Question (2) Pourquoi Dieu doit-Il s’incarner pour accomplir Son œuvre du jugement dans les derniers jours ? Durant l’ère de la Loi, Dieu a eu recours à Moïse pour accomplir Sa tâche. Pourquoi Dieu n’aurait-Il pas recours à un homme pour accomplir Son œuvre de jugement dans les derniers jours ?

Réponse : Vous avez soulevé une question très concrète. Pourquoi Dieu doit-Il s’incarner pour accomplir l’œuvre du jugement des derniers jours ? C’est une question qui préoccupe tous ceux qui ont soif de vérité et veulent connaître la manifestation de Dieu. Elle est liée à une autre question : Pouvons-nous être enlevés et transportés au Royaume des Cieux ? Donc, il est essentiel de comprendre cet aspect de la vérité. Pourquoi Dieu doit-Il S’incarner pour accomplir Son œuvre du jugement des derniers jours plutôt que d’avoir recours à un homme pour Le faire ? Ceci s’explique par la nature de l’œuvre de jugement. Car cette œuvre de jugement est l’expression par Dieu de la vérité. L’expression de Son tempérament juste qui s’attache à conquérir, purifier, et sauver l’humanité. Lisons un passage de la parole de Dieu Tout-Puissant.

« L’œuvre du jugement est l’œuvre propre de Dieu, donc elle doit naturellement être menée à bien par Dieu Lui-même ; elle ne peut pas être faite par l’homme à Sa place. Parce que le jugement est l’utilisation de la vérité pour conquérir l’humanité, il est incontestable que Dieu apparaît toujours comme l’image incarnée pour accomplir cette œuvre parmi les hommes. C’est-à-dire que dans les derniers jours, le Christ utilisera la vérité pour enseigner aux hommes du monde entier et leur faire connaître toutes les vérités. Telle est l’œuvre de jugement de Dieu » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer les mots et les actes de l’homme. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre une humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, les paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposition, de traitement et d’émondage ne peuvent pas être remplacées par des mots ordinaires, mais par la vérité dont l’homme est totalement dépourvu. Seules des méthodes comme celles-ci peuvent être qualifiées de jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte, c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

Les paroles de Dieu Tout-Puissant montrent clairement que l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours consiste à exprimer de nombreux aspects de la vérité, à exprimer le tempérament de Dieu, tout ce qu’Il a, tout ce qu’Il est, à révéler tous les mystères, à juger la nature satanique de l’homme qui résiste à Dieu et qui trahit Dieu, à exposer et disséquer les discours et les actes de l’homme, à révéler à toute l’humanité la nature sainte et juste de Dieu et Son tempérament qu’on ne peut offenser. Quand les élus de Dieu subissent le jugement par les paroles de Dieu, c’est comme s’ils Lui faisaient face car c’est Dieu qui les dénonce et les juge. Quand Dieu juge les hommes, il faut qu’Il leur montre la manifestation de Son tempérament juste. C’est comme s’ils voyaient la nature sainte de Dieu, comme s’ils voyaient une grande lumière projetée depuis les cieux. Voir la parole de Dieu, c’est voir plonger une épée à double tranchant dans son cœur et son esprit et souffrir d’indicibles tourments. Ce n’est que de cette façon que l’homme reconnaîtra sa nature corrompue et la certitude de sa corruption. Il ressentira alors une grande humiliation, se cachera le visage de honte, et se prosternera devant Dieu dans un repentir sincère. Alors, il sera capable d’accepter la vérité et de vivre selon les paroles de Dieu. Il se débarrassera pour de bon de l’emprise de Satan, sera sauvé et amené à la perfection par Dieu. Une telle œuvre, à savoir le jugement, la purification et le salut de l’homme, ne peut être effectuée que par Dieu incarné en personne.

Ayant fait l’expérience du jugement par la parole de Dieu Tout-Puissant, nous avons tous senti que la sainteté et le tempérament juste de Dieu ne peuvent être offensés par l’homme. Chaque lettre de la parole de Dieu est investie de colère et de majesté, chaque mot frappe au cœur de notre être, et dénonce totalement la nature satanique de notre résistance à Dieu, et de notre trahison envers Lui, ainsi que le tempérament corrompu ancré si profondément en notre cœur que nous ne le voyons pas nous-mêmes. Nous nous rendons compte alors à quel point notre nature et notre être sont pleins d’arrogance, d’hypocrisie, d’égoïsme et de perfidie, comment notre vie est menée par ces défauts, tels des démons vivants sans avoir la moindre once d’humanité. Dieu trouve cela abject et détestable. Alors nous nous sentons humiliés et rongés par le regret. Nous voyons notre propre vilenie et nous savons que nous ne méritons pas de vivre devant Dieu, alors nous nous prosternons face contre terre, afin de recevoir le salut de Dieu. En faisant l’expérience du jugement par la parole de Dieu Tout-Puissant, nous sommes témoins de l’apparition de Dieu. Nous voyons que la sainteté de Dieu est indéfinissable, sa vertu ne peut être offensée. Nous voyons que Dieu tente de sauver les hommes avec les meilleures intentions et un amour véritable. Et nous voyons à quel point Satan nous a corrompus. Donc, au fond de notre cœur, nous commençons à vénérer Dieu, nous acceptons la vérité avec joie et nous obéissons aux desseins que Dieu a pour nous. De cette façon, notre tempérament corrompu se purifie peu à peu. Les changements qui se sont opérés en nous aujourd’hui sont le résultat de l’incarnation de Dieu pour accomplir le travail de jugement. Donc vous voyez que ce n’est que lorsque Dieu incarné exprime la vérité, le tempérament juste de Dieu, tout ce qu’Il a et tout ce qu’Il est, pour accomplir l’œuvre de jugement, ce n’est qu’à ce moment que l’homme aperçoit enfin la vraie lumière, l’apparition de Dieu. Alors il commence à vraiment connaître Dieu. L’homme ne peut être purifié et sauvé que de cette façon. Personne d’autre que le Christ ne peut accomplir l’œuvre de jugement des derniers jours. Lisons un autre passage de la parole de Dieu Tout-Puissant.

Dieu Tout-Puissant dit : « Pour juger la corruption de la chair de l’homme, personne n’est plus approprié ni n’est plus qualifié que Dieu dans la chair […] Satan ne peut être vaincu complètement que si Dieu dans la chair juge la corruption de l’humanité. Étant pareil à l’homme dans une humanité normale, Dieu dans la chair peut directement juger l’injustice de l’homme ; c’est le signe de Sa sainteté innée et de Son être extraordinaire. Seul Dieu est qualifié pour juger l’homme, est en mesure de juger l’homme, car Il détient la vérité et la justice, et donc, Il est capable de juger l’homme. Ceux qui n’ont pas la vérité et la justice ne sont pas aptes à juger les autres » (« L’humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné », dans La Parole apparaît dans la chair).

« C’est précisément grâce à ce jugement que vous avez pu voir que Dieu est le Dieu juste, et que Dieu est le Dieu saint ; c’est précisément en raison de Sa sainteté et de Sa droiture qu’Il vous juge et déchaîne sur vous Sa colère. Parce qu’Il peut révéler Son tempérament juste quand Il voit l’insubordination de l’homme, et parce qu’Il peut révéler Sa sainteté quand Il voit la souillure de l’homme, cela suffit à montrer qu’Il est Dieu Lui-même qui est saint et parfait et qui vit cependant au pays de la souillure. Si une personne se vautre dans la fange avec d’autres et qu’il n’y a rien de saint chez elle, et si elle n’a aucun tempérament juste, alors elle n’est pas qualifiée pour juger l’iniquité des hommes ni apte à exercer le jugement des hommes. Si une personne devait en juger une autre, ne serait-ce pas comme si cette personne se donnait elle-même une claque ? Comment des gens qui sont tout aussi souillés les uns que les autres pourraient-ils être qualifiés pour juger leurs semblables ? Seul le Dieu saint Lui-même peut juger tout le genre humain souillé. Comment l’homme pourrait-il juger les péchés de l’homme ? Comment l’homme pourrait-il voir les péchés de l’homme, et comment l’homme pourrait-il être qualifié pour condamner ces péchés ? Si Dieu n’était pas qualifié pour juger les péchés des hommes, comment pourrait-Il être le Dieu juste Lui-même ? Quand les tempéraments corrompus des gens sont révélés, Dieu parle afin de juger les gens, et alors seulement les gens voient qu’Il est saint » (« Comment les effets de la seconde étape de l’œuvre de la conquête sont obtenus », dans La Parole apparaît dans la chair).

La parole de Dieu Tout-Puissant nous montre clairement que l’œuvre de jugement des derniers jours doit être faite en exprimant la vérité, le tempérament de Dieu, Sa toute-puissance et Sa sagesse pour conquérir, purifier, et amener l’homme à la perfection. Dieu apparaît Lui-même pour effectuer cette œuvre de jugement dans les derniers jours. Cette œuvre marque le début d’une ère et la fin d’une autre. Elle doit être réalisée par Dieu incarné, aucun homme ne peut accomplir cette œuvre à Sa place. Comment se fait-il que de nombreux hommes pensent que Dieu devrait avoir recours à des hommes pour accomplir Son œuvre, au lieu de S’incarner pour faire le travail Lui-même ? C’est incroyable ! Les hommes accueillent-ils favorablement la venue de Dieu ? Pourquoi tant d’hommes désirent-ils que Dieu fasse accomplir cette tâche par des hommes ? Parce que les hommes raisonnent en fonction de leurs propres conceptions, ils font les choses comme ils pensent qu’on devrait les faire. Donc ils ont tendance à vénérer d’autres hommes, à les hisser sur un piédestal et les suivre. Mais Dieu ne procède jamais comme le font les hommes. Il ne fait pas les choses comme l’homme pense qu’on devrait les faire. L’homme éprouve des difficultés à s’accorder avec Dieu. La substance de Dieu est la vérité, le chemin et la vie. Le tempérament de Dieu est saint, juste et ne peut être offensé. Toutefois, l’homme a été profondément corrompu par Satan et est remplie de tempérament satanique. Il a donc beaucoup de mal à s’accorder avec Dieu. C’est pourquoi l’homme trouve difficile d’accepter l’œuvre de Dieu incarné, et refuse d’étudier et de rechercher. Au lieu de cela, il vénère l’homme et voue une foi aveugle à son travail, comme s’il s’agissait de l’œuvre de Dieu. Quel est le problème ? On pourrait dire que les hommes n’ont pas la moindre idée de ce que ça implique de croire en Dieu et expérimenter Son œuvre. Donc, l’œuvre de Dieu dans les derniers jours consiste à exprimer la vérité par l’incarnation pour résoudre tous les problèmes de l’humanité corrompue. Quant à votre question, « pourquoi Dieu n’a-t-Il pas recours à l’homme pour Son œuvre de jugement des derniers jours ? » est-il encore besoin d’y répondre ? L’homme est d’essence humaine, il ne possède aucune essence divine. Il est donc incapable d’exprimer la vérité, le tempérament de Dieu, tout ce qu’Il est et tout ce qu’Il a. Il ne peut pas apporter le salut à l’humanité. En outre, les hommes ont tous été corrompus par Satan et sont dotés d’une nature pécheresse. Quelle qualification ont-ils pour juger d’autres hommes ? Puisque l’homme vil et corrompu est incapable de se purifier et se sauver lui-même, comment peut-il espérer purifier et sauver d’autres personnes ? De tels hommes se couvriraient de honte car les autres les trouveraient indignes de les juger. Seul Dieu est juste et saint, et seul Dieu est la vérité, le chemin et la vie. Donc, l’œuvre de jugement des derniers jours doit être accomplie par Dieu incarné. Aucun homme n’est capable d’accomplir cette œuvre, c’est un fait. Est-il encore possible de ne pas comprendre ?

Maintenant pourquoi Dieu a-t-Il eu recours à l’homme pour réaliser Son œuvre lors l’ère de la Loi ? C’est parce que l’œuvre de l’ère de la Loi et celle du jugement des derniers jours sont de nature différente. À l’ère de la Loi, la race humaine venait de naître, ils étaient peu corrompus par Satan. L’œuvre du l’Éternel Dieu consistait principalement à promulguer des lois et des commandements, pour donner une ligne à suivre aux hommes d’alors, pour qu’ils sachent comment vivre sur terre. Cette étape du travail n’était pas destinée à changer le tempérament de l’homme, il n’était pas nécessaire d’énoncer des vérités. Dieu avait seulement besoin d’avoir recours à l’homme pour transmettre aux Israelites les lois qu’Il avait établies. Afin que ceux-ci sachent comment respecter les lois, vénérer l’Éternel, et mener une vie normale sur terre. Ayant fait cela, cette étape de l’œuvre était achevée. Donc, Dieu a eu recours à Moïse pour achever l’œuvre de l’ère de la Loi. Il n’a pas eu besoin de S’incarner pour accomplir l’œuvre personnellement. Au contraire, l’œuvre de jugement des derniers jours est destinée à sauver l’humanité, qui a été profondément corrompue par Satan. Délivrer quelques passages de la parole de Dieu et promulguer quelques lois ne suffira pas cette fois. Une grande dose de vérité doit être exprimée. Le tempérament inhérent de Dieu, tout ce qu’Il est et tout ce qu’Il a, doit être exprimé. La vérité, le chemin et la vie doivent être ouverts pour tous les hommes, comme si Dieu Lui-même devait se révéler à l’humanité, permettant à l’homme de comprendre la vérité et de connaître Dieu. Ce faisant, Il purifie, sauve et perfectionne l’humanité en profondeur. Dieu doit accomplir ceci personnellement par l’incarnation. Personne ne peut le faire à Sa place. Dieu peut avoir recours à des prophètes pour divulguer des passages de Sa parole. Mais Il ne peut pas laisser ces prophètes exprimer le tempérament inhérent de Dieu, tout ce qu’Il a et tout ce qu’Il est, ou même exprimer l’entièreté de la vérité, parce que l’homme n’est pas digne de le faire. Si Dieu avait recours à l’homme pour exprimer l’entièreté de Son tempérament et de Sa vérité, cela aurait pour effet d’humilier Dieu. Car l’homme a un tempérament corrompu, il est susceptible de trahir ses propres idées, et ses illusions. Il y a forcément des impuretés dans son travail, ce qui ferait honte à Dieu et aurait pour effet d’amoindrir l’efficacité de Son œuvre. En outre, l’homme a tendance à confondre ce qu’il est et ce qu’il a avec ce que Dieu est et a. L’homme prend ses propres idées impures pour la vérité. Ceci mène à un malentendu et une humiliation pour Dieu. En outre, si Dieu devait avoir recours à l’homme pour exprimer l’entièreté de Son tempérament et de Sa vérité, les gens seraient peu disposés à l’accepter et pourraient même y résister, à cause de l’impureté de l’homme. Satan critiquerait et accuserait. Il attiserait les braises de ce mécontentement des hommes vis-à-vis de Dieu, il fomenterait des révoltes, il les provoquerait pour établir son propre royaume indépendant. Voilà ce qui se produirait si l’homme réalisait l’œuvre de Dieu. En particulier l’œuvre du salut de Dieu pour l’homme profondément corrompu dans les derniers jours. Puisque déjà les hommes n’acceptent pas facilement l’œuvre de l’incarnation de Dieu et refusent d’y obéir. Si Dieu utilisait des humains pour le faire, ces derniers seraient encore moins susceptibles d’accepter et d’obéir. Ce sont les faits, n’est-ce pas ? Regardez les anciens et les pasteurs du monde religieux. Leur réticence à accepter l’incarnation de Dieu est-elle bien différente de la façon dont les prêtres juifs et les Pharisiens ont résisté autrefois au Seigneur Jésus ? Ce n’est pas une tâche facile pour Dieu de sauver l’humanité corrompue. Il faut comprendre comment Dieu pense !

D’une part, l’œuvre de jugement des derniers jours de Dieu incarné est de juger, purifier, et sauver l’humanité, d’autre part, et c’est plus important, Dieu accomplit Son œuvre en exprimant la vérité, le tempérament de Dieu, ce qu’Il a et ce qu’Il est, pour permettre à l’humanité entière de vraiment connaître et comprendre Dieu, et voir la manifestation de Dieu dans la chair. Lisons quelques passages de la parole de Dieu Tout-Puissant.

« Tous ceux qui vivent dans la chair doivent avoir des objectifs à poursuivre pour changer leur tempérament et doivent être témoins des actes réels de Dieu et de Son vrai visage pour connaître Dieu. Seule la chair de Dieu incarné peut réaliser ces deux facteurs et la chaire normale et réelle les mener à bien. Voilà pourquoi l’incarnation est nécessaire et pourquoi toute l’humanité corrompue en a besoin. Puisque les gens sont tenus de connaître Dieu, les images des dieux vagues et surnaturels doivent être chassées de leur cœur et, comme ils sont tenus de rejeter leur tempérament corrompu, ils doivent d’abord connaître leur tempérament corrompu. Si seul un homme fait le travail de chasser les images des dieux vagues du cœur des gens, il ne réussira pas à atteindre l’effet approprié. Les images des dieux vagues dans le cœur des gens ne peuvent pas être exposées, rejetées, ou complètement expulsées par les mots seuls. Ce faisant, en fin de compte, il ne serait toujours pas possible d’arracher des gens ces choses profondément enracinées. Ce n’est qu’en remplaçant ces choses vagues et surnaturelles par le Dieu concret et l’image vraie de Dieu et en permettant aux gens de les connaître progressivement que le bon effet peut être atteint. […] Seul Dieu Lui-même peut faire Sa propre œuvre, et personne d’autre ne peut faire cette œuvre à Sa place. Peu importe la richesse du langage de l’homme, il est incapable d’articuler la réalité et la normalité de Dieu. L’homme ne peut connaître Dieu plus concrètement et ne peut Le voir plus clairement que si Dieu œuvre personnellement parmi les hommes et manifeste Son image et Son être complètement. Cet effet ne peut être atteint par aucun être humain charnel » (« L’humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Les imaginations de l’homme sont vides, après tout, et ne peuvent pas remplacer le vrai visage de Dieu ; le tempérament inhérent de Dieu et l’œuvre de Dieu Lui-même ne peuvent pas être imités par l’homme. Le Dieu invisible dans le ciel et Son œuvre ne peuvent être amenés sur la terre que par le Dieu incarné qui fait personnellement Son œuvre parmi les hommes. C’est le meilleur moyen pour Dieu d’apparaître à l’homme par lequel l’homme voit Dieu et en vient à connaître le vrai visage de Dieu, et cela ne peut pas être réalisé par un Dieu non incarné » (« L’humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné », dans La Parole apparaît dans la chair).

« La venue de Dieu dans la chair a pour but de permettre aux gens de voir les véritables actes de Dieu, de donner une forme charnelle à l’Esprit sans forme et de permettre aux gens de Le voir et de Le toucher. De cette façon, ceux qui seront rendus complets par Lui Le manifesteront, seront gagnés par Lui et seront selon Son cœur. Si Dieu ne parlait que dans le ciel et n’était pas vraiment venu sur la terre, alors les gens seraient toujours incapables de connaître Dieu, ils ne pourraient que prêcher sur les actes de Dieu en utilisant une théorie vide et les paroles de Dieu ne seraient pas une réalité pour eux. Dieu est venu sur la terre principalement pour servir d’exemple et de modèle pour ceux qu’Il doit gagner ; ce n’est que de cette façon que les gens peuvent réellement connaître Dieu, toucher Dieu et Le voir, et alors seulement peuvent-ils être vraiment gagnés par Dieu » (« Tu devrais savoir que le Dieu concret est Dieu Lui-même », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Le Dieu incarné met un terme à l’ère où seul le dos de l’Éternel était visible pour l’humanité et termine aussi l’ère de la croyance de l’humanité en un Dieu vague. En particulier, l’œuvre de la dernière incarnation de Dieu amène toute l’humanité dans une ère qui est plus réaliste, plus pratique et plus belle. Non seulement Il termine l’ère de la Loi et de la doctrine, mais plus important encore, Il révèle à l’humanité un Dieu qui est réel et normal, qui est juste et saint, qui dévoile l’œuvre du plan de gestion et qui démontre les mystères et la destination de l’humanité, qui a créé l’humanité, qui met fin à l’œuvre de gestion et qui est resté caché pendant des milliers d’années. Il mène l’ère de ce qui est vague à sa fin complète, Il termine l’ère durant laquelle toute l’humanité voulait voir la face de Dieu, mais ne le pouvait pas, Il met fin à l’ère où l’humanité entière servait Satan et conduit l’ensemble de l’humanité jusqu’au bout, dans une nouvelle ère. Tout cela est le résultat de l’œuvre de Dieu dans la chair à la place de l’Esprit de Dieu » (« L’humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné », dans La Parole apparaît dans la chair).

L’œuvre de jugement des derniers jours que Dieu accomplit en s’incarnant a vraiment du sens. Dieu s’est incarné sur terre dans les derniers jours, Il vit parmi les hommes et proclame Sa parole à l’humanité, en exprimant aux foules le tempérament de Dieu, tout ce que Dieu a et tout ce qu’Il est. Qui Dieu aime et qui Dieu déteste, à qui Sa colère s’adresse, qui Il punit, Ses émotions, Ses exigences vis-à-vis des hommes, Son dessein pour l’humanité, l’attitude idéale de l’homme face à la vie, aux valeurs, etc... Il informe l’humanité de toutes ces choses, et permet à l’homme d’avoir des objectifs clairs dans la vie et de ne pas poursuivre en vain de vagues croyances religieuses. La manifestation de Dieu incarné a mis pour de bon un terme à l’ère pendant laquelle "seul le dos de l’Éternel apparaissait à l’humanité," et a marqué la fin de l’ère pendant laquelle l’homme croyait en un vague Dieu. Tous ceux qui ont entendu la parole de Dieu Tout-Puissant et ont participé à l’œuvre de jugement des derniers jours ont une perception commune : Même si nous avons fait l’objet du jugement et du châtiment de Dieu, même si nous avons enduré toutes sortes d’épreuves et de purifications, même si nous avons été tourmentés, pourchassés, persécutés sans relâche avec brutalité et sauvagerie par le grand dragon rouge, nous avons vu le tempérament juste de Dieu descendre sur nous, nous avons vu la majesté de Dieu, Sa colère, Sa toute-puissance et Sa sagesse, nous avons vu la manifestation de tout ce que Dieu a et de tout ce qu’Il est, exactement comme si nous voyions Dieu Lui-même. Même si nous n’avons pas vu le corps spirituel de Dieu, le tempérament inhérent de Dieu, Sa toute-puissance et Sa sagesse, tout ce qu’Il a et tout ce qu’Il est, nous ont été révélés tout entiers, comme si Dieu s’était présenté face à nous, nous permettant de vraiment Le connaître et d’avoir un cœur qui craint Dieu, pour que nous puissions obéir à tous les desseins que Dieu a pour nous jusqu’à notre mort. Nous sentons tous que dans la parole et l’œuvre de Dieu, nous voyons et connaissons Dieu d’une façon concrète et réelle, et que nous nous sommes débarrassés de toutes les conceptions erronées et de toutes les imaginations et que désormais nous connaissons vraiment Dieu. Autrefois, nous pensions que le tempérament de Dieu était aimant et plein de compassion, nous pensions que Dieu pardonnerait toujours leurs péchés aux hommes. Mais, après avoir fait l’expérience du jugement de la parole de Dieu Tout-Puissant, nous comprenons que le tempérament de Dieu n’est pas seulement aimant et plein de compassion, mais qu’Il est aussi juste, majestueux et courroucé. Quiconque offense Son tempérament sera puni. Donc, on peut révérer Dieu, accepter la vérité, et vivre selon la parole de Dieu. En faisant l’expérience de l’œuvre de jugement des derniers jours de Dieu Tout-Puissant, nous avons tous compris pleinement et concrètement que le tempérament de Dieu est saint, juste et qu’il ne peut être offensé, nous avons fait l’expérience de la compassion et de l’amour de Dieu, nous avons pu apprécier Sa toute-puissance et Sa sagesse, nous nous sommes rendus compte que Dieu S’est abaissé en secret, nous connaissons Ses grands desseins , Ses maintes qualités aimables, Ses émotions, Sa fidélité, Sa beauté et Sa bonté, Son autorité, Sa souveraineté, Sa capacité à examiner toutes choses, etc... Tout ce que Dieu a et est nous est apparu, comme si nous voyions Dieu Lui-même, et nous permet de voir Dieu face à face. Nous ne croyons plus en Dieu, nous ne Le suivons plus en nous basant sur nos conceptions et nos illusions, mais nous ressentons un vrai respect, une véritable adoration pour Dieu, et nous obéissons sincèrement à Dieu et comptons sur Lui. Nous nous sommes vraiment rendus compte que, si Dieu ne s’était pas incarné dans la chair pour exprimer la vérité et juger l’homme, nous n’aurions jamais connu Dieu, et serions incapables de nous débarrasser de nos péchés et d’atteindre la sainteté. Donc, quelle que soit la façon dont on regarde, l’œuvre de jugement des derniers jours de Dieu doit être accomplie par Dieu incarné Lui-même, personne ne peut le faire à Sa place. Étant donné les conceptions erronées de l’homme, si Dieu devait avoir recours à l’homme pour accomplir l’œuvre de jugement des derniers jours, Il ne pourrait obtenir le résultat désiré.

Extrait du scénario du film « Le mystère de la piété »

Précédent: Question (1) Durant toutes ces années où j’ai cru en Dieu, je savais que le Seigneur Jésus est l’incarnation de Dieu. Pourtant, je ne comprenais pas la vérité de l’incarnation. Si la seconde venue de la manifestation de Dieu ressemble à la façon dont le Seigneur Jésus s’est incarné et est devenu le Fils de l’homme, pour accomplir l’œuvre de Dieu, alors nous serons incapables de reconnaître le Seigneur Jésus, de saluer Sa venue. Je crois que l’incarnation est un grand mystère. Rares sont ceux qui comprennent véritablement la vérité de l’incarnation. Donc, nous allons nous recueillir sur cette question aujourd’hui, ce qu’est exactement l’incarnation.

Suivant: Question (3) Vous dites que le Christ est la vérité, le chemin et la vie. C’est le témoignage du Saint Esprit et il ne peut être mis en doute. Mais la Bible aussi a rapporté les paroles de quelques grands guides spirituels et des apôtres du Seigneur Jésus. Leurs paroles comptent-elles pour la parole de Dieu ? Si ce qu’ils disent compte pour la parole de Dieu, alors ne sont-ils pas aussi la vérité, le chemin et la vie ? À mon avis, il n’y a pas de différence entre leurs paroles et celles du Seigneur Jésus, elles comptent toutes pour la parole de Dieu. Pourquoi ne compteraient-elles pas comme la vérité, le chemin et la vie ?

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre