Comment les chrétiens peuvent-ils vaincre le péché ?

13 avril 2020

1. Pourquoi sommes-nous incapables de nous libérer du péché dans notre foi dans le Seigneur ?

2. les chrétiens peuvent-ils se libérer du péché ?

3. Comment Dieu purifie-t-Il et juge-t-Il l’homme ?

Le Seigneur Jésus a dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours » (Jean 8:34-35). Les paroles du Seigneur nous disent que si les hommes ne peuvent pas se libérer de la servitude et des entraves du péché et qu’ils continuent à commettre des péchés, alors ils sont les serviteurs du péché et n’entreront jamais au royaume de Dieu. En lisant ce passage de l’Écriture, de nombreux frères et sœurs fidèles ne réfléchiront à leurs péchés de la journée que pour se confesser le soir, et ainsi, ils craindront de vivre dans le péché et de ne pas pouvoir entrer au royaume de Dieu et seront angoissés au fond d’eux-mêmes. Ils croient au Seigneur, alors pourquoi ne peuvent-ils pas se libérer du péché ? Comment pouvons-nous nous libérer des entraves du péché ? Nous allons maintenant échanger sur cet aspect de la vérité.

1. Pourquoi sommes-nous incapables de nous libérer du péché dans notre foi dans le Seigneur ?

Concernant la question de savoir pourquoi nous croyons au Seigneur tout en étant incapables de nous libérer du péché, lisons tout d’abord ce passage des paroles de Dieu : « Même si l’homme a été racheté et si ses péchés ont été pardonnés, c’est seulement considéré comme si Dieu avait oublié les transgressions de l’homme et n’avait pas traité l’homme en conformité avec ses transgressions. Toutefois, lorsque l’homme vit dans un corps charnel et qu’il n’a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. C’est la vie que l’homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon accordé. La majorité des hommes pèchent dans la journée pour simplement se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d’expiation est toujours efficace pour l’homme, il ne peut pas sauver l’homme du péché. Seulement la moitié de l’œuvre du salut a été achevée, car l’homme a encore un tempérament corrompu. […] » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair). Ces paroles de Dieu nous montrent que, bien que nous ayons été rachetés par le Seigneur Jésus et que nos péchés aient été pardonnés, et qu’après avoir péché, nous priions, nous confessions et nous repentions devant le Seigneur et qu’Il ne nous considère plus comme des pécheurs, nos natures pécheresses continuent d’exister : nous sommes toujours susceptibles de pécher souvent, de dévoiler nos tempéraments corrompus et de vivre dans le péché dans la journée pour nous confesser le soir. Par exemple, quand des gens disent ou font quelque chose qui nuit à nos intérêts, nous les haïssons : nous savons parfaitement que Dieu aime ceux qui sont honnêtes, or nous mentons et trichons souvent au nom de nos propres intérêts. Quand nous sommes bénis par Dieu, nous Le remercions constamment ; quand nous sommes victimes d’une catastrophe, nous nous mettons à rouspéter contre Lui, et il nous arrive même de pester contre Lui et de L’invectiver sans retenue. On voit ainsi que, bien que nos péchés aient été pardonnés, les tempéraments corrompus qui sont en nous n’ont pas été purifiés, car ce que le Seigneur Jésus a accompli, c’est l’œuvre de crucifixion et de rédemption de l’humanité, pas l’œuvre de purification complète et de salut complet de l’homme. Cela fait des millénaires que Satan nous corrompt, et nos tempéraments sataniques sont profondément ancrés dans notre nature. L’arrogance, la vanité, l’égoïsme, l’ignobilité, la traîtrise, la ruse, le mensonge, la malhonnêteté, la jalousie, la malveillance, la méchanceté, la haine de la vérité et l’hostilité à Dieu, tout cela est plus implacable que le péché et peut opposer directement les hommes à Dieu. Si nous ne nous attaquons pas à ces causes profondes, alors nous pécherons aujourd’hui et demain tout aussi bien, et serons tout à fait incapables de nous libérer de la servitude et des contraintes du péché.

2. Comment les chrétiens peuvent-ils se libérer du péché ?

Comment, donc, pouvons-nous nous libérer entièrement des entraves du péché ? Le Seigneur Jésus a prophétisé : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13). « Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:47-48).

Les paroles de Dieu disent aussi : « Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie » (La préface de La Parole apparaît dans la chair).

Les paroles de Dieu nous disent que Dieu reviendra prononcer Ses paroles et accomplir l’œuvre du jugement des derniers jours, résolvant totalement les tempéraments corrompus des hommes et les sauvant du péché. Aujourd’hui, le Seigneur Jésus est revenu dans la chair en tant que Dieu Tout-Puissant incarné. Sur la base de l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus, Dieu Tout-Puissant a accompli une étape de Son œuvre, celle du jugement commençant par la maison de Dieu. Il a exprimé toutes les vérités pour la purification et le salut de l’humanité, résolvant nos natures pécheresses à la racine et nous permettant de comprendre la vérité, de nous libérer du péché, de cesser de commettre le péché et de nous opposer à Dieu et de devenir des gens qui obéissent à Dieu et Le révèrent, et qui sont alors véritablement gagnés par Lui. Ce n’est qu’en acceptant l’œuvre du jugement de Dieu Tout-Puissant des derniers jours que nous aurons la possibilité de nous libérer de nos tempéraments corrompus et d’être purifiés.

3. Comment Dieu purifie-t-Il et juge-t-Il l’homme ?

Comment, exactement, Dieu Tout-Puissant accomplit-Il l’œuvre du jugement des derniers jours pour purifier et sauver l’homme, lui permettant de se libérer du péché ? Lisons un autre passage des paroles de Dieu Tout-Puissant. Dieu Tout-Puissant dit : « Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

À propos de l’œuvre du jugement, certains se demanderont : le jugement n’est-il pas la condamnation par Dieu ? Mais alors, comment peut-on être sauvé par Lui ? Si nous nous faisons de telles réflexions, c’est parce que nous ne connaissons pas l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours. Les paroles de Dieu nous indiquent que l’œuvre du jugement accomplie par Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours est essentiellement l’expression de la vérité pour juger et purifier les hommes, ce qui nous permet, à partir des révélations des paroles de Dieu, de reconnaître nos propres tempéraments corrompus et de contempler la vérité factuelle de notre corruption aux mains de Satan. Les paroles de Dieu sont comme un sabre à double tranchant : quand nous les lisons, c’est comme s’Il nous jugeait et nous démasquait en face, nous permettant de reconnaître nos tempéraments corrompus et sataniques, des tempéraments qui sont arrogants, vaniteux, égoïstes, ignobles, traîtres, rusés, avides et mauvais. À partir du moment où nous croyons au Seigneur, par exemple, nous bénéficions de Sa miséricorde, il y a de la paix et de la joie dans nos cœurs, et particulièrement en constatant les bénédictions et les promesses que le Seigneur nous accorde, nous devenons encore plus enthousiastes en nous dépensant pour Lui. Nous ne manquons jamais une réunion ni une lecture de l’Écriture. Souvent, nous aidons les frères et sœurs qui sont fragiles, diffusant l’Évangile partout où nous allons, persévérant dans la dévotion et la charité, convaincus que si nous nous dépensons ainsi, le Seigneur fera en sorte que tout se déroule sans encombre et sans heurt pour nous, et que nous puissions ensuite entrer au royaume des cieux et obtenir la vie éternelle. Mais lorsque la malchance s’abat sur nous, lorsque le Seigneur ne nous surveille pas ni ne nous protège, nous regrettons de nous être ainsi dépensés pour Lui, et même, nous nous mettons à Lui adresser intérieurement des reproches. Quand nous avons accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, nous voyons qu’Il déclare : « Actuellement, la plupart des gens sont dans ce genre de situation : “Pour gagner des bénédictions, il me faut me dépenser pour Dieu et payer un prix pour Lui ! Pour obtenir des bénédictions, il me faut tout abandonner pour Dieu ; il me faut terminer ce qu’Il m’a confié et bien accomplir mon devoir.” Cela est dominé par l’intention d’être béni ; il s’agit de se dépenser dans le but d’obtenir des récompenses de Dieu, de gagner la couronne » (« Comment suivre la voie de Pierre », dans Récits des entretiens de Christ). « La relation de l’homme avec Dieu n’est qu’une affaire d’intérêt personnel. C’est la relation entre le bénéficiaire et le donateur de bénédictions. Pour le dire simplement, c’est comme la relation entre employé et employeur. L’employé travaille seulement pour recevoir les récompenses accordées par l’employeur. Dans une relation comme celle-ci, il n’y a pas d’affection, seulement un accord ; il n’est pas question d’aimer, ni d’être aimé, seulement de charité et de miséricorde ; il n’y a pas de compréhension, il n’y a que de l’indignation et de la tromperie refoulées ; il n’y a pas d’intimité, seulement un fossé qui ne peut être comblé » (« L’homme ne peut être sauvé que dans le cadre de la gestion de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair).

Comment les chrétiens peuvent-ils vaincre le péché ?

Les paroles de Dieu Tout-Puissant vont droit au but en dévoilant les motivations et les points de vue erronés de notre foi en Dieu. Ce n’est qu’en réfléchissant sur nous-mêmes que nous nous apercevons que si nous travaillons dur, ce n’est pas par amour pour Lui ni par désir de Le satisfaire. Nous cherchons plutôt à nous dépenser en échange de Ses bénédictions et de Ses promesses : notre bonne conduite et nos bonnes actions ne visent qu’à réaliser nos propres objectifs. Nous constatons alors combien notre nature est égoïste et ignoble. Nous vivons selon cette loi satanique : « Chacun pour soi, Dieu pour tous. » Tout ce que nous faisons, c’est pour notre propre profit, et même lorsque nous nous dépensons un peu dans notre foi en Dieu, c’est, là encore, pour obtenir de Lui des avantages et des bénédictions. Nous voulons échanger quelque dépense mineure contre de formidables bénédictions, et nous cherchons à obtenir le centuple dans cette vie et la vie éternelle dans le monde à venir. Nous ne nous dépensons pas du tout pour accomplir notre devoir en tant qu’êtres créés et rendre à Dieu Son amour. Quand nos intentions et nos désirs ne sont pas satisfaits, il nous arrive de devenir négatifs, de nous plaindre, de nous rebeller contre Dieu et de nous opposer à Lui. Quand nous constatons à quel point nous sommes souillés et corrompus, dépourvus de conscience et de raison et totalement inaptes à recevoir les récompenses et les bénédictions de Dieu, nous sommes intérieurement en proie à des regrets et à des récriminations contre nous-mêmes. Nous nous méprisons et nous sommes obligés de nous écrouler devant Dieu pour confesser nos péchés, espérant prendre un nouveau départ, désireux de nous dépenser pour Lui sans plus rien demander en retour. Grâce à l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu, nous prenons conscience de nos tempéraments sataniques et nous constatons que Dieu méprise les péchés des hommes. Nous voyons que partout où il y a de la souillure, il y a le jugement de Dieu, et nous découvrons la substance sacrée de Dieu et Son tempérament juste et inviolable, et ainsi naît en nous un cœur qui craint Dieu. Guidés par les paroles de Dieu, nous comprenons peu à peu Sa volonté et Ses exigences, nous restons dans la position d’un être créé pour accomplir quelque peu le devoir de l’homme, il y a de moins en moins de marchandage dans notre engagement envers Dieu, notre relation à Lui est de plus en plus étroite, nos tempéraments corrompus changent, et nous vivons finalement comme vit un véritable être humain.

Si, aujourd’hui, nous avons pu changer comme nous l’avons fait, c’est entièrement l’effet obtenu en nous par l’œuvre du jugement de Dieu Tout-Puissant. Tous ceux qui ont fait l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et qui aiment vraiment la vérité constatent clairement un changement au bout de plusieurs années, et en récoltent les fruits. Au fond d’eux-mêmes, ils peuvent se rendre compte à quel point l’amour de Dieu pour l’homme et Son salut de l’homme sont formidables, et ils parviennent à bien comprendre à quel point l’œuvre de Dieu est réelle. Ils perçoivent que le jugement et le châtiment de Dieu sont l’unique salut authentique, et que ce n’est qu’en acceptant l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours et en faisant l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu qu’ils peuvent être purifiés et changés : c’est le seul chemin par lequel nous pouvons nous libérer du péché.

Note de l’éditeur : Cet échange a-t-il mis fin à votre confusion ? Y avez-vous trouvé le chemin pour vous libérer du péché ? Si vous estimez que cela vous a été utile, gardez un œil sur ce site Internet et nous continuerons à l’actualiser avec du nouveau contenu. Si une personne de votre connaissance est aussi désorientée que vous, partagez cet article avec elle. Si vous avez des questions ou rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter à tout moment, et nous pourrons les examiner et chercher ensemble !

Enfin, nous aimerions vous recommander plusieurs films : Il est merveilleux davoir un peu de ressemblance humaine dans la vie, Vrai repentir et Le repentir dun officier. Ils vous apprendront comment les chrétiens se repentent sincèrement et changent vraiment en faisant l’expérience du jugement de Dieu. Nous espérons qu’ils vous seront utiles !

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Laisser un commentaire