L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La signification du nom de Dieu : si le nom de Dieu est l’Éternel, alors pourquoi L’appelle-t-on Jésus ?

1

L’Éternel Dieu nous dit clairement dans l’Ancien Testament : « C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur » (Esaïe 43:11). « L’Éternel […] Voilà mon nom pour l’éternité, voilà mon nom de génération en génération » (Exode 3:15). Et pourtant, le Nouveau Testament dit : « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:12). « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement » (Hébreux 13:8). L’Ancien Testament dit que seul l’Éternel est le nom de Dieu et qu’il le sera pour toujours. Cependant, le Nouveau Testament dit que l’on ne peut être sauvé que par le nom de Jésus. Puisque le nom de Dieu à l’ère de la Loi, l’Éternel, devait être Son nom pour toujours, pourquoi alors Dieu a-t-Il été appelé Jésus à l’ère de la Grâce ? Comment devons-nous comprendre les mots « pour toujours » tels que mentionnés ici dans la Bible ? Quels vérités et mystères sont cachés derrière les noms de Dieu ? Échangeons sur ce sujet maintenant.

Pourquoi le nom l’Éternel est-il devenu Jésus ?

Il est clairement indiqué dans la Bible que le nom l’Éternel durerait éternellement et pour toutes les générations. Mais après que le Seigneur Jésus est venu accomplir Son œuvre de rédemption, le nom l’Éternel n’a plus été mentionné. Tout le monde a prié et évoqué le nom du Seigneur Jésus, et ils ont sanctifié le nom de Jésus. Pour nous, il semble qu’il y ait une contradiction dans ces différentes parties de la Bible, mais en réalité, il n’y en a pas. C’est parce que les mots « de génération en génération » et « pour l’éternité » prononcés par Dieu l’ont été en relation avec l’œuvre de cette ère. Tant que l’œuvre de Dieu dans cette ère n’était pas encore terminée, alors Son nom dans cette ère ne changerait pas, et tous ceux qui suivaient Dieu devaient s’en tenir au nom de Dieu dans cette ère. Ce n’est qu’ainsi qu’ils ont pu obtenir l’œuvre du Saint-Esprit et vivre sous les soins et la protection de Dieu. Mais quand Dieu a commencé une nouvelle ère et a lancé une nouvelle œuvre, le nom de Dieu a également changé en même temps. Lorsque cela s’est produit, ce n’est qu’en acceptant le nouveau nom de Dieu et en priant au nouveau nom de Dieu que les gens pouvaient recevoir l’approbation de Dieu et obtenir l’œuvre du Saint-Esprit. À l’ère de la Loi, par exemple, le nom de Dieu était l’Éternel, et en s’en tenant au nom l’Éternel et en adhérant aux lois et aux commandements proclamés par l’Éternel, les gens pouvaient alors recevoir les bénédictions et la miséricorde de Dieu. Cependant, lorsque le Seigneur Jésus est venu accomplir Son œuvre, Il a commencé l’ère de la Grâce et mis fin à l’ère de la Loi. Si les gens tenaient toujours au nom l’Éternel et refusaient d’accepter le nom du Seigneur Jésus, ils étaient alors détestés et rejetés par le Saint-Esprit, et ils vivaient dans les ténèbres. Ceux qui ont accepté Jésus comme leur Sauveur et ont prié et évoqué le nom de Jésus, tels que Pierre, Matthieu et la Samaritaine, ont obtenu l’œuvre du Saint-Esprit et ont obtenu le salut du Seigneur. De toute évidence, le nom de Dieu n’est pas inchangeable, mais il change au fur et à mesure que l’œuvre de Dieu change.

« Pour l’éternité » signifie que l’essence et le tempérament de Dieu ne changeront jamais, pas que Son nom ne changera jamais

Certaines personnes se sentiront peut-être encore un peu embrouillées, se demandant comment le nom de Dieu peut changer quand il est écrit dans la Bible « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement. » Nous allons maintenant échanger sur la manière de comprendre les mots « pour l’éternité » qui sont écrits dans la Bible. En réalité, « pour l’éternité » signifie que l’essence et le tempérament de Dieu sont immuables ; cela ne signifie pas que le nom de Dieu ne changera jamais. Les paroles de Dieu disent : « Certains disent que Dieu est immuable. C’est exact, mais cela fait référence à l’immuabilité du tempérament et de la substance de Dieu. Ses changements de nom et d’œuvre ne prouvent pas que Son essence a changé ; en d’autres termes, Dieu sera toujours Dieu, et cela ne changera jamais. […] Si l’œuvre de Dieu ne changeait jamais, alors aurait-Il pu amener l’humanité jusqu’à aujourd’hui ? Si Dieu est immuable, alors comment se fait-il qu’Il ait déjà accompli l’œuvre de deux ères ? […] Dieu n’est pas aussi simple que l’homme l’imagine et Son œuvre ne cessera pas après une seule ère. L’Éternel, par exemple, ne sera pas toujours le nom de Dieu ; Dieu peut aussi accomplir Son œuvre sous le nom de Jésus, ce qui démontre que l’œuvre de Dieu est toujours en progression » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) »). « Dieu sera toujours Dieu et ne deviendra jamais Satan ; Satan sera toujours Satan et ne deviendra jamais Dieu. La sagesse de Dieu, la splendeur de Dieu, la justice de Dieu et la majesté de Dieu ne changeront jamais. Son essence, ce qu’Il a et ce qu’Il est ne changeront jamais. Quant à Son œuvre, cependant, elle est toujours en progression, s’approfondit toujours, car Dieu est toujours nouveau, et jamais ancien. À chaque ère, Dieu prend un nouveau nom, à chaque ère, Il accomplit une nouvelle œuvre et à chaque ère, Il permet à Ses créatures de voir Sa nouvelle volonté et Son nouveau temperament » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) »).

Dieu est toujours nouveau et jamais vieux. Son œuvre progresse toujours et Son nom change à mesure que Son œuvre change. Mais peu importe comment l’œuvre de Dieu ou le nom de Dieu changent, Dieu sera toujours Dieu, et Son tempérament et son essence ne changeront jamais. Le nom de Dieu à l’ère de la Loi était l’Éternel et Son nom était Jésus à l’ère de la Grâce, mais peu importe la façon dont Son nom peut changer, il ne change que pour sauver l’homme. Le but de Dieu de gérer l’humanité ne change pas et Son essence ne change pas : c’est toujours un seul Dieu qui accomplit Son œuvre. Cependant, les pharisiens en ce temps-là n’avaient pas compris que le nom de Dieu avait changé avec le passage des ères et la transformation de l’œuvre de Dieu, et ils se sont accrochés à l’affirmation suivante : « Seul l’Éternel est Dieu et il n’y a pas de Sauveur à part l’Éternel. » Ils croyaient que seul l’Éternel était leur Dieu, leur Sauveur et donc, en fin de compte, lorsque Dieu est venu accomplir Son œuvre de rédemption en utilisant le nom de Jésus, ils n’ont pas cherché à savoir si les paroles prononcées par le Seigneur Jésus étaient l’expression de la vérité ou si l’œuvre que le Seigneur Jésus a accomplie était l’œuvre de Dieu Lui-même, mais au lieu de cela, ils se sont fiés à leur nature arrogante et ont adhéré obstinément à leurs propres idées fausses, croyant que si quelqu’un ne s’appelait pas le Messie, il ne pouvait alors absolument pas être Dieu. Et donc, ils ont frénétiquement condamné le Seigneur Jésus et Lui ont résisté, et L’ont finalement crucifié. Ce faisant, ils ont commis un péché odieux et ont ainsi été maudits et punis par Dieu. La leçon de l’échec des pharisiens nous a permis de constater que si nous ne parvenons pas à comprendre le sens du changement du nom de Dieu à différentes ères, et que si nous nions l’essence de Dieu et nions que tout cela est l’œuvre d’un seul Dieu simplement parce que Dieu accomplit une nouvelle œuvre et a un nouveau nom, alors nous deviendrons capables de résister à Dieu et de commettre des actes qui offensent le tempérament de Dieu.

Pourquoi Dieu est-Il appelé par différents noms à différentes ères et quelle est la signification du nom de Dieu ?

Le nom de Dieu en fait vient de Son œuvre de salut de l’humanité. En sauvant l’humanité, Dieu accomplit différentes œuvres et exprime un tempérament différent selon les besoins de Son œuvre et selon l’ère, et Son nom change en même temps. Pour le dire autrement, un nom représente une ère et il représente une étape de l’œuvre de Dieu et le tempérament qu’Il exprime dans cette ère ; Dieu utilise Son nom pour changer et remplacer les ères. Tout comme les paroles de Dieu disent : « Pourquoi l’Éternel et Jésus sont-Ils un alors qu’Ils ont des noms différents dans différentes ères ? N’est-ce pas parce que les ères de Leur œuvre sont différentes ? Un seul nom pourrait-il représenter Dieu dans Sa totalité ? Donc, Dieu doit avoir un nom différent pour une ère différente et doit utiliser ce nom pour changer et représenter l’ère, car aucun nom ne peut représenter pleinement Dieu Lui-même et chaque nom ne peut que représenter l’aspect temporel du tempérament de Dieu pendant une ère donnée ; tout ce qu’il doit faire, c’est de représenter Son œuvre. Par conséquent, Dieu peut choisir le nom qui convient à Son tempérament pour représenter l’ensemble de l’ère » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) »). « Un mot ou un nom particulier n’a pas la capacité de représenter Dieu dans Sa totalité, alors crois-tu qu’Il puisse prendre un nom fixe ? Dieu est si grand et si saint, pourquoi ne Lui permets-tu pas de changer Son nom à chaque nouvelle ère ? Ainsi, dans chaque ère où Dieu accomplit personnellement Sa propre œuvre, Il utilise un nom qui convient à l’ère afin d’englober toute l’œuvre qu’Il entend accomplir. Il utilise ce nom particulier, un nom qui possède une signification temporelle, pour représenter Son tempérament dans cette ère. Dieu utilise ainsi le langage de l’homme pour exprimer Son propre tempérament. […] Tu devrais savoir que Dieu n’avait pas de nom à l’origine. Il a pris un, deux ou plusieurs noms seulement parce qu’Il avait une œuvre à faire et qu’Il devait gérer l’humanité » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) »).

Voyons maintenant ce que signifie que Dieu prenne le nom l’Éternel. Les paroles de Dieu disent : « “L’Éternel” est le nom que J’ai pris pendant Mon œuvre en Israël, et cela signifie le Dieu des Israélites (le peuple élu de Dieu) qui peut avoir pitié de l’homme, maudire l’homme et guider la vie de l’homme. Cela signifie le Dieu qui possède une grande puissance et est plein de sagesse. […] Le nom l’Éternel est un nom particulier pour le peuple d’Israël qui a vécu sous la loi. […] L’“Éternel” représente l’ère de la Loi, et est honorifique pour le Dieu adoré par le peuple d’Israël » (« Le Sauveur est déjà revenu sur une “nuée blanche” »). « L’Éternel » est le nom que Dieu a pris lorsqu’Il a accompli Son œuvre à l’ère de la Loi. Il représente le tempérament majestueux, courroucé de Dieu, tempérament de malédiction et de miséricorde. Les gens à cette époque ne savaient pas comment adorer Dieu ni comment mener leur vie sur terre. Même s’ils ont fait des choses qui étaient mauvaises aux yeux de Dieu, ils en étaient complètement inconscients, et donc, par l’intermédiaire de Moïse, Dieu a proclamé des lois et des commandements pour guider l’humanité dans sa vie sur terre. Il a exigé que l’homme adhère strictement aux lois et aux commandements, et Il lui a enseigné à adorer Dieu et ce qui était bon et ce qui était péché. Si les gens observaient les lois et les commandements, ils pouvaient alors obtenir la grâce et les bénédictions de l’Éternel ; s’ils violaient les lois et les commandements, ils étaient alors consumés par le feu céleste ou lapidés à mort. Sous la direction de l’Éternel, les gens ordinaires d’Israël ont respecté les lois et exalté le nom de l’Éternel. Ils ont été continuellement bénis et guidés par Dieu pendant des milliers d’années.

À l’ère de la Grâce, le nom de Dieu a été changé à Jésus et c’est en cela que se trouve une signification profonde. Les paroles de Dieu disent : « “Jésus” est Emmanuel, et cela signifie le sacrifice d’expiation qui est plein d’amour, plein de compassion et qui rachète l’homme. Il a fait l’œuvre de l’ère de la Grâce et représente l’ère de la Grâce […]. Le nom de Jésus existait pour permettre aux gens de l’ère de la Grâce de renaître et d’être sauvés, et c’est un nom particulier pour la rédemption de l’humanité tout entière » (« Le Sauveur est déjà revenu sur une “nuée blanche” »). À la fin de l’ère de la Loi, les hommes sont devenus de plus en plus corrompus par Satan. Ils ne respectaient plus les lois. Il n’y avait aucun sacrifice d’expiation qu’ils pouvaient offrir pour suffisamment expier leurs péchés et ils risquaient d’être condamnés et mis à mort par les lois à tout moment. Pour absoudre les péchés de l’homme et permettre à l’homme de vivre, Dieu S’est incarné dans le monde en tant que Fils de l’homme, et Il a pris le nom de Jésus pour accomplir une étape de l’œuvre rédemptrice et exprimer un tempérament qui donnait priorité à l’amour et à la miséricorde. Le Seigneur Jésus a été crucifié pour le bien de l’humanité, prenant ainsi sur Lui les péchés de l’humanité et devenant un sacrifice d’expiation pour l’humanité. Tant que nous acceptons le Seigneur Jésus comme notre Sauveur et prions, nous confessons et nous repentons au nom du Seigneur Jésus, alors nos péchés sont pardonnés, notre esprit devient paisible et à l’aise et nous pouvons jouir de la grâce et des bénédictions que le Seigneur nous accorde.

De là, nous pouvons voir que chacun des noms de Dieu représente l’œuvre que Dieu accomplit et le tempérament qu’Il exprime dans cette ère particulière. Lorsque Dieu accomplit une nouvelle œuvre en fonction des besoins de l’humanité, Le nom de Dieu change en même temps et c’est seulement en acceptant Son nouveau nom que nous pouvons atteindre le salut subséquent de Dieu. À l’ère de la Grâce, par exemple, si Dieu était venu avec le nom l’Éternel et non Jésus, alors l’œuvre de Dieu serait restée bloquée à l’ère de la Loi. Les gens auraient été incapables d’accepter la rédemption du Seigneur Jésus et les Israélites de l’époque auraient été punis et maudits par Dieu pour avoir brisé les lois.

Maintenant, c’est la fin des derniers jours et les frères et sœurs aspirent tous ardemment à la seconde venue du Seigneur Jésus et ils attendent que le Seigneur les ressuscite et les accueille dans le royaume des cieux. Le Seigneur Jésus nous a dit clairement : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12–13). Et dans les chapitres 2 et 3 de l’Apocalypse, il est prophétisé à plusieurs reprises que : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises. » Et le chapitre 1, verset 5 de la première épitre de Pierre dit : « À vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! » À partir de ces versets, nous pouvons voir que le Seigneur aura plus à dire quand Il reviendra dans les derniers jours. Il nous permettra de comprendre toutes les vérités et d’atteindre le salut de Dieu des derniers jours. Ainsi, lorsque le Seigneur Jésus reviendra et apparaitra dans les derniers jours pour accomplir Son œuvre, Son œuvre changera, mais Son nom changera-t-il également ? Sera-t-Il encore appelé Jésus quand Il reviendra ? Il est prophétisé dans l’Apocalypse que : « Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau » (Apocalypse 3:12). Ce passage de l’Écriture dit que Dieu aura un nouveau nom quand Il reviendra dans les derniers jours et, vu qu’il aura un nouveau nom, alors Il ne s’appellera plus Jésus. Cela nécessite que nous ayons un cœur qui craint Dieu, et lorsque Dieu vient faire Sa nouvelle œuvre et qu’Il a un nouveau nom, nous devons chercher avec un esprit ouvert et étudier consciencieusement, et ne pas limiter le nom de Dieu à nos propres idées fausses et nos propres imaginations. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons accueillir le retour du Seigneur.

Rendons grâce à l’éclairage et à la direction de Dieu, et que tous les frères et sœurs qui aspirent à l’apparition de Dieu et la cherchent soient bientôt réunis avec le Seigneur !

Contenu connexe