Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble

Au commencement, Dieu était dans le repos. Il n’y avait pas d’humains ou toute autre chose sur la terre en ce temps-là et Dieu n’avait toujours pas fait la moindre œuvre. Il a commencé Son œuvre de gestion seulement une fois que l’humanité eut existé et qu’elle eut été corrompue. Depuis lors, Il ne S’est plus reposé, mais au contraire, Il a commencé à s’affairer au sein de l’humanité. C’est à cause de la corruption de l’humanité et aussi à cause de la rébellion de l’archange que Dieu a perdu Son repos. Si Dieu ne vainc pas Satan et ne sauve pas l’humanité corrompue, Il ne pourra jamais plus entrer dans le repos. Comme l’homme, Dieu aussi manque de repos, et quand Dieu entrera de nouveau dans le repos, l’homme également entrera dans le repos. Vivre dans le repos signifie vivre sans guerre, sans souillure et sans iniquité persistante. C’est-à-dire que c’est une vie exempte des perturbations de Satan (ici « Satan » se réfère à des forces ennemies), de la corruption de Satan, également d’aucune invasion par toute force opposée à Dieu. C’est une vie dans laquelle tout être est fidèle à sa propre espèce, adore le Seigneur de la création et dans laquelle le ciel et la terre sont entièrement tranquilles. C’est ce que signifient les mots : « la vie reposante des humains ». Lorsque Dieu Se reposera, il n’y aura plus d’iniquité sur la terre ni d’invasion par des forces ennemies et l’humanité entrera aussi dans un nouveau domaine ; elle ne sera plus une humanité corrompue par Satan, mais plutôt une humanité sauvée après avoir été corrompue par Satan. Le jour du repos de l’humanité sera aussi le jour du repos de Dieu. Dieu a perdu Son repos en raison de l’incapacité de l’humanité d’entrer dans le repos, non parce qu’Il était incapable de se reposer à l’origine. Entrer dans le repos ne signifie pas que toutes choses cessent de se déplacer ou de se développer ; cela ne signifie pas non plus que Dieu cesse d’œuvrer ou que les humains cessent de vivre. Voici le signe de l’entrée dans le repos : Satan a été détruit, ces gens méchants qui se sont joints à Satan dans sa malfaisance ont été punis et anéantis et toutes les forces hostiles à Dieu cessent d’exister. L’entrée de Dieu dans le repos signifie qu’Il ne continuera plus Son œuvre du salut de l’humanité. L’entrée de l’humanité dans le repos signifie que toute l’humanité vivra dans la lumière de Dieu, recevra Ses bénédictions, sera exempte de la corruption de Satan et que l’injustice ne sera plus commise. L’humanité vivra normalement sur la terre, sous la garde de Dieu. Quand Dieu et l’humanité entrent dans le repos ensemble, cela signifie que l’humanité a été sauvée et que Satan a été détruit, que l’œuvre de Dieu parmi les hommes est achevée. Dieu ne continuera plus à œuvrer parmi les humains qui ne vivront plus sous la domination de Satan. De ce fait, Dieu ne sera plus occupé et les humains cesseront de se déplacer constamment ; Dieu et l’humanité entreront dans le repos en même temps. Dieu retournera à Son lieu d’origine et chaque personne retournera à sa place. Ce sont les destinations dans lesquelles Dieu et les humains résideront une fois que toute la gestion de Dieu sera terminée. Dieu a la destination de Dieu et l’humanité a la destination de l’humanité. Tout en se reposant, Dieu continuera à guider tous les humains dans leur vie sur la terre, et pendant qu’ils sont dans Sa lumière, ils adoreront le seul vrai Dieu au ciel. Dieu ne vivra plus parmi les hommes et les humains non plus ne pourront vivre avec Dieu dans Sa destination. Dieu et les humains ne peuvent pas vivre dans le même domaine ; au contraire, les deux ont leurs manières respectives de vivre. Dieu est Celui qui guide l’ensemble de l’humanité, et toute l’humanité est la cristallisation de l’œuvre de gestion de Dieu. Ce sont les humains qui sont guidés et ils n’ont pas la même essence que Dieu. « Se reposer » signifie retourner à son lieu d’origine. Par conséquent, lorsque Dieu entre dans le repos, cela signifie qu’Il est retourné à Son lieu d’origine. Il ne vivra plus sur la terre ni parmi les hommes pour partager leur joie et leur souffrance. Lorsque les humains entrent dans le repos, cela signifie qu’ils sont devenus de vrais objets de la création ; ils adoreront Dieu à partir de la terre et vivront une vie humaine normale. Les gens ne désobéiront plus à Dieu ni ne Lui résisteront ; ils retourneront à la vie originelle d’Adam et Ève. Telles seront la vie et la destination respectives de Dieu et des humains après leur entrée dans le repos. La défaite de Satan est une conclusion inévitable dans la guerre entre lui et Dieu. De de fait, l’entrée de Dieu dans le repos après la fin de Son œuvre de gestion et après l’achèvement du salut de l’humanité et son entrée dans le repos deviennent des conclusions inévitables. Le lieu de repos de l’humanité est sur la terre et le lieu de repos de Dieu est au ciel. Pendant que les humains adorent Dieu dans le repos, ils vivront sur la terre, et pendant que Dieu guide le reste de l’humanité dans le repos, Il la guidera depuis le ciel, non depuis la terre. Dieu sera encore l’Esprit, tandis que les humains seront encore chair. Dieu et les humains se reposent tous deux d’une manière différente. Pendant Son repos, Dieu viendra et apparaîtra parmi les humains ; pendant leur repos, les humains seront amenés par Dieu à visiter le ciel et aussi d’y jouir de la vie. Après que Dieu et l’humanité entrent dans le repos, Satan n’existera plus ; de la même façon, ces gens méchants cesseront également d’exister. Avant que Dieu et l’humanité entrent dans le repos, ces individus méchants qui jadis persécutaient Dieu sur la terre, ainsi que les ennemis qui Lui désobéissaient sur la terre, auront déjà été détruits ; ils auront été éliminés par les grandes catastrophes des derniers jours. Après que ces individus méchants auront été anéantis, Satan ne pourra plus jamais harceler la terre. C’est alors seulement que l’humanité obtiendra le salut complet et que l’œuvre de Dieu sera achevée. Ce sont les conditions préalables pour que Dieu et l’humanité entrent dans le repos.

L’approche de la fin de toutes choses indique l’achèvement de l’œuvre de Dieu, ainsi qu’une fin pour le développement de l’humanité. Cela signifie que les humains, corrompus par Satan, auront atteint le stade final de leur développement et que les descendants d’Adam et Ève auront terminé leur propagation. Cela signifie aussi qu’il sera impossible qu’une telle humanité continue à se développer après avoir été corrompue par Satan. Adam et Ève au début n’étaient pas corrompus, mais Adam et Ève chassés du jardin d’Éden ont été corrompus par Satan. Quand Dieu et les humains entreront dans le repos ensemble, Adam et Ève, chassés du jardin d’Éden, et leurs descendants seront finalement arrivés à la fin. L’humanité de l’avenir comprendra toujours les descendants d’Adam et Ève, mais ils ne seront pas des humains vivant sous la domination de Satan. Plutôt, ils seront des gens sauvés et purifiés. Ce sera une humanité qui a été jugée et châtiée, une humanité sainte. Ces gens ne seront pas comme la race humaine telle qu’elle était à l’origine ; on peut presque dire qu’ils seront un tout autre genre d’humanité que l’étaient Adam et Ève au commencement. Ces gens auront été sélectionnés parmi tous ceux qui ont été corrompus par Satan et, à terme, ils seront restés fermes pendant le jugement et le châtiment de Dieu ; ils seront le dernier groupe d’humains parmi l’humanité corrompue. Seuls ces gens seront en mesure d’entrer dans le repos final avec Dieu. Ceux qui sont capables de tenir ferme pendant l’œuvre de jugement et de châtiment de Dieu au cours des derniers jours, c’est-à-dire au cours de la dernière œuvre de purification, entreront dans le repos final avec Dieu ; de ce fait, ceux qui entrent dans le repos se seront tous libérés de l’influence de Satan et auront été acquis par Dieu après avoir subi Son œuvre de purification finale. Ces humains qui auront été finalement acquis par Dieu entreront dans le repos final. L’objectif essentiel de l’œuvre de châtiment et de jugement de Dieu est de purifier l’humanité et de la préparer pour son ultime repos. Sans une telle purification, personne parmi l’humanité ne pourrait être classé en différentes catégories selon l’espèce ou entrer dans le repos. Cette œuvre est la seule voie de l’humanité pour entrer dans le repos. Seule l’œuvre de purification de Dieu purifiera les humains de leur iniquité, et seulement Son œuvre de châtiment et de jugement mettra en lumière ces éléments de désobéissance dans l’humanité, séparant ainsi ceux qui peuvent être sauvés de ceux qui ne le peuvent pas, et ceux qui resteront de ceux qui ne resteront pas. Lorsque cette œuvre sera achevée, ces gens qui sont autorisés à rester seront tous purifiés et entreront dans un état supérieur d’humanité dans lequel ils jouiront d’une deuxième vie humaine plus merveilleuse sur la terre ; en d’autres termes, ils commenceront leur jour de repos humain et coexisteront avec Dieu. Après que ceux qui ne peuvent pas rester auront été châtiés et jugés, leurs vraies couleurs seront entièrement exposées ; après cela ils seront tous détruits et, comme Satan, n’auront plus la permission de survivre sur la terre. L’humanité de l’avenir n’inclura plus aucun de ce type de gens ; de telles gens ne sont pas dignes d’entrer dans la terre du repos ultime ni ne sont dignes d’entrer dans le jour du repos que Dieu et l’humanité partageront, car ils sont les cibles de la punition et sont des gens méchants et injustes. Ils ont été rachetés une fois et ils ont également été jugés et châtiés ; ils ont aussi rendu service à Dieu jadis. Cependant, quand le dernier jour arrivera, ils seront tout de même éliminés et détruits à cause de leur méchanceté et en raison de leur désobéissance et incapacité à être rachetés. Ils ne verront plus jamais le jour dans le monde de l’avenir et ne vivront plus parmi la race humaine de l’avenir. Qu’ils soient les esprits des morts ou des gens qui vivent encore dans la chair, tous les méchants et tous ceux qui n’ont pas été sauvés seront détruits lorsque les saints parmi l’humanité entreront dans le repos. Quant à ces esprits malfaisants et à ces humains, ou à ces esprits des justes et à ces gens qui font la justice, indépendamment de l’époque à laquelle ils vivent, tous les méchants seront finalement détruits et tous les justes survivront. Qu’une personne ou un esprit reçoive le salut n’est pas tout à fait fondé sur l’œuvre de l’ère finale ; c’est plutôt déterminé par le fait que cette personne ou cet esprit ait résisté à Dieu ou non, Lui ait désobéi ou non. Les gens de l’ère précédente qui ont fait le mal et n’ont pas pu obtenir le salut seront sans aucun doute des cibles pour la punition, et les gens de l’ère actuelle qui font le mal et ne peuvent pas être sauvés seront sûrement aussi des cibles pour la punition. Les humains sont catégorisés sur la base du bien et du mal, et non de l’époque à laquelle ils vivent. Une fois ainsi catégorisés, ils ne seront pas immédiatement punis ou récompensés ; plutôt, Dieu effectuera Son œuvre de punition du mal et de récompense du bien après avoir terminé Son œuvre de la conquête dans les derniers jours. En fait, Il a séparé les humains entre le bien et le mal depuis qu’Il a commencé à faire Son œuvre parmi eux. Tout simplement, Il récompensera les justes et punira les méchants seulement à la fin de Son œuvre ; Il ne les séparera pas en catégories après avoir terminé Son œuvre pour ensuite commencer immédiatement la tâche de punir le mal et de récompenser le bien. Le seul but de l’œuvre ultime de Dieu de punir le mal et de récompenser le bien est de purifier complètement tous les humains afin qu’Il puisse amener une humanité toute sainte dans le repos éternel. Cette étape de Son œuvre est la plus cruciale ; c’est la dernière étape de l’ensemble de Son œuvre de gestion. Si Dieu ne détruisait pas les méchants, mais plutôt leur permettait de rester, alors tous les humains ne pourraient toujours pas entrer dans le repos et Dieu ne serait pas en mesure d’amener toute l’humanité dans un domaine meilleur. Ce genre d’œuvre ne serait pas achevée. Quand Son œuvre sera terminée, l’humanité tout entière sera entièrement sainte. Ce n’est que de cette manière que Dieu pourra vivre paisiblement dans le repos.

De nos jours, les gens sont encore incapables d’abandonner les choses de la chair ; ils ne peuvent pas renoncer à la jouissance de la chair, au monde, à l’argent ou à leur tempérament corrompu. La plupart des gens continuent leurs activités d’une manière superficielle. En fait, ces gens ne font aucune place à Dieu dans leur cœur ; encore pire, ils ne craignent pas Dieu. Ils n’ont pas Dieu dans leur cœur, et donc ils ne peuvent pas percevoir tout ce que Dieu fait et encore moins sont-ils capables de croire aux paroles qu’Il prononce. De telles gens sont trop charnels ; ils sont trop profondément corrompus et manquent de toute vérité ; qui plus est, ils ne croient pas que Dieu peut devenir chair. Toute personne qui ne croit pas en Dieu incarné – c’est-à-dire toute personne qui ne croit pas à l’œuvre et à la parole du Dieu visible et ne croit pas au Dieu visible, et à la place adore le Dieu invisible dans le ciel – n’a pas Dieu dans son cœur. De telles gens sont rebelles et résistent à Dieu. Ils manquent d’humanité, pour ne rien dire de la vérité. De plus, ces gens ne peuvent pas croire au Dieu visible et tangible, et pourtant ils considèrent le Dieu invisible et intangible comme très crédible et très réjouissant. Ils ne cherchent pas la vérité réelle, ni la véritable essence de la vie, encore moins la volonté de Dieu. Au contraire, ils cherchent l’excitation. Ce qui leur permet davantage de satisfaire leurs propres désirs, sans aucun doute, ce sont leurs croyances et leurs quêtes. Ils croient en Dieu seulement pour satisfaire leurs propres désirs et non pour chercher la vérité. De telles gens ne sont-ils pas des malfaiteurs ? Ils ont extrêmement confiance en eux-mêmes et ils ne croient aucunement que Dieu dans le ciel détruira de telles « bonnes gens » comme eux. Au lieu de cela, ils croient que Dieu leur permettra de rester et en plus les récompensera généreusement pour avoir fait beaucoup de choses pour Dieu et avoir fait preuve de grande « loyauté » envers Lui. S’ils devaient aussi suivre le Dieu visible, dès que leurs désirs ne seraient pas satisfaits, ils contre-attaqueraient Dieu immédiatement ou se mettraient en colère. Ils démontrent qu’ils sont de vils petits chiens qui ne cherchent toujours qu’à satisfaire leurs propres désirs ; ils ne sont pas intègres dans la poursuite de la vérité. De telles gens sont les soi-disant méchants qui suivent Christ. Ces gens qui ne cherchent pas la vérité ne peuvent absolument pas croire à la vérité et sont d’autant plus incapables de percevoir la fin à venir de l’humanité, car ils ne croient pas toute œuvre ou toute parole du Dieu visible ; ils sont également incapables de croire en la destination future de l’humanité. Par conséquent, même s’ils suivent le Dieu visible, ils commettent encore le mal et ne cherchent pas du tout la vérité, ni ne pratiquent la vérité que Je requiers. Ces gens qui ne croient pas qu’ils seront détruits sont exactement, à l’inverse, les mêmes gens qui seront détruits. Ils se croient tous si intelligents et ils pensent qu’ils pratiquent eux-mêmes la vérité. Ils considèrent leur mauvaise conduite comme la vérité et donc la chérissent. De telles gens méchants sont très confiants en eux-mêmes ; ils prennent la vérité pour doctrine et leurs actes abominables pour vérité, mais à la fin ils ne peuvent récolter que ce qu’ils ont semé. Plus les gens ont confiance en eux-mêmes et plus férocement arrogants ils sont, plus la vérité leur échappe ; plus les gens croient au Dieu du ciel, plus ils résistent à Dieu. Ces gens seront punis. Avant que l’humanité entre dans le repos, qu’un type de gens soient punis ou récompensés sera déterminé par leur recherche de la vérité, leur connaissance de Dieu, leur soumission au Dieu visible. Ceux qui ont servi le Dieu visible et néanmoins ne Le connaissent pas ou ne Lui sont pas soumis n’ont pas la vérité. De telles gens sont des malfaiteurs et les malfaiteurs seront sans aucun doute l’objet de la punition ; en outre, ils seront punis selon leur mauvaise conduite. Il revient aux humains de croire en Dieu et Dieu est également digne de leur obéissance. Ceux qui croient seulement au Dieu vague et invisible ne croient pas en Dieu et sont incapables de se soumettre à Dieu. Si ces gens n’arrivent toujours pas à croire au Dieu visible quand Son œuvre de la conquête sera terminée et continuent à désobéir et à résister au Dieu qui est visible dans la chair, ces « vaguistes », sans aucun doute, deviendront des objets de la destruction. C’est exactement comme certains parmi vous qui reconnaissent verbalement Dieu incarné, mais ne peuvent pas pratiquer la vérité de la soumission à Dieu incarné ; ils deviendront finalement l’objet de l’élimination et de la destruction. En outre, toute personne qui reconnaît verbalement le Dieu visible, mangeant et buvant la vérité qu’Il exprime tout en cherchant le Dieu vague et invisible, à plus forte raison, sera détruite dans l’avenir. Aucune de ces personnes ne pourra rester jusqu’au temps du repos qui viendra après que Dieu aura achevé Son œuvre ; aucun individu semblable à de telles gens ne pourra non plus rester dans ce temps du repos. Les gens démoniaques sont ceux qui ne pratiquent pas la vérité ; leur essence est la résistance et la désobéissance à Dieu, et ils n’ont pas la moindre intention de se soumettre à Lui. De telles gens seront tous détruits. Que tu aies la vérité ou que tu résistes à Dieu dépend de ton essence, non de ton apparence ou de ton discours et de ta conduite du moment. L’essence de chaque individu détermine s’il sera détruit ; c’est déterminé en fonction de l’essence révélée par sa conduite et sa quête de la vérité. Parmi les gens qui sont identiques par leur travail et qui font une quantité similaire de travail, ceux dont l’essence humaine est bonne et qui possèdent la vérité sont les gens qui pourront rester, tandis que ceux dont l’essence humaine est mauvaise et qui désobéissent au Dieu visible sont ceux qui seront l’objet de la destruction. Toute l’œuvre ou toutes les paroles de Dieu en rapport avec la destination de l’humanité traiteront les gens de manière appropriée en fonction de l’essence de chaque individu ; la moindre erreur ne se produira pas et absolument aucune faute ne sera commise. Ce n’est que lorsque les gens font du travail que l’émotion et la signification des êtres humains entrent en jeu. L’œuvre que Dieu fait est très appropriée ; Il ne présente absolument pas de fausses allégations contre toute créature. Il y a actuellement beaucoup de gens incapables de percevoir la destination future de l’humanité et qui ne croient pas Mes paroles. Tous ceux qui ne croient pas, ainsi que ceux qui ne pratiquent pas la vérité, sont des démons !

De nos jours, ceux qui cherchent et ceux qui ne cherchent pas sont deux types de gens entièrement différents dont la destination est aussi très différente. Dieu procurera le salut à eux qui poursuivent la connaissance de la vérité et qui pratiquent la vérité. Ceux qui ne connaissent pas le vrai chemin sont des démons et des ennemis ; ils sont les descendants de l’archange et seront l’objet de la destruction. Même les pieux croyants en un Dieu vague, ne sont-ils pas aussi des démons ? Les gens qui ont une bonne conscience, mais n’acceptent pas le vrai chemin sont des démons ; leur essence est la résistance à Dieu. Ceux qui n’acceptent pas le vrai chemin sont ceux qui résistent à Dieu, et même si ces gens endurent plusieurs difficultés, ils seront tout de même détruits. Tous ceux qui ne veulent pas abandonner le monde, qui ne peuvent pas supporter de se séparer de leurs parents, qui ne peuvent pas supporter de se débarrasser de leurs propres jouissances de la chair sont désobéissants à Dieu et seront tous l’objet de la destruction. Les gens qui ne croient pas au Dieu incarné sont démoniaques et, de plus, seront détruits. Ceux qui ont la foi, mais ne pratiquent pas la vérité, ceux qui ne croient pas en Dieu incarné, et ceux qui ne croient pas du tout dans l’existence de Dieu seront aussi l’objet de la destruction. Tous ceux qui pourront rester auront subi la souffrance de l’épurement et tenu ferme ; ils auront vraiment subi des épreuves. Toute personne qui ne reconnaît pas Dieu est un ennemi ; autrement dit, toute personne dans ou en dehors de ce courant qui ne reconnaît pas Dieu incarné est un antéchrist ! Qui est Satan, qui sont des démons et qui sont les ennemis de Dieu, sinon des résistants qui ne croient pas en Dieu ? Ne sont-ce pas ces gens qui désobéissent à Dieu ? Ne sont-ce pas ces gens qui prétendent avoir la foi, mais n’ont pas la vérité ? Ne sont-ce pas ceux qui cherchent simplement à obtenir des bénédictions sans pouvoir témoigner pour Dieu ? Tu te mêles toujours à ces démons aujourd’hui, te soucies d’eux et les aimes, mais dans ce cas, n’es-tu pas en train d’avoir de bonnes intentions à l’égard de Satan ? Ne fréquentes-tu pas les démons ? Si les gens de nos jours ne sont toujours pas en mesure de faire la distinction entre le bien et le mal, et continuent aveuglément d’aimer et d’être miséricordieux sans avoir aucunement l’intention de chercher la volonté de Dieu ou d’être, d’aucune manière, capable de contenir les intentions de Dieu comme étant les leurs, alors leur fin sera d’autant plus misérable. Toute personne qui ne croit pas en Dieu dans la chair est un ennemi de Dieu. Si tu peux te soucier d’un ennemi et l’aimer, ne manques-tu pas d’un sens de la justice ? Si tu es compatible avec ceux que Je déteste et avec qui Je suis en désaccord, et que tu continues à les aimer ou avoir des sentiments personnels envers eux, n’es-tu pas désobéissant ? Ne résistes-tu pas à Dieu intentionnellement ? Une telle personne possède-t-elle la vérité ? Si, les gens se soucient des ennemis, aiment les démons et ont de la miséricorde envers Satan, n’interrompent-ils pas l’œuvre de Dieu intentionnellement ? Ces gens qui croient seulement en Jésus et ne croient pas en Dieu incarné durant les derniers jours, ainsi que ceux qui prétendent verbalement croire en Dieu incarné, mais font le mal, sont tous des antéchrists, sans mentionner du tout ceux qui ne croient même pas en Dieu. Tous ces gens seront l’objet de la destruction. La norme par laquelle les humains jugent les autres humains est basée sur leur comportement ; ceux dont le comportement est bon sont justes, tandis que ceux dont la conduite est abominable sont méchants. La norme par laquelle Dieu juge les humains est basée sur leur essence, à savoir s’ils se soumettent à Dieu ou non. Celui qui se soumet à Dieu est une personne juste, tandis que celui qui ne se soumet pas à Dieu est un ennemi et une personne méchante, indépendamment de son comportement qui est bon ou mauvais, et indépendamment de son discours qui est correct ou incorrect. Certaines personnes souhaitent utiliser de bonnes actions pour obtenir une bonne destination, et certaines personnes souhaitent utiliser des mots raffinés pour acquérir une bonne destination. Tous les gens croient à tort que Dieu détermine la fin des hommes après avoir observé leur comportement ou écouté leur discours ; et donc beaucoup de gens veulent en profiter pour amener Dieu à leur accorder une faveur temporaire par tromperie. Dans l’avenir, les gens qui vont survivre dans un état de repos auront tous enduré le jour de la tribulation et aussi témoigné pour Dieu ; ils seront tous des gens qui auront fait leur devoir et se seront volontairement soumis à Dieu. Ceux qui souhaitent simplement profiter de l’occasion d’exécuter du service pour éviter de pratiquer la vérité ne pourront pas rester. Dieu a des normes appropriées pour l’arrangement de la fin de tout individu ; Il ne prend pas tout simplement ces décisions en fonction des paroles et de la conduite des gens ni en fonction de leur comportement sur une seule période donnée. Il n’aura absolument aucune indulgence pour la mauvaise conduite des gens parce qu’ils L’auront servi dans le passé, et ne les épargnera pas non plus de la mort parce qu’ils se seront dépensés pour Lui une fois. Personne ne peut échapper à la rétribution pour sa méchanceté, et personne ne peut dissimuler sa mauvaise conduite et ainsi échapper à la tourmente de la destruction. Si les gens peuvent vraiment faire leur propre devoir, cela signifie qu’ils sont éternellement fidèles à Dieu et ne cherchent pas de récompenses, indépendamment du fait qu’ils reçoivent des bénédictions ou subissent un malheur. Si les gens sont fidèles à Dieu quand ils voient des bénédictions, mais perdent leur fidélité quand ils ne peuvent pas voir de bénédictions, et qu’à la fin ils sont encore incapables de témoigner pour Dieu ou de faire le devoir qui leur incombe, ils seront toujours l’objet de la destruction même s’ils ont déjà rendu service à Dieu fidèlement. En bref, les méchants ne peuvent pas survivre éternellement ni entrer dans le repos ; seuls les justes sont les maîtres du repos. Après que l’humanité empruntera la bonne voie, les gens auront une vie humaine normale. Ils vont tous accomplir leur propre devoir respectif et seront absolument fidèles à Dieu. Ils renonceront complètement à leur désobéissance et à leur tempérament corrompu, et ils vivront pour Dieu et grâce à Dieu. Ils seront dépourvus à la fois de désobéissance et de résistance. Ils seront tous en mesure de se soumettre à Dieu entièrement. Ce sera la vie de Dieu et de l’humanité ; ce sera la vie du royaume, une vie de repos.

Ceux qui traînent leurs enfants et leurs parents absolument incroyants à l’Église sont tous extrêmement égoïstes et ne font qu’exhiber la bonté. Ces gens ne font que s’efforcer d’aimer, peu importe qu’ils croient ou non ou que ce soit la volonté de Dieu ou non. Certains amènent leur femme devant Dieu ou traînent leurs parents devant Dieu, et que le Saint-Esprit soit d’accord ou non, qu’Il œuvre en eux ou non, aveuglément, ils continuent d’« adopter des gens de talent » pour Dieu. Un avantage peut-il éventuellement être acquis en étant bon envers ces non-croyants ? Même si ces incroyants en qui le Saint-Esprit n’est pas présent luttent pour suivre Dieu, ils ne peuvent quand même pas être sauvés, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Ceux qui reçoivent le salut ne sont pas réellement si faciles à acquérir. Les gens qui n’ont pas fait l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit ni n’ont subi Ses épreuves, et qui n’ont pas été perfectionnés par le Dieu incarné ne peuvent pas du tout être rendus complets. Par conséquent, dès le moment où il commence à suivre Dieu uniquement pour la forme, ces gens manquent de la présence du Saint-Esprit. À la lumière de leurs conditions et leurs états réels, ils ne peuvent tout simplement pas être rendus complets. De ce fait, le Saint-Esprit décide de ne pas leur dévouer beaucoup d’énergie et Il ne leur procure aucun éclairage ni ne les guide d’aucune manière non plus. Il leur permet simplement de suivre et finalement révélera leur fin ; cela suffit. L’enthousiasme et les intentions de l’humanité viennent de Satan, et d’aucune manière ne peut-elle compléter l’œuvre du Saint-Esprit. Peu importe qui sont les gens, l’œuvre du Saint-Esprit est requise. Des humains peuvent-ils rendre des humains complets ? Pourquoi un mari aime-t-il sa femme ? Pourquoi une femme aime-t-elle son mari ? Pourquoi les enfants sont-ils respectueux de leurs parents ? Et pourquoi les parents adorent-ils leurs enfants ? Quelles sortes d’intentions les gens entretiennent-ils réellement ? Leur intention n’est-elle pas de poursuivre leurs propres plans et leurs propres désirs égoïstes ? Veulent-ils vraiment agir dans l’intérêt du plan de gestion de Dieu ? Agissent-ils vraiment dans l’intérêt de l’œuvre de Dieu ? Leur intention est-elle d’accomplir le devoir d’un être créé ? Ceux qui n’ont pas pu s’attirer la présence du Saint-Esprit depuis le moment où ils ont commencé à croire en Dieu ne peuvent jamais être l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit ; ces gens ont été désignés comme des objets à être détruits. L’amour que l’on a pour eux importe peu ; il ne peut pas remplacer l’œuvre du Saint-Esprit. L’enthousiasme et l’amour des gens représentent les intentions humaines, mais ne peuvent pas représenter les intentions de Dieu ni ne peuvent servir de substitut à l’œuvre de Dieu. Même si l’on démontre le plus grand amour ou la plus grande miséricorde possibles envers ces gens qui croient en Dieu pour la forme seulement et prétendent Le suivre sans savoir ce que signifie vraiment croire en Dieu, ils n’obtiendront pas la sympathie de Dieu ni ne feront l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit. Même si les gens qui suivent sincèrement Dieu sont de pauvre calibre et ne peuvent pas comprendre un grand nombre de vérités, ils peuvent encore occasionnellement faire l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit ; cependant, ceux qui sont d’assez bon calibre, mais ne croient pas sincèrement ne peuvent tout simplement pas s’attirer la présence du Saint-Esprit. Absolument aucune possibilité de salut n’existe pour de telles gens. Même s’ils lisent les paroles de Dieu ou écoutent occasionnellement des sermons, ou même chantent des louanges à Dieu, en fin de compte ils ne pourront pas survivre jusqu’au temps du repos. Que les gens cherchent sincèrement ou non n’est pas déterminé par la façon dont les autres les jugent ou dont les gens autour d’eux les voient, mais par l’œuvre et la présence du Saint-Esprit en eux. En plus, cela dépend de leur tempérament qui change ou non, de la connaissance de Dieu qu’ils ont ou qu’ils n’ont pas après avoir subi l’œuvre du Saint-Esprit pendant un certain temps. Si le Saint-Esprit œuvre en une personne, le tempérament de cette personne changera graduellement et sa perspective sur la foi en Dieu sera graduellement purifiée. Peu importe combien de temps les gens suivent Dieu, aussi longtemps qu’ils ont changé, cela signifie que le Saint-Esprit œuvre en eux. S’ils n’ont pas changé, cela signifie que le Saint-Esprit n’œuvre pas en eux. Même si ces gens rendent vraiment un service, ils sont motivés par leur désir d’en tirer quelque profit. Ne rendre un service qu’occasionnellement ne peut pas remplacer l’expérience d’un changement dans leur tempérament. En fin de compte, ils seront quand même détruits, car dans le royaume les exécutants ne sont d’aucune utilité. Ceux dont le tempérament n’a pas changé sont aussi inutiles pour ceux qui ont été perfectionnés et qui sont fidèles à Dieu. Ces mots du passé : « Si quelqu’un croit dans le Seigneur, la fortune sourit à toute sa famille », sont appropriés à l’ère de la Grâce, mais ne sont pas liés à la destination de l’humanité. Ils étaient seulement appropriés pour une étape de l’ère de la Grâce. La connotation de ces mots touchait à la paix et aux bénédictions matérielles dont les gens jouissaient ; ils ne signifiaient pas que toute la famille de celui qui croit au Seigneur serait sauvée ni ne signifiaient que la famille de celui qui acquiert la bonne fortune entrerait dans le repos. Recevoir des bénédictions ou souffrir un malheur est déterminé en fonction de l’essence de chacun, non en fonction de l’essence commune que l’on partagerait possiblement avec les autres. Ce genre de dicton ou de règle n’a tout simplement pas de place dans le royaume. Si finalement quelqu’un est en mesure de survivre, c’est parce qu’il a satisfait aux exigences de Dieu, et si quelqu’un est finalement incapable de rester jusqu’au moment du repos, c’est parce qu’il a désobéi à Dieu et n’a pas satisfait aux exigences de Dieu. Toute personne a une destination appropriée. Cette destination est déterminée en fonction de l’essence de chaque individu et n’a absolument rien à voir avec les autres. La mauvaise conduite d’un enfant ne peut pas être transférée à ses parents, non plus la droiture d’un enfant partagée avec ses parents. La mauvaise conduite d’un parent ne peut pas être transférée à ses enfants, non plus la droiture d’un parent partagée avec ses enfants. Chaque personne est responsable de ses propres péchés et chaque personne profite de sa propre fortune. Toute substitution est impossible. C’est la justice. Selon la perspective de l’homme, si les parents reçoivent un sort favorable, les enfants devraient aussi le recevoir, et si les enfants commettent le mal, leurs parents doivent expier ces péchés. C’est une perspective humaine, une manière humaine de faire les choses. Ce n’est pas la perspective de Dieu. La fin de chacun est déterminée en fonction de l’essence qui provient de sa conduite et elle est toujours déterminée de manière appropriée. Personne ne peut porter les péchés d’un autre ; plus encore, personne ne peut recevoir la punition à la place d’un autre. C’est absolu. L’attention affectueuse des parents pour leurs enfants ne démontre pas qu’ils peuvent accomplir des actions justes à la place de leurs enfants, et l’affection dévouée des enfants pour leurs parents ne signifie pas non plus qu’ils peuvent accomplir des actions justes à la place de leurs parents. C’est le vrai sens des mots : « Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ; de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée. » Les gens ne peuvent pas amener leurs enfants malfaiteurs dans le repos sur la base de leur amour profond pour eux, et un mari ne peut pas amener sa femme, ou une femme son mari, dans le repos sur la base de sa propre conduite juste. C’est une règle administrative ; aucune exception n’est possible pour qui que ce soit. À la fin, les justes sont justes et les méchants sont méchants. Les justes seront finalement en mesure de survivre tandis que les méchants seront détruits. Les saints sont saints ; ils ne sont pas souillés. Les souillés sont souillés et aucune partie d’eux n’est sainte. Tous les méchants seront détruits et tous les justes survivront, même si les enfants des méchants accomplissent de bonnes actions et les parents des justes commettent de mauvaises actions. Il n’y a pas de relation entre un mari croyant et une femme incroyante, et il n’y a pas de relation entre des enfants croyants et des parents incroyants. Ces deux types de gens sont tout à fait incompatibles. Avant l’entrée dans le repos, la famille selon le sang existe, mais après l’entrée dans le repos, la famille selon le sang n’existe plus. Ceux qui font leur devoir sont les ennemis de ceux qui ne le font pas ; ceux qui aiment Dieu et ceux qui haïssent Dieu sont opposés les uns aux autres. Ceux qui entreront dans le repos et ceux qui auront été détruits sont deux types de créatures incompatibles. Les créatures qui accomplissent leur devoir pourront survivre tandis que celles qui n’accomplissent pas leur devoir seront l’objet de la destruction ; qui plus est, cela durera pendant toute l’éternité. Est-ce que tu aimes ton mari afin d’accomplir ton devoir en tant qu’être créé ? Est-ce que tu aimes ta femme afin d’accomplir ton devoir en tant qu’être créé ? Es-tu respectueux envers tes parents incroyants afin d’accomplir ton devoir en tant qu’être créé ? Le point de vue humain sur la foi en Dieu est-il bon ou mauvais ? Pourquoi crois-tu en Dieu ? Que cherches-tu à obtenir ? Comment aimes-tu Dieu ? Ceux qui ne peuvent pas accomplir leur devoir en tant qu’êtres créés et ne peuvent pas faire un effort absolu deviendront l’objet de la destruction. Aujourd’hui les gens ont des relations physiques entre eux, ainsi que des associations par le sang, mais dans l’avenir, tout cela sera anéanti. Les croyants et les incroyants ne sont pas compatibles, mais plutôt opposés les uns aux autres. Ceux qui sont en repos croiront qu’il y a un Dieu et se soumettront à Dieu tandis que ceux qui sont désobéissants à Dieu auront tous été détruits. Les familles n’existeront plus sur la terre ; comment pourrait-il y avoir des parents ou des enfants ou des relations matrimoniales ? La simple incompatibilité entre la croyance et l’incroyance aura absolument rompu ces relations physiques !

À l’origine, la famille n’existait pas dans l’humanité ; seulement un homme et une femme existaient, deux différents types d’humains. Il n’y avait pas de pays, encore moins des familles, mais en raison de la corruption de l’humanité, toutes sortes de gens se sont organisés en clans individuels pour devenir plus tard des pays et des nations. Ces pays et ces nations comprenaient de petites familles individuelles et, de cette manière, toutes sortes de gens se sont répartis entre les diverses races en fonction des différences de langues et de frontières. En fait, peu importe le nombre de races qu’il pourrait y avoir dans le monde, l’humanité n’a qu’un seul ancêtre. Au début, il n’y avait que deux types d’humains, et ces deux types étaient l’homme et la femme. Cependant, en raison de la progression de l’œuvre de Dieu, du mouvement de l’histoire et des changements géographiques, ces deux types d’humains, à des degrés divers, sont devenus encore de plus nombreux types d’humains. Fondamentalement, quel que soit le nombre de races dont l’humanité est composée, toute l’humanité reste la création de Dieu. Peu importe à quelle race les gens appartiennent, ils sont tous Ses créatures ; ils sont tous les descendants d’Adam et Ève. Même s’ils n’ont pas été faits par les mains de Dieu, ils sont les descendants d’Adam et Ève que Dieu a personnellement créés. Peu importe à quel type de personnes les gens appartiennent, ils sont tous Ses créatures ; puisqu’ils appartiennent à l’humanité, qui a été créée par Dieu, leur destination est celle que l’humanité devrait avoir, et ils ont été divisés selon les règles qui régissent les humains. Autrement dit, tous les méchants et tous les justes, après tout, sont des créatures. Les créatures qui commettent le mal seront finalement détruites, et les créatures qui accomplissent de bonnes actions survivront. C’est l’arrangement le plus approprié pour ces deux sortes de créatures. À cause de leur désobéissance, les malfaiteurs ne peuvent nier que bien qu’ils soient la création de Dieu, ils ont été pillés par Satan et ne peuvent donc pas être sauvés. Les créatures dont la conduite est juste ne peuvent pas se baser sur le fait qu’ils survivront pour nier qu’elles ont été créées par Dieu et pourtant ont reçu le salut après avoir été corrompues par Satan. Les malfaiteurs sont des créatures qui désobéissent à Dieu ; ils sont des créatures qui ne peuvent pas être sauvées et qui ont déjà été capturées par Satan. Les gens qui commettent le mal sont aussi des gens ; ils sont des humains qui ont été corrompus à l’extrême et qui ne peuvent pas être sauvés. Les gens de bonne conduite, étant donné qu’ils sont aussi des créatures, ont également été corrompus, mais ils sont des humains qui sont prêts à se libérer de leur tempérament corrompu et sont capables de se soumettre à Dieu. Les gens de bonne conduite ne débordent pas de justice ; au contraire, ils ont reçu le salut et se sont libérés de leur tempérament corrompu ; ils peuvent se soumettre à Dieu. Ils tiendront ferme à la fin, mais cela ne veut pas dire qu’ils n’ont jamais été corrompus par Satan. Après la fin de l’œuvre de Dieu, parmi toutes Ses créatures, il y aura les gens qui seront détruits et ceux qui survivront. C’est une orientation inévitable de Son œuvre de gestion ; personne ne peut le nier. Les malfaiteurs ne pourront pas survivre ; ceux qui se soumettent à Dieu et Le suivent jusqu’à la fin sont certains de survivre. Comme cette œuvre est celle de la gestion de l’humanité, il y aura ceux qui restent et ceux qui sont éliminés. Une fin différente existe pour les différents types de personnes, et la fin de chacune est l’arrangement le plus approprié pour chaque créature de Dieu. L’arrangement ultime de Dieu pour l’humanité, c’est de la diviser en brisant les familles, écrasant les nations et supprimant les frontières nationales. Cet arrangement est sans familles ou frontières nationales, car les humains, après tout, viennent d’un seul ancêtre et sont la création de Dieu. En bref, toutes les créatures méchantes seront détruites et les créatures qui obéissent à Dieu survivront. De cette façon, il n’y aura pas de familles, pas de pays, et surtout pas de nations dans le temps du repos à venir ; ce genre d’humanité sera le type d’humanité le plus saint. Adam et Ève ont été créés à l’origine pour que l’humanité prenne soin de toutes choses de la terre ; les humains étaient à l’origine les maîtres de toutes choses. L’intention de l’Éternel en créant les humains était de leur permettre d’exister sur la terre et de prendre soin de toutes choses sur la terre, car l’humanité n’avait pas été initialement corrompue et était incapable de commettre le mal. Cependant, après que les humains ont été corrompus, ils n’étaient plus les gardiens de toutes choses. Le but du salut de Dieu est de restaurer cette fonction de l’humanité, de restaurer la raison originelle de l’humanité et son obéissance originelle ; l’humanité en repos sera la représentation même du résultat que Dieu espère atteindre par Son œuvre du salut. Même si ce ne sera plus une vie comme celle dans le jardin d’Éden, son essence sera la même ; simplement, l’humanité ne sera plus son être non corrompu du début, mais plutôt une humanité qui a été corrompue et plus tard a reçu le salut. Ces gens qui ont reçu le salut, à la fin (c’est-à-dire après l’achèvement de l’œuvre de Dieu), entreront dans le repos. De même, la fin de ceux qui ont été punis sera également complètement révélée au dernier jour, et ils ne seront détruits qu’après l’achèvement de l’œuvre de Dieu. Autrement dit, après l’achèvement de Son œuvre, ces malfaiteurs et ceux qui ont été sauvés seront tous exposés, car le travail d’exposer tous les types de gens (qu’ils soient des méchants ou parmi les sauvés) sera effectué pour tous simultanément. Les malfaiteurs seront éliminés et ceux qui peuvent rester seront simultanément dévoilés. Par conséquent, la fin de tous les types de gens sera dévoilée en même temps. Dieu ne permettra pas d’abord à un groupe de gens qui ont été sauvés d’entrer dans le repos avant de mettre de côté les malfaiteurs et de les juger ou de les punir graduellement ; cela ne serait pas en accord avec les faits. Quand les malfaiteurs seront détruits et ceux qui peuvent survivre entreront dans le repos, l’œuvre de Dieu dans l’univers entier sera terminée. Il n’y aura pas d’ordre de priorité entre ceux qui reçoivent des bénédictions et ceux qui souffrent le malheur ; ceux qui reçoivent des bénédictions vivront pour toujours tandis que ceux qui souffrent le malheur périront pour toute l’éternité. Ces deux étapes de travail seront accomplies simultanément. C’est précisément en raison de l’existence de gens désobéissants que la justice de ceux qui se soumettent sera révélée, et c’est précisément parce qu’il y a ceux qui ont reçu des bénédictions que le malheur subi par les malfaiteurs à cause de leur mauvaise conduite sera révélé. Si Dieu n’exposait pas les malfaiteurs, les gens qui se soumettent à Dieu sincèrement ne verraient jamais le soleil ; si Dieu n’amenait pas ceux qui se soumettent à Lui à une destination appropriée, ceux qui sont désobéissants à Dieu ne pourraient pas recevoir le châtiment qu’ils méritent. C’est le processus de l’œuvre de Dieu. S’Il n’effectuait pas cette œuvre de punir le mal et de récompenser le bien, Ses créatures ne pourraient jamais entrer dans leur destination respective. Une fois que l’humanité sera entrée dans le repos, les malfaiteurs auront été détruits et toute l’humanité sera sur la bonne voie ; tous les types de gens se retrouveront avec leur propre espèce conformément aux fonctions qu’ils doivent effectuer. Cela seul sera le jour du repos de l’humanité, ce sera l’orientation inévitable du développement de l’humanité, et lorsque l’humanité entrera dans le repos, alors seulement la grande œuvre de Dieu sera achevée, ce sera la dernière partie de Son œuvre. Ce travail terminera toute la vie décadente et charnelle de l’humanité, ainsi que la vie de l’humanité corrompue. Dès lors les humains entreront dans un nouveau domaine. Bien que tous les humains vivent dans la chair, il y a des différences significatives entre l’essence de la vie et la vie de l’humanité corrompue. La signification de son existence et celle de l’existence de l’humanité corrompue diffèrent également. Même si ce ne sera pas la vie d’un nouveau type de personnes, on peut dire que c’est la vie d’une humanité qui a reçu le salut, ainsi qu’une vie qui a retrouvé l’humanité et la raison. Ces gens sont ceux qui jadis désobéissaient à Dieu, et Dieu les a conquis et les a sauvés ; ces gens sont ceux qui ont déshonoré Dieu et plus tard Lui ont rendu témoignage. L’existence de ces gens qui ont subi Son test et ont survécu est l’existence la plus signifiante ; ces gens ont porté témoignage à Dieu devant Satan et sont des humains dignes de vivre. Ceux qui seront détruits sont ceux qui ne peuvent pas rendre témoignage à Dieu et ne sont pas dignes de continuer à vivre. Leur destruction sera due à leur mauvaise conduite et une telle annihilation est la meilleure destination pour eux. Quand l’humanité entrera plus tard dans le beau domaine, il n’y aura aucune relation entre mari et femme, entre père et fille ou entre mère et fils contrairement à ce que les gens imaginent. À ce moment-là, chaque humain suivra sa propre espèce et les familles auront déjà été brisées. Après avoir complètement échoué, Satan ne pourra jamais troubler l’humanité à nouveau et les humains n’auront plus un tempérament satanique corrompu. Ces gens désobéissants auront déjà été détruits et seuls les gens qui se soumettent survivront. De ce fait, très peu de familles vont survivre intactes. Comment les relations physiques peuvent-elles continuer à exister ? La vie charnelle que vivait l’humanité sera complètement bannie. Comment les relations physiques peuvent-elles alors exister entre les gens ? Sans tempérament satanique corrompu, la vie humaine ne sera plus l’ancienne vie du passé, mais plutôt une nouvelle vie. Les parents perdront les enfants et les enfants perdront les parents. Les maris perdront les femmes et les femmes perdront les maris. Les relations physiques existent actuellement entre les gens, mais elles n’existeront plus lorsque tous seront entrés dans le repos. Seul ce genre d’humanité sera juste et sainte, seul ce genre d’humanité peut adorer Dieu.

Dieu a créé les humains, les a placés sur la terre et Il les guide depuis. Il les a ensuite sauvés et a servi de sacrifice d’expiation pour l’humanité. À la fin, Il doit encore conquérir l’humanité, sauver les humains entièrement et les restaurer à leur image originelle. C’est l’œuvre à laquelle Il a été engagé depuis commencement : restaurer l’humanité à son image originelle et ressemblance originelle. Dieu établira Son royaume et restaurera la ressemblance originelle des êtres humains, ce qui signifie qu’Il rétablira Son autorité sur la terre et dans toute la création. Après avoir été corrompu par Satan, l’homme a perdu son cœur qui craignait Dieu ainsi que la fonction qui incombe aux créatures de Dieu, devenant un ennemi qui désobéit à Dieu. L’humanité a vécu sous le domaine de Satan et a suivi les ordres de Satan ; ainsi, Dieu n’avait aucun moyen d’œuvrer parmi Ses créatures et était d’autant plus incapable de gagner leur crainte révérencieuse. Les humains ont été créés par Dieu et auraient dû adorer Dieu, mais ils Lui ont tourné le dos en fait et ont adoré Satan à la place. Satan est devenu l’idole dans leur cœur. Ainsi, Dieu a perdu Sa place dans leur cœur, ce qui veut dire qu’Il a perdu le sens de Sa création de l’humanité. Par conséquent, pour restaurer le sens de Sa création de l’humanité, Il doit restaurer sa ressemblance originelle et débarrasser l’humanité de son tempérament corrompu. Pour récupérer les humains de Satan, Il doit les sauver du péché. C’est seulement de cette manière que Dieu peut restaurer progressivement la ressemblance et la fonction originelles de l’homme, et à la fin restaurer Son royaume. La destruction ultime de ces fils de la désobéissance sera également réalisée afin de permettre aux humains de mieux adorer Dieu et de mieux vivre sur la terre. Parce que Dieu a créé les humains, Il les amènera à L’adorer ; parce qu’Il veut restaurer la fonction originelle de l’humanité, Il la restaurera complètement et sans aucune adultération. Restaurer Son autorité signifie qu’Il amènera les humains à L’adorer et à se soumettre à Lui ; cela signifie qu’Il amènera les humains à vivre grâce à Lui et détruira Ses ennemis par Son autorité. Cela signifie que Dieu fera en sorte que Son être entier réside parmi les humains sans aucune résistance de qui que ce soit. Le royaume que Dieu veut établir est Son propre royaume. Il désire une humanité qui L’adore, qui se soumet à Lui complètement et qui manifeste Sa gloire. Si Dieu ne sauve pas l’humanité corrompue, le sens de Sa création de l’humanité sera perdu ; Il n’aura plus d’autorité parmi les humains et Son royaume ne pourra plus exister sur la terre. Si Dieu ne détruit pas ces ennemis qui Lui désobéissent, Il ne pourra pas obtenir Sa gloire complète et Il ne pourra pas non plus établir Son royaume sur la terre. Voici les signes de l’achèvement de Son œuvre et de l’achèvement de Sa grande réalisation : détruire complètement ceux parmi l’humanité qui Lui désobéissent et amener dans le repos les gens qui ont été rendus complets. Quand les humains auront été restaurés à leur ressemblance originelle, quand ils pourront accomplir leurs tâches respectives, garder leur propre place appropriée et se soumettre à tous les arrangements de Dieu, Dieu se sera acquis sur la terre un groupe de gens qui L’adorent et Il aura également établi sur la terre un royaume qui L’adore. Il aura la victoire éternelle sur la terre et tous ceux qui s’opposeront à Lui périront pour toute l’éternité. Cela restaurera Son dessein originel pour la création de l’humanité ; cela restaurera Son dessein pour la création de toutes choses, et cela restaurera également Son autorité sur la terre, parmi toutes choses et parmi Ses ennemis. Voici les signes de Sa victoire totale : désormais l’humanité entrera dans le repos et commencera une vie sur la bonne voie. Dieu aussi entrera dans le repos éternel avec l’humanité et commencera une vie éternelle partagée par Lui-même et les humains. La souillure et la désobéissance sur la terre auront disparu, toutes les lamentations se seront dissipées et tout ce qui en ce monde s’oppose à Dieu aura cessé d’exister. Seuls Dieu et ceux auxquels Il a procuré le salut resteront ; Sa création seule restera.

Précédent: Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination

Suivant: Quand tu verras le corps spirituel de Jésus, Dieu aura renouvelé le ciel et la terre

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Dieu Lui-même, l’Unique III

L’autorité de Dieu (II)Aujourd’hui, nous allons poursuivre notre échange sur le thème de « Dieu Lui-même, l’Unique ». Nous avons déjà eu...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre