L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Chapitre 6 Plusieurs formes de différenciation que ta foi en Dieu devrait posséder

6. Comment décris-tu la différence entre les vrais et les faux dirigeants et les vrais et les faux bergers ?

Paroles de Dieu concernées :

Ceux qui ne suivent pas l’œuvre actuelle du Saint-Esprit n’ont pas fait leur entrée dans l’œuvre des paroles de Dieu, et peu importe l’immensité de leur travail, ou leur souffrance, ou à quel point ils courent, rien de cela n’a de sens aux yeux de Dieu, et Il ne les louera pas. Aujourd’hui, tous ceux qui suivent les paroles actuelles de Dieu sont dans le courant du Saint-Esprit ; ceux qui sont étrangers devant les paroles de Dieu d’aujourd’hui sont en dehors du courant du Saint-Esprit, et de telles personnes ne sont pas louées par Dieu. Un service qui est séparé des déclarations du Saint-Esprit d’aujourd’hui est un service qui relève de la chair et des conceptions, et ne peut pas être conforme à la volonté de Dieu. Si les gens vivent dans des conceptions religieuses, alors ils sont incapables de faire quoi que ce soit qui convienne à la volonté de Dieu, et même s’ils servent Dieu, ils le font en étant englués dans leur imagination et leurs conceptions et sont pratiquement incapables de servir selon la volonté de Dieu. Ceux qui sont incapables de suivre l’œuvre du Saint-Esprit ne comprennent pas la volonté de Dieu, et ceux qui ne comprennent pas la volonté de Dieu ne peuvent pas servir Dieu. Dieu veut d’un service qui se fait selon Son propre cœur ; Il ne veut pas d’un service qui relève des conceptions et de la chair. Si les gens sont incapables de suivre les étapes de l’œuvre du Saint-Esprit, alors ils vivent englués dans des conceptions, et le service de telles personnes dérange et trouble. Un tel service est contraire à la volonté de Dieu, et donc ceux qui ne peuvent pas suivre les pas de Dieu sont incapables de servir Dieu ; ceux qui sont incapables de suivre les pas de Dieu s’opposent très certainement à Dieu et ne peuvent pas être compatibles avec Dieu. « Suivre l’œuvre du Saint-Esprit » signifie comprendre la volonté de Dieu aujourd’hui, être capable d’agir conformément aux exigences actuelles de Dieu, être capable d’obéir et de suivre le Dieu d’aujourd’hui et de faire son entrée selon les déclarations les plus récentes de Dieu. Tels sont les attributs de celui qui suit l’œuvre du Saint-Esprit et qui est dans le courant du Saint-Esprit. De telles personnes ne sont pas seulement capables de recevoir la louange de Dieu et de voir Dieu, mais peuvent aussi connaître le tempérament de Dieu à partir de l’œuvre la plus récente de Dieu et connaître les conceptions et la désobéissance de l’homme ainsi que la nature et la substance de l’homme, sur la base de Sa dernière œuvre ; en plus, elles sont capables d’opérer graduellement des changements dans leur tempérament pendant qu’elles servent Dieu. Seuls des gens comme ceux-là sont ceux qui peuvent gagner Dieu, et qui ont véritablement trouvé le bon chemin. Ceux qui sont éliminés par l’œuvre du Saint-Esprit sont ceux-là qui sont incapables de suivre l’œuvre la plus récente de Dieu et qui se rebellent contre cette récente œuvre. Ceux-là s’opposent ouvertement à Dieu parce que Dieu a entrepris une nouvelle œuvre et parce que l’image de Dieu ne correspond pas à celle de leurs conceptions – par conséquent ils s’opposent ouvertement à Dieu et jugent Dieu, ce qui conduit à la répugnance et au rejet que Dieu éprouve pour eux.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre les pas de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Le travail d’un travailleur qualifié peut amener les gens sur la bonne voie et leur permettre d’approfondir la vérité. Le travail qu’il fait peut amener les gens devant Dieu. En outre, le travail qu’il fait peut varier d’un individu à l’autre et n’est pas lié à des règles, accordant aux gens la libération et la liberté. De plus, ces gens peuvent se développer dans la vie et approfondir la vérité. Le travail d’un travailleur non qualifié manque la cible ; son travail est stupide. Il n’a que des règlements à donner aux gens ; ce qu’il exige des gens ne varie pas d’un individu à l’autre ; il ne travaille pas en fonction des besoins réels des gens. Dans ce type de travail, il y a trop de règlements et trop de doctrines, et le travailleur ne peut pas amener les gens dans la réalité ou dans la pratique normale de la croissance dans la vie. Il ne peut que permettre aux gens d’endurer quelques règles sans valeur. Ce type de direction ne peut qu’égarer les gens.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Tu dois avoir une compréhension des nombreuses conditions dans lesquelles les hommes seront lorsque le Saint-Esprit opère une œuvre en eux. En particulier, ceux qui par leur service pour Dieu coordonnent doivent avoir une meilleure compréhension des nombreuses conditions engendrées par l’œuvre que le Saint-Esprit fait sur les hommes. Si tu parles uniquement des nombreuses expériences et des moyens d’y entrer, cela montre que ta expérience est trop partielle. Sans une compréhension de nombreuses situations dans la réalité, tu n’es pas en mesure d’atteindre la transformation de ton tempérament. Si tu as saisi de nombreuses conditions, tu pourras alors comprendre les diverses manifestations de l’œuvre du Saint-Esprit et voir au travers et discerner une grande partie de l’œuvre des esprits maléfiques. Tu dois exposer les nombreuses notions des hommes et aller directement au cœur de la question ; tu dois également souligner de nombreuses déviations dans la pratique ou les problèmes des gens dans leur croyance en Dieu afin qu’ils puissent les reconnaître. À tout le moins, tu ne dois pas faire en sorte qu’ils se sentent négatifs ou passifs. Cependant, tu dois comprendre les nombreuses difficultés qui existent de manière objective pour les gens ; tu ne dois pas être déraisonnable ou « essayer d’enseigner à un cochon à chanter » ; c’est un comportement stupide. Pour résoudre les nombreuses difficultés des hommes, tu dois comprendre la dynamique de l’œuvre du Saint-Esprit, tu dois comprendre comment le Saint-Esprit accomplit Son œuvre sur différentes personnes, tu dois comprendre les difficultés des hommes, leurs manquements, trouver l’essence du problème, et toucher sa source, sans déviations ou erreurs. Seul ce type de personne est qualifié pour coordonner le service de Dieu.

Extrait de « Ce dont un berger compétent doit être équipé », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui servent Dieu devraient être les intimes de Dieu, ils devraient être aimés par Dieu et capables de la plus grande loyauté envers Dieu. Peu importe que tu agisses à l’insu des gens ou devant eux, tu es en mesure de gagner la joie de Dieu devant Dieu, tu es en mesure de tenir ferme devant Dieu, et quelle que soit la façon dont les autres te traitent, tu suis toujours ton propre chemin et tu prêtes toute ton attention au fardeau de Dieu. Seul un tel homme est un intime de Dieu. Que les intimes de Dieu soient capables de Le servir directement vient du fait qu’ils ont reçu la grande commission de Dieu et le fardeau de Dieu, ils sont en mesure de considérer le cœur de Dieu comme le leur, et le fardeau de Dieu comme le leur, et ils n’accordent aucune importance au fait que cela leur apporte une bonne ou une mauvaise perspective : même quand toutes les perspectives sont mauvaises et qu’ils n’en retireront aucun avantage, ils croient toujours en Dieu avec un cœur aimant. Et donc, ce genre de personne est un intime de Dieu. Les intimes de Dieu sont aussi Ses confidents ; seuls les confidents de Dieu pourraient partager Son inquiétude et Ses désirs, et, bien que leur chair soit endolorie et faible, ils sont capables d’endurer la douleur et d’abandonner ce qu’ils aiment pour satisfaire Dieu. Dieu confie plus de fardeaux à de telles personnes et ce que Dieu fera est exprimé à travers ces personnes. Ainsi, ces gens sont aimés par Dieu, ils sont les serviteurs de Dieu, ils sont selon Son cœur et seuls des gens comme cela peuvent régner avec Dieu.

Extrait de « Comment servir en harmonie avec la volonté de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Beaucoup de gens ne s’opposent-ils pas à Dieu et n’entravent-ils pas le travail du Saint-Esprit parce qu’ils ne connaissent pas le travail varié et diversifié de Dieu, et, en outre, parce qu’ils possèdent seulement un peu de connaissance et de doctrine pour évaluer le travail du Saint-Esprit ? Bien que leurs expériences soient superficielles, de telles gens sont arrogants et indulgents de nature, et ils considèrent le travail du Saint-Esprit avec mépris, ils ignorent les disciplines du Saint-Esprit et, de plus, utilisent leurs vieux arguments triviaux pour confirmer l’œuvre du Saint-Esprit. Ils se donnent des airs et sont tout à fait convaincus d’être des gens instruits et érudits, et qu’ils peuvent voyager à travers le monde. Ces gens ne sont-ils pas méprisés et rejetés par le Saint-Esprit et ne seront-ils pas éliminés par la nouvelle ère ? Ceux qui se présentent devant Dieu et s’opposent ouvertement à Lui ne sont-ils pas de petites gens myopes qui essaient simplement de faire preuve d’intelligence ? Avec une maigre connaissance de la Bible, ils essaient de grimper les murs du « haut savoir », d’enseigner aux gens avec leur doctrine superficielle, d’inverser le travail du Saint-Esprit, de le limiter à leur propre processus de pensée, et, myopes comme ils sont, ils essaient de saisir d’un seul coup d’œil six mille ans de l’œuvre de Dieu. Ces gens n’ont aucune raison qui vaille la peine d’être mentionnée ! En fait, mieux les gens connaissent Dieu, plus lents ils sont à juger Son œuvre. En outre, ils ne parlent qu’un peu de leur connaissance du travail de Dieu aujourd’hui et ils ne sont pas téméraires dans leurs jugements. Moins les gens connaissent Dieu et plus ils sont arrogants et présomptueux, plus ils proclament l’être de Dieu sans réfléchir, mais ils parlent seulement en théorie et n’offrent aucune preuve réelle. Ces personnes ne sont d’aucune valeur. Ceux qui croient que le travail du Saint-Esprit est un jeu sont frivoles. Ceux qui ne sont pas prudents quand ils découvrent la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, qui parlent sans réfléchir, sont prompts à juger, donnent libre cours à leur instinct naturel de nier la légitimité de l’œuvre du Saint-Esprit, et aussi l’insultent et le blasphèment, de telles gens irrespectueux ne sont-ils pas ignorants de l’œuvre du Saint-Esprit ? Ne sont-ils pas, en outre, remplis d’arrogance, intrinsèquement fiers et ingouvernables ? Même si un jour de telles gens acceptent le nouveau travail du Saint-Esprit, Dieu ne les tolérera pas. Non seulement ils méprisent ceux qui travaillent pour Dieu, mais ils blasphèment aussi Dieu Lui-même. Ces gens téméraires ne seront pas pardonnés, ni dans cette ère ni dans l’ère à venir, et ils périront à jamais en enfer ! Ces gens irrespectueux et indulgents prétendent croire en Dieu, et plus ils agissent ainsi, plus ils sont susceptibles d’offenser les décrets administratifs de Dieu. Tous ces arrogants qui sont naturellement déchaînés et n’ont jamais obéi à quiconque n’empruntent-ils pas tous ce chemin ? Est-ce qu’ils ne s’opposent pas à Dieu, jour après jour, Lui qui est toujours nouveau et jamais vieux ?

Extrait de « Comment servir en harmonie avec la volonté de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Un tel homme a toujours une attitude hostile envers la nouvelle œuvre de Dieu, n’a jamais démontré la moindre intention de se soumettre, et n’a jamais obéi avec docilité ou ne s’est jamais abaissé. Il s’exalte devant les autres et ne se soumet jamais à quelqu’un d’autre. Devant Dieu, il se considère comme le plus compétent dans la prédication de la parole et le plus habile à transformer les autres. Il ne se débarrasse jamais des trésors déjà en sa possession, mais les considère comme des biens de famille qui doivent être adorés, prêchés aux autres, et utilisés pour enseigner à ces imbéciles qui l’idolâtrent. Il existe en effet un certain nombre d’hommes comme lui dans l’Église. On peut dire qu’ils sont des « héros indomptables » qui séjournent dans la maison de Dieu de génération en génération. Ils pensent que prêcher la parole (doctrine) est leur plus grand devoir. D’année en année et de génération en génération, ils s’occupent d’imposer vigoureusement leur devoir « sacré et inviolable ». Personne n’ose les toucher et personne n’ose les réprimander ouvertement. Ils deviennent des « rois » dans la maison de Dieu, déchaînés et agissant tyranniquement d’âge en âge.

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Le travail selon l’esprit de l’homme est trop facilement réalisé par l’homme. Les pasteurs et les leaders dans le monde religieux, par exemple, comptent sur leurs dons et leurs positions pour faire leur travail. Les gens qui les suivent depuis longtemps seront infectés par leurs dons et influencés d’une certaine manière par leur être. Ils se concentrent sur les dons, les capacités et la connaissance des gens, et ils prêtent attention à des choses surnaturelles et à de nombreuses doctrines irréalistes et profondes (bien sûr, ces doctrines profondes sont inaccessibles). Ils ne se concentrent pas sur les changements dans le tempérament des gens, mais ils se concentrent plutôt sur le développement des qualités de prédication et de travail des gens, sur l’amélioration de la connaissance des gens et de leurs riches doctrines religieuses. Ils ne se concentrent pas sur la façon dont le tempérament des gens change ou sur leur compréhension de la vérité. Ils ne se préoccupent pas de la substance des gens, encore moins d’essayer de connaitre les états normaux et anormaux des gens. Ils ne s’opposent pas aux notions des gens ni ne révèlent leurs notions, encore moins corrigent-ils leurs déficiences ou leurs corruptions. La plupart des gens qui les suivent servent par leurs dons naturels, et ce qu’ils expriment est une connaissance et une vague vérité religieuse qui sont dépassées par la réalité et inutiles pour donner la vie aux gens. En fait, la substance de leur travail est de nourrir le talent, d’encourager des gens qui n’ont rien à devenir des diplômés talentueux de séminaire et ensuite aller travailler et diriger.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Tu sers Dieu avec ton caractère naturel et en fonction de tes préférences personnelles ; en plus, tu continues de penser que Dieu se réjouit de tout ce que tu souhaites faire et que Dieu hait tout ce que tu ne souhaites pas faire, et ton travail est entièrement guidé par tes propres préférences. Peut-on appeler cela servir Dieu ? En fin de compte, ton tempérament de vie ne changera pas d’un iota. En fait, tu deviendras encore plus têtu, car tu as servi Dieu et ton tempérament corrompu en sera profondément enraciné. Ainsi, à l’intérieur de toi-même, tu développeras des doctrines pour servir Dieu basées sur rien d’autre que ton propre caractère et des expériences découlant de ton service selon ton propre tempérament. C’est une leçon tirée de l’expérience humaine. C’est la philosophie de la vie de l’homme. Ce type de personnes font partie des pharisiens et des responsables religieux.

Extrait de « Servir religieusement doit être interdit », dans La Parole apparaît dans la chair

Tu peux avoir autant de connaissances qu’il y a de sable sur une plage, mais aucune d’entre elles ne peut mener au vrai chemin. En cela, ne trompes-tu pas les gens ? N’es-tu pas une grande gueule ? Agir de cette façon porte préjudice aux gens ! Plus la théorie est élevée, plus elle est dépourvue de réalité, et plus elle ne peut conduire les gens dans la réalité ; plus la théorie est élevée, plus elle t’amène à défier et à t’opposer à Dieu. Ne considère pas les théories les plus élevées comme un précieux trésor ; elles sont pernicieuses, et ne servent à rien ! Peut-être certaines personnes sont capables de parler de grandes théories – mais ces théories n’ont rien de la réalité, car ces personnes ne les ont pas personnellement expérimentées et, par conséquent, elles n’ont aucun moyen de les mettre en pratique. Ces personnes sont incapables de mettre l’homme sur la bonne voie, et ne feront qu’égarer les gens. N’est-ce pas préjudiciable pour les gens ? Tout au moins, tu devrais être capable de résoudre les problèmes actuels et permettre aux gens de réussir l’entrée ; il n’y a que cela qui compte en fait de, et seulement alors tu seras qualifié pour travailler pour Dieu. Ne prononce pas toujours des paroles grandioses et fantaisistes, et ne lie pas les gens et ne leur fait pas obéir à tes nombreuses pratiques inappropriées. Le faire n’aura aucun effet, et ne peut qu’accroître la confusion au sein des gens. Diriger le peuple de cette façon conduira à plusieurs règlementations, ce qui fera que les gens te détestent. C’est le défaut de l’homme, et il est vraiment insupportable.

Extrait de « Concentre-toi plus sur la réalité », dans La Parole apparaît dans la chair

Votre connaissance ne peut soutenir les gens que pendant un certain temps. À mesure que le temps passe, si tu continues à dire la même chose, certaines personnes pourront discerner ; elles diront que tu es trop superficiel, que tu manques trop de profondeur. Tu n’auras pas d’autre choix que d’essayer de tromper les gens en parlant de doctrines. Si tu continues toujours de cette manière, ceux qui sont sous ta responsabilité suivront tes méthodes, tes procédures et ton modèle pour croire en Dieu et faire l’expérience, et ils mettront ces paroles et ces doctrines en pratique et, au bout du compte, puisque tu t’exprimes de cette manière, ils te prendront pour modèle. Tu parles de doctrines quand tu guides les gens, et ceux qui sont sous ta responsabilité apprendront des doctrines de toi, et à mesure que les choses progressent, tu auras pris la mauvaise voie. Ceux qui sont sous ta responsabilité suivent ton chemin et tous apprennent de toi et te suivent, alors tu te dis : « je suis puissant maintenant ; tant de gens m’écoutent, et le monde est prêt à m’obéir. » Cette nature traitresse de l’homme te fait inconsciemment changer Dieu en un simple figurant, et tu formes toi-même alors une certaine dénomination, une certaine confession. C’est ainsi que naissent les dénominations et les confessions. Regarde les dirigeants de chaque confession religieuse. Ils sont tous arrogants et suffisants, et ils interprètent la Bible hors de son contexte et selon leur propre imagination. Ils comptent tous sur les dons et l’érudition pour accomplir leur travail. S’ils étaient incapables de prêcher quelque chose, ces gens les suivraient-ils ? Ils possèdent tout de même une certaine connaissance et peuvent parler un peu de doctrine, ou savent comment convaincre les autres et comment utiliser des artifices par lesquels ils ont attiré les gens devant eux et les ont trompés. Théoriquement, ces gens croient en Dieu, mais, en réalité, ils suivent leurs dirigeants. S’ils rencontrent ceux qui prêchent le vrai chemin, certains d’entre eux disent : « Nous devons consulter notre dirigeant au sujet de notre croyance en Dieu. » Ils cherchent le consentement de quelqu’un pour croire en Dieu ; n’est-ce pas un problème ? Que sont donc devenus ces dirigeants ? Ne sont-ils pas devenus des pharisiens, de faux pasteurs, des antéchrists, et des obstacles qui empêchent le peuple d’accepter la véritable voie ?

Extrait de « La vraie foi en Dieu ne se confirme que par la recherche de la vérité », dans Récits des entretiens du Christ

Ceux qui lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais aucun d’eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaitre Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de « chair ferme », comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ?

Extrait de « Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent:La différence entre suivre Dieu et suivre les hommes.

Suivant:La différence entre les bonnes actions extérieures et les changements de tempérament.

Vous aimerez peut-être également