La foi en Dieu Tout-Puissant est-elle une trahison du Seigneur Jésus ?

25 novembre 2021

Trente ans se sont écoulés depuis que Christ des derniers jours, Dieu Tout-Puissant, est apparu et a commencé à œuvrer et à exprimer des vérités en 1991. Il a exprimé La Parole apparaît dans la chair, des millions de paroles, qui sont toutes en ligne, brillant de l’Est vers l’Ouest comme une grande lumière, ébranlant le monde entier. Beaucoup de gens de toutes les confessions qui aiment la vérité ont vu que les paroles de Dieu Tout-Puissant étaient la vérité, le Saint-Esprit parlant aux Églises. Entendant la voix de Dieu, ils ont accepté Dieu Tout-Puissant avec enthousiasme. Ils ont été enlevés devant le trône de Dieu et assistent au festin des noces de l’Agneau, ils mangent et boivent les paroles actuelles de Dieu chaque jour, et sont nourris par les eaux vives. Leurs cœurs sont de plus en plus éclairés et ils ont appris de nombreuses vérités. Ils jouissent de l’orientation personnelle de Dieu. Leurs tempéraments corrompus sont purifiés et changés par le jugement de Dieu et ils ont de merveilleux témoignages. Dieu a fait d’eux des vainqueurs avant les désastres. Ils sont devenus les premiers fruits, ils ont gagné l’approbation et les bénédictions de Dieu. Aujourd’hui, l’Église de Dieu Tout-Puissant jaillit dans des pays du monde entier comme les premiers bourgeons après une pluie printanière, et les élus de Dieu prêchent inlassablement l’Évangile du Règne de Dieu, témoignant du nom de Dieu Tout-Puissant. De plus en plus de gens de tous les pays, toutes les régions et toutes les confessions acceptent l’œuvre des derniers jours de Dieu. Cet Évangile du Règne se répand avec une force et un élan inarrêtables, ce qui accomplit entièrement les prophéties bibliques : « Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront » (Ésaïe 2:2). « Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme » (Matthieu 24:27). Néanmoins, beaucoup de croyants, même s’il ont lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, sont convaincus et reconnaissent qu’elles sont la vérité, ils n’osent pas accepter Dieu Tout-Puissant parce qu’Il ressemble à une personne ordinaire et n’est pas le Seigneur Jésus venu sur une nuée. Certains s’agrippent aux paroles littérales de la Bible et pensent que le verset « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement » (Hébreux 13:8) signifie que le nom du Seigneur Jésus ne changera jamais. Voyant que Dieu Tout-Puissant ne s’appelle pas Jésus et que la Bible ne mentionne jamais le nom « Dieu Tout-Puissant », ils ne l’acceptent pas. Ils disent que L’accepter, ne lire que les paroles de Dieu Tout-Puissant, pas la Bible, et arrêter de prier au nom de Jésus serait clairement trahir le Seigneur Jésus. Après avoir cru au Seigneur pendant des années et joui de beaucoup de Ses grâces, ils ne peuvent pas Le trahir. C’est leur raisonnement et ils condamnent ceux qui croient en Dieu Tout-Puissant, les considérant comme des traîtres au Seigneur Jésus, des apostats. Ҫa a empêché beaucoup de gens d’étudier le vrai chemin. Ils reconnaissent que les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la vérité et la voix de Dieu, mais ils n’osent pas L’accepter. Du coup, ils succombent aux désastres dans leurs vies. C’est vraiment triste, stupide et une preuve d’ignorance. Ҫa accomplit d’autres versets de la Bible : « Les insensés meurent par défaut de raison » (Proverbes 10:21). « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance » (Osée 4:6). Alors, accepter Dieu Tout-Puissant, est-ce trahir le Seigneur Jésus ou non ? Échangeons un peu là-dessus.

Beaucoup de gens pensent qu’accepter Dieu Tout-Puissant est trahir le Seigneur. Quelle est la meilleure manière d’aborder ce problème ? On ne peut pas se contenter du fait que Leurs noms sont différents. On doit découvrir s’Ils sont un seul Esprit, si c’est le même Dieu qui œuvre. À l’ère de la Loi, c’était l’Éternel Dieu qui œuvrait, et c’était le Seigneur Jésus à l’ère de la Grâce. Ҫa nous permet de voir que le nom de Dieu a changé : Il ne S’appelait plus l’Éternel, mais Jésus. Mais peut-on dire que le Seigneur Jésus était un autre Dieu que l’Éternel ? Peut-on dire que croire au Seigneur Jésus, c’était trahir l’Éternel Dieu ? Absolument pas. Mais la plupart des croyants au judaïsme n’ont pas accepté le Seigneur Jésus, disant que ce serait trahir l’Éternel, et ils ont même aidé à Le faire crucifier. Pourquoi ? Ils l’ont fait parce qu’il n’ont pas compris que le Seigneur Jésus était l’Esprit de l’Éternel Dieu apparaissant et œuvrant dans la chair. Son nom était différent, mais le Seigneur Jésus et l’Éternel étaient un seul Esprit, un seul Dieu. La Bible raconte une histoire merveilleuse, celle de Philippe disant au Seigneur Jésus : « Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit » (Jean 14:8). Jésus a répondu : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres » (Jean 14:9-10). Les paroles du Seigneur Jésus étaient très claires. L’Éternel et Lui étaient un seul Dieu et Son esprit était l’Esprit de l’Éternel. Le Seigneur Jésus était l’apparition de l’Éternel Dieu, l’unique vrai Dieu. Ainsi, croire au Seigneur Jésus n’était pas trahir l’Éternel Dieu, c’était se soumettre à l’Éternel. C’était en accord avec la volonté de Dieu. Si, dans votre foi, vous vous agrippez à un nom et au sens littéral des paroles de la Bible, sans comprendre l’Esprit et Son œuvre, vous risquez fort de vous égarer et de résister à Dieu. Alors vous êtes enclins à trahir Dieu, ce qui a des conséquences inimaginables. Quand le Seigneur est apparu et a œuvré, les croyants du judaïsme L’ont rejeté. N’était-ce pas trahir l’Éternel Dieu ? L’essence de leur action est une trahison. Voilà pourquoi les Israélites ont été damnés par Dieu. Aussi, bien avant que le Seigneur Jésus n’apparaisse et n’œuvre, il y avait une prophétie biblique Le concernant qui disait : « Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous » (Matthieu 1:23). Mais, quand Il est venu, Il ne S’appelait pas Emmanuel : Il S’appelait Jésus. Les pharisiens du judaïsme ont adhéré de façon rigide au sens littéral des Écritures et, parce que le nouveau nom de Dieu ne collait pas, ils ont fait tout leur possible pour renier et condamner le Seigneur. Malgré l’autorité et le pouvoir des enseignements du Seigneur Jésus, ils ne les ont pas acceptés et, finalement, ils L’ont cloué à la croix, commettant un crime odieux, damné et puni par Dieu. C’est une leçon qui incite vraiment à réfléchir ! Concernant le fait d’accueillir le Seigneur, devons-nous adhérer de manière rigide au sens littéral des Écritures et au seul nom de Jésus ? En faisant ça, on ne finit que trop facilement par résister à Dieu et Le condamner. C’est une chose que beaucoup de croyants ne comprennent pas, alors ils s’agrippent au sens littéral des paroles de la Bible et au nom de Jésus et, quand ils étudient le vrai chemin, ils demandent : « Le nom de Dieu Tout-Puissant a-t-il un fondement biblique ? Si le nom de Dieu Tout-Puissant n’est pas dans la Bible, je ne peux pas L’accepter. » Si vous dites que vous ne pouvez accepter Dieu Tout-Puissant qu’à condition que Son nom soit dans la Bible, alors pourquoi croyez-vous au Seigneur Jésus alors que Son nom n’est pas dans l’Ancien Testament ? N’est-ce pas contradictoire ? Clairement, beaucoup de gens ne comprennent pas la Bible et s’agrippent aveuglément au sens littéral et aux règles des Écritures. Ils ne prient pas, ne cherchent pas la vérité dans les paroles de Dieu ni la confirmation du Saint-Esprit, et ça les mènera à leur perte. En fait, il y a des prophéties bibliques concernant Dieu qui apparaît et œuvre dans les derniers jours sous le nom de Dieu Tout-Puissant. « Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire ; Et l’on t’appellera d’un nom nouveau, que la bouche de l’Éternel déterminera » (Ésaïe 62:2). « Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau » (Apocalypse 3:12). « Je suis l’alpha et l’oméga […] celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant » (Apocalypse 1:8). « Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout puissant, qui es, et qui étais, de ce que car tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne » (Apocalypse 11:17). « Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout puissant est entré dans son règne » (Apocalypse 19:6). Vous pouvez aussi consulter l’Apocalypse 4:8 et 16:7, ainsi que d’autres versets. Ces passages des Écritures ont prophétisé que Dieu aurait un nouveau nom dans les derniers jours, « le Tout-Puissant », c’est-à-dire Dieu Tout-Puissant. Nous voyons que Dieu apparaît et œuvre dans les derniers jours sous le nom de Dieu Tout-Puissant et que Dieu l’a prévu il y a longtemps. Tous ceux qui acceptent Dieu Tout-Puissant ont entendu la voix du Seigneur et reconnu que Dieu Tout-Puissant était le Seigneur Jésus revenu. Ils ont accueilli le Seigneur, été enlevés devant Son trône, et ils assistent au festin des noces de l’Agneau. Ce sont de vrais croyants, ceux qui ont la bonne foi. Ils ont enfin accueilli et gagné le Seigneur. La foi de ceux qui échouent à accueillir le Seigneur sera perdue. Ils perdront le Seigneur. Ceux qui adhèrent au nom de Jésus ne reconnaissent pas la voix du Seigneur quand Il vient. Ils ne reconnaissent pas en Dieu Tout-Puissant l’Esprit du Seigneur Jésus qui apparaît et qui œuvre. N’acceptant pas le retour du Seigneur Jésus, ils croient au Seigneur sans le reconnaître. C’est résister au Seigneur et ils sont ceux qui trahissent vraiment le Seigneur Jésus. Qu’est-ce que trahir le Seigneur ? C’est croire en Lui sans Le reconnaître ! C’est bien plus clair, maintenant, non ?

Alors pourquoi le nom de Dieu continue-t-il à changer ? Pourquoi adopte-t-Il un nouveau nom à chaque ère ? Cette question contient un mystère de la vérité. Jetons un coup d’œil aux paroles de Dieu Tout-Puissant pour le mettre en lumière. Dieu Tout-Puissant dit : « Chaque fois que Dieu vient sur la terre, Il change Son nom, Son sexe, Son image et Son œuvre ; Il ne répète pas Son œuvre et Il est toujours nouveau et jamais ancien. Quand Il est venu auparavant, Il était appelé Jésus ; pourrait-Il encore être appelé Jésus quand Il reviendra cette fois ? Quand Il est venu avant, Il était homme. Pourrait-Il être homme cette fois encore ? Quand Il est venu au cours de l’ère de la Grâce, Son œuvre a été d’être cloué sur la croix ; quand Il reviendra, peut-Il encore racheter l’humanité du péché ? Peut-Il encore être cloué sur une croix ? Ne serait-ce pas une répétition de Son œuvre ? Ne sais-tu pas que Dieu est toujours nouveau et jamais ancien ? Certains disent que Dieu est immuable. C’est exact, mais cela fait référence à l’immuabilité du tempérament et de la substance de Dieu. Ses changements de nom et d’œuvre ne prouvent pas que Son essence a changé ; en d’autres termes, Dieu sera toujours Dieu, et cela ne changera jamais. Si tu dis que l’œuvre de Dieu reste toujours la même, alors comment pourrait-Il achever Son plan de gestion de six mille ans ? Tu sais simplement que Dieu est à jamais immuable, mais sais-tu que Dieu est toujours nouveau et jamais ancien ? Si l’œuvre de Dieu ne changeait jamais, alors aurait-Il pu amener l’humanité jusqu’à aujourd’hui ? Si Dieu est immuable, alors comment se fait-il qu’Il ait déjà accompli l’œuvre de deux ères ? […] Ainsi, les paroles “Dieu est toujours nouveau et jamais ancien” font référence à Son œuvre, et les paroles “Dieu est immuable” font référence à ce que Dieu a et à ce qu’Il est de manière inhérente. Peu importe, tu ne peux pas ramener l’œuvre de six mille ans à un instant ou le décrire par des paroles inertes. Telle est la stupidité de l’homme. Dieu n’est pas aussi simple que l’homme l’imagine et Son œuvre ne cessera pas après une seule ère. L’Éternel, par exemple, ne sera pas toujours le nom de Dieu ; Dieu peut aussi accomplir Son œuvre sous le nom de Jésus, ce qui démontre que l’œuvre de Dieu progresse toujours vers l’avant.

Dieu sera toujours Dieu et Il ne deviendra jamais Satan ; Satan sera toujours Satan et il ne deviendra jamais Dieu. La sagesse de Dieu, la splendeur de Dieu, la justice de Dieu et la majesté de Dieu ne changeront jamais. Son essence, ce qu’Il a et ce qu’Il est ne changeront jamais. Quant à Son œuvre, cependant, elle est toujours en progression, s’approfondit toujours, car Dieu est toujours nouveau et jamais ancien. À chaque ère, Dieu prend un nouveau nom, à chaque ère, Il accomplit une nouvelle œuvre, et à chaque ère, Il permet à Ses créations de voir Sa nouvelle volonté et Son nouveau tempérament. Si les gens ne voient pas l’expression du nouveau tempérament de Dieu dans la nouvelle ère, ne Le cloueront-ils pas sur la croix éternellement ? Et ce faisant, ne définiraient-ils pas Dieu ? » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair).

« “L’Éternel” est le nom que J’ai pris pendant Mon œuvre en Israël, et il signifie le Dieu des Israélites (le peuple élu de Dieu) qui peut avoir pitié de l’homme, maudire l’homme et guider la vie de l’homme, le Dieu qui possède une grande puissance et est plein de sagesse. “Jésus” est Emmanuel, et il signifie le sacrifice d’expiation qui est plein d’amour, plein de compassion et qui rachète l’homme. Il a fait l’œuvre de l’ère de la Grâce, Il représente l’ère de la Grâce et ne peut représenter qu’une partie de l’œuvre du plan de gestion. […] Le nom de Jésus a commencé à être utilisé pour permettre aux gens de l’ère de la Grâce de renaître et d’être sauvés, et c’est un nom particulier pour la rédemption de l’humanité tout entière. Ainsi, le nom de Jésus représente l’œuvre de la rédemption et désigne l’ère de la Grâce. Le nom de l’Éternel est un nom particulier pour le peuple d’Israël qui a vécu sous la loi. Dans chaque ère et chaque étape de l’œuvre, Mon nom n’est pas sans fondement, mais a une signification représentative : chaque nom représente une ère. “L’Éternel” représente l’ère de la Loi et est le titre honorifique par lequel le peuple d’Israël appelait le Dieu qu’il vénérait. “Jésus” représente l’ère de la Grâce et est le nom du Dieu de tous ceux qui ont été rachetés pendant l’ère de la Grâce. Si l’homme avait toujours très envie de voir l’arrivée de Jésus le Sauveur au cours des derniers jours et s’il s’attendait toujours à ce qu’Il arrive sous l’image qu’Il avait en Judée, alors tout le plan de gestion de six mille ans se serait arrêté à l’ère de la rédemption et ne pourrait pas avoir progressé davantage. Par ailleurs, les derniers jours n’arriveraient jamais et l’ère ne serait jamais terminée. C’est parce que Jésus le Sauveur est seulement pour la rédemption et le salut de l’humanité. J’ai pris le nom de Jésus seulement pour tous les pécheurs dans l’ère de la Grâce, mais ce n’est pas le nom par lequel Je vais mettre fin à toute l’humanité. Bien que l’Éternel, Jésus et le Messie représentent tous Mon Esprit, ces noms ne désignent que les différentes ères de Mon plan de gestion et ne Me représentent pas dans Ma totalité. Les noms par lesquels les gens de la terre M’appellent ne peuvent pas définir tout Mon tempérament et tout ce que Je suis. Ce sont simplement des noms différents par lesquels Je suis appelé dans différentes ères. Et ainsi, quand l’ère finale – l’ère des derniers jours – arrive, Mon nom change encore. Je ne dois pas être appelé l’Éternel, ou Jésus, et encore moins le Messie, mais Je dois être appelé le grand Dieu Tout-Puissant Lui-même, et sous ce nom Je mets un terme à toute l’ère. J’étais autrefois connu comme l’Éternel. J’ai aussi été appelé le Messie, et les gens M’ont déjà appelé Jésus le Sauveur, avec amour et estime. Aujourd’hui, cependant, Je ne suis plus l’Éternel ou Jésus que les gens ont connu dans le passé ; Je suis le Dieu qui est revenu dans les derniers jours, le Dieu qui mettra fin à l’ère. Je suis le Dieu Lui-même qui Se lève des extrémités de la terre, rempli de tout Mon tempérament et plein d’autorité, d’honneur et de gloire. Les gens ne sont jamais entrés en relation avec Moi, ne M’ont jamais connu et ont toujours ignoré Mon tempérament. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, personne ne M’a vu. C’est le Dieu qui apparaît à l’homme dans les derniers jours, mais qui est caché parmi les hommes. Il vit parmi les hommes, vrai et réel, comme le soleil brûlant et la flamme vive, rempli de pouvoir et débordant d’autorité. Il n’y a pas une seule personne ou chose qui ne sera pas jugée par Mes paroles, et pas une seule personne ou chose qui ne sera pas purifiée par le feu ardent. Finalement, toutes les nations seront bénies grâce à Mes paroles et aussi brisées en pièces à cause de Mes paroles. De cette façon, tous les peuples au cours des derniers jours verront que Je suis le Sauveur revenu et que Je suis le Dieu Tout-Puissant qui conquiert toute l’humanité. Et tous verront que J’ai déjà été le sacrifice d’expiation pour l’homme, mais que dans les derniers jours Je deviens aussi les flammes du soleil qui incinère toutes choses, ainsi que le Soleil de justice qui révèle toutes choses. Telle est Mon œuvre dans les derniers jours. J’ai pris ce nom et J’ai ce tempérament afin que tous les gens puissent voir que Je suis un Dieu juste, le Soleil brûlant et la flamme vive, et afin que tous M’adorent, l’unique vrai Dieu, et afin qu’ils voient Ma vraie face : Je ne suis pas seulement le Dieu des Israélites, et Je ne suis pas seulement le Rédempteur ; Je suis le Dieu de toutes les créatures dans les cieux, sur la terre et dans les mers » (« Le Sauveur est déjà revenu sur une “nuée blanche” », dans La Parole apparaît dans la chair).

Les paroles de Dieu Tout-Puissant expliquent très clairement les noms dont Dieu Se sert pour Son œuvre à chaque ère et les mystères de la vérité qui entourent Ses noms. Le nom de Dieu change avec l’ère et l’œuvre qu’Il accomplit. Chacun de Ses noms représente l’œuvre qu’Il accomplit durant cette ère. Mais même si le nom et l’œuvre de Dieu changent, Son essence ne change jamais : Dieu est toujours Dieu. Dieu a œuvré sous le nom de l’Éternel à l’ère de la Loi, édictant la loi et guidant les vies des humains sur terre, enseignant aux gens ce qu’est le péché et comment vénérer l’Éternel Dieu. À l’ère de la Grâce, l’Esprit de Dieu était vêtu de chair en tant que Fils de l’homme. Il a exprimé des vérités et accompli l’œuvre de la rédemption sous le nom de Jésus. Finalement, Il a été crucifié et Il est devenu le sacrifice d’expiation de l’humanité, nous rachetant de nos péchés. Maintenant, dans les derniers jours, Dieu S’est incarné de nouveau et Il accomplit l’œuvre du jugement des derniers jours sous le nom de Dieu Tout-Puissant, exprimant des vérités pour juger et purifier l’humanité, nous sauvant pleinement du péché, nous sauvant des forces de Satan et mettant fin à ce vieux monde ténébreux et maléfique. Il guidera l’homme vers une belle destination. Voilà comment le plan de gestion de 6 000 ans de Dieu pour sauver l’humanité sera pleinement accompli. Les faits de l’œuvre de Dieu nous montrent que les trois noms de l’Éternel, Jésus et Dieu Tout-Puissant représentent chacun l’une des trois étapes de l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité. Extérieurement, le nom de Dieu et Son œuvre changent, mais l’essence de Dieu ne change pas. Le tempérament de Dieu et ce qu’Il a et est ne changent jamais. Il reste le seul Dieu, guidant, rachetant, et purifiant et sauvant pleinement l’humanité. Quand on regarde les paroles de l’Éternel Dieu, dans l’Ancien Testament, à l’ère de la Loi, les paroles du Seigneur Jésus à l’ère de la Grâce, et maintenant les paroles de Dieu Tout-Puissant à l’ère du Règne, on voit que ces vérités viennent toutes d’un seul Esprit et sont les déclarations du même Esprit, parce que les déclarations de Dieu à différentes ères contiennent toutes Son amour et Son tempérament juste. Elles contiennent ce que Dieu a et est. L’amour de Dieu, le tempérament de Dieu et ce qu’Il a et est constituent l’essence de l’unique vrai Dieu, les possessions et l’être de l’unique vrai Dieu. À l’ère de la Grâce, entendre parler le Seigneur Jésus était exactement comme entendre la voix de l’Éternel Dieu. Quand on écoute les paroles de Dieu Tout-Puissant, c’est exactement comme si le Seigneur Jésus nous parlait personnellement et comme si l’Éternel Dieu nous parlait. Ҫa prouve entièrement que les trois étapes de l’œuvre de Dieu sont réalisées par un seul Dieu. Le nom de Dieu change, mais Son essence, ce qu’Il a et est et le tempérament juste qu’Il exprime sont les mêmes, sans le moindre changement. Toute l’œuvre de Dieu Tout-Puissant aujourd’hui fait suite à l’œuvre du Seigneur Jésus. C’est une étape de l’œuvre, basée sur l’œuvre de la rédemption, qui est plus profonde et plus élevée : l’œuvre qui consiste à purifier et sauver pleinement l’humanité. Dieu Tout-Puissant a exprimé énormément de vérités, non seulement révélant les mystères de la Bible, mais aussi dévoilant tous les mystères du plan de gestion de 6 000 ans de Dieu pour sauver l’humanité, comme le but de Dieu dans Son œuvre de gestion, comment Dieu Se sert de Ses trois étapes d’œuvre pour sauver l’homme, les mystères des incarnations, comment Dieu juge, purifie et sauve pleinement l’humanité, comment la fin et la destination de chaque type de personnes sont déterminées, comment le royaume de Christ est réalisé sur terre et plus encore. Dieu révèle aussi la vérité de la corruption de l’homme par Satan, Il juge et expose la nature satanique qui s’oppose à Dieu de l’homme. Il explique aussi tous les aspects de la vérité que l’’humanité devrait mettre en pratique, nous donnant des chemins concrets pour rejeter notre corruption et changer nos tempéraments. Les vérités que Dieu Tout-Puissant exprime sont toutes les vérités dont l’homme a besoin pour être purifié et atteindre le salut complet, et elles accomplissent pleinement la prophétie du Seigneur Jésus : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » (Jean 16:12-13). L’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours purifie et sauve pleinement l’humanité et amène tous les gens que Dieu a prédéterminé qu’Il sauverait devant Lui pour qu’ils soient purifiés par le jugement et le châtiment. Il a déjà formé un groupe de vainqueurs avant les désastres. Maintenant, les grands désastres ont commencé, et Dieu a commencé à récompenser le bien et à punir le mal. Toute l’espèce de Satan, qui résiste à Dieu, sera détruite, tandis que ceux qui sont purifiés par le jugement de Dieu seront protégés et gardés par Dieu à travers les désastres. Après les désastres, le royaume de Christ apparaîtra sur terre, ce qui réalise toutes ces prophéties de l’Apocalypse : « Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11:15). « Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout puissant est entré dans son règne » (Apocalypse 19:6). « Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu » (Apocalypse 21:3-4). Dieu Tout-Puissant a exprimé de nombreuses vérités et accompli une œuvre immense. Ҫa prouve qu’Il est l’Esprit de Dieu dans la chair, apparaissant pour œuvrer en tant que Fils de l’homme. “Il ne S’appelle pas Jésus et n’est pas à l’image du Seigneur Jésus juif,” mais l’Esprit de Dieu Tout-Puissant est Celui du Seigneur Jésus, Il est le Seigneur Jésus revenu. Dieu Tout-Puissant, le Seigneur Jésus et l’Éternel sont tous un seul Dieu. Quand on comprend ça convenablement, on ne peut pas déclarer que croire en Dieu Tout-Puissant est trahir le Seigneur Jésus, parce qu’accepter Dieu Tout-Puissant est accueillir le Seigneur, suivre les pas de l’Agneau et être enlevé devant Dieu ! Beaucoup, dans le monde religieux, s’agrippent encore au sens littéral des Écritures, au nom du Seigneur Jésus, attendant qu’Il descende sur une nuée, refusant de chercher et d’étudier l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours. Quel que soit le nombre des vérités qu’Il exprime, ils refusent de reconnaître que cela vient de l’Esprit de Dieu, que c’est l’Esprit du Seigneur Jésus apparaissant et œuvrant. Ils vont jusqu’à condamner et rejeter Dieu Tout-Puissant, qui nous apporte la vérité. Ne commettent-ils pas la même erreur que les pharisiens ? Ils croient que c’est de la dévotion envers le Seigneur Jésus, mais le Seigneur les condamne comme malfaiteurs. Le Seigneur Jésus a dit : « Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité » (Matthieu 7:22-23). Par conséquent, le Seigneur les éliminera. Pour conclure, penchons-nous sur d’autres paroles de Dieu Tout-Puissant. « Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtient la vie et elle est le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Ceux qui sont régis par les règlements, par les lettres, et enchaînés par l’histoire ne seront jamais en mesure d’obtenir la vie ni d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont, ce sont des eaux troubles auxquelles ils se sont accrochés pendant des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône. Ceux qui ne reçoivent pas l’eau de la vie resteront à jamais des cadavres, des jouets de Satan et des fils de l’enfer. Comment alors peuvent-ils voir Dieu ? Si tu ne t’accroches qu’au passé, si tu essayes seulement de garder les choses telles qu’elles en restant stable et n’essayes pas de changer le statu quo et de te débarrasser de l’histoire, alors ne seras-tu pas toujours contre Dieu ? Les étapes de l’œuvre de Dieu sont vastes et puissantes comme des vagues déferlantes et des grondements de tonnerre ; pourtant tu restes assis passivement à attendre la destruction, t’accrochant à ta sottise et ne faisant rien. De cette façon, comment peux-tu être considéré comme quelqu’un qui suit les pas de l’Agneau ? Comment peux-tu justifier que le Dieu auquel tu tiens est un Dieu qui est toujours nouveau et jamais vieux ? Et comment les mots de tes livres jaunis peuvent-ils te transporter dans une nouvelle ère ? Comment peuvent-ils te conduire à chercher les étapes de l’œuvre de Dieu ? Et comment peuvent-ils t’emmener au ciel ? Ce que tu tiens entre tes mains, ce ne sont que des lettres qui ne peuvent fournir qu’une consolation temporaire et non pas des vérités qui sont capables de donner la vie. Les écritures que tu lis ne peuvent qu’enrichir ta langue, et ne sont pas les paroles de philosophie qui peuvent t’aider à connaître la vie de l’homme, encore moins les chemins qui peuvent te conduire à la perfection. Est-ce que cet écart ne te donne pas matière à réflexion ? Ne te fait-il pas prendre conscience des mystères qui y sont contenus ? Es-tu capable de te livrer au ciel pour rencontrer Dieu par toi-même ? Sans la venue de Dieu, peux-tu aller toi-même au ciel pour jouir du bonheur familial avec Dieu ? Es-tu toujours en train de rêver ? Je suggère donc que tu arrêtes de rêver et que tu regardes celui qui œuvre maintenant : regarde pour voir celui qui réalise maintenant l’œuvre consistant à sauver l’homme durant les derniers jours. Si tu ne le fais pas, tu n’obtiendras jamais la vérité et n’obtiendras jamais la vie » (« Seul Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair).

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Laisser un commentaire

Contactez-nous par WhatsApp