274 Reconnais que Christ est la vérité pour toujours

Quand j’ai cru au Seigneur,

je ne connaissais pas la réalité-vérité.

Je ne pouvais pas distinguer vrais dirigeants

des faux dirigeants ni des antéchrists.

Je vénérais, adorais, suivais

ceux qui pouvaient expliquer les théories bibliques,

pensant que quiconque a beaucoup travaillé

et a beaucoup souffert doit être un bon dirigeant.

Naïvement, je pensais qu’en les suivant,

je pourrais entrer au royaume des cieux.

Ce n’est qu’après avoir été jugé

que j’ai compris combien ma pensée était risible.

Je ne discernais pas les gens par la vérité,

seulement par des notions et des imaginations.

Je faisais ce que disait mon dirigeant,

et oui, je pensais que j’obéissais à Dieu.

Je vénérais le statut et le pouvoir,

et Dieu n’avait pas de place dans mon cœur.

C’est aujourd’hui seulement que je me rends compte

à quel point ma croyance en Dieu était confuse.

Aujourd’hui, j’apprécie

combien il est difficile d’obtenir la vie-vérité.

Ce n’est que par le jugement de Dieu,

en pratiquant la vérité, que je peux vraiment connaître Dieu.

Quand les gens ne connaissent pas Dieu,

ils peuvent bien se comporter

mais ils sont toujours des hypocrites.

Aussi bonnes que soient ces choses,

les notions et les imaginations de l’homme

sont contre la vérité.

Seules les paroles de Dieu sont la vérité et la vie,

et seules Ses paroles peuvent purifier et sauver les hommes.

Quand nous croyons en Dieu,

nous devons croire que Christ est la vérité,

et nous ne devons pas suivre des personnes.

Et quand nous comprendrons,

que nous comprendrons la vérité et connaîtrons Dieu,

nous discernerons toutes sortes de gens.

Quand nous croyons en Dieu,

nous devons obéir aux paroles de Dieu,

et nous devons nous méfier des gens.

Dépourvus de la vérité et incapables de discerner,

nous sommes voués à être trompés

et nous nous détruirons nous-mêmes.

Quand nous reconnaissons que Christ est à jamais la vérité,

nous pouvons suivre fidèlement jusqu’au bout.

Précédent: 273 Je ne me reposerai pas avant d’avoir gagné la vérité

Suivant: 275 Un chant d’avertissement bienveillant

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

101 Si Dieu ne m’avait sauvé

ⅠSi Dieu ne m’avait sauvé,je serais encore errant dans le monde,luttant et souffrant dans le péché,vivant sans aucun espoir.Si Dieu ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp