours, du retour du Seigneur et d’autres choses encore. Leurs prédications étaient bien mieux que celles des pasteurs du Mouvement des Trois Autonomies et j’éprouvais plus de plaisir en me réunissant ici plutôt qu’avec le Mouvement des Trois Autonomies, ce qui m’a rendue très heureuse. Mais après un certain temps, j’ai découvert qu’ici aussi, parmi les collaborateurs, il y en avait certains qui étaient devenus jaloux, qui se disputaient les choses et voulaient diviser le groupe. Aucun des frères et sœurs ne vivait les commandements du Seigneur, ils n’avaient plus l’amour qu’ils avaient par le passé […] Lorsque j’ai vu que cette église n’était pas véritablement différente de l’Église du Mouvement des Trois Autonomies, j’ai été très déçue, mais je ne savais pas où aller pour trouver une église qui refléterait l’œuvre du Saint-Esprit. Faute d’une meilleure option, tout ce que je pouvais faire était de rester avec ces partisans de Sola fide. Comme par le passé, j’ai continué à assister aux réunions. Les pasteurs et les prédicateurs disaient tous :« Être sauvé une fois, c’est être sauvé une fois pour toutes » et « Tant que vous faites preuve de patience jusqu’à la fin, œuvrez pour Dieu et défendez le chemin du Seigneur, alors vous pourrez entrer dans le royaume des cieux. » En ce temps-là, je continuais de me dire : Peu importe le comportement des autres, tant que je persévère dans ma foi au Seigneur Jésus et que je ne m’écarte pas du chemin du Seigneur, alors quand le Seigneur reviendra, j’aurai une chance d’être enlevée dans le royaume des cieux.

En un clin d’œil, nous étions déjà dans la deuxième moitié de 1997 et l’évangile du royaume de Dieu s’était déjà répandu là où nous étions et l’église s’était transformée en une scène chaotique. Le dirigeant Li nous a dit : « De nos jours, un groupe a émergé qui répand l’Éclair Oriental, il va partout voler des agneaux de diverses confessions religieuses et il dit que le Seigneur Jésus est déjà revenu et qu’Il est en train d’accomplir une nouvelle étape de l’œuvre. Le Seigneur Jésus a été cloué à la croix pour nous, Il a déjà payé le prix de Sa vie pour nous racheter. Nous avons déjà été sauvés, nous devons simplement attendre patiemment jusqu’à la fin et, quand le Seigneur reviendra, nous serons certainement enlevés dans le royaume des cieux. Donc, nous devons faire attention et nous ne pouvons absolument pas recevoir ces gens de l’Éclair Oriental. Celui qui les reçoit sera expulsé de l’église ! Aussi, vous devez vous assurer de ne pas écouter ce qu’ils disent et de ne pas lire leur livre […]» Il semblait que les collaborateurs à tous les niveaux parlaient de ces choses à peu près à toutes les réunions. Après les avoir écoutés, j’ai ressenti des idées contradictoires surgir à mon insu à l’intérieur de moi à propos de l’Éclair Oriental. Je sentais que j’avais besoin de me prémunir contre eux et de faire preuve d’une grande prudence, car je craignais d’être volée par l’Éclair Oriental et de perdre ma chance d’entrer dans le royaume des cieux.

Cependant, la nouvelle année venait à peine de commencer en 1998 quand un jour, j’ai rencontré par hasard quelqu’un de l’Église de Dieu Tout-Puissant et j’ai eu la chance d’écouter pour la première fois la doctrine de l’Éclair Oriental. Ce jour-là, ma sœur aînée m’a appelée et m’a invitée chez elle. Elle avait également invité la Sœur Hu de son village à venir aussi et, quand elle m’a vue, elle a souri et a dit : « Ah, c’est bien que tu sois venue, j’ai une parente éloignée qui est croyante et est venue me rendre visite. Venez, réunissons-nous tous ensemble. » Je l’ai suivie joyeusement. Peu de temps après, sœur Hu est revenue avec sa parente. Quand la sœur nous a vus, elle nous a salués avec enthousiasme. Même si je ne l’avais jamais rencontrée auparavant, j’ai ressenti une sorte de proximité avec elle. Elle a dit : « La désolation est répandue dans l’église de nos jours. Les prédicateurs n’ont rien de nouveau sur lequel ils puissent prêcher et, à chaque réunion, quand ils ne discutent pas de la façon de résister à l’Éclair Oriental, nous ne faisons qu’écouter des cassettes et chanter des chants. Ce sont là les réunions. Les collaborateurs sont de plus en plus jaloux entre eux et se lancent dans des disputes, ils s’entendent et complotent, ils sont tous extrêmement pharisaïques et tout le monde refuse d’obéir à qui que ce soit ; les frères et sœurs sont pessimistes et faibles, et ils sont sans foi ni amour. Beaucoup ont abandonné le Seigneur pour retourner dans le monde se faire de l’argent. » Au fond de moi, je ressentais la même chose et, en hochant la tête, j’ai dit à la sœur : « C’est comme ça aussi là où je suis. Avant, nous avions entre 20 et 30 personnes à nos réunions mensuelles, mais maintenant il n’y a plus que quelques anciens, même les prédicateurs sont allés dans le monde se faire de l’argent ! Il n’y a pas de plaisir à assister aux réunions. » La sœur a hoché la tête et dit : « Ce genre de situation ne concerne plus seulement certaines églises, c’est un phénomène répandu dans tout le monde religieux. Cela montre que l’œuvre du Saint-Esprit ne se trouve plus dans l’église, de sorte que les actes illégaux continueront toujours à émerger. C’est un signe du retour du Seigneur. C’est exactement comme la fin de l’ère de la Loi, quand le temple est devenu un endroit où se vendait du bétail et où on échangeait de l’argent. C’est parce que Dieu avait déjà cessé d’accomplir Son œuvre dans le temple. Au lieu de cela, Dieu s’est incarné en la personne du Seigneur Jésus pour effectuer une nouvelle étape de l’œuvre en dehors du temple. » J’écoutais attentivement et acquiesçais fréquemment. La sœur continuait de parler : « Ma sœur, Luc 17: 24-26 dit : “Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour. Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération. Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme.” Comment interprètes-tu ces versets des Écritures ? » J’ai sérieusement réfléchi à ces versets pendant un moment puis, avec un sourire maladroit, j’ai dit : « Ma sœur, ces versets des Écritures ne parlent-ils pas de l’arrivée du Seigneur ? » La sœur a répondu en disant : « Ces versets des Écritures parlent de l’arrivée du Seigneur, mais ils ne parlent pas du Seigneur Jésus qui est venu pendant ce temps-là. Au contraire, ils se réfèrent à l’arrivée du Seigneur aux derniers jours. Là où il est dit “Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération” ce “et” confirme que c’est le retour du Seigneur. Ma sœur, en ce moment, la foi des croyants dans l’église a refroidi, ils sont pessimistes et faibles. C’est parce que Dieu est à nouveau devenu chair pour accomplir une nouvelle étape de l’œuvre. L’œuvre de Dieu avance et quiconque ne suivra pas la nouvelle œuvre de Dieu perdra l’œuvre du Saint-Esprit […] » Dès que j’ai entendu la sœur dire que le Seigneur Jésus était déjà revenu, j’ai immédiatement deviné qu’elle appartenait à l’Éclair Oriental et j’ai immédiatement senti mon cœur se serrer. Le sourire sur mon visage a également disparu alors que les paroles de mes dirigeants qui ont clôturé l’église ont commencé à défiler dans ma tête : « Croire en Jésus, c’est être sauvé ; et être sauvé une fois, c’est être sauvé une fois pour toutes !… Ne recevez pas ceux de l’Éclair Oriental !… » Pendant que je pensais à ces paroles de mes dirigeants, je voulais vite rentrer chez moi. Mais quand cette idée m’est venue à l’esprit, le Seigneur m’a éclairée en me rappelant la strophe d’un chant : « Jésus est notre refuge, quand tu as des problèmes, cache-toi avec Lui, quand le Seigneur et toi êtes ensemble, qu’as-tu à craindre ? » Et voilà ! Si j’ai le Seigneur à mes côtés, que dois-je craindre ? Les choses dont j’ai peur ne viennent pas de Dieu, elles viennent de Satan. À ce moment-là, la sœur a dit : « Si vous avez des questions, allez-y, partagez-les, la parole de Dieu sera capable de résoudre tous les problèmes et les difficultés que nous avons. » Quand j’ai entendu la sœur prononcer ces paroles, je me suis dit : J’espère que vous ne serez pas perplexe avec mes questions ! Aujourd’hui, j’aimerais entendre parler de ce qui a vraiment été prêché dans l’Éclair oriental, qui est capable de dérober autant de « bonnes brebis. »

Alors que je réfléchissais à ce sujet, j’ai commencé par demander : « Nos dirigeants disent toujours que le Seigneur Jésus a été cloué à la croix pour nous et qu’Il a déjà payé le prix de Sa vie pour nous racheter, alors nous sommes déjà sauvés. C’est rapporté dans les Écritures : “Car c’est en croyant du coeur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut” (Romains 10:10). Puisque nous avons été sauvés une fois, nous sommes sauvés pour toujours, tant que nous faisons preuve de patience jusqu’à la fin et que nous attendons le retour du Seigneur, alors nous serons certainement enlevés dans le royaume des cieux. C’est la promesse que le Seigneur nous a faite. Donc, nous n’avons pas besoin d’accepter de nouvelles œuvres réalisées par Dieu. »

Après m’avoir entendu dire cela, la sœur a souri et m’a dit : « Beaucoup de croyants pensent que le Seigneur Jésus a déjà été cloué à la croix pour eux et que, depuis qu’Il a payé le prix de Sa vie, ils ont été rachetés et ils ont été sauvés. Ils pensent qu’être sauvé une fois, c’est être sauvé pour toujours, qu’ils n’ont qu’à faire preuve de patience jusqu’à la fin, attendre le retour du Seigneur où ils seront certainement enlevés dans le royaume des cieux et qu’ils n’ont besoin d’accepter aucune œuvre nouvelle effectuée par Dieu. Mais cette façon de penser est-elle vraiment correcte ou pas ? Est-elle vraiment conforme à la volonté du Seigneur ? En fait, cette idée selon laquelle “être sauvé une fois, c’est d’être sauvé une bonne fois pour toutes, et quand le Seigneur reviendra, nous serons enlevés dans le royaume des cieux” n’est que des conceptions et l’imagination de l’homme, elle ne se conforme tout simplement pas à la parole du Seigneur. Le Seigneur Jésus n’a jamais dit que “ceux qui ont été sauvés par leur foi peuvent entrer dans le royaume des cieux”. Au contraire, Il a dit : “mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux” (Matthieu 7:21). “Être sauvé” et “faire la volonté du Père qui est dans les cieux” ne sont pas la même chose. Lorsque nous parlons “d’être sauvé pour sa foi”, “être sauvé” se réfère à être pardonné de ses péchés. C’est-à-dire que si quelqu’un était censé mourir selon la loi, mais qu’il est ensuite venu devant le Seigneur et s’est repenti, recevant la grâce du Seigneur et demandant au Seigneur de lui pardonner ses péchés, alors cette personne échapperait à la condamnation de la loi, elle ne serait plus mise à mort conformément à la loi. C’est le vrai sens d’“être sauvé”. Mais être sauvé ne signifie pas qu’une personne a rompu avec le péché et a été purifiée. Nous savons tous par expérience que cela est profondément vrai. Même si nous avons cru au Seigneur pendant de nombreuses années, admettons souvent nos péchés au Seigneur et nous repentons et que, de plus, nous jouissons de la joie et de la sécurité d’être pardonnés de nos péchés, il arrive encore souvent que nous commettions involontairement des péchés, que nous devenions liés par nos péchés. C’est un fait. À titre d’exemple : Notre arrogance, notre sournoiserie, notre égoïsme, notre avidité, notre méchanceté et d’autres parties de notre tempérament corrompu continuent d’exister ; nous aimons toujours poursuivre les tendances du monde, la richesse, la célébrité, les plaisirs de la chair et nous nous accrochons à des plaisirs pécheurs. Pour protéger nos intérêts personnels, nous sommes souvent capables de mentir et de tromper les autres. Donc, “Être sauvé” ne signifie pas que l’on a obtenu le salut complet. C’est un fait. Il est rapporté dans les Écritures : “Vous serez saints, car je suis saint” (1 Pierre 1:16). Dieu est saint, mais est-Il capable de permettre à ceux qui pèchent souvent et résistent à Dieu d’entrer dans le royaume des cieux ? Si vous croyez que ceux qui ont été sauvés par leur foi peuvent entrer dans le royaume des cieux, alors pourquoi le Seigneur Jésus dit-Il aussi les paroles suivantes ? “Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité” (Matthieu 7:21-23). Pourquoi dit-on que quand le Seigneur reviendra, Il séparera les boucs des brebis et le blé de l’ivraie ? Nous croyons qu’il est complètement faux de dire que “ceux qui ont été sauvés par leur foi peuvent entrer dans le royaume des cieux !” Cela dévie complètement des paroles du Seigneur Jésus ! Ce sont des paroles qui résistent à celles du Seigneur ! Donc, si nous ne recevons pas et ne croyons pas la parole du Seigneur, mais nous en tenons plutôt aux illusions répandues par les pasteurs et les anciens, si nous comptons sur nos propres conceptions et imagination dans notre foi en Dieu, alors nous ne pourrons jamais atteindre les exigences de Dieu et nous ne pourrons jamais être enlevés dans le royaume des cieux. »

J’ai réfléchi aux paroles de la sœur et j’ai senti que ce qu’elle disait avait beaucoup de sens, alors je me suis assise là à l’écouter tranquillement… La sœur a continué à parler : « La parole de Dieu Tout-Puissant a déjà ouvert le mystère d’“être sauvé” et de l’“obtention du salut complet”, alors jetons un coup d’œil dans la parole de Dieu Tout-Puissant et voyons ce qu’Il a à dire à ce sujet. Dieu Tout-Puissant dit : “À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que tu croyais en Lui, Il te rachetait ; si tu croyais en Lui, tu n’étais plus un pécheur, tu avais été relevé de tes péchés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu chez ceux qui croyaient et cela devait être retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement acquis par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que tu croies, tu n’appartiendrais plus jamais au péché” (“La vision de l’œuvre de Dieu (2)”, La Parole apparaît dans la chair).

Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons. Après des milliers d’années de la corruption de Satan, les hommes ont déjà en eux une nature qui s’oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus que la rédemption payant un prix élevé pour racheter l’homme alors que sa nature empoisonnée à l’intérieur n’était pas éliminée. L’homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d’être digne de servir Dieu. Grâce à ce travail de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de la saleté et de la corruption de leur essence, et ils pourront être complètement transformés et purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. […] Même si l’homme est racheté et si ses péchés sont pardonnés, cela est considéré comme si Dieu avait oublié les transgressions de l’homme et n’avait pas traité l’homme en conformité avec les transgressions de l’homme. Toutefois, lorsque l’homme vit dans la chair et qu’il n’a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. Cela est la vie que l’homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon. La majorité des hommes pèchent dans la journée pour se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d’expiation est toujours efficace pour l’homme, il ne peut pas sauver l’homme du péché. Seulement la moitié de l’œuvre du salut a été achevée, car l’homme a encore un tempérament corrompu. […] il est plus profond que le péché, planté par Satan et profondément enraciné dans l’homme. Il est difficile à l’homme de prendre conscience de ses péchés ; l’homme est incapable de reconnaître sa propre nature profondément enracinée. De tels effets peuvent être atteints seulement grâce au jugement par la parole. L’homme peut dorénavant être progressivement transformé seulement de cette manière” (“Le mystère de l’incarnation (4)”, La Parole apparaît dans la chair).

“Tu sais seulement que Jésus descendra dans les derniers jours, mais comment exactement descendra-t-Il ? Un pécheur comme toi, toi qui viens d’être racheté, qui n’as pas été transformé ou perfectionné par Dieu, peux-tu être selon le cœur de Dieu ? Quant à toi, toi qui es encore ton vieil homme, il est vrai que tu as été sauvé par Jésus, et que tu n’es pas compté comme un pécheur à cause du salut de Dieu, mais cela ne prouve pas que tu ne sois pas un pécheur et ne sois pas impur. Comment peux-tu être saint si tu n’as pas été transformé ? À l’intérieur, tu es assailli par l’impureté, l’égoïsme et la bassesse, mais tu souhaites toujours descendre avec Jésus. La chance te sourirait à ce point ! Tu as raté une étape dans ta foi en Dieu : tu as simplement été racheté, mais n’as pas été transformé. Pour que tu sois selon le cœur de Dieu, Dieu doit personnellement te transformer et te purifier ; si tu es seulement racheté, tu seras incapable d’atteindre la sainteté. De cette façon, tu ne seras pas qualifié pour partager les bénédictions de Dieu, car tu as raté une étape de l’œuvre de la gestion de l’homme par Dieu, qui est l’étape clé de la transformation et du perfectionnement. Et donc toi, un pécheur qui vient d’être racheté, tu es incapable de recevoir directement l’héritage de Dieu” (“Concernant les appellations et l’identité”, La Parole apparaît dans la chair). »

La sœur a continué l’échange : « À partir de la parole de Dieu Tout-Puissant, nous pouvons voir que chaque étape de l’œuvre accomplie par Dieu est réalisée conformément aux besoins de la race humaine corrompue. À la fin de l’ère de la Loi, l’homme n’avait plus la force de se libérer des liens du péché en raison des tentations et de la corruption de Satan. L’homme avait offensé les lois de Jéhovah et était confronté aux risques d’être lapidé et brûlé par les feux du ciel. Dieu aime la race humaine. Il S’est incarné pour devenir la ressemblance de la chair pécheresse et Il a été cloué à la croix pour sauver l’homme du péché. Donc, tant que nous croyons au Seigneur Jésus, nous serons sauvés. Le Seigneur ne se souvient plus de nos péchés. Nous pouvons venir directement devant Dieu et Le prier et profiter de l’abondance de la grâce accordée par Lui. Mais bien que nous ayons été sauvés, cela ne prouve pas que nous sommes sans péché. Nous, la race humaine, avons été corrompus par Satan pendant des milliers d’années. Le poison de Satan s’est enraciné au plus profond de nous, il est devenu notre vie ; il est devenu notre nature. Nous sommes contrôlés par la vanité et l’arrogance, la tromperie et la perversité, l’égoïsme et le mépris, la cupidité et le mal de la nature de Satan. Nous sommes toujours capables de mentir souvent, de tromper et de pécher, en résistant à Dieu. C’est la racine de notre vie cyclique consistant à commettre constamment des péchés et à plaider coupable à leur égard. Ainsi, Dieu, sur la base des exigences de la race humaine corrompue et le plan de gestion de Dieu pour sauver la race humaine, est venu accomplir une nouvelle étape de l’œuvre dans les derniers jours pour juger et châtier l’homme afin de le purifier et changer son tempérament corrompu, de sorte qu’à la fin les hommes qui ont obtenu le salut et qui ont été perfectionnés puissent entrer dans le royaume de Dieu. Si nous maintenons encore l’idée selon laquelle “être sauvé une fois, c’est être sauvé pour toujours”, alors nous refusons d’accepter l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours. Si tel est le cas, alors le poison de Satan qui est dans notre sang ne sera jamais purifié et nous ne pourrons jamais obtenir le salut de Dieu, sans même mentionner le fait d’être amenés dans le royaume des cieux. Ces conséquences sont très graves. Donc, maintenant, dans ces derniers jours, ce n’est qu’en s’éloignant de l’ère de la Grâce et en acceptant l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant des derniers jours que l’homme sera complètement purifié, obtiendra le salut de Dieu et ira vers une bonne destination. »

En écoutant l’échange de la sœur, je me suis dit : « Oui, les paroles de Dieu Tout-Puissant sont vraiment dites de façon concrète. Au cours des quelques dernières années, n’ai-je pas mené une vie où je commettais des péchés pendant la journée, mais demandais ensuite pardon pour ces péchés pendant la nuit ? Nous n’avons réellement été pardonnés de nos péchés qu’à cause de notre foi dans le Seigneur, mais la nature de nos péchés existe encore. Nous pouvons encore pécher et résister à Dieu. Le Seigneur est saint. Comment ceux qui pèchent souvent et Lui résistent peuvent-ils être enlevés et entrer dans le royaume des cieux ? Les paroles de Dieu Tout-Puissant ont relâché ces idées dans mon esprit qui pesait sur moi depuis de nombreuses années. Les paroles de Dieu Tout-Puissant ont vraiment une vérité qui peut être cherchée. Se pourrait-il que Dieu Tout-Puissant soit réellement le retour du Seigneur ? J’ai vraiment besoin de regarder cela correctement… »

Je me débarrassais peu à peu des gardes que j’avais dressées contre la sœur, mais au moment où je songeais à examiner les sujets dont nous avions discuté, des coups pressants et bruyants se sont soudain fait entendre à la porte. Sœur Hu s’est précipitée pour ouvrir la porte et a laissé passer un pasteur qui est entré dans la pièce en trombe. Il m’a regardé, puis il a regardé la sœur qui répandait l’évangile du royaume de Dieu Tout-Puissant et puis il m’a dit sur un ton d’étonnement et de colère : « Que fais-tu ici ? Ne t’ai-je pas dit de ne pas écouter des inconnus prêcher ? Comment as-tu pu encore te ruer ici pour les écouter ? Rentre chez toi immédiatement, ne les écoute plus ou tu seras trompée et il sera trop tard pour te repentir ! » Après que le pasteur a eu fini de me réprimander, il s’est retourné pour menacer la sœur : « Et vous, qui répandez l’Éclair Oriental, vous ne faites que venir voler des agneaux dans notre église ! Allez-vous-en immédiatement, si vous ne partez pas, je ne serai pas si poli ! » En voyant le pasteur traiter la sœur de cette façon, j’étais passablement dégoûtée, alors je lui ai dit : « Pasteur, cette sœur avait simplement de très bonnes choses à dire, et c’est en conformité avec la Bible. Je pense qu’il est vraiment tout à fait possible que Dieu Tout-Puissant soit le retour du Seigneur. Pourquoi ne pas l’écouter, puis nous pourrons décider. D’ailleurs, la Bible ne dit-elle pas : “N’oubliez pas l’hospitalité ; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir” (Hébreux 13:2) ? Nous qui croyons au Seigneur devrions avoir de l’amour, nous ne pouvons pas traiter les gens de cette façon. Faire précipitamment sortir cette sœur de cette manière, cela ne va-t-il pas à l’encontre des enseignements du Seigneur ? » Après m’avoir entendu dire cela, le pasteur m’a hurlé : « Que comprends-tu ? Nous qui croyons en Jésus avons déjà été sauvés, nous n’avons pas besoin d’être sauvés une fois de plus ! Ils sont venus ici pour voler des agneaux, ne les reçois pas ! » À ce moment, la sœur qui avait répandu l’Évangile a souri et a dit : « Nous attendons tous le retour du Seigneur, pourquoi ne pouvons-nous pas nous asseoir et avoir une conversation ? Si nous passons à côté du retour du Seigneur, nous le regretterons beaucoup... » Sans attendre que la sœur ait fini de parler, le pasteur a commencé à la pousser en disant : « Ne parlez pas, même si vous aviez de meilleures choses à dire, je ne les écouterais pas ! Allez-vous-en immédiatement ! » Et sans autre forme de procès, le pasteur est allé jusqu’à pousser, tirer et injurier la sœur afin de la chasser de la maison. Après le départ de la sœur, le pasteur a continué à me menacer : « Dépêche-toi de rentrer chez toi. À partir de maintenant, tu n’es plus autorisée à être en contact avec des gens de l’Éclair Oriental. Sinon, tu seras expulsée de l’église et, si cela arrive, tu n’auras jamais l’occasion de recevoir la louange de Dieu et d’entrer dans le royaume des cieux […] » À ce stade, j’avais déjà entendu l’échange de la sœur, je comprenais que le Seigneur Jésus nous avait seulement sauvés, qu’Il ne nous avait pas purifiés, car ce n’est que lorsque le Seigneur reviendra pour accomplir Son œuvre de jugement que l’œuvre entière de purification de l’homme sera effectuée. Sans recevoir l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours, le tempérament corrompu de l’homme ne sera pas changé et il ne pourra pas atteindre le salut de Dieu ni entrer dans le royaume des cieux. Les paroles du pasteur n’ont donc pas eu beaucoup d’effet sur moi, j’ai seulement dû traiter ce qui se passait en hochant la tête et, ensuite, je suis rentré chez moi.

Après être rentré chez moi, je ne cessais de penser à l’échange de la sœur et je me disais : cette petite sœur était si aimante aujourd’hui, elle n’avait vraiment rien à voir avec ce que le pasteur avait dit. En outre, tout ce qu’elle disait se trouve dans la Bible. Il était vraiment mal fondé de ma part de croire, avant, qu’« Être sauvé une fois, c’est être sauvé pour toujours. » J’ai repensé à toutes les années où j’ai cru en Dieu et je me suis rendu compte que je vivais constamment dans des circonstances où je commettais des péchés pour ensuite demander pardon pour ces péchés, sans jamais pouvoir résoudre ce problème, et que j’avais personnellement enduré beaucoup de souffrance. Je sentais que si je continuais à croire de la sorte, au bout du compte, je ne pourrais pas atteindre la louange de Dieu. Après avoir écouté le partage de la sœur, j’ai encore plus acquis la certitude que si ceux qui croient au Seigneur veulent obtenir le salut et entrer dans le royaume des cieux, alors ils doivent vraiment recevoir toute l’œuvre accomplie dans le retour du Seigneur Jésus qui juge et purifie l’homme. Alors, quelle est vraiment l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours ? Comment Dieu Tout-Puissant purifie-t-Il et change-t-Il l’homme ?… En réfléchissant à ces choses, je feuilletais la Bible jusqu’à ce que je voie un passage où le Seigneur Jésus dit : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13). J’ai vu aussi que la Bible disait : « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises ! » (Apocalypse 2:29). Quand j’ai lu cela, j’ai eu l’impression de me réveiller enfin d’un rêve : Il s’avère que le Seigneur Jésus a prophétisé il y a longtemps que dans les derniers jours, Dieu exprimerait plus de vérité et accomplirait une nouvelle étape de l’œuvre. Ne serait-ce pas Dieu Tout-Puissant venant accomplir l’œuvre de jugement et de purification de l’homme ? Hélas ! Si le pasteur n’était pas venu me déranger aujourd’hui, j’aurais pu écouter plus attentivement le chemin de Dieu Tout-Puissant. Avant j’avais toujours écouté les paroles des pasteurs et des anciens, mais je n’avais jamais recherché l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, j’écoutais seulement ce que les pasteurs et les anciens avaient à dire. Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai reconnu que je n’avais pas de place pour le Seigneur dans mon cœur. En étudiant le retour du Seigneur, je ne recherchais pas la volonté du Seigneur, mais écoutais les paroles de s pasteurs et des anciens. J’étais vraiment trop bête ! Ceux d’entre nous qui croient au Seigneur doivent honorer Dieu, car Il est grand, et nous devons rechercher activement les traces de Dieu qui concernent le retour du Seigneur. Ce n’est que de cette façon que nous nous conformerons à la volonté de Dieu. Aujourd’hui, j’ai vu que les actions du pasteur ne sont tout simplement pas conformes à la volonté de Dieu. Je ne peux plus me contenter d’écouter aveuglément ce qu’ils ont à dire, je dois rechercher et étudier la voie de Dieu Tout-Puissant.

Dès le lendemain matin, j’ai décidé d’aller chez sœur Hu et de chercher la sœur qui avait répandu l’évangile de Dieu Tout-Puissant afin que nous puissions continuer à échanger. Qui l’aurait imaginé : avant même que je sois sortie, sœur Hu avait amené la sœur chez moi. Cela venait vraiment du Seigneur. Elle m’a d’abord demandé avec inquiétude si j’avais été dérangé par le pasteur la veille. Ma réponse a été sans appel : « Non, après l’échange d’hier, je suis revenue ici et j’ai soigneusement repensé à tout cela, et j’ai compris que nous ne pouvions vraiment pas être purifiés simplement en croyant au Seigneur Jésus, notre nature corrompue et notre méchanceté existeront toujours et, avec elles, nous ne pourrons pas obtenir le salut de Dieu. De plus, j’ai aussi lu un passage de la Bible qui a vraiment prophétisé que le Seigneur reviendrait pour accomplir Son œuvre de jugement dans les derniers jours. Ce que je veux le plus savoir maintenant est : quelle est réellement l’œuvre de jugement que Dieu Tout-Puissant doit accomplir dans les derniers jours ? Comment l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant purifiera-t-elle et changera-t-elle l’homme ? »

La sœur a dit, ravie : « Rendons grâce à Dieu ! La question que tu as posée est vraiment très cruciale, car elle a à voir avec le sujet important de la façon dont notre foi en Dieu nous permettra réellement d’atteindre le salut et d’entrer dans le royaume des cieux. Voyons d’abord comment cela est dit dans la parole de Dieu Tout-Puissant. Dieu Tout-Puissant dit : “Quand Dieu devient chair cette fois, Son œuvre consiste à exprimer Son tempérament, principalement à travers le châtiment et le jugement. En utilisant cela comme fondement, Il édifie l’homme avec plus de vérité, révèle plus de méthodes pratiques et réalise ainsi Son objectif de conquérir l’homme et de le sauver de son tempérament corrompu. C’est ce qui sous-tend l’œuvre de Dieu à l’ère du Règne” (“Préface”, La Parole apparaît dans la chair). “En ce qui concerne le mot “jugement”, tu penseras aux paroles que l’Éternel a prononcées dans tous les lieux et aux paroles de réprimande que Jésus a adressées aux pharisiens. Malgré leur gravité, ces paroles ne sont pas le jugement de Dieu sur l’homme, seulement des paroles prononcées par Dieu dans des environnements différents, c’est-à-dire des contextes différents ; ces paroles sont différentes des paroles prononcées par Christ alors qu’Il juge l’homme dans les derniers jours. Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de Son œuvre et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu” (“Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité”, La Parole apparaît dans la chair). »

Après avoir lu la parole de Dieu, la sœur a continué l’échange : « Par la parole de Dieu, nous comprenons que l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours utilise beaucoup d’aspects de la vérité pour exposer l’homme et le disséquer, et que cette œuvre de jugement est accomplie en utilisant Son tempérament juste et majestueux qui ne tolère pas l’offense de l’homme. Dieu utilise des paroles pour révéler l’essence et la vérité sur la corruption de l’homme et pour juger notre nature satanique qui résiste à Dieu et trahit Dieu. En faisant l’expérience du jugement et du châtiment des paroles de Dieu, divers types de notre corruption sont nettoyés, comme avoir beaucoup de conceptions et d’imagination sur l’œuvre de Dieu, ou prendre nos propres conceptions pour la vérité dans notre examen de l’œuvre de Dieu, de sorte que nous jugions Dieu, condamnions Dieu et résistions à Dieu comme nous le souhaitons ; bien que nous croyions en Dieu, nous ne sommes vraiment pas différents des non-croyants, nous poursuivons tous la gloire et la fortune, prêts à payer n’importe quel prix pour cela, mais pas une seule personne ne vit pour satisfaire Dieu ; nous regardons aussi beaucoup de choses avec des points de vue qui sont incompatibles avec Dieu, comme notre croyance selon laquelle tant que nous croyons au Seigneur, nous serons sauvés, et que lorsque le Seigneur viendra nous serons enlevés dans le royaume des cieux, alors qu’en réalité Dieu dit que c’est seulement en suivant la volonté de Dieu que l’homme pourra entrer dans le royaume des cieux. Par le jugement et le châtiment de Dieu, ces tempéraments corrompus, ces pensées erronées et les règles de vie de Satan seront nettoyés et transformés et nous obéirons à Dieu plus en vérité et, en même temps, par le jugement et le châtiment de Dieu, nous arriverons à reconnaître que le tempérament de Dieu ne tolère pas l’offense de l’homme, nous saurons quel genre de personne Dieu aime, nous aurons de la révérence pour Dieu, nous saurons comment poursuivre la vérité et remplir correctement nos devoirs pour atteindre la louange de Dieu. En expérimentant et en pratiquant les paroles de Dieu, nous comprendrons davantage la vérité. Par exemple : Nous saurons ce que signifie avoir foi en Dieu ; nous saurons ce que signifie obtenir véritablement le salut ; nous saurons ce que signifie obéir à Dieu et aimer Dieu ; nous saurons ce que signifie suivre la volonté de Dieu. Nos tempéraments corrompus changeront à des degrés divers et nos visions de la vie et nos systèmes de valeurs seront également transformés. C’est l’œuvre du jugement et du châtiment que Dieu accomplit parmi nous, vous pouvez aussi l’appeler le salut aimant de Dieu. Donc ce n’est qu’en recevant le jugement devant le siège de Christ des derniers jours – Dieu Tout-Puissant – que nous serons en mesure de recevoir la vérité, ce n’est qu’alors que nous serons capables de rompre avec le péché et d’être purifiés et d’obtenir le salut. Ma sœur, es-tu capable d’accepter cet éclairage ? »

En lisant les paroles de Dieu et à travers les échanges avec la sœur, j’ai compris l’œuvre de Dieu et Sa volonté. J’ai hoché la tête, profondément émue, et j’ai dit : « Rendons grâce à Dieu, en écoutant la parole de Dieu Tout-Puissant, j’ai compris que dans les derniers jours, Dieu utilise la vérité de Sa parole pour accomplir l’œuvre de jugement et de purification de l’homme. Mes activités passées étaient si vagues, elles étaient impraticables, mais maintenant je comprends que c’est seulement en recevant l’œuvre du jugement et du châtiment de Dieu dans les derniers jours que l’homme pourra être purifié par Dieu et obtenir le salut afin qu’il puisse entrer le royaume des cieux. Dieu Tout-Puissant est le retour du Seigneur Jésus ! Je suis prête à accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, à accepter le jugement et le châtiment des paroles de Dieu afin que mon tempérament corrompu puisse un jour être bientôt changé. » En m’écoutant dire cela, la sœur souriait joyeusement et remerciait Dieu continuellement.

Les paroles de Dieu Tout-Puissant m’ont libérée des conceptions que j’avais en tête et elles m’ont montré le moyen de me débarrasser de mon tempérament corrompu et d’être purifiée. Je sens que j’ai un chemin clair à suivre dans l’obtention du salut et mon esprit est lumineux et stable, comme s’il avait été libéré. En regardant par la fenêtre, j’ai senti que le ciel, ce jour-là, était particulièrement clair et ensoleillé. Je me suis assise par terre et j’ai prié Dieu : « Oh Dieu, je Te rends grâce. De toute ma vie, je suis très honorée d’accueillir Ton retour et d’être témoin de Ton apparition. C’est là ma bénédiction ! Mais je suis aveugle et ignorante, car je croyais aux rumeurs répandues par les pasteurs et les anciens, je me suis retenue à mes conceptions et à mon imagination et j’ai presque perdu mon salut éternel ! Oh, mon Dieu, je suis si ignorante et hébétée ! Je suis disposée à me repentir et je chéris cette occasion extrêmement rare d’obtenir le salut. Je suis également disposée à apporter en Ta présence davantage de frères et sœurs afin qu’ils puissent obtenir le salut ! Amen ! »

Précédent:Qu’est-ce qui me permet de retrouver une vie heureuse ?

Vous aimerez peut-être également