Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Questions et réponses classiques sur l’évangile du royaume

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Question (1) : Le Seigneur Jésus avait péri sur la croix pour nos péchés, pour pardonner tous nos péchés, Et nous avait rachetés des mains de Satan, pour nous sauver et nous mener vers le royaume des cieux. Bien que nous ayons encore souvent péché et n’ayons pas atteint la sainteté après notre rédemption, Le Seigneur a pardonné nos péchés et nous avons pu être justifiés par la foi. Tant que nous abandonnons tout, œuvrons, nous sacrifions pour le Seigneur, souffrons et payons un prix, nous serons enlevés au royaume des cieux. Ceci est la promesse du Seigneur. Mais certains de nos frères et sœurs ressentent des doutes. Ils pensent que bien que nous œuvrons et labourons pour le Seigneur, Mais péchons souvent et nous confessons et n’avons pas atteint la sainteté. Le Seigneur est saint. Les personnes non sanctifiées ne peuvent pas Le rencontrer. Ma question est : Pouvons-nous, qui avons tout abandonné pour le Seigneur, être élevés vers le royaume des cieux ? Nous ignorons la réponse à cette question. Veuillez en discuter avec nous.

Réponse : Tous les fidèles du Seigneur pensent : Le Seigneur Jésus nous a rédimés par Sa crucifixion, donc tous nos péchés ont été pardonnés. Vu que le Seigneur ne nous considère plus comme des pécheurs, nous sommes justifiés par la foi. Par conséquent, tant que nous pouvons tenir le coup jusqu’à la fin, nous serons sauvés, et nous serons immédiatement élevés au royaume des cieux, au retour du Seigneur. Le point de vue de l’homme est-il correct ? Est-il basé sur la parole de Dieu ? Si ce point de vue n’est pas conforme à la vérité, qu’est-ce qui en résultera ? En tant que fidèles du Seigneur, nous devons toujours agir selon Sa parole. Surtout au sujet de Son retour parmi nous, nous devons faire attention à nous conformer davantage à Sa parole. Nous ne devons jamais agir en considérant les concepts et l’imagination des hommes, autrement la conséquence est facile à deviner. De la même façon dont les Pharisiens ont cloué le Seigneur Jésus à la croix en attendant le Messie. Quel résultat cela apportera-t-il ? Il est vrai que le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de rédemption de l’humanité. Est-ce que cela veut dire que l’œuvre de salut de Dieu pour l’humanité est terminée ? L’homme peut-il être directement enlevé au royaume des cieux par sa foi dans le Seigneur Jésus ? Aucun homme ne peut appréhender ce problème. Le Seigneur Jésus a dit : « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7:21). « Vous serez saints, car je suis saint » (1 Pierre 1:16). Nous pouvons voir à partir de la parole de Dieu que, ceux qui sont admis au royaume des cieux doivent être délivrés de leurs péchés et purifiés. Ils suivent tous la voie qui mène à Dieu, Lui obéissent, L’aiment et L’adorent. Car Dieu est saint, et la vie au royaume des cieux est une vie pour que l’humanité vive avec Dieu. À moins d’être sanctifiées, nous ne sommes pas dignes d’entrer dans le royaume de Dieu. Ainsi, les gens peuvent penser que l’on est digne d’entrer au royaume des cieux simplement parce que nos péchés ont été pardonnés. C’est une interprétation totalement erronée de la volonté de Dieu, et elle vient purement de la logique et de l’imagination de l’homme. Les péchés des hommes ont été pardonnés par le Seigneur. C’est vrai. Mais Il n’a jamais dit que le pardon des péchés des hommes signifiait qu’ils étaient purs et pouvait entrer au royaume des cieux. C’est un fait que personne ne peut nier. Pourquoi les fidèles du Seigneur pensent-ils tous qu’ils peuvent entrer dans le royaume des cieux parce que leurs péchés ont été pardonnés ? Sur quelle base s’appuient-ils ? Qui leur a donné l’autorité de dire cela ? Beaucoup de gens diront qu’une telle conclusion a été atteinte en se basant sur les paroles de Paul et des autres apôtres. Mais, dites-moi, leurs paroles peuvent-elles représenter le Seigneur Jésus ? Peuvent-elles représenter le Saint-Esprit ? Les mots des hommes, même inscrits dans la Bible, peuvent-ils être considérés comme la parole de Dieu ? Il y a une chose que nous pouvons voir clairement dans la Bible : Les personnes jugées dignes par Dieu écoutent toutes Sa parole et obéissent à Son œuvre. Ils suivent la voie de Dieu, et seules ces personnes sont qualifiées pour hériter de la promesse de Dieu. Une telle chose ne saurait être niée. Nous savons tous que, bien que les péchés des hommes aient été pardonnés grâce à leur foi, ils ne sont pas devenus purs et qu’ils pèchent souvent et s’opposent à Dieu. Dieu nous a dit clairement, « Vous serez saints, car je suis saint » (1 Pierre 1:16). « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7:21). De la parole de Dieu, nous pouvons déterminer que les hommes ne sont pas dignes d’entrer dans le royaume des cieux bien que leurs péchés aient été pardonnés. Ils doivent atteindre la sainteté et devenir ceux qui font la volonté de Dieu avant de pouvoir y entrer. Cela ne fait aucun doute. Donc, comprendre la volonté de Dieu n’est pas une chose aisée. Le fait que nos péchés aient pardonné ne veut pas dire que nous avons été purifiés. L’homme doit intégrer certaines réalités de la vérité et recevoir l’approbation de Dieu. C’est uniquement à ce moment qu’il sera digne d’entrer au royaume des cieux. Si les hommes n’aiment pas la vérité, en sont fatigués ou la détestent, se battant uniquement pour les récompenses et la couronne mais ne se souciant jamais d’écouter ou d’agir selon la volonté de Dieu, ne sont-ils pas des mécréants ? Comment le Seigneur peut-Il les juger dignes ? Tout comme les Pharisiens hypocrites, ils ne parviendront pas à entrer dans le royaume des cieux mêmes si leurs péchés étaient pardonnés. C’est incontestable. Il y a autre chose. Le Seigneur Jésus a pardonné les péchés des hommes ; à quoi le mot « péché » fait-il référence ici ? Quels péchés les hommes confessent-ils lorsqu’ils ont la foi ? Les péchés que les hommes commettent se réfèrent principalement aux péchés qui violent les lois et les commandements de Dieu et vont à l’encontre de Sa parole. Les hommes seront condamnés et sévèrement punis par la loi quand ils désobéissent aux lois et aux commandements de Dieu. C’est la raison pour laquelle le Seigneur Jésus est venu pour faire une œuvre rédemptrice. Par conséquent, tant que les hommes prient au nom du Seigneur Jésus, avouent leurs péchés et se repentissent, leurs péchés seront pardonnés et ils ne seront plus condamnés et punis par la loi. Dieu ne les verra plus comme des pécheurs. Ainsi, l’homme pourra directement prier et en appeler à Dieu, pour profiter de Sa grâce abondante et de Sa vérité. Voici le véritable sens d’« être sauvé » que l’homme mentionne couramment à l’Ère de la Grâce. Ce « être sauvé » n’équivaut pas au salut et à l’entrée finale dans le royaume des cieux pour l’homme. C’est même complètement différent. Car le Seigneur Jésus n’a jamais dit que les hommes pourraient entrer au royaume des cieux après avoir été sauvés et leurs péchés pardonnés. 

Lisons la parole de Dieu Tout-Puissant : « À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que tu croyais en Lui, Il te rachetait ; si tu croyais en Lui, tu n’étais plus un pécheur, tu avais été relevé de tes péchés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu chez ceux qui croyaient et cela devait être retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement acquis par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que tu croies, tu n’appartiendrais plus jamais au péché » (« La vision de l’œuvre de Dieu (2) », La Parole apparaît dans la chair). « Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons. Après des milliers d’années de la corruption de Satan, les hommes ont déjà en eux une nature qui s’oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus que la rédemption payant un prix élevé pour racheter l’homme alors que sa nature empoisonnée à l’intérieur n’était pas éliminée. L’homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d’être digne de servir Dieu. Grâce à ce travail de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de la saleté et de la corruption de leur substance, et ils pourront être complètement transformés et purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière […] Même si l’homme est racheté et si ses péchés sont pardonnés, cela est considéré comme si Dieu avait oublié les transgressions de l’homme et n’avait pas traité l’homme en conformité avec les transgressions de l’homme. Toutefois, lorsque l’homme vit dans la chair et qu’il n’a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. Cela est la vie que l’homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon. La majorité des hommes pèchent dans la journée pour se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d’expiation est toujours efficace pour l’homme, il ne peut pas sauver l’homme du péché. Seulement la moitié de l’œuvre du salut a été achevée, car l’homme a encore un tempérament corrompu » (« Le mystère de l’incarnation (4) », La Parole apparaît dans la chair). La parole de Dieu est très claire sur ce point. Cela parait si facile à comprendre. Durant l’Ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a seulement réalisé l’œuvre rédemptrice. Les péchés des hommes ont été pardonnés et ils ont été justifiés par la foi. Ils ont donc été sauvés. Toutefois, le Seigneur Jésus n’a jamais dit que les hommes pourraient entrer au royaume des cieux après que leurs péchés soient pardonnés. C’est parce que le Seigneur Jésus a pardonné aux hommes leurs péchés, mais pas leur nature nature satanique. Arrogance, égoïsme, tromperie, méchanceté et les autres aspirations corrompues qui demeurent en nous, et sont plus profondément enfouies et plus tenaces que les péchés. Si notre nature satanique qui nous pousse à nous opposer à Dieu et notre tempérament corrompu demeure ne sont pas résolues, nous pouvons toujours commettre de nombreux péchés même si ce n’est pas notre volonté et même des péchés plus graves et hideux que le viol des lois. Pourquoi les Pharisiens ont-ils condamné le Seigneur Jésus, pourquoi se sont-ils dressés contre Lui, et L’ont même crucifié ? Ce fait suffit à prouver que si la nature satanique des hommes n’est pas résolue, ils peuvent encore pécher, s’opposer à Dieu et Le trahir.

Nous avons tous cru dans le Seigneur pendant de nombreuses années et avons réalisé quelque chose d’après nos expériences personnelles. Bien que nos péchés soient pardonnés, nous pouvons encore commettre des péchés sans pouvoir nous en empêcher. Nous mentons ou trompons les autres pour la gloire, la fortune et le statut, trouvons une excuse et ergotons en toutes choses, montons des coups montés ou rejetons la faute sur les autres, afin d’éviter la responsabilité. Dans diverses catastrophes, épreuves et tribulations, nous pouvons encore nous plaindre de Dieu et Le trahir ; lorsque l’œuvre de Dieu ne se conforme pas à nos notions, nous pouvons nier, juger et nous opposer à Dieu. Bien que nous croyions en Dieu de nom, nous pouvons encore adorer et suivre des hommes ; une fois que nous avons un statut, nous pouvons encore nous exalter et témoigner pour nous, tout comme les prêtres principaux, les scribes et les pharisiens se tiennent à la place de Dieu et laissent les autres les adorer et les admirer. Nous pouvons même détourner et profiter des offrandes destinées à Dieu, nous pouvons encore envier les talentueux et agir selon nos préférences personnelles ; et pire, nous pouvons suivre la chair et l’émotion, former des factions et des groupes, hisser d’autres drapeaux, former nos propres cliques et établir nos propres royaumes. Il s’agit de faits prouvés. Ceci montre que si la nature et le tempérament sataniques des hommes ne sont pas résolues, nous ne serons pas dignes d’entrer au royaume des cieux même si nos péchés sont pardonnés mille ou dix mille fois. Le fait que nous puissions encore pécher et nous opposer à Dieu prouve que nous sommes encore de l’engeance de Satan, que nous nous élevons contre Dieu et sommes Ses ennemis, et à cause de cela, nous serons surement condamnés par Dieu et nous recevrons une punition. Comme la Bible le dit : « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles » (Hébreux 10:26-27). Lisons certaines paroles de Dieu Tout-Puissant : « Un pécheur comme toi, toi qui viens d’être racheté, qui n’as pas été transformé ou perfectionné par Dieu, peux-tu être selon le cœur de Dieu ? Quant à toi, toi qui reflète encore le vieil homme, il est vrai que tu as été sauvé par Jésus, et que tu n’es pas compté comme un pécheur à cause du salut de Dieu, mais cela ne prouve pas que tu ne sois pas un pécheur et ne sois pas impur. Comment peux-tu être saint si tu n’as pas été transformé ? À l’intérieur, tu es assailli par l’impureté, l’égoïsme et la bassesse, mais tu souhaites toujours descendre avec Jésus. La chance te sourirait à ce point ! Tu as raté une étape dans ta foi en Dieu : tu as simplement été racheté, mais n’as pas été transformé. Pour que tu sois selon le cœur de Dieu, Dieu doit personnellement te transformer et te purifier ; si tu es seulement racheté, tu seras incapable d’atteindre la sainteté. De cette façon, tu ne seras pas qualifié pour partager les bénédictions de Dieu, car tu as raté une étape de l’œuvre de la gestion de l’homme par Dieu, qui est l’étape clé de la transformation et du perfectionnement. Et donc toi, un pécheur qui vient d’être racheté, tu es incapable de recevoir directement l’héritage de Dieu » (« Concernant les appellations et l’identité », La Parole apparaît dans la chair). On peut remarquer que l’homme est racheté par le Seigneur Jésus, mais qu’il vit toujours avec sa nature satanique, péche constamment et résiste à Dieu. Il doit passer par le jugement et la purification de Dieu lors des derniers jours, de manière à être entièrement délivré de ses péchés et être selon le cœur de Dieu. Seulement ainsi peut-il être digne d’entrer au royaume des cieux. En fait, le Seigneur Jésus a dit : « Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi » (Jean 14:2-3). Le Seigneur est allé préparer une place pour nous, et une fois qu’elle sera prête, Il reviendra pour nous recevoir. Ici « recevoir » signifie en fait que Dieu s’arrangera pour que nous naissions dans les derniers jours, et quand le Seigneur reviendra pour œuvrer, Il nous enlèvera face à Son trône pour recevoir le jugement, la purification et la perfection de Sa parole, et ensuite, faire de nous des vainqueurs avant la catastrophe. Nous recevoir est un processus pour nous purifier et nous perfectionner. Maintenant, le Seigneur est venu sur terre pour réaliser l’œuvre de jugement des derniers jours, et nous avons été enlevés devant le trône de Dieu, vivant avec Lui. La prophétie du Seigneur de nous recevoir ne s’est-elle pas totalement accomplie ? Quand les grands désastres se termineront, le royaume de Christ sera réalisé sur terre. Et tous ceux qui survivront aux catastrophes et aux épreuves deviendront des habitants du royaume des cieux.

Peut-être que quelqu’un se demanderait si les apôtres comme Paul, et tous ceux qui ont souffert et se sont sacrifiés pour le Seigneur, sont tous dignes d’être enlevés ? Comme Paul l’a dit : « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée » (2 Timothée 4:7-8). Beaucoup de personnes croient, que vu que Paul a pu recevoir la couronne de justice en œuvrant dur pour le Seigneur, tant que nous faisons un dur labeur et œuvrons pour le Seigneur comme Paul l’a fait, nous ne pouvons pas aussi hériter de la couronne de justice et entre au royaume des cieux ? Est-ce vraiment le cas ? Est-ce que la vision de Paul a des fondations dans la parole de Dieu ? Est-ce que le Seigneur Jésus a jamais dit que Paul pouvait gagner des récompenses et obtenir la couronne ? Le Saint-Esprit a-t-Il jamais témoigné que Paul pouvait entrer dans le royaume des cieux ? Rien de tout ceci n’est écrit dans la Bible. Donc, les mots de Paul n’ont aucun fondement. Et ne nous pouvons pas nous appuyer sur les paroles de Paul comme base pour entrer dans le royaume des cieux, À propos de la vie éternelle et de l’entrée au royaume des cieux, le Seigneur s’est exprimé clairement, « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité » (Matthieu 7:21-23). Le Seigneur Jésus a été très clair. Il n’y a que quand on se défait de ses péchés, qu’on atteint la sainteté et qu’on est capable d’obéir à la volonté de Dieu, qu’on peut entrer dans le royaume des cieux. Si les hommes se sacrifient et œuvrent dur pour le Seigneur sur la base de la passion, mais s’opposent souvent à Dieu et commettent des péchés, n’obéissant pas à la voie de Dieu, alors ils sont des mécréants et n’entreront jamais dans le royaume des cieux. Cependant, Paul a dit qu’il serait récompensé et entrerait dans le royaume des cieux parce qu’il avait combattu le bon combat, achévé son parcours et gardé sa foi. N’est-ce pas à l’opposé des paroles du Seigneur Jésus ? Selon Paul, tant que quelqu’un œuvre durement pour le Seigneur, il peut être récompensé et entrer dans le royaume des cieux. Si c’était le cas, ces Juifs Pharisiens qui ont voyagé à travers le monde en évangélisant, mais qui se sont opposés au Seigneur Jésus et l’ont condamné, N’ont-ils pas tous mérité d’entrer au royaume des cieux ? Et ceux qui prêchent et exorcisent les démons au nom du Seigneur, mais ne suivent pas les voies de Dieu, ne devraient-ils pas aussi être dignes d’entrer dans le royaume des cieux ? Ce point de vue n’est-il pas trop ridicule ? Ces Juifs Pharisiens, pourquoi leurs efforts ne peuvent-ils pas être approuvés par le Seigneur Jésus ? Premièrement parce qu’ils ont souffert pour évangéliser mais qu’ils avaient en réalité leurs propres bénéfices et récompenses. Dieu est juste, et Il regarde dans le fond du cœur des hommes. Quand le Seigneur Jésus vint pour accomplir Sa mission, ils ont été complètement révélés. Pour conserver leur position et leur travail, ils ont sauvagement condamné et se sont opposés au Seigneur Jésus, faisant de Lui un ennemi et Le crucifiant sur la croix. Et pour cela, ils furent maudits et punis par Dieu. C’est bien connu.

Qu’en est-il des gens religieux aux derniers jours ? Plusieurs sont pareils aux Juifs Pharisiens. Bien qu’ils travaillent dur pour le Seigneur, tous leurs efforts sont dictés par leur désir de gagner des bénédictions. Ils font tout pour obtenir leurs couronnes et des récompenses plutôt que pour suivre les paroles du Seigneur et Lui obéir. C’est pour cette raison qu’ils agissent selon leurs propres désirs, leurs propres plaisirs, tout en œuvrant et en se dépensant pour Lui. Pour satisfaire leur désir de célébrité et de statut, ils exultent et témoignent d’eux-mêmes, forment des groupes, et établissent leurs propres royaumes. Et même pire, après avoir fait quelques travaux et souffert un peu plusieurs deviennent prétentieux et affichent leur supériorité. Ils demandent avec assurance les bénédictions de Dieu pour le royaume des cieux. Comment de telles personnes pourraient-elles obtenir l’approbation de Dieu ? De plus, confrontés à l’œuvre de Dieu pour le jugement des derniers jours ces pasteurs religieux et aînés, refusent non seulement d’accepter, mais résistent sauvagement et condamnent Dieu Tout-Puissant, juste pour protéger leurs statuts et leurs revenus. Ils crucifient à nouveau Dieu, et ont déjà provoqué la colère de Dieu. Oui. N’est-ce pas vrai ? Ne vous en êtes-vous pas déjà rendu compte ? Les faits le prouvent, le sacrifice et les souffrances des gens ne signifient pas qu’ils sont dignes d’entrer dans le royaume des cieux. S’ils refusent de pratiquer la parole du Seigneur, ou d’obéir à Ses commandements, et que tout ce qu’ils font n’exprime pas leur amour et leur obéissance envers le Seigneur, mais plutôt leur désir d’obtenir les bénédictions et d’aller au ciel, alors ils trichent et essaient de se servir de Dieu. Dieu n’approuve pas de telles personnes, peu importe l’ampleur de leurs travaux ou de leurs souffrances. Comme le dit Dieu Tout-Puissant « Les gens paraissent s’occuper et se dépenser et travailler pour Dieu, mais en fait, au plus profond de leur cœur, ils calculent la prochaine étape pour gagner les bénédictions ou diriger et exercer le pouvoir. On peut dire que, tout en se jouant de Dieu, dans leurs cœurs ils sont toujours en train de comploter contre Dieu. Un tel état est profondément répugnant et douloureux à Dieu ; le tempérament de Dieu ne Lui permet pas d’être déçu ou d’être trompé par qui que ce soit » (Déclarations et témoignages du Christ au commencement). « Tu dis que tu as toujours souffert en suivant Dieu, que tu L’as suivi à travers monts et vaux, et que tu as partagé avec Lui les bonnes et les mauvaises choses, mais tu n’as pas vécu les paroles prononcées par Dieu ; Tu veux seulement courir après Dieu chaque jour, et tu n’as jamais pensé à vivre une vie de sens. Tu dis que, en tout cas, tu crois que Dieu est juste : Tu as souffert pour Lui, tu Lui as couru après, et tu t’es dévoué pour Lui, et tu as travaillé dur malgré ne pas avoir reçu de reconnaissance ; Il va sûrement Se rappeler de toi. Il est vrai que Dieu est juste, mais cette justice n’est pas contaminée par les impuretés : elle ne contient aucune volonté humaine, et elle n’est pas tachée par la chair ni par les transactions humaines. Tous ceux qui sont rebelles et en opposition, et qui ne respectent pas Sa voie seront punis ; Aucun n’est pardonné, et personne n’est épargné ! » (« Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair). « Tu dois savoir quel genre de personnes Je cherche ; ceux qui sont impurs ne sont pas autorisés à entrer dans le Royaume, ceux qui sont impurs ne sont pas autorisés à souiller la terre sainte. Bien que tu aies beaucoup travaillé, et que tu aies travaillé pendant de nombreuses années, à la fin si tu es toujours déplorablement dégoûtant – il est intolérable pour le ciel que tu veuilles entrer dans Mon Royaume ! Depuis la création du monde jusqu’à ce jour, Je n’ai jamais offert un accès facile à Mon royaume à ceux qui cherchent à gagner Ma faveur. C’est une loi céleste, et personne ne peut la transgresser ! […] Si tu ne penses qu’aux récompenses, et ne cherches pas à changer ton propre tempérament, alors tous tes efforts seront en vain – et ceci est une vérité immuable ! » (« Succès ou échec, tout dépend du chemin que l’homme emprunte », La Parole apparaît dans la chair). D’après les paroles de Dieu, nous voyons que Dieu est saint et juste, alors Il ne permet pas aux impurs et aux corrompus d’entrer dans Son royaume. Oui. Ceci est décidé par la nature juste de Dieu. Donc, les hommes devront obéir et subir le jugement et la purification de Dieu dans les derniers jours pour atteindre la vérité, rejeter leur nature corrompue et appartenir à Dieu avant d’être sauvés et entrer dans le royaume des cieux. C’est un fait. Personne ne peut le nier.

Extrait du scénario du film « Le réveil après le rêve »

Précédent:Question (1) Maintenant, le Seigneur Jésus est revenu et Il a un nouveau nom – Dieu Tout-Puissant. La Parole apparaît dans la chair qui est exprimé par Dieu Tout-Puissant, c’est la voix de l’époux. Pourtant, aujourd’hui, beaucoup de frères et sœurs sont encore incapables de discerner la voix de Dieu. Et donc, aujourd’hui nous avons invité les témoins de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Nous les avons invités pour partager avec nous la façon d’identifier la voix de Dieu. Ainsi, nous saurons comment déterminer si Dieu Tout-Puissant est le retour du Seigneur Jésus.

Suivant:Question (2) : Alors comment Dieu Tout-Puissant réalise-t-il l’œuvre du jugement dans les derniers jours ? Comment est-ce qu’Il juge l’homme, le purifie, et le rend parfait par la parole qu’Il exprime ? Ce sont les vérités que nous devons connaître d’urgence. Si nous arrivons à avoir une certaine compréhension de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant, Cela veut dire que nous entendons réellement la voix de Dieu et sommes enlevés devant le trône de Dieu. S’il vous plaît, parlez-nous plus de ce sujet.

Vous aimerez peut-être également