Chapitre 35

Sept tonnerres surgissent du trône, ébranlent l’univers, renversent le ciel et la terre, et retentissent à travers les cieux ! Le bruit déchire l’oreille et les gens ne peuvent pas y échapper, ni s’en cacher. Tonnerre et éclairs surgissent, et en un instant, les cieux et la terre se transforment et les gens sont sur le point de mourir. Puis, à la vitesse de l’éclair, tout le cosmos est enveloppé d’une violente pluie torrentielle tombant du ciel ! Dans les coins les plus reculés de la terre, aussi minutieusement qu’une averse, elle ne laisse pas une seule tache, lavant tout de la tête aux pieds : rien ne peut lui être caché, et personne ne peut s’en éloigner. Des coups de tonnerre, comme des éclairs, brillent d’une lueur froide et font trembler les hommes de peur ! L’épée aiguë à double tranchant abat les fils de la rébellion, et les ennemis font face à la catastrophe, sans nulle part où se cacher ; ils sont étourdis par la violence du vent et de la pluie et, chancelant sous le coup, ils tombent tout de suite raides morts dans les eaux qui coulent et ils sont emportés. Il n’y a que la mort, et aucun moyen pour eux de survivre. Les sept tonnerres proviennent de Moi et ils transmettent Mon intention d’abattre les fils aînés de l’Égypte, de punir les méchants et de purifier Mes Églises, afin que tous puissent avoir une affinité les uns avec les autres, agir de façon authentique vis-à-vis d’eux-mêmes et être d’un seul cœur avec Moi, et afin que toutes les Églises dans le cosmos puissent être établies en une seule. Voilà Mon but.

Le tonnerre gronde, et le son des lamentations gronde dans son sillage. Certains sont réveillés de leur sommeil et, très alarmés, ils cherchent profondément dans leur âme et se hâtent de retourner devant le trône. Ils cessent leur ruse omniprésente et leurs actes inacceptables ; et il n’est pas trop tard pour que de tels individus s’éveillent. J’observe à partir du trône. Je regarde profondément dans le cœur des hommes. Je sauve ceux qui Me désirent sincèrement et avec ferveur, et Je prends pitié d’eux. Je sauverai dans l’éternité ceux qui M’aiment dans leur cœur plus que tout le reste, ceux qui comprennent Ma volonté et qui Me suivent jusqu’au bout de la route. Ma main les gardera en toute sécurité, afin qu’ils n’affrontent pas cette scène et qu’ils ne subissent aucun mal. Quand ils voient ce spectacle d’éclairs, certains ont une peine inexprimable dans leur cœur et ont d’immenses regrets. S’ils persistent à se comporter de cette manière, c’est trop tard pour eux. Oh, tout et toute chose ! Tout sera accompli. C’est aussi l’un de Mes moyens de salut. Je sauve ceux qui M’aiment et J’abats les méchants, Je rends Mon royaume sûr et stable sur la terre, et fais savoir à toutes les nations, tous les peuples, tout dans l’univers et aux extrémités de la terre que Je suis majesté, que Je suis un feu dévorant, que Je suis le Dieu qui sonde le fond du cœur de chaque homme. Dorénavant, le jugement du grand trône blanc est révélé aux masses au grand jour, et à tous les gens, on annonce que le jugement a commencé ! Il ne fait aucun doute que tous ceux dont les paroles ne sont pas sincères, ceux qui doutent et n’osent pas être certains, ceux qui perdent leur temps, qui comprennent Mes souhaits, mais ne veulent pas les mettre en pratique : tous doivent être jugés. Vous devez prendre soin d’examiner vos propres intentions et motifs et occuper votre propre place ; pratiquer Mes paroles sincèrement, apprécier votre expérience de vie et ne pas agir avec un enthousiasme superficiel, mais mener des vies responsables, mûres, stables et expérimentées : alors seulement, serez-vous selon Mon cœur.

Refusez aux laquais de Satan et aux esprits mauvais qui perturbent et détruisent ce que Je construis toute occasion d’exploiter les choses à leur avantage. Ils doivent être sévèrement limités et restreints ; ils ne peuvent être traités qu’au moyen d’un glaive tranchant. Les pires doivent être immédiatement déracinés, afin d’éviter des problèmes futurs. Et l’Église sera rendue parfaite, sans difformité, et elle sera saine, pleine de vitalité et d’énergie. Après l’éclair, des coups de tonnerre grondent. Vous ne devez pas être négligents et vous ne devez pas abandonner, mais faire tout votre possible pour rattraper, et vous serez sûrement capables de voir ce que fait Ma main, ce que Je veux gagner, ce que Je veux rejeter, ce que Je veux perfectionner, ce que Je veux déraciner, ce que Je veux abattre : tout cela se déroulera sous vos yeux, vous permettant de voir clairement Mon omnipotence.

Depuis le trône jusqu’à l’univers et aux extrémités de la terre, les sept tonnerres résonnent. Un grand groupe de personnes sera sauvé et se soumettra devant Mon trône. Après cette lumière de la vie, les gens cherchent un moyen de survivre et ne peuvent pas s’empêcher de venir à Moi pour s’agenouiller en adoration, et de leur bouche, proclamer le nom du vrai Dieu tout-puissant et exprimer leurs supplications. Mais pour ceux qui Me résistent, ceux qui endurcissent leur cœur, le tonnerre gronde dans leurs oreilles, et sans aucun doute, ils doivent périr. C’est simplement le sort qui les attend. Mes fils bien-aimés qui sont triomphants demeureront à Sion, et tous les gens verront ce qu’ils obtiendront, et une gloire immense apparaîtra devant vous. Vraiment, c’est une grande bénédiction et c’est une douceur qu’il est difficile de raconter.

Le grondement des sept tonnerres qui se produisent est le salut de ceux qui M’aiment, qui Me désirent avec un vrai cœur. Ceux qui M’appartiennent et que J’ai prédestinés et choisis sont tous capables de venir sous Mon nom. Ils peuvent entendre Ma voix qui est l’appel que Dieu leur lance. Laissez ceux qui sont aux confins de la terre voir que Je suis juste, Je suis fidèle, Je suis tendre miséricorde, Je suis compassion, Je suis majesté, Je suis un feu dévorant et, enfin, Je suis un jugement impitoyable.

Que tous dans le monde voient que Je suis le Dieu Lui-même réel et complet. Tous les hommes sont pleinement convaincus et aucun n’ose Me résister à nouveau, ni Me juger ou Me calomnier à nouveau. Sinon, des malédictions tombent immédiatement sur eux et un désastre leur arrive. Ils ne peuvent que pleurer et grincer des dents, ayant provoqué leur propre destruction.

Que tous les peuples le sachent, que ce soit connu à travers l’univers et aux extrémités de la terre, que chaque maison et chaque personne le sachent : Dieu Tout-Puissant est le seul vrai Dieu. Tous, l’un après l’autre, tomberont à genoux pour M’adorer, et même les enfants qui viennent tout juste d’apprendre à parler invoqueront « Dieu Tout-Puissant » ! Ces officiels qui exercent le pouvoir verront aussi de leurs propres yeux le vrai Dieu apparaissant devant eux, et ils se prosterneront en adoration, demandant grâce et pardon, mais en fait, c’est trop tard, car le temps de leur mort est venu. Ils ne peuvent qu’être achevés et condamnés à l’abîme insondable. Je mettrai fin à toute l’ère et fortifierai Mon royaume d’autant plus. Toutes les nations et tous les peuples se soumettront devant Moi pour toute l’éternité !

Précédent: Chapitre 34

Suivant: Chapitre 36

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Chapitre 18

Dans un éclair, chaque animal se révèle dans sa forme véritable. De même, illuminé par Ma lumière, l’homme a retrouvé la sainteté qu’il...

Dieu Lui-même, l’Unique II

Le tempérament juste de DieuMaintenant que vous avez entendu l’échange précédent sur l’autorité de Dieu, J’ai confiance que vous êtes...

L’œuvre et l’entrée (1)

Depuis que les gens ont commencé à emprunter la bonne voie de la croyance en Dieu, il y a encore beaucoup de choses qu’ils ne comprennent...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre