Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Interprétation de la vingt-huitième déclaration

Moins les hommes comprennent les paroles de Dieu, plus ils sont sceptiques face à l’approche de travail de Dieu actuelle ; tel est leur état. Mais cela n’a aucun effet sur l’œuvre de Dieu ; quand Ses paroles atteindront un certain point, le cœur des hommes se laissera naturellement convaincre. Dans leur vie, tous se focalisent sur les paroles de Dieu et ils commencent aussi à aspirer à Ses paroles et, à cause de leur contact continu avec Dieu, ils commencent à se mépriser. Pourtant, Dieu a également prononcé plusieurs paroles telles que : « Quand il a bien saisi toutes Mes paroles, l’homme démontre une stature à la mesure de Mes souhaits, et ses suppliques portent du fruit, ne sont pas vaines ou inutiles ; Je bénis les suppliques de l’humanité quand elles sont sincères, et non des faux-semblants. » En fait, les hommes sont incapables de comprendre complètement les paroles de Dieu, ils peuvent simplement les comprendre superficiellement. Dieu utilise simplement ces paroles pour leur donner un objectif à poursuivre, pour leur faire sentir que Dieu ne fait pas les choses à la légère, mais est sérieux au sujet de Son œuvre, et c’est seulement alors qu’ils auront la foi pour chercher. Et parce que tous les hommes n’implorent que pour eux-mêmes, non pour la volonté de Dieu, mais que Dieu ne change pas d’avis comme de chemise, Ses paroles ont toujours été orientées vers la nature de l’homme. Bien que la plupart des hommes implorent aujourd’hui, ils ne sont pas sincères, c’est juste un prétexte. L’état de tous les hommes, c’est qu’ils « la considèrent comme une « corne d’abondance ». Tous les gens souhaitent acquérir quelque chose de Ma bouche. Qu’il s’agisse des secrets d’État, ou des mystères du ciel, ou de la dynamique du monde spirituel, ou de la destination de l’humanité ». En raison de leur curiosité, les hommes sont tous prêts à chercher ces choses et ne veulent rien gagner du soutien de la vie par les paroles de Dieu. Ainsi, Dieu dit : « L’homme est trop déficient : il a besoin non seulement de “suppléments nutritionnels”, mais encore plus de “soutien mental” et d’un “approvisionnement spirituel”. » Ce sont les conceptions des hommes qui ont conduit à la négativité d’aujourd’hui et c’est parce que leurs yeux physiques sont trop « féodaux » qu’il n’y a pas de vigueur à ce qu’ils disent et font, et ils sont superficiels et négligents en toutes choses. Telles sont les conditions des hommes, non ? Les hommes ne devraient-ils pas se dépêcher et rectifier cela, plutôt que de continuer comme ils sont ? Quel avantage la connaissance de l’avenir a-t-elle pour l’homme ? Pourquoi les hommes réagissent-ils après avoir lu certaines des paroles de Dieu, alors que le reste de Ses paroles n’a aucun effet ? Quand Dieu dit, par exemple : « Je procure un remède pour la maladie de l’homme afin que de meilleurs effets soient produits, afin que tous retrouvent la santé, et que, grâce à Mon traitement, ils puissent retourner à la normalité » comment se fait-il que ces paroles n’aient aucun effet dans les hommes ? Tout ce que Dieu fait n’est-il pas ce qui doit être atteint par l’homme ? Dieu a une œuvre à faire, pourquoi les hommes n’ont-ils pas une voie à suivre ? En cela, ne s’écartent-ils pas de Dieu ? Il y a en fait beaucoup de travail que les hommes devraient faire, par exemple, combien savent-ils du « grand dragon rouge » dans les mots « Détestez-vous vraiment le grand dragon rouge » ? Les paroles de Dieu : « Pourquoi vous l’ai-Je demandé tellement de fois ? » montrent que les hommes ignorent encore la nature du grand dragon rouge, qu’ils restent incapables d’aller plus en profondeur. N’est-ce pas le travail même que l’homme devrait faire ? Comment peut-on dire que l’homme n’a pas de travail ? Si tel était le cas, quelle serait la signification de l’incarnation de Dieu ? Est-ce que Dieu est négligent et superficiel juste pour la forme ? Le grand dragon rouge peut-il être vaincu de cette façon ?

Dieu dit : « J’ai déjà commencé et Je vais amorcer la première étape de Mon travail de châtiment dans la demeure du grand dragon rouge. » Ces paroles visent l’œuvre dans la divinité ; les hommes d’aujourd’hui sont déjà entrés dans le châtiment à l’avance et donc, Dieu dit que c’est la première étape de Son œuvre. Il n’impose pas aux hommes d’endurer le châtiment des désastres, mais celui des paroles, car, lorsque le ton des paroles de Dieu change, les hommes deviennent totalement ignorants ; après cela ils entrent tous dans le châtiment. Et une fois qu’ils ont subi le châtiment, c’est comme Dieu le dit[a] : « Ensuite, vous accomplirez formellement votre devoir et proclamerez formellement Mes éloges sur toute la terre, pour toujours et à jamais ! » C’est une étape de l’œuvre de Dieu, c’est Son plan. De plus, ces hommes de Dieu verront personnellement les méthodes par lesquelles le grand dragon rouge est châtié, de sorte que la catastrophe commence officiellement dans leur monde extérieur. C’est un des moyens par lesquels Dieu sauve les hommes : intérieurement, ils sont châtiés et, extérieurement, la catastrophe arrive, c’est-à-dire que les paroles de Dieu sont accomplies. Ainsi, les hommes préféreraient subir le châtiment que la catastrophe, et c’est à cause de cela qu’ils restent. D’une part, c’est là où l’œuvre de Dieu en est arrivée ; d’autre part, c’est pour que les hommes connaissent tous le tempérament de Dieu. Ainsi Dieu dit : « Mon peuple prend plaisir à Moi, quand le grand dragon rouge est châtié. Mon plan est de provoquer le peuple du grand dragon rouge à se lever et se révolter contre lui ; c’est Ma méthode de perfectionnement de Mon peuple, et aussi une excellente occasion de croissance de vie pour Mon peuple. » Pourquoi est-ce que Dieu prononce ces paroles et que pourtant elles n’attirent pas l’attention des hommes ?

Les pays sont dans un grand chaos, parce que la verge de Dieu a commencé à jouer son rôle sur terre. L’œuvre de Dieu peut être vue dans l’état de la terre. Quand Dieu dit : « les eaux rugiront, les montagnes s’écraseront, les grands fleuves se désintégreront, » c’est le travail initial de la verge sur terre qui a pour résultat que « Tous les foyers sur la terre seront déchirés, et toutes les nations de la terre seront détruites ; finis les jours de réunion entre le mari et la femme, la mère et le fils ne se rencontreront plus jamais, le père et la fille ne s’assembleront plus jamais. Je fracasserai tout ce qu’il y avait sur la terre. » Tel sera l’état général des familles sur terre. Naturellement, cela ne pourrait pas être l’état de toutes, mais c’est l’état de la plupart d’entre elles. D’autre part, cela se réfère aux circonstances qu’expérimenteront les hommes de ce courant dans l’avenir. Cela prédit qu’une fois qu’ils auront subi le châtiment des paroles et que les incroyants auront été soumis à la catastrophe, il n’y aura plus de relations familiales entre les peuples de la terre ; tous seront le peuple de Sinim et tous seront fidèles dans royaume de Dieu. Ainsi, finis les jours de réunion entre le mari et la femme, la mère et le fils ne se rencontreront plus jamais, le père et la fille ne s’assembleront plus jamais. Et ainsi, les familles des hommes sur la terre seront divisées, déchirées en pièces, et ce sera l’œuvre finale que Dieu fera dans l’homme. Et parce que Dieu répandra cette œuvre dans tout l’univers, Il en profite pour clarifier le mot « émotion » pour les hommes, leur permettant ainsi de voir que la volonté de Dieu est de diviser les familles de tous les hommes et de montrer que Dieu utilise le châtiment pour résoudre toutes les disputes familiales entre les hommes. Sinon, il n’y aurait aucun moyen de terminer la dernière partie de l’œuvre de Dieu sur la terre. La dernière partie des paroles de Dieu met à nu la plus grande faiblesse des hommes — ils vivent tous dans l’émotion — et ainsi Dieu n’en évite pas un seul et expose les secrets cachés dans le cœur de tous les hommes. Pourquoi est-il si difficile pour les hommes de se séparer de l’émotion ? Est-ce plus élevé que les normes de la conscience ? La conscience peut-elle accomplir la volonté de Dieu ? L’émotion peut-elle aider les hommes dans l’adversité ? Aux yeux de Dieu, l’émotion est Son ennemi. Cela n’a-t-il pas été clairement affirmé dans les paroles de Dieu ?

Note de bas de page :

[a] Le texte original omet « c’est comme Dieu le dit »

Précédent:Interprétation de la vingt-septième déclaration

Suivant:Interprétation de la vingt-neuvième déclaration

Vous aimerez peut-être également