4. Je reconnais que les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant sont la vérité, mais ma famille a été influencée par tous les mensonges et toutes les faussetés que le PCC et la communauté religieuse ont répandus. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour m’empêcher d’explorer l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours. Je ne veux pas me brouiller avec ma famille à cause de ma croyance en Dieu Tout-Puissant, mais je ne veux pas non plus renoncer à ma croyance en Dieu Tout-Puissant et perdre ma chance d’être sauvé par Dieu. Que dois-je faire?

Versets bibliques pour référence :

« Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi » (Matthieu 10:37-38).

« Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux ! » (Matthieu 5:10).

Paroles de Dieu concernées :

Si Je déposais maintenant de l’argent devant vous et que Je vous laissais la liberté de choisir – sans vous condamner pour votre choix –, la plupart d’entre vous choisiraient l’argent et renonceraient à la vérité. Les meilleurs d’entre vous renonceraient à l’argent et choisiraient la vérité à contrecœur, tandis que certains, entre les deux, prendraient l’argent dans une main et la vérité dans l’autre. Votre vrai visage ne deviendrait-il pas alors évident ? Au moment de choisir entre la vérité et n’importe quelle chose à laquelle vous êtes fidèles, vous feriez tous ce choix et votre attitude resterait la même. N’est-ce pas le cas ? N’êtes-vous pas nombreux à avoir oscillé entre le bien et le mal ? Dans l’opposition entre le positif et le négatif, le noir et le blanc, vous êtes certainement conscients de ce que vous avez choisi entre la famille et Dieu, les enfants et Dieu, la paix et la dislocation, la richesse et la pauvreté, le prestige et la banalité, le soutien ou le rejet par autrui, et ainsi de suite. Entre une famille paisible et une famille brisée, vous avez choisi la première, et ce, sans aucune hésitation ; entre la richesse et le devoir, vous avez là aussi choisi la première, sans même la volonté de regagner la terre ferme[a] ; entre le luxe et la pauvreté, vous avez choisi le premier ; au moment de choisir entre vos fils, filles, époux, et Moi, vous avez choisi les premiers ; et entre la notion et la vérité, vous avez, là encore, choisi la première. Devant vos méfaits de toutes sortes, J’ai ni plus ni moins perdu la foi en vous. Je suis tout simplement sidéré de constater que vos cœurs résistent avec autant de force à leur adoucissement. Toutes ces années de dévouement et d’efforts semblent ne M’avoir apporté qu’abandon et désespoir de votre part, mais l’espoir que Je place en vous grandit chaque jour qui passe, car Mon jour a été entièrement révélé devant tout le monde. Pourtant, vous persistez à rechercher des choses sombres et mauvaises, et vous refusez de lâcher prise. Quelle sera alors votre fin ? Y avez-vous déjà prêté une attention particulière ? Si l’on vous demandait de choisir à nouveau, pour quoi opteriez-vous ? Le premier choix, encore ? M’inspireriez-vous, encore une fois, déception et terrible chagrin ? Votre cœur contiendrait-il encore une once de chaleur ? Ne sauriez-vous toujours pas quoi faire pour réconforter Mon cœur ?

Extrait de « À qui es-tu fidèle ?», dans La Parole apparaît dans la chair

Tu pourrais dire que si tu n’avais pas la foi, tu n’aurais pas à endurer ce genre de châtiment ou ce genre de jugement. Mais tu devrais savoir que sans la foi, non seulement tu serais incapable de recevoir ce genre de châtiment ou ce genre de soins du Tout-Puissant, mais tu perdrais également à jamais l’occasion de rencontrer le Créateur. Tu ne connaîtrais jamais l’origine de l’humanité et ne comprendrais jamais le sens de la vie humaine. Même si ton corps mourait et ton âme partait, tu ne comprendrais toujours pas tous les actes du Créateur, encore moins saurais-tu que le Créateur a fait une œuvre si extraordinaire sur la terre après avoir créé l’humanité. En tant que membre de cette humanité qu’Il a créée, es-tu prêt à tomber dans l’obscurité par ignorance de cette façon et à souffrir le châtiment éternel ? Si tu te sépares du châtiment et du jugement aujourd’hui, à quoi feras-tu face ? Penses-tu que tu pourras échapper à cette vie difficile une fois séparé du jugement actuel ? N’est-il pas vrai que si tu quittes « ce lieu », tu feras face à un tourment douloureux ou à de mauvais traitements cruels que le diable t’infligera ? Affronteras-tu possiblement des jours et des nuits insupportables ? Penses-tu qu’en échappant simplement au jugement aujourd’hui, tu peux éviter cette torture dans l’avenir pour toujours ? Qu’est-ce qui se présentera à toi ? Est-ce que ça peut vraiment être le Shangri-La que tu espères ? Crois-tu pouvoir échapper à ce châtiment éternel de l’avenir simplement en fuyant la réalité comme tu le fais maintenant ? À l’avenir, ne retrouveras-tu jamais ce genre d’occasions et ce genre de bénédictions ? Les retrouveras-tu quand tu feras face au désastre ? Les retrouveras-tu quand toute l’humanité entrera dans le repos ? Ta vie heureuse actuelle et ta petite famille harmonieuse peuvent-elles remplacer ta destination éternelle ? Si tu as la vraie foi et si tu acquiers beaucoup grâce à ta foi, alors tout cela constitue ce que tu devrais acquérir et aussi ce que tu aurais dû avoir en premier lieu, toi, un être créé. Rien n’est plus bénéfique pour ta foi et ta vie qu’une telle conquête.

Extrait de « La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (1)», dans La Parole apparaît dans la chair

Tu dois souffrir des difficultés pour la vérité, te donner à la vérité, tu dois endurer l’humiliation pour la vérité, et pour gagner plus de vérité tu dois subir plus de souffrance. C’est ce que tu devrais faire. Tu ne dois pas rejeter la vérité pour obtenir une vie de famille paisible et tu ne dois pas perdre la dignité et l’intégrité de ta vie pour un plaisir momentané. Tu dois poursuivre tout ce qui est beau et bon et tu dois poursuivre un chemin plus significatif dans la vie. Si tu mènes une vie si vulgaire et ne poursuis pas d’objectifs, ne gâches-tu pas ta vie ? De quoi peux-tu profiter avec une telle vie ? Tu devrais abandonner tous les plaisirs de la chair pour une seule vérité et ne pas rejeter toutes les vérités pour un peu de satisfaction. Ce genre de personne n’a ni intégrité ni dignité ; il n’y a aucun sens à leur existence !

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement», dans La Parole apparaît dans la chair

La séparation de l’amour et de la haine par Job

Un autre aspect de l’humanité de Job est démontré dans cet échange entre lui et sa femme : « Sa femme lui dit : Tu demeures ferme dans ton intégrité ! Maudis Dieu, et meurs ! Mais Job lui répondit : Tu parles comme une femme insensée. Quoi ! nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! » (Job 2:9-10). Voyant le tourment qu’il subissait, la femme de Job essaya de conseiller Job pour l’aider à échapper à son tourment, et pourtant les « bonnes intentions » ne gagnèrent pas l’approbation de Job ; au contraire, elles ont suscité sa colère, car elle niait sa foi en l’Éternel Dieu et l’obéissance envers Lui et niait également l’existence de l’Éternel. C’était intolérable pour Job, car il ne s’était jamais permis de faire quoi que ce soit qui s’oppose ou fasse du tort à Dieu, pour ne rien dire des autres. Comment pouvait-il rester indifférent quand il voyait les autres dire des mots blasphématoires et abusifs contre Dieu ? Ainsi, il appela sa femme une « femme insensée ». Envers sa femme, Job avait une attitude de colère et de haine, ainsi que de reproche et de réprimande. C’était l’expression naturelle de l’humanité de Job qui différenciait l’amour et la haine, et c’était une représentation fidèle de son humanité droite. Job possédait un sens de la justice, qui lui faisait haïr les vents et les marées de la méchanceté et détester, condamner et rejeter l’hérésie absurde, les arguments ridicules et les affirmations insensées ; il lui permettait de rester fidèle à ses propres principes et ses propres points de vue qui étaient corrects, alors qu’il avait été rejeté par les masses et abandonné par ceux qui étaient proches de lui.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II», dans La Parole apparaît dans la chair

Tu dois posséder Mon courage en toi et tu dois avoir des principes quand il s’agit de face à des membres de la famille qui ne croient pas. Pour moi, cependant, de plus, tu ne dois pas céder à aucune des forces obscures. Fie-toi à Ma sagesse pour marcher sur la voie parfaite ; ne laisse aucune des conspirations de Satan s’établir. Mets tous tes efforts à M’apporter ton cœur et Je te réconforterai, te donnerai la paix et le bonheur. Ne lutte pas pour paraître d’une certaine façon devant les autres ; Me satisfaire n’a-t-il pas plus de valeur et de poids ? En Me satisfaisant, ne seras-tu pas encore plus rempli d’une paix et d’un bonheur qui durent toute la vie et qui sont éternels ? Ta souffrance actuelle indique exactement la grandeur de tes bénédictions futures ; elles sont indescriptibles. Tu ne connais pas la grandeur des bénédictions que tu auras ; tu ne pourrais même pas en rêver. Aujourd’hui, c’est réel, tellement réel ! Cela n’est pas si éloigné, peux-tu l’apercevoir ? Tout cela, jusqu’au dernier détail, est en Moi ; comme le chemin à venir est brillant ! Sèche tes larmes et ne ressens plus aucune peine ou tristesse. Toutes choses sont arrangées par Mes mains et Mon but est de bientôt de faire de vous les vainqueurs et de vous emmener dans la gloire à Mes côtés. Tu devrais être proportionnellement reconnaissant et plein de louanges pour tout ce qui t’arrive ; cela M’apportera une profonde satisfaction.

Extrait du Chapitre 10 des «Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Il n’y a pas de relation entre un mari croyant et une femme incroyante, et il n’y a pas de relation entre des enfants croyants et des parents incroyants. Ces deux types de gens sont tout à fait incompatibles. Avant l’entrée dans le repos, la famille selon le sang existe, mais après l’entrée dans le repos, la famille selon le sang n’existe plus. Ceux qui font leur devoir sont les ennemis de ceux qui ne le font pas ; ceux qui aiment Dieu et ceux qui haïssent Dieu sont opposés les uns aux autres. Ceux qui entreront dans le repos et ceux qui auront été détruits sont deux types de créatures incompatibles. Les créatures qui accomplissent leur devoir pourront survivre tandis que celles qui n’accomplissent pas leur devoir seront l’objet de la destruction ; qui plus est, cela durera pendant toute l’éternité. Est-ce que tu aimes ton mari afin d’accomplir ton devoir en tant qu’être créé ? Est-ce que tu aimes ta femme afin d’accomplir ton devoir en tant qu’être créé ? Es-tu respectueux envers tes parents incroyants afin d’accomplir ton devoir en tant qu’être créé ? Le point de vue humain sur la foi en Dieu est-il bon ou mauvais ? Pourquoi crois-tu en Dieu ? Que cherches-tu à obtenir ? Comment aimes-tu Dieu ? Ceux qui ne peuvent pas accomplir leur devoir en tant qu’êtres créés et ne peuvent pas faire un effort absolu deviendront l’objet de la destruction. Aujourd’hui les gens ont des relations physiques entre eux, ainsi que des associations par le sang, mais dans l’avenir, tout cela sera anéanti. Les croyants et les incroyants ne sont pas compatibles, mais plutôt opposés les uns aux autres. Ceux qui sont en repos croiront qu’il y a un Dieu et se soumettront à Dieu tandis que ceux qui sont désobéissants à Dieu auront tous été détruits. Les familles n’existeront plus sur la terre ; comment pourrait-il y avoir des parents ou des enfants ou des relations matrimoniales ? La simple incompatibilité entre la croyance et l’incroyance aura absolument rompu ces relations physiques !

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble», dans La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

a. Regagner la terre ferme: expression idiomatique chinoise signifiant «rentrer dans le droit chemin».

Précédent: 3. Je reconnais que ce qui est prêché par l’Église de Dieu Tout-Puissant est le vrai chemin, mais comme les gens dans notre Église ont été trompés par les mensonges et les faussetés répandus par les pasteurs et les anciens, ils sont tous hostiles à l’Église de Dieu Tout-Puissant. Si j’accepte l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, je crains d’être rejeté et vilipendé par mes frères et sœurs de mon ancienne Église. Ma stature est trop petite et je ne suis pas assez brave pour affronter tout cela: que dois-je faire?

Suivant: 2. Bien que l’Église de Dieu Tout-Puissant ait eu à subir une opposition et une condamnation frénétiques de la part du PCC et de la communauté religieuse au cours de ces dernières années, je vois qu’elle produit de plus en plus de films et de vidéos portant témoignage à Dieu sur Internet. Le contenu de ces films et de ces vidéos continue de croître et ils sont de plus en plus réussis techniquement. Les vérités que ces productions échangent sont aussi formidablement édifiantes pour les gens. Ces dernières années, la communauté religieuse tout entière n’a produit aucun film comparable témoignant de l’œuvre de Dieu. Maintenant, de plus en plus de personnes de toutes les religions et confessions qui croient sincèrement en Dieu ont rejoint l’Église de Dieu Tout-Puissant. Pourquoi l’Église de Dieu Tout-Puissant prospère-t-elle alors que la communauté religieuse tout entière est si désolée?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre