3. Dans le judaïsme et le christianisme, beaucoup de gens croient aussi au vrai Dieu, ils vénèrent Dieu dans des temples ou des églises et, selon toute apparence, semblent très pieux. Certains d’entre eux n’acceptent pas l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, mais n’ont rien fait qui s’oppose à Dieu ou Le condamne de façon claire. Dieu sauvera-t-Il de telles personnes?

Versets bibliques pour référence :

« Car Dieu a dit: Honore ton père et ta mère ; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. Mais vous, vous dites: Celui qui dira à son père ou à sa mère: Ce dont j’aurais pu t’assister est une offrande à Dieu, n’est pas tenu d’honorer son père ou sa mère. Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit: Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes » (Matthieu 15:4-9).

« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité » (Matthieu 7:21-23).

Paroles de Dieu concernées :

La norme par laquelle les humains jugent les autres humains est basée sur leur comportement ; ceux dont le comportement est bon sont justes, tandis que ceux dont la conduite est abominable sont méchants. La norme par laquelle Dieu juge les humains est basée sur leur essence, à savoir s’ils se soumettent à Dieu ou non. Celui qui se soumet à Dieu est une personne juste, tandis que celui qui ne se soumet pas à Dieu est un ennemi et une personne méchante, indépendamment de son comportement qui est bon ou mauvais, et indépendamment de son discours qui est correct ou incorrect. Certaines personnes souhaitent utiliser de bonnes actions pour obtenir une bonne destination, et certaines personnes souhaitent utiliser des mots raffinés pour acquérir une bonne destination. Tous les gens croient à tort que Dieu détermine la fin des hommes après avoir observé leur comportement ou écouté leur discours ; et donc beaucoup de gens veulent en profiter pour amener Dieu à leur accorder une faveur temporaire par tromperie. Dans l’avenir, les gens qui vont survivre dans un état de repos auront tous enduré le jour de la tribulation et aussi témoigné pour Dieu ; ils seront tous des gens qui auront fait leur devoir et se seront volontairement soumis à Dieu. Ceux qui souhaitent simplement profiter de l’occasion d’exécuter du service pour éviter de pratiquer la vérité ne pourront pas rester. Dieu a des normes appropriées pour l’arrangement de la fin de tout individu ; Il ne prend pas tout simplement ces décisions en fonction des paroles et de la conduite des gens ni en fonction de leur comportement sur une seule période donnée. Il n’aura absolument aucune indulgence pour la mauvaise conduite des gens parce qu’ils L’auront servi dans le passé, et ne les épargnera pas non plus de la mort parce qu’ils se seront dépensés pour Lui une fois. Personne ne peut échapper à la rétribution pour sa méchanceté, et personne ne peut dissimuler sa mauvaise conduite et ainsi échapper à la tourmente de la destruction. Si les gens peuvent vraiment faire leur propre devoir, cela signifie qu’ils sont éternellement fidèles à Dieu et ne cherchent pas de récompenses, indépendamment du fait qu’ils reçoivent des bénédictions ou subissent un malheur. Si les gens sont fidèles à Dieu quand ils voient des bénédictions, mais perdent leur fidélité quand ils ne peuvent pas voir de bénédictions, et qu’à la fin ils sont encore incapables de témoigner pour Dieu ou de faire le devoir qui leur incombe, ils seront toujours l’objet de la destruction même s’ils ont déjà rendu service à Dieu fidèlement. En bref, les méchants ne peuvent pas survivre éternellement ni entrer dans le repos ; seuls les justes sont les maîtres du repos.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Ce qu’il y a de plus important à suivre Dieu c’est que tout doit se faire selon les paroles de Dieu aujourd’hui : Que vous soyez en train de chercher à entrer dans la vie ou à satisfaire la volonté de Dieu, tout devrait être centré sur les paroles de Dieu aujourd’hui. Si ce que tu communies et poursuis n’est pas centré sur les paroles de Dieu aujourd’hui, alors tu es un étranger devant les paroles de Dieu et totalement privé de l’œuvre du Saint-Esprit. Ce que Dieu veut c’est des gens qui suivent Ses pas. Peu importe l’éclat et la pureté de ce que tu as entendu avant, Dieu ne le veut pas, et si tu ne peux pas te séparer de telles choses, alors elles constitueront un sérieux obstacle pour ton entrée dans l’avenir. Tous ceux qui sont capables de suivre la lumière actuelle du Saint-Esprit sont bénis. Les gens des temps anciens ont aussi suivi les pas de Dieu, mais ils ne pouvaient pas suivre jusqu’à ce jour ; ceci est la bénédiction du peuple des derniers jours. Ceux qui peuvent suivre l’œuvre actuelle du Saint-Esprit et qui sont capables de suivre les pas de Dieu, de sorte qu’ils suivent Dieu partout où Il les conduit – ce sont des gens qui sont bénis de Dieu. Ceux qui ne suivent pas l’œuvre actuelle du Saint-Esprit n’ont pas fait leur entrée dans l’œuvre des paroles de Dieu, et peu importe l’immensité de leur travail, ou leur souffrance, ou à quel point ils courent, rien de cela n’a de sens aux yeux de Dieu, et Il ne les louera pas. Aujourd’hui, tous ceux qui suivent les paroles présentes de Dieu sont dans le courant du Saint-Esprit ; ceux qui sont étrangers devant les paroles de Dieu aujourd’hui sont en dehors du courant du Saint-Esprit, et de telles personnes ne sont pas louées par Dieu. Un service qui est séparé des déclarations présentes du Saint-Esprit est un service qui relève de la chair et des conceptions, et ne peut pas être conforme à la volonté de Dieu. Si les gens vivent dans des conceptions religieuses, alors ils sont incapables de faire quoi que ce soit qui convienne à la volonté de Dieu, et même s’ils servent Dieu, ils le font en étant englués dans leur imagination et leurs conceptions et sont pratiquement incapables de servir selon la volonté de Dieu. Ceux qui sont incapables de suivre l’œuvre du Saint-Esprit ne comprennent pas la volonté de Dieu, et ceux qui ne comprennent pas la volonté de Dieu ne peuvent pas servir Dieu. Dieu veut d’un service qui se fait selon Son propre cœur ; Il ne veut pas d’un service qui relève des conceptions et de la chair. Si les gens sont incapables de suivre les étapes de l’œuvre du Saint-Esprit, alors ils vivent englués dans des conceptions. Le service de telles personnes dérange et trouble, et un tel service est contraire à la volonté de Dieu. Donc ceux qui ne peuvent pas suivre les pas de Dieu sont incapables de servir Dieu ; ceux qui sont incapables de suivre les pas de Dieu s’opposent très certainement à Dieu et ne peuvent pas être compatibles avec Dieu. « Suivre l’œuvre du Saint-Esprit » signifie comprendre la volonté de Dieu aujourd’hui, être capable d’agir conformément aux exigences actuelles de Dieu, être capable d’obéir et de suivre le Dieu d’aujourd’hui et de faire son entrée selon les déclarations les plus récentes de Dieu. Tels sont les attributs de celui qui suit l’œuvre du Saint-Esprit et qui est dans le courant du Saint-Esprit. De telles personnes ne sont pas seulement capables de recevoir la louange de Dieu et de voir Dieu, mais peuvent aussi connaître le tempérament de Dieu à partir de l’œuvre la plus récente de Dieu et connaître les conceptions et la désobéissance de l’homme ainsi que la nature et la substance de l’homme, sur la base de Sa dernière œuvre ; en plus, elles sont capables d’opérer graduellement des changements dans leur tempérament pendant qu’elles servent Dieu. Seuls des gens comme ceux-là sont ceux qui peuvent gagner Dieu, et qui ont véritablement trouvé le bon chemin. Ceux qui sont éliminés par l’œuvre du Saint-Esprit sont ceux-là qui sont incapables de suivre l’œuvre la plus récente de Dieu et qui se rebellent contre cette récente œuvre. Ceux-là s’opposent ouvertement à Dieu parce que Dieu a entrepris une nouvelle œuvre et parce que l’image de Dieu ne correspond pas à celle de leurs conceptions – par conséquent ils s’opposent ouvertement à Dieu et jugent Dieu, ce qui conduit à la répugnance et au rejet que Dieu éprouve pour eux. Avoir connaissance de la plus récente œuvre de Dieu n’est pas chose facile, mais si les gens ont envie d’obéir à l’œuvre de Dieu et de chercher l’œuvre de Dieu, alors ils auront la chance de voir Dieu et d’être sous la nouvelle direction du Saint-Esprit. Ceux qui s’opposent intentionnellement à l’œuvre de Dieu ne peuvent pas recevoir l’illumination du Saint-Esprit ou la direction de Dieu. Ainsi, que les gens puissent ou non recevoir la dernière œuvre de Dieu dépend de la grâce de Dieu, cela dépend de leur quête, et cela dépend aussi de leurs intentions.

Tous ceux qui sont capables d’obéir aux déclarations présentes du Saint-Esprit sont bénis. Peu importe quelles étaient leurs habitudes, ou comment le Saint-Esprit travaillait en eux – ceux qui ont bénéficié du plus récent travail sont les plus bénis, et ceux qui sont incapables de suivre le plus récent travail aujourd’hui sont éliminés.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre Ses pas », dans La Parole apparaît dans la chair

À chaque étape de l’œuvre de Dieu, il y a aussi des exigences correspondantes envers l’homme. Tous ceux qui sont dans le courant du Saint-Esprit bénéficient de la présence et de la discipline du Saint-Esprit, et ceux qui ne sont pas dans le courant du Saint-Esprit sont sous le commandement de Satan, et sans le travail du Saint-Esprit. Les gens qui sont dans le courant du Saint-Esprit sont ceux qui acceptent la nouvelle œuvre de Dieu, ceux qui coopèrent à la nouvelle œuvre de Dieu. Si ceux qui sont dans ce courant sont incapables de coopérer et incapables de mettre en pratique la vérité requise par Dieu pendant ce temps, alors ils seront disciplinés, et au pire seront abandonnés par le Saint-Esprit. Ceux qui acceptent le nouveau travail du Saint-Esprit et vivent dans le courant du Saint-Esprit reçoivent les soins et la protection du Saint-Esprit. Ceux qui sont prêts à mettre la vérité en pratique sont illuminés par le Saint-Esprit et ceux qui ne sont pas prêts à mettre la vérité en pratique sont disciplinés par le Saint-Esprit, et seront peut-être même punis. Peu importe le genre de gens qu’ils sont, s’ils sont dans le courant du Saint-Esprit, Dieu se rendra responsable de tous ceux qui acceptent Son nouveau travail pour le bien de Son nom. Ceux qui glorifient Son nom et sont prêts à mettre Ses paroles en pratique recevront Ses bénédictions ; ceux qui Lui désobéissent et ne mettent pas Ses paroles en pratique recevront Sa punition. Les gens qui sont dans le courant du Saint-Esprit sont ceux qui acceptent le nouveau travail, et puisqu’ils ont accepté le nouveau travail, ils devraient coopérer avec Dieu de manière appropriée et ne devraient pas agir comme des rebelles qui n’accomplissent pas leur devoir. Ceci est seule exigence de Dieu pour l’homme. Ce n’est pas le cas pour les gens qui n’acceptent pas le nouveau travail : ils sont en dehors du courant du Saint-Esprit, et la discipline et les reproches du Saint-Esprit ne leur sont pas applicables. Toute la journée, ces gens vivent dans la chair, ils vivent dans leurs pensées, et ils font tout selon la doctrine élaborée par l’analyse et la recherche de leurs propres cerveaux. Ils ne respectent pas les exigences de la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, encore moins coopèrent-ils avec Dieu. Ceux qui n’acceptent pas la nouvelle œuvre de Dieu sont privés de la présence de Dieu, et en outre, dépourvus de la bénédiction et de la protection de Dieu. La plupart de leurs paroles et de leurs actions s’en tiennent aux exigences du travail du passé du Saint-Esprit, c’est-à-dire la doctrine, non pas la vérité. Une telle doctrine et une telle réglementation suffisent pour prouver que le rassemblement de ces gens n’est que la religion : ils ne sont pas les élus ou les objets de l’œuvre de Dieu. Leur rassemblement ne peut qu’être appelé un grand congrès de la religion, ne peut pas être appelé une Église. Ceci est un fait immuable. Ils ne connaissent pas le nouveau travail du Saint-Esprit. Ce qu’ils font semble évoquer la religion, ce qu’ils vivent semble repu de religion ; ils ne connaissent pas la présence et le travail du Saint-Esprit, encore moins sont-ils admissibles à recevoir la discipline ou l’illumination du Saint-Esprit. Ces gens sont tous des corps sans vie, des minables dépourvus de spiritualité. Ils n’ont aucune connaissance de la rébellion et de l’opposition de l’homme ni de l’ensemble de la malfaisance de l’homme, encore moins connaissent-ils tout le travail de Dieu et la volonté présente de Dieu. Ils sont tous des gens ignorants et vils, la racaille inapte à être comptée parmi les croyants ! Ils ne peuvent rien faire pour influencer la gestion de Dieu, encore moins pour nuire aux plans de Dieu. Leurs paroles et leurs actions sont trop dégoûtantes, trop pathétiques et tout simplement indignes d’être mentionnées. Tout ce que font ceux qui ne sont pas dans le courant du Saint-Esprit n’a rien à voir avec la nouvelle œuvre du Saint-Esprit. Pour cette raison, peu importe ce qu’ils font, ils ne reçoivent pas la discipline du Saint-Esprit ni l’illumination du Saint-Esprit non plus. Car ils sont tous des gens qui n’ont pas d’amour pour la vérité. Le Saint-Esprit les déteste et les rejette. Ils sont appelés méchants parce qu’ils marchent dans la chair et font ce qui leur plaît sous l’enseigne de Dieu. Alors que Dieu travaille, ils Lui sont délibérément hostiles et fuient dans la direction opposée. L’échec de l’homme à coopérer avec Dieu est en soi une rébellion suprême, alors ces gens qui vont délibérément à l’encontre de Dieu, ne recevront-ils pas particulièrement leur juste rétribution ?

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui souhaitent obtenir la vie sans compter sur la vérité prêchée par le Christ sont les gens les plus ridicules de la terre, et ceux qui n’acceptent pas le chemin de vie apporté par le Christ sont perdus dans l’imaginaire. Et donc, Je dis que ceux qui n’acceptent pas le Christ des derniers jours seront à jamais méprisés par Dieu. Le Christ est la porte d’entrée de l’homme dans le royaume au cours des derniers jours, et il n’y a personne qui puisse Le contourner. Nul ne peut être rendu parfait par Dieu si ce n’est par le Christ. Tu crois en Dieu, et tu dois donc accepter Ses paroles et obéir à Son chemin. Tu ne peux pas simplement penser à obtenir des bénédictions tout en étant incapable de recevoir la vérité et incapable d’accepter l’approvisionnement de la vie. Le Christ vient au cours des derniers jours pour que tous ceux qui croient vraiment en Lui puissent être approvisionnés de la vie. Son œuvre sert à terminer l’ancienne ère et à entrer dans la nouvelle, et Son œuvre est le chemin qui doit être pris par tous ceux qui entreraient dans la nouvelle ère. Si tu n’es pas capable de Le reconnaître, mais Le condamnes plutôt, blasphèmes contre Lui ou même Le persécutes, alors tu es condamné à brûler pour l’éternité et à ne jamais entrer dans le royaume de Dieu. Car ce Christ est Lui-même l’expression du Saint-Esprit, l’expression de Dieu, Celui qui a été chargé par Dieu de réaliser Son œuvre sur la terre. Et donc, Je dis que si tu ne peux pas accepter tout ce qui est fait par le Christ des derniers jours, alors tu blasphèmes contre le Saint-Esprit. La rétribution qui doit être subie par ceux qui blasphèment contre le Saint-Esprit est évidente pour tous. Je te dis aussi que si tu résistes au Christ des derniers jours, si tu rejettes Christ des derniers jours, il n’y aura personne d’autre pour en supporter les conséquences à ta place. En outre, à partir de ce jour, tu n’auras pas d’autre chance de gagner l’approbation de Dieu ; même si tu essayes de te racheter, tu ne verras plus jamais le visage de Dieu. Car Celui contre qui tu résistes n’est pas un homme, Celui que tu rejettes n’est pas un être chétif, mais le Christ. Sais-tu quelles en seront les conséquences ? Tu n’auras pas commis une petite erreur, mais un crime odieux. Et donc, Je conseille à chacun de ne pas montrer les crocs devant la vérité ou de faire des critiques imprudentes, car seule la vérité peut t’apporter la vie, et rien que la vérité peut te permettre de renaître et de revoir le visage de Dieu.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 1. Vous dites que durant les derniers jours, Dieu accomplit l’œuvre du jugement en commençant par Sa maison, classant chacun selon son espèce, récompensant les bons et punissant les méchants. Alors exactement, quelle sorte de gens sauve-t-Il et quelle sorte de gens élimine-t-Il ?

Suivant: 1. Des catastrophes se produisent fréquemment partout dans le monde et elles prennent des proportions de plus en plus grandes, annonçant l’arrivée des derniers jours. La Bible dit: « La fin de toutes choses est proche » (1 Pierre 4:7). Nous savons que lorsque Dieu reviendra durant les derniers jours, Il récompensera les bons et punira les méchants et Il déterminera la fin de chacun. Alors comment récompensera-t-Il les bons et punira-t-Il les méchants, et comment déterminera-t-Il la fin de chacun?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

2. L’objectif et la signification de chacune des trois étapes de l’œuvre de Dieu

Le travail que l’Éternel a réalisé au sein des Israélites a établi au sein de l’humanité Son lieu d’origine sur terre, Son lieu sacré où Il était présent. Il a circonscrit Son travail au peuple d’Israël. Dans un premier temps, Il n’a pas travaillé en dehors d’Israël ; mais plutôt, Il a choisi un peuple qu’Il a trouvé approprié afin de circonscrire le champ d’action de Son œuvre. Israël est le lieu où Dieu a créé Adam et Ève, et de la poussière de ce lieu, Dieu a fait l’homme ; c’est la base de Son œuvre sur la terre. Les Israélites, qui sont les descendants de Noé et d’Adam, étaient la fondation de l’œuvre de l’Éternel sur la terre.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre