169 Des épreuves en prison

Comme je diffusais l’Évangile et rendais témoignage à Dieu, le PCC m’a arrêté et torturé pour obtenir de moi des aveux. Ils m’ont mis des menottes glaciales, par lesquelles ils m’ont pendu. Les menottes d’acier pénétraient profondément dans mes poignets et du sang rouge a jailli. La douleur était difficilement supportable. Mon corps tout entier à l’agonie par suite de chocs électriques répétés, je m’accrochais à la vie avec peine. L’unique but de cette cruauté inhumaine de la part des policiers maléfiques était de m’obliger à devenir un Judas et à trahir Dieu. Ils ne cessaient pas de me crier des injures, de me frapper et de m’enfoncer des aiguilles dans le bout des doigts. Encore et encore, ils m’ont injecté des drogues pour me désorienter et saper complètement ma volonté. Épuisé, mon esprit se brouillait peu à peu. Je craignais de ne pas pouvoir tenir le coup. Je ne pouvais pas supporter plus longtemps la torture que m’infligeaient ces policiers maléfiques, et mon seul désir était de mourir pour échapper à la douleur.

Au milieu du brouillard, les paroles de Dieu ont résonné à mes oreilles et ont ravivé mon esprit. Dieu a dit : « Même à votre dernier souffle, vous devez toujours être fidèles à Dieu. » Désirant échapper à ces épreuves au milieu des tourments de ma chair, j’étais devenu la risée de Satan. Il me fallait encore rendre à Dieu Son amour : comment pouvais-je renoncer si facilement ? Les épreuves perfectionnaient ma foi : j’étais bienheureux de souffrir pour accéder à la vérité. Sans une vraie foi en Dieu, je restais un lâche déloyal. Même si ma chair était endolorie, Dieu était à mes côtés : j’ai compris Sa volonté et mon esprit a trouvé sa force. J’ai trouvé le courage des élus de Dieu et j’ai rendu témoignage à Dieu, couvrant de honte le diable Satan. J’ai maintenu une fidélité et une obéissance absolues à Dieu ; il ne dépendait que de Lui que je vive ou que je meure.

Dans mon expérience de la persécution, j’ai vu la malfaisance du PCC : c’est l’incarnation de Satan. Avec sa détestation profonde de Dieu et de la vérité, il pourchasse frénétiquement Christ jusqu’à la mort. Il recourt à tous les moyens possibles pour traquer et persécuter les chrétiens, et nous traite avec une cruauté extrême. Les paroles de Dieu m’ont guidé à chaque pas : c’est seulement grâce à Ses paroles que j’ai pu tenir bon. Mon dégoût face à l’ignobilité et à l’effronterie de Satan m’inspire de l’amour pour Dieu et m’incite à Lui être fidèle. Dieu seul est la vérité et la vie, Lui seul peut sauver les hommes de l’influence de Satan. Dieu est extrêmement sage : Il utilise Satan à Son service pour former un groupe de vainqueurs. J’ai déjà admiré les intentions sincères de Dieu et j’ai éprouvé Sa cherté et Sa beauté. Même si je dois passer le reste de ma vie en prison, je ne céderai pas. Je jure sur ma vie de suivre Dieu jusqu’au bout !

Précédent: 168 Un choix sans regret

Suivant: 170 Le témoignage de la vie

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

187 Je veux rendre à Dieu Son amour

ⅠPendant des années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’aggravant. Grâce aux vérités prononcées par Dieu qui m’ont sauvé, je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp