Paroles de Dieu quotidiennes | « Le mystère de l’incarnation (4) » | Extrait 27

Paroles de Dieu quotidiennes | « Le mystère de l’incarnation (4) » | Extrait 27

0 |10 septembre 2020

Dans l'œuvre des derniers jours, la parole est plus puissante que la manifestation des signes et des prodiges, et l'autorité de la parole surpasse celle des signes et des prodiges. La parole révèle tous les tempéraments corrompus profondément enfouis dans le cœur de l'homme. Tu es incapable de les reconnaître par toi-même. Quand ils te seront exposés par la parole, tu les découvriras naturellement ; tu ne pourras pas les nier et tu seras tout à fait convaincu. N'est-ce pas l'autorité de la parole ? C'est le résultat de l'œuvre de la parole aujourd'hui. Par conséquent, les hommes ne peuvent pas être complètement sauvés de leurs péchés par la guérison de la maladie et l'expulsion des démons, et ne peuvent pas non plus être rendus entièrement complets par la manifestation de signes et de prodiges. L'autorité de guérir et de chasser les démons ne donne aux hommes que la grâce, mais la chair des hommes appartient toujours à Satan et le tempérament satanique corrompu reste encore dans l'homme. En d'autres termes, ce qui n'a pas été purifié se rattache encore au péché et à l'infamie. Ce n'est qu'après avoir été purifié par le biais des paroles que l'homme peut être gagné par Dieu et être sanctifié. Quand les démons étaient chassés des hommes et les hommes rachetés, cela signifie seulement que les hommes étaient tirés des mains de Satan et remis à Dieu. Cependant, sans avoir été purifiés ou transformés par Dieu, ils restent en tant qu'hommes corrompus. La saleté, l'opposition et la rébellion existent toujours dans les hommes ; les hommes ne sont retournés à Dieu que par Sa rédemption, mais ils n'ont pas la moindre connaissance de Dieu et sont encore capables de s'opposer à Lui et de Le trahir. Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons et, après des milliers d'années de corruption par Satan, les hommes ont en eux une nature établie qui s'oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus qu'un cas de rédemption payant un prix élevé pour racheter l'homme alors que sa nature empoisonnée à l'intérieur n'était pas éliminée. L'homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d'être digne de servir Dieu. Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l'essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L'homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. Toute l'œuvre effectuée aujourd'hui vise la purification et la transformation des hommes ; grâce au jugement et au châtiment par la parole, ainsi que grâce à l'épurement, l'homme peut rejeter sa corruption et être purifié. Plutôt que de considérer cette étape de l'œuvre comme celle du salut, il serait plus approprié de dire que c'est l'œuvre de la purification. En vérité, cette étape est celle de la conquête, ainsi que la deuxième étape dans l'œuvre du salut. L'homme est gagné par Dieu grâce au jugement et au châtiment par la parole. Par l'utilisation de la parole pour épurer, juger et dévoiler, toutes les impuretés, les notions, les motifs, et les espoirs individuels dans le cœur de l'homme sont complètement révélés. Même si l'homme a été racheté et si ses péchés ont été pardonnés, c'est seulement considéré comme si Dieu avait oublié les transgressions de l'homme et n'avait pas traité l'homme en conformité avec ses transgressions. Toutefois, lorsque l'homme vit dans un corps charnel et qu'il n'a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. C'est la vie que l'homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon accordé. La majorité de l'humanité pèche dans la journée pour simplement se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d'expiation est toujours efficace pour l'homme, il ne peut pas sauver l'homme du péché. Seulement la moitié de l'œuvre du salut a été achevée, car l'homme a encore un tempérament corrompu. Par exemple, quand les gens ont su qu'ils descendaient de Moab, ils ont proféré des paroles de plainte, n'ont plus cherché la vie et sont devenus complètement négatifs. Cela ne montre-t-il pas que l'humanité est encore incapable de se soumettre entièrement à la domination de Dieu ? N'est-ce pas là précisément son tempérament satanique corrompu ? Lorsque tu n'étais pas soumis au châtiment, tes mains étaient élevées au-dessus de toutes les autres, même de celles de Jésus. Et tu as crié d'une voix forte : « Sois un fils bien-aimé de Dieu ! Sois un ami intime de Dieu ! Nous préférerions mourir plutôt que de nous prosterner devant Satan ! Révolte-toi contre l'ancien Satan ! Révolte-toi contre le grand dragon rouge ! Que le grand dragon rouge perde misérablement le pouvoir ! Que Dieu nous rende complets ! » Tes cris étaient plus forts que tous les autres. Mais vint ensuite le temps du châtiment et, encore une fois, a été révélé le tempérament corrompu des gens. Puis, leurs cris ont cessé, et ils n'avaient plus aucune résolution. C'est la corruption de l'homme ; plus profonde que le péché, elle est plantée par Satan et profondément enracinée dans l'homme. Il est difficile à l'homme de prendre conscience de ses péchés ; il est incapable de reconnaître sa propre nature profondément enracinée et il doit compter sur le jugement par la parole pour obtenir ce résultat. L'homme peut dorénavant être progressivement transformé seulement de cette manière. L'homme a crié ainsi dans le passé parce qu'il ne comprenait pas son tempérament originel corrompu. Telles sont les impuretés dans l'homme. Tout au long d'une si longue période de jugement et de châtiment, l'homme a vécu dans une atmosphère de tension. Tout cela n'a-t-il pas été réalisé par le biais de la parole ? N'as-tu pas aussi crié d'une voix très forte avant l'épreuve des exécutants ? « Entre dans le royaume ! Tous ceux qui acceptent ce nom entreront dans le royaume ! Tous auront une part en Dieu ! » Lorsque vint l'épreuve des exécutants, tu cessas de crier. Au tout début, tous crièrent, « Oh Dieu ! Où que Tu me places, je me soumettrai à Ta conduite. » En lisant les paroles de Dieu : « Qui sera Mon Paul ? » les hommes ont dit : « Je suis disposé ! » Puis ils ont vu les paroles : « Et qu'en est-il de la foi de Job ? » Alors ils ont dit : « Je suis prêt à prendre sur moi la foi de Job. Dieu, éprouve-moi, s'il Te plaît ! » Lorsque l'épreuve des exécutants est arrivée, ils ont immédiatement succombé et ont eu beaucoup de mal à se relever. Après cela, peu à peu, les impuretés dans leur cœur ont progressivement diminué. Cela n'a-t-il pas été réalisé par la parole ? En conséquence, ce que tu as expérimenté aujourd'hui est le résultat acquis par la parole, même plus grand que ce qui a été acquis par Jésus faisant des signes et des prodiges. La gloire de Dieu et l'autorité de Dieu Lui-même que tu vois ne sont pas simplement vues à travers la crucifixion, la guérison de la maladie et la délivrance des démons, mais plus encore à travers le jugement par Sa parole. Cela te montre que non seulement l'œuvre des signes, la guérison de la maladie et la délivrance des démons sont l'autorité et la puissance de Dieu, mais que le jugement de la parole de Dieu est mieux en mesure de représenter l'autorité de Dieu et de révéler Sa toute-puissance.

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Hymne de la parole de Dieu

Le jugement de la parole représente mieux l'autorité de Dieu

Dans l'œuvre que Dieu accomplit dans les derniers jours, la parole est plus forte que signes et merveilles, le pouvoir de la parole les surpasse. Elle prouve combien l'homme est corrompu. Tu ne peux l'admettre seul, mais quand la parole révèlera ta corruption, tu la découvriras, ne la nieras pas, et tu seras pleinement convaincu. N'est-ce pas l'autorité de la parole ? C'est le résultat atteint par l'œuvre de la parole aujourd'hui, oui, c'est ce que la parole de Dieu accomplit. L'autorité et le pouvoir de Dieu font plus que des signes et des guérisons ou seulement repousser les démons. En fait, le jugement de la parole révèle Sa toute-puissance et représente Son autorité.

Par cette œuvre de jugement, de châtiment, l'homme pourra voir sa propre essence corrompue et salie, ainsi il changera complètement et sera purifié. Ainsi seulement l'homme sera digne de retourner devant le trône de Dieu. C'est par le jugement et le châtiment de la parole que l'homme peut être gagné par Dieu. C'est par le jugement de la parole, son raffinement, sa révélation. Tous les espoirs, les concepts, les motifs et la noirceur de l'homme sont révélés. L'autorité et le pouvoir de Dieu font plus que des signes et des guérisons ou seulement repousser les démons. En fait, le jugement de la parole révèle Sa toute-puissance et représente Son autorité.

La parole donne de plus grands fruits que ceux que vous obtenez par les signes et les merveilles. Vous voyez Sa gloire et Son autorité, pas seulement par Sa crucifixion, la guérison des malades ou la chasse aux démons. Mais plus par le jugement de la parole, la parole de Dieu. L'autorité et le pouvoir de Dieu font plus que des signes et des guérisons ou seulement repousser les démons. En fait, le jugement de la parole révèle Sa toute-puissance et représente Son autorité. L'autorité et le pouvoir de Dieu font plus que des signes et des guérisons ou seulement repousser les démons. En fait, le jugement de la parole révèle Sa toute-puissance et représente Son autorité.

Extrait de « Suivre l'Agneau et chanter des cantiques nouveaux »

Montrer plus
Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Laisser un commentaire

Partager

Annuler