2. Les pasteurs et les anciens croient au Seigneur depuis de nombreuses années, ils connaissent très bien la Bible et leur foi est supérieure à la nôtre, donc nous devrions les écouter dans le cadre de notre foi dans le Seigneur. Vous témoignez que le Seigneur Jésus est revenu et qu’Il accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, mais la plupart des pasteurs et des anciens n’acceptent pas cela et vont même jusqu’à s’y opposer et la condamner. De ce fait, nous ne pouvons pas non plus l’accepter.

Versets bibliques pour référence :

« Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5:29).

« Ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles ; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse » (Matthieu 15:14).

« Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son coeur de l’Éternel ! » (Jérémie 17:5).

« Le peuple ne revient pas à celui qui le frappe, Et il ne cherche pas l’Éternel des armées. Aussi l’Éternel arrachera d’Israël la tête et la queue, La branche de palmier et le roseau, En un seul jour. (L’ancien et le magistrat, c’est la tête, Et le prophète qui enseigne le mensonge, c’est la queue.) Ceux qui conduisent ce peuple l’égarent, Et ceux qui se laissent conduire se perdent » (Esaïe 9:13-16).

Paroles de Dieu concernées :

Regarde simplement les dirigeants de chaque confession religieuse, ils sont tous arrogants et suffisants, et ils interprètent la Bible hors de son contexte et selon leur propre imagination. Ils comptent tous sur les dons et l’érudition pour accomplir leur travail. S’ils étaient incapables de prêcher quelque chose, ces gens les suivraient-ils ? Ils possèdent tout de même une certaine connaissance et peuvent prêcher quelques doctrines, ou savent comment convaincre les autres et comment utiliser des artifices. Ils les utilisent pour amener les hommes devant eux et les tromper. Théoriquement, ces gens croient en Dieu, mais, en réalité, ils suivent leurs dirigeants. S’ils rencontrent quelqu’un qui prêche le vrai chemin, certains d’entre eux disent : « Nous devons consulter notre dirigeant au sujet de notre foi. » Leur foi doit passer par un être humain ; n’est-ce pas un problème ? Que sont donc devenus ces dirigeants ? Ne sont-ils pas devenus des pharisiens, de faux pasteurs, des antéchrists et des obstacles qui empêchent le peuple d’accepter la véritable voie ?

Extrait de « La vraie foi en Dieu ne se confirme que par la recherche de la vérité », dans Récits des entretiens de Christ

Ce sont ceux qui lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais ne comprennent pas le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaître Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de « chair ferme », comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ?

Extrait de « Tous les gens qui ne connaissent pas Dieu sont des gens qui s’opposent à Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Certains hommes ne se réjouissent pas de la vérité, beaucoup moins, du jugement. Au lieu de cela, ils se réjouissent du pouvoir et des richesses ; de tels hommes recherchent le pouvoir. Ils ne recherchent que ces confessions dans le monde, qui ont de l’influence, et que ces pasteurs et enseignants qui sortent des séminaires. Bien qu’ils aient accepté la voie de la vérité, ils ne sont qu’à moitié croyants ; ils sont incapables de donner tout leurs cœurs et leurs esprits, leurs bouches parlent de se dépenser pour Dieu, mais leurs yeux sont rivés sur les grands pasteurs et enseignants, et ils n’accordent pas à Christ un second regard. Ils ne rêvent que de célébrité, de fortune et de gloire. Ils pensent qu'il est inconcevable qu’une personne aussi petite puisse conquérir autant de personnes, que quelqu’un de si ordinaire puisse perfectionner les hommes. Ils pensent qu’il est impossible que ces nullités dans la poussière et le fumier soient les élus de Dieu. Ils croient que si ces hommes étaient les objets du salut de Dieu, alors le ciel et la terre seraient renversés et tous les hommes riraient aux éclats. Ils croient que si Dieu a choisi de telles nullités pour les rendre parfaites, alors ces grands hommes deviendraient Dieu Lui-même. Leurs perspectives sont entachées d’incroyance ; en effet, plus que des incroyants, ils ne sont que des bêtes ridicules. Car ils n’accordent de valeur qu’au statut, au prestige et au pouvoir, et n’estiment que les grands groupes et les confessions importantes. Ils n’ont pas le moindre respect pour ceux que Christ conduit ; ils sont simplement des traîtres qui ont tourné le dos à Christ, à la vérité et à la vie.

Ce que tu admires, ce n’est pas l’humilité de Christ, mais ces faux bergers de grande réputation. Tu n’adores pas la beauté ou la sagesse de Christ, mais plutôt ces libertins qui se vautrent dans la saleté du monde. Tu ries de la douleur de Christ qui n’a pas de place où reposer Sa tête, mais tu admires ces cadavres qui courent après des offrandes et vivent dans la débauche. Tu n’es pas prêt à souffrir aux côtés de Christ, mais tu te jettes volontiers dans les bras de ces antéchrists imprudents, bien qu’ils ne te procurent que de la chair, des mots et du contrôle. Même maintenant, ton cœur est toujours tourné vers eux, vers leur réputation, vers leur statut, vers leur influence. Et pourtant, tu continues à maintenir une attitude par laquelle tu trouves l’œuvre de Christ difficile à avaler et tu n’es pas prêt à l’accepter. Voilà pourquoi Je dis que tu manques de foi pour reconnaître Christ. La raison pour laquelle tu L’as suivi jusqu’à ce jour, c’est que tu n’avais pas d’autre option. Une série d’images sublimes dominent à jamais dans ton cœur ; tu ne peux pas oublier toutes leurs paroles et actions, ni leurs paroles et leurs mains influentes. Ils sont toujours suprêmes et toujours des héros dans vos cœurs. Mais ce n’est pas le cas de Christ d’aujourd’hui. Il est toujours insignifiant dans ton cœur et Il est toujours indigne de révérence. Car Il est bien trop ordinaire, Il a beaucoup trop peu d’influence et Il est loin d’être noble.

En tout cas, Je dis que tous ceux qui ne prisent pas la vérité sont des non-croyants et des traîtres vis-à-vis de la vérité. De tels hommes ne seront jamais approuvés par Christ. As-tu maintenant reconnu le degré d’incroyance qu’il y a en toi, et le degré de trahison de Christ qui est le tien ? Je t’exhorte ainsi : puisque tu as choisi la voie de la vérité, alors tu devrais te consacrer sans réserve ; ne sois pas ambivalent ou timide. Tu dois comprendre que Dieu n’appartient pas au monde ni à une personne, mais à tous ceux qui croient vraiment en Lui, tous ceux qui L’adorent et tous ceux qui Lui sont dévoués et fidèles.

Extrait de « Es-tu quelqu’un qui croit véritablement en Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui ne comprennent pas la vérité suivent toujours les autres : si les gens disent que ceci est l’œuvre du Saint-Esprit, ensuite toi aussi, tu dis que c’est l’œuvre du Saint-Esprit ; si les gens disent que c’est le travail d’un esprit mauvais, alors toi aussi, tu deviens dubitatif, ou tu dis aussi que c’est le travail d’un mauvais esprit. Tu répètes toujours comme un perroquet les paroles des autres, et tu es incapable de distinguer quoi que ce soit par toi-même, de même que tu es incapable de penser par toi-même. Il s’agit de quelqu’un qui n’a pas de position, qui est incapable de faire la différence – une telle personne est un misérable sans valeur ! Tu répètes toujours les paroles des autres : aujourd’hui, on dit que c’est l’œuvre du Saint-Esprit, mais il est probable qu’un jour quelqu’un dise que ce n’est pas l’œuvre du Saint-Esprit, et que ce n’est en fait rien d’autre que les actes de l’homme – pourtant, tu ne peux y voir clair, et quand tu constates que c’est dit par d’autres, tu dis la même chose. C’est en fait l’œuvre du Saint-Esprit, mais tu dis que c’est le travail de l’homme ; n’es-tu pas devenu un de ceux qui blasphèment contre l’œuvre du Saint-Esprit ? En cela, ne t’opposes-tu pas à Dieu parce que tu ne peux pas faire la différence ? Peut-être un jour, quelque imbécile apparaîtra pour dire que « ceci est le travail d’un mauvais esprit », et quand tu entendras ces paroles tu seras perdu, et une fois encore tu seras lié par les paroles des autres. Chaque fois que quelqu’un sème le trouble, tu es incapable de rester ferme sur ta position, et tout cela parce que tu ne détiens pas la vérité. Croire en Dieu et chercher à connaître Dieu n’est pas une mince affaire. Ces choses-là ne sauraient être réalisées simplement en se réunissant et en écoutant les prédications, et tu ne peux pas être perfectionné par la seule passion. Tu dois expérimenter et connaître, et fonder tes actions sur des principes, et recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. Une fois que tu seras passé par des expériences, tu seras en mesure de discerner beaucoup de choses – tu seras en mesure de faire la distinction entre le bien et le mal, entre la justice et la méchanceté, entre ce qui est de chair et de sang et ce qui est de la vérité. Tu devrais être en mesure de faire la différence entre toutes ces choses, et ce faisant, peu importe les circonstances, tu ne seras jamais perdu. C’est seulement ça ta vraie stature.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu et Son œuvre peuvent Lui donner satisfaction», dans La Parole apparaît dans la chair

Les gens qui croient en Dieu doivent obéir à Dieu et L’adorer. Tu ne dois exalter ou admirer aucune personne ; tu ne dois pas donner la première place à Dieu, la deuxième place aux personnes que tu admires et la troisième place à toi-même. Personne ne devrait occuper une place dans ton cœur, et tu ne devrais pas considérer les gens – en particulier ceux que tu vénères – comme étant à égalité avec Dieu, comme s’ils étaient Ses égaux. Cela est intolérable pour Dieu.

Extrait de « Les dix décrets administratifs qui doivent être respectés par les élus de Dieu à l’ère du Règne», dans La Parole apparaît dans la chair

Certaines personnes sont souvent trompées par ceux qui semblent spirituels, nobles, admirables et grands. Quant aux personnes qui peuvent parler de lettres et de doctrines avec éloquence et dont le discours et les actions semblent dignes d’admiration, ceux qu’ils trompent ne se sont jamais arrêtés à l’essence de leurs actions, aux principes qui fondent leurs actes, aux buts qu’elles poursuivent. En outre, ils n’ont jamais cherché à savoir si ces personnes se soumettent vraiment à Dieu, n’ont jamais déterminé non plus si oui ou non elles craignent Dieu et s’éloignent du mal authentiquement. Ils n’ont jamais discerné l’essence de l’humanité de ces personnes. Au contraire, depuis le moment de la première rencontre avec elles, peu à peu, ils en viennent à admirer ces personnes, à les vénérer et, à la fin, ces personnes deviennent leurs idoles. De plus, dans la pensée de certaines gens, ces idoles qu’ils adorent et qui, selon eux, peuvent abandonner leur famille et leur emploi, qui semblent en surface pouvoir payer le prix, sont les personnes qui satisfont vraiment Dieu, qui peuvent vraiment recevoir une bonne fin et une bonne destination. Dans leur pensée, ces idoles sont les personnes que Dieu loue. Qu’est-ce qui porte les gens à croire une telle chose ? Quelle est l’essence de cette question ? Quelles conséquences peuvent-elles entraîner ? Abordons d’abord la question de son essence.

Essentiellement, ces questions concernant les points de vue des gens, leurs méthodes de pratique, les principes sur lesquels ils fondent leur pratique et ce à quoi ils ont tendance à prêter attention n’ont rien à voir avec les exigences de Dieu à l’égard de l’humanité. Indépendamment du fait que les gens prêtent attention aux questions superficielles ou profondes, aux lettres et doctrines ou à la réalité, les gens n’adhèrent pas à ce à quoi ils devraient adhérer le plus, et ils ne connaissent pas non plus ce qu’ils devraient connaître le plus. La raison en est que les gens n’aiment pas du tout la vérité ; de ce fait, ils ne sont pas prêts à consacrer de temps ni d’efforts à la recherche et à la pratique des principes qui se trouvent dans les déclarations de Dieu. À la place, ils préfèrent utiliser des raccourcis et résumer ce qu’ils perçoivent comme une bonne pratique et un bon comportement, et savent que c’est ainsi. Ce résumé devient alors leur propre but qu’ils comprennent comme la vérité à pratiquer. La conséquence directe en est que les gens utilisent un bon comportement humain comme un substitut à la mise en pratique de la vérité, ce qui satisfait également leur désir de s’attirer les faveurs de Dieu. Ces gens ensuite se sentent autorisés à composer avec la vérité, et aussi à raisonner avec Dieu et à Le concurrencer. En même temps, sans aucun scrupule, ces gens mettent Dieu de côté et Le remplacent par les idoles qu’ils admirent. Une seule cause fondamentale porte ces gens à agir dans l’ignorance, à adopter des points de vue ignorants ou des opinions et des pratiques unilatérales. Je vous en fais part aujourd’hui. La raison est la suivante : bien que les gens suivent Dieu, Le prient tous les jours et lisent Ses déclarations chaque jour, ils ne comprennent pas réellement Sa volonté. C’est la racine du problème. Si une personne comprenait le cœur de Dieu et savait ce qu’Il aime, ce qu’Il déteste, ce qu’Il veut, ce qu’Il rejette, quel genre de personnes Il aime, quel genre de personnes Il n’aime pas, quel genre de normes Il applique à Ses exigences à l’égard de l’homme, quel genre d’approches Il emprunte pour perfectionner l’homme, cette personne pourrait-elle encore avoir ses opinions personnelles ? De telles gens pourraient-ils simplement se mettre à adorer quelqu’un d’autre ? Un humain ordinaire pourrait-il devenir son idole ? Les gens qui comprennent la volonté de Dieu auront un point de vue un peu plus rationnel que cela. Ils ne vont pas idolâtrer arbitrairement une personne corrompue ni ne croiront, en marchant sur le chemin de la mise en pratique de la vérité, que l’adhésion aveugle à quelques simples règles ou principes équivaut à mettre la vérité en pratique.

Extrait de « Comment connaître le tempérament de Dieu et les fruits que Son œuvre portera», dans La Parole apparaît dans la chair

Il serait préférable que ces gens qui prétendent suivre Dieu ouvrent les yeux et regardent de plus près pour voir exactement en qui ils croient : est-ce vraiment en Dieu que tu crois ou en Satan ? Si tu sais que tu ne crois pas en Dieu, mais en tes propres idoles, alors mieux vaudrait ne pas prétendre que tu es croyant. Si tu ne sais vraiment pas en qui tu crois, alors, encore une fois, mieux vaudrait ne pas prétendre que tu es croyant. Le dire serait un blasphème ! Personne ne t’oblige à croire en Dieu. Ne dites pas que vous croyez en Moi ; J’ai suffisamment entendu ces paroles et Je ne veux plus les entendre, parce que ce en quoi vous croyez, ce sont les idoles de votre cœur et les brutes locales parmi vous. Ceux qui secouent la tête quand ils entendent la vérité, qui ont un large sourire quand ils entendent parler de la mort, sont la progéniture de Satan et ils sont ceux qui seront éliminés. Dans l’Église, beaucoup de gens n’ont pas de discernement. Quand quelque chose de trompeur se produit, contre toute attente, ils se tiennent du côté de Satan ; ils se sentent même lésés quand ils sont appelés les laquais de Satan. On pourrait dire qu’ils n’ont aucun discernement, mais ils se tiennent toujours du côté où ne se trouve pas la vérité, ils ne se tiennent jamais du côté de la vérité au moment critique, ils ne se dressent jamais pour défendre la vérité. Manquent-ils vraiment de discernement ? Pourquoi, contre toute attente, prennent-ils le parti de Satan ? Pourquoi ne disent-ils jamais un mot juste et raisonnable en faveur de la vérité ? Cette situation est-elle vraiment le résultat de leur confusion momentanée ? Moins les gens ont de discernement, moins ils sont capables de se tenir du côté de la vérité. Qu’est-ce que cela montre ? Cela ne montre-t-il pas que ceux qui n’ont pas de discernement aiment le mal ? Cela n’indique-t-il pas que ceux qui n’ont pas de discernement sont la progéniture fidèle de Satan ? Pourquoi est-ce qu’ils sont toujours capables de se tenir du côté de Satan et de parler le même langage que lui ? Chacune de leurs paroles, de leurs actions et des expressions de leur visage suffit amplement à prouver qu’ils ne sont en rien des amoureux de la vérité, mais plutôt des gens qui détestent la vérité. Qu’ils puissent se tenir du côté de Satan prouve largement que Satan aime vraiment ces diables minables qui se battent pour le bien de Satan toute leur vie. Tous ces faits ne sont-ils pas très clairs ? Si tu es vraiment quelqu’un qui aime la vérité, alors pourquoi n’as-tu aucun respect pour ceux qui pratiquent la vérité, et pourquoi est-ce que tu suis immédiatement ceux qui ne pratiquent pas la vérité dès qu’ils te regardent ? D’où vient ce genre de problème ? Je Me moque que tu aies du discernement ou non. Je Me moque du prix que tu as payé. Je Me moque de la puissance de tes forces et Je Me moque que tu sois une brute locale ou un conducteur porte-étendard. Si tes forces sont grandes, cela ne se produit que par la force de Satan. Si ton prestige est élevé, alors c’est simplement parce que trop nombreux sont ceux qui, autour de toi, ne pratiquent pas la vérité. Si tu n’as pas été expulsé, c’est parce que l’heure n’est pas venue pour l’œuvre d’expulsion, mais l’heure est venue pour l’œuvre d’élimination. Il n’y a pas d’urgence à t’expulser maintenant. J’attends simplement le jour où Je te punirai après que tu auras été éliminé. Quiconque ne pratique pas la vérité sera éliminé !

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité», dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 1. Dans la Bible, Paul dit: « Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu » (Romains 13:1). « Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Église du Seigneur » (Actes 20:28). Dans le monde religieux, la plupart des gens s’en tiennent aux paroles de Paul, croyant que les pasteurs et les anciens sont désignés par le Seigneur et qu’ils Le servent dans les Églises. Ils croient qu’écouter les pasteurs et les anciens et leur obéir, c’est obéir au Seigneur et Le suivre et qu’écouter les paroles des pasteurs, c’est écouter les paroles du Seigneur. Est-ce en accord avec la volonté du Seigneur?

Suivant: 3. Dans le monde religieux, les pasteurs et les anciens détiennent le pouvoir. Ils suivent la voie des pharisiens hypocrites, et bien que nous les suivions et fassions ce qu’ils disent, nous croyons au Seigneur Jésus, pas aux pasteurs ni aux anciens. Alors comment pouvez-vous dire que nous suivons aussi la voie des pharisiens? Dites-vous que ceux d’entre nous qui croient en Dieu selon la religion ne seront réellement pas sauvés?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre