Chapitre 37

Tout au long des âges, dans toute l’œuvre que J’ai accomplie, chaque étape a impliqué Mes méthodes de travail appropriées. Pour cette raison, Mes gens bien-aimés sont devenus de plus en plus purs et de plus en plus appropriés à Mon utilisation. Pour la même raison, cependant, ce qui est « malheureux », c’est qu’à mesure que Mes méthodes de travail se développent, le nombre de personnes diminue, ce qui amène les gens à se replier dans une profonde contemplation. Bien sûr, cette œuvre aujourd’hui ne fait pas exception et la plupart des hommes sont de nouveau pris dans la contemplation ; de ce fait, en raison de changements dans Mes méthodes, encore une partie des hommes devront se retirer. On peut le décrire ainsi : Je l’ai prédestiné, mais Je ne l’ai pas fait. Depuis la création, tellement d’hommes sont tombés et tellement se sont égarés en raison des méthodes de Mon œuvre. Cependant, Je ne Me soucie pas de ce que les gens font, qu’ils sentent que Je ne suis pas affectueux ou que Je suis trop cruel, peu importe si leur compréhension est correcte ou non, J’évite de donner une explication. Échangeons d’abord sur le point principal de cette discussion afin que tous puissent acquérir une compréhension approfondie, pour éviter qu’ils ne comprennent pas pourquoi ils souffrent. Je ne forcerai pas les hommes à souffrir en silence comme des muets. Au contraire, Je décrirai tout clairement afin qu’ils ne se plaignent pas contre Moi. Un jour, Je ferai en sorte que tous les hommes expriment des louanges sincères au milieu de leur châtiment. Cette méthode est-elle acceptable pour vous ? Est-ce que cela répond aux exigences des hommes ?

Dans le prologue de l’ère du châtiment, J’expliquerai d’abord aux hommes le sens général de cette « ère » afin qu’ils ne M’offensent pas. C’est-à-dire, Je ferai des arrangements pour Mon œuvre, que personne ne changera, et Je n’acquitterai absolument pas à la légère quiconque les modifie : Je le condamnerai. Vous en souviendrez-vous ? Tout cela n’est que « vaccinations ». Dans les nouvelles méthodes, tous les hommes doivent d’abord comprendre que le premier objectif à atteindre avant tout est d’acquérir une compréhension de leurs propres conditions réelles. Avant d’avoir gagné une certaine compréhension de soi-même, personne ne sera autorisé à parler négligemment dans l’Église et Je châtierai certainement quiconque viole cette règle. À partir de ce jour, tous les apôtres seront enregistrés dans les Églises et il leur sera interdit d’aller où bon leur semble. Cela portera peu de fruit. Ils semblaient tous accomplir leurs devoirs, mais, en fait, ils Me trompaient. Indépendamment de ce qui est arrivé, aujourd’hui tout est du passé et ne doit pas être mentionné de nouveau. Désormais, le terme « apôtre » sera aboli et jamais utilisé de nouveau afin que tous les hommes puissent descendre de leur « position » et parvenir à se connaître eux-mêmes. C’est évidemment pour leur salut. Une « position » n’est pas une couronne, c’est simplement un titre honorifique. Comprenez-vous Mon sens ? Ceux qui dirigent les Églises vivront encore la vie de l’Église au sein de leurs propres Églises bien que, évidemment, ce ne soit pas une règle rigide. Au besoin, ils peuvent visiter les Églises en se coordonnant avec d’autres anciens apôtres. Le plus important, c’est que les échanges dans les Églises doivent être augmentés, à moins qu’aucun de leurs membres ne vive réellement la vie de l’Église. Néanmoins, Je dois souligner que vous devez tous être unis dans la connaissance de soi et dans la rébellion contre le grand dragon rouge : c’est Ma volonté. Que les gens parlent beaucoup ou non n’est pas important ; plutôt, il est essentiel que tout Mon peuple puisse se réunir et ne faire qu’un, car c’est le seul moyen de véritablement témoigner. Dans le passé, tous disaient qu’ils parviendraient à se comprendre eux-mêmes ; pourtant J’ai prononcé d’innombrables paroles, et qu’êtes-vous parvenu à comprendre de vous-mêmes ? Plus quelqu’un a une position élevée, plus il est difficile qu’il se mette lui-même de côté ; plus quelqu’un a de grands espoirs, plus il souffrira quand il sera châtié. C’est Mon salut de l’humanité. Comprenez-vous ? Ne prenez pas cela simplement au pied de la lettre. Le faire serait trop superficiel et n’aurait aucune valeur. Comprenez-vous les connotations sous-jacentes ici ? Si des membres de l’Église sont vraiment capables de se comprendre eux-mêmes, cela démontre que ce type d’homme M’aime vraiment. C’est-à-dire que si vous ne brisez pas le pain avec les hommes, vous ne comprendrez pas leurs difficultés. Comment interprétez-vous ce précepte ? En fin de compte, Je ferai en sorte que tous les gens se connaissent eux-mêmes pendant leur châtiment et qu’ils chantent et rient en même temps. Aurez-vous vraiment la foi pour Me satisfaire ? Alors, que devriez-vous faire dans votre pratique ? Désormais, les affaires de chaque Église seront traitées par les personnes appropriées dans cette Église et les apôtres vivront simplement la vie de l’Église. C’est ce qu’on appelle « expérimenter la vie ». Comprenez-vous ?

Avant que le châtiment ne vienne officiellement sur l’humanité, Je ferai d’abord l’« œuvre de l’accueil » pour les gens afin qu’ils puissent tous Me satisfaire à la fin. Même ceux qui se retireront doivent souffrir et terminer leur témoignage avant de partir, sinon Je ne les acquitterai pas à la légère. Cela montre Mon tempérament qui ne tolère pas les violations des gens, ainsi que Mon tempérament qui accomplit ce que Je dis. Ainsi, J’aurai tenu Ma promesse : « Je pense ce que Je dis, ce que Je dis sera accompli, et ce que J’accomplis durera pour toujours. » Alors que les paroles quittent Ma bouche, Mon Esprit commence Son œuvre. Qui oserait jouer délibérément avec les « jouets » qu’ils tiennent entre leurs mains ? Tous les hommes doivent accepter Mon châtiment avec déférence et obéissance. Qui pourrait y échapper ? Pourrait-il y avoir un autre chemin que le Mien ? Aujourd’hui, Je t’ai permis d’être sur la terre et tu te réjouis ; demain, Je te laisserai entrer au ciel et tu proféreras des louanges. Le lendemain, Je te mettrai sous la terre où tu seras châtié. N’est-ce pas Mon œuvre qui exige tout cela ? Qui ne souffre pas du malheur et qui ne reçoit pas des bénédictions dans l’intérêt de Mes exigences ? Pourriez-vous être l’exception ? Comme vous êtes Mon peuple sur la terre, que devriez-vous faire pour Mes exigences et Ma volonté ? Est-il possible que vous louiez Mon saint nom tout en Me détestant dans votre cœur Me détestiez ? Travailler pour Moi et satisfaire Mon cœur, ainsi que vous comprendre vous-mêmes et vous rebeller contre le grand dragon rouge ne sont pas des tâches faciles et vous devez payer le prix pour le faire. Quand Je dis « prix », que pensez-vous que Je veux dire ? Je ne vais pas en discuter maintenant et Je ne donnerai pas de réponses directes aux hommes. Au lieu de cela, Je leur permets d’y réfléchir par eux-mêmes, et ensuite, de répondre réellement à Mes questions de façon pratique par leurs actions et leur comportement. Pouvez-vous faire cela ?

Le 27 avril 1992

Précédent: Chapitre 36

Suivant: Chapitre 38

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Dieu Lui-même, l’Unique IX

Dieu est la source de vie pour toutes choses (III)Au cours de cette période, nous avons parlé de beaucoup de choses liées à la connaissance...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre