6. La différence entre les vrais et les faux dirigeants et les vrais et les faux bergers

Paroles de Dieu concernées :

Le travail d’un ouvrier qualifié peut amener les gens sur la bonne voie et leur accorder une meilleure entrée dans la vérité. Son travail peut amener les gens devant Dieu. En outre, le travail qu’il fait peut varier d’un individu à l’autre et n’est pas limité par des règles, accordant aux gens la libération et la liberté et la capacité de progresser graduellement dans la vie et d’avoir une entrée plus profonde dans la vérité. Le travail d’un ouvrier non qualifié est loin d’être suffisant ; son travail est stupide. Il n’a que des règlements à donner aux gens et ce qu’il exige des gens ne varie pas d’un individu à l’autre ; il ne travaille pas en fonction des besoins réels des gens. Dans ce type de travail, il y a trop de règlements et trop de doctrines, et cela ne peut pas amener les gens dans la réalité ni dans la pratique normale de la croissance dans la vie. Il ne peut que permettre aux gens d’adhérer à quelques règles sans valeur. Une telle direction ne peut qu’égarer les gens. Il te guide afin que tu deviennes comme lui ; il peut t’amener dans ce qu’il a et ce qu’il est. Les disciples peuvent discerner si les guides sont qualifiés en regardant la voie qu’ils empruntent et les résultats de leur travail, en considérant si leurs principes sont en accord avec la vérité et si eux-mêmes, les disciples, reçoivent des moyens de pratique appropriés à leur transformation. Tu devrais faire la distinction entre le travail différent de différents types de gens ; tu ne devrais pas être un disciple stupide. Cela a un rapport avec la question de l’entrée des gens. Si tu es incapable de faire la distinction entre un guide qui a une voie et un autre qui n’en a pas, tu seras facilement trompé. Tout cela a une incidence directe sur ta propre vie.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Tu dois avoir une compréhension des nombreux états dans lesquels les hommes seront lorsque le Saint-Esprit œuvrera en eux. Ceux qui coordonnent le service de Dieu, en particulier, doivent avoir une compréhension encore meilleure des nombreuses conditions engendrées par l’œuvre que le Saint-Esprit réalise sur les hommes. Si tu parles uniquement des nombreuses expériences et des moyens d’entrer, cela montre que ton expérience est trop partiale. Sans connaître ton véritable état ni saisir le principe-vérité, il ne te sera pas possible d’atteindre un changement de tempérament. Sans connaître les principes de l’œuvre du Saint-Esprit ni comprendre les résultats qu’elle produit, il sera difficile de discerner l’œuvre d’esprits maléfiques. Tu dois exposer l’œuvre d’esprits maléfiques, de même que les notions des hommes, et aller directement au cœur de la question. Tu dois également souligner de nombreuses déviations dans la pratique des gens et dans les problèmes qu’ils rencontrent dans leur foi en Dieu, afin qu’ils puissent les reconnaître. Tout au moins, tu ne dois pas faire en sorte qu’ils se sentent négatifs ou passifs. Cependant, tu dois comprendre les difficultés qui existent de manière objective pour la plupart des gens. Tu ne dois pas être déraisonnable ni t’épuiser à la tâche en vain. Ce serait un comportement stupide. Pour résoudre les nombreuses difficultés des hommes, tu dois d’abord saisir la dynamique de l’œuvre du Saint-Esprit, comment Il accomplit Son œuvre en fonction des personnes ; tu dois comprendre les difficultés des hommes et leurs manquements ; tu dois trouver l’essence du problème et toucher sa source, sans commettre de déviation ni d’erreur. Seul ce type de personne est qualifié pour coordonner le service de Dieu.

Extrait de « Ce dont un berger compétent doit être équipé », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui servent Dieu devraient être les intimes de Dieu, ils devraient être agréables à Dieu et capables de la plus grande loyauté envers Dieu. Peu importe que tu agisses en privé ou en public, tu es en mesure de gagner la joie de Dieu devant Dieu, tu es en mesure de tenir ferme devant Dieu, et quelle que soit la façon dont les autres te traitent, tu empruntes toujours le chemin que tu devrais emprunter et tu prêtes toute ton attention au fardeau de Dieu. Seules de telles gens sont des intimes de Dieu. Les intimes de Dieu sont capables de Le servir directement parce qu’ils ont reçu le grand mandat de Dieu et le fardeau de Dieu, qu’ils sont en mesure de considérer le cœur et le fardeau de Dieu comme le leur et parce qu’ils n’accordent aucune importance à leurs perspectives d’avenir : même quand ils n’ont aucune perspective et qu’ils n’en retireront aucun avantage, ils croient toujours en Dieu avec un cœur aimant. Et donc, ce genre de personne est un intime de Dieu. Les intimes de Dieu sont aussi Ses confidents ; seuls les confidents de Dieu pourraient partager Son inquiétude et Ses pensées, et, bien que leur chair soit endolorie et faible, ils sont capables d’endurer la douleur et d’abandonner ce qu’ils aiment pour satisfaire Dieu. Dieu confie plus de fardeaux à de telles personnes et ce que Dieu désire faire est corroboré dans le témoignage de telles personnes. Ainsi, ces gens sont agréables à Dieu, ils sont les serviteurs de Dieu, selon Son cœur et seuls des gens comme cela peuvent régner avec Dieu. Lorsque tu seras vraiment devenu un intime de Dieu, c’est précisément alors que tu régneras avec Dieu.

Extrait de « Comment servir en harmonie avec la volonté de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Ils ont toujours une attitude hostile envers la nouvelle œuvre de Dieu ; ils n’ont jamais la moindre inclination à se soumettre ni ne se sont jamais soumis volontiers ou abaissés eux-mêmes. Ils s’exaltent eux-mêmes devant les autres et ne se soumettent jamais à personne. Devant Dieu, ils se considèrent comme les meilleurs en prédication de la parole et les plus habiles à transformer les autres. Ils ne se débarrassent jamais des « trésors » en leur possession, mais les considèrent comme des biens de famille qui doivent être adorés, prêchés aux autres et utilisés pour enseigner à ces imbéciles qui l’idolâtrent. Il existe en effet un certain nombre de telles gens dans l’Église. On peut dire qu’ils sont des « héros indomptables » qui séjournent dans la maison de Dieu de génération en génération. Ils pensent que prêcher la parole (doctrine) est leur plus grand devoir. D’année en année et de génération en génération, ils s’occupent d’imposer vigoureusement leur devoir « sacré et inviolable ». Personne n’ose les toucher ; personne n’ose les réprimander ouvertement. Ils deviennent des « rois » dans la maison de Dieu, déchaînés et agissant tyranniquement d’âge en âge.

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Le travail selon l’esprit de l’homme est trop facilement réalisé par l’homme. Les pasteurs et les dirigeants du monde religieux, par exemple, comptent sur leurs dons et leurs positions pour faire leur travail. Les gens qui les suivent depuis longtemps seront infectés par leurs dons et influencés d’une certaine manière par leur être. Ils se concentrent sur les dons, les capacités et la connaissance des gens, et ils prêtent attention à des choses surnaturelles et à de nombreuses doctrines irréalistes et profondes (bien sûr, ces doctrines profondes sont inaccessibles). Ils ne se concentrent pas sur les changements dans le tempérament des gens, mais plutôt sur leur formation à la prédication et au travail, sur l’amélioration de la connaissance des gens et de leurs abondantes doctrines religieuses. Ils ne se concentrent pas sur la façon dont le tempérament des gens change ni sur leur compréhension de la vérité. Ils ne se préoccupent pas de l’essence des gens, encore moins d’essayer de connaître les états normaux et anormaux des gens. Ils ne s’opposent pas aux notions des gens ni ne révèlent leurs notions, encore moins émondent-ils les gens pour leurs déficiences ou leurs corruptions. La plupart de ceux qui les suivent servent avec leurs dons et tout ce qu’ils énoncent, ce sont des notions religieuses et des théories théologiques qui sont dépassées par la réalité et complètement inutiles pour donner la vie aux gens. En fait, l’essence de leur travail est de nourrir le talent, d’encourager des gens qui n’ont rien à devenir des diplômés talentueux de séminaire et ensuite aller travailler et diriger.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Servir Dieu n’est pas une mince affaire. Ceux dont le tempérament corrompu demeure inchangé ne peuvent jamais servir Dieu. Si ton tempérament n’a pas été jugé et châtié par les paroles de Dieu, alors ton tempérament représente encore Satan, ce qui prouve que ton service pour Dieu relève de ta propre bonne intention, que ton service est basé sur ta nature satanique. Tu sers Dieu avec ton caractère naturel et en fonction de tes préférences. En plus, tu penses toujours que ce que tu es prêt à faire réjouit Dieu et que ce que tu n’es pas prêt à faire est l’objet de la haine de Dieu ; ton travail est entièrement guidé par tes propres préférences. Peut-on appeler cela servir Dieu ? En fin de compte, ton tempérament de vie ne changera pas du tout ; au contraire, ton service te rendra encore plus têtu, enracinant ainsi en profondeur ton tempérament corrompu et, de ce fait, à l’intérieur de toi-même, seront formées des règles pour servir Dieu basées sur rien d’autre que ton propre caractère et sur des expériences découlant de ton service selon ton propre tempérament. Ce sont les expériences et les leçons de l’homme. C’est la philosophie de l’homme sur la vie dans le monde. Des gens de ce genre peuvent être classés parmi les pharisiens et les responsables religieux. S’ils ne se réveillent jamais ni ne se repentent, alors se transformeront sûrement en ces faux Christs et antéchrists qui trompent les gens dans les derniers jours. Les faux Christs et les antéchrists dont on a parlé seront issus de gens comme eux. Si ceux qui servent Dieu suivent leur propre caractère et agissent selon leur propre volonté, alors ils courent le risque d’être chassés n’importe quand. Ils tomberont devant Dieu ceux qui se servent de leurs nombreuses années d’expérience acquise au service de Dieu pour séduire le cœur des gens, leur faire la morale et les contrôler, pour s’élever eux-mêmes, ceux qui jamais ne se repentent, ne se confessent, ni ne renoncent aux avantages que procure la position. Ce sont des gens de même type que Paul, se prévalant de leur ancienneté et exhibant leurs qualités. Dieu ne conduira pas ce type de personnes à la perfection. Ce genre de service fait obstacle à l’œuvre de Dieu. Les gens s’accrochent toujours à ce qui est ancien. Ils s’accrochent aux notions du passé, à tout ce qui appartient au passé. C’est un sérieux obstacle à leur service. Si tu ne peux pas t’en débarrasser, ces choses obstrueront toute ta vie. Dieu ne te félicitera pas le moins du monde, même si tu cours à t’en briser les jambes ou travailles à t’en briser les reins, et même si tu es martyrisé dans le cadre de ton service pour Dieu. Bien au contraire : Il dira que tu es un malfaiteur.

Extrait de « Servir religieusement doit être interdit », dans La Parole apparaît dans la chair

Penses-tu que posséder des connaissances équivaut à posséder la vérité ? N’est-ce pas un point de vue confus ? Tu es capable d’exprimer autant de connaissances qu’il y a de sable sur une plage, mais aucune d’elles ne contient un chemin réel. N’essaies-tu pas de tromper les gens ? Ne te mets-tu pas vainement en avant sans substance sur laquelle t’appuyer ? Agir de cette façon porte préjudice aux gens ! Plus la théorie est élevée, plus elle est dépourvue de réalité, et plus elle est incapable de conduire les gens dans la réalité ; plus la théorie est élevée, plus elle t’amène à défier Dieu et à t’opposer à Lui. Ne considère pas les théories les plus élevées comme un précieux trésor ; elles sont pernicieuses et ne servent à rien ! Peut-être que certaines personnes sont capables de parler des théories les plus élevées –, mais ces théories ne contiennent rien de la réalité, car ces personnes ne les ont pas personnellement expérimentées et, par conséquent, elles n’ont aucun moyen de les mettre en pratique. Ces personnes sont incapables de mettre les autres sur la bonne voie et ne feront que les égarer. N’est-ce pas préjudiciable pour les gens ? Tout au moins, tu devrais être capable de résoudre leurs problèmes actuels et de permettre aux gens de réussir l’entrée ; il n’y a que cela qui compte comme dévouement et, seulement alors, tu seras qualifié pour travailler pour Dieu. Ne prononce pas toujours des paroles grandioses et fantaisistes, et n’utilise pas un tas de pratiques inappropriées pour forcer les gens à t’obéir. Cela n’aura aucun effet et ne peut qu’accroître leur confusion. Continuer de la sorte produira beaucoup de doctrines, ce qui fera que les gens te détestent. C’est le défaut de l’homme, et c’est vraiment insupportable.

Extrait de « Concentre-toi plus sur la réalité », dans La Parole apparaît dans la chair

Quiconque ne comprend pas le but de l’œuvre de Dieu s’oppose à Lui et quelqu’un qui est parvenu à comprendre le but de l’œuvre de Dieu, mais ne cherche toujours pas à satisfaire Dieu, est plus encore apte à être considéré comme un adversaire de Dieu. Certaines gens lisent la Bible dans des églises imposantes et la récitent toute la journée, mais pas un seul d’entre eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun d’entre eux n’est capable de connaître Dieu et encore moins capable d’être en accord avec la volonté de Dieu. Ils sont tous des gens vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour sermonner Dieu. Ils s’opposent à Dieu volontairement même en portant Son étendard. Affirmant qu’ils croient en Dieu, ils mangent tout de même la chair de l’homme et boivent son sang. Tous ces gens sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui font intentionnellement obstacle à ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Ils peuvent paraître de « bonne constitution », mais comment leurs disciples sauront-ils qu’ils ne sont nul autre que des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui se dévouent à dévorer des âmes humaines ?

Extrait de « Tous les gens qui ne connaissent pas Dieu sont des gens qui s’opposent à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 5. La différence entre suivre Dieu et suivre les hommes

Suivant: 7. La différence entre les bonnes actions extérieures et les changements de tempérament

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

Préface

Bien que beaucoup de gens croient en Dieu, peu comprennent ce que signifie avoir foi en Dieu et ce qu’ils doivent faire pour être selon le...

Question (2) : Nous croyons, en ayant la foi et en suivant le Seigneur, nous pouvons obtenir la vie éternelle. La parole du Seigneur confirme ceci : Jésus lui dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais » (Jean 11:25-26). « Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4:14). Ces versets sont la promesse du Seigneur Jésus. Le Seigneur Jésus peut nous accorder la vie éternelle, le chemin du Seigneur Jésus est le chemin vers la vie éternelle. Et la Bible dit aussi, « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3:36). Le Seigneur Jésus, pas le Fils de l’homme, n’est-Il pas Christ ? En croyant en le Seigneur Jésus, Mais tu certifies que le Christ des derniers jours nous amènera sur le chemin vers la vie éternelle. Je ne comprends pas bien ceci, nous suivons tous le Seigneur Jésus-Christ. Pourquoi n’est-ce pas suffisant pour obtenir le chemin vers la vie éternelle ? Pourquoi donc devons-nous aussi accepter les paroles et l’œuvre de Christ des derniers jours ?

Réponse : Le Seigneur Jésus est Dieu fait chair, est l’apparition de Dieu. Le Seigneur Jésus a dit, « Et quiconque vit et croit en moi ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre