E. Sur la façon d’être une personne honnête

384. Vous devez savoir que Dieu aime ceux qui sont honnêtes. En substance, Dieu est fidèle, et ainsi Ses paroles sont toujours fiables ; Ses actions, en plus, sont irréprochables et incontestables, ce qui explique pourquoi Dieu aime ceux qui sont absolument honnêtes avec Lui. L’honnêteté signifie donner son cœur à Dieu, être sincère avec Dieu en toutes choses, être ouvert avec Lui en toutes choses, ne jamais cacher les faits, ne pas essayer de tromper les supérieurs ni les inférieurs à soi et ne pas faire des choses simplement pour s’attirer la faveur de Dieu. Bref, être honnête, c’est être pur dans ses actions et ses paroles et ne tromper ni Dieu ni l’homme. Ce que Je dis est très simple, mais pour vous, c’est doublement pénible. Beaucoup préféreraient être condamnés à l’enfer plutôt que de parler et d’agir honnêtement. Il n’est guère étonnant que J’aie d’autres traitements en réserve pour ceux qui sont malhonnêtes. Bien sûr, Je comprends tout à fait combien il vous est difficile d’être honnêtes. Parce que vous êtes tous tellement astucieux, tellement doués pour évaluer les gens avec votre propre petite règle graduée que cela rend Mon œuvre beaucoup plus simple. Et puisque chacun de vous étreint ses secrets sur son sein, eh bien, Je vais vous envoyer, un par un, dans le désastre pour être « éduqués » par le feu, afin que par la suite vous puissiez devenir fermement résolus à croire en Mes paroles. Finalement, J’arracherai de votre bouche les paroles : « Dieu est un Dieu fidèle », après quoi vous vous frapperez la poitrine et vous vous lamenterez : « Sournois est le cœur de l’homme ! » Quel sera votre état d’esprit à ce moment-là ? J’imagine que vous ne serez pas aussi triomphants que vous l’êtes maintenant. Et encore moins serez-vous « aussi profonds et abscons » que vous l’êtes maintenant. En présence de Dieu, certains sont formels et appropriés, ils se donnent beaucoup de mal pour « bien se comporter », mais ils montrent les crocs et sortent les griffes en présence de l’Esprit. Compteriez-vous de tels hommes parmi les rangs des honnêtes ? Si tu es un hypocrite, quelqu’un qui est doué en « rapports interpersonnels », alors Je dis que tu es certainement quelqu’un qui essaie de prendre Dieu à la légère. Si tes paroles sont truffées d’excuses et de justifications sans valeur, alors Je dis que tu es quelqu’un qui déteste mettre la vérité en pratique. Si tu as reçu beaucoup de confidences que tu hésites à partager, si tu es très peu enclin à dévoiler tes secrets, tes difficultés, devant les autres pour chercher le chemin de la lumière, alors Je dis que tu es quelqu’un qui n’atteindra pas facilement le salut et qui ne sortira pas facilement des ténèbres. Si la recherche du chemin de la vérité te plaît bien, alors tu es quelqu’un qui demeure toujours dans la lumière. Si tu es très heureux d’être un exécutant dans la maison de Dieu, travaillant avec application et consciencieusement dans l’obscurité, donnant toujours et ne prenant jamais, alors Je dis que tu es un saint loyal, parce que tu ne cherches pas de récompense et es simplement une personne honnête. Si tu es prêt à être franc, si tu es prêt à te dépenser totalement, si tu es capable de sacrifier ta vie pour Dieu et de tenir ferme dans ton témoignage, si tu es honnête au point où tu ne sais que satisfaire Dieu et ne sais pas penser à toi ou prendre pour toi-même, alors Je dis que des gens pareils sont ceux qui sont nourris dans la lumière et qui vivront pour toujours dans le royaume.

Extrait de « Trois admonitions », dans La Parole apparaît dans la chair

385. Je me délecte en ceux qui ne se méfient pas des autres et J’aime beaucoup aussi ceux qui acceptent volontiers la vérité ; envers ces deux genres de gens, Je manifeste une grande sollicitude, car, à Mes yeux, ce sont des gens honnêtes. Si tu es malhonnête, alors tu seras méfiant et suspicieux à propos de tous les gens et de toutes choses, et ainsi ta foi en Moi sera bâtie sur un fondement de suspicion. Je ne pourrais jamais reconnaître une telle foi. Manquant d’une foi sincère, tu es encore plus dépourvu d’un amour réel. Et si tu es enclin à douter de Dieu et à t’interroger à Son sujet quand bon te semble, alors, sans l’ombre d’un doute, tu es le plus malhonnête de tous les gens. Tu te demandes si Dieu peut être comme l’homme : pécheur impardonnable, de caractère mesquin, dénué d’équité et de raison, privé du sens de la justice, livré à des tactiques vicieuses, sournois et trompeur, ainsi que réjoui par le mal et les ténèbres, etc. Si les gens ont de telles pensées, n’est-ce pas parce qu’ils manquent de la moindre connaissance de Dieu ? Une telle foi n’est rien d’autre que pécheresse ! De plus, certains même croient que ceux qui Me plaisent sont les flatteurs et les flagorneurs et que ceux qui n’ont pas ces qualités ne seront pas les bienvenus et perdront leur place dans la maison de Dieu. Est-ce tout le savoir que vous avez acquis après toutes ces années ? Est-ce ce que vous avez gagné ? Or votre connaissance à Mon sujet ne s’arrête pas à ces incompréhensions ; pires encore sont votre blasphème à l’encontre de l’Esprit de Dieu et votre diffamation des cieux. C’est pourquoi Je dis qu’une telle foi que la vôtre ne fera que vous éloigner davantage de Moi et être dans une opposition plus grande contre Moi.

Extrait de « Comment connaître le Dieu sur terre », dans La Parole apparaît dans la chair

386. Aujourd’hui, la plupart des gens ont trop peur de présenter leurs actions à Dieu ; alors que tu peux tromper Sa chair, tu ne peux pas tromper Son Esprit. Tout ce qui ne tient pas devant l’observation de Dieu n’est pas en accord avec la vérité et devrait être rejeté ; agir autrement, c’est commettre un péché contre Dieu. Donc, tu dois placer ton cœur devant Dieu à tout moment, lorsque tu pries, lorsque tu parles et échanges avec tes frères et sœurs et lorsque tu accomplis ton devoir et fais tes affaires. Lorsque tu remplis ta fonction, Dieu est avec toi et tant que ton intention est correcte et qu’elle vise l’œuvre de la maison de Dieu, Dieu acceptera tout ce que tu fais ; tu devrais sincèrement te dévouer à remplir ta fonction. Quand tu pries, si tu as l’amour de Dieu dans ton cœur et cherches l’attention, la protection et l’observation de Dieu, si telle est ton intention, tes prières seront efficaces. Par exemple, quand tu pries dans les assemblées, si tu ouvres ton cœur, pries Dieu et dis à Dieu ce qui est dans ton cœur sans dire de mensonges, alors à coup sûr, tes prières seront efficaces. […]

Être croyant en Dieu signifie que tout ce que tu fais doit être apporté devant Dieu et être soumis à Son observation. Si ce que tu fais peut être apporté devant l’Esprit de Dieu, mais non devant la chair de Dieu, cela démontre que tu ne t’es pas soumis à l’observation de l’Esprit de Dieu. Qui est l’Esprit de Dieu ? Qui est la personne de laquelle Dieu témoigne ? Ne sont-Ils pas un et le même ? La plupart Les voient comme deux êtres séparés, croyant que l’Esprit de Dieu est l’Esprit de Dieu et que la personne de laquelle Dieu témoigne est simplement un homme. Mais ne te trompes-tu pas ? Au nom de qui cette personne travaille-t-elle ? Ceux qui ne connaissent pas le Dieu incarné n’ont pas la compréhension spirituelle. L’Esprit de Dieu et Sa chair incarnée sont un, parce que l’Esprit de Dieu est matérialisé dans la chair. Si cette personne n’est pas aimable envers toi, l’Esprit de Dieu sera-t-Il aimable ? N’es-tu pas troublé ? Aujourd’hui, tous ceux qui ne peuvent pas accepter l’observation de Dieu ne peuvent pas recevoir Son approbation, et ceux qui ne connaissent pas le Dieu incarné ne peuvent pas être rendus parfaits. Regarde tout ce que tu fais et vois si cela peut être apporté devant Dieu. Si tu ne peux pas apporter devant Dieu tout ce que tu fais, cela montre que tu es un malfaiteur. Les malfaiteurs peuvent-ils être rendus parfaits ? Tout ce que tu fais, chaque action, chaque intention et chaque réaction, doit être apporté devant Dieu. Même ta vie spirituelle quotidienne – tes prières, ton intimité avec Dieu, la manière dont tu manges et bois les paroles de Dieu, ton échange avec tes frères et sœurs et ta vie dans l’église, et ton service en partenariat – peut être apportée devant Dieu pour être observée par Lui. C’est une telle pratique qui t’aidera à mûrir dans la vie. Le processus d’acceptation de l’observation de Dieu est le processus de purification. Plus tu acceptes l’observation de Dieu, plus tu es purifié et plus tu es en accord avec la volonté de Dieu, de sorte que tu ne seras pas entraîné dans la débauche et que ton cœur vivra en présence de Dieu. Plus tu acceptes l’observation de Dieu, plus tu fais honte à Satan et es capable d’abandonner la chair. Alors, l’acceptation de l’observation de Dieu est un chemin de pratique que les gens doivent suivre. Peu importe ce que tu fais, même quand tu communies avec tes frères et sœurs, tu peux apporter tes actions devant Dieu, chercher Son observation et viser l’obéissance à Dieu Lui-même ; cela rendra ce que tu pratiques bien plus correct. Tu peux être quelqu’un qui vit en présence de Dieu seulement si tu apportes tout ce que tu fais devant Dieu et acceptes l’observation de Dieu.

Extrait de « Dieu rend parfaits ceux qui sont selon Son propre cœur », dans La Parole apparaît dans la chair

387. En tant que personne honnête, tu dois d’abord mettre ton cœur à nu afin que tout le monde puisse le sonder, voir tout ce que tu penses et apercevoir ton vrai visage ; tu ne dois pas te déguiser ou te faire plus beau que tu ne l’es. Alors seulement, les gens te feront confiance et te considéreront comme honnête. C’est la pratique la plus fondamentale, et une condition préalable pour être une personne honnête. Tu fais toujours semblant, simules toujours la sainteté, la vertu, la grandeur, et tu simules de hautes qualités morales. Tu ne laisses pas les gens voir ta corruption et tes échecs. Tu présentes aux gens une fausse image afin qu’ils croient que tu es respectable, grand, dévoué, impartial et altruiste. C’est mensonger. Ne te déguise pas et ne te mets pas en valeur ; au contraire, mets-toi à nu et mets ton cœur à nu pour que les autres te voient. Si tu peux mettre ton cœur à nu pour que les autres le voient et mettre à nu toutes tes pensées et tous tes projets – aussi bien positifs que négatifs –, alors, n’es-tu pas honnête ? Si tu peux te mettre à nu pour que les autres te voient, alors Dieu aussi te verra et dira : « Tu t’es mis à nu pour que les autres te voient, donc tu es aussi sûrement honnête devant Moi. » Si tu te mets à nu seulement devant Dieu, quand tu es loin du regard des autres, et si tu prétends toujours être grand et vertueux, ou juste et altruiste en leur compagnie, alors que pensera et dira Dieu ? Il dira : « Tu es véritablement trompeur, tu es purement hypocrite et insignifiant et tu n’es pas une personne honnête. » Dieu te condamnera de cette manière. Si tu désires être une personne honnête, alors, peu importe ce que tu fais devant Dieu ou les autres, tu dois être capable de t’ouvrir et de te mettre à nu.

Extrait de « La pratique la plus fondamentale pour être une personne honnête », dans Récits des entretiens de Christ

388. Votre destination et votre destin sont très importants pour vous ; ils sont des plus sérieuses préoccupations. Vous croyez que si vous ne faites pas les choses avec grand soin, cela voudra dire que vous n’aurez aucune destination, que vous aurez détruit votre propre destin. Mais ne vous est-il jamais venu à l’esprit que les gens qui déploient des efforts seulement dans l’intérêt de leur destination travaillent dur en vain ? De pareils efforts ne sont pas authentiques : ils sont faux et trompeurs. Si c’est le cas, alors ceux qui ne travaillent que pour leur destination sont au seuil de leur défaite définitive, car l’échec dans la croyance des hommes en Dieu survient à cause de la tromperie. J’ai précédemment dit que Je n’aimais pas être flatté ou encensé, ou traité avec enthousiasme. J’aime les gens honnêtes qui font face à Ma vérité et à Mes attentes. Plus encore, J’aime que les gens soient capables de montrer le plus grand soin et la plus grande considération pour Mon cœur, et qu’ils puissent même tout abandonner à cause de Moi. C’est seulement de cette façon que Mon cœur peut être réconforté.

Extrait de « De la destination », dans La Parole apparaît dans la chair

389. Ce n’est qu’en cherchant à être honnêtes que les gens peuvent savoir à quel point ils sont profondément corrompus et s’ils ressemblent ou non quelque peu à des humains ; ce n’est qu’en pratiquant l’honnêteté qu’ils peuvent prendre conscience du nombre de mensonges qu’ils racontent et à quel point leur supercherie et leur malhonnêteté sont profondément dissimulées. Ce n’est qu’en faisant l’expérience de la pratique de l’honnêteté que les gens peuvent découvrir petit à petit la vérité au sujet de leur propre corruption et reconnaître leur propre essence naturelle, et ce n’est qu’alors que leurs tempéraments corrompus peuvent être constamment purifiés. Ce n’est qu’au cours de la purification constante de leurs tempéraments corrompus que les gens seront capables de gagner la vérité. Prenez votre temps pour faire l’expérience de ces paroles. Dieu ne rend pas parfaits ceux qui sont fourbes. Si ton cœur n’est pas honnête, si tu n’es pas une personne honnête, alors Dieu ne te gagnera jamais. Toi non plus, tu ne gagneras jamais la vérité et seras également incapable de gagner Dieu. Si tu ne peux gagner Dieu et que tu ne comprends pas la vérité, alors cela signifie que tu es hostile à Dieu, que tu es incompatible avec Dieu et qu’Il n’est pas ton Dieu. Et si Dieu n’est pas ton Dieu, tu ne peux atteindre le salut. Si tu ne peux atteindre le salut, tu seras à jamais un ennemi juré de Dieu et ton destin est déterminé. Ainsi, si les gens souhaitent être sauvés, alors ils doivent commencer par être honnêtes. Il y a un signe qui marque ceux qui seront finalement gagnés par Dieu. Sais-tu ce que c’est ? Il est écrit dans l’Apocalypse, dans la Bible : « Et dans leur bouche il ne s'est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles. » Qui représente ce « ils » ? Ce sont ceux qui sont perfectionnés et gagnés par Dieu, et qui sont sauvés. Comment Dieu décrit-Il ces gens-là ? Quelles sont les caractéristiques et les expressions de leurs actions ? (Ils sont sans taches. Ils ne racontent pas de mensonges.) Vous devriez tous comprendre et saisir ce que ne pas raconter de mensonge signifie : cela signifie être honnête. Que signifie être sans taches ? Comment Dieu définit-Il quelqu’un qui est sans taches ? Ceux qui sont sans taches sont capables de craindre Dieu et de s’éloigner du mal ; ce sont eux qui peuvent suivre la voie de Dieu. De telles personnes sont parfaites aux yeux de Dieu ; elles sont sans taches.

Extrait de « Six indicateurs de progrès dans la vie », dans Récits des entretiens de Christ

390. Tu devrais savoir s’il y a une vraie foi et une vraie loyauté en toi, si tu es habitué à souffrir pour Dieu et si tu t’es entièrement soumis à Dieu. Si tu n’as pas ces choses, alors il reste en toi désobéissance, tromperie, avidité et plainte. Comme ton cœur est loin d’être honnête, tu n’as jamais reçu de reconnaissance positive de Dieu et n’as jamais vécu dans la lumière. Le destin de quelqu’un à la fin dépendra du fait qu’il aura un cœur honnête et rouge sang ou non, et qu’il aura une âme pure ou non. Si tu es quelqu’un qui est très malhonnête, quelqu’un qui a un cœur de malice, quelqu’un avec une âme impure, alors tu peux être sûr de finir dans un endroit où l’homme est puni, comme il est écrit dans le récit de ton destin. Si tu prétends être très honnête et ne parviens pourtant jamais à agir selon la vérité ou à dire une parole de vérité, alors attends-tu toujours que Dieu te récompense ? Espères-tu toujours que Dieu te considère comme la prunelle de Ses yeux ? Un tel raisonnement n’est-il pas absurde ? Tu trompes Dieu en toutes choses ; comment la maison de Dieu pourrait-elle héberger quelqu’un comme toi, dont les mains sont impures ?

Extrait de « Trois admonitions », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: D. Sur la façon de subir le jugement et le châtiment, et les épreuves et l’épurement

Suivant: F. Sur la façon d’obéir à Dieu

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Chapitre 18

Toutes les paroles de Dieu contiennent une partie de Son tempérament. Le tempérament de Dieu ne peut pas être entièrement exprimé en...

Préface

Bien que beaucoup de gens croient en Dieu, peu comprennent ce que signifie avoir foi en Dieu et ce qu’ils doivent faire pour se conformer à...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp