Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Parler de destination

Chaque fois que la destination est mentionnée, vous la traitez avec un sérieux particulier ; vous êtes tous particulièrement sensibles quant à ce sujet. Certaines personnes ont hâte de se prosterner devant Dieu afin de finir par avoir une bonne destination. Je peux M’identifier à votre empressement qui n’a pas besoin d’être exprimé par des mots. Vous ne voulez absolument pas que votre chair tombe dans le désastre, et même plus, vous ne voulez pas descendre dans une punition de longue durée dans le futur. Vous espérez seulement vivre plus librement et facilement. Alors, vous vous sentez particulièrement anxieux chaque fois que la destination est mentionnée, craignant profondément que si vous n’êtes pas assez attentifs, vous pourriez offenser Dieu et être sujet à la rétribution correspondante. Vous n’avez pas hésité à faire des compromis dans l’intérêt de votre destination, et beaucoup d’entre vous qui étaient autrefois sournois et désinvoltes sont même soudainement devenus spécialement gentils et sincères ; votre sincérité donne même des frissons. Vous êtes quand même tous honnêtes de cœur et, du début à la fin, vous vous êtes ouverts à Moi sans cacher aucun des secrets dans votre cœur, furent-ils plainte, tromperie ou dévotion. Somme toute, vous M’avez franchement « confessé » ces choses essentielles dans vos plus grandes profondeurs. Évidemment, Je n’ai jamais évité de pareilles choses, parce qu’elles sont devenues ordinaires pour Moi. Vous préfèreriez entrer dans l’étang de feu pour votre destination finale plutôt que de perdre un seul brin de cheveux pour gagner l’approbation de Dieu. Ce n’est pas que Je suis trop dogmatique avec vous ; c’est que votre cœur de dévotion est particulièrement inadéquat pour supporter tout ce que Je fais. Il se peut que vous ne compreniez pas ce que Je veux dire, alors laissez-moi vous donner une simple explication : ce dont vous avez besoin n’est pas la vérité et la vie ; ce n’est pas les principes relatifs à votre comportement et ce n’est particulièrement pas Mon œuvre soignée. Ce dont vous avez besoin, c’est tout ce que vous possédez dans la chair : richesse, statut, famille, mariage, etc. Vous êtes complètement indifférents à Mes paroles et Mon œuvre, alors Je peux résumer votre foi en un mot : tiède. Vous ferez n’importe quoi pour réaliser les choses auxquelles vous vous consacrez absolument, mais J’ai découvert que vous ne négligez pas tout dans l’intérêt des sujets concernant votre croyance en Dieu. Plutôt, vous êtes juste relativement loyaux et relativement sérieux. C’est pourquoi Je dis que ceux qui n’ont pas un cœur de sincérité absolue sont défaillants dans leur croyance en Dieu. Réfléchissez attentivement. Y a-t-il beaucoup de défaillants parmi vous ?

Vous devriez savoir que le succès s’obtient grâce aux propres actes des gens ; lorsque les gens ne réussissent pas, mais plutôt échouent, cela aussi est dû à leurs propres actes, pas à l’impact d’autres facteurs. Je crois que vous feriez tout ce qu’il faut pour accomplir quelque chose qui est plus difficile et implique plus de souffrance que de croire en Dieu, et que vous le traiteriez avec un grand sérieux. Vous ne seriez même pas prêts à faire la moindre erreur ; c’est là le genre d’efforts inlassables auxquels vous avez tous consenti dans vos propres vies. Vous êtes même capables de Me tromper dans la chair dans des circonstances où vous ne tromperiez aucun membre de votre propre famille. C’est là votre comportement habituel et le principe que vous appliquez dans votre vie. Ne cultivez-vous toujours pas une fausse image pour Me tromper dans l’intérêt de votre destination et pour avoir une belle et heureuse destination ? Je suis conscient que votre dévotion et votre sincérité ne sont que temporaires ; vos aspirations et le prix que vous payez ne sont-ils pas que pour le présent et non pour l’avenir ? Vous voulez seulement fournir un dernier effort pour obtenir une belle destination. Votre intention n’est que de faire un échange ; ce n’est pas pour que vous ne soyez pas redevables à la vérité et ce n’est particulièrement pas pour Me rendre le prix que J’ai payé. En un mot, vous voulez seulement employer votre habileté, mais vous ne voulez pas lutter pour elle. N’est-ce pas là votre désir sincère ? Vous ne devez pas vous déguiser et, même plus, ne devez pas vous creuser la cervelle sur votre destination au point où vous soyez incapables de manger ou de dormir. N’est-ce pas vrai que votre destination aura été déterminée à la fin ? Vous devriez faire votre devoir au mieux de votre capacité avec des cœurs ouverts et sincères et être disposés à faire ce qu’il faut. Comme vous l’avez dit, quand le jour viendra, Dieu ne maltraitera pas quelqu’un qui aura souffert ou payé un prix pour Lui. Ce genre de conviction mérite d’être gardée et vous ne devriez jamais l’oublier. C’est seulement de cette manière que Je peux apaiser Mon esprit à votre sujet. Autrement Je ne pourrai jamais apaiser Mon esprit à votre sujet et vous serez à jamais les objets de Mon dégoût. Si vous pouvez tous suivre votre conscience et donner votre tout pour Moi, ne ménager aucun effort pour Mon œuvre et consacrer une vie d’efforts pour Mon œuvre d’Évangile, alors Mon cœur ne sautera-t-il pas souvent de joie pour vous ? Ne serai-Je pas entièrement capable d’apaiser Mon cœur à votre sujet ? C’est une honte que ce que vous pouvez faire n’est qu’une misérable et infime partie de ce à quoi Je M’attends ; dans ce cas, comment pouvez-vous avoir le culot de rechercher auprès de Moi ce que vous espérez ?

Votre destination et votre destin sont très importants pour vous ; ils sont des plus sérieuses préoccupations. Vous croyez que si vous ne faites pas les choses avec grand soin, cela équivaudra à n’avoir aucune destination et à la destruction de votre destin. Mais ne vous est-il jamais venu à l’esprit que si les efforts que l’on déploie sont simplement pour l’intérêt de sa destination, ils ne sont qu’une œuvre infructueuse ? De pareils efforts ne sont pas authentiques ; ils sont faux et trompeurs. Si c’est le cas, ceux qui travaillent pour leur destination recevront leur défaite définitive, parce que les échecs dans la croyance des hommes en Dieu surviennent à cause de la tromperie. J’ai précédemment dit que Je n’aime pas être flatté ou encensé, ou traité avec enthousiasme. J’aime les gens honnêtes qui font face à Ma vérité et à Mes attentes. Encore plus, J’aime que les gens soient capables de montrer le plus grand soin et la plus grande considération pour Mon cœur et qu’ils puissent même tout abandonner à cause de Moi. C’est seulement de cette façon que Mon cœur peut être réconforté. En ce moment, combien y a-t-il de choses à votre sujet que Je déteste ? Combien de choses y a-t-il à votre sujet que J’aime ? Personne d’entre vous ne s’est-il rendu compte de toute la laideur dont vous avez fait montre pour l’intérêt de votre destination ?

Dans Mon cœur, Je ne souhaite pas être offensant envers quelque cœur qui est positif et motivé et Je ne souhaite particulièrement pas diminuer l’énergie de quiconque fait fidèlement son devoir ; néanmoins, Je dois rappeler à chacun de vous vos défaillances et l’âme dégoûtante au plus profond de votre cœur. Le but en faisant cela est d’espérer que vous soyez capables d’offrir votre vrai cœur en faisant face à Mes paroles, parce que ce que Je hais le plus, c’est la supercherie des gens envers Moi. J’espère seulement que dans la dernière étape de Mon œuvre vous soyez capables d’agir de façon remarquable, entièrement dévoués et que vous ne soyez plus tièdes. Bien sûr, J’espère aussi que vous ayez tous une bonne destination. Toutefois, J’ai toujours Ma propre exigence, qui est que vous preniez la meilleure décision en M’offrant votre unique et ultime dévotion. Si quelqu’un n’a pas cette unique dévotion, cette personne deviendra sûrement le trésor de Satan et Je ne continuerai pas à l’utiliser. Je l’enverrai à la maison pour que ses parents s’occupent d’elle. Mon œuvre vous a été très utile ; ce que J’espère obtenir de vous est un cœur qui est honnête et positif, mais jusqu’à présent Mes mains demeurent vides. Pensez à cela : quand un jour Je serai toujours si amer à ne pas pouvoir parler, quelle sera Mon attitude envers vous ? Serai-Je aussi amical ? Mon cœur sera-t-il aussi tranquille ? Comprenez-vous les sentiments d’une personne qui a soigneusement cultivé, mais n’a pu récolter un quelconque grain ? Comprenez-vous combien grande est la blessure de quelqu’un à qui on a porté un grand coup ? Pouvez-vous goûter à l’amertume d’une personne pleine d’espoir qui doit se séparer de quelqu’un en mauvais termes ? Avez-vous vu la colère d’une personne qui a été provoquée ? Pouvez-vous connaître le sentiment d’urgence vindicative d’une personne qui a été traitée avec hostilité et malhonnêteté ? Si vous comprenez la mentalité de ces personnes, Je pense qu’il ne vous devrait pas être difficile d’imaginer l’attitude qu’aura Dieu à l’heure de Sa rétribution. Pour finir, J’espère que vous ferez tous de sérieux efforts dans l’intérêt de votre propre destination ; néanmoins, vous feriez mieux de ne pas user de moyens fourbes dans vos efforts, sinon Je serai toujours déçu de vous dans Mon cœur. À quoi conduit cette déception ? Ne vous trompez-vous pas ? Ceux qui pensent à leur destination, mais la détruisent, ne peuvent absolument pas être sauvés. Même si de telles personnes deviennent exaspérées, qui sympathisera avec elles ? Somme toute, Je continue de souhaiter que vous ayez une convenable et bonne destination. Même plus, Je n’espère qu’aucun de vous ne tombe dans le désastre.

Précédent:Envers qui es-tu loyal ?

Suivant:Trois admonitions

Vous aimerez peut-être également