1. Toute les prophéties de la Bible qui concernent le retour du Seigneur sont maintenant largement accomplies, et il se peut bien que le Seigneur soit déjà là. Nous voyons que l’Église de Dieu Tout-Puissant témoigne publiquement sur Internet que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus qui est revenu, et beaucoup de gens de toutes religions et confessions qui croient sincèrement au Seigneur et languissent après la manifestation de Dieu sont revenus vers Dieu Tout-Puissant. Nous aimerions savoir si Dieu Tout-Puissant est oui ou non la manifestation de Dieu.

Versets bibliques pour référence :

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu » (Jean 1:1).

« Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6).

Paroles de Dieu concernées :

L’apparition de Dieu se réfère à Son arrivée sur terre pour y accomplir en personne Son œuvre. Avec Sa propre identité et Son tempérament, et d’une manière qui Lui est innée, Il descend parmi les hommes pour y conduire l’œuvre d’inauguration d’une ère et de clôture d’une ère. Cette sorte d’apparition n’est pas une cérémonie. Il ne s’agit pas d’un signe, d’une image, d’un miracle ou d’une sorte de vision grandiose, encore moins de quelque processus religieux. Il s’agit d’un fait vrai et bien réel, que quiconque peut toucher et voir. Cette sorte d’apparition n’existe pas pour la forme ou pour une quelconque œuvre à court terme : elle existe plutôt pour une étape du plan de gestion de Dieu. L’apparition de Dieu est toujours significative, et est toujours liée à ce plan. Ce qui est appelé ici « apparition » est complètement différent de l’« apparition » par laquelle Dieu guide, conduit et illumine l’homme. Dieu accomplit une étape de Sa grande œuvre chaque fois qu’Il Se révèle. Cette œuvre est différente de celle d’une autre ère. Elle est inimaginable pour l’homme, et n’a jamais été expérimentée par celui-ci. C’est une œuvre qui inaugure une ère nouvelle et clôt l’ancienne ère. C’est une forme améliorée d’œuvre pour le salut de l’humanité, qui, en outre, amène cette dernière vers l’ère nouvelle. Telle est la signification de l’apparition de Dieu.

Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère», dans La Parole apparaît dans la chair

Parce que nous cherchons à suivre les pas de Dieu, il nous appartient de chercher la volonté de Dieu, Ses paroles et Ses déclarations, car partout où des paroles nouvelles sont prononcées par Dieu, Sa voix se fait entendre, et là où se trouvent les pas de Dieu, il y a Ses actes. Là où il y a expression de Dieu, il y a apparition de Dieu, et là où Dieu apparaît, la vérité, le chemin et la vie existent. En cherchant les pas de Dieu, vous avez ignoré les paroles : « Dieu est la vérité, le chemin et la vie ». C’est ainsi que nombreux sont ceux qui, même quand ils reçoivent la vérité, ne croient pas qu’ils ont trouvé les pas de Dieu et reconnaissent encore moins Son apparition. Quelle grave erreur ! L’apparition de Dieu ne peut correspondre aux notions de l’homme, et encore moins peut-elle advenir à sa demande. Dieu fait Ses propres choix et établit Ses propres plans quand Il accomplit Son œuvre ; de plus, Il a Ses propres objectifs et Ses propres méthodes. Quelle que soit l’œuvre à accomplir, point n’est besoin pour Lui de discuter de Son œuvre avec l’homme ou de lui demander son avis, encore moins d’informer tout le monde de Son œuvre. Tel est le tempérament de Dieu, qui, en outre, devrait être reconnu de tous. Si vous désirez être le témoin de l’apparition de Dieu et suivre Ses pas, vous devez d’abord vous éloigner de vos propres notions. Vous ne devez pas exiger de Dieu qu’Il fasse ceci ou cela, et encore moins dois-tu Le confiner dans tes propres limites et notions. Au lieu de cela, on devrait se demander comment chercher les pas de Dieu, comment accepter Son apparition et comment se soumettre à l’œuvre nouvelle de Dieu : voilà ce que l’homme devrait faire. Puisque l’homme n’est pas et ne possède pas la vérité, il devrait chercher, accepter et obéir.

Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère», dans La Parole apparaît dans la chair

À travers tout l’univers, J’accomplis Mon œuvre et, à l’Est, le tonnerre retentit sans fin, ébranlant toutes nations et confessions. C’est Ma voix qui a guidé tous les hommes vers le présent. Je ferai en sorte que tous les hommes soient conquis par Ma voix, qu’ils tombent dans ce courant et se soumettent devant Moi, car il y a longtemps que J’ai repris Ma gloire et que Je l’ai fait jaillir de nouveau à l’Est. Qui ne désire pas voir Ma gloire ? Qui n’attend pas impatiemment Mon retour ? Qui n’a pas soif de Ma réapparition ? Qui ne se languit pas de Ma beauté ? Qui ne viendrait pas à la lumière ? Qui ne contemplerait pas la richesse de Canaan ? Qui ne désire pas le retour du Rédempteur ? Qui n’adore pas le Grand Tout-Puissant ? Ma voix se diffusera sur toute la terre ; Je souhaite, devant Mes élus, leur adresser davantage de paroles. Comme les puissants tonnerres qui ébranlent les montagnes et les rivières, J’adresse Mes paroles à l’univers entier et à l’humanité. Par conséquent, les paroles de Ma bouche sont devenues le trésor de l’homme, et tous les hommes chérissent Mes paroles. L’éclair jaillit de l’Est jusqu’à l’Ouest. Mes paroles sont telles que l’homme répugne à les abandonner. En même temps, il les trouve impénétrables, mais se réjouit en elles d’autant plus. Comme un enfant nouveau-né, tous les hommes sont heureux et joyeux, et célèbrent Ma venue. Par Ma voix, Je ferai venir tous les hommes devant Moi. Dès lors, J’entrerai officiellement dans la race des hommes de sorte qu’ils viendront Me vénérer. Avec la gloire qui émane de Moi et les paroles de Ma bouche, Je ferai en sorte que tous les hommes viennent devant Moi et voient que l’éclair brille de l’Est, et que Je suis aussi descendu sur le « Mont des Oliviers » qui est à l’Est. Ils verront que Je suis sur terre depuis longtemps déjà, non plus comme le Fils des Juifs, mais comme l’Éclair Oriental. Car Je suis ressuscité depuis longtemps et J’ai quitté le sein de l’humanité, puis Je Me suis à nouveau manifesté dans la gloire parmi les hommes. Je suis Celui à qui un culte a été rendu pendant des siècles avant aujourd’hui et Je suis aussi le nourrisson délaissé par les Israélites pendant des siècles avant aujourd’hui. De plus, Je suis le Dieu tout-puissant resplendissant de gloire de l’ère présente ! Que tous viennent devant Mon trône et voient Ma face glorieuse, entendent Ma voix et contemplent Mes actions. Telle est l’intégralité de Ma volonté ; c’est la fin et l’apogée de Mon plan, ainsi que l’objet de Ma gestion. Que toutes les nations Me vénèrent, que toute langue Me reconnaisse, que tout homme mette sa foi en Moi, et que tout peuple se soumette à Moi !

Extrait de « Les sept tonnerres grondent – prophétisant que l’Évangile du Règne se répandra à travers tout l’univers», dans La Parole apparaît dans la chair

Cette fois, Dieu vient faire Son œuvre non dans un corps spirituel, mais dans un corps très ordinaire. Non seulement est-ce le corps de la deuxième incarnation de Dieu, mais aussi celui dans lequel Dieu revient S’incarner. C’est une chair très ordinaire. En Lui, tu ne peux rien voir qui soit différent des autres, mais tu peux recevoir de Lui les vérités que tu n’as jamais entendues avant. Cette chair insignifiante est l’incarnation de toutes les paroles de vérité de Dieu. Elle réalise l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et est une expression de tout Son tempérament, que l’homme doit comprendre. Ne désires-tu pas ardemment voir le Dieu du ciel ? Ne désires-tu pas ardemment Le comprendre ? Ne désirais-tu pas ardemment voir la destination de l’humanité ? Il te dévoilera tous ces secrets qu’aucun homme n’a pu te dévoiler. Il te dira aussi les vérités que tu ne comprends pas. Il est ta porte d’entrée dans le royaume et ton guide dans la nouvelle ère. Une chair si ordinaire renferme de nombreux mystères insondables. Ses actions sont peut-être incompréhensibles pour toi, mais le but de l’œuvre qu’Il accomplit suffit à te montrer qu’Il n’est pas une simple chair, comme le croit l’homme. Car Il représente la volonté de Dieu, ainsi que Son attention pour l’humanité dans les derniers jours. Bien que tu n’entendes pas Ses paroles, qui semblent ébranler les cieux et la terre, ne voies pas Ses yeux tels des flammes ardentes, ni ne sentes la discipline de Sa verge de fer, tu peux entendre Sa fureur dans Ses paroles et savoir qu’Il montre de la compassion pour l’humanité. Tu peux voir le tempérament juste de Dieu et Sa sagesse, ainsi que te rendre compte de Sa sollicitude pour l’humanité tout entière. Dieu œuvre dans les derniers jours pour permettre à l’homme de voir le Dieu du ciel vivre parmi les hommes sur terre et de Le connaître, Lui obéir, Le vénérer et L’aimer. C’est pourquoi Il S’est fait chair une deuxième fois. Bien que l’homme voie aujourd’hui un Dieu qui lui est identique, un Dieu avec un nez et deux yeux, un Dieu ordinaire, Dieu vous montrera que, sans cet homme, le ciel et la terre subiraient un changement colossal. Sans cet homme, le ciel s’obscurcirait, la terre serait plongée dans le chaos et toute l’humanité serait accablée par la famine et des plaies. Il vous montrera que, sans le salut de Dieu incarné dans les derniers jours, Dieu aurait depuis longtemps jeté l’humanité tout entière en enfer. Sans cette chair, vous seriez éternellement le chef des pécheurs et à jamais des cadavres. Vous devriez savoir que, sans cette chair, toute l’humanité ferait face à une calamité inévitable et peinerait à échapper à la punition encore plus sévère que Dieu infligera à l’humanité dans les derniers jours. Sans la naissance de cette chair ordinaire, vous seriez tous dans un état où ni la vie ni la mort ne vous sont accordées, malgré vos prières. Sans cette chair, vous ne pourriez pas recevoir la vérité ni vous présenter devant le trône de Dieu aujourd’hui. Vous seriez punis par Dieu à la place, à cause de vos graves péchés. Le saviez-vous ? Sans le retour de Dieu dans la chair, personne ne pourrait être sauvé. Sans la venue de cette chair, Dieu aurait depuis longtemps terminé l’ère ancienne. Alors, pouvez-vous toujours rejeter la deuxième incarnation de Dieu ? Puisque cet homme ordinaire vous apporte tant, pourquoi ne L’acceptez-vous pas volontiers ?

Extrait de « Le savais-tu ? Dieu a réalisé une grande chose parmi les hommes», dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu continue Ses déclarations, employant diverses méthodes et perspectives pour nous réprimander sur ce que nous devrions faire tout en faisant entendre la voix de Son cœur en même temps. Ses paroles détiennent un pouvoir vital, nous montrent le chemin que nous devrions emprunter et nous permettent de comprendre ce qu’est la vérité. Nous commençons à être attirés par Ses paroles, à porter notre attention sur Son ton et Sa manière de parler et, inconsciemment, à nous intéresser aux sentiments les plus profonds de cet homme quelconque. Il régurgite le sang de Son cœur en œuvrant pour nous, perd le sommeil et l’appétit à cause de nous, pleure pour nous, soupire pour nous, malade, Il gémit pour nous, endure l’humiliation au nom de notre destination et de notre salut. Notre apathie et notre rébellion font couler des larmes et du sang de Son cœur. Cette façon d’être et d’avoir n’appartient à aucune personne ordinaire, pas plus qu’elle ne peut être possédée ou acquise par un être humain corrompu, quel qu’il soit. Il fait montre d’une tolérance et d’une patience qu’aucune personne ordinaire ne possède et Son amour n’est pas quelque chose dont est doté un être créé, quel qu’il soit. Personne, à part Lui, ne peut connaître toutes nos pensées, avoir une compréhension si claire et si complète de notre nature et de notre essence, juger la rébellion et la corruption de l’humanité ni nous parler et œuvrer ainsi parmi nous au nom de Dieu qui est dans les cieux. Personne, à part Lui, n’est doté de l’autorité, de la sagesse et de la dignité de Dieu. Le tempérament de Dieu, ainsi que ce que Dieu a et est se manifestent en Lui dans leur intégralité. Personne, à part Lui, ne peut nous montrer le chemin et nous apporter la lumière. Personne, à part Lui, ne peut révéler les mystères que Dieu n’a pas dévoilés depuis la création. Personne, à part Lui, ne peut nous sauver de la servitude imposée par Satan et de notre propre tempérament corrompu. Il représente Dieu. Il exprime le tréfonds du cœur de Dieu, les exhortations de Dieu et les paroles de jugement de Dieu envers l’humanité. Il a commencé une nouvelle ère, un nouvel âge, et inauguré une terre, un ciel et une œuvre nouveaux. Il nous a apporté l’espoir, mettant fin à la vie que nous menions sans direction et permettant à tout notre être de voir, dans une clarté totale, le chemin du salut. Il a conquis tout notre être et gagné notre cœur. À partir de ce moment-là, notre esprit est devenu conscient et notre humeur semble être ranimée : cette personne ordinaire, insignifiante, qui vit parmi nous et que nous rejetons depuis longtemps, n’est-elle pas le Seigneur Jésus qui occupe toujours nos pensées, que nous soyons éveillés ou en train de rêver, et que nous désirons ardemment nuit et jour ? C’est Lui ! C’est vraiment Lui ! Il est notre Dieu ! Il est la vérité, le chemin et la vie ! Il nous a permis de revivre et de voir la lumière. Il a empêché notre cœur de s’égarer. Nous sommes de retour dans la maison de Dieu, nous sommes de retour devant Son trône, nous sommes face à face avec Lui, nous avons vu Son visage et nous avons vu la route qui s’étend devant nous. En ce moment, notre cœur est complètement conquis par Lui. Nous ne doutons plus de qui Il est, ne nous opposons plus à Son œuvre, ni à Sa parole, et nous nous prosternons à terre devant Lui. Il n’est rien que nous ne voulions plus que de suivre les pas de Dieu pour le restant de nos jours, d’être rendus parfaits par Lui, de Lui rendre Sa grâce, de Lui rendre l’amour qu’Il a pour nous, d’obéir à Ses orchestrations et à Ses arrangements, de coopérer avec Son œuvre et de faire tout notre possible pour accomplir ce qu’Il nous confie.

Extrait de «Voir l’apparition de Dieu dans Son jugement et Son châtiment», dans La Parole apparaît dans la chair

Si les gens restent dans l’ère de la Grâce, alors ils ne seront jamais libérés de leur tempérament corrompu, encore moins connaîtront-ils le tempérament inhérent de Dieu. Si les gens bénéficient toujours d’une abondance de grâce, mais n’ont pas emprunté le chemin de la vie qui leur permet de connaître Dieu et de satisfaire Dieu, alors ils ne gagneront jamais Dieu bien qu’ils croient en Lui. Quelle pitoyable forme de croyance est-ce ? Lorsque tu auras fini de lire ce livre, lorsque tu auras vécu chaque étape de l’œuvre de Dieu incarné à l’ère du Règne, tu auras l’impression que les espoirs de nombreuses années ont finalement été réalisés. Tu auras le sentiment que ce n’est que maintenant que tu as vraiment vu Dieu face-à-face ; que ce n’est que maintenant que tu as contemplé le visage de Dieu, que tu as entendu la déclaration personnelle de Dieu, apprécié la sagesse de l’œuvre de Dieu, et senti à quel degré Dieu est réel et tout-puissant. Tu sentiras que tu as gagné beaucoup de choses que les gens des temps anciens n’ont jamais vues ou possédées. À ce moment-là, tu sauras clairement ce que signifie croire en Dieu, et ce que c’est que d’être selon le cœur de Dieu. Bien sûr, si tu t’accroches aux visions du passé et rejettes ou nies la réalité de la seconde incarnation de Dieu, alors tu resteras les mains vides et tu n’acquerras rien et, finalement, tu seras coupable de t’être opposé à Dieu. Ceux qui obéissent à la vérité et se soumettent à l’œuvre de Dieu se rassembleront sous le nom du deuxième Dieu incarné – le Tout-Puissant. Ils seront capables d’accepter d’être conduits personnellement par Dieu et acquerront davantage de vérité supérieure et bénéficieront de la véritable vie humaine. Ils verront la vision que n’avaient jamais vue les gens des temps anciens : « Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine. Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige ; ses yeux étaient comme une flamme de feu ; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants ; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force » (Apocalypse 1:12-16). Cette vision est l’expression de tout le tempérament de Dieu, et une telle expression de tout Son tempérament est aussi l’expression de l’œuvre de Dieu quand Il devient chair cette fois. Dans les torrents de châtiments et de jugements, le Fils de l’homme exprime Son tempérament inhérent à travers les paroles, permettant à tous ceux qui acceptent Son châtiment et Son jugement de voir le vrai visage du Fils de l’homme, un visage qui est une représentation fidèle du visage du Fils de l’homme tel que vu par Jean. (Bien sûr, tout cela sera invisible aux yeux de ceux qui n’acceptent pas l’œuvre de Dieu dans l’ère du Règne.) Le vrai visage de Dieu ne peut pas être entièrement décrit en utilisant le langage humain, et ainsi Dieu utilise l’expression de Son tempérament inhérent pour révéler à l’homme Son vrai visage. Ce qui veut dire que tous ceux qui ont expérimenté le tempérament inhérent du Fils de l’homme ont vu le vrai visage du Fils de l’homme, car Dieu est trop grand et ne peut pas être entièrement décrit en utilisant le langage humain. Une fois que l’homme aura expérimenté chaque étape de l’œuvre de Dieu dans l’ère du Règne, alors il connaîtra le vrai sens des paroles de Jean quand il parla du Fils de l’homme parmi les chandeliers : « Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige ; ses yeux étaient comme une flamme de feu ; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants ; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force. » À ce moment-là, tu connaîtras, à n’en point douter, que cette chair ordinaire qui a déclaré tant de paroles est réellement le second Dieu incarné. Et tu sentiras effectivement à quel degré tu es béni et te sentiras le plus heureux. Ne serais-tu pas disposé à accepter cette bénédiction ?

Extrait de la préface de La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 2. Il semble qu’à l’heure actuelle, diverses confessions religieuses restent fidèles aux cérémonies, mais les pasteurs ne se soucient que de prêcher des paroles, des citations de la Bible et des théories théologiques, et l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit sont totalement absents. Plus rien ne soutient la vie des croyants. Ils croient au Seigneur depuis de nombreuses années, mais ils ignorent la vérité et sont incapables de mettre en pratique les paroles du Seigneur. Leur foi dans le Seigneur n’est plus qu’une croyance religieuse. Je ne comprends pas pourquoi les Églises aujourd’hui sont tombées dans la religion.

Suivant: 1. Souvent, avant l’arrivée du Seigneur Jésus, les pharisiens expliquaient les Écritures dans les synagogues et priaient au vu de tous. Ils semblaient très pieux et, aux yeux des gens, ils ne faisaient apparemment rien qui enfreigne l’Écriture. Alors pourquoi le Seigneur Jésus a-t-Il maudits les pharisiens? De quelle manière ont-ils défié Dieu, pourquoi ont-ils provoqué Sa colère?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre