3. Dans le monde religieux, les pasteurs et les anciens détiennent le pouvoir. Ils suivent la voie des pharisiens hypocrites, et bien que nous les suivions et fassions ce qu’ils disent, nous croyons au Seigneur Jésus, pas aux pasteurs ni aux anciens. Alors comment pouvez-vous dire que nous suivons aussi la voie des pharisiens? Dites-vous que ceux d’entre nous qui croient en Dieu selon la religion ne seront réellement pas sauvés?

Versets bibliques pour référence :

« Ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles ; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse » (Matthieu 15:14).

« Ceux qui conduisent ce peuple l’égarent, Et ceux qui se laissent conduire se perdent » (Esaïe 9:16).

« Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance » (Osée 4:6).

Paroles de Dieu concernées :

Voulez-vous savoir ce qui a poussé les pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaître l’essence des pharisiens ? Ils étaient emplis de fantasmes sur le Messie. De plus, ils croyaient seulement que le Messie viendrait, mais ne cherchaient pas la vérité de la vie. Et ainsi, encore aujourd’hui, ils attendent toujours le Messie, car ils n’ont aucune connaissance du chemin de la vie, et ne savent pas ce qui est le chemin de la vérité. Comment, dites-Moi, ces gens insensés, têtus et ignorants pourraient-ils obtenir la bénédiction de Dieu ? Comment pourraient-ils voir le Messie ? Ils se sont opposés à Jésus parce qu’ils ne connaissaient pas la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, parce qu’ils ne connaissaient pas le chemin de la vérité dont Jésus a parlé et, en outre, parce qu’ils ne comprenaient pas le Messie. Et puisqu’ils n’avaient jamais vu le Messie et n’avaient jamais été en compagnie du Messie, ils ont commis l’erreur de s’en tenir en vain au nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens possibles. Ces pharisiens étaient, par essence, têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu était : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Ces opinions ne sont-elles pas absurdes et ridicules ? Je vous demanderai également : n’est-il pas extrêmement facile pour vous de commettre les erreurs des premiers pharisiens étant donné que vous n’avez pas la moindre connaissance de Jésus ? Peux-tu discerner le chemin de la vérité ? Peux-tu vraiment garantir que tu ne t’opposeras pas au Christ ? Peux-tu suivre l’œuvre du Saint-Esprit ? Si tu ne sais pas si tu vas t’opposer au Christ, alors Je dis que tu vis déjà à deux doigts de la mort. Ceux qui ne connaissaient pas le Messie étaient tous capables de s’opposer à Jésus, de rejeter Jésus, de Le calomnier. Les gens qui ne comprennent pas Jésus sont tous capables de Le renier et de Le vilipender. De plus, ils sont capables de voir le retour de Jésus comme la tromperie de Satan, et plus de personnes vont condamner le fait que Jésus est redevenu chair. Est-ce que tout cela ne vous fait pas peur ? Ce à quoi vous faites face sera un blasphème contre le Saint-Esprit, la ruine des paroles du Saint-Esprit aux Églises et la répudiation de tout ce qui est exprimé par Jésus. Que pouvez-vous gagner de Jésus si vous êtes si confus ? Comment pouvez-vous comprendre l’œuvre de Jésus quand Il revient dans la chair sur une nuée blanche si vous refusez obstinément de vous rendre compte de vos erreurs ? Je vous dis ceci : les gens qui n’acceptent pas la vérité, mais attendent aveuglément l’arrivée de Jésus sur des nuées blanches, blasphèmeront certainement contre le Saint-Esprit, et c’est la catégorie qui sera détruite.

Extrait de « Quand tu verras le corps spirituel de Jésus, Dieu aura renouvelé le ciel et la terre», dans La Parole apparaît dans la chair

Regarde simplement les dirigeants de chaque confession religieuse, ils sont tous arrogants et suffisants, et ils interprètent la Bible hors de son contexte et selon leur propre imagination. Ils comptent tous sur les dons et l’érudition pour accomplir leur travail. S’ils étaient incapables de prêcher quelque chose, ces gens les suivraient-ils ? Ils possèdent tout de même une certaine connaissance et peuvent prêcher quelques doctrines, ou savent comment convaincre les autres et comment utiliser des artifices. Ils les utilisent pour amener les hommes devant eux et les tromper. Théoriquement, ces gens croient en Dieu, mais, en réalité, ils suivent leurs dirigeants. S’ils rencontrent quelqu’un qui prêche le vrai chemin, certains d’entre eux disent : « Nous devons consulter notre dirigeant au sujet de notre foi. » Leur foi doit passer par un être humain ; n’est-ce pas un problème ? Que sont donc devenus ces dirigeants ? Ne sont-ils pas devenus des pharisiens, de faux pasteurs, des antéchrists et des obstacles qui empêchent le peuple d’accepter la véritable voie ? De tels hommes appartiennent à la même espèce que Paul. […]

Dans la croyance en Dieu des gens, qu’ils aient eu pour habitude de suivre les autres ou qu’ils n’aient pas satisfait la volonté de Dieu, ils doivent, à terme, venir devant Dieu pendant cette étape ultime. Si tu as le fondement d’avoir traversé cette étape de l’œuvre, mais que tu continues à suivre les autres, alors tu seras impardonnable et finiras exactement comme Paul.

Extrait de «La vraie foi en Dieu ne se confirme que par la recherche de la vérité», dans Récits des entretiens de Christ

Certains hommes ne se réjouissent pas de la vérité, beaucoup moins, du jugement. Au lieu de cela, ils se réjouissent du pouvoir et des richesses ; de tels hommes recherchent le pouvoir. Ils ne recherchent que ces confessions dans le monde, qui ont de l’influence, et que ces pasteurs et enseignants qui sortent des séminaires. Bien qu’ils aient accepté la voie de la vérité, ils ne sont qu’à moitié croyants ; ils sont incapables de donner tout leurs cœurs et leurs esprits, leurs bouches parlent de se dépenser pour Dieu, mais leurs yeux sont rivés sur les grands pasteurs et enseignants, et ils n’accordent pas à Christ un second regard. Ils ne rêvent que de célébrité, de fortune et de gloire. Ils pensent qu'il est inconcevable qu’une personne aussi petite puisse conquérir autant de personnes, que quelqu’un de si ordinaire puisse perfectionner les hommes. Ils pensent qu’il est impossible que ces nullités dans la poussière et le fumier soient les élus de Dieu. Ils croient que si ces hommes étaient les objets du salut de Dieu, alors le ciel et la terre seraient renversés et tous les hommes riraient aux éclats. Ils croient que si Dieu a choisi de telles nullités pour les rendre parfaites, alors ces grands hommes deviendraient Dieu Lui-même. Leurs perspectives sont entachées d’incroyance ; en effet, plus que des incroyants, ils ne sont que des bêtes ridicules. Car ils n’accordent de valeur qu’au statut, au prestige et au pouvoir, et n’estiment que les grands groupes et les confessions importantes. Ils n’ont pas le moindre respect pour ceux que Christ conduit ; ils sont simplement des traîtres qui ont tourné le dos à Christ, à la vérité et à la vie.

Ce que tu admires, ce n’est pas l’humilité de Christ, mais ces faux bergers de grande réputation. Tu n’adores pas la beauté ou la sagesse de Christ, mais plutôt ces libertins qui se vautrent dans la saleté du monde. Tu ries de la douleur de Christ qui n’a pas de place où reposer Sa tête, mais tu admires ces cadavres qui courent après des offrandes et vivent dans la débauche. Tu n’es pas prêt à souffrir aux côtés de Christ, mais tu te jettes volontiers dans les bras de ces antéchrists imprudents, bien qu’ils ne te procurent que de la chair, des mots et du contrôle. Même maintenant, ton cœur est toujours tourné vers eux, vers leur réputation, vers leur statut, vers leur influence. Et pourtant, tu continues à maintenir une attitude par laquelle tu trouves l’œuvre de Christ difficile à avaler et tu n’es pas prêt à l’accepter. Voilà pourquoi Je dis que tu manques de foi pour reconnaître Christ. La raison pour laquelle tu L’as suivi jusqu’à ce jour, c’est que tu n’avais pas d’autre option. Une série d’images sublimes dominent à jamais dans ton cœur ; tu ne peux pas oublier toutes leurs paroles et actions, ni leurs paroles et leurs mains influentes. Ils sont toujours suprêmes et toujours des héros dans vos cœurs. Mais ce n’est pas le cas de Christ d’aujourd’hui. Il est toujours insignifiant dans ton cœur et Il est toujours indigne de révérence. Car Il est bien trop ordinaire, Il a beaucoup trop peu d’influence et Il est loin d’être noble.

En tout cas, Je dis que tous ceux qui ne prisent pas la vérité sont des non-croyants et des traîtres vis-à-vis de la vérité. De tels hommes ne seront jamais approuvés par Christ. As-tu maintenant reconnu le degré d’incroyance qu’il y a en toi, et le degré de trahison de Christ qui est le tien ? Je t’exhorte ainsi : puisque tu as choisi la voie de la vérité, alors tu devrais te consacrer sans réserve ; ne sois pas ambivalent ou timide. Tu dois comprendre que Dieu n’appartient pas au monde ni à une personne, mais à tous ceux qui croient vraiment en Lui, tous ceux qui L’adorent et tous ceux qui Lui sont dévoués et fidèles.

Extrait de « Es-tu quelqu’un qui croit véritablement en Dieu ?», dans La Parole apparaît dans la chair

Les combines mesquines de ceux qui n’ont pas de discernement entraîneront leur destruction entre les mains des méchants, ils seront détournés par eux pour ne jamais revenir. Enfin, un tel traitement est ce qu’ils méritent, parce qu’ils n’aiment pas la vérité, parce qu’ils sont incapables de se tenir du côté de la vérité, parce qu’ils suivent les méchants, se tiennent du côté des méchants, et parce qu’ils sont de connivence avec les méchants et défient Dieu. Ils savent parfaitement bien que ce que ces méchants irradient est le mal, mais ils endurcissent leur cœur et tournent le dos à la vérité pour les suivre. Ces gens qui ne pratiquent pas la vérité, mais qui font des choses destructrices et abominables, ne commettent-ils pas tous le mal ? Bien qu’il y en ait, parmi eux, qui se qualifient de rois et d’autres qui les suivent, leur nature défiant Dieu n’est-elle pas identique ? Quelle excuse peuvent-ils avoir pour dire que Dieu ne les sauve pas ? Quelle excuse peuvent-ils avoir pour dire que Dieu n’est pas juste ? N’est-ce pas leur propre méchanceté qui les détruira ? N’est-ce pas leur propre rébellion qui les entraînera en enfer ? Ceux qui pratiquent la vérité seront finalement sauvés et rendus parfaits à cause de la vérité. Ceux qui ne pratiquent pas la vérité, à la fin, provoqueront leur propre destruction à cause de la vérité. Telle est la fin qui attend ceux qui pratiquent la vérité et telle est la fin de ceux qui ne la pratiquent pas.

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité», dans La Parole apparaît dans la chair

Il serait préférable que ces gens qui prétendent suivre Dieu ouvrent les yeux et regardent de plus près pour voir exactement en qui ils croient : est-ce vraiment en Dieu que tu crois ou en Satan ? Si tu sais que tu ne crois pas en Dieu, mais en tes propres idoles, alors mieux vaudrait ne pas prétendre que tu es croyant. Si tu ne sais vraiment pas en qui tu crois, alors, encore une fois, mieux vaudrait ne pas prétendre que tu es croyant. Le dire serait un blasphème ! Personne ne t’oblige à croire en Dieu. Ne dites pas que vous croyez en Moi ; J’ai suffisamment entendu ces paroles et Je ne veux plus les entendre, parce que ce en quoi vous croyez, ce sont les idoles de votre cœur et les brutes locales parmi vous. Ceux qui secouent la tête quand ils entendent la vérité, qui ont un large sourire quand ils entendent parler de la mort, sont la progéniture de Satan et ils sont ceux qui seront éliminés. Dans l’Église, beaucoup de gens n’ont pas de discernement. Quand quelque chose de trompeur se produit, contre toute attente, ils se tiennent du côté de Satan ; ils se sentent même lésés quand ils sont appelés les laquais de Satan. On pourrait dire qu’ils n’ont aucun discernement, mais ils se tiennent toujours du côté où ne se trouve pas la vérité, ils ne se tiennent jamais du côté de la vérité au moment critique, ils ne se dressent jamais pour défendre la vérité. Manquent-ils vraiment de discernement ? Pourquoi, contre toute attente, prennent-ils le parti de Satan ? Pourquoi ne disent-ils jamais un mot juste et raisonnable en faveur de la vérité ? Cette situation est-elle vraiment le résultat de leur confusion momentanée ? Moins les gens ont de discernement, moins ils sont capables de se tenir du côté de la vérité. Qu’est-ce que cela montre ? Cela ne montre-t-il pas que ceux qui n’ont pas de discernement aiment le mal ? Cela n’indique-t-il pas que ceux qui n’ont pas de discernement sont la progéniture fidèle de Satan ? Pourquoi est-ce qu’ils sont toujours capables de se tenir du côté de Satan et de parler le même langage que lui ? Chacune de leurs paroles, de leurs actions et des expressions de leur visage suffit amplement à prouver qu’ils ne sont en rien des amoureux de la vérité, mais plutôt des gens qui détestent la vérité. Qu’ils puissent se tenir du côté de Satan prouve largement que Satan aime vraiment ces diables minables qui se battent pour le bien de Satan toute leur vie. Tous ces faits ne sont-ils pas très clairs ? Si tu es vraiment quelqu’un qui aime la vérité, alors pourquoi n’as-tu aucun respect pour ceux qui pratiquent la vérité, et pourquoi est-ce que tu suis immédiatement ceux qui ne pratiquent pas la vérité dès qu’ils te regardent ? D’où vient ce genre de problème ? Je Me moque que tu aies du discernement ou non. Je Me moque du prix que tu as payé. Je Me moque de la puissance de tes forces et Je Me moque que tu sois une brute locale ou un conducteur porte-étendard. Si tes forces sont grandes, cela ne se produit que par la force de Satan. Si ton prestige est élevé, alors c’est simplement parce que trop nombreux sont ceux qui, autour de toi, ne pratiquent pas la vérité. Si tu n’as pas été expulsé, c’est parce que l’heure n’est pas venue pour l’œuvre d’expulsion, mais l’heure est venue pour l’œuvre d’élimination. Il n’y a pas d’urgence à t’expulser maintenant. J’attends simplement le jour où Je te punirai après que tu auras été éliminé. Quiconque ne pratique pas la vérité sera éliminé !

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité», dans La Parole apparaît dans la chair

Peu importe combien de personnes croient en Dieu, dès que Dieu définit leurs croyances comme étant une religion ou un groupe, alors Dieu a déterminé qu’elles ne peuvent être sauvées. Pourquoi est-ce que je dis cela ? Dans un groupe ou parmi une foule de gens dépourvus de l’œuvre et de la direction de Dieu et qui n’adorent absolument pas Dieu, qui adorent-ils ? Qui suivent-ils ? Pour ce qui est de la forme et du nom, ils suivent une personne, mais qui suivent-ils réellement ? Dans leur cœur, ils reconnaissent Dieu, mais en fait, ils sont soumis à la manipulation, aux arrangements et au contrôle de l’homme. Ils suivent Satan, le démon. Ils suivent les forces qui sont hostiles à Dieu, qui sont les ennemies de Dieu. Dieu pourrait-Il sauver un groupe d’hommes comme ceux-là ? (Non.) Pourquoi ? Sont-ils capables de repentance ? Non. Ils brandissent le drapeau de la foi, réalisant des entreprises humaines, menant leur propre gestion, et ils vont à l’encontre du plan de gestion de Dieu pour le salut de l’humanité. Leur destinée finale est d’être détestés et rejetés par Dieu ; il est impossible pour Dieu de sauver ces gens ; il est impossible pour ces gens de se repentir, ils ont déjà été capturés par Satan et sont entièrement entre les mains de Satan. […] Peu importe combien de sermons tu as entendus et combien de vérités tu as comprises, si, finalement, tu continues de suivre les gens et de suivre Satan, et si, finalement, tu es toujours incapable de suivre la voie de Dieu et incapable de craindre Dieu et de fuir le mal, alors tu seras détesté et rejeté par Dieu. De toute évidence, ces gens qui sont détestés et rejetés par Dieu peuvent beaucoup parler de lettres et doctrines, et être parvenus à comprendre de nombreuses vérités, mais ils sont pourtant incapables d’adorer Dieu ; ils sont incapables de craindre Dieu et de fuir le mal, et ils sont incapables d’obéir totalement à Dieu. De Son point de vue, Dieu les définit comme une religion, comme simplement un groupe d’humains, une bande d’humains, et comme un lieu de résidence pour Satan. Ils sont collectivement désignés comme étant la bande de Satan et ils sont profondément méprisés par Dieu.

Extrait de « Tu suivras le chemin du salut seulement en vivant devant Dieu à chaque instant », dans Récits des entretiens de Christ

Ceux qui n’acceptent pas la nouvelle œuvre de Dieu sont privés de la présence de Dieu, et en outre, dépourvus de la bénédiction et de la protection de Dieu. La plupart de leurs paroles et de leurs actions s’en tiennent aux exigences du travail du passé du Saint-Esprit, c’est-à-dire la doctrine, non pas la vérité. Une telle doctrine et une telle réglementation suffisent pour prouver que le rassemblement de ces gens n’est que la religion : ils ne sont pas les élus ou les objets de l’œuvre de Dieu. Leur rassemblement ne peut qu’être appelé un grand congrès de la religion, ne peut pas être appelé une Église. Ceci est un fait immuable. Ils ne connaissent pas le nouveau travail du Saint-Esprit. Ce qu’ils font semble évoquer la religion, ce qu’ils vivent semble repu de religion ; ils ne connaissent pas la présence et le travail du Saint-Esprit, encore moins sont-ils admissibles à recevoir la discipline ou l’illumination du Saint-Esprit. Ces gens sont tous des corps sans vie, des minables dépourvus de spiritualité. Ils n’ont aucune connaissance de la rébellion et de l’opposition de l’homme ni de l’ensemble de la malfaisance de l’homme, encore moins connaissent-ils tout le travail de Dieu et la volonté présente de Dieu. Ils sont tous des gens ignorants et vils, la racaille inapte à être comptée parmi les croyants ! Ils ne peuvent rien faire pour influencer la gestion de Dieu, encore moins pour nuire aux plans de Dieu. Leurs paroles et leurs actions sont trop dégoûtantes, trop pathétiques et tout simplement indignes d’être mentionnées. Tout ce que font ceux qui ne sont pas dans le courant du Saint-Esprit n’a rien à voir avec la nouvelle œuvre du Saint-Esprit. Pour cette raison, peu importe ce qu’ils font, ils ne reçoivent pas la discipline du Saint-Esprit ni l’illumination du Saint-Esprit non plus. Car ils sont tous des gens qui n’ont pas d’amour pour la vérité. Le Saint-Esprit les déteste et les rejette. Ils sont appelés méchants parce qu’ils marchent dans la chair et font ce qui leur plaît sous l’enseigne de Dieu. Alors que Dieu travaille, ils Lui sont délibérément hostiles et fuient dans la direction opposée. L’échec de l’homme à coopérer avec Dieu est en soi une rébellion suprême, alors ces gens qui vont délibérément à l’encontre de Dieu, ne recevront-ils pas particulièrement leur juste rétribution ?

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme», dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui souhaitent obtenir la vie sans compter sur la vérité prêchée par le Christ sont les gens les plus ridicules de la terre, et ceux qui n’acceptent pas le chemin de vie apporté par le Christ sont perdus dans l’imaginaire. Et donc, Je dis que ceux qui n’acceptent pas le Christ des derniers jours seront à jamais méprisés par Dieu. Le Christ est la porte d’entrée de l’homme dans le royaume au cours des derniers jours, et il n’y a personne qui puisse Le contourner. Nul ne peut être rendu parfait par Dieu si ce n’est par le Christ. Tu crois en Dieu, et tu dois donc accepter Ses paroles et obéir à Son chemin. Tu ne peux pas simplement penser à obtenir des bénédictions tout en étant incapable de recevoir la vérité et incapable d’accepter l’approvisionnement de la vie. Le Christ vient au cours des derniers jours pour que tous ceux qui croient vraiment en Lui puissent être approvisionnés de la vie. Son œuvre sert à terminer l’ancienne ère et à entrer dans la nouvelle, et Son œuvre est le chemin qui doit être pris par tous ceux qui entreraient dans la nouvelle ère. Si tu n’es pas capable de Le reconnaître, mais Le condamnes plutôt, blasphèmes contre Lui ou même Le persécutes, alors tu es condamné à brûler pour l’éternité et à ne jamais entrer dans le royaume de Dieu. Car ce Christ est Lui-même l’expression du Saint-Esprit, l’expression de Dieu, Celui qui a été chargé par Dieu de réaliser Son œuvre sur la terre. Et donc, Je dis que si tu ne peux pas accepter tout ce qui est fait par le Christ des derniers jours, alors tu blasphèmes contre le Saint-Esprit. La rétribution qui doit être subie par ceux qui blasphèment contre le Saint-Esprit est évidente pour tous. Je te dis aussi que si tu résistes au Christ des derniers jours, si tu rejettes Christ des derniers jours, il n’y aura personne d’autre pour en supporter les conséquences à ta place. En outre, à partir de ce jour, tu n’auras pas d’autre chance de gagner l’approbation de Dieu ; même si tu essayes de te racheter, tu ne verras plus jamais le visage de Dieu. Car Celui contre qui tu résistes n’est pas un homme, Celui que tu rejettes n’est pas un être chétif, mais le Christ. Sais-tu quelles en seront les conséquences ? Tu n’auras pas commis une petite erreur, mais un crime odieux. Et donc, Je conseille à chacun de ne pas montrer les crocs devant la vérité ou de faire des critiques imprudentes, car seule la vérité peut t’apporter la vie, et rien que la vérité peut te permettre de renaître et de revoir le visage de Dieu.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle», dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 2. Les pasteurs et les anciens croient au Seigneur depuis de nombreuses années, ils connaissent très bien la Bible et leur foi est supérieure à la nôtre, donc nous devrions les écouter dans le cadre de notre foi dans le Seigneur. Vous témoignez que le Seigneur Jésus est revenu et qu’Il accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, mais la plupart des pasteurs et des anciens n’acceptent pas cela et vont même jusqu’à s’y opposer et la condamner. De ce fait, nous ne pouvons pas non plus l’accepter.

Suivant: 1. La constitution chinoise stipule clairement la liberté de croyance religieuse. La croyance en Dieu est un principe inaltérable, elle suit la raison et est en accord avec la loi. Comment se fait-il alors que le PCC s’attaque aux croyances religieuses, qu’il les réprime et essaie de les éradiquer, privant les Chinois de leur liberté de croyance? Pourquoi traite-t-il les chrétiens comme des archi-criminels et utilise-t-il des moyens révolutionnaires pour les réprimer, les persécuter et même les torturer à mort?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

6. Pourquoi dit-on que l’humanité corrompue a encore plus besoin du salut de Dieu fait chair ?

Dieu est devenu chair parce que l’objet de Son travail n’est pas l’esprit de Satan ou tout autre être incorporel, mais l’homme qui est chair et a été corrompu par Satan. C’est précisément parce que la chair de l’homme a été corrompue que Dieu a fait de l’homme charnel l’objet de Son travail ; en outre, parce que l’homme est corrompu, Dieu a fait de l’homme le seul objet de Son travail à toutes les étapes de Son travail de salut. L’homme est un être mortel, de chair et de sang, et Dieu est Le Seul qui puisse sauver l’homme. Ainsi, Dieu doit devenir chair et posséder les mêmes attributs que l’homme pour faire Son travail, afin que Son travail soit réussi. Dieu doit devenir chair pour faire Son travail précisément parce que l’homme est chair et incapable de vaincre le péché ou de se dépouiller de la chair. Bien que l’essence et l’identité de Dieu incarné diffèrent grandement de l’essence et de l’identité de l’homme, Son apparence est identique à celle de l’homme ; Il a l’apparence d’une personne normale, vit la vie d’une personne normale, et ceux qui Le voient ne peuvent discerner aucune différence avec une personne normale.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre