L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Déclarations du Christ des derniers jours (sélections)

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Dieu est la source de la vie de l’homme

Dès lors que tu viens au monde en poussant ton premier cri, tu commences à accomplir ton devoir. En assumant ton rôle dans le plan de Dieu et dans Son ordination, tu commences ton voyage dans la vie. Quels que soient tes antécédents et quel que soit le voyage qui t’attend, personne ne peut échapper à l’orchestration et aux arrangements que le ciel a préparés, et aucun de nous n’a le contrôle de sa propre destinée, car seul Celui qui domine sur toutes les choses est capable d’une telle œuvre. Depuis le jour où l’homme est entré dans l’existence, Dieu a toujours réalisé Son œuvre de cette façon, en gérant cet univers et en contrôlant les règles de changement de toutes les choses ainsi que les chemins qu’elles empruntent. Comme toutes les autres choses, l’homme est nourri, discrètement et inconsciemment, par la douceur, la pluie et la rosée de Dieu. Comme toutes les autres choses, l’homme vit inconsciemment sous l’orchestration de la main de Dieu. Le cœur et l’esprit de l’homme sont tenus dans la main de Dieu, et toute sa vie est contemplée par les yeux de Dieu. Peu importe que tu y croies ou non, toutes les choses, qu’elles soient vivantes ou mortes, évolueront, changeront, se renouvelleront et disparaîtront conformément aux pensées de Dieu. C’est de cette manière que Dieu préside sur toutes les choses.

Tandis que la nuit tombe doucement, l’homme reste inconscient, car le cœur de l’homme ne peut pas percevoir comment l’obscurité approche ni d’où elle vient. Tandis que la nuit s’éclipse discrètement, l’homme accueille la lumière du jour, mais quant à savoir d’où la lumière est venue et comment elle a chassé les ténèbres de la nuit, l’homme le sait encore moins et en est encore moins conscient. Ces alternances récurrentes du jour et de la nuit emmènent l’homme d’une période à une autre, d’un contexte historique au suivant, tout en s’assurant également que l’œuvre de Dieu à chaque période et Son plan pour chaque ère sont menés à bien. L’homme a traversé ces périodes avec Dieu, pourtant il ne sait pas que Dieu régit le sort de toutes les choses et de tous les êtres vivants ni comment Dieu orchestre et dirige toutes les choses. C’est quelque chose qui a échappé à l’homme depuis des temps immémoriaux jusqu’à nos jours. Quant à la raison, ce n’est pas parce que les actes de Dieu sont trop évasifs ni parce que le plan de Dieu doit encore être réalisé, mais parce que le cœur et l’esprit de l’homme sont trop éloignés de Dieu, à tel point que l’homme reste au service de Satan en même temps qu’il suit Dieu, et il n’en a même pas conscience. Personne ne cherche activement les traces de Dieu ni l’apparition de Dieu, et nul ne souhaite exister sous les soins et la protection de Dieu. Au contraire, les hommes sont prêts à compter sur la corrosivité de Satan, le malin, afin de s’adapter à ce monde et aux règles de l’existence que suit l’humanité méchante. À ce stade, le cœur et l’esprit de l’homme sont devenus le tribut offert à Satan et deviennent la subsistance de Satan. Plus encore, le cœur et l’esprit humains sont devenus le terrain de jeu idéal où Satan peut résider. De cette façon, l’homme perd inconsciemment sa compréhension des principes d’être humain, et de la valeur et du sens de l’existence humaine. Les lois de Dieu et l’alliance entre Dieu et l’homme disparaissent peu à peu dans le cœur de l’homme et celui-ci cesse de chercher Dieu ou de Lui prêter attention. Avec le temps, l’homme ne comprend plus pourquoi Dieu l’a créé, il ne comprend pas non plus les paroles qui sortent de la bouche de Dieu et tout ce qui vient de Dieu. Alors, l’homme commence à résister aux lois et aux décrets de Dieu, et son cœur et son esprit s’engourdissent… Dieu perd l’homme qu’Il a originellement créé et l’homme perd la racine de son commencement : c’est la tristesse de cette espèce humaine. En fait, dès le commencement, Dieu a mis en scène une tragédie pour l’humanité dans laquelle l’homme est à la fois le protagoniste et la victime ; quant à savoir qui est le metteur en scène de cette tragédie, personne n’a la réponse.

Dans la vaste étendue du monde, d’innombrables changements se sont produits : les océans embourbent les champs, les champs inondent les océans, encore et encore. À l’exception de Celui qui règne sur toutes les choses dans l’univers, personne n’est capable de conduire et de guider cette espèce humaine. Il n’y a pas un être puissant qui travaille ou réalise des préparatifs pour cette espèce humaine, et encore moins y a-t-il quelqu’un qui soit capable de conduire cette espèce humaine vers la destination de la lumière et de la libérer des injustices terrestres. Dieu Se lamente de l’avenir de l’humanité, la chute de l’humanité L’afflige et Il souffre de voir que l’humanité avance, pas à pas, vers le déclin et le chemin de non-retour. Une humanité qui a brisé le cœur de Dieu et L’a renié pour chercher le mal : quelqu’un n’a-t-il jamais pensé à la direction vers laquelle une telle humanité s’oriente ? C’est précisément pour cette raison que personne ne sent la colère de Dieu, que personne ne cherche un moyen de plaire à Dieu ni n’essaie de se rapprocher de Dieu, et de plus, personne ne cherche à comprendre le chagrin et la douleur de Dieu. Même après avoir entendu la voix de Dieu, l’homme continue son propre chemin, persiste à s’éloigner de Dieu, évitant la grâce et les soins de Dieu et ignorant Sa vérité, préférant se vendre à Satan, l’ennemi de Dieu. Et qui n’a jamais réfléchi – si l’homme persistait dans son entêtement – à la manière dont Dieu agira envers cette humanité qui L’a renvoyé sans aucune considération ? Personne ne sait que les rappels et les exhortations répétés de Dieu viennent du fait qu’Il tient dans Ses mains une calamité sans précédent qu’Il a préparée, une calamité qui sera insupportable pour la chair et l’âme de l’homme. Cette calamité n’est pas seulement un châtiment de la chair, mais aussi de l’âme. Tu dois savoir ceci : quand le plan de Dieu échoue et quand Ses rappels et Ses exhortations ne suscitent aucune réponse, quel type de colère va-t-Il libérer ? Cela ne ressemblera à rien qui ait été connu ou entendu jusqu’ici par aucun être créé. Je dirais donc que cette calamité est sans précédent et ne se répétera jamais. C’est parce que c’est le plan de Dieu de créer l’humanité cette fois seulement et de sauver l’humanité cette fois seulement. C’est la première fois et c’est aussi la dernière. Par conséquent, personne ne peut comprendre les intentions laborieuses et l’attente fervente avec lesquelles Dieu sauve l’humanité cette fois.

Dieu a créé ce monde et y a amené l’homme, un être humain à qui Il a donné la vie. Ensuite, l’homme a eu des parents et une famille, et n’a plus été seul. Depuis que l’homme a jeté son regard pour la première fois sur ce monde matériel, il a été destiné à exister dans l’ordination de Dieu. Le souffle de vie de Dieu soutient chaque être vivant tout au long de sa croissance et jusqu’à l’âge adulte. Pendant ce processus, personne ne réalise que l’homme grandit sous les soins de Dieu, mais au contraire, les gens croient que l’homme le fait sous les soins bienveillants de ses parents, et que c’est son propre instinct de vie qui régit sa croissance. C’est parce que l’homme ne sait pas qui lui a donné la vie ni d’où elle est venue, et encore moins comment l’instinct de la vie crée des miracles. Il sait seulement que la nourriture est la base sur laquelle sa vie continue, que la persévérance est la source de son existence et que les croyances de son esprit sont le capital dont dépend sa survie. L’homme est complètement inconscient de la grâce et de la provision qui viennent de Dieu, et c’est ainsi qu’il gaspille, en vain, la vie que Dieu lui a accordée… Pas un seul homme de cette humanité dont Dieu entoure de soins jour et nuit ne prend l’initiative de L’adorer. Dieu continue seulement de travailler en l’homme, duquel Il n’attend rien, comme Il l’a prévu. Il le fait dans l’espoir qu’un jour, l’homme s’éveillera de son rêve et comprendra soudain la valeur et le sens de la vie, le prix que Dieu a payé pour tout ce qu’Il lui a donné et la prompte sollicitude avec laquelle Dieu attend que l’homme retourne à Lui. Personne ne s’est jamais penché sur les secrets régissant l’origine et la continuation de la vie de l’homme. Seul Dieu, qui comprend tout cela, endure en silence le mal et les coups qui Lui sont donnés par l’homme, lui qui a tout reçu de Dieu, mais n’est pas reconnaissant. L’homme considère comme acquis tout ce que la vie apporte et, de même, c’est « tout naturellement » que Dieu est trahi par l’homme, oublié par l’homme et escroqué par l’homme. Se pourrait-il que le plan de Dieu ait vraiment une telle importance ? Se pourrait-il que l’homme, cet être vivant qui est venu de la main de Dieu, ait vraiment une telle importance ? Assurément, le plan de Dieu est important ; cependant, cet être vivant créé par la main de Dieu existe pour le bien de Son plan. Par conséquent, Dieu ne peut pas gaspiller Son plan par haine pour cette espèce humaine. C’est pour le bien de Son plan et pour le souffle qu’Il a exhalé que Dieu endure tous les tourments, non pour la chair de l’homme, mais pour la vie de l’homme. Il agit ainsi afin de reprendre non pas la chair de l’homme, mais la vie qu’Il a insufflée en celui-ci. C’est Son plan.

Tous ceux qui viennent dans ce monde doivent connaître la vie et la mort, et la majorité d’entre eux a vécu le cycle de la mort et de la nouvelle naissance. Ceux qui sont vivants vont bientôt mourir et les morts reviendront bientôt. Tout cela est le cours de la vie arrangé par Dieu pour chaque être vivant. Cependant, ce cours et ce cycle sont précisément la vérité que Dieu désire que l’homme voie : que la vie accordée à l’homme par Dieu est sans limites et non entravée par la réalité physique, le temps ou l’espace. Tel est le mystère de la vie que Dieu a accordée à l’homme et la preuve que la vie est venue de Lui. Bien que nombreux soient ceux qui ne croient pas que la vie vienne de Dieu, l’homme jouit inévitablement de tout ce qui vient de Dieu, qu’il croit en Son existence ou la nie. Si Dieu, un jour, change soudain d’avis et veut réclamer tout ce qui existe dans le monde et reprendre la vie qu’Il a donnée, alors tout disparaîtra. Dieu utilise Sa vie afin de pourvoir aux besoins de toutes les choses, aussi bien vivantes qu’inanimées, amenant tout en bon ordre en vertu de Sa puissance et de Son autorité. C’est une vérité que personne ne peut concevoir ou comprendre, et ces vérités incompréhensibles sont la manifestation et le témoignage mêmes de la force vitale de Dieu. À présent, laisse-Moi te dire un secret : la grandeur de la vie de Dieu et la puissance de Sa vie ne peuvent être sondées par aucune créature. Il en est ainsi maintenant, comme il en était dans le passé, et il en sera ainsi dans les temps à venir. Le second secret que Je te révélerai est celui-ci : la source de la vie vient de Dieu, pour tous les êtres créés, quelle que soit leur différence de forme ou de structure. Quel que soit le type d’être vivant que tu sois, tu ne peux pas aller à l’encontre du chemin de vie que Dieu a établi. Quoi qu’il en soit, tout ce que Je souhaite, c’est que l’homme comprenne ceci : sans l’attention, la protection et la provision de Dieu, l’homme ne peut pas recevoir tout ce qu’il est censé recevoir, quelle que soit l’assiduité de ses efforts ou l’ardeur de sa lutte. Sans l’apport de la vie par Dieu, l’homme perd la signification de la valeur de la vie et la signification du sens de la vie. Comment Dieu pourrait-Il permettre à l’homme, qui gaspille de façon frivole la valeur de Sa vie, d’être si insouciant ? Comme Je l’ai dit précédemment : n’oublie pas que Dieu est la source de ta vie. Si l’homme ne parvient pas à chérir tout ce que Dieu a accordé, non seulement Dieu reprendra ce qu’Il a donné au commencement, mais Il exigera le double du prix de tout ce qu’Il a donné pour se dédommager auprès de l’homme.

Le 26 mai 2003

Précédent : Vous devriez considérer vos actions

Suivant : Les soupirs du Tout-Puissant

Contenu connexe