Un problème très grave : la trahison (2)

La nature de l’homme est complètement différente de Mon essence, car la nature corrompue de l’homme provient entièrement de Satan ; la nature de l’homme a été transformée et corrompue par Satan. C’est-à-dire que l’homme vit sous l’influence de sa méchanceté et de sa laideur. L’homme ne grandit pas dans un monde de vérité ou un environnement saint et il vit encore moins dans la lumière. Par conséquent, il n’est pas possible que quelqu’un possède la vérité dans sa nature dès sa naissance, ni naisse avec une essence qui craint Dieu et qui Lui obéit. Au contraire, les hommes possèdent une nature qui résiste à Dieu, désobéit à Dieu et n’a pas d’amour pour la vérité. Cette nature est le problème dont Je veux parler : la trahison. La trahison est la source de la résistance de toute personne à Dieu. C’est un problème qui n’existe que chez l’homme et non en Moi. Certains demanderont : puisque tous les hommes vivent dans le monde, tout comme Christ, pourquoi tous les hommes ont-ils une nature qui trahit Dieu, mais pas Christ ? C’est un problème qui doit vous être expliqué clairement.

L’existence de l’humanité est fondée sur la réincarnation répétée de l’âme. En d’autres termes, chaque personne gagne une vie humaine de chair quand son âme est réincarnée. Une fois que le corps d’une personne est né, sa vie continue jusqu’à l’ultime limite de la chair, c’est-à-dire le moment final où l’âme quitte sa carcasse. Ce processus se répète constamment, l’âme d’une personne allant et venant encore et encore, maintenant ainsi l’existence de l’humanité. La vie de la chair est aussi la vie de l’âme de l’homme, et l’âme de l’homme soutient l’existence de la sa chair. C’est-à-dire que la vie de chaque personne vient de son âme et que la vie n’est pas inhérente à la chair. Donc, la nature de l’homme vient de l’âme, non de la chair. Seule l’âme de chaque personne sait comment elle a subi les tentations, l’affliction et la corruption de Satan. Ces choses-là ne peuvent pas être connues par la chair de l’homme. En conséquence, l’humanité devient inconsciemment de plus en plus souillée, mauvaise et enténébrée, tandis que la distance entre Moi et l’homme grandit de plus en plus, et la vie devient de plus en plus obscure pour l’humanité. Satan tient les âmes des hommes entre ses mains. Ainsi, il va sans dire que la chair de l’homme a également été occupée par Satan. Comment une telle chair et de tels humains pourraient-ils ne pas résister à Dieu ? Comment pourraient-ils être intrinsèquement compatibles avec Lui ? La raison pour laquelle J’ai précipité Satan hors des cieux est qu’il M’a trahi. Comment, alors, les humains pourraient-ils être libérés de leur engagement ? C’est la raison pour laquelle la trahison fait partie de la nature humaine. J’ai confiance dans le fait qu’une fois que vous comprendrez ce raisonnement, vous croirez aussi en l’essence de Christ. La chair revêtue par l’Esprit de Dieu est la propre chair de Dieu. L’Esprit de Dieu est suprême ; Il est tout-puissant, saint et juste. De même, Sa chair est également suprême, toute-puissante, sainte et juste. Une telle chair ne peut faire que ce qui est juste et bénéfique pour l’humanité, ce qui est saint, glorieux et puissant ; elle est incapable de faire quoi que ce soit qui viole la vérité, la moralité et la justice, encore moins de faire quoi que ce soit qui trahisse l’Esprit de Dieu. L’Esprit de Dieu est saint, donc Satan ne peut pas corrompre Sa chair ; Sa chair est d’une essence différente de la chair de l’homme. Car c’est l’homme qui est corrompu par Satan, et non pas Dieu ; Satan ne peut absolument pas corrompre la chair de Dieu. Ainsi, en dépit du fait que l’homme et Christ demeurent dans le même espace, seul l’homme est possédé, utilisé et piégé par Satan. Christ, en revanche, est éternellement impénétrable à la corruption de Satan, car Satan ne sera jamais capable de monter jusqu’au lieu très-haut, et il ne pourra jamais s’approcher de Dieu. Aujourd’hui, vous devriez tous comprendre qu’il n’y a que l’humanité, corrompue comme elle l’est par Satan, qui Me trahit. La trahison ne sera jamais un problème qui concerne Christ le moins du monde.

Toutes les âmes corrompues par Satan sont sous le contrôle du domaine de Satan. Seuls ceux qui croient en Christ ont été séparés, sauvés du camp de Satan et amenés dans le royaume d’aujourd’hui. Ces hommes ne vivent plus sous l’influence de Satan. Malgré cela, la nature de l’homme est toujours enracinée dans la chair de l’homme, ce qui veut dire que même si vos âmes ont été sauvées, votre nature est inchangée et il y a toujours cent pour cent de chances que vous Me trahissiez. C’est pourquoi Mon œuvre dure si longtemps, car votre nature est intraitable. Maintenant, vous souffrez tous autant que vous le pouvez dans l’accomplissement de vos devoirs, pourtant, chacun de vous est capable de Me trahir et de retourner au domaine de Satan, dans son camp, et de reprendre son ancienne vie : c’est un fait indéniable. À ce moment-là, il ne vous sera pas possible d’avoir un lambeau d’humanité ou de ressemblance humaine comme maintenant. Dans les cas graves, vous serez détruits et, en outre, condamnés éternellement, sévèrement punis, pour ne jamais être réincarnés. C’est le problème qui se pose à vous. Je vous le rappelle de cette manière, premièrement, pour que Mon œuvre ne soit pas accomplie en vain et, deuxièmement, pour que vous puissiez tous vivre dans des jours de lumière. En vérité, que Mon œuvre soit vaine n’est pas le problème crucial. Ce qui est crucial, c’est que vous puissiez avoir une vie heureuse et un avenir merveilleux. Mon œuvre consiste à sauver les âmes des hommes. Si ton âme tombe entre les mains de Satan, ton corps ne vivra pas en paix. Si Je protège ton corps, ton âme sera sûrement aussi sous Ma protection. Si Je te déteste vraiment, ton corps et ton âme tomberont immédiatement entre les mains de Satan. Peux-tu imaginer quelle sera alors ta situation ? Si, un jour, Mes paroles n’ont plus d’effet sur vous, alors soit Je vous livrerai tous à Satan, ce qui vous soumettrait à une torture atroce jusqu’à ce que Ma colère se soit complètement dissipée, soit Je vous punirai personnellement, vous autres humains irrécupérables, parce que vos cœurs qui Me trahissent n’auront jamais changé.

Vous devriez maintenant tous regarder en vous-même, aussi vite que vous le pouvez, pour voir combien de trahison à Mon égard demeure en vous. J’attends impatiemment votre réponse. Ne soyez pas désinvoltes dans vos rapports avec Moi. Je ne joue jamais avec les hommes. Si Je dis que Je ferai quelque chose, alors Je le ferai certainement. J’espère que vous prendrez tous Mes paroles au sérieux et ne les considérerez pas comme de la science-fiction. Ce que Je veux, c’est une action concrète de votre part, non votre imagination. Ensuite, vous devrez répondre aux questions suivantes : 1. Si tu es vraiment un exécutant, peux-tu Me rendre service loyalement, sans aucun laxisme ni aucune négativité ? 2. Si tu découvres que Je ne t’ai jamais apprécié, seras-tu capable de rester quand même et de Me rendre service à vie ? 3. Si Je suis encore très froid envers toi alors que tu as fait beaucoup d’efforts, pourras-tu continuer à travailler pour Moi dans l’ombre ? 4. Si, après que tu as dépensé certaines choses pour Moi, Je ne satisfais pas tes demandes mesquines, seras-tu découragé et déçu à Mon égard, deviendras-tu même furieux et Me lanceras-tu des insultes ? 5. Si tu as toujours été très loyal et aimable envers Moi, mais que tu souffres le tourment de la maladie, la pauvreté et l’abandon de tes amis et de tes proches, ou que tu endures tout autre malheur dans la vie, continueras-tu quand même à M’aimer et à être loyal envers Moi ? 6. Si rien de ce que tu as imaginé dans ton cœur ne correspond à ce que J’ai fait, comment marcheras-tu sur ton futur chemin ? 7. Si tu ne reçois rien de ce que tu espérais recevoir, peux-tu continuer à être Mon fidèle ? 8. Si tu n’as jamais compris le but et la signification de Mon œuvre, peux-tu être une personne obéissante qui ne formule pas de jugements et ne tire pas de conclusions arbitraires ? 9. Peux-tu chérir toutes les paroles que J’ai dites et toute l’œuvre que J’ai accomplie pendant Ma cohabitation avec l’humanité ? 10. Es-tu capable d’être Mon fidèle loyal, prêt à souffrir à vie pour Moi, même si tu ne reçois rien ? 11. Es-tu capable, pour Moi, de renoncer à considérer, planifier ou préparer ton futur chemin de survie ? Ces questions représentent Mes dernières exigences envers vous, et J’espère que vous pouvez tous Me fournir des réponses. Si tu as réalisé une ou deux des choses que ces questions exigent de toi, alors tu dois continuer à travailler dur. Si tu ne peux pas remplir une seule de ces exigences, tu es sûrement du genre de ceux qui seront jetés en enfer. Je n’ai pas besoin d’en dire plus à de tels hommes, car ils ne peuvent certainement pas être en accord avec Moi. Comment pourrais-Je garder dans Ma maison quelqu’un susceptible de Me trahir en n’importe quelle circonstance ? Quant à ceux qui pourraient encore Me trahir dans la plupart des circonstances, J’observerai leur performance avant d’effectuer d’autres arrangements. Cependant, Je n’oublierai jamais tous ceux qui sont capables de Me trahir, dans quelques conditions que ce soit ; Je Me souviendrai d’eux dans Mon cœur en attendant l’occasion de leur faire payer leurs mauvaises actions. Les exigences que j’ai exprimées sont toutes des problèmes que vous devez examiner en vous-mêmes. J’espère que vous pourrez tous les considérer sérieusement et que vous ne Me traiterez pas à la légère. Dans un avenir proche, J’examinerai la manière dont vous aurez répondu à Mes exigences. À ce moment-là, Je n’exigerai rien de plus de vous et ne vous donnerai pas d’autre avertissement honnête. À la place, J’exercerai Mon autorité. Ceux qui devront être gardés seront gardés, ceux qui devront être récompensés seront récompensés, ceux qui devront être livrés à Satan seront livrés à Satan, ceux qui devront recevoir une lourde punition recevront une lourde punition et ceux qui devront périr seront détruits. De cette façon, il n’y aura plus personne pour Me déranger durant Mes jours. Crois-tu Mes paroles ? Crois-tu en la rétribution ? Crois-tu que Je punirai tous ces méchants qui Me trompent et Me trahissent ? Espères-tu que ce jour vienne plus tôt ou qu’il vienne plus tard ? Es-tu quelqu’un que la punition terrifie ou quelqu’un qui Me résisterait même s’il devait subir la punition ? Quand ce jour arrivera, peux-tu imaginer si tu vivras au milieu des acclamations et des rires, ou en pleurant et en grinçant des dents ? Quelle sorte de fin espères-tu connaître ? T’es-tu déjà sérieusement demandé si tu crois en Moi à cent pour cent ou doutes de Moi à cent pour cent ? As-tu déjà sérieusement pensé aux conséquences et aux résultats que tes actions et ton comportement auront ? Espères-tu vraiment que toutes Mes paroles s’accomplissent une par une, ou as-tu vraiment peur que Mes paroles s’accomplissent une par une ? Si tu espères que Je partirai bientôt pour accomplir Mes paroles, comment dois-tu traiter tes propres paroles et actions ? Si tu n’espères pas Mon départ et n’espères pas que toutes Mes paroles s’accomplissent immédiatement, alors pourquoi crois-tu seulement en Moi ? Sais-tu vraiment pourquoi tu Me suis ? Si ce n’est que pour élargir tes horizons, tu n’as pas besoin de te donner tant de mal. Si c’est pour être béni et échapper à la catastrophe qui arrive, alors pourquoi ne t’inquiètes-tu pas de ta propre conduite ? Pourquoi ne te demandes-tu pas si tu peux satisfaire à Mes exigences ou pas ? Pourquoi ne te demandes-tu pas non plus si tu es qualifié pour recevoir Mes bénédictions futures ou pas ?

Précédent: Un problème très grave : la trahison (1)

Suivant: Vous devriez considérer vos actions

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre