Addendum : Chapitre 1

Ce que Je vous demande de faire n’est pas de la théorie vague et vide dont Je parle, ni l’inimaginable par le cerveau de l’homme ou l’inatteignable par la chair de l’homme. Qui est capable de loyauté complète dans Ma maison ? Et qui peut offrir tout son être dans Mon royaume ? Sans la révélation de Ma volonté, exigeriez-vous vraiment de vous-mêmes de satisfaire Mon cœur ? Personne n’a jamais compris Mon cœur et personne n’a jamais perçu Ma volonté. Qui a jamais vu Mon visage ou entendu Ma voix ? Pierre ? Ou Paul ? Ou Jean ? Ou Jacques ? Qui a jamais été revêtu par Moi, ou possédé par Moi, ou utilisé par Moi ? Bien que la première fois que Je suis devenu chair ait eu lieu dans la divinité, la chair que J’avais revêtue n’a pas connu les souffrances de l’homme, parce que Je n’avais pas été incarné dans une forme, et donc on ne pouvait pas dire que la chair avait pleinement fait Ma volonté. Ce n’est que lorsque Ma divinité est capable de faire comme J’aurais fait et parler comme J’aurais parlé dans une personne d’humanité normale, sans entrave ni obstruction, qu’on peut dire que Ma volonté est faite dans la chair. Parce que Mon humanité normale est en mesure de dissimuler Ma divinité, ainsi est réalisé Mon objectif d’être humble et caché. Pendant la phase de l’œuvre dans la chair, bien que la divinité agisse directement, de telles actions ne sont pas faciles à voir par les gens, ce qui est simplement dû à la vie et aux actions de l’humanité normale. Cette incarnation ne peut pas jeûner pendant 40 jours comme la première incarnation, mais œuvre et parle normalement et, bien qu’Il révèle les mystères, Il est très normal ; ce n’est pas comme les gens l’imaginent : Sa voix n’est pas tel le tonnerre, Son visage ne scintille pas de lumière et les cieux ne tremblent pas quand Il marche. Si tel était le cas, alors cela n’aurait pas reflété Ma sagesse et il serait impossible de faire honte à Satan et de le vaincre.

Quand Je manifeste Ma divinité depuis le voile de l’humanité normale, Je suis glorifié au plus haut point, Ma grande œuvre est accomplie et rien ne présente une quelconque difficulté. En effet, le but de Mon incarnation est surtout de permettre à tous ceux qui croient en Moi de voir les actes de Ma divinité dans la chair et de voir le Dieu concret Lui-même, dissipant ainsi la place qui est occupée par le Dieu invisible et intangible dans le cœur des gens. Parce que Je mange, M’habille, dors, vis et agis comme une personne normale, parce que Je parle et ris comme une personne normale et que J’ai les besoins d’une personne normale, tout en possédant aussi l’essence de la pleine divinité, Je suis appelé « le Dieu concret ». Cela n’est pas abstrait et c’est facile à comprendre. En cela, on peut voir dans quelle partie se trouve le cœur de Mon œuvre et sur quelle phase de l’œuvre Je Me concentre. L’objectif central de Mon incarnation est de révéler Ma divinité à travers l’humanité normale. Il n’est pas difficile de voir que le centre de Mon œuvre est dans la deuxième partie de l’ère du jugement.

En Moi, il n’y a jamais eu de vie humaine, ni une quelconque trace humaine. La vie humaine n’a jamais occupé une place en Moi et n’a jamais supprimé la révélation de Ma divinité. Ainsi, plus Ma voix au ciel et la volonté de Mon Esprit sont exprimées, plus Satan peut être couvert de honte, et ainsi il devient plus facile de faire Ma volonté au sein de l’humanité normale. Cela seul a vaincu Satan ; Satan a déjà été complètement humilié. Bien que Je sois caché, cela n’empêche pas les déclarations et les actions de Ma divinité : cela est suffisant pour montrer que J’ai été victorieux et que J’ai été complètement glorifié. Parce que Mon œuvre dans la chair est sans entrave, et parce que le Dieu concret a maintenant une place dans le cœur des gens et a pris racine dans leur cœur, il est pleinement prouvé que Satan a été vaincu par Moi. Et parce que Satan est incapable de faire quoi que ce soit de plus parmi les hommes et parce qu’il est difficile d’inculquer la qualité de Satan dans la chair de l’homme, Ma volonté avance sans entrave. Le contenu de Mon œuvre est principalement de faire que tous les hommes contemplent Mes actions merveilleuses et voient Mon vrai visage : Je ne suis pas hors de portée, Je ne trône pas au ciel, et Je ne suis pas sans forme et amorphe. Je ne suis pas invisible comme l’air, ni ne suis comme un nuage flottant, facilement emporté ; au contraire, bien que Je vive parmi les hommes, et expérimente la douceur, l’aigreur, l’amertume et la fougue parmi les hommes, Ma chair est fondamentalement différente de celle de l’homme. La plupart des gens ont du mal à entrer en relation avec Moi, cependant, la plupart aspire aussi à entrer en relation avec Moi. C’est comme s’il y avait d’énormes mystères insondables dans le Dieu incarné. En raison de la révélation directe de la divinité et en raison du voile de l’apparence humaine, les gens Me gardent à distance respectueuse, croyant que Je suis un Dieu miséricordieux et aimant, mais aussi ayant peur de Ma majesté et de Ma colère. Ainsi, dans leur cœur, ils veulent Me parler sincèrement, mais ils ne peuvent pas faire ce qu’ils souhaitent ; la force leur manque pour réaliser ce que désire leur cœur. Tels sont les états de chacun dans ces circonstances ; plus les gens sont comme cela, plus grande est la preuve de la révélation de divers aspects de Mon tempérament, et ainsi le but que les gens recherchent par la connaissance de Dieu est atteint. Mais cela est secondaire ; ce qui est capital, c’est de révéler aux hommes Mes actes merveilleux à partir de ce que fait Ma chair, leur faisant connaître l’essence de Dieu ; Je ne suis pas, comme les gens l’imaginent, anormal et surnaturel. Au contraire, Je suis le Dieu concret qui est normal en toutes choses. Les gens éliminent Ma place au sein de leurs notions, et ils en viennent à Me connaître en réalité. C’est alors seulement que Je prends Ma vraie place dans l’esprit des gens.

Aux yeux de tous, non seulement Je n’ai jamais rien fait de surnaturel qui ait été chéri par les gens, mais Je suis aussi extrêmement ordinaire et normal ; Je ne permets pas délibérément aux gens de voir dans Ma chair incarnée quoi que ce soit qui représente un indice au sujet de Dieu. Néanmoins, à cause de Mes paroles, les gens sont tout à fait conquis et ils se soumettent à Mon témoignage. Ce n’est qu’ainsi que les gens arrivent, sans appréhension, à connaître le Moi dans la chair et sur le fondement de la pleine croyance que Dieu existe vraiment. De cette façon, la connaissance que les gens ont de Moi devient plus réelle, plus claire, et n’est absolument pas teintée par leur bon comportement ; tout est le résultat de Ma divinité agissant directement, donnant aux gens une plus grande connaissance de Ma divinité, car seule la divinité est le vrai visage de Dieu et l’attribut inhérent de Dieu. Les gens devraient voir cela. Ce que Je veux ce sont des paroles, des actes et des actions qui sont dans la divinité ; Je ne Me soucie pas des paroles et des actions dans l’humanité. Mon but est de vivre et d’agir dans la divinité. Je ne souhaite pas prendre racine et germer dans l’humanité, Je ne souhaite pas résider dans l’humanité. Comprenez-vous ce que Je dis ? Même si Je suis un invité dans l’humanité, Je ne souhaite pas cela ; J’agis dans la divinité complète, et ce n’est que de cette façon que les gens pourront mieux comprendre Mon vrai visage.

Précédent: Chapitre 9

Suivant: Chapitre 10

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Que connais-tu de la foi ?

En l’homme n’existe que le mot indéfini « foi », mais l’homme ne sait pas ce qu’est la foi, et encore moins pourquoi il a la foi. L’homme...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre