Les transgressions conduiront l’homme en enfer

Je vous ai donné beaucoup d’avertissements et vous ai transmis nombre de vérités afin de vous conquérir. Aujourd’hui, vous vous sentez bien plus riches que dans le passé, vous comprenez de nombreux principes sur ce qu’une personne devrait être, et vous possédez autant de bon sens que les gens fidèles devraient en avoir. Tout cela représente la moisson que vous avez récoltée au cours de nombreuses années. Je ne nie pas vos réalisations, mais Je dois dire franchement que Je ne nie pas non plus vos nombreuses désobéissances et rébellions contre Moi pendant ces nombreuses années, car il n’y a pas un saint parmi vous. Vous êtes, sans exception, des gens corrompus par Satan ; vous êtes les ennemis de Christ. À ce jour, vos transgressions et vos désobéissances sont innombrables. Il n’est donc pas du tout étrange que Je sois toujours à vous harceler. Je ne veux pas coexister de cette façon avec vous mais, pour le bien de votre avenir, pour le bien de votre destination, Je vais, ici et maintenant, vous casser les pieds encore une fois. J’espère que vous Me le permettrez, J’espère encore plus que vous serez capables de croire chacune de Mes déclarations et de déduire les implications profondes de Mes paroles. N’ayez pas de doute sur ce que Je dis, et ne prenez pas Mes paroles comme vous le voulez pour les rejeter à volonté. Ce serait pire et Je trouve cela intolérable. Ne jugez pas Mes paroles. Vous devez encore moins les prendre à la légère ou ne dire que Je vous tente toujours, ou, ce qui serait pire, dire que ce que Je vous ai dit manque de précision. Ces choses aussi, Je les trouve intolérables. Parce que vous Me traitez, ainsi que tout ce que Je dis, avec tellement de méfiance, ne prenant jamais en compte Mes paroles et M’ignorant, Je dis à chacun de vous avec le plus grand sérieux : ne liez pas ce que Je dis à la philosophie, n’associez pas Mes paroles aux mensonges des charlatans et ne répondez surtout pas à Mes paroles avec mépris. Il est possible que personne à l’avenir ne puisse vous dire ce que Je vous dis, ou vous parler si charitablement ou, encore moins, vous guider à travers ces points aussi patiemment. Vous consacrerez les jours à venir à vous rappeler les bons moments ou à sangloter bruyamment, ou à gémir de douleur, ou vous passerez des nuits sombres sans qu’un brin de vérité ou de vie ne vous soit donné, ou, tout simplement, vous attendrez désespérément, ou vous aurez des regrets si amers que vous perdrez la raison… Ces options sont pratiquement incontournables pour chacun de vous, car au lieu d’adorer vraiment Dieu, vous vous laissez tous aller au libertinage et au mal, vous mélangez à vos croyances, à vos esprits, vos âmes et vos corps tellement de choses qui n’ont rien à voir avec la vie et la vérité, et qui en fait leur sont contraires. Alors, ce que J’espère pour vous, c’est que vous puissiez être conduits vers le chemin de la lumière. Mon seul espoir est que vous puissiez vous-mêmes vous prendre en charge, que vous puissiez prendre soin de vous-mêmes, et que vous ne mettiez pas tant l’accent sur votre destination tout en considérant votre comportement et vos transgressions avec indifférence.

Pendant longtemps, les gens qui croient en Dieu ont tous espéré sincèrement recevoir une belle destination, et tous les gens qui croient en Dieu espèrent que la chance leur sourira soudain. Ils espèrent tous qu’en un clin d’œil, ils se retrouveront paisiblement assis à une place ou une autre du ciel. Mais Je dis que ces gens, avec leurs belles pensées, n’ont jamais su s’ils étaient qualifiés pour recevoir cette chance qui tombe du ciel ou s’asseoir sur un siège là-haut. À l’heure actuelle, vous avez une bonne connaissance de vous-mêmes, mais vous espérez toujours échapper aux catastrophes des derniers jours et à la main du Tout-Puissant quand Il punira les méchants. Il semble qu’avoir de beaux rêves et vouloir que les choses se passent comme ils le souhaitent soient des traits communs à tous les gens que Satan a corrompus, et non le trait de génie d’un seul individu. Néanmoins, Je veux quand même mettre fin à vos désirs extravagants et à votre avidité de gagner des bénédictions. Puisque vos transgressions sont nombreuses et que la réalité de votre rébellion augmente sans cesse, comment les réconciliez-vous avec vos beaux plans d’avenir ? Si tu veux faire des erreurs comme bon te semble, sans te retenir aucunement, mais qu’en même temps, tu veux toujours que tes rêves se réalisent, alors Je t’exhorte à rester dans ta stupeur et à ne jamais te réveiller, car ton rêve est vain et, en la présence du Dieu juste, Il ne fera pas d’exception pour toi. Si tu tiens simplement à ce que tes rêves se réalisent, alors ne rêve jamais, mais fais toujours face à la vérité et aux faits. C’est ton seul moyen d’être sauvé. Quelles sont les étapes de cette méthode en termes concrets ?

Premièrement, procède à un examen de toutes tes transgressions, et dissèque tous tes comportements et toutes tes pensées qui ne sont pas conformes à la vérité.

C’est une chose que vous pouvez facilement accomplir, et Je crois que tous les gens sensés sont capables de le faire. Cependant, les personnes qui ne savent jamais ce qu’on entend par la transgression et la vérité sont l’exception parce que, fondamentalement, elles ne sont pas des personnes sensées. Je parle à des gens qui ont été approuvés par Dieu, qui sont honnêtes, qui n’ont pas gravement violé les décrets administratifs et qui peuvent facilement discerner leurs propres transgressions. Si cette chose que J’exige de vous est facile d’accomplir, ce n’est pas la seule chose que J’exige de vous. Quoi qu’il en soit, J’espère que vous ne rirez pas de cette exigence en privé, et surtout que vous ne la regarderez pas de haut ou ne la prendrez pas à la légère. Traitez-la sérieusement et ne la négligez pas.

Deuxièmement, pour chacune de tes transgressions et de tes désobéissances, cherche une vérité correspondante et utilise ces vérités pour résoudre ces problèmes. Ensuite, remplace tes actes de transgression, tes pensées et tes actions de désobéissance par la pratique de la vérité.

Troisièmement, sois une personne honnête, et non quelqu’un qui est toujours astucieux, toujours trompeur. (Ici, Je vous demande encore une fois d’être des personnes honnêtes.)

Si tu peux accomplir ces trois choses, alors tu es chanceux, tu es une personne dont les rêves se réalisent et à qui la fortune sourit. Peut-être prendrez-vous ces trois exigences désagréables au sérieux, ou peut-être les traiterez-vous de manière irresponsable. Quoi qu’il en soit, Mon but est de réaliser vos rêves, de mettre vos idéaux en pratique, et non pas de Me moquer de vous ou de vous ridiculiser.

Mes exigences peuvent être simples, mais ce que Je vous dis n’est pas aussi simple qu’un et un font deux. Si tout ce que vous faites est de parler de ce sujet avec désinvolture, de rabâcher des déclarations vides et prétentieuses, alors vos plans et vos souhaits ne seront toujours qu’une page blanche. Je n’aurai aucun sentiment de pitié pour ceux d’entre vous qui souffrent depuis de nombreuses années et travaillent dur sans résultat. Au contraire, Je traiterai ceux qui n’ont pas répondu à Mes exigences par la punition, non par les récompenses, encore moins par la sympathie. Peut-être imaginez-vous que parce que vous êtes un fidèle depuis de nombreuses années, parce que vous fournissez un dur travail de toute façon, vous devriez obtenir un bol de riz dans la maison de Dieu au moins au titre d’exécutant. Je dirais que la majorité d’entre vous pense de cette façon, parce que vous avez toujours suivi le principe consistant à tirer avantage des choses et à ne pas vous laisser exploiter. Donc, Je vous dis maintenant très sérieusement : peu M’importe que ton travail soit méritant, que tes compétences soient impressionnantes, que tu Me suives de près, que tu sois célèbre ou que ton attitude se soit améliorée ; tant que tu n’as pas fait ce que J’ai exigé, tu ne pourras jamais gagner Mon éloge. Oubliez toutes vos idées et vos calculs le plus vite possible et commencez à considérer Mes exigences sérieusement. Sinon, Je réduirai tout le monde en cendres afin de mettre fin à Mon œuvre, et au pire, Je réduirai à néant Mes années d’œuvre et de souffrance, car Je ne peux pas amener dans Mon royaume ou faire entrer dans l’ère suivante Mes ennemis et des gens qui empestent le mal et ont l’apparence de Satan.

J’ai beaucoup d’espoirs. J’espère que vous pourrez vous comporter de façon correcte et réfléchie, accomplir fidèlement votre devoir, avoir la vérité et l’humanité, être des gens qui peuvent tout abandonner et même donner leurs vies pour Dieu, et ainsi de suite. Tous ces espoirs proviennent de vos insuffisances, de votre corruption et de votre désobéissance. Si aucune des conversations que J’ai eues avec vous n’a suffi à attirer votre attention, alors, probablement, tout ce que Je peux faire maintenant, c’est de Me taire. Cependant, vous comprenez quels résultats cela aurait. Ce n’est pas souvent que Je Me repose, donc, si Je ne parle pas, Je ferai quelque chose pour attirer l’attention des gens. Je pourrais faire pourrir la langue de quelqu’un, faire mourir quelqu’un par démembrement, ou donner à quelqu’un des anomalies nerveuses et faire en sorte qu’il paraisse hideux à maints égards. Ou encore, Je pourrais faire endurer à certaines personnes les tourments que Je fomente pour elles. De cette façon, Je Me sentirais content, très heureux et grandement satisfait. Il a toujours été dit : « On rend le bien par le bien et le mal par le mal », alors pourquoi pas maintenant ? Si tu veux t’opposer à Moi et émettre un jugement sur Moi, alors Je ferai pourrir ta bouche, ce qui Me ravira sans fin. C’est parce que, au final, ce que tu as fait n’est pas la vérité, et a encore moins à voir avec la vie, alors que tout ce que Je fais est vérité ; toutes Mes actions ont un rapport direct avec les principes de Mon œuvre et les décrets administratifs que J’établis. Par conséquent, J’exhorte chacun de vous à accumuler de la vertu, à cesser de faire tant de mal et à tenir compte de Mes exigences dans votre temps libre. Alors Je Me sentirai joyeux. Si vous deviez contribuer (ou faire un don) à la vérité avec un millième de l’effort que vous investissez dans la chair, alors Je dis que tes transgressions seraient rares et que ta bouche ne pourrirait pas. N’est-ce pas évident ?

Plus tes transgressions seront nombreuses, moins tu auras de chances de gagner une bonne destination. À l’inverse, moins tes transgressions seront nombreuses, plus tu auras de chances d’être loué par Dieu. Si tes transgressions augmentent au point qu’il M’est impossible de te pardonner, alors tu auras complètement gâché tes chances d’être pardonné. En ce cas, ta destination ne sera pas supérieure, mais inférieure. Si tu ne Me crois pas, alors sois audacieux, fais le mal et vois ce que tu en retires. Si tu es une personne dont la pratique de la vérité est très sincère, alors tu auras sûrement l’occasion d’être pardonné pour tes transgressions, et tu désobéiras de moins en moins souvent. Si tu es une personne qui ne veut pas pratiquer la vérité, alors le nombre de tes transgressions devant Dieu augmentera sûrement et tu désobéiras de plus en plus souvent, jusqu’à ce que tu atteignes la limite, qui sera le moment de ta destruction totale. Ce sera le moment où ton beau rêve de recevoir des bénédictions sera ruiné. Ne considère pas tes transgressions comme les erreurs d’une personne immature ou stupide ; n’utilise pas l’excuse selon laquelle tu n’as pas pratiqué la vérité parce que ton calibre médiocre a rendu cela impossible. De plus, ne considère pas seulement les transgressions que tu as commises comme les actes de quelqu’un qui n’était pas bien avisé. Si tu te pardonnes facilement et te traites avec générosité, alors Je dis que tu es un lâche qui ne gagnera jamais la vérité et tes transgressions ne cesseront jamais de te hanter ; elles t’empêcheront toujours de répondre aux exigences de la vérité et feront de toi un fidèle compagnon de Satan à jamais. Mon conseil pour toi reste le suivant : ne prête pas attention uniquement à ta destination tout en négligeant tes transgressions cachées ; prends tes transgressions au sérieux et ne néglige aucune d’elles par souci de ta destination.

Précédent: Trois admonitions

Suivant: Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Chapitre 21

L’homme tombe au milieu de Ma lumière et tient ferme grâce à Mon salut. Quand J’apporte le salut à tout l’univers, l’homme essaie de...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre