Le fléau s’abat sur nous : quelle est la volonté de Dieu ?

19 juin 2020

Un « nouveau coronavirus » – des mots qui sèment la peur dans le cœur des gens – s’est déclaré tout d’abord à Wuhan, en Chine, avant de se répandre sur tout le globe. Des gens meurent en grand nombre partout dans le monde et bien davantage sont dans un état de panique constant, sentant que les grandes catastrophes s’abattent sur nous. Personne ne sait combien de temps durera cette pandémie, ni combien de décès elle causera. Cependant, ceux qui croient en Dieu savent, au fond d’eux-mêmes, que tout se produit avec la permission de Dieu et qu’absolument rien ne peut se produire sans que Dieu le permette. Quelle est donc la volonté de Dieu lorsqu’Il permet que ce fléau s’abatte sur nous ?

la volonté de Dieu

Remonter dans l’histoire pour chercher la volonté de Dieu

Il est raconté dans l’Ancien Testament que la population de Sodome était mauvaise, débauchée et corrompue et que la soif de sang et le meurtre étaient omniprésents dans cette ville, à tel point que ses habitants voulaient même tuer des anges. La repentance ne leur venait jamais à l’idée, aussi Dieu a-t-Il fait pleuvoir sur eux le feu du ciel et les a tous détruits. Cependant, ceux qui connaissent bien la Bible savent qu’avant que Dieu n’amène le désastre sur la ville, Abraham a imploré Dieu au nom de Sodome. Voici un extrait de ce récit de la Bible : « Et l’Éternel dit : Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d’eux. […] Abraham dit : […] Peut-être s’y trouvera-t-il dix justes. Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces dix justes » (Genèse 18:26-32). Ces versets révèlent le tempérament juste de Dieu, mais ils nous donnent surtout un aperçu de Sa grande miséricorde et de Sa grande clémence. Dieu aurait épargné Sodome si l’on avait pu y trouver cinquante personnes justes, et Il aurait aussi épargné la ville si l’on avait pu y trouver ne serait-ce que dix personnes justes. Bien que les gens aient été profondément corrompus et mauvais, Dieu espérait encore qu’ils se repentiraient. C’est un fait douloureux que l’on n’ait même pas pu trouver dix personnes justes dans une si grande ville, et Dieu n’a donc finalement pas eu d’autre choix que de la détruire.

Les gens qui vivent maintenant dans ce monde, submergés de tentations, sont encore pires que la population de Sodome il y a tant d’années. Aujourd’hui, les gens sont corrompus par Satan à un point extrême : ils adorent le mal et l’injustice. La terre est saturée de violence et d’adultère et l’on voit partout le long des principales artères comme des petites allées des bars karaokés, des salons de massage de pieds, des hôtels et des discothèques. Le mal et la promiscuité règnent dans ces endroits. Les gens vivent tous pour manger, boire, s’amuser et s’adonner à des plaisirs physiques, dépravés à l’extrême. Il n’y a pas d’amour entre les personnes, mais chacun trompe l’autre, lutte et rivalise avec autrui pour le statut, la renommée et la fortune, et les gens trichent et complotent les uns contre les autres et en viennent même aux mains pour l’argent et le profit. L’humanité tout entière vit sous le domaine de Satan et personne n’a d’amour pour les choses positives, ne désire ardemment la lumière ni ne se manifeste pour accepter la grâce du salut de Dieu. Même les croyants vivent dans un cycle alternant péchés et confessions, totalement incapables de rester fidèles aux enseignements du Seigneur. Ils vont jusqu’à suivre les tendances de ce monde et rechercher les plaisirs de la chair. Même quand ils savent qu’ils vivent dans le péché, ils ne peuvent toujours pas se libérer de la servitude du péché : leurs cœurs se sont égarés trop loin de Dieu. L’humanité tout entière, corrompue à ce point extrême, n’a-t-elle pas atteint depuis longtemps le stade où elle aurait dû être détruite ?

Dieu espère que les gens pourront se repentir

Les catastrophes se produisent l’une après l’autre, et la volonté de Dieu est que nous nous présentions devant Lui pour nous repentir. Il désire que chacun se repente et ne veut pas que quiconque périsse. Il y a deux mille ans, le Seigneur Jésus a dit : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 4:17). À ce stade, certains d’entre vous peuvent dire : « Les incroyants ne croient pas en Dieu et ne peuvent pas se repentir. Cependant, ayant gagné la foi dans le Seigneur, il nous arrive souvent de pleurer amèrement devant Lui en priant. Nous reconnaissons nos péchés passés et nous ne commettrons plus rien de mal. Nous pouvons être tolérants et patients envers les autres. Nous pouvons pratiquer la charité, faire des dons et aider les autres, nous pouvons même consacrer tout notre temps à travailler et à trimer pour le Seigneur et nous ne Le trahirions pas même si nous étions arrêtés et mis en prison. N’est-ce pas de la vraie repentance ? Si nous pratiquons constamment de cette manière, alors le Seigneur nous protégera et nous évitera d’être balayés par les catastrophes. » Mais est-ce vraiment le cas ? Le Seigneur Jésus a dit un jour : « Quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours » (Jean 8:34-35). Ayant gagné la foi dans le Seigneur, nous pouvons être humbles et patients, nous pouvons aider les autres et nous pouvons faire des sacrifices, nous dépenser, prêcher l’évangile, porter témoignage pour le Seigneur, et nous montrons de bons comportements. Cependant, ce que nous ne pouvons pas nier, c’est que les tempéraments corrompus que nous avons en nous, comme l’arrogance, la prétention, la malhonnêteté, la fourberie, l’égoïsme et l’ignobilité n’ont pas été purifiés et que nous sommes encore capables de pécher tout le temps. Par exemple, nous savons très bien que le Seigneur exige que nous soyons honnêtes, mais comme nous sommes sous l’emprise de notre nature égoïste et odieuse, dès que quelque chose porte atteinte à nos propres intérêts personnels, nous ne pouvons pas nous empêcher de mentir et de tromper les autres. Sous l’emprise de notre nature arrogante et prétentieuse, nous demandons toujours aux autres de faire ce que nous disons et quand ils ne le font pas, nous nous fâchons et les sermonnons ; et quand des catastrophes et des épreuves nous frappent, nous nous plaignons et en faisons le reproche au Seigneur. Ce ne sont là que quelques exemples. Nos péchés sont comme des mauvaises herbes qui repoussent quand on les coupe. Même si nous pleurons amèrement chaque jour en priant et en confessant nos péchés, nous ne changeons toujours pas. Cela peut-il être de la vraie repentance ? Qui pourrait garantir que Dieu protégerait une telle personne au milieu des catastrophes ? La vraie repentance, c’est lorsque les tempéraments corrompus et sataniques de la personne sont entièrement purifiés et changés, quand elle ne fait plus le mal, ne commet plus de péché et ne résiste plus à Dieu. C’est lorsqu’elle peut véritablement se soumettre à Dieu et Le vénérer. Seules de telles personnes sont aptes à hériter des promesses et des bénédictions de Dieu et à entrer au royaume des cieux. Comme il est dit dans la Bible : « Vous soyez saints ; car je suis saint » (Lévitique 11:45). « Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! » (Apocalypse 22:14).

Comment faire preuve d’une vraie repentance et obtenir la protection de Dieu

Comment, donc, pouvons-nous faire preuve d’une vraie repentance ? Le Seigneur Jésus a dit un jour : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13). « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). « Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité » (Jean 17:17). Le Seigneur a annoncé qu’Il reviendrait dans les derniers jours, qu’Il exprimerait des vérités plus nombreuses et plus élevées qu’à l’ère de la Grâce et qu’Il accomplirait une étape de Son œuvre pour juger et purifier les hommes. C’est pour que nous soyons libérés de la servitude du péché une fois pour toutes, purifiés et transformés. Parce que l’œuvre accomplie par le Seigneur Jésus à l’ère de la Grâce était l’œuvre de rédemption, les gens voyaient leurs péchés pardonnés en croyant en Lui. Cependant, ils n’étaient pas purifiés de leur nature pécheresse. Ce n’est qu’en acceptant l’œuvre de jugement du Seigneur dans les derniers jours, en faisant purifier et changer nos tempéraments corrompus, en ne faisant plus jamais le mal, en ne commettant plus jamais de péché et en ne résistant plus jamais à Dieu que nous pouvons être considérés comme nous étant vraiment repentis. Alors seulement, nous serons sous la protection de Dieu et survivrons aux catastrophes.

Le Seigneur Jésus est déjà revenu. Il est le Dieu Tout-Puissant incarné. Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours, est en train d’accomplir l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu sur les bases de l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus. Dieu Tout-Puissant dit : « Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités […]. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

Afin de nous sauver des entraves de nos tempéraments sataniques, Dieu Tout-Puissant exprime toutes les vérités qui peuvent nous purifier et nous sauver entièrement. Il dévoile les mystères du plan de gestion de Dieu de six mille ans ; Il révèle la source du mal de ce monde ainsi que l’essence et la vérité de la corruption de l’homme par Satan. En faisant l’expérience du jugement des paroles de Dieu, nous voyons à quel point nous sommes profondément corrompus par Satan. Arrogance, prétention, égoïsme, ignobilité, malhonnêteté, fourberie, avidité, méchanceté, rien de ce que nous vivons ne présente le moindre semblant d’humanité, ce qui suscite la répugnance et la détestation de Dieu à notre égard. En même temps, nous en venons à connaître le tempérament juste de Dieu qui ne tolère aucune offense. Nous reconnaissons que nous vivons toujours selon nos tempéraments corrompus et sataniques et que si nous ne pratiquons pas la vérité, alors Dieu nous détestera et nous rejettera à coup sûr. Alors seulement, nous nous prosternons devant Dieu et nous repentons. Nous détestons nos péchés et désirons vivre selon les paroles de Dieu. En renonçant à notre chair encore et encore et en pratiquant la vérité, nous purifions et changeons progressivement nos tempéraments corrompus. Nous ne nous rebellons plus contre Dieu et ne Lui résistons plus, et nous nous soumettons à Lui et Le révérons véritablement. Seuls des gens qui sont comme cela font preuve d’une vraie repentance, seront protégés par Dieu et survivront aux catastrophes.

Dieu Tout-Puissant s’est manifesté et a commencé Son œuvre il y a 30 ans. Le travail d’évangélisation s’est largement répandu à toutes les nations de la terre et les millions de paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant sont depuis longtemps publiées sur Internet. Ces paroles ont été traduites dans plus de 20 langues : elles portent témoignage et sont en libre accès pour toute l’humanité. En cette ère particulièrement ténébreuse et mauvaise, les vérités exprimées par le Christ des derniers jours apparaissent comme la vraie lumière, comme l’éclair qui étincèle de l’Orient à l’Occident. Elles portent témoignage à toute l’humanité : Dieu s’est manifesté et le Seigneur Jésus est revenu. Il exprime la vérité pour purifier et sauver les hommes, et le seul moyen pour l’homme d’obtenir le salut complet est d’accepter Dieu Tout-Puissant. Cependant, l’humanité a été profondément corrompue par Satan. Personne n’aime la vérité. Tout ce que les gens veulent, c’est convoiter les plaisirs du péché. Ils ne sont pas disposés à explorer l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours ni à accepter Son jugement et Son châtiment dans les derniers jours. Au lieu de cela, les gens ont des notions profondément ancrées concernant l’œuvre de Dieu, et certains, même, résistent ouvertement à l’œuvre de Dieu des derniers jours et la condamnent. Tout le monde vit dans le péché sans la moindre pensée de repentance. Très peu de gens désirent ardemment la vérité ou aspirent à la lumière. Les catastrophes que nous constatons aujourd’hui sont le rappel final de Dieu, Son ultime avertissement à l’humanité. Plus encore, elles sont le salut de Dieu. Ce n’est qu’en nous présentant devant Dieu pour nous repentir que nous pouvons obtenir Sa protection contre les catastrophes.

Prêter attention aux avertissements de Dieu

Dieu Tout-Puissant dit : « Toutes sortes de désastres surviendront, les uns après les autres ; toutes les nations et tous les lieux feront l’expérience de calamités : peste, famine, déluge, sécheresse et tremblements de terre sont partout. Ces désastres ne se produisent pas seulement dans un endroit ou deux, pas plus qu’ils ne seront terminés dans un jour ou deux : ils s’étendront plutôt sur une région de plus en plus grande et les désastres deviendront de plus en plus graves. Pendant ce temps, toutes sortes de pestes d’insectes surgiront l’une après l’autre, et le phénomène du cannibalisme se produira partout. C’est Mon jugement sur toutes les nations et sur tous les peuples » (« Chapitre 65 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair). « Si l’humanité veut avoir un bon sort, si un pays veut avoir un bon sort, alors l’homme doit se prosterner devant Dieu en adoration, se repentir et se confesser devant Lui, sinon le destin et la destinée de l’homme finiront inévitablement par une catastrophe » (« Dieu préside au destin de toute l’humanité », dans La Parole apparaît dans la chair). « Mon œuvre finale n’est pas seulement accomplie pour punir l’homme, mais aussi pour préparer la destination de l’homme. Encore plus, c’est pour recevoir la reconnaissance de tous pour tout ce que J’ai fait. Je veux que chaque homme voie que tout ce que J’ai fait est juste et que tout ce que J’ai fait est une expression de Mon tempérament ; ce n’est pas l’action de l’homme, encore moins la nature, qui a créé l’humanité. Au contraire, c’est Moi qui nourris tout être vivant dans la création. Sans Mon existence, l’humanité ne peut que périr et souffrir de l’invasion des catastrophes. Aucun être humain ne verra plus jamais ni le beau soleil et la belle lune ni le monde verdoyant ; l’humanité ne connaîtra que la nuit glaciale et l’inexorable vallée de l’ombre de la mort. Je suis le seul salut de l’humanité. Je suis le seul espoir de l’humanité et, bien plus, Je suis Celui sur qui repose l’existence de toute l’humanité. Sans Moi, l’humanité s’immobilisera immédiatement. Sans Moi, l’humanité subira les catastrophes et sera piétinée par tout genre de fantômes, bien que personne ne prête attention à Moi. J’ai fait une œuvre qui ne peut être faite par personne d’autre. Mon seul espoir, c’est que l’homme puisse Me rembourser par de bonnes œuvres » (« Préparer suffisamment de bonnes actions pour ta destination », dans La Parole apparaît dans la chair).

Les catastrophes ne font qu’empirer dans le monde entier et s’étendent sur des territoires de plus en plus vastes. Ceux qui ont été condamnés ne peuvent pas y échapper, et tout se passe comme si la fin du monde allait bientôt advenir. Cependant, nous savons tous que Dieu gouverne notre destin et que toutes les catastrophes sont dans Ses mains. Ce n’est qu’en nous présentant devant Dieu pour nous repentir et en acceptant Son jugement et Son châtiment dans les derniers jours que nous avons la possibilité d’être protégés des catastrophes et de survivre. La trajectoire que suit le monde se déroule juste devant nos yeux. Une fois qu’Il aura sauvé tous ceux qu’Il peut sauver, Dieu utilisera les grandes catastrophes pour détruire ce monde mauvais et impur. Quand ce temps sera venu, ceux qui ne se seront pas présentés devant Dieu seront balayés par les catastrophes, pleurant et grinçant des dents.

Note de l’éditeur : Ayant lu cet article, comprenez-vous maintenant ce qu’est le dessein de Dieu en provoquant les catastrophes ? Et avez-vous maintenant trouvé le moyen d’être protégés par Dieu contre les catastrophes ? Si vous avez d’autres questions ou difficultés, vous êtes invités à nous contacter à tout moment au moyen des options chat et messagerie sur notre site et à communiquer avec nous.

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Laisser un commentaire