2. Vous témoignez que le Dieu qui est revenu dans les derniers jours s’appelle Dieu Tout-Puissant. Nous croyons que le nom « Dieu Tout-Puissant » fait référence à l’omnipotence de Dieu et n’est pas un nouveau nom pour Dieu. Pourquoi dites-vous que « Dieu Tout-Puissant » est le nouveau nom de Dieu?

Versets bibliques pour référence :

« Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau » (Apocalypse 3:12).

« Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant » (Apocalypse 1:8).

« Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l’agneau, en disant : Tes oeuvres sont grandes et admirables, Seigneur Dieu tout puissant ! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations ! Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom ? » (Apocalypse 15:3-4).

Paroles de Dieu concernées :

Des louanges sont parvenues à Sion et la demeure de Dieu est apparue. Le glorieux saint nom, loué par tous les peuples, est en train de se répandre. Ah, Dieu Tout-Puissant ! Le Chef de l’univers, Christ des derniers jours, Il est le soleil rayonnant qui s’est levé sur le mont Sion, dominant tout l’univers avec majesté et grandeur…

Dieu Tout-Puissant ! Nous T’acclamons dans l’allégresse ; nous dansons et chantons. Tu es vraiment notre Rédempteur, le grand Roi de l’univers ! Tu as créé un groupe de vainqueurs et réalisé le plan de gestion de Dieu. Tous les peuples afflueront vers cette montagne. Tous les peuples s’agenouilleront devant le trône ! Tu es le seul et unique vrai Dieu et Tu mérites la gloire et l’honneur. Que toute gloire, louange et autorité soient rendues au trône ! La source de la vie coule du trône, abreuvant et alimentant les multitudes du peuple de Dieu. La vie change au quotidien ; une nouvelle lumière et de nouvelles révélations nous accompagnent, donnant continuellement accès à de nouvelles connaissances sur Dieu. On acquiert la certitude de Dieu par l’expérience. Ses paroles se manifestent sans cesse, se manifestent en ceux qui ont raison. Nous sommes en effet tellement bénis ! Nous sommes face à face avec Dieu chaque jour, communiquons avec Lui en tout et Lui donnons la souveraineté en toutes choses. Nous réfléchissons attentivement à la parole de Dieu, notre cœur s’apaise en Dieu et ainsi nous nous présentons devant Lui et recevons Sa lumière. Au quotidien, dans notre vie, nos actions, nos paroles, nos pensées et nos idées, nous vivons dans la parole de Dieu et nous sommes toujours capables de discernement. Sa parole guide le fil dans l’aiguille ; les choses qui se cachent en nous-mêmes se font jour l’une après l’autre, de façon inattendue. L’échange avec Dieu ne peut être retardé. Nos pensées et nos idées sont mises à nu par Dieu. À chaque instant, nous vivons devant le tribunal du Christ où nous sommes jugés. Notre corps tout entier est occupé par Satan. Aujourd’hui, le temple de Dieu doit être purifié afin qu’Il recouvre Sa souveraineté. Pour être complètement possédés par Dieu, nous devons livrer un combat à mort. Ce n’est que lorsque la personne que nous étions avant a été crucifiée que la vie ressuscitée du Christ peut régner souverainement.

En ce moment, le Saint-Esprit mène l’assaut dans chacun de nos recoins, se battant pour nous reconquérir ! Tant que nous serons prêts à renoncer à nous-mêmes et à coopérer avec Dieu, Dieu nous illuminera et nous purifiera sûrement de l’intérieur à chaque instant, et reprendra de nouveau ce que Satan occupait, afin que nous puissions être rendus complets par Dieu aussi rapidement que possible. Ne perds pas de temps et vis chaque instant dans la parole de Dieu. Sois édifié avec les saints, sois amené au royaume et entre dans la gloire avec Dieu.

Extrait du Chapitre 1 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Depuis le moment où Dieu Tout-Puissant, le Roi du royaume, est apparu, le périmètre de la gestion de Dieu s’est déployé dans son entièreté partout dans l’univers. Non seulement l’apparition de Dieu a été attestée en Chine, mais on a témoigné du nom de Dieu Tout-Puissant dans toutes les nations et en tous lieux. Ils clament tous ce saint nom, cherchant à échanger avec Dieu par tous les moyens possibles, saisissant la volonté de Dieu Tout-Puissant et Le servant en coopération dans l’Église. Voilà la manière merveilleuse dont le Saint-Esprit œuvre.

Les langues des différentes nations sont différentes les unes des autres, mais il n’y a qu’un seul Esprit. Cet Esprit unit les Églises à travers l’univers et ne forme absolument qu’un avec Dieu, sans la moindre différence. Cela ne fait aucun doute. Le Saint-Esprit les appelle maintenant et Sa voix les réveille. C’est la voix de la miséricorde de Dieu. Ils clament tous le saint nom de Dieu Tout-Puissant ! Ils donnent des louanges aussi et ils chantent. Il ne peut jamais y avoir de déviation dans l’œuvre du Saint-Esprit ; ces gens-là sont prêts à tout pour progresser sur le bon chemin, ils n’abandonnent pas : merveilles sur merveilles s’empilent. Voilà quelque chose que les gens trouvent difficile à imaginer et sur quoi il leur est impossible de spéculer.

Dieu Tout-Puissant est le Roi de la vie dans l’univers ! Il siège sur le trône glorieux et juge le monde, domine tout et dirige toutes les nations ; tous les peuples se prosternent devant Lui, Le prient, L’approchent et communiquent avec Lui. Peu importe depuis combien de temps vous croyez en Dieu, la valeur de votre statut ou la qualité de votre ancienneté, si vous allez à l’encontre de Dieu dans votre cœur, alors vous devez être jugés et vous prosterner devant Lui, en émettant des sons de supplications douloureuses ; ainsi, vous récoltez les fruits de vos propres actions. Ce son gémissant, c’est le son de ceux qui sont tourmentés dans l’étang de feu et de soufre, et c’est le cri de ceux qui sont châtiés par la verge de fer de Dieu ; c’est le jugement devant le tribunal du Christ.

Extrait du Chapitre 8 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

J’étais autrefois connu comme l’Éternel. J’ai aussi été appelé le Messie, et les gens M’ont déjà appelé Jésus le Sauveur, avec amour et estime. Aujourd’hui, cependant, Je ne suis plus l’Éternel ou Jésus que les gens ont connu dans le passé ; Je suis le Dieu qui est revenu dans les derniers jours, le Dieu qui mettra fin à l’ère. Je suis le Dieu Lui-même qui Se lève des extrémités de la terre, rempli de tout Mon tempérament et plein d’autorité, d’honneur et de gloire. Les gens ne sont jamais entrés en relation avec Moi, ne M’ont jamais connu et ont toujours ignoré Mon tempérament. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, personne ne M’a vu. C’est le Dieu qui apparaît à l’homme dans les derniers jours, mais qui est caché parmi les hommes. Il vit parmi les hommes, vrai et réel, comme le soleil brûlant et la flamme vive, rempli de pouvoir et débordant d’autorité. Il n’y a pas une seule personne ou chose qui ne sera pas jugée par Mes paroles, et pas une seule personne ou chose qui ne sera pas purifiée par le feu ardent. Finalement, toutes les nations seront bénies grâce à Mes paroles et aussi brisées en pièces à cause de Mes paroles. De cette façon, tous les peuples au cours des derniers jours verront que Je suis le Sauveur revenu et que Je suis le Dieu Tout-Puissant qui conquiert toute l’humanité. Et tous verront que J’ai déjà été le sacrifice d’expiation pour l’homme, mais que dans les derniers jours Je deviens aussi les flammes du soleil qui incinère toutes choses, ainsi que le Soleil de justice qui révèle toutes choses. Telle est Mon œuvre dans les derniers jours. J’ai pris ce nom et J’ai ce tempérament afin que tous les gens puissent voir que Je suis un Dieu juste, le Soleil brûlant et la flamme vive, et afin que tous M’adorent, l’unique vrai Dieu, et afin qu’ils voient Ma vraie face : Je ne suis pas seulement le Dieu des Israélites, et Je ne suis pas seulement le Rédempteur ; Je suis le Dieu de toutes les créatures dans les cieux, sur la terre et dans les mers.

Extrait de « Le Sauveur est déjà revenu sur une “nuée blanche” », dans La Parole apparaît dans la chair

« L’Éternel » est le nom que J’ai pris pendant Mon œuvre en Israël, et il signifie le Dieu des Israélites (le peuple élu de Dieu) qui peut avoir pitié de l’homme, maudire l’homme et guider la vie de l’homme, le Dieu qui possède une grande puissance et est plein de sagesse. « Jésus » est Emmanuel, et il signifie le sacrifice d’expiation qui est plein d’amour, plein de compassion et qui rachète l’homme. Il a fait l’œuvre de l’ère de la Grâce, Il représente l’ère de la Grâce et ne peut représenter qu’une partie de l’œuvre du plan de gestion. C’est-à-dire que seul l’Éternel est le Dieu du peuple élu d’Israël, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob, le Dieu de Moïse et le Dieu de tout le peuple d’Israël. Et ainsi à l’ère actuelle, tous les Israélites, à part le peuple juif, adorent l’Éternel. Ils Lui font des sacrifices sur l’autel et Le servent dans le temple, portant des vêtements sacerdotaux. Ce qu’ils espèrent, c’est la réapparition de l’Éternel. Seul Jésus est le Rédempteur de l’humanité et Il est le sacrifice d’expiation qui a racheté l’humanité du péché. C’est-à-dire que le nom de Jésus est venu de l’ère de la Grâce et a commencé à être utilisé en raison de l’œuvre de la rédemption à l’ère de la Grâce. Le nom de Jésus a commencé à être utilisé pour permettre aux gens de l’ère de la Grâce de renaître et d’être sauvés, et c’est un nom particulier pour la rédemption de l’humanité tout entière. Ainsi, le nom de Jésus représente l’œuvre de la rédemption et désigne l’ère de la Grâce. Le nom de l’Éternel est un nom particulier pour le peuple d’Israël qui a vécu sous la loi. Dans chaque ère et chaque étape de l’œuvre, Mon nom n’est pas sans fondement, mais a une signification représentative : chaque nom représente une ère. « L’Éternel » représente l’ère de la Loi et est honorifique pour le Dieu adoré par le peuple d’Israël. « Jésus » représente l’ère de la Grâce et est le nom du Dieu de tous ceux qui ont été rachetés pendant l’ère de la Grâce. Si l’homme avait toujours très envie de voir l’arrivée de Jésus le Sauveur au cours des derniers jours et s’il s’attendait toujours à ce qu’Il arrive sous l’image qu’Il avait en Judée, alors tout le plan de gestion de six mille ans se serait arrêté à l’ère de la rédemption et ne pourrait pas avoir progressé davantage. Par ailleurs, les derniers jours n’arriveraient jamais et l’ère ne serait jamais terminée. C’est parce que Jésus le Sauveur est seulement pour la rédemption et le salut de l’humanité. J’ai pris le nom de Jésus seulement pour tous les pécheurs dans l’ère de la Grâce, mais ce n’est pas le nom par lequel Je vais mettre fin à toute l’humanité. Bien que l’Éternel, Jésus et le Messie représentent tous Mon Esprit, ces noms ne désignent que les différentes ères de Mon plan de gestion et ne Me représentent pas dans Ma totalité. Les noms par lesquels les gens de la terre M’appellent ne peuvent pas définir tout Mon tempérament et tout ce que Je suis. Ce sont simplement des noms différents par lesquels Je suis appelé dans différentes ères. Et ainsi, quand l’ère finale – l’ère des derniers jours – arrive, Mon nom change encore. Je ne dois pas être appelé l’Éternel, ou Jésus, et encore moins le Messie, mais Je dois être appelé le grand Dieu Tout-Puissant Lui-même, et sous ce nom Je mets un terme à toute l’ère.

Extrait de « Le Sauveur est déjà revenu sur une “nuée blanche” », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu peut avoir plusieurs noms, mais parmi ces nombreux noms, aucun ne peut cerner Dieu dans Sa totalité, aucun ne peut représenter pleinement Dieu. Et donc, Dieu a plusieurs noms, mais ces nombreux noms ne peuvent pas exprimer pleinement le tempérament de Dieu, car le tempérament de Dieu est tellement riche qu’il dépasse simplement la capacité de l’homme à Le connaître. Le langage de l’homme est incapable de résumer tout l’être de Dieu. L’homme n’a qu’un vocabulaire limité avec lequel cerner tout ce qu’il connaît du tempérament de Dieu : grand, honorable, merveilleux, insondable, suprême, saint, juste, sage, et ainsi de suite. Trop de mots ! Ce vocabulaire limité est incapable de décrire le peu du tempérament de Dieu dont l’homme a été témoin. Avec le temps, beaucoup de gens ont suggéré d’autres mots qu’ils pensaient mieux à même de décrire la ferveur de leur cœur : Dieu est tellement grand ! Dieu est tellement saint ! Dieu est tellement beau ! Aujourd’hui, des mots humains comme ceux-là ont atteint leur apogée, et pourtant l’homme est toujours incapable de s’exprimer clairement. Et donc, pour l’homme, Dieu a plusieurs noms et Il n’a pas seulement un nom, car l’être de Dieu est tellement riche, et le langage de l’homme est tellement pauvre. Un mot ou un nom particulier n’a pas la capacité de représenter Dieu dans Sa totalité, alors crois-tu qu’Il puisse prendre un nom fixe ? Dieu est si grand et si saint, pourquoi ne Lui permets-tu pas de changer Son nom à chaque nouvelle ère ? Ainsi, dans chaque ère où Dieu accomplit personnellement Sa propre œuvre, Il utilise un nom qui convient à l’ère afin d’englober toute l’œuvre qu’Il entend accomplir. Il utilise ce nom particulier, un nom qui possède une signification temporelle, pour représenter Son tempérament dans cette ère. Dieu utilise ainsi le langage de l’homme pour exprimer Son propre tempérament. Même ainsi, beaucoup de gens, qui ont eu une expérience spirituelle et ont personnellement vu Dieu, sentent néanmoins qu’un nom particulier est incapable de représenter Dieu dans Sa totalité. Hélas, cela ne peut être évité. Alors l’homme n’utilise plus aucun nom pour s’adresser à Dieu, mais L’appelle tout simplement « Dieu ». C’est comme si le cœur de l’homme était plein d’amour, mais aussi en proie à des contradictions, car l’homme ne sait pas comment expliquer Dieu. L’être de Dieu est tellement riche qu’il n’y a tout simplement aucun moyen de Le décrire. Aucun nom par lui-même ne peut résumer le tempérament de Dieu, et aucun nom en lui-même ne peut décrire tout ce que Dieu a et est. Si quelqu’un Me demande : « Quel nom exactement utilises-Tu ? », Je lui dis : « Dieu est Dieu ! » N’est-ce pas le meilleur nom pour Dieu ? N’est-ce pas la meilleure manière de bien cerner le tempérament de Dieu ? Alors, pourquoi consacrer tant d’efforts à la recherche du nom de Dieu ? Pourquoi réfléchir tellement, se priver de nourriture et de sommeil à cause d’un nom ? Le jour viendra où Dieu ne sera pas appelé l’Éternel, Jésus ou le Messie : Il sera simplement appelé le Créateur. À ce moment-là, tous les noms qu’Il aura pris sur la terre arriveront à leur fin, car Son œuvre sur la terre aura pris fin. Après cela, Ses noms ne seront plus. Lorsque toutes les choses se trouveront sous la domination du Créateur, quel besoin aura-t-Il d’un nom très approprié, mais incomplet ? Cherches-tu encore le nom de Dieu maintenant ? Oses-tu encore dire que Dieu est seulement appelé l’Éternel ? Oses-tu encore dire que Dieu peut seulement être appelé Jésus ? Peux-tu assumer le péché de blasphème contre Dieu ? Tu devrais savoir que Dieu n’avait pas de nom à l’origine. Il a pris un, deux ou plusieurs noms seulement parce qu’Il avait une œuvre à faire et qu’Il devait gérer l’humanité. Quel que soit le nom que l’on utilise, ne l’a-t-Il pas librement choisi Lui-même ? Aurait-Il besoin de toi, une de Ses créations, pour faire ce choix ? Le nom par lequel Dieu est appelé est un nom qui s’accorde avec ce que l’homme est capable de comprendre grâce au langage de l’homme, mais ce nom n’est pas quelque chose que l’homme peut complètement cerner. Tu peux seulement dire qu’il y a un Dieu dans le ciel, qu’Il est appelé Dieu, qu’Il est Dieu Lui-même doté d’une grande puissance, tellement sage, tellement élevé, tellement merveilleux, tellement mystérieux et tellement puissant, et puis tu ne peux pas en dire plus. Ce peu de choses est tout ce que tu peux savoir. Cela étant, le simple nom de Jésus peut-il représenter Dieu Lui-même ? À l’arrivée des derniers jours, bien que ce soit encore Dieu qui accomplisse Son œuvre, Son nom doit changer, car c’est une ère différente.

Extrait de « La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 1. Vous témoignez que le Seigneur Jésus est revenu dans les derniers jours et qu’Il a un nouveau nom, Dieu Tout-Puissant. Comment est-ce possible? La Bible dit clairement: « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:12). « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement » (Hébreux 13:8). Nous croyons que le nom du Seigneur Jésus ne peut jamais changer et qu’Il ne peut être appelé par aucun autre nom à Son retour.

Suivant: 3. Vous témoignez que l’Éternel, le Seigneur Jésus et Dieu Tout-Puissant sont les noms de Dieu à différentes ères. J’aimerais vous demander pourquoi Dieu adopte un nom différent à différentes ères? Qu’est-ce que cela signifie?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre