4. Nous croyons au Seigneur depuis de nombreuses années et nous avons toujours travaillé dur pour Lui, attendant attentivement Son retour. Nous croyons que nous devrions être les premiers à recevoir la révélation concernant le retour du Seigneur. Maintenant, vous témoignez que le Seigneur Jésus est revenu, alors pourquoi n’avons-nous pas reçu une révélation à ce sujet ? C’est la preuve que le Seigneur n’est pas revenu. Avons-nous tort de penser cela ?

Versets bibliques pour référence :

« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:20 ).

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Apocalypse 2:7).

Paroles de Dieu concernées :

Jésus a proclamé que l’Esprit de vérité serait accordé à l’homme dans les derniers jours. Les derniers jours sont arrivés maintenant ; comprends-tu comment l’Esprit de vérité exprime des paroles ? Où l’Esprit de vérité apparaît-Il et œuvre-t-Il ? Dans le livre de prophétie du prophète Ésaïe, il n’a jamais été mentionné qu’un enfant nommé Jésus naîtrait à l’ère du Nouveau Testament, il est simplement écrit que naîtrait un enfant mâle appelé Emmanuel. Pourquoi le nom de « Jésus » n’est-il pas mentionné ? Ce nom n’apparaît nulle part dans l’Ancien Testament. Pourquoi alors crois-tu quand même en Jésus ? Certes, tu n’as pas seulement commencé à croire en Jésus après L’avoir vu de tes propres yeux, n’est-ce pas ? Ou as-tu commencé à croire après avoir reçu une révélation ? Dieu t’accorderait-Il vraiment une telle grâce ? T’accorderait-Il de si grandes bénédictions ? Quel est le fondement de ta foi en Jésus ? Pourquoi ne crois-tu pas que Dieu est devenu chair aujourd’hui ? Pourquoi dis-tu que le fait que Dieu ne S’est pas révélé à toi prouve qu’Il ne S’est pas incarné dans la chair ? Dieu doit-Il informer les gens avant de commencer Son œuvre ? Doit-Il d’abord recevoir leur approbation ? Ésaïe a seulement annoncé qu’un enfant mâle naîtrait dans une mangeoire ; il n’a jamais prophétisé que Marie donnerait naissance à Jésus. Sur quoi exactement fondes-tu ta foi en Jésus né de Marie ? Certes, ta foi n’est pas embrouillée !

Extrait de « Comment l’homme qui a délimité Dieu dans ses notions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Plus de gens encore croient que quelle que soit la nouvelle œuvre de Dieu, elle doit être corroborée par des prophéties, et que dans chaque étape de cette œuvre, tous ceux qui Le suivent avec un cœur « sincère » doivent également recevoir des révélations ; sinon, cette œuvre ne pourrait pas être l’œuvre de Dieu. Ce n’est déjà pas une tâche facile pour l’homme de connaître Dieu. Considérant en plus le cœur absurde de l’homme et sa nature rebelle, suffisante et prétentieuse, il lui est d’autant plus difficile d’accepter la nouvelle œuvre de Dieu. L’homme n’accorde pas non plus un examen minutieux à la nouvelle œuvre de Dieu ni ne l’accepte avec humilité ; l’homme adopte plutôt une attitude de mépris en attendant les révélations et les conseils de Dieu. N’est-ce pas le comportement de ceux qui se rebellent contre Dieu et s’opposent à Lui ? Comment de tels hommes peuvent-ils gagner l’approbation de Dieu ?

Extrait de « Comment l’homme qui a délimité Dieu dans ses notions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Parce que nous cherchons à suivre les pas de Dieu, il nous appartient de chercher la volonté de Dieu, Ses paroles et Ses déclarations, car partout où des paroles nouvelles sont prononcées par Dieu, Sa voix se fait entendre, et là où se trouvent les pas de Dieu, il y a Ses actes. Là où il y a expression de Dieu, il y a apparition de Dieu, et là où Dieu apparaît, la vérité, le chemin et la vie existent. En cherchant les pas de Dieu, vous avez ignoré les paroles : « Dieu est la vérité, le chemin et la vie ». C’est ainsi que nombreux sont ceux qui, même quand ils reçoivent la vérité, ne croient pas qu’ils ont trouvé les pas de Dieu et reconnaissent encore moins Son apparition. Quelle grave erreur ! L’apparition de Dieu ne peut correspondre aux notions de l’homme, et encore moins peut-elle advenir à sa demande. Dieu fait Ses propres choix et établit Ses propres plans quand Il accomplit Son œuvre ; de plus, Il a Ses propres objectifs et Ses propres méthodes. Quelle que soit l’œuvre à accomplir, point n’est besoin pour Lui de discuter de Son œuvre avec l’homme ou de lui demander son avis, encore moins d’informer tout le monde de Son œuvre. Tel est le tempérament de Dieu, qui, en outre, devrait être reconnu de tous. Si vous désirez être le témoin de l’apparition de Dieu et suivre Ses pas, vous devez d’abord vous éloigner de vos propres notions. Vous ne devez pas exiger de Dieu qu’Il fasse ceci ou cela, et encore moins dois-tu Le confiner dans tes propres limites et notions. Au lieu de cela, on devrait se demander comment chercher les pas de Dieu, comment accepter Son apparition et comment se soumettre à l’œuvre nouvelle de Dieu : voilà ce que l’homme devrait faire. Puisque l’homme n’est pas et ne possède pas la vérité, il devrait chercher, accepter et obéir.

Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère », dans La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

Les gens qui croient en le Seigneur depuis de nombreuses années, peinant et travaillant dur en permanence et attendant Son retour attentivement, supposent que, lorsqu’Il reviendra, ils recevront la révélation du Seigneur au sujet de Sa venue. Il s’agit là d’une notion et de l’imagination humaines ; cela n’est pas en phase avec la réalité de l’œuvre de Dieu. Il y a longtemps, les pharisiens du judaïsme ont voyagé dans le monde entier pour répandre l’évangile. Le Seigneur Jésus leur a-t-Il donné la révélation de Sa venue ? De plus, lequel de ces disciples qui suivaient le Seigneur Jésus l’a-t-il fait parce qu’il avait reçu Sa révélation ? Aucun d’entre eux ! Même si Pierre a reçu la révélation de Dieu et a reconnu que le Seigneur Jésus était Christ, le Fils de Dieu, tout cela s’est passé après que Pierre a suivi le Seigneur Jésus pendant un moment et écouté nombre de Ses sermons ; Pierre avait déjà acquis une certaine connaissance au sujet du Seigneur Jésus, et ce n’est qu’après cela qu’il a reçu la révélation du Saint-Esprit et reconnu la véritable identité du Seigneur Jésus. On peut en déduire que Pierre n’avait en fait pas reçu la révélation avant de suivre le Seigneur Jésus ; c’est un fait. Ayant écouté Ses sermons, tous ceux qui étaient capables de suivre le Seigneur Jésus ne Le reconnaissaient que comme le Messie à venir ; ils ne L’ont reconnu ni ne sont devenus Ses disciples qu’après avoir d’abord reçu la révélation de Dieu. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant est arrivé en secret pour réaliser l’œuvre de jugement des derniers jours. Des millions de gens L’ont accepté et Le suivent, pourtant, aucun d’entre eux ne l’a fait parce qu’il a reçu la révélation du Saint-Esprit ; nous avons tous reconnu la voix de Dieu et décidé de suivre Dieu Tout-Puissant par la lecture de Ses paroles et l’échange sur la vérité. Il apparaît ainsi évident que, en Se faisant chair pour réaliser Son œuvre, Dieu ne donne absolument aucune révélation à qui que ce soit pour croire en Lui et Le suivre. De plus, dans les derniers jours, Dieu S’est incarné pour exprimer la vérité et réaliser l’œuvre du jugement ; Ses déclarations dans les derniers jours sont les premières paroles qu’Il a publiquement exprimées au monde entier et à toute l’humanité depuis l’aube de la création. Tous les hommes peuvent entendre la voix de Dieu, donc, leur capacité à accueillir ou non le Seigneur dépend de leur capacité à reconnaître ou non la voix de Dieu, ainsi que de leur amour et acceptation de la vérité ou non. Il s’agit d’un choix personnel ; Dieu ne donnerait jamais la révélation à une personne, quelle qu’elle soit, afin qu’elle croie en Lui. Les chapitres 2 et 3 de l’Apocalypse le mentionnent de nombreuses fois : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises ! » Et dans l’Apocalypse 3:20 : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Le Seigneur Jésus a également dit : « Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent » (Jean 10:27). Si le Seigneur donne la révélation aux gens pour qu’ils croient en Lui lorsqu’Il viendra, alors pourquoi a-t-Il dit qu’Il Se tiendrait à la porte des gens et frapperait, et que les brebis de Dieu entendraient la voix de Dieu ? Cela n’aurait-il pas été contradictoire en soi ? Dans les derniers jours, Dieu utilise Ses déclarations et expressions de la vérité pour chercher Ses brebis. « Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu » signifie que ceux qui entendent et comprennent la voix de Dieu sont Ses brebis, ils sont les vierges sages ; tandis que ceux qui entendent mais ne comprennent pas Sa voix sont très probablement les vierges folles, et ce faisant, chaque personne sera classée selon son genre. Cela montre clairement à quel point Dieu est merveilleusement sage et juste !

Ainsi, l’exploration du vrai chemin n’a rien à voir avec le fait d’avoir reçu ou non la révélation de Dieu ; le cœur de la question est de savoir si l’on est capable de reconnaître la voix de Dieu dans les paroles prononcées par Dieu Tout-Puissant. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant a exprimé des millions de paroles. Ces déclarations sont la vérité ; elles sont la voix de Dieu. Nombre de personnes de diverses confessions ayant une foi sincère en le Seigneur ont entendu la voix de Dieu et sont retournées vers Dieu Tout-Puissant. Ces gens-là sont précisément les trésors qui ont été « volés » ; l’objectif du Seigneur, par Son arrivée secrète, est d’obtenir ces trésors, et de transformer ces hommes, qui ont d’abord été élevés devant le trône de Dieu, en vainqueurs, avant l’arrivée des désastres. Cependant, quand les gens ne font qu’attendre de recevoir la révélation de Dieu et sont incapables de reconnaître Sa voix dans les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant, cela démontre simplement qu’ils n’aiment pas la vérité ou ne connaissent pas le Seigneur, et qu’ils ne sont, en aucun cas, les brebis de Dieu. Ces personnes seront naturellement des cibles que Dieu écartera et éliminera, et font partie de ceux qui sombreront dans les désastres dans des gémissements et des grincements de dents. Ainsi, le Seigneur Jésus a dit à Thomas : « Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ! » (Jean 20:29).

Précédent: 3. Vous témoignez que le Seigneur Jésus est revenu dans la chair. Alors, où est le Seigneur maintenant ? Pourquoi ne L’avons-nous pas vu ? Voir c’est croire, donc le fait que nous ne L’ayons pas vu prouve que le Seigneur n’est pas encore revenu. Je le croirai quand je le verrai.

Suivant: 5. Durant les ères de l’Ancien et du Nouveau Testament, Dieu a œuvré en Israël. Le Seigneur Jésus a annoncé qu’Il reviendrait durant les derniers jours, donc à Son retour Il devrait arriver en Israël. Pourtant, vous témoignez que le Seigneur Jésus est déjà revenu, qu’Il S’est manifesté dans la chair et qu’Il accomplit Son œuvre en Chine. La Chine est une nation dirigée par un parti politique athée. Il n’y a dans aucun pays une plus grande résistance à Dieu et une plus grande persécution des chrétiens. Comment le retour du Seigneur pourrait-il avoir lieu en Chine ?

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

4. Ce qu’est suivre Dieu et ce qu’est suivre l’homme

« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc 16:16). « Car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés » (Matthieu 26:28).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp