Question (2) : Le Seigneur Jésus et Dieu Tout-Puissant sont le même Dieu, mais Ils accomplissent une œuvre différente à deux époques différentes. Le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de la rédemption et a prêché la voie de la repentance. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant accomplit l’œuvre du jugement et de la purification de l’homme, à qui Il apporte la voie de la vie éternelle. J’ai encore une question : quelle est la différence entre la voie de la repentance et la voie de la vie éternelle ?

Réponse : Il n’y a qu’un seul Dieu et Son œuvre de salut de l’humanité ne peut pas être accomplie en une ou deux étapes. Parce que le plan de gestion de Dieu pour sauver l’homme s’articule en trois phases, la vérité exprimée par Dieu à chaque étape est différente, et elle devient de plus en plus profonde, jusqu’à être finalement parfaite. Dieu accomplit une œuvre différente à chaque ère, selon les besoins de l’homme, si bien que la voie qu’Il indique à l’homme est différente à chaque étape. Vous demandez quelle est la différence entre la voie de la repentance et la voie de la vie éternelle, et c’est une question cruciale. C’est une vérité que tous les vrais croyants doivent comprendre, car elle est liée à la manière dont l’homme découvre la vérité et obtient la vie éternelle. Nous savons tous que le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de la rédemption à l’ère de la Grâce et a offert à l’homme la voie de la repentance. Comme le Seigneur Jésus l’a dit : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 4:17). C’est-à-dire que l’homme doit confesser ses péchés et se repentir devant Dieu s’il veut accéder au royaume des cieux. Une fois ces péchés confessés, ils seront pardonnés. L’homme ne péchera plus, il se repentira et renaîtra. Telle est la repentance. Mais à l’époque, le Seigneur Jésus a uniquement enseigné à l’homme comment confesser ses péchés et se repentir, ne plus commettre de péchés, ne pas faire le mal, se sacrifier, porter la croix et suivre le Seigneur, aimer le Seigneur de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa pensée, aimer les autres comme lui-même, avec humilité, tolérance et patience, et pardonner aux autres soixante-dix fois sept fois, et cetera. C’est ainsi que l’homme peut se repentir. Quand l’homme confesse ses péchés et se repent devant le Seigneur Jésus, ses péchés sont pardonnés, ce qui lui permet de prier devant Dieu et d’échanger avec Lui, et de bénéficier de la grâce et de la vérité abondantes accordées par Dieu. Mais nous ne pouvons pas nier que même si les péchés de l’homme sont pardonnés, sa nature de pécheur demeure, et il peut encore trahir Dieu et s’opposer à Lui. Cela prouve que même si les péchés de l’homme peuvent être pardonnés, ce dernier peut encore pécher et ne saurait devenir saint. Le Seigneur Jésus a uniquement accompli l’œuvre de la rédemption, qui permet simplement à l’homme de confesser ses péchés, se repentir, retourner vers Dieu et bénéficier de la grâce accordée par Dieu. Cela montre que la vérité exprimée par le Seigneur Jésus indique à l’homme comment se repentir. Comme le dit Dieu Tout-Puissant : « En ce temps-là, Jésus a seulement enseigné à Ses disciples par une série de prédications pendant l’ère de la Grâce sur des sujets tels que les suivants : la manière de pratiquer, de se rassembler, de supplier dans la prière, de traiter les autres, etc. L’œuvre qu’Il a accomplie est celle de l’ère de la Grâce, et Il a seulement expliqué la façon dont les disciples et ceux qui Le suivaient devaient pratiquer. Il a seulement accompli l’œuvre de l’ère de la Grâce et rien de l’œuvre des derniers jours. […] L’œuvre de Dieu à chaque ère a des limites claires ; Il ne fait que l’œuvre de l’ère en cours et ne réalise jamais à l’avance l’œuvre de l’étape suivante. Ce n’est que de cette manière que Son œuvre représentative de chaque ère peut être mise en évidence. Jésus a parlé uniquement des signes des derniers jours, de la manière d’être patient et d’être sauvé, de se repentir et de se confesser, aussi de la manière de porter la croix et d’endurer la souffrance. Il n’a jamais dit comment l’homme devait acquérir l’entrée dans les derniers jours ni comment il devait chercher à satisfaire la volonté de Dieu » (« Comment l’homme qui a délimité Dieu dans ses notions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair). « Les péchés de l’homme pouvaient être pardonnés par le sacrifice d’expiation, mais quant à la manière d’en arriver à ne plus pécher et la manière d’extirper sa nature pécheresse et de la transformer, cela restait un problème insoluble. Les péchés des hommes ont été pardonnés à cause de l’œuvre de la crucifixion de Dieu, mais les hommes ont continué à vivre selon leur tempérament satanique corrompu du passé. Donc, les hommes doivent être complètement sauvés de leur tempérament satanique corrompu afin que leur nature pécheresse soit extirpée à jamais, et ne puisse plus se développer, permettant ainsi au tempérament des hommes d’être transformé. Cela exige que les hommes comprennent le chemin de la croissance dans la vie, la voie de la vie et la façon de changer leur tempérament. Cela exige aussi que les hommes agissent conformément à cette voie afin que leur tempérament puisse changer progressivement, que les hommes puissent vivre sous l’éclat de la lumière, qu’ils puissent faire toutes choses en accord avec la volonté de Dieu, qu’ils puissent rejeter leur tempérament satanique corrompu, qu’ils puissent se dégager de l’influence des ténèbres de Satan et ainsi sortir complètement du péché. Alors seulement les hommes recevront le salut en plénitude » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair). Les paroles de Dieu Tout-Puissant nous disent clairement que le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de la rédemption et qu’Il ne nous a donné que la repentance, mais n’a pas accordé à l’homme la voie de la vie éternelle qui lui permettrait de se débarrasser de sa nature satanique et de devenir saint. Donc, dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant est venu et, en s’appuyant sur l’œuvre de la rédemption accomplie par le Seigneur Jésus, Il a accompli l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu et Il nous accorde la voie de la vie éternelle. Ce n’est qu’en acceptant la voie de la vie éternelle accordée par Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours que les hommes obéissent à la volonté de Dieu, échappent complètement à l’influence ténébreuse de Satan, atteignent un état de sainteté et entrent au royaume des cieux.

Nous venons d’échanger sur la voie de la repentance et je pense que vous comprenez tous ce principe. Maintenant, j’aimerais parler de la voie de la vie éternelle, et j’expliquerai les différences avec la voie de la repentance. Quand nous parlons de la voie de la vie éternelle, nous ne parlons pas d’une simple confession et repentance, nous parlons de la voie de la vérité qui accorde à l’homme la vie éternelle. Plus précisément, cette voie désigne la manière dont l’homme obtient le salut, se libère de l’influence de Satan, atteint la vérité comme principe de vie, devient compatible avec Dieu et est gagné par Dieu. Voilà ce qu’est la voie de la vie éternelle. Donc ceux qui atteignent la voie de la vie éternelle sont ceux qui reçoivent la vérité, atteignent la vérité comme principe de vie, sont complétés par Dieu et peuvent entrer au royaume des cieux. Ces personnes ne sont-elles pas celles qui atteignent la voie de la vie éternelle ? Celles qui atteignent la vérité comme principe de vie s’opposeraient-elles à Dieu ou Le trahiraient-elles ? Ceux qui entrent au royaume des cieux, mourront-ils un jour, ou iront-ils un jour en enfer ? Donc celui qui atteint la vérité comme principe de vie en vient à connaître Dieu et donc à obtenir la voie de la vie éternelle, n’est-ce pas ? Regardons les paroles de Dieu Tout-Puissant à ce sujet.

Dieu Tout-Puissant dit : « Le Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtient la vie et elle est le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu » (« Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair).

« L’œuvre des derniers jours dévoile l’œuvre de l’Éternel et de Jésus et tous les mystères que les hommes ne comprennent pas afin de révéler la destination et la fin de l’humanité et de conclure toute l’œuvre du salut parmi les hommes. Cette étape de l’œuvre dans les derniers jours mène tout à sa fin. Tous les mystères que les hommes ne comprennent pas doivent être dévoilés pour permettre aux hommes de les sonder à fond et d’avoir une compréhension totalement claire dans leur cœur. Alors seulement la race humaine peut être classée selon le genre. […] tous les mystères que les hommes ne comprenaient pas auront été révélés, toutes les vérités qui leur échappaient précédemment auront été clairement expliquées, et le chemin futur et la destination des hommes leur auront été indiqués. C’est l’œuvre entière qui doit être faite à l’étape actuelle » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Dans cette dernière étape de l’œuvre, les résultats sont atteints par le biais de la parole. Par la parole, l’homme en vient à comprendre de nombreux mystères et l’œuvre de Dieu dans les générations passées ; par la parole, l’homme est éclairé par le Saint-Esprit ; par la parole, l’homme en vient à comprendre les mystères jamais percés par les générations passées, ainsi que le travail des prophètes et des apôtres des temps passés, et les principes qui ont fondé leur travail ; par la parole, l’homme en vient aussi à connaître le tempérament de Dieu Lui-même, ainsi que la rébellion et la résistance de l’homme, et il en vient à connaître sa propre essence. Grâce à ces étapes de l’œuvre et à toutes les paroles prononcées, l’homme en vient à connaître l’œuvre de l’Esprit, l’œuvre de la chair incarnée de Dieu, et, même plus, tout Son tempérament » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer les mots et les actes de l’homme. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre une humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, les paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposition, de traitement et d’émondage ne peuvent pas être remplacées par des mots ordinaires, mais par la vérité dont l’homme est totalement dépourvu. Seules des méthodes comme celles-ci peuvent être qualifiées de jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte, c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

Les paroles de Dieu Tout-Puissant nous montrent que la voie de la vie éternelle ne peut pas s’apprendre avec quelques règles, de même que la tendance de l’homme à pécher et à s’opposer à Dieu ne peut pas être résolue simplement en lisant quelques passages. L’homme a été profondément corrompu par Satan et empli de toutes sortes de poisons sataniques. Il est effrontément arrogant, orgueilleux et égocentrique, et envers Dieu, il est empli de notions, d’idées imaginaires et d’exigences honteuses. Il n’a pas de réelle connaissance de Dieu, et encore moins de véritable peur, d’obéissance ni d’amour. Si les hommes veulent échapper à leur tempérament satanique et devenir saints, ou véritablement en venir à connaître, obéir, craindre et aimer Dieu et devenir compatibles avec Lui, ils ont d’abord de nombreux aspects de la vérité à comprendre. Parce que la corruption de l’humanité l’exige, dans les derniers jours, Dieu accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu et exprime toutes les vérités dont l’homme a besoin pour se libérer totalement de l’influence de Satan et atteindre le salut. Donc, la voie de la vie éternelle va au-delà d’un ou deux aspects de la vérité : elle comprend de nombreux aspects de la vérité. Si, lorsqu’ils sont confrontés à l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, les hommes en arrivent à comprendre toutes les vérités qu’Il a exprimées pour sauver l’humanité et pénètrent la réalité de la vérité, alors ils peuvent sans aucun doute atteindre un changement de tempérament dans leur vie et devenir ceux qui obéissent véritablement à Dieu et Le vénèrent réellement. Ce sont eux qui obtiennent la voie de la vie éternelle. Qu’est-ce que la voie de la vie éternelle ? Ce sont toutes les vérités que Dieu exprime dans les derniers jours pour accorder le salut à l’homme. L’œuvre de Dieu dans les derniers jours consiste à instiller ces vérités à l’homme pour qu’elles deviennent sa vie. Les hommes qui appliquent ces paroles de Dieu dans leur vie obtiendront la voie de la vie éternelle. Peu importe qu’une personne vive en profondeur la vérité des paroles de Dieu. Du moment que nous nous approprions au moins en partie les réalités de diverses vérités, du moment que nous vivons humainement, en toute honnêteté et en obéissant véritablement à Dieu, du moment que nous nous conduisons selon des principes, craignons Dieu et évitons le malin, alors nous devenons des personnes qui détiennent la vérité et l’humanité, et nous gagnons ainsi la voie de la vie éternelle. Quand nous atteignons la voie de la vie éternelle, nous échappons au péché et à l’influence de Satan, ce qui signifie que nous ne péchons plus, nous ne nous opposons plus à Dieu et nous ne Le trahissons plus. En connaissant réellement Dieu, nous parvenons à changer notre tempérament. Ainsi nous pouvons obéir à Dieu, Le vénérer, L’aimer, devenir compatibles avec Lui, et devenir des personnes qui respectent la volonté de Dieu. Quand nous obtiendrons la voie de la vie éternelle, nous ne mourrons plus. Nous recevrons les bénédictions de Dieu et nous entrerons au royaume des cieux.

Dieu Tout-Puissant dit : « Après que l’humanité empruntera la bonne voie, les gens auront une vie humaine normale. Ils vont tous accomplir leur propre devoir respectif et seront absolument fidèles à Dieu. Ils renonceront complètement à leur désobéissance et à leur tempérament corrompu, et ils vivront pour Dieu et grâce à Dieu. Ils seront dépourvus à la fois de désobéissance et de résistance. Ils seront tous en mesure de se soumettre à Dieu entièrement. Ce sera la vie de Dieu et de l’humanité ; ce sera la vie du royaume, une vie de repos » (« Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Je siège sur le trône, Je M’incline au-dessus de tout l’univers et Je suis pleinement satisfait, car toutes les choses ont recouvré leur sainteté, et Je peux tranquillement résider dans Sion une fois de plus, et les gens sur terre peuvent mener une vie sereine et satisfaite sous Ma direction. Tous les peuples gèrent tout dans Ma main, tous les peuples ont retrouvé leur intelligence de jadis et leur apparence originelle ; ils ne sont plus couverts de poussière, mais, dans Mon règne, sont aussi sacrés que le jade, le visage de chacun rayonnant la sainteté qui habite le cœur de l’homme, car Mon règne a été établi chez l’homme » (« Chapitre 16 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair).

« Dans le royaume, la vie que le peuple de Dieu connaît avec Lui est heureuse au-delà de toute mesure. Les eaux dansent de joie devant la vie bénie des hommes, les montagnes profitent de Mon abondance avec les hommes. Tous les hommes font tout leur possible, travaillent dur et manifestent leur loyauté dans Mon royaume. Dans le royaume, il n’y a plus de rébellion, plus de résistance. Le ciel et la terre dépendent l’un de l’autre, l’homme et Moi nous rapprochons affectueusement grâce aux douces félicités de la vie, nous appuyant l’un sur l’autre… » (« Réjouissez-vous, vous, tous les hommes ! » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair).

Extrait du scénario du film « Du trône de Dieu s’écoule l’eau de la vie »

Précédent: Question (1) : La parole de Dieu Tout-Puissant dit : « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle. » Je me suis rappelée que le Seigneur Jésus a dit : « Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4:14). Nous savons déjà que le Seigneur Jésus est la source de l’eau vive et la voie de la vie éternelle. Est-il possible que Dieu Tout-Puissant et le Seigneur Jésus soient la même source ? Leur œuvre et Leurs paroles émanent-elles du Saint-Esprit ? Leur œuvre est-elle accomplie par le même Dieu ?

Suivant: Question (2) : Le Seigneur Jésus et Dieu Tout-Puissant sont le même Dieu, mais Ils accomplissent une œuvre différente à deux époques différentes. Le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de la rédemption et a prêché la voie de la repentance. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant accomplit l’œuvre du jugement et de la purification de l’homme, à qui Il apporte la voie de la vie éternelle. J’ai encore une question : quelle est la différence entre la voie de la repentance et la voie de la vie éternelle ?

Contenu connexe

Question (2) : Nous croyons, en ayant la foi et en suivant le Seigneur, nous pouvons obtenir la vie éternelle. La parole du Seigneur confirme ceci : Jésus lui dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais » (Jean 11:25-26). « Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4:14). Ces versets sont la promesse du Seigneur Jésus. Le Seigneur Jésus peut nous accorder la vie éternelle, le chemin du Seigneur Jésus est le chemin vers la vie éternelle. Et la Bible dit aussi, « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3:36). Le Seigneur Jésus, pas le Fils de l’homme, n’est-Il pas Christ ? En croyant en le Seigneur Jésus, Mais tu certifies que le Christ des derniers jours nous amènera sur le chemin vers la vie éternelle. Je ne comprends pas bien ceci, nous suivons tous le Seigneur Jésus-Christ. Pourquoi n’est-ce pas suffisant pour obtenir le chemin vers la vie éternelle ? Pourquoi donc devons-nous aussi accepter les paroles et l’œuvre de Christ des derniers jours ?

Réponse : Le Seigneur Jésus est Dieu fait chair, est l’apparition de Dieu. Le Seigneur Jésus a dit, « Et quiconque vit et croit en moi ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre