L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Chapitre 35

J’ai commencé à réaliser Mon œuvre parmi les humains, leur permettant de vivre dans le même courant avec Moi. Je terminerai Mon œuvre tout en étant parmi eux, car ils sont les objets que Je gère dans Mon plan de gestion tout entier, et c’est Mon désir qu’ils deviennent maîtres de toutes choses. Donc, Je continue à marcher parmi les humains. Alors que les humains et Moi entrons dans l’ère actuelle, Je me sens tout à fait à l’aise, parce que le rythme de Mon œuvre s’est accéléré. Comment ces humains peuvent-ils persévérer ? J’ai beaucoup travaillé sur des gens apathiques et ennuyeux, et pourtant ils n’ont presque rien gagné, parce qu’ils ne Me chérissent pas et ne M’aiment pas. J’ai vécu parmi tous les hommes et suis resté à leurs côtés en les observant sur et sous sol. Tous ceux qui sont classés comme « humains » Me résistent, comme si « Me résister » était dans leur description de tâche. Il semble que s’ils n’accomplissaient pas ce travail, alors ils seraient comme un orphelin vagabond, adopté par personne. Cependant, Je ne condamne pas arbitrairement les gens en fonction de leurs actes et de leur comportement. Plutôt, Je les soutiens et les aide selon leur stature. Parce que les humains sont les protagonistes de tout Mon plan de gestion, Je consacre plus de direction à ceux qui jouent ce rôle d’« humanité » afin qu’ils puissent le jouer de tout leur cœur et au mieux de leur capacité et afin que cette pièce que Je mets en scène devienne un grand succès. Ceci est Ma supplication auprès de l’humanité. Est-il possible que sans cette prière ils ne puissent pas jouer leur rôle aussi bien qu’ils le peuvent ? Je peux accomplir ce que les gens Me demandent, mais ils ne peuvent pas accomplir ce que Je leur demande ? On ne peut pas dire que J’opprime les humains par la force. C’est Ma dernière demande : Je les implore en toute honnêteté et sincérité. Sont-ils vraiment incapables de faire ce que Je demande ? J’ai donné aux gens pendant de nombreuses années, mais Je n’ai rien reçu en retour. Qui M’a déjà donné quelque chose ? Mon sang, Ma sueur et Mes larmes sont-ils simplement comme des nuages dans les montagnes ? J’ai donné des « vaccins » aux gens à plusieurs reprises et leur ai dit que Mes exigences n’étaient pas rigoureuses. Pourquoi alors les gens M’évitent-ils constamment ? Est-ce parce que Je les traiterais comme des poussins pour être tués dès qu’ils seront capturés ? Suis-je vraiment si brutal et inhumain ? Les humains M’évaluent toujours selon leurs propres conceptions. Leurs conceptions à Mon sujet correspondent-elles à la réalité de[a] Mon être au ciel ? Je ne considère pas les conceptions des gens comme des objets pour Ma jouissance. Plutôt, Je vois leur cœur comme une chose à apprécier. Cependant, J’en ai plutôt marre de leur conscience, parce que selon eux, Je n’en ai pas une Moi-même. J’ai donc adopté d’autres opinions sur ce sujet. Cependant, Je refuse de critiquer directement leur conscience ; Je continue plutôt à les guider patiemment et systématiquement. Après tout, les humains sont faibles et incapables de réaliser aucun travail.

Aujourd’hui, J’ai officiellement fait un pas dans le domaine du châtiment sans frontière et J’en jouis en compagnie de l’humanité. Je les conduis aussi par la main et ils se comportent bien sous Ma direction ; personne n’ose s’opposer à Moi. Tous sont sous Ma conduite, accomplissant les devoirs que J’ai assignés, car c’est dans leur « description de tâche ». Parmi toutes choses au ciel et sous le ciel, qui ose ne pas se soumettre à Mes plans ? Qui n’est pas à Ma portée ? Qui ne prononce pas d’éloge et d’exaltation pour Mes paroles et Mon œuvre ? Les humains admirent Mes actes et Mes actions de sorte qu’ils se consacrent au courant de Mon œuvre à cause de chacun de Mes petits mouvements. Qui peut se libérer ? Qui peut se dérober de l’œuvre que J’ai arrangé ? En raison de Mon décret administratif, les humains sont obligés de rester ; sans cela, ils se seraient tous glissés derrière la « ligne de front » et seraient devenus des « déserteurs ». Qui n’a pas peur de la mort ? Les gens sont-ils vraiment prêts à se sacrifier eux-mêmes ? Je ne M’impose à personne, parce que J’ai acquis une compréhension approfondie de la nature humaine depuis longtemps. Ainsi, J’ai toujours entrepris des projets que les gens n’ont jamais faits auparavant. Parce que personne ne pouvait réaliser Mon œuvre, J’ai foulé le champ de bataille en personne pour mener une lutte de vie et de mort contre Satan. De nos jours, Satan est effréné à l’extrême. Pourquoi est-ce que Je ne profite pas de cette occasion pour mettre l’objectif de Mon œuvre en valeur afin de révéler Ma puissance ? Comme Je l’ai dit auparavant, J’utilise la ruse de Satan comme Mon faire-valoir. N’est-ce pas la meilleure occasion ? Seulement maintenant Je révèle un sourire reconnaissant, car J’ai atteint Mon objectif. Je ne courrai plus à droite et à gauche pour demander de l’« aide » aux humains. J’ai cessé de M’affairer et Je ne vis plus la vie d’un vagabond. Désormais, Je vivrai en paix. Les humains seront également sains et saufs, car Mon jour est venu. Sur la terre, J’ai mené la vie active d’humain, une vie dans laquelle de nombreuses injustices semblent avoir eu lieu. Aux yeux des humains, J’ai partagé leurs joies et leurs chagrins, ainsi que leurs adversités. Comme les humains, Moi aussi J’ai vécu sur la terre et sous les cieux. Ils M’ont donc toujours vu comme un être créé. Parce que les humains n’ont pas vu Mon self au ciel, ils n’ont jamais fait beaucoup d’efforts pour Moi. Cependant, compte tenu de la situation d’aujourd’hui, les gens n’ont d’autre choix que d’admettre que Je suis le Maître de leur destin et Celui qui parle des nues. Les humains se sont donc prosternés au sol devant Moi en révérence. N’est-ce pas la preuve de Mon retour triomphant ? N’est-ce pas une représentation de Ma victoire sur toutes les forces hostiles ? Les gens ont tous eu des prémonitions que le monde prend fin et que l’humanité subira une grande purification. Cependant, ils ne peuvent pas consciemment réaliser ce que Je leur demande, alors ils n’ont d’autre choix que de pleurer sous Mon châtiment. Qu’est-ce qui peut être fait ? Qui a dit à ces humains d’être désobéissants ? Qui leur a dit d’entrer dans l’ère finale ? Pourquoi sont-ils nés en tant qu’êtres humains dans ce monde pré-apocalyptique ? Tout est arrangé par Moi personnellement. Qui peut se plaindre ?

Depuis la création du monde, J’ai erré parmi les humains, les accompagnant dans leur existence terrestre. Dans les générations précédentes cependant, aucune personne n’a jamais été choisie par Moi ; tout le monde a été rejeté par Mon silence. C’est parce que ces gens dans le passé ne M’ont pas servi avec une dévotion déterminée ; Je ne les ai donc pas aimés exclusivement non plus. Ils avaient pris les « présents » de Satan, puis ils s’étaient retournés et Me les avaient offerts ; ce faisant, n’était-ce pas diffamant contre moi ? Alors que de telles offrandes étaient faites, Je n’ai pas révélé Mon dégoût ; plutôt, J’ai essayé de transformer leur jeu pour Ma propre utilisation en ajoutant ces « présents » aux matériaux utilisés dans Ma gestion. Plus tard, une fois qu’ils avaient été transformés par machine, Je brûlais tous les déchets qui restaient. Bien que cette génération actuelle d’humains ne m’ait pas offert de nombreux « présents », Je ne le leur reproche pas. Ces gens ont toujours été démunis et eu les mains vides ; ainsi, après avoir observé la réalité de leur situation, Je ne les ai jamais soumis à des exigences déraisonnables après Mon arrivée dans le monde humain. Plutôt, après leur avoir donné des « matériaux », J’ai simplement cherché le « produit fini » que Je veux, car c’est la seule chose réalisable par les humains. J’ai passé tellement d’années en difficulté, apprenant ce que cela signifie que de vivre en tant qu’humain, avant de présenter une demande appropriée. N’avais-Je pas expérimenté la vie humaine, comment pourrais-Je comprendre les questions qu’ils ont du mal à discuter ? Néanmoins, les humains ne le voient pas de cette façon ; ils disent simplement que Je suis le Dieu tout-puissant et surnaturel Lui-même. N’est-ce pas précisément la conception que tous les humains ont eue tout au long de l’histoire et même jusqu’à aujourd’hui ? J’ai dit que sur terre, il n’y a personne qui puisse vraiment Me connaître à cent pour cent. Cette remarque a ses implications ; ce n’est pas seulement du bavardage. J’ai expérimenté et observé cela Moi-même, donc J’ai une compréhension des détails. Si Je n’étais pas descendu dans le monde des humains, qui aurait une chance de Me connaître ? Qui pourrait écouter Mes paroles en personne ? Qui pourrait voir Ma personne parmi eux ? Depuis l’antiquité, Je me suis toujours caché dans les nues. J’ai tôt prédit que Je descendrais dans le monde des humains dans les derniers jours pour servir d’exemple. C’est pourquoi aujourd’hui, les gens sont assez chanceux d’élargir leurs horizons. N’est-ce pas une gentillesse que Je leur ai accordée ? Serait-il possible qu’ils ne comprennent pas du tout Ma grâce ? Pourquoi les humains sont-ils si insensibles et ennuyeux ? Ayant tellement cheminé, pourquoi ne se sont-ils toujours pas réveillés ? Je suis dans ce monde depuis de nombreuses années, mais qui Me connaît ? Pas étonnant que Je châtie les gens. Il semble qu’ils soient les objets sur lesquels pratiquer Ma puissance ; il semble qu’ils soient des balles dans Mon fusil ; une fois que J’aurai tiré, ils vont tous s’échapper. C’est leur imagination. J’ai toujours respecté les humains ; Je ne les ai jamais arbitrairement exploités ou échangés comme des esclaves. C’est parce que Je ne peux pas les quitter et qu’ils ne peuvent pas Me quitter. Ainsi, un lien de vie et de mort s’est formé entre nous. Toujours, Je chéris et J’aime les humains. Bien que ce sentiment n’ait jamais été mutuel, ils M’ont toujours admiré ; c’est pourquoi Je continue de faire des efforts pour eux. J’aime les gens comme Mon propre trésor, parce qu’ils sont le « capital » de Ma gestion sur la terre ; donc, Je ne les éliminerai certainement pas. Ma volonté envers les humains ne changera jamais. Peuvent-ils vraiment faire confiance à Mon serment ? Comment peuvent-ils Me satisfaire ? C’est la tâche de toute l’humanité ; ce sont les « devoirs » que Je leur ai laissés. C’est Mon espoir qu’ils vont tous travailler dur pour les compléter.

Le 23 avril 1992

Note de bas de page :

[a] Le texte original omet : « réalité de ».

Précédent:Chapitre 34

Suivant:Chapitre 36

Vous aimerez peut-être également