159 Souffrir au nom de la justice

En suivant Christ, j’ai été persécuté par le PCC, rencontrant du danger et des difficultés à chaque étape, constamment exposé aux risques d’être arrêté, emprisonné et torturé. Néanmoins, mon cœur est depuis longtemps bien préparé ; même si j’étais martyrisé, je n’aurais aucun regret : j’ai la chance de suivre Christ au cours des derniers jours ; je suis vraiment élevé par Dieu. Ayant entendu la voix de Dieu et compris de nombreuses vérités, je suis satisfait ; étant capable de répandre l’Évangile du royaume de Dieu et d’en témoigner, je n’ai pas vécu cette vie en vain. Dieu Tout-Puissant, Tu es très aimable, et je Te suivrai et Te rendrai témoignage pour l’éternité ! Bien que le chemin vers le royaume des cieux soit périlleux, tumultueux et plein de dangers et d’adversité, je chercherai toujours à T’aimer. Comment puis-je devenir un vainqueur si je chéris la chair et suis préoccupé par ma propre vie ?

Au moment même où j’ai été arrêté et emprisonné, j’ai laissé entre les mains de Dieu la question de savoir si j’allais vivre ou mourir. On m’a pris d’assaut avec des instruments de torture qui étaient comme des animaux enragés. Le supplice était insupportable. Les paroles de Dieu m’ont éclairé et m’ont guidé. Perdre la vie pour Lui, c’est gagner la vie. Au milieu des épreuves et des tribulations, j’ai goûté à l’amour de Dieu, et mon cœur s’est rapproché de Lui. J’ai vu les visages hideux du PCC, ce démon maléfique, j’ai renoncé complètement au grand dragon rouge et je me suis consacré de tout mon cœur à porter un témoignage retentissant à Dieu ! Dieu Tout-Puissant, Tu es très aimable, et je Te suivrai et Te rendrai témoignage pour l’éternité ! Même si la nuit nuire est longue et pénible, je me soumettrai volontiers à Tes arrangements ; pouvoir faire honte à Satan et T’apporter la gloire vaut n’importe quelle souffrance.

Il s’agit d’endurer la persécution au nom de la justice, et c’est un choix que je ne regrette pas ! Ayant tant joui de l’amour de Dieu, je devrais vivre pour L’aimer. Je devrais entreprendre ma mission et témoigner de Lui. Quelle que soit la difficulté, je ne reculerai pas et je supporterai volontiers mon lot de souffrances, tout cela pour qu’Il soit satisfait. Il s’agit de souffrir au nom de la justice, et c’est un choix que je ne regrette pas ! Ayant tant joui de l’amour de Dieu, je devrais consacrer ma vie à L’aimer. La lumière de l’aurore est arrivée, le grand dragon rouge est détruit par Dieu et je chante une louange retentissante à la justice de Dieu. Le royaume de Christ est apparu.

Précédent: 158 Qui se soucie du cœur de Dieu ?

Suivant: 160 Un chemin tumultueux me rend encore plus résolu

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

101 Si Dieu ne m’avait sauvé

ⅠSi Dieu ne m’avait sauvé,je serais encore errant dans le monde,luttant et souffrant dans le péché,vivant sans aucun espoir.Si Dieu ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp