Chapitre 57

As-tu examiné chacune de tes pensées, de tes idées et tous tes actes ? As-tu une idée claire au sujet de tes pensées, tes idées et tes actes qui sont en accord avec Ma volonté et ceux qui ne le sont pas ? Tu es absolument incapable de les discerner ! Pourquoi n’es-tu pas venu devant Moi ? Est-ce parce que Je ne te le dirai pas ou est-ce pour une autre raison ? Tu devrais le savoir ! Sache que ceux qui sont négligents ne peuvent absolument pas saisir Ma volonté ni recevoir une grande illumination ou une grande révélation.

As-tu découvert les raisons pour lesquelles l’Église est incapable de se nourrir et manque d’un véritable échange ? Es-tu conscient du nombre de facteurs qui ont mené là et qui dépendent de toi ? Je t’ai chargé de donner la vie et de proclamer Ma voix. As-tu fait ces choses-là ? Peux-tu assumer la responsabilité du retard du progrès de tes frères et sœurs dans la vie ? Lorsque tu as fait face à des problèmes, tu t’es affolé au lieu de rester calme et serein. Tu es vraiment ignorant ! Ma voix devrait être proclamée aux saints. Ne réprime pas l’œuvre du Saint-Esprit, et ne retarde pas le temps pour Moi par procrastination ; rien de tout cela ne profite à qui que ce soit. Je veux que tu te consacres à Moi entièrement, de corps et d’esprit, afin que chaque idée et chaque pensée soit pour Moi, que tu partages Mes pensées et Mes soucis, et afin que tu fasses tout dans l’intérêt du royaume d’aujourd’hui et de Ma gestion, et non pour toi-même. Cela seul satisfera Mon cœur.

Rien de ce que J’ai fait n’est sans preuve. Pourquoi ne M’as-tu pas imité ? Pourquoi n’as-tu pas cherché une preuve pour ce que tu fais ? Que voudrais-tu Me faire dire de plus ? Je t’ai pris par la main pour t’enseigner, mais tu n’as pas été capable d’apprendre. Tu es tellement stupide ! Désires-tu recommencer à zéro ? Ne sois pas découragé. Tu dois te ressaisir une fois de plus et te consacrer entièrement au nom des espoirs partagés et des souhaits partagés des saints. Souviens-toi de ces paroles : « À ceux qui se dépensent sincèrement pour Moi, Je les bénirai certainement abondance. »

Quoi que tu fasses, ce doit être fait d’une manière ordonnée, pas n’importe comment. Est-ce que tu oses vraiment affirmer que tu connais l’état des saints comme tu connais le fond de ta poche ? Cela montre que tu manques de sagesse, que tu n’as pas du tout pris cette affaire au sérieux et que tu n’y as consacré aucun temps. Si tu pouvais vraiment consacrer tout ton temps à cela, alors tu verrais ce que serait, au juste, ton état intérieur. Tu ne cherches pas à faire des efforts subjectifs : tu cherches juste des raisons objectives, sans montrer le moindre brin de considération pour Ma volonté. Cela M’a profondément blessé ! Ne continue pas de cette façon ! Se pourrait-il que tu n’acceptes pas les bénédictions que je t’ai accordées ?

Oh, Dieu ! Ton enfant T’est redevable. Je n’ai pas pris Ton œuvre au sérieux ou démontré de la considération pour Ta volonté ; je n’ai pas été fidèle à Tes exhortations non plus. Ton enfant désire changer tout cela. Puisses-Tu ne pas m’abandonner et puisses-Tu continuer Ton œuvre par moi. Oh, Dieu ! Ne laisse pas Ton enfant tout seul ! Accompagne-moi plutôt dans chaque instant. Oh, Dieu ! Ton enfant sait que Tu m’aimes, or je ne peux pas saisir Ta volonté ; je ne sais pas comment faire preuve de considération pour Ton fardeau, ni comment accomplir ce que Tu m’as confié. Je sais encore moins comment conduire l’Église. Tu es conscient que je suis inconsolable et bouleversé à cause de cela. Oh, Dieu ! S’il Te plait, guide-moi en tout temps. Je sens seulement maintenant à quel point je suis déficient : je le suis beaucoup trop ! Je ne peux tout simplement pas décrire à quel point je le suis. Laisse Ta main toute puissante démontrer de la grâce à Ton enfant, me soutenir en tout temps et me rendre capable de me prosterner complètement devant Toi, ne faisant plus mes propres choix et n’ayant plus mes propres pensées ou idées. Oh, Dieu ! Tu sais que Ton enfant désire tout faire complètement dans Ton intérêt et dans l’intérêt du royaume aujourd’hui. Tu sais ce que je pense et ce que je fais en ce moment. Oh, Dieu ! Sonde-moi Toi-même. Je demande seulement que Tu marches avec moi et que Tu demeures avec moi dans la vie en tout temps, de sorte que Ta force accompagne tout ce que je fais.

Précédent: Chapitre 56

Suivant: Chapitre 58

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Tout est accompli par la parole de Dieu

Dieu est venu sur terre principalement pour prononcer Ses paroles ; ce à quoi tu collabores ; ce que tu vois, c’est la parole de Dieu ; ce que tu entends, c’est la parole de Dieu ; ce à quoi tu te conformes, c’est la parole de Dieu ; ce que tu expérimentes, c’est la parole de Dieu ; et cette incarnation de Dieu utilise principalement la parole pour perfectionner l’homme. Il ne montre pas des signes et des prodiges et surtout ne fait pas l’œuvre que Jésus a faite dans le passé.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp