Question 3 : Pourquoi Dieu s’est-Il incarné dans les derniers jours, devenant le Fils de l’homme pour faire l’œuvre du jugement ? Quelle est la différence réelle entre le corps spirituel du Seigneur Jésus ressuscité des morts et le Fils de l’homme incarné ? C’est un sujet que nous ne comprenons pas. Veuille partager un échange à ce sujet.

Réponse :

La majorité des fidèles croient que le Seigneur revenu apparaîtra aux hommes dans Son corps spirituel, c’est-à-dire le corps spirituel du Seigneur Jésus dans lequel Il leur est apparu pendant 40 jours après Sa résurrection. Nous les fidèles, nous sommes tous au clair sur cette question. En apparence, le corps spirituel du Seigneur Jésus après Sa résurrection semble être la même image de Sa chair incarnée, mais le corps spirituel n’est pas limité par le monde matériel, l’espace et le lieu. Il peut apparaître et disparaître à volonté, laissant l’homme choqué et stupéfait. De tels récits sont mentionnés dans la Bible. Avant que le Seigneur Jésus ne soit crucifié, Il a parlé et œuvré dans une humanité normale de la chair. Qu’Il ait exprimé la vérité, interagi avec les hommes, ou réalisé des miracles, les hommes sentaient qu’Il était normal en tous points. Ce que les hommes voyaient était Sa chair vraiment et réellement à l’œuvre, et souffrant réellement les tourments et payant le prix. À la fin, ce fut Sa chair qui fut clouée à la croix comme sacrifice d’expiation pour l’homme, accomplissant ainsi l’œuvre de rédemption de Dieu. C’est un fait largement reconnu. Pensez juste une minute : si nous étions le corps spirituel du Seigneur Jésus accomplissant l’œuvre, serait-Il capable de s’associer avec les hommes et de tenir des conversations normales avec eux ? Pourrait-Il vraiment et réellement souffrir les tourments et payer le prix ? Pourrait-Il être cloué sur la croix ? Il ne pourrait faire aucune de ces choses. Si c’était Son corps spirituel qui œuvrait, nous les hommes pourrions-nous interagir facilement avec Lui ? Trahirions-nous notre tempérament corrompu ? Formerions-nous des concepts à Son sujet ? Oserions-nous nous rebeller contre Dieu et Le juger à volonté ? Ce serait impossible. Les hommes ont tous une humanité normale, ils sont tous sujets aux restrictions du monde matériel, d’espace et de lieu. Le processus de pensée des hommes est aussi normal. Si les hommes devaient entrer en contact avec l’œuvre du corps spirituel, ils seraient effrayés et pris de panique. Leurs pensées deviendraient folles et maniaques. Face à ce type de situation, Dieu aurait du mal à atteindre le succès dans Son œuvre de salut de l’humanité. Donc, l’effet obtenu en œuvrant dans les limites de l’humanité normale surpasse largement celles contenues au sein du corps spirituel. À travers les âges, les élus de Dieu n’ont jamais connu l’œuvre du corps spirituel de Dieu. Il serait sans doute inapproprié que le corps spirituel exprime directement la vérité, interagisse avec les gens et guide les églises.

L’œuvre du jugement effectuée par la seconde venue de Dieu dans les derniers jours utilise l’expression de la parole pour purifier, sauver et perfectionner l’homme, son objectif est aussi d’exposer et d’éliminer les hommes, de classer les hommes selon leur genre, puis de récompenser les bons et punir les mauvais. Si Dieu devait apparaître à l’homme sous la forme de Son corps spirituel, tous les hommes, bons ou mauvais, se prosterneraient devant Lui, alors comment séparerait-Il les bons des mauvais ? Aussi, si Dieu apparaissait dans Son corps spirituel, l’homme succomberait à la panique, et le chaos éclaterait à travers le monde. Si c’était le cas, comment Dieu réaliserait-Il normalement Son œuvre de jugement des derniers jours ? Aussi, comment Dieu pourrait-Il réaliser Son plan consistant à rendre complet un groupe d’hommes qui soit conforme à la volonté de Dieu avant les catastrophes ? Donc, pendant les derniers jours, Dieu doit encore prendre chair en tant que Fils de l’homme avec une humanité normale. C’est uniquement de cette manière qu’Il peut œuvrer et vivre dans le monde humain, et uniquement de cette manière qu’Il exprime la vérité et juge, purifie l’homme d’une manière concrète, afin que l’homme soit arraché aux influences de Satan, soit sauvé par Dieu et devienne le peuple de Dieu. Le Seigneur Jésus incarné a œuvré au sein d’une humanité normale pour atteindre la rédemption de l’humanité. Le corps spirituel ressuscité du Seigneur Jésus est apparu à l’homme uniquement pour prouver que le Seigneur Jésus était l’incarnation de Dieu. Ceci a eu lieu pour renforcer la foi de l’homme. Donc, le corps spirituel de Dieu n’est venu que pour apparaître à l’homme, et non pour œuvrer. La chair incarnée de Dieu doit avoir une humanité normale pour pouvoir œuvrer parmi les hommes et accomplir la rédemption et le salut de l’humanité. Donc, si Dieu souhaite sauver l’humanité entière dans Son œuvre de jugement des derniers jours, Il doit S’incarner et réaliser Son œuvre dans une humanité normale pour obtenir le meilleur effet. Il n’apparaîtra certainement pas à l’homme en tant que corps spirituel du Seigneur Jésus pour réaliser l’œuvre du jugement des derniers jours. Nous, les fidèles, nous devons tous acquérir une vision claire à ce sujet.

[…] Malgré le fait que le corps spirituel du Seigneur Jésus puisse apparaître aux hommes et se trouver face à face avec eux, le corps spirituel semble toujours un insondable mystère, inaccessible à l’homme, Il suscite la peur et l’appréhension dans leurs cœurs et les conduit à garder une distance respectueuse. Étant donné que le corps spirituel du Seigneur Jésus ne peut pas interagir normalement avec les hommes et ne peut pas réaliser l’œuvre et parler normalement parmi les hommes, Il est, par conséquent, incapable de sauver l’humanité. Cependant, Dieu incarné est différent. Il peut interagir avec l’homme d’une manière concrète et réelle. Il peut abreuver et nourrir l’homme, tout comme le Seigneur Jésus, vivant en compagnie des hommes, a pu exprimer la vérité et nourrir l’homme à tout moment et en tout lieu. Ses disciples s’asseyaient souvent avec Lui, écoutant Ses enseignements et tenant des conversations cœur-à-cœur avec Lui. Ils recevaient Son arrosage et Ses conseils. Quels que soient les problèmes ou difficultés auxquels ils se trouvaient confrontés, le Seigneur Jésus les aidait à les résoudre. Ils ont reçu un immense don de vie. Ils ont trouvé Dieu aimable et charmant. Pour cette raison, ils ont pu vraiment aimer Dieu et Lui obéir. C’est seulement une fois que l’incarnation de Dieu arrive dans l’univers de l’homme que nous avons la possibilité d’interagir, de faire l’expérience de Dieu et de Le connaître. C’est seulement à ce moment-là que nous sommes capables de voir de nos propres yeux la splendeur et la sagesse de Dieu, ainsi que le salut concret de l’humanité. Il s’agit d’un aspect de la signification et de la valeur pratique de l’œuvre de Dieu incarné. Le corps spirituel ne peut simplement pas produire cet effet.

Cet échange a rendu un fait très clair pour nous. C’est seulement en S’incarnant comme Fils de l’homme et en œuvrant au sein d’une humanité normale que Dieu peut juger, conquérir et purifier l’homme concrètement. Le corps spirituel du Seigneur Jésus ne pourrait pas obtenir un effet similaire dans Son œuvre. Au début, lorsque Dieu S’incarne comme Fils de l’homme pour réaliser l’œuvre de jugement et la purification parmi les hommes, nous les humains traitons Dieu comme un humain ordinaire car nous devons toujours distinguer l’incarnation de Dieu pour qui Il est réellement. Nous formons même des concepts quant à la parole et l’œuvre de Dieu, nous traitons le Christ sans respect et refusons de Lui obéir. Nous mentons pour Le tromper, nous Le jugeons, et même, nous nous opposons à Lui et Le condamnons. L’arrogance, la rébellion et la résistance de nous les humains sont pleinement visibles devant le Christ. Tout comme le dit Dieu Tout-Puissant : « Le tempérament corrompu, la rébellion et la résistance de l’homme sont exposés quand il voit Christ, et la rébellion et la résistance exposées à cette occasion sont plus absolues et complètes qu’elles ne le sont à toute autre occasion. C’est parce que Christ est le Fils de l’homme – Fils de l’homme qui possède une humanité normale – que l’homme ne L’honore pas ni ne Le respecte. C’est parce que Dieu vit dans la chair que la rébellion de l’homme est complètement et clairement mise en lumière. Je dis donc que la venue de Christ a déterré toute la rébellion de l’humanité et que la nature de l’humanité a vivement été mise en relief. Cela s’appelle “attirer le tigre en bas de la montagne” et “attirer le loup hors de sa tanière” » (« Ceux qui sont incompatibles avec Christ sont sûrement les adversaires de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). Dieu exprime la vérité pour juger, exposer, émonder et traiter l’humanité selon la réalité factuelle de sa rébellion et de sa résistance. L’œuvre de Dieu est vraiment concrète et révèle réellement les hommes pour ce qu’ils sont. Lorsqu’ils se trouveront devant une telle preuve factuelle, ceux qui pourront accepter la vérité seront totalement convaincus et admettront leur propre rébellion et résistance. Ils prendront aussi conscience du tempérament saint, juste et non offensable de Dieu et pourront accepter le jugement et le châtiment de Dieu avec soumission, afin de pouvoir être conquis et sauvés par l’œuvre concrète de Dieu. Tout comme le dit Dieu Tout-Puissant : « Le Dieu incarné est l’ennemi de tous ceux qui ne Le connaissent pas. En jugeant les conceptions et l’opposition de l’homme, Il révèle toute la désobéissance de l’humanité. Les effets de Son œuvre dans la chair sont plus apparents que ceux de l’œuvre de l’Esprit. Ainsi donc, le jugement de l’humanité tout entière n’est pas effectué directement par l’Esprit, mais est l’œuvre de Dieu incarné. Dieu dans la chair peut être vu et touché par l’homme, et Dieu dans la chair peut complètement conquérir l’homme. Dans sa relation avec Dieu dans la chair, l’homme progresse de l’opposition à l’obéissance, de la persécution à l’acceptation, de la conception à la connaissance, et du rejet à l’amour. Ce sont là les effets de l’œuvre de Dieu incarné. L’homme n’est sauvé que par l’acceptation de Son jugement, ne vient à Le connaitre que peu à peu par les mots de Sa bouche, est conquis pendant qu’il s’oppose à Lui, et reçoit de Lui Son approvisionnement de vie durant l’acceptation de Son châtiment. Toute cette œuvre est l’œuvre de Dieu dans la chair et non pas l’œuvre de Dieu dans Son identité en tant qu’Esprit » (« L’humanité corrompue a plus que tout besoin du salut du Dieu incarné », dans La Parole apparaît dans la chair). Donc, l’homme sera entièrement purifié et sauvé si c’est l’incarnation de Dieu qui réalise l’œuvre de jugement dans les derniers jours.

Extrait de « Questions et réponses classiques sur l’évangile du royaume »

Précédent : Question 2 : Même si ceux qui croient au Seigneur savent que le Seigneur Jésus était Dieu incarné, très peu de gens comprennent la vérité de l’incarnation. Quand le Seigneur reviendra, s’Il apparaît exactement comme le Seigneur Jésus est apparu, devenant le Fils de l’homme et travaillant, les gens n’auront vraiment aucun moyen de reconnaître le Seigneur Jésus et d’accueillir Son retour. Alors, qu’est-ce que l’incarnation réellement ? Quelle est l’essence de l’incarnation ?

Suivant : Question 4 : Dieu a utilisé Moïse pour faire l’œuvre de l’ère de la Loi, alors pourquoi Dieu n’utilise-t-Il pas les gens pour faire Son œuvre du jugement dans les derniers jours. Doit-Il vraiment devenir chair pour la faire Lui-même ? Quelle est la différence essentielle entre Dieu incarné et les gens que Dieu utilise ?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre