Chapitre 120

Sion ! Réjouis-toi ! Sion ! Chante ! Je suis revenu en triomphe, Je suis revenu victorieux ! Tous les peuples ! Dépêchez-vous de vous aligner en ordre ! Toutes choses de la création ! Arrêtez-vous maintenant, car Ma personne est devant l’univers entier et apparait à l’est du monde ! Qui ose ne pas s’agenouiller en adoration ? Qui ose ne pas M’appeler le vrai Dieu ? Qui ose ne pas lever les yeux avec révérence ? Qui ose ne pas louer ? Qui ose ne pas se réjouir ? Mon peuple entendra Ma voix et Mes fils survivront dans Mon royaume ! Les montagnes, les rivières et toutes choses acclameront sans cesse et bondiront sans arrêt. À ce moment-là, personne n’osera se retirer et personne n’osera offrir une résistance. C’est Mon acte merveilleux, et, même plus, c’est Mon grand pouvoir ! Je ferai en sorte que tout M’adore dans son cœur et, même plus que cela, Je ferai en sorte que tout Me loue ! C’est le but ultime de Mon plan de gestion de six mille ans et c’est ce que J’ai ordonné. Pas une seule personne, pas un seul objet, ni une seule chose n’ose se lever pour Me résister ou s’opposer à Moi. Tout Mon peuple affluera à Ma montagne (en d’autres termes, le monde que Je créerai plus tard) et tous se soumettront devant Moi parce que J’ai la majesté et le jugement, et J’ai de l’autorité. (Cela fait référence au temps où Je suis dans le corps. J’ai aussi de l’autorité dans la chair, mais parce que les limitations de temps et d’espace ne peuvent pas être transcendées dans la chair, on ne peut pas dire que J’ai obtenu la gloire complète. Bien que J’acquière les fils premiers-nés dans la chair, on ne peut toujours pas dire que J’ai obtenu la gloire. C’est seulement quand Je retourne à Sion et change Mon apparition que l’on peut dire que J’ai de l’autorité, c’est-à-dire que J’ai obtenu la gloire.) Rien ne sera difficile pour Moi. Par les paroles de Ma bouche, tout sera détruit et, par paroles de Ma bouche, tout viendra à l’existence et sera rendu complet. Telle est Ma grande puissance et telle est Mon autorité. Parce que Je suis rempli de puissance et déborde d’autorité, personne n’oserait Me faire obstacle. J’ai déjà triomphé de tout et J’ai déjà gagné la victoire sur tous les fils de la rébellion. Je rassemble Mes fils premiers-nés avec Moi pour retourner à Sion. Je ne retourne pas à Sion seul. Par conséquent, tous verront Mes fils premiers-nés et apprendront ainsi à Me révérer dans leur cœur. C’est Mon but en acquérant les fils premiers-nés et ce fut Mon plan depuis le temps de la création du monde.

Quand tout sera prêt, ce sera le jour de mon retour à Sion, et ce jour sera commémoré par tous les peuples. Quand Je retournerai à Sion, toutes choses sur terre seront silencieuses et tout sur terre sera en paix. Quand Je retournerai à Sion, tout reprendra son apparence d’origine. Alors, Je commencerai Mon œuvre dans Sion. Je punirai les méchants et récompenserai les bons, Je mettrai Ma justice en vigueur et J’exécuterai Mon jugement. J’utiliserai Mes paroles pour tout accomplir, faisant en sorte que tout le monde et toute chose expérimentent le châtiment de Ma main, et je ferai en sorte que tous les hommes voient Ma gloire entière, Ma sagesse entière et Mon abondance entière. Personne n’osera se lever pour juger, car, en Moi, toutes choses sont accomplies. En cela, que tout le monde voie Mon honneur entier et goûte Ma victoire entière, car tout est manifesté en Moi. À partir de cela, il est possible de voir Ma grande puissance et Mon autorité. Personne n’osera M’offenser et personne n’osera Me faire obstruction. En moi, tout est ouvert. Qui oserait cacher quelque chose ? Je suis certain de ne montrer aucune pitié à cette personne ! De tels misérables doivent recevoir Mon châtiment sévère et une telle ordure doit être purgée, hors de Ma vue. Je régnerai sur eux avec une verge de fer et J’utiliserai Mon autorité pour les juger, sans la moindre pitié et sans épargner leurs sentiments du tout, car Je suis Dieu Lui-même qui est sans émotion, majestueux et qui ne peut être offensé. Tous devraient comprendre et voir cela afin d’éviter, « sans cause ni raison », d’être abattus et annihilés par Moi, car Ma verge abattra tous ceux qui M’offensent. Peu M’importe qu’ils connaissent Mes décrets administratifs ou non ; cela n’aura aucune importance pour Moi, car Ma personne ne peut tolérer l’offense de qui que ce soit. C’est la raison pour laquelle on dit que Je suis un lion ; quiconque Je touche, Je l’écrase. C’est pourquoi on dit que c’est maintenant un blasphème de dire que Je suis le Dieu de la compassion et de la bonté. En essence, Je ne suis pas un agneau, mais un lion. Personne n’ose M’offenser ; quiconque M’offensera, Je le punirai de mort, immédiatement et sans pitié. Cela suffit pour manifester Mon tempérament. Par conséquent, à l’ère finale, un grand groupe de personnes devra se retirer, ce qui sera difficile à supporter pour les hommes, mais, pour Ma part, Je suis détendu et heureux et Je ne vois pas du tout cela comme une tâche difficile. Tel est Mon tempérament.

J’espère que tout le monde aura un cœur soumis pour obéir à tout ce qui est de Moi ; si oui, Je bénirai certainement l’humanité grandement, car, comme Je l’ai dit, ceux qui sont compatibles avec Moi seront préservés, tandis que ceux qui Me sont hostiles seront maudits. Je l’ai ordonné et personne ne peut le changer. Les choses que J’ai déterminées sont des choses que J’ai accomplies et quiconque leur fait obstacle sera immédiatement châtié. À Sion, J’ai tout ce dont J’ai besoin et tout ce que Je désire. Il n’y a aucune allusion au monde à Sion et, comparé au monde, c’est un palais riche et grandiose, mais personne n’y est jamais entré et, par conséquent, dans l’imagination de l’homme, il n’existe pas du tout. La vie à Sion est différente de la vie sur terre ; sur terre, la vie, c’est manger, se vêtir, jouer et chercher du plaisir, tandis qu’à Sion, c’est très différent. C’est une vie noyée dans la joie entre le Père et les fils, remplissant toujours tout l’espace de l’univers, mais se rassemblant aussi toujours à l’unisson. Maintenant que les choses en sont arrivées là, Je vous dirai où se trouve Sion. Sion, c’est là où Je réside, c’est l’endroit où se trouve Ma personne. Par conséquent, Sion doit être un lieu saint, et il doit être loin de la terre. C’est pourquoi Je dis que Je méprise les gens, les choses et les affaires de la terre, Je déteste le manger, le boire, le jeu et la recherche des plaisirs de la chair, car peu importe à quel point les plaisirs de la terre sont agréables, on ne peut les comparer à la vie à Sion ; c’est la différence entre le ciel et la terre et il n’y a aucun moyen de comparer les deux. La raison pour laquelle il y a un grand nombre d’énigmes que l’homme ne peut pas résoudre sur terre, c’est que les gens n’ont rien entendu au sujet de Sion. Eh bien, où est Sion exactement ? Sur une autre planète, comme les gens l’imaginent ? Non ! Cela n’est simplement qu’une fantaisie dans l’esprit des hommes. Le troisième ciel que J’ai mentionné est considéré par les hommes comme ayant un sens préfiguratif, mais ce que les hommes comprennent selon leurs notions est l’exact opposé de ce que Je signifie. Le troisième ciel que Je mentionne ici n’est pas du tout faux. C’est pourquoi Je dis que Je ne détruirai pas le soleil, la lune, les étoiles et les corps célestes, et Je n’éliminerai pas le ciel et la terre. Pourrais-Je détruire Mon lieu de résidence ? Pourrais-Je éliminer le mont Sion ? N’est-ce pas risible ? Le troisième ciel est Mon lieu de résidence ; c’est le mont Sion et c’est absolu. (Pourquoi dis-Je que c’est absolu ? C’est parce que ce que Je dis maintenant ne peut pas être compris du tout par l’homme ; il ne peut que l’entendre. La portée de la pensée de l’homme ne peut tout simplement pas le contenir et donc Je n’en dirai pas plus à propos de Sion pour éviter que les gens le considèrent simplement comme une fiction.)

Après Mon retour à Sion, ceux qui sont sur la terre continueront à Me louer comme dans le passé. Ces fidèles exécutants attendront comme toujours de Me rendre service, mais leur fonction aura pris fin. Le mieux qu’ils peuvent faire est de contempler les circonstances de Ma présence sur la terre. À ce moment-là, Je commencerai à faire tomber le désastre sur ceux qui souffriront la calamité ; pourtant, tout le monde croit que Je suis un Dieu juste. Je ne punirai certainement pas ces fidèles exécutants, mais leur permettrai seulement de recevoir Ma grâce. Car J’ai dit que Je punirai tous les malfaiteurs, et que ceux qui accomplissent de bonnes actions recevront la jouissance matérielle que je confère, démontrant que Je suis le Dieu Lui-même de la justice et de la fidélité. À Mon retour à Sion, Je commencerai à Me tourner vers chaque nation dans le monde ; Je vais mener au salut les Israélites et châtier les Égyptiens. C’est la prochaine étape de Mon œuvre. Mon œuvre à ce moment-là ne sera pas la même qu’aujourd’hui : ce ne sera pas une œuvre dans la chair, mais elle transcendera complètement la chair et, comme Je l’ai dit, ce sera fait et, comme Je l’ai ordonné, cela tiendra bon. Tout ce qui est dit, tant que c’est Ma bouche qui le dit, ce sera immédiatement accompli dans la réalité. C’est le vrai sens de Ma parole prononcée et son accomplissement se produisant en même temps, car Ma parole elle-même est autorité. Je parle maintenant de certaines choses générales ; c’est un moyen de donner quelques indices aux gens sur terre afin qu’ils ne cherchent pas désespérément à tâtons. Quand ce moment viendra, J’arrangerai tout et personne ne devrait agir délibérément de peur d’être terrassé par Ma main. Dans l’imagination des hommes, tout ce dont Je parle est vague, parce que la manière de penser de tout homme est limitée après tout et que la pensée de l’homme et ce dont J’ai parlé sont aussi éloignés l’un de l’autre que le ciel et la terre. Par conséquent, personne ne peut le comprendre. La seule chose à faire est de se conformer avec ce que Je dis ; c’est le cours inévitable des choses. J’ai dit : « Dans les derniers jours, la bête émergera pour persécuter Mon peuple et ceux qui ont peur de la mort seront marqués d’un sceau et seront emportés par la bête. Ceux qui M’ont vu seront tués par la bête. » La « bête » dans ces paroles se réfère sans aucun doute à Satan, celui qui trompe l’humanité. C’est-à-dire que lorsque Je retournerai à Sion, un grand groupe d’exécutants se retireront ; autrement dit, ils seront emportés par la bête. Ces créatures retourneront toutes dans l’abîme pour recevoir Mon châtiment éternel. « Ceux qui M’ont vu » se réfère à ces exécutants fidèles que J’ai conquis. « M’avoir vu » se réfère au fait que Je les ai conquis. « Tué par la bête » fait référence à Satan que J’ai conquis, qui n’ose pas se lever pour Me résister. En d’autres termes, Satan n’osera pas travailler dans ces exécutants, et par conséquent, l’âme de ces hommes aura été sauvée. On dit cela parce qu’ils ont l’habileté de M’être loyaux, ce qui signifie que ces exécutants loyaux pourront recevoir Ma grâce et Ma bénédiction. Par conséquent, Je dis que leur âme aura été sauvée. (Cela ne se réfère pas à l’ascension au troisième ciel, ce qui n’est qu’une notion de l’homme.) Mais ces méchants serviteurs seront de nouveau liés par Satan et ensuite jetés dans l’abîme. C’est Ma punition pour eux, c’est leur rétribution et c’est la récompense pour leurs péchés.

Alors que le rythme de Mon œuvre s’accélère, Mon séjour sur la terre diminue progressivement. La date de Mon retour à Sion approche. Quand Mon œuvre sur terre aura pris fin, il sera temps pour Moi de retourner à Sion. Je ne souhaite pas du tout vivre sur terre, mais pour le bien de Ma gestion, pour le bien de Mon plan, J’ai enduré toutes les souffrances. Aujourd’hui, le temps est déjà venu. J’accélérerai Mon rythme et personne ne pourra Me suivre. Que l’homme puisse le comprendre ou non, Je vous dirai en détail tout ce que l’homme est incapable de comprendre, mais vous sur terre avez besoin de savoir. Par conséquent, Je dis que Je suis Dieu Lui-même qui transcende le temps et l’espace. S’il ne s’agissait de Mon intention d’acquérir les fils premiers-nés et ainsi de vaincre Satan, Je serais déjà retourné à Sion ; s’il en était autrement, Je n’aurais tout simplement jamais créé l’humanité. Je méprise le monde de l’homme et Je déteste les gens qui sont séparés de Moi, au point même d’envisager de détruire l’humanité entière en un seul coup. Cependant, Mon œuvre a de l’ordre et de la structure, elle a un sens de la proportion et de la modération, elle n’est pas faite au hasard. Tout ce que Je fais a le but de vaincre Satan, et plus encore, a le but de me permettre d’être réuni à Mes fils premiers-nés le plus tôt possible. C’est Mon objectif.

Précédent: Chapitre 119

Suivant: Introduction

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

La vision de l’œuvre de Dieu (2)

L’ère de la Grâce a prêché l’évangile de la repentance et le salut conditionnel fondé sur la foi de l’homme. Aujourd’hui, au lieu du salut,...

De l’expérience

Pierre a connu des centaines d’épreuves au cours de ses expériences. Bien que les gens d’aujourd’hui soient conscients du terme « épreuve...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre