Le dessein de la gestion de l’humanité

Si les gens pouvaient vraiment voir clairement le droit chemin de la vie humaine, ainsi que le dessein de Dieu dans la gestion de l’humanité, ils ne tiendraient pas leur avenir et leur destin personnels comme un trésor enfoui dans leur cœur. Alors, ils ne verraient plus d’intérêt à servir leurs parents, qui sont pires que les pourceaux et les chiens. L’avenir et le destin de l’homme ne seraient-ils pas précisément les « parents » de Pierre d’aujourd’hui ? Ils sont exactement comme la chair et le sang de l’homme. Que seront précisément la destination et l’avenir de la chair ? Est-ce que ce sera voir Dieu alors qu’elle est encore vivante, ou est-ce l’âme qui rencontrera Dieu après la mort ? La chair finira-t-elle demain dans une fournaise ardente de tribulations, ou dans la conflagration ? Des questions comme celles-ci ne concernent-elles pas le fait de savoir si la chair de l’homme va endurer le malheur ou souffrir de la plus grande nouvelle dont toute personne maintenant dans ce courant, et qui a un cerveau et est sensible, se préoccupe le plus ? (Ici, endurer de la souffrance fait référence au fait de recevoir des bénédictions ; la souffrance signifie que les épreuves à venir sont bénéfiques à la destination de l’homme. Le malheur fait référence à l’impossibilité de rester inébranlable, ou au fait d’être trompé ; ou cela signifie que l’on fera face à des situations malheureuses et que l’on perdra sa vie au milieu de la catastrophe, et qu’il n’y a aucune destination appropriée pour l’âme.) Les hommes sont équipés d’une raison solide, mais peut-être que ce à quoi ils pensent ne correspond pas entièrement à ce dont leur raison devrait être équipée. C’est parce que tous sont plutôt confus et suivent les choses aveuglément. Ils devraient tous avoir une connaissance approfondie de ce en quoi ils devraient entrer, et ils devraient, en particulier, éclaircir ce en quoi on devrait les faire entrer pendant la tribulation (c’est-à-dire pendant l’épuration dans la fournaise), ainsi que ce dont ils devraient être équipés au cours des épreuves de feu. Ne servez pas toujours vos parents (c’est-à-dire la chair), qui sont comme des pourceaux et des chiens et sont même pires que les fourmis et les insectes. Quel est l’intérêt de t’angoisser pour cela, d’y penser autant et de te creuser les méninges ? La chair ne t’appartient pas, mais elle est dans les mains de Dieu, qui, non seulement t’a sous Son contrôle, mais commande également Satan. (Cela signifie, qu’à l’origine, la chair appartient à Satan. Parce que Satan est également dans les mains de Dieu, cela ne peut qu’être formulé de cette façon. En effet, il est plus convaincant de le dire de cette façon : cela suggère que les hommes ne sont pas entièrement sous le domaine de Satan, mais sont dans les mains de Dieu.) Tu vis sous les tourments de la chair, mais la chair t’appartient-elle ? Est-elle sous ton contrôle ? Pourquoi t’embêter à te creuser les méninges à ce sujet ? Pourquoi te donner la peine d’implorer Dieu de manière obsessionnelle pour ta chair putride, qui est condamnée et maudite depuis longtemps et souillée par les esprits impurs ? À quoi bon tenir en permanence les acolytes de Satan si près de ton cœur ? Ne t’inquiètes-tu pas de ce que la chair pourrait ruiner ton avenir réel, tes espoirs merveilleux et la véritable destination de ta vie ?

Le chemin d’aujourd’hui n’est pas facile à suivre. On peut dire qu’il est difficile à trouver, et il a été extrêmement rare au fil des âges. Cependant, qui aurait pensé que la chair de l’homme suffirait à elle seule pour le ruiner ? L’œuvre d’aujourd’hui est certainement aussi précieuse qu’une pluie de printemps, et d’une aussi grande valeur que la bonté de Dieu envers l’homme. Toutefois, si l’homme ne connaît pas le but de Son œuvre actuelle ou ne comprend pas l’essence de l’humanité, comment, donc, peut-on parler de son prix et de sa valeur ? La chair n’appartient pas aux humains eux-mêmes, donc personne ne peut voir clairement quelle sera réellement sa destination. Néanmoins, tu devrais bien savoir que le Seigneur de la création rétablira dans son état originel l’humanité qui a été créée et restaurera son image initiale du temps de sa création. Il reprendra complètement le souffle qu’Il a insufflé à l’homme, récupérant ses os et sa chair et rendant tout au Seigneur de la création. Il transformera et renouvellera complètement l’humanité et reprendra à l’homme l’héritage entier de Dieu qui n’appartient pas à l’humanité, mais appartient à Dieu, et ne le confiera plus jamais à l’humanité. En effet, aucune de ces choses n’appartenait initialement à l’humanité. Il les reprendra toutes – ce n’est pas un pillage injuste : c’est censé restituer au ciel et à la terre leurs états d’origine, et transformer et renouveler l’homme. Il s’agit de la destination raisonnable pour l’homme, bien qu’il ne s’agisse peut-être pas d’une réappropriation de la chair après qu’elle a été châtiée, comme les gens pourraient se l’imaginer. Dieu ne veut pas du squelette de la chair après sa destruction : Il veut les éléments d’origine chez l’homme qui, au commencement, Lui appartenaient. Par conséquent, Il n’anéantira pas l’humanité ou n’éradiquera pas complètement la chair de l’homme, car la chair de l’homme n’est pas la propriété privée de celui-ci. C’est plutôt l’auxiliaire de Dieu qui gère l’humanité. Comment pourrait-Il anéantir la chair de l’homme pour Son « plaisir » ? À présent, as-tu vraiment délaissé la totalité de cette chair qui est la tienne, et qui ne vaut même pas un seul centime ? Si tu pouvais comprendre trente pour cent de l’œuvre des derniers jours (ces seuls trente pour cent consistent à comprendre l’œuvre du Saint-Esprit aujourd’hui, ainsi que l’œuvre de la parole de Dieu dans les derniers jours), alors tu ne continuerais pas à « servir » ta chair ni à lui être « filial » – une chair qui a été corrompue pendant de nombreuses années – comme c’est le cas aujourd’hui. Tu devrais voir clairement que les humains sont maintenant à un niveau de progrès sans précédent, et ne continueront plus de rouler en avant comme le font les roues de l’histoire. Ta chair putride est couverte de mouches depuis longtemps, alors comment peut-elle avoir le pouvoir d’inverser les roues de l’histoire auxquelles Dieu a permis de tourner jusqu’à ce jour ? Comment peut-elle faire en sorte que l’horloge des derniers jours, au tic-tac muet, fonctionne à nouveau et continue de faire tourner ses aiguilles ? Comment peut-elle retransformer le monde qui semble recouvert d’un épais brouillard ? Ta chair peut-elle faire revivre les montagnes et les rivières ? Ta chair, qui a seulement une petite fonction, peut-elle vraiment rétablir le genre de monde humain auquel tu aspires ? Peux-tu vraiment éduquer tes descendants à devenir des « êtres humains » ? Comprends-tu maintenant ? À quoi exactement appartient ta chair ? L’intention originelle de Dieu de sauver l’homme, de parfaire l’homme et de transformer l’homme n’était pas de te donner une belle patrie ou d’apporter un repos paisible à la chair de l’homme. Elle était plutôt au nom de Sa gloire et de Son témoignage, pour que l’humanité profite davantage de l’avenir, et pour qu’elle puisse bientôt bénéficier du repos. Pourtant, ce n’était pas pour ta chair, car l’homme est l’essentiel de la gestion de Dieu, et la chair de l’homme est simplement un auxiliaire. (L’homme est un élément doté à la fois d’un esprit et d’un corps, tandis que la chair est seulement quelque chose qui se décompose. Cela signifie que la chair est un outil pour le plan de gestion). Tu dois savoir que la perfection, l’achèvement et le gain de l’homme par Dieu n’ont rien apporté d’autre que des épées et des coups pour sa chair, ainsi que des souffrances infinies, la brûlure par le feu, le jugement impitoyable, le châtiment et les malédictions, ainsi que des épreuves sans bornes. Telle est l’histoire vraie et telle est la vérité au sujet de l’œuvre de gestion de l’homme. Cependant, toutes ces choses sont dirigées contre la chair de l’homme, et toutes les flèches de l’hostilité visent sans pitié la chair de l’homme (car l’homme est innocent). Tout cela est réalisé au nom de Sa gloire et de Son témoignage, et pour Sa gestion. C’est parce que Son œuvre n’est pas uniquement pour le bien de l’humanité, mais aussi pour l’ensemble du plan et pour accomplir Sa volonté originale quand Il a créé l’humanité. Par conséquent, peut-être que quatre-vingt-dix pour cent de ce dont les hommes font l’expérience est constitué de souffrances et d’épreuves du feu, et il y a très peu de jours heureux et doux, voire aucun, après lesquels la chair de l’homme a langui. Les hommes sont encore plus incapables de profiter de moments de bonheur dans la chair en passant de beaux moments avec Dieu. La chair est souillée, donc, ce que voit la chair de l’homme ou ce dont elle bénéficie n’est rien d’autre que le châtiment de Dieu, que l’homme trouve désavantageux, comme si le bon sens lui faisait défaut. C’est parce que Dieu manifestera Son tempérament de justice qui n’est pas apprécié par l’homme, ne tolère pas les offenses de l’homme et a en horreur Ses adversaires. Dieu révèle ouvertement l’ensemble de Son tempérament par tout moyen nécessaire, concluant ainsi l’œuvre de Sa guerre de six mille ans contre Satan – l’œuvre du salut de toute l’humanité et la destruction du Satan d’antan !

Précédent: Comment devrais-tu entreprendre ta future mission ?

Suivant: L’essence et l’identité de l’homme

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Le chemin… (4)

Que les hommes puissent découvrir la bonté de Dieu, chercher le chemin de l’amour de Dieu dans cette ère et qu’ils acceptent la formation...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre