Comment l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours purifie-t-elle et sauve-t-elle l’humanité ?

15 novembre 2021

Les gens ont réalisé que les grands désastres étaient sur nous, et ceux qui pensent que le Seigneur va venir sur un nuage attendent en retenant leur souffle. Après des années d’attente, ils ne L’ont toujours pas vu venir. À la place, ils voient l’Èclair Oriental porter témoignage à l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours. Cela les déçoit beaucoup. Ils espéraient être enlevés et aller directement là où ils rencontreront le Seigneur, sans jamais penser qu’Il accomplirait une œuvre de jugement à Son retour. Ils refusent de l’accepter. Beaucoup de gens suivent les forces antéchrists du monde religieux, en jugeant et condamnant l’apparition et l’œuvre de Dieu. Ils se disent : « Nos péchés ont été pardonnées et Dieu nous a jugés comme étant justes. Nous n’avons donc pas besoin du jugement de Dieu. Nous attendons que le Seigneur nous élève jusqu’à Son royaume, où nous jouirons de Ses bénédictions. » Ils s’accrochent à leurs notions, en refusant de chercher et d’investiguer la vraie voie, c’est pourquoi ils n’ont toujours pas accueilli le Seigneur, et sont tombés dans les désastres. Cela réalise complètement les paroles du Seigneur Jésus : « Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents » (Matthieu 25:29-30). Mais nombreux sont ceux qui aiment la vérité, et quand ils lisent les paroles de Dieu Tout-Puissant, ils voient leur pouvoir et leur autorité, ils voient qu’elles sont toute la vérité. Ils reconnaissent la voix de Dieu et ne sont plus retenus par leurs notions, et ils continuent d’investiguer la vraie voie. Leurs premières questions sont : pourquoi Dieu aurait-Il encore besoin de faire une œuvre de jugement, alors que nos péchés sont pardonnés et qu’Il nous a jugés comme étant justes, et comment Dieu purifie-t-Il et sauve-t-Il l’humanité grâce à cette œuvre dans les derniers jours ? Ces deux questions sont les plus cruciales et les plus déconcertantes, et tous ceux qui investiguent la vraie voie doivent les avoir comprises.

Commençons par : pourquoi Dieu doit-Il faire l’œuvre de jugement dans les derniers jours. C’est déroutant pour beaucoup de gens religieux. Ces gens pensent : « Le Seigneur nous a déjà pardonnés nos péchés, et Dieu ne nous voit pas comme des pécheurs, nous pouvons donc être emmenés directement dans Son royaume, et nous n’avons pas besoin du jugement de Dieu. » C’est une énorme erreur. Il est vrai que le Seigneur a pardonné les péchés de l’homme, mais ce pardon signifie-t-il que nous avons été purifiés ? Cela veut-il dire que nous avons atteint une vraie soumission à Dieu ? Non. Nous avons tous constaté ce fait : même si nos péchés ont été pardonnés, tous les croyants, sans exception, vivent dans un cycle de péchés et de confessions ; ils pèchent le jour, puis se confessent la nuit ; ils essaient de suivre les commandements du Seigneur Jésus, et échouent ; ils essaient d’aimer le Seigneur et de se soumettre à Lui, et échouent ; ils décident de faire le bien, mais continuent de mentir et de pécher malgré eux ; malgré tous leurs efforts pour se retenir, ils échouent. Beaucoup pensent que la chair est trop corrompue, et que vivre dans le péché est vraiment douloureux. Alors pourquoi les gens sont-ils incapables de s’extirper des chaînes du péché ? Pourquoi ne pouvons-nous nous empêcher de pécher, encore et encore ? Parce que l’homme a une nature pécheresse et des tempéraments sataniques. Voilà la racine du péché. Sans s’attaquer à la racine du péché, on ne peut jamais s’en libérer, et on continue de résister à Dieu, de Le condamner, et de Lui être hostile. Pensez aux pharisiens, qui ont eu la foi pendant des générations, et qui faisaient constamment des offrandes expiatoires. Quand l’Éternel Dieu est devenu chair en tant que Seigneur Jésus, et qu’Il a exprimé tant de vérités, comment se fait-il qu’ils n’aient pas reconnu le Seigneur Jésus comme l’apparition de l’Éternel Dieu, et qu’ils L’aient condamné et jugé, qu’ils L’aient même fait crucifier ? Quel était le problème ? Maintenant, dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant vient exprimer des vérités, alors pourquoi tant de gens religieux refusent même d’examiner ce fait, et Le condamnent et Le blasphèment follement, déterminés à clouer Dieu sur la croix une nouvelle fois ? Tout cela veut dire quoi ? Cela montre clairement que si les péchés des gens ont été pardonnés, ces gens sont encore gouvernés par leur nature satanique, et qu’ils peuvent condamner Dieu et Lui résister à tout moment. La nature pécheresse de l’humanité n’est pas une simple question d’actions pécheresses, elle est si grave que les gens veulent crucifier Christ qui exprime la vérité, en se dressant contre Dieu, contre la vérité, en agissant et en travaillant contre Dieu, et en devenant Ses ennemis. Comment des gens aussi immondes et corrompus, qui sont contre Dieu pourraient-ils être dignes de Son royaume ? Dieu est juste et saint, et Son tempérament ne tolère aucune offense. Si ceux dont les péchés sont pardonnés ne sont pas purifiés grâce à l’œuvre de jugement, et qu’ils persistent à pécher et résister à Dieu, ils ne seront jamais dignes du royaume de Dieu : cela ne fait aucun doute. Cela réalise les paroles du Seigneur Jésus : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7:21). « En vérité, en vérité, je vous le dis […] quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours » (Jean 8:34-35). Il y a également (Hébreux 12:14) : « Sans la sanctification, personne ne verra le Seigneur. » C’est pourquoi le Seigneur Jésus a dit de nombreuses fois, durant Son œuvre de rédemption, qu’Il reviendrait. Alors, Il est ici pour faire quoi ? Pour exprimer des vérités et accomplir Son œuvre de jugement, afin de sauver complètement l’humanité du péché et des forces de Satan, de sorte que nous puissions nous tourner pleinement vers Dieu et devenir des gens qui se soumettent à Dieu et qui Le vénèrent. Alors Il nous emmènera vers une merveilleuse destination. Exactement comme le Seigneur Jésus l’a prophétisé : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » (Jean 16:12-13). « Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:47-48). Et : « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). On peut voir ici que Dieu a prévu depuis longtemps d’accomplir l’œuvre de jugement dans les derniers jours, et c’est précisément ce dont a besoin l’humanité corrompue pour être entièrement sauvée. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant exprime des vérités et fait l’œuvre de jugement, en commençant par la maison de Dieu. Il est l’Esprit de la vérité venu parmi les hommes, guidant le peuple élu de Dieu pour que celui-ci entre dans toutes les vérités. Cela réalise complètement les prophéties du Seigneur Jésus. Maintenant, lisons des paroles de Dieu Tout-Puissant, pour mieux comprendre pourquoi Dieu doit faire l’œuvre de jugement dans les derniers jours.

Dieu Tout-Puissant dit : « Bien que Jésus ait beaucoup œuvré parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme ; Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan n’exigeait pas seulement de Jésus qu’Il devienne le sacrifice d’expiation et qu’Il porte les péchés de l’homme, mais aussi que Dieu œuvre de façon plus grande encore pour entièrement débarrasser l’homme de son tempérament corrompu par Satan. Et donc, à présent que l’homme a été pardonné pour ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement. Cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie » (La préface de La Parole apparaît dans la chair).

« Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons et, après des milliers d’années de corruption par Satan, les hommes ont en eux une nature établie qui s’oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus qu’un cas de rédemption payant un prix élevé pour racheter l’homme alors que sa nature empoisonnée à l’intérieur n’était pas éliminée. L’homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d’être digne de servir Dieu. Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. […] Même si l’homme a été racheté et si ses péchés ont été pardonnés, c’est seulement considéré comme si Dieu avait oublié les transgressions de l’homme et n’avait pas traité l’homme en conformité avec ses transgressions. Toutefois, lorsque l’homme vit dans un corps charnel et qu’il n’a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. C’est la vie que l’homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon accordé. La majorité de l’humanité pèche dans la journée pour simplement se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d’expiation est toujours efficace pour l’homme, il ne peut pas sauver l’homme du péché. Seulement la moitié de l’œuvre du salut a été achevée, car l’homme a encore un tempérament corrompu. […] Il est difficile à l’homme de prendre conscience de ses péchés ; il est incapable de reconnaître sa propre nature profondément enracinée et il doit compter sur le jugement par la parole pour obtenir ce résultat. L’homme peut dorénavant être progressivement transformé seulement de cette manière » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair). À l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus Lui-même a été crucifié, devenant l’offrande expiatoire de l’humanité, et rachetant l’humanité du péché. Depuis lors, les péchés de l’homme ont été pardonnés et Dieu ne nous voit pas comme des pécheurs, nous pouvons donc prier directement Dieu et venir devant Lui. Mais que Dieu ne voie pas l’homme comme pécheur veut juste dire qu’Il a pardonné nos péchés, et non que nous sommes libérés du péché, que nous sommes complètement saints. Nous avons toujours une nature pécheresse et un tempérament satanique. Nous devons subir l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours pour que notre corruption puisse être purifiée et que nous puissions être pleinement sauvés. L’œuvre de rédemption de Dieu à l’ère de la Grâce a ouvert la voie à Son œuvre de jugement dans les derniers jours. Autrement dit, Son œuvre de jugement est faite sur la base de l’œuvre de rédemption, du Seigneur Jésus. L’œuvre de rédemption de Dieu n’a complété que la moitié de Son œuvre de salut totale. C’est l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours qui peut pleinement purifier et sauver l’humanité, et c’est l’étape la plus cruciale de l’œuvre de salut de Dieu. Nous devons faire l’expérience du jugement et de la purification de Dieu dans les derniers jours, être complètement libérés du péché et purifiés, nous soumettre sincèrement à Dieu, et faire la volonté de Dieu, pour être dignes de Son royaume.

À ce stade, je pense que nous comprenons mieux pourquoi Dieu fait Son œuvre de jugement dans les derniers jours. Certains se demandent peut-être comment cette œuvre purifie et sauve l’humanité. Voyons ce que Dieu Tout-Puissant a dit à ce sujet : « Christ des derniers jours utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer les mots et les actes de l’homme. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre une humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, les paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Toutes ces différentes méthodes d’exposition, de traitement et d’émondage ne peuvent pas être remplacées par des mots ordinaires, mais par la vérité dont l’homme est totalement dépourvu. Seules des méthodes comme celles-ci peuvent être qualifiées de jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et entièrement convaincu au sujet de Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte, c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Les hommes ne peuvent pas changer leur propre tempérament ; ils doivent subir le jugement, le châtiment, la souffrance et l’épurement des paroles de Dieu, ou être traités, disciplinés et émondés par Ses paroles. C’est alors seulement qu’ils peuvent atteindre l’obéissance et la fidélité à Dieu, et ne plus être négligents à Son égard. C’est sous l’épurement des paroles de Dieu que le tempérament des gens change. C’est seulement par l’exposition, le jugement, la discipline et le traitement de Ses paroles qu’ils n’oseront plus agir imprudemment, mais à la place deviendront calmes et posés. Le point le plus important, c’est qu’ils sont capables de se soumettre aux paroles actuelles de Dieu et à Son œuvre et, même si ce n’est pas conforme aux notions humaines, ils peuvent mettre ces dernières de côté et se soumettre délibérément » (« Les gens dont les tempéraments ont changé sont ceux qui sont entrés dans la réalité des paroles de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Dieu a de nombreux moyens de perfectionner l’homme. Il se sert de toutes sortes d’environnements pour traiter le tempérament corrompu de l’homme, et Il utilise diverses choses pour mettre l’homme à nu ; d’un côté, Il traite l’homme, d’un autre côté, Il met l’homme à nu, et d’un autre côté, Il révèle l’homme, creusant et révélant les “mystères” des profondeurs du cœur de l’homme, et montrant à l’homme sa propre nature en dévoilant plusieurs de ses états. Dieu perfectionne l’homme par des méthodes diverses, par la révélation, le traitement, l’épurement et le châtiment, afin que l’homme sache que Dieu est concret » (« Seuls ceux qui se concentrent sur la pratique peuvent être perfectionnés », dans La Parole apparaît dans la chair).

Ces paroles contribuent à clarifier comment Dieu fait Son œuvre de jugement, n’est-ce pas ? Dans Son œuvre de jugement des derniers jours, Dieu exprime principalement des vérités pour juger et exposer l’essence corrompue de l’homme, et nos tempéraments sataniques, afin que nous puissions voir la vérité de notre corruption, avoir des remords sincères, nous détester et nous mépriser nous-mêmes, renoncer à la chair et mettre en pratique les paroles de Dieu, et atteindre un repentir et un changement véritables. Les paroles de Dieu Tout-Puissant exposent pleinement les manifestations des tempéraments corrompus de l’homme, comme l’arrogance, la tromperie et la malfaisance, ainsi que les motivations et les adultérations dans notre foi, et même nos pensées et sentiments les plus profonds et les plus cachés. Tout cela se trouve révélé de façon incisive. En lisant les paroles de Dieu Tout-Puissant, on a l’impression que Dieu est là, face à nous, et qu’Il nous juge. Nous voyons notre moi immonde, corrompu et laid complètement révélé par Dieu, et nous en ressortons honteux, sans nulle part où nous cacher, et indignes de vivre devant Dieu. Tout en jugeant l’homme avec Ses paroles, Dieu arrange aussi des situations réelles pour nous exposer, puis nous sommes émondés, traités et testés par les faits, pour que nous puissions réfléchir sur nous-mêmes et nous connaître. Exposés par la réalité, puis exposés et jugés davantage grâce aux paroles de Dieu, nous voyons plus clairement la laideur de notre vie vécue selon notre nature satanique. Nous sommes remplis de regrets, nous nous détestons nous-mêmes, et nous développons peu à peu un vrai repentir. Notre tempérament corrompu est alors purifié et transformé. Maintenant, écoutons des paroles de Dieu qui exposent le tempérament corrompu de l’homme, pour avoir une idée plus claire de la façon dont Dieu fait Son œuvre de jugement.

Dieu Tout-Puissant dit : « Mes actes sont plus nombreux que les grains de sable sur les plages et Ma sagesse supérieure à celle de tous les fils de Salomon. Pourtant, les hommes Me considèrent seulement comme un médecin sans importance et un enseignant inconnu pour l’homme ! Si nombreux sont ceux qui croient en Moi seulement pour que Je les guérisse. Si nombreux sont ceux qui croient en Moi seulement pour que J’utilise Mes pouvoirs afin de chasser les esprits impurs de leur corps. Si nombreux sont ceux qui ne croient en Moi que pour que Je leur confère la paix et la joie. Si nombreux sont ceux qui ne croient en Moi que pour Me demander une plus grande richesse matérielle. Si nombreux sont ceux qui ne croient en Moi que pour passer cette vie en paix et être sains et saufs dans le monde à venir. Si nombreux sont ceux qui ne croient en Moi que pour éviter les souffrances de l’enfer et recevoir les bénédictions du ciel. Si nombreux sont ceux qui ne croient en Moi que pour avoir du confort temporaire et qui, pourtant, ne cherchent pas à gagner quoi que ce soit dans le monde à venir. Lorsque J’ai fait descendre Ma fureur sur l’homme et Me suis emparé de toute la joie et de toute la paix qu’il possédait à l’origine, l’homme s’est mis à douter. Quand J’ai fait voir à l’homme la souffrance de l’enfer et repris les bénédictions du ciel, la honte de l’homme s’est transformée en colère. Quand l’homme M’a demandé de le guérir, que Je ne lui ai pas prêté attention et que J’ai ressenti de l’aversion envers lui, il s’est éloigné de Moi pour chercher plutôt la voie de la médecine mauvaise et de la sorcellerie. Quand Je lui ai enlevé tout ce qu’il M’avait demandé, l’homme a disparu sans laisser de traces. Par conséquent, Je dis que l’homme a foi en Moi parce que J’accorde trop de grâce et qu’il y a beaucoup trop à gagner » (« Que connais-tu de la foi ? », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Beaucoup de ceux qui suivent Dieu ne s’intéressent qu’à la façon d’obtenir des bénédictions ou d’éviter un désastre. Dès que l’œuvre et la gestion de Dieu sont mentionnées, ils se taisent et perdent tout intérêt. Ils pensent que comprendre de telles questions fastidieuses n’aidera pas leur vie à croître ni ne procurera aucun avantage. En conséquence, bien qu’ils aient entendu parler de la gestion de Dieu, ils ne lui prêtent pas beaucoup d’attention. Ils ne la voient pas comme quelque chose de précieux à accepter, et encore moins la reçoivent-ils comme une partie de leur vie. De telles personnes n’ont qu’un but très simple en suivant Dieu, et ce but est d’obtenir des bénédictions. De telles personnes ne se donnent pas la peine de prêter attention à tout ce qui ne se rapporte pas directement à cet objectif. Pour eux, il n’y a pas de but plus légitime que de croire en Dieu pour recevoir des bénédictions ; c’est la valeur même de leur foi. Ils restent complètement indifférents à tout ce qui ne peut pas atteindre cet objectif. C’est le cas de la plupart des gens qui croient en Dieu aujourd’hui. Leur objectif et leur intention semblent légitimes, car en même temps qu’ils croient en Dieu, ils se dépensent aussi pour Dieu, se consacrent à Dieu et accomplissent leur devoir. Ils abandonnent leur jeunesse, abandonnent famille et carrière, et passent même des années à s’affairer loin de chez eux. Par souci de leur but ultime, ils changent leurs propres intérêts, leur vision de la vie et même la direction de leur poursuite ; pourtant ils ne peuvent pas changer le but de leur croyance en Dieu. Ils courent partout pour la gestion de leurs propres idéaux ; quelle que soit la distance qui les sépare de la route et quel que soit le nombre de difficultés et d’obstacles qui se dressent sur leur chemin, ils persistent et ne craignent pas la mort. Quel pouvoir les pousse à continuer à se consacrer de cette façon ? Est-ce leur conscience ? Est-ce leur grand et noble caractère ? Est-ce leur détermination à combattre les forces du mal jusqu’à la fin ? Est-ce leur foi qui témoigne de Dieu sans chercher de récompense ? Est-ce leur fidélité à tout abandonner pour accomplir la volonté de Dieu ? Ou est-ce leur esprit de dévotion qui renonce toujours à des demandes personnelles extravagantes ? Que quelqu’un qui n’a jamais connu l’œuvre de la gestion de Dieu puisse donner autant est tout simplement un miracle ! Pour l’instant, ne parlons pas de combien ces gens ont donné. Leur comportement, cependant, est très digne de notre analyse. Outre les avantages qui leur sont si étroitement liés, pourrait-il y avoir toute autre raison pour ces gens qui n’ont jamais compris Dieu de donner autant pour Lui ? En cela, nous découvrons un problème qui n’a pas été identifié précédemment : la relation de l’homme avec Dieu n’est qu’une affaire d’intérêt personnel. C’est une relation entre un bénéficiaire et un donateur de bénédictions. Pour le dire simplement, c’est semblable à la relation entre employé et employeur. L’employé travaille seulement pour recevoir les récompenses accordées par l’employeur. Dans une telle relation, il n’y a pas d’affection, seulement une transaction ; il n’y est pas question d’aimer ni d’être aimé, seulement de charité et de miséricorde. Il n’y a pas de compréhension, il n’y a que de l’indignation et de la tromperie refoulées. Il n’y a pas d’intimité, seulement un gouffre infranchissable. Maintenant que les choses en sont arrivées là, qui peut inverser un tel cours ? Et combien de personnes sont capables de comprendre véritablement à quel point cette relation est devenue désespérée ? Je crois que lorsque les gens se plongent dans la joie d’être bénis, personne ne peut imaginer à quel point une telle relation avec Dieu est embarrassante et disgracieuse » (« L’homme ne peut être sauvé que dans le cadre de la gestion de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Il serait mieux pour vous de consacrer plus d’efforts à la vérité de la connaissance de soi. Pourquoi n’avez-vous pas trouvé grâce auprès de Dieu ? Pourquoi votre tempérament Lui est-il abominable ? Pourquoi trouve-t-Il votre discours répugnant ? Dès que vous avez fait preuve d’un petit peu de loyauté, vous vous en félicitez et vous voulez être récompensés pour votre maigre contribution. Vous regardez les autres avec condescendance lorsque vous avez fait preuve d’un peu d’obéissance et vous éprouvez du mépris pour Dieu quand vous effectuez des tâches insignifiantes. Vous réclamez de l’argent, des cadeaux et des compliments pour avoir reçu Dieu. Votre cœur est en peine quand vous donnez une pièce de monnaie ou deux. Quand vous en donnez dix, vous vous attendez à recevoir des bénédictions et à être distingués des autres. C’est véritablement offensant de parler ou d’entendre parler d’une humanité comme la vôtre. Y a-t-il quoi que ce soit de louable dans vos paroles et vos actions ? Ceux qui accomplissent leur devoir et ceux qui ne le font pas, ceux qui dirigent et ceux qui suivent, ceux qui reçoivent Dieu et ceux qui ne le font pas, ceux qui donnent et ceux qui ne donnent pas, ceux qui prêchent et ceux qui reçoivent la parole, et ainsi de suite : tous ces hommes se louent eux-mêmes. Ne trouvez-vous pas cela risible ? Vous savez très bien que vous croyez en Dieu, vous ne pouvez néanmoins pas être compatibles avec Dieu. Vous savez très bien que vous êtes tout à fait indignes, mais vous persistez quand même à vous vanter. N’avez-vous pas le sentiment que votre raison s’est détériorée au point que vous n’avez plus la maîtrise de vous-mêmes ? Comment pouvez-vous, avec une raison pareille, être aptes à vous associer avec Dieu ? N’avez-vous pas peur pour vous-mêmes maintenant ? Votre tempérament s’est déjà détérioré au point que vous ne pouvez pas être compatibles avec Dieu. Cela étant, votre foi n’est-elle pas ridicule ? Votre foi n’est-elle pas absurde ? Comment vas-tu aborder ton avenir ? Comment vas-tu choisir le chemin à emprunter ? » (« Ceux qui sont incompatibles avec Christ sont sûrement les adversaires de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Après plusieurs milliers d’années de corruption, l’homme est devenu insensible et lent d’esprit, un démon qui s’oppose à Dieu, au point que sa rébellion de l’homme envers Lui a été documentée dans les livres d’histoire et qu’il est même incapable de décrire complètement son propre comportement rebelle. Car l’homme a été profondément corrompu par Satan et si égaré par Satan qu’il ne sait pas vers où se tourner. Même aujourd’hui, l’homme trahit encore Dieu : quand il Le voit, il Le trahit et quand il ne peut pas Le voir, il Le trahit aussi. Il y a même ceux qui, ayant été témoins de Ses malédictions et de Sa colère, Le trahissent malgré tout. Et ainsi Je dis que la raison et la conscience de l’homme ont perdu leur fonction originelle respective. L’homme que Je considère est une bête en tenue humaine, il est un serpent venimeux. Qu’importe à quel point il essaie de paraître pitoyable à Mes yeux, Je ne serai jamais miséricordieux envers lui, car l’homme ne comprend pas la différence entre le noir et le blanc, la vérité et la non-vérité. La raison de l’homme est très engourdie, mais il désire quand même gagner des bénédictions. Son humanité est particulièrement ignoble, mais il désire quand même posséder la souveraineté d’un roi. De qui pourrait-il être le roi, avec une telle raison ? Comment pourrait-il s’asseoir sur un trône, avec une telle humanité ? L’homme n’a vraiment aucune honte ! Il est un misérable vaniteux ! Pour ceux d’entre vous qui souhaitent gagner des bénédictions, Je vous suggère de chercher d’abord un miroir et de regarder votre propre reflet hideux : as-tu ce qu’il faut pour être roi ? As-tu le visage de quelqu’un qui pourrait gagner des bénédictions ? Il n’y a pas eu le moindre changement dans ton tempérament et tu n’as mis en pratique aucune vérité, mais tu souhaites quand même un merveilleux lendemain. Tu te fais des illusions ! » (« Avoir un tempérament inchangé, c’est être en inimitié envers Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair).

Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont si pratiques, chaque mot est si réel. Elles révèlent les adultérations et les motivations ignobles dans notre foi, ainsi que notre nature qui résiste à Dieu. Nous pensions être capables de faire des sacrifices, de souffrir, et de payer un prix pour Dieu, ce qui veut dire que nous étions pieux et obéissants, capables de gagner l’approbation de Dieu. Mais grâce au jugement des paroles de Dieu, nous réfléchissons et nous nous connaissons nous-mêmes, nous voyons que tous nos sacrifices étaient corrompus, uniquement destinés à obtenir des bénédictions. Quand Dieu nous bénit avec des vies paisibles, nous nous soumettons à Lui et travaillons pour Lui, mais quand la souffrance et le désastre s’abattent, nous comprenons mal Dieu et Le blâmons parce qu’Il ne nous a pas protégés, et il se peut même que nous cessions de travailler pour Lui. Alors nous voyons que notre foi et nos sacrifices ont été entièrement transactionnels, pour extorquer la grâce et les bénédictions à Dieu. C’est tricher avec Dieu et L’utiliser. C’est tellement égoïste et fourbe ! On manque (cruellement) de conscience et de raison, on n’est même pas dignes d’être appelés des êtres humains. On est si immondes et corrompus que l’on croit encore avoir le droit d’être bénis et d’entrer dans le royaume de Dieu. C’est éhonté et dénué de raison. Les paroles de jugement et de révélation de Dieu nous montrent Son tempérament juste et saint, qui ne tolère aucune offense, et ce que Dieu demande de nous est notre sincérité et notre dévotion. Avoir la foi et faire un devoir avec de telles motivations et une telle impureté, c’est tricher avec Dieu et Lui résister, c’est dégoûtant et odieux à Ses yeux. Dieu ne reconnaît pas ce genre de foi. Grâce au jugement des paroles de Dieu, et en étant traités et testés de nombreuses fois, nous pouvons enfin voir la vérité de notre corruption, nous détester nous-mêmes authentiquement, éprouver des regrets et nous prosterner devant Dieu en nous repentant. Nous pouvons également voir la justice de Dieu, et qu’Il voit vraiment nos cœurs et nos esprits, qu’Il nous connaît de fond en comble. Nous sommes complètement convaincus et développons un cœur de révérence pour Dieu. Notre perspective sur la foi se transforme, nous abordons notre devoir plus purement, sans autant de désirs extravagants, et nous nous soumettons avec joie aux arrangements de Dieu et faisons le devoir d’un être créé, que Dieu nous bénisse ou non, que nous recevions les bénédictions du royaume ou non. Quand nous voyons de quoi nous sommes réellement faits, nous cessons d’être aussi arrogants qu’avant. Nous devenons raisonnables en paroles comme en actes, nous cherchons et nous nous soumettons à la vérité. Voilà le jugement et le châtiment de Dieu, qui purifient et transforment peu à peu notre corruption. Ceux d’entre nous qui ont fait l’expérience de l’œuvre de Dieu savent vraiment à quel point Son œuvre de jugement des derniers jours est pratique, à quel point elle purifie vraiment et sauve pleinement l’homme. Sans ce jugement et cet émondage, nous ne pourrions jamais vraiment voir notre propre corruption, nous resterions enfermés dans nos vies de péchés et de confessions sans fin, en croyant que nous pouvons entrer dans le royaume de Dieu parce que nos péchés ont été pardonnés, que nous avons reçu l’approbation de Dieu. C’est vraiment stupide et pitoyable ! Grâce au jugement de Dieu, nous pouvons vraiment nous connaître nous-mêmes, nous apprenons de nombreuses vérités et nos tempéraments corrompus sont purifiés et transformés. C’est incroyablement libérant. Le jugement et le châtiment de Dieu nous donnent tant. Ils sont l’amour authentique de Dieu pour nous, Son plus grand salut. Cela fait 30 années entières que Dieu Tout-Puissant a commencé à exprimer la vérité et à faire Son œuvre de jugement, et Il a déjà formé un groupe de vainqueurs avant les désastres : les premiers fruits. Cela réalise entièrement la prophétie biblique : « Ils suivent l’agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d’entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l’agneau » (Apocalypse 14:4). Ces élus ont fait l’expérience de jugement, de châtiment, d’épreuves et d’épurement de Dieu, leurs tempéraments corrompus ont été purifiés, et ils sont finalement libérés des forces de Satan. Ils sont venus se soumettre à Dieu et Le vénérer, et ont reçu Son grand salut. Leurs expériences et leurs témoignages sont devenus des films et des vidéos, qui sont tous sur Internet, et portent témoignage à toute l’humanité pour l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours, en ne laissant aucun doute dans le cœur des spectateurs. L’Évangile du Règne de Dieu Tout-Puissant s’est répandu aux quatre coins du monde, et partout, le peuple élu de Dieu répand les paroles de Dieu Tout-Puissant. La diffusion magnifique, sans précédent, de l’Évangile du Règne est sur nous. Clairement, l’œuvre de jugement qui commence par la maison de Dieu connaît déjà un grand succès. Dieu a vaincu Satan et gagné toute gloire. Tout comme le dit Dieu Tout-Puissant : « Dieu accomplit l’œuvre du jugement et du châtiment afin que l’homme Le connaisse et pour Son témoignage. Sans le jugement du tempérament corrompu de l’homme par Dieu, l’homme ne connaîtrait pas Son tempérament juste qui ne tolère aucune offense, et l’homme ne pourrait pas non plus convertir son ancienne connaissance de Dieu en une connaissance nouvelle. Pour le bien de Son témoignage et pour le bien de Sa gestion, Il expose Sa totalité au grand jour, permettant ainsi à l’homme, par la manifestation de Dieu, d’acquérir la connaissance de Dieu, de changer son tempérament et de rendre un témoignage retentissant en faveur de Dieu. Le changement dans le tempérament de l’homme est réalisé par de nombreux genres différents de l’œuvre Dieu ; sans ces changements dans son tempérament, l’homme serait incapable de rendre témoignage à Dieu et d’être selon le cœur de Dieu. Les changements dans le tempérament de l’homme signifient que l’homme s’est libéré de l’esclavage de Satan et de l’influence des ténèbres, et qu’il est vraiment devenu un modèle et un exemple de l’œuvre de Dieu, un témoin de Dieu et un homme selon le cœur de Dieu. Aujourd’hui, Dieu incarné est venu faire Son œuvre sur la terre, et Il exige que l’homme Le connaisse, Lui obéisse, témoigne de Lui, qu’il connaisse Son œuvre pratique et normale, qu’il obéisse à toutes Ses paroles et à toute Son œuvre qui ne sont pas en accord avec les notions de l’homme, et qu’il témoigne de toute l’œuvre qu’Il fait pour sauver l’homme, ainsi que de tous les actes qu’Il accomplit pour conquérir l’homme. Ceux qui témoignent de Dieu doivent connaître Dieu ; seul ce genre de témoignage est précis et réel, et seul ce genre de témoignage peut couvrir Satan de honte » (« Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). « Ceux qui sont capables de tenir ferme pendant l’œuvre de jugement et de châtiment de Dieu au cours des derniers jours, c’est-à-dire au cours de la dernière œuvre de purification, entreront dans le repos final avec Dieu ; de ce fait, ceux qui entrent dans le repos se seront tous libérés de l’influence de Satan et auront été acquis par Dieu après avoir subi Son œuvre de purification finale. Ces humains qui auront été finalement acquis par Dieu entreront dans le repos final. L’objectif essentiel de l’œuvre de châtiment et de jugement de Dieu est de purifier l’humanité et de la préparer pour son ultime repos. Sans une telle purification, personne parmi l’humanité ne pourrait être classé en différentes catégories selon l’espèce ou entrer dans le repos. Cette œuvre est la seule voie de l’humanité pour entrer dans le repos » (« Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair).

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Laisser un commentaire

Contactez-nous par WhatsApp