248 À qui es-tu loyal ?

Si Dieu devait placer des richesses devant vous,

en vous demandant de choisir librement

parmi tout ce qu’Il vous a donné

et en disant qu’Il ne vous condamnerait pas,

la plupart choisirait les richesses, abandonnant la vérité.

Les meilleurs abandonneraient les richesses

et ils choisiraient alors à contrecœur la vérité.

Les indécis choisiraient richesses et vérité.

Ne vous verrait-on pas ainsi sous votre vrai jour ?


Vous ferez toujours un tel choix entre

la vérité et tout ce à quoi vous êtes fidèles,

et votre attitude restera la même, invariablement.

Et beaucoup n’ont-ils pas aussi hésité

entre le bien et le mal ?

Dans la bataille entre le bien et le mal, le noir et le blanc,

vous êtes certainement conscients de vos choix

entre la famille et Dieu, les enfants et Dieu, la paix et les soucis,

entre la richesse et la pauvreté,

le génial et le commun, l’amour et le rejet.


Si on vous demandait de choisir à nouveau,

quelle serait votre position ?

Serait-ce toujours l’ancienne ?

Donneriez-vous encore à Dieu douleur et déception ?

Vos cœurs pourraient-ils encore avoir cette petite chaleur ?

Ne sauriez-vous pas comment le cœur de Dieu se console ?


Bien vite est choisie une famille sereine, plutôt que détruite,

est choisie la richesse, pas le devoir, et sans jamais vous retourner,

est choisi le luxe, et non la pauvreté, et la famille, mais pas Dieu,

et bien vite sont choisies des notions plutôt que la vérité.

En faisant face à vos mauvaises actions de toute sorte,

Dieu a littéralement perdu foi en vous.

Il est profondément consterné par le fait

que vos cœurs ne veuillent pas être adoucis.


Dieu a passé tant d’années à Se dévouer,

tant d’années, et fait tant d’efforts

pour ne ressentir que résignation et désamour de votre part.

Et pourtant, les espoirs qu’Il vous porte grandissent chaque jour,

car le jour de Dieu s’étend déjà devant tous,

et vous cherchez, vous vous accrochez encore à l’obscurité, au mal.

N’avez-vous donc jamais pensé à quoi tout cela aboutirait ?


Si on vous demandait de choisir à nouveau,

quelle serait votre position ?

Serait-ce toujours l’ancienne ?

Donneriez-vous encore à Dieu douleur et déception ?

Vos cœurs pourraient-ils encore avoir cette petite chaleur ?

Ne sauriez-vous pas comment le cœur de Dieu se console ?

Ne sauriez-vous pas comment le cœur de Dieu se console ?


Paroles adaptées de « À qui es-tu fidèle ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 247 La vraie signification des paroles de Dieu n'a jamais été comprise

Suivant: 249 Est-ce là toute votre foi ?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre