5. À la suite de l’incident du 28 mai dans la province du Zhaoyuan, le PCC a intensifié ses efforts pour s’attaquer aux Églises de maisons et est même allé jusqu’à mobiliser la police armée pour réprimer l’Église de Dieu Tout-Puissant et sévir contre elle. Beaucoup de gens ont exprimé des doutes à propos de l’incident de la province du Zhaoyuan, convaincus que c’était une tentative de la part du PCC de s’attaquer à l’Église de Dieu Tout-Puissant et de la réprimer en montant une affaire de toutes pièces afin de dresser l’opinion publique contre elle. Malgré cela, l’affaire a été jugée publiquement dans un tribunal du PCC, les grands médias chinois en ont parlé et certains croient ce qu’a déclaré le PCC. Nous aimerions savoir ce que vous pensez de l’incident de la province du Zhaoyuan.

Réponse :

L’affaire Shandong Zhaoyuan, qui a été entièrement montée par le PCC, a eu un grand impact à l’époque, tant en Chine qu’à l’étranger, et nombre d’ignorants s’y sont laissés tromper. Mais le monde en sera-t-il toujours dupe ? Aujourd’hui, combien sont ceux qui font encore confiance aux jugements des tribunaux du PCC et aux rapports dans ses media ? La tromperie et la dissimulation ne peuvent jamais durer longtemps ; les mensonges seront toujours des mensonges et ne peuvent jamais devenir la vérité. Ceux qui comprennent le PCC savent que la Chine est gouvernée par une dictature communiste et qu’elle n’a ni indépendance judiciaire ni liberté de la presse. Les juges du PCC ne sont pas indépendants ; ils doivent faire ce que le gouvernement du PCC dit et toutes les affaires sont gérées selon la volonté du gouvernement. Les média chinois, eux aussi, sont contrôlés par le gouvernement du PCC, et ne sont rien d’autre que les porte-paroles et les instruments de la dictature du PCC. Il s’agit là de faits reconnus. Alors, il ne fait aucun doute que les affaires traitées dans les tribunaux du PCC sont de ridicules farces qui déforment les faits et travestissent la vérité. L’impartialité et l’équité sont complètement absentes ! Au cours du procès public de l’incident de Shandong Zhaoyuan, les suspects ont clairement indiqué : « Je n’ai jamais été en contact avec l’Église de Dieu Tout-Puissant » et « Ce que l’État attaque, c’est le “Dieu Tout-Puissant” de Zhao Weishan, et non pas notre “Dieu Tout-Puissant” ». Leurs confessions démontrent de façon très claire qu’ils ne sont pas membres de l’Église de Dieu Tout-Puissant, et qu’ils ne sont pas non plus reconnus par l’Église de Dieu Tout-Puissant ; ils n’ont rien à voir avec l’Église de Dieu Tout-Puissant. Alors, pourquoi le juge du PCC a-t-il fait la sourde oreille dans cette affaire et ne l’a pas jugée d’après les faits ? Pourquoi, en l’absence d’une quelconque preuve, le juge a-t-il manifestement contredit les aveux des suspects et délibérément déformé les faits, travesti la vérité et persisté à désigner ces suspects comme étant membres de l’Église de Dieu Tout-Puissant ? N’est-il pas évident que le PCC a inventé des mensonges pour piéger et accuser faussement l’Église de Dieu Tout-Puissant, dans le but de réprimer et persécuter l’Église, et de retourner l’opinion publique contre elle ? Cela n’était-il pas en contradiction avec les faits et ne bafouait-il pas la loi ? Ne s’agissait-il pas là de mensonges éhontés ? Comment un tel jugement ne pourrait-il pas être remis en question ? Le PCC répand mensonges et duperie depuis des années. Il devient de plus en plus infâme et pervers, corrompu et diabolique. Sa réputation est en lambeaux ; aussi bien dans le pays qu’à l’étranger, sa pestilence est insuportable. Un nombre croissant de gens à travers le monde voient le PCC tel qu’il est réellement ; personne ne croit plus le PCC, car le PCC est un parti politique détestable et athée, un groupe appartenant à Satan le démon qui n’a pas d’égal à travers le monde en matière de méchanceté et d’opposition à Dieu.

Quiconque ayant une compréhension du PCC est susceptible d’être au courant de son mode opératoire. À chaque fois que le PCC réprime violemment une croyance religieuse, des mouvements démocratiques pour la protection des droits, des manifestations de minorités ethniques, et ainsi de suite, il invente d’abord de faux incidents afin de pervertir l’opinion publique et d’enflammer la population, après quoi, il exerce une répression sanglante. Prenez par exemple les manifestations de la Place Tiananmen de 1989 : à l’origine, il s’agissait d’un mouvement étudiant visant à combattre la corruption et à promouvoir la démocratie et la liberté, mais le PCC a chargé des individus non identifiés de se faire passer pour des étudiants et de se mélanger aux manifestants ; ils ont semé le chaos en menant des actes de vandalisme, en déclenchant des incendies et en retournant des véhicules militaires. Les accusations ont directement été portées sur les étudiants, et le mouvement étudiant a été catalogué comme étant une émeute contre-révolutionnaire, fournissant ainsi un prétexte pour éliminer les étudiants et lancer une répression sanglante dans laquelle plusieurs milliers d’étudiants, au moins, ont été abattus ou écrasés par des chars. C’est ainsi que le PCC a organisé une terrifiante campagne qui a choqué le monde et a profondément déçu le peuple chinois : le massacre de la Place Tiananmen. Il s’est passé la même chose avec la répression des manifestations tibétaines par le PCC. Il a d’abord chargé des gens de se mélanger avec les manifestants, avec l’ordre de commettre des actes de violence, et notamment des incendies, meutres, vols et pillages, puis il a mobilisé l’armée pour ouvrir le feu sur les manifestants, prétextant la répression de la rébellion tibétaine. Et la liste ne s’arrête pas là. Ces faits attestent les manœuvres utilisées depuis longtemps par le PCC pour éradiquer les dissidents : d’abord, il invente des mensonges, déforme les faits et fait de fausses accusations, puis il mène une répression sanglante. En fait, l’affaire Zhaoyuan a été le fondement sur lequel le PCC a perverti l’opinion publique dans le but d’opprimer et de persécuter sauvagement l’Église de Dieu Tout-Puissant. Voilà un nouveau crime abject entrepris par le PCC dans le cadre de sa persécution de la croyance religieuse. Mais après avoir réprimé et persécuté l’Église de Dieu Tout-Puissant pendant toutes ces années, le PCC est-il réellement capable de l’éradiquer ? Il y a longtemps, le peuple juif a offensé le tempérament de Dieu en clouant le Seigneur Jésus à la croix ; il a été maudit par Dieu et sa nation a subi une destruction sans précédent. En raison de son opposition frénétique à Dieu et de sa violente persécution des chrétiens, l’Empire romain, lui aussi, a été détruit par un fléau envoyé par Dieu. Ce sont tous des faits. Le PCC ne pourra échapper à la malédiction et à la punition de Dieu pour s’être opposé et avoir condamné l’œuvre de Dieu des derniers jours. Comme le dit Dieu Tout-Puissant : « Nous croyons qu’aucun pays ou pouvoir ne pourra se dresser sur le chemin de ce que Dieu souhaite accomplir. Ceux qui entravent Son œuvre, résistent à Sa parole et perturbent et altèrent Son plan seront finalement punis par Lui. Celui qui défie l’œuvre de Dieu sera envoyé en enfer ; tout pays qui défie l’œuvre de Dieu sera détruit ; toute nation qui s’élève pour s’opposer à l’œuvre de Dieu sera exterminée de cette terre et cessera d’exister. » (« Dieu préside au destin de toute l’humanité », dans La Parole apparaît dans la chair).

Précédent: 4. Bien que vous croyiez en Dieu Tout-Puissant, lisiez Ses paroles et priiez en Son nom, le PCC diffuse des informations selon lesquelles l’Église de Dieu Tout-Puissant aurait été créée par un homme et qu’il faudrait faire tout ce qu’il dit. Vous témoignez que cette personne est un prêtre, un homme utilisé par Dieu et qu’il est responsable de toutes les affaires administratives. Je n’y comprends rien : qui exactement a fondé l’Église de Dieu Tout-Puissant ? Quelles sont ses origines ? Pouvez-vous me l’expliquer ?

Suivant: 6. Vous témoignez que Christ des derniers jours, Dieu Tout-Puissant, est le Seigneur Jésus qui est revenu et qu’Il exprime toutes les vérités pour le jugement, la purification et le salut de l’humanité. Pourtant, le PCC affirme que le « Dieu Tout-Puissant » auquel vous croyez n’est qu’une personne ordinaire. Le PCC sait tout du milieu familial de cette personne et a même publié sur Internet sa photo, son nom et l’adresse de sa famille. Je n’arrive pas à comprendre : ce que dit le PCC, est-ce vrai ou faux ?

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre