Chapitre 113

Ma sagesse est en chacune des mesures que je prends, mais l’homme est fondamentalement incapable de comprendre cette sagesse ; l’homme ne peut voir que Mes actions et Mes paroles, pas Ma gloire ni l’apparition de Ma personne, car l’homme n’a fondamentalement pas cette capacité. Donc, sans que J’opère de changements chez l’homme, Mes fils premiers-nés et Moi retournerons à Sion et changerons de forme pour que l’homme puisse voir Ma sagesse et Mon omnipotence. La sagesse et l’omnipotence qui sont les Miennes, que l’homme voit maintenant, ne sont qu’une petite partie de Ma gloire et ne méritent même pas d’être mentionnées. De là, on peut voir que Ma sagesse et Ma gloire sont infinies – incommensurablement profondes – et que l’esprit de l’homme est fondamentalement incapable de les considérer ou de les comprendre. Construire le royaume est le devoir des fils premiers-nés et c’est aussi Mon travail. C’est-à-dire que c’est une partie de Mon plan de gestion. La construction du royaume n’est pas pareille à la construction de l’Église ; puisque Mes fils premiers-nés et Moi sommes Ma personne et le royaume, alors quand Mes fils premiers-nés et Moi entrerons sur le mont Sion, la construction du royaume aura été achevée. Pour le dire autrement, la construction du royaume est une étape dans l’œuvre : l’étape de l’entrée dans le monde spirituel. (Cependant, tout ce que J’ai fait depuis la création du monde a été fait pour cette étape. Bien que Je dise que c’est une étape, en réalité ce n’est pas du tout une étape.) Ainsi, J’utilise tous les exécutants dans le service de cette étape et, par conséquent, durant les derniers jours, un grand nombre de gens se retireront ; ils rendent tous service aux fils premiers-nés. Quiconque fait preuve de bonté envers ces exécutants mourra par Mes malédictions. (Tous les exécutants représentent les complots du grand dragon rouge et sont tous des laquais de Satan, donc ceux qui leur accordent leur bonté sont complices du grand dragon rouge et ils appartiennent à Satan.) J’aime tous ceux que J’aime et méprise toutes les cibles de Mes malédictions et de Mon feu. Êtes-vous également capables de faire cela ? Il est certain que Je ne pardonnerai pas à celui qui se dressera contre Moi et je ne l’épargnerai pas non plus ! En faisant chaque acte, Je fais en sorte qu’un grand nombre d’exécutants Me servent. Ainsi, on peut voir que tout au long de l’histoire, tous les prophètes et apôtres ont rendu service pour l’étape d’aujourd’hui, et qu’ils ne sont pas selon Mon cœur, ne viennent pas de Moi. (Bien que la plupart d’entre eux Me soient loyaux, aucun ne M’appartient. Ainsi, ils se démènent pour établir la fondation de cette dernière étape pour Moi, mais tous leurs efforts sont inutiles en ce qui les concerne.) Par conséquent, encore plus durant les derniers jours, un grand nombre de personnes se retireront. (La raison pour laquelle Je parle d’un « grand nombre », c’est que Mon plan de gestion est arrivé à sa fin, la construction de Mon royaume a réussi et les fils premiers-nés se sont assis sur le trône.) Tout cela est dû à l’apparition des fils premiers-nés. Parce que les fils premiers-nés sont apparus, le grand dragon rouge tente de causer des dommages par tous les moyens possibles et épuise toutes les possibilités. Il envoie toutes sortes de mauvais esprits qui viennent exécuter du service pour Moi, qui ont montré leur vrai visage dans la période actuelle et qui ont tenté d’interrompre Ma gestion. Ces derniers ne peuvent être vus à l’œil nu : ils ne sont que des choses du monde spirituel. Ainsi, les gens ne croient pas qu’il y aura un grand nombre de personnes qui se retireront, pourtant Je sais ce que Je fais, Je comprends Ma gestion : c’est la raison pour laquelle il ne faut pas laisser l’homme intervenir. (Viendra un jour où toutes les sortes d’esprits méchants et vils révéleront leur véritable identité et tous les hommes seront sincèrement convaincus.)

J’aime Mes fils premiers-nés, mais ceux qui sont les descendants du grand dragon rouge et qui M’aiment avec beaucoup de sincérité, Je ne les aime pas du tout ; en fait, Je les méprise d’autant plus. (Ces gens ne viennent pas de Moi, et même s’ils montrent de bonnes intentions et disent les mots agréables, tout cela n’est qu’un complot du grand dragon rouge, et donc, Je les hais jusqu’à la moelle de Mes os.) C’est Mon tempérament et c’est Ma justice dans son entièreté. L’homme ne peut pas le comprendre du tout. Pourquoi Ma justice est-elle révélée dans sa totalité ici ? De cela, on peut percevoir Mon tempérament, qui ne souffre aucune offense. Je peux aimer Mes fils premiers-nés et mépriser tous ceux qui ne sont pas Mes fils premiers-nés (même s’ils sont des personnes loyales). C’est Mon tempérament. Ne le voyez-vous pas ? Dans les notions des gens, Je suis toujours un Dieu miséricordieux et J’aime tous ceux qui M’aiment ; cette interprétation n’est-elle pas un blasphème contre Moi ? Puis-Je aimer les animaux et les bêtes sauvages ? Puis-Je prendre Satan comme Mon fils premier-né et y prendre plaisir ? Non-sens ! Mon œuvre est réalisée sur Mes fils premiers-nés et à part Mes fils premiers-nés, Je n’ai rien d’autre à aimer. (Les fils et les gens sont un supplément, mais ils ne sont pas importants.) Les gens disent que J’ai fait tellement de travail inutile, mais à Mon avis, ce travail était, en fait, le plus précieux et le plus significatif. (Cela fait entièrement référence au travail qui a été accompli pendant les deux incarnations ; parce que Je veux révéler Ma puissance, Je dois devenir chair pour compléter Mon œuvre.) La raison pour laquelle Je dis que Mon Esprit vient travailler en personne est que Mon œuvre dans la chair est achevée. C’est-à-dire, Mes fils premiers-nés et Moi commençons à nous reposer. La guerre contre Satan dans la chair est plus féroce que la guerre contre Satan dans le monde spirituel ; elle peut être vue par tous les hommes, donc même les descendants de Satan peuvent aussi Me rendre un beau témoignage et ne veulent pas partir ; c’est le sens en soi de Mon œuvre dans la chair. C’est principalement pour que les descendants du diable déshonorent le diable lui-même ; c’est la plus grande honte à infliger au diable Satan, si grande qu’il ne trouve aucun endroit où cacher sa honte et demande grâce devant Moi à plusieurs reprises. J’ai gagné, Je l’ai emporté sur tout, J’ai percé le troisième ciel et J’ai atteint le mont Sion pour jouir du bonheur familial avec Mes fils premiers-nés, pour être à jamais immergé dans le grand banquet du royaume des cieux !

Pour les fils premiers-nés, J’ai payé chaque prix et n’ai rien ménagé dans Mon effort. (L’homme ne sait tout simplement pas que tout ce que J’ai fait, tout ce que J’ai dit, le fait que Je discerne toutes sortes de mauvais esprits et le fait que J’aie banni toutes sortes d’exécutants : tout cela a été fait pour les fils premiers-nés.) Mais dans une grande partie de Mon travail, Mon arrangement est ordonné ; le travail n’est certainement pas fait aveuglément. Dans Mes paroles quotidiennes, vous devriez être capables de voir la méthode de Mon travail et ses étapes ; dans Mes actions quotidiennes, vous devriez voir Ma sagesse et Mes principes dans le traitement des choses. Comme Je l’ai dit, Satan a envoyé ceux qui exécutent un service pour Moi aux fins d’interrompre Ma gestion. Ces exécutants sont de l’ivraie, mais le mot « blé » ne se réfère pas aux fils premiers-nés, mais plutôt à tous les fils et tous les hommes qui ne sont pas les premiers-nés. Le blé sera toujours le blé, l’ivraie sera toujours l’ivraie ; cela signifie que la nature de ceux qui sont de Satan ne peut jamais changer. Donc, en bref, ils restent comme Satan. Le « blé » fait référence aux fils et aux hommes, parce que J’ai instillé Ma qualité dans ces hommes avant la création du monde. J’ai déjà dit que la nature de l’homme ne change pas, et c’est pourquoi le blé sera toujours le blé. Alors, que sont donc les fils premiers-nés ? Les fils premiers-nés viennent de Moi ; ils ne sont pas créés par Moi, donc ils ne peuvent pas être appelés du blé (parce que toute mention du blé est toujours liée au mot « semer », et « semer » signifie « créer » ; toute l’ivraie est semée secrètement par Satan pour agir comme exécutant.) On peut seulement dire que les fils premiers-nés sont la manifestation complète et généreuse de Ma personne ; ils devraient être représentés par de l’or, de l’argent et des pierres précieuses. Cela touche au fait que Ma venue est comme celle d’un voleur, et Je suis venu pour voler de l’or, de l’argent et des pierres précieuses (parce que cet or, cet argent et ces pierres précieuses M’appartenaient originellement, et Je veux les rapporter dans Ma Maison). Lorsque les fils premiers-nés et Moi retournerons ensemble à Sion, cet or, cet argent et ces pierres précieuses auront été volés par Moi. Durant ce moment-là, il y aura les obstructions et les perturbations de Satan, et alors Je vais prendre l’or, l’argent et les pierres précieuses et lancer une bataille décisive contre Satan. (Ici, Je ne raconte certainement pas une histoire : c’est un événement dans le monde spirituel, alors les gens ne sont pas du tout au clair à ce sujet et peuvent seulement l’entendre comme une histoire. Mais c’est à vous de voir d’après Mes paroles ce qu’est Mon plan de gestion de six mille ans, et vous ne devez absolument pas l’entendre comme une plaisanterie. Sinon, Mon esprit s’éloignera de toute l’humanité.) Aujourd’hui, cette bataille est complètement finie et Je ramènerai Mes fils premiers-nés (apportant l’or, l’argent et les pierres précieuses qui M’appartiennent) avec Moi à Ma montagne de Sion. À cause de la rareté de l’or, de l’argent et des pierres précieuses, et à cause de leur valeur, Satan essaye par tous les moyens possibles de les extorquer, mais Je répète constamment que ce qui vient de Moi doit Me revenir, le sens de cela étant mentionné ci-dessus. Mon propos selon lequel les fils premiers-nés viennent de Moi et M’appartiennent est une proclamation pour Satan. Personne ne le comprend et c’est entièrement un événement du monde spirituel. Ainsi, l’homme ne comprend pas pourquoi Je souligne souvent que les fils premiers-nés M’appartiennent ; aujourd’hui, vous devriez comprendre ! J’ai dit que Mes paroles ont un but et une sagesse, mais vous ne comprenez cela que de l’extérieur : personne ne peut clairement le voir dans l’esprit.

Je parle de plus en plus et plus Je parle, plus Mes paroles deviennent sévères. Quand cela atteindra un certain degré, J’utiliserai Mes paroles pour former les gens à un certain degré, pour que les gens non seulement soient convaincus sincèrement, mais plus encore, pour les faire vaciller entre la vie et la mort ; c’est la méthode de Mon travail et la manière dont Mon travail s’accomplir par étapes. Ce doit être comme cela : ainsi seulement, cela peut faire honte à Satan et rendre complets les fils premiers-nés (utilisant Mes paroles pour finalement rendre parfaits les fils premiers-nés, leur permettre de se libérer de la chair et d’entrer dans le monde spirituel). L’homme ne comprend pas la méthode ni le ton de Mes paroles. Vous devriez tous avoir un aperçu à partir de Mon explication, et vous devriez tous suivre Mes paroles pour terminer le travail que vous devez faire. C’est ce que Je vous ai confié. Vous devez être conscients de cela, et non seulement depuis le monde extérieur, mais surtout, depuis le monde spirituel.

Précédent: Chapitre 112

Suivant: Chapitre 114

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Trois admonitions

En tant que croyant en Dieu, il faut être loyal à nul autre que Lui en toutes choses et être capable de se conformer à Sa volonté en toutes...

Dieu Lui-même, l’Unique VII

Un aperçu de l’autorité de Dieu, du juste tempérament de Dieu et de la sainteté de DieuLorsque vous avez terminé vos prières, votre cœur se...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre