2. Récemment, j’ai lu beaucoup de paroles de Dieu Tout-Puissant et j’ai trouvé qu’elles étaient chargées de pouvoir et d’autorité. Chacune de Ses déclarations est la vérité, elles sont vraiment la voix de Dieu et Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus qui est revenu. Il y a cependant une chose que je ne comprends pas: certains prétendent qu’ils sont le Seigneur Jésus qui est revenu, et eux aussi ont prononcé des paroles. Certaines de leurs paroles ont été publiées dans des livres, et un certain nombre de gens, par la ruse, ont été amenés à les observer. Comment pouvons-nous reconnaître les paroles des faux Christs pour ce qu’elles sont vraiment?

Paroles de Dieu concernées :

Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’essence de Dieu, et Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’expression de Dieu. Puisque Dieu se fait chair, Il doit apporter l’œuvre qu’Il doit faire et, puisque Dieu se fait chair, Il doit exprimer ce qu’Il est et doit être capable d’apporter la vérité à l’homme, de donner la vie à l’homme et de montrer le chemin à l’homme. La chair qui ne contient pas l’essence de Dieu n’est sûrement pas le Dieu incarné ; il n’y a pas de doute à ce sujet. Pour savoir si c’est la chair du Dieu incarné, l’homme doit le déterminer à partir du tempérament qu’Il exprime ainsi que par Ses paroles. Autrement dit, l’on devrait s’appuyer sur Son essence pour savoir si oui ou non c’est la chair de Dieu incarné et si oui ou non c’est le vrai chemin. Et ainsi, en déterminant[a] si oui ou non c’est la chair de Dieu incarné, l’important est de prêter attention à Son essence (Son œuvre, Ses paroles, Son tempérament et beaucoup plus), plutôt que sur l’apparence extérieure. Si l’homme ne voit que Son aspect extérieur et oublie Son essence, alors cela montre l’ignorance et la naïveté de l’homme.

Extrait de la préface de La Parole apparaît dans la chair

Dieu devenu chair est appelé le Christ et ainsi le Christ qui peut donner la vérité aux gens est appelé Dieu. Il n’y a rien d’excessif à ce sujet, car Il possède l’essence de Dieu et possède le tempérament et la sagesse de Dieu dans Son œuvre, qui sont inaccessibles à l’homme. Ceux qui s’appellent Christ, mais ne peuvent pas faire l’œuvre de Dieu, sont des imposteurs. Christ n’est pas seulement la manifestation de Dieu sur la terre, mais aussi la chair particulière assumée par Dieu pendant qu’Il réalise et accomplit Son œuvre parmi les hommes. Cette chair ne saurait être supplantée par un homme quelconque, mais c’est une chair qui peut entreprendre adéquatement l’œuvre de Dieu sur la terre et exprimer le tempérament de Dieu, et bien représenter Dieu et donner la vie à l’homme. Tôt ou tard, ceux qui se font passer pour Christ tomberont tous, car bien qu’ils prétendent être le Christ, ils ne possèdent rien de l’essence du Christ. Et donc Je dis que l’authenticité du Christ ne peut pas être définie par l’homme, mais elle est traitée et décidée par Dieu Lui-même.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

a. Le texte original dit : « quant à ».

Précédent: 1. De nos jours, on observe un certain nombre d’exemples de faux Christs qui trompent les gens au sein de diverses communautés religieuses de par le monde. Beaucoup de gens, incapables de s’apercevoir qu’ils étaient trompés, ont suivi ces faux Christs, accomplissant ainsi cette prophétie du Seigneur Jésus: « Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus » (Matthieu 24:23-24). Par conséquent, nous croyons que quiconque reçoit un témoignage comme étant le Seigneur qui est revenu est indubitablement un faux Christ et qu’il est inutile de chercher à le rencontrer et d’enquêter sur lui. Aurions-nous tort de croire cela?

Suivant: 3. Nous avons la conviction que l’œuvre du Seigneur Jésus est le vrai chemin parce qu’Il peut nous racheter et nous pardonner nos péchés. Quelle preuve avez-vous donc à l’appui de votre témoignage selon lequel l’« Éclair Oriental » serait le vrai chemin?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Question (2) : Nous croyons, en ayant la foi et en suivant le Seigneur, nous pouvons obtenir la vie éternelle. La parole du Seigneur confirme ceci : Jésus lui dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais » (Jean 11:25-26). « Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4:14). Ces versets sont la promesse du Seigneur Jésus. Le Seigneur Jésus peut nous accorder la vie éternelle, le chemin du Seigneur Jésus est le chemin vers la vie éternelle. Et la Bible dit aussi, « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3:36). Le Seigneur Jésus, pas le Fils de l’homme, n’est-Il pas Christ ? En croyant en le Seigneur Jésus, Mais tu certifies que le Christ des derniers jours nous amènera sur le chemin vers la vie éternelle. Je ne comprends pas bien ceci, nous suivons tous le Seigneur Jésus-Christ. Pourquoi n’est-ce pas suffisant pour obtenir le chemin vers la vie éternelle ? Pourquoi donc devons-nous aussi accepter les paroles et l’œuvre de Christ des derniers jours ?

Réponse :Le Seigneur Jésus est Dieu fait chair, est l’apparition de Dieu. Le Seigneur Jésus a dit, « Et quiconque vit et croit en moi ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre