L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Les méchants seront forcément punis

Regardez en vous-mêmes pour voir si vous pratiquez la justice dans tout ce que vous faites et si toutes vos actions sont observées par Dieu : c’est le principe par lequel ceux qui croient en Dieu conduisent leurs affaires. Vous serez appelés justes parce que vous êtes capables de satisfaire Dieu et parce que vous acceptez le soin et la protection de Dieu. Aux yeux de Dieu, tous ceux qui acceptent le soin, la protection et la perfection de Dieu et qui sont gagnés par Lui sont justes, et Il les considère tous comme précieux. Plus vous accepterez les paroles actuelles de Dieu, plus vous serez capables de recevoir et de comprendre la volonté de Dieu et plus vous serez donc capables de vivre les paroles de Dieu et de répondre à Ses exigences. Tel est le mandat de Dieu pour vous et il est ce que vous devriez tous être capables d’accomplir. Si vous utilisez vos propres conceptions pour mesurer et délimiter Dieu, comme si Dieu était une statue d’argile immuable, et si vous délimitez complètement Dieu à l’intérieur des paramètres de la Bible et L’enfermez à l’intérieur d’un périmètre de travail limité, alors cela prouve que vous avez condamné Dieu. Parce que les Juifs, à l’ère de l’Ancien Testament, ont pris Dieu pour une idole de forme figée qu’ils gardaient dans leur cœur, comme si Dieu pouvait n’être appelé que le Messie et que seul Celui qui était appelé le Messie pouvait être Dieu, et parce que l’humanité servait et adorait Dieu comme s’Il était une statue d’argile (sans vie), ils ont cloué le Jésus de cette époque à la croix, Le condamnant à mort – le Jésus innocent a ainsi été condamné à mort. Dieu n’était coupable d’aucune offense, pourtant l’homme a refusé de L’épargner et a insisté pour qu’Il soit condamné à mort, et donc Jésus a été crucifié. L’homme croit toujours que Dieu est immuable et Le définit à partir d’un seul livre, la Bible, comme si l’homme avait totalement pénétré la gestion de Dieu, comme si l’homme avait eu dans la paume de sa main tout ce que fait Dieu. Les gens sont absurdes à l’extrême, arrogants à l’extrême et ils ont tous un don pour l’exagération. Qu’importe l’étendue de ta connaissance de Dieu, Je maintiens que tu ne connais pas Dieu, que tu es quelqu’un qui s’oppose le plus à Dieu et que tu as condamné Dieu parce que tu es tout à fait incapable d’obéir à l’œuvre de Dieu et de marcher sur le chemin où l’on est rendu parfait par Dieu. Pourquoi Dieu n’est-Il jamais satisfait des actions de l’homme ? Parce que l’homme ne connaît pas Dieu, parce qu’il a trop de conceptions et parce que sa connaissance de Dieu ne correspond en rien à la réalité, mais, au contraire, répète de manière monotone le même thème sans variation et utilise la même approche pour chaque situation. Et donc, étant venu sur terre aujourd’hui, Dieu est une fois de plus cloué à la croix par l’homme. Humanité cruelle ! La connivence et l’intrigue, les larcins et les vols à la tire commis les uns envers les autres, la ruée vers la renommée et la fortune, les massacres mutuels… quand cela prendra-t-il donc fin ? En dépit des centaines de milliers de paroles que Dieu a prononcées, personne n’a retrouvé la raison. Les gens agissent pour le bien de leurs familles, de leurs fils et de leurs filles, pour leur carrière, les perspectives à venir, la position, la vanité et l’argent, pour la nourriture, les vêtements et la chair, mais y a-t-il quelqu’un dont les actions soient véritablement pour Dieu ? Même parmi ceux qui agissent pour Dieu, il n’y en a qu’un petit nombre qui connaît Dieu. Combien de personnes n’agissent pas en fonction de leurs propres intérêts ? Combien n’oppriment pas les autres ou ne les ostracisent pas dans le but de protéger leur propre position ? Et donc, Dieu a été vigoureusement condamné à mort d’innombrables fois et un nombre incalculable de juges barbares ont condamné Dieu et L’ont une fois de plus cloué à la croix. Combien peuvent être appelés justes parce qu’ils agissent vraiment pour Dieu ?

Est-il si facile d’être perfectionné devant Dieu comme un saint ou une personne juste ? L’affirmation selon laquelle « il n’y a aucun juste sur cette terre, les justes ne sont pas de ce monde » est-elle vraie ? Quand vous venez devant Dieu, considérez les vêtements que vous portez, considérez chacune de vos paroles et de vos actions, chacune de vos pensées et de vos idées et même les rêves que vous faites tous les jours : ils servent tous vos propres intérêts. N’est-ce pas le véritable état de choses ? Faire « justice » ne signifie pas faire l’aumône aux autres, cela ne veut pas dire aimer son prochain comme soi-même et cela ne veut pas dire s’empêcher de se quereller et de se disputer ou de commettre le vol et le larcin. Faire justice signifie considérer le mandat de Dieu comme son devoir et obéir aux orchestrations et aux arrangements de Dieu comme si c’était une vocation venue du ciel, indépendamment du temps ou du lieu, exactement comme tout ce qui a été fait par le Seigneur Jésus. C’est la justice dont Dieu a parlé. Que Lot ait pu être appelé homme juste s’explique par le fait qu’il a sauvé les deux anges envoyés par Dieu sans considérer son propre gain et sa propre perte ; on peut seulement dire que ce qu’il a fait à l’époque peut être appelé juste, mais lui ne peut pas être appelé un homme juste. Ce n’est que parce que Lot avait vu Dieu qu’il a donné ses deux filles en échanges pour les anges, mais son comportement du passé n’était pas entièrement juste. Et Je dis donc : « Il n’y a aucun juste sur cette terre. » Même parmi ceux qui sont dans le courant du rétablissement, personne ne peut être appelé juste. Peu importe à quel point tes actions sont bonnes, peu importe à quel point tu sembles glorifier le nom de Dieu, sans frapper ni maudire les autres, sans voler ni piller les autres, tu ne peux toujours pas être appelé juste, car c’est ce qu’une personne normale est capable d’avoir. Ce qui est crucial, dans l’immédiat, c’est que tu ne connais pas Dieu. On peut seulement dire qu’actuellement, tu as un petit peu d’humanité normale, mais aucun élément de la justice dont parle Dieu, et donc rien de ce que tu fais n’est susceptible de prouver que tu connais Dieu.

Avant, quand Dieu était aux cieux, l’homme n’agissait que pour la forme. Aujourd’hui, Dieu est parmi les hommes – personne ne sait depuis combien d’années –, pourtant, l’homme continue de ne faire les choses que pour la forme et essaye de Le duper. L’homme n’est-il pas bien trop arriéré dans son raisonnement ? C’était la même chose avec Judas : avant que Jésus ne vienne, Judas racontait des mensonges pour tromper ses frères et sœurs, et même après la venue de Jésus, il n’a toujours pas changé ; il ne connaissait pas du tout Jésus et, à la fin, il a trahi Jésus. N’est-ce pas parce qu’il ne connaissait pas Dieu ? Si, aujourd’hui, vous ne connaissez toujours pas Dieu, alors il est possible que vous puissiez devenir un autre Judas et, à la suite de cela, la tragédie de la crucifixion de Jésus à l’ère de la Grâce, il y a des milliers d’années, serait jouée à nouveau. Ne croyez-vous pas cela ? C’est un fait ! En ce moment, la majorité des gens sont dans une situation similaire – il se peut que Je le dise un peu trop tôt – et ces gens-là sont tous des personnages qui jouent le rôle de Judas. Je ne dis pas n’importe quoi, mais Je M’appuie sur des faits – et tu ne peux être que convaincu. Bien que beaucoup de gens fassent semblant d’être humbles, dans leur cœur, il n’y a qu’une mare d’eau croupie, un fossé d’eau nauséabonde. Pour l’heure, il y en a trop comme cela dans l’Église et vous pensez que Je n’en aie pas du tout conscience. Aujourd’hui, Mon Esprit décide pour Moi et Me porte témoignage. Penses-tu que Je ne sache rien ? Penses-tu que Je ne comprenne rien aux pensées sournoises à l’intérieur de votre cœur, aux choses que vous gardez dans votre cœur ? Est-il si facile de l’emporter sur Dieu ? Penses-tu que tu peux Le traiter comme tu veux ? Dans le passé, de peur que vous deveniez contraints, Je n’ai pas arrêté de vous accorder la liberté, mais l’humanité était incapable de voir que J’étais bon envers elle et quand Je lui donnais un centimètre, elle prenait un mètre. Interrogez-vous entre vous : Je n’ai presque jamais traité personne et n’ai presque jamais légèrement réprimandé personne ; pourtant, Je suis très au clair quant aux motivations et aux conceptions de l’homme. Penses-tu que Dieu Lui-même, à qui Dieu porte témoignage, est un insensé ? Dans ce cas, Je dis que tu es trop aveugle ! Je ne te réprimanderai pas, mais voyons au juste à quel point tu peux être dépravé. Voyons si tes petits stratagèmes rusés peuvent te sauver, ou si faire de ton mieux pour aimer Dieu peut te sauver. Aujourd’hui, Je ne te condamnerai pas ; attendons jusqu’au temps de Dieu pour voir quelles représailles Il t’infligera. Je n’ai pas le temps maintenant pour un bavardage oisif avec toi et Je n’ai pas envie de retarder Mon œuvre plus grande simplement à cause de toi. Un ver tel que toi n’est pas digne du temps qu’il faudrait à Dieu pour te traiter, alors voyons à quel point au juste tu peux être dissolu. Les gens comme ça ne recherchent pas le moins du monde la connaissance de Dieu, pas plus qu’ils n’ont la moindre parcelle d’amour pour Lui, et ils souhaitent malgré tout que Dieu les appelle des justes : n’est-ce pas une plaisanterie ? Parce qu’un petit nombre de personnes est véritablement honnête, Je vais Me concentrer seulement sur le fait de continuer à prodiguer la vie à l’homme. Je ferai seulement ce que Je dois faire aujourd’hui, mais à l’avenir, J’infligerai des représailles à chaque personne selon ce qu’elle a fait. J’ai dit tout ce qu’il y a à dire, car c’est précisément l’œuvre que J’accomplis. Je ne fais que ce que Je dois faire, et pas ce que Je ne dois pas faire. Néanmoins, J’espère que vous passez plus de temps dans la réflexion : quelle proportion exacte de ta connaissance de Dieu est vraie ? Es-tu quelqu’un qui a une fois de plus cloué Dieu à la croix ? Mes paroles finales sont celles-ci : malheur à ceux qui crucifient Dieu.

Précédent : Promesses à ceux qui ont été parfaits

Suivant : Comment entrer dans un état normal

Contenu connexe