6. Le sens de la souffrance et quel type de souffrance les croyants doivent supporter

Paroles de Dieu concernées :

Aujourd’hui, la plupart des gens n’ont pas cette connaissance. Ils croient que la souffrance est sans valeur, ils sont rejetés par le monde, leur vie familiale est troublée, ils ne sont pas aimés de Dieu et leurs perspectives sont sombres. La souffrance de certaines personnes atteint un degré extrême, et leurs pensées se tournent vers la mort. Ce n’est pas le véritable amour pour Dieu ; ces gens sont des lâches, ils ne sont pas persévérants, ils sont faibles et impuissants ! Dieu désire ardemment que l’homme L’aime, mais plus l’homme L’aime, plus grande est la souffrance de l’homme ; plus l’homme L’aime, plus grandes sont les épreuves de l’homme. Si tu L’aimes, alors tu seras frappé par toutes sortes de souffrances. Et si tu ne L’aimes pas, alors, peut-être que tout ira pour le mieux pour toi et que tout sera paisible autour de toi. Si tu aimes Dieu, tu sentiras que beaucoup de choses autour de toi sont insurmontables, et parce que ta stature est trop petite, tu seras épuré ; d’ailleurs, tu seras incapable de satisfaire Dieu et tu auras toujours le sentiment que la volonté de Dieu est trop élevée, qu’elle est inaccessible à l’homme. À cause de tout cela, tu seras épuré : parce qu’il y a beaucoup de faiblesse en toi et beaucoup de choses qui ne peuvent pas satisfaire la volonté de Dieu, tu seras épuré de l’intérieur. Pourtant, vous devez clairement voir que la purification est seulement atteignable par le biais de l’épurement. Ainsi, au cours de ces derniers jours, vous devez rendre témoignage à Dieu. Quelle que soit votre souffrance, vous devrez marcher jusqu’au bout, et même à votre dernier souffle, vous devez toujours être fidèles à Dieu et être à la merci de Dieu ; voilà ce qu’est le seul véritable amour pour Dieu, et voilà ce qu’est le seul témoignage fort et retentissant.

Extrait de « Ce n’est qu’en vivant des épreuves douloureuses que tu peux connaître la beauté de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Ne te décourage pas, ne sois pas faible, et Je rendrai les choses claires pour toi. La route vers le royaume n’est pas si lisse ; rien n’est si simple ! Tu veux que les bénédictions viennent à toi facilement, n’est-ce pas ? Aujourd’hui, tout le monde aura des épreuves amères à affronter. Sans de telles épreuves, le cœur aimant que vous avez pour Moi ne deviendra pas plus fort et vous n’aurez pas un amour vrai pour Moi. Même si ces épreuves sont constituées simplement de circonstances mineures, tout le monde doit passer à travers ; c’est juste que la difficulté des épreuves variera d’une personne à une autre. Les épreuves sont une bénédiction pour Moi, et combien d’entre vous viennent souvent devant Moi quémander à genoux Mes bénédictions ? Enfants stupides ! Vous pensez toujours que quelques paroles propices comptent comme Ma bénédiction, mais vous ne reconnaissez pas que l’amertume est l’une de Mes bénédictions. Ceux qui partagent Mon amertume partageront certainement Ma douceur. C’est Ma promesse et Ma bénédiction pour vous.

Extrait du Chapitre 41 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand Dieu œuvre pour épurer l’homme, l’homme souffre. Plus son épurement est grand, plus son amour pour Dieu sera grand et plus la puissance de Dieu sera révélée en lui. Inversement, si l’épurement de l’homme est moindre, son amour pour Dieu grandira moins et la puissance de Dieu sera moins révélée en lui. Plus son épurement, sa douleur et son tourment sont intenses, plus son amour grandira, plus sa foi en Dieu sera authentique, et plus sa connaissance de Dieu sera profonde. Dans tes expériences, tu verras que ceux qui souffrent grandement lorsqu’ils sont épurés, et sont beaucoup traités et disciplinés, ont un amour de Dieu profond et une connaissance de Dieu plus approfondie et pénétrante. Ceux qui n’ont pas fait l’expérience d’avoir été traités n’ont qu’une connaissance superficielle, et peuvent seulement dire : « Dieu est si bon, Il accorde des grâces aux gens afin qu’ils puissent profiter de Lui. » Si les gens ont expérimenté le fait d’être traités et disciplinés, alors ils sont en mesure de parler de la vraie connaissance de Dieu. Donc, plus l’œuvre de Dieu en l’homme est merveilleuse, plus elle a de valeur et plus elle est signifiante. Plus l’œuvre de Dieu est impénétrable pour toi et plus elle est incompatible avec tes notions, plus elle est capable de te conquérir, de te gagner et de te perfectionner. La signification de l’œuvre de Dieu est si grande ! Si Dieu n’épurait pas l’homme de cette façon, s’Il n’œuvrait pas selon cette méthode, alors Son œuvre serait inefficace et n’aurait pas de signification. Il a été dit auparavant que Dieu sélectionnerait et gagnerait ce groupe, et le rendrait complet dans les derniers jours : il y a là une signification extraordinaire. Plus Il œuvre en vous, plus votre amour pour Dieu est profond et pur. Plus l’œuvre de Dieu est grande, plus l’homme est en mesure de goûter Sa sagesse et plus l’homme connaît Dieu profondément.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement », dans La Parole apparaît dans la chair

Tu dois souffrir des difficultés pour la vérité, te donner à la vérité, tu dois endurer l’humiliation pour la vérité et, pour gagner plus de vérité, tu dois subir plus de souffrance. C’est ce que tu devrais faire. Tu ne dois pas rejeter la vérité pour obtenir une vie de famille paisible et tu ne dois pas perdre la dignité et l’intégrité de ta vie pour un plaisir momentané. Tu dois poursuivre tout ce qui est beau et bon et tu dois poursuivre un chemin plus significatif dans la vie. Si tu mènes une vie si vulgaire et ne poursuis pas d’objectifs, ne gâches-tu pas ta vie ? De quoi peux-tu profiter avec une telle vie ? Tu devrais abandonner tous les plaisirs de la chair pour une seule vérité et ne pas rejeter toutes les vérités pour un peu de satisfaction. Ce genre de personne n’a ni intégrité ni dignité ; il n’y a aucun sens à leur existence !

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand nous recevons le jugement des paroles de Dieu, nous n’avons pas à craindre la souffrance ou la douleur, et nous ne devons surtout pas craindre que les paroles de Dieu ne transpercent notre cœur. Nous devrions lire davantage de Ses paroles concernant la manière dont Il nous juge et nous châtie et expose nos essences corrompues. Nous devons les lire et nous maintenir davantage à leur hauteur. Ne compare pas les autres à Ses paroles ; nous devons nous comparer à elles. Nous ne manquons d’aucune de ces corruptions ; nous pouvons tous coïncider avec elles. Si tu ne le crois pas, va en faire l’expérience toi-même. […] Nous devons comprendre qu'il nous faut accepter chacune des paroles prononcées par Dieu, que ces déclarations soient agréables à l'oreille ou non et qu'elles nous donnent un sentiment d'amertume ou de douceur. Telle est l’attitude que nous devrions avoir vis-à-vis des paroles de Dieu. Quel genre d’attitude est-ce ? Est-ce une attitude de piété. de patience ou une attitude qui embrasse la souffrance ? Je vous dis qu’il ne s’agit d’aucune d’entre elles. Dans notre foi, nous devons maintenir fermement que les paroles de Dieu sont la vérité. Comme ces paroles sont bel et bien la vérité, nous devrions les accepter rationnellement. Que nous puissions ou non le reconnaître ou l’admettre, notre première attitude vis-à-vis des paroles de Dieu devrait être de les accepter de manière absolue.

Extrait de « L’importance et le chemin de la poursuite de la vérité », dans Récits des entretiens de Christ

Aimer Dieu exige la recherche de la volonté de Dieu en toutes choses, et que tu sondes profondément à l’intérieur quand quelque chose t’arrive, essayant de saisir la volonté de Dieu et essayant de voir quelle est la volonté de Dieu en la matière, ce qu’Il souhaite que tu atteignes, et comment tu devrais être soucieux de Sa volonté. Par exemple : quelque chose arrive et t’oblige à supporter des épreuves. À ce moment-là, tu devrais comprendre ce qu’est la volonté de Dieu et comment être soucieux de Sa volonté. Tu ne dois pas te satisfaire : en premier lieu, mets-toi de côté. Rien n’est plus abject que la chair. Tu dois chercher à satisfaire Dieu et tu dois accomplir ton devoir. Avec de telles pensées, Dieu t’apportera une illumination particulière dans cette affaire et ton cœur sera aussi réconforté. Que ce soit une grande ou une petite chose, quand quelque chose t’arrive, tout d’abord, tu dois te mettre de côté et considérer la chair comme la plus vile de toutes choses. Plus tu satisfais la chair, plus elle s’accorde de liberté ; si tu la satisfais cette fois-ci, la prochaine fois, elle te demandera davantage. Comme ça continue, les gens en viendront à aimer la chair encore plus. La chair a toujours des désirs extravagants, elle demande toujours à être satisfaite et que tu lui fasses plaisir à l’intérieur, que ce soit par la nourriture que tu manges, par ce que tu portes, quand tu t’emportes ou cèdes à tes propres faiblesses et à ta propre paresse… Plus tu satisfais la chair, plus ses désirs augmentent et plus elle devient débauchée, jusqu’au point où la chair entretient des notions encore plus profondes et désobéit à Dieu, s’exalte et commence à douter de l’œuvre de Dieu. […] Ainsi, tu dois te rebeller contre la chair et ne pas lui céder : « Mon mari (ma femme), mes enfants, mes avantages, mon mariage, ma famille – rien de tout cela ne compte ! Dans mon cœur, il n’y a que Dieu, et je dois faire de mon mieux pour satisfaire Dieu et non satisfaire la chair ». Tu dois avoir cette résolution. Si tu as toujours cette détermination, alors, quand tu mets la vérité en pratique et te mets de côté, tu seras en mesure de le faire avec un peu d’effort seulement.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Que tu puisses gagner la vie devant Dieu, ce que sera ta fin ultime dépend de la façon dont tu accomplis ta rébellion contre la chair. Dieu t’a sauvé, t’a choisi et prédestiné, mais, si aujourd’hui tu n’es pas disposé à Le satisfaire, si tu n’es pas disposé à mettre la vérité en pratique, si tu n’es pas disposé à te rebeller contre ta propre chair avec un cœur qui aime vraiment Dieu, à la fin tu te ruineras toi-même et tu endureras une douleur extrême. Si tu cèdes toujours à la chair, Satan t’engloutira progressivement et te laissera sans vie ou sans contact avec l’Esprit, jusqu’au jour où tu seras dans l’obscurité complète à l’intérieur. Quand tu vivras dans l’obscurité, tu auras été fait prisonnier par Satan, tu n’auras plus Dieu dans ton cœur et, à ce moment-là, tu nieras l’existence de Dieu et tu Le quitteras. Ainsi, si les gens veulent aimer Dieu, ils doivent payer le prix de la douleur et endurer la difficulté. Il n’y a pas besoin de ferveur externe et de difficulté, de lire plus, de s’affairer plus ; à la place, ils devraient mettre de côté les choses qui sont en eux : les pensées extravagantes, les intérêts personnels et leurs propres considérations, notions et motivations. Telle est la volonté de Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu demande aux gens de mettre la vérité en pratique principalement pour qu’ils traitent les choses à l’intérieur d’eux, avec leurs pensées et leurs notions qui ne sont pas selon le cœur de Dieu. Le Saint-Esprit touche les gens dans leur cœur, les éclaire et les illumine. Il y a donc une lutte derrière tout ce qui arrive : chaque fois que les gens mettent la vérité en pratique ou mettent l’amour de Dieu en pratique, il y a une grande lutte, et bien que tout puisse sembler calme dans leur chair, en fait, une lutte à la vie et à la mort est livrée dans les profondeurs de leur cœur. Seulement après cette lutte intense, après une profonde réflexion, la victoire ou la défaite est déclarée. On ne sait pas s’il faut rire ou pleurer. Parce que plusieurs intentions chez les gens sont fausses, ou bien parce qu’une grande partie de l’œuvre de Dieu est en désaccord avec leurs conceptions, quand les gens mettent la vérité en pratique, une grande lutte est livrée dans les coulisses. Après avoir mis cette vérité en pratique, dans les coulisses, les gens auront versé des larmes de tristesse en grande abondance avant de finalement se décider à satisfaire Dieu. C’est à cause de cette lutte que les gens endurent la souffrance et l’épurement ; cela est la vraie souffrance. Quand la lutte survient, si tu es en mesure de vraiment te tenir du côté de Dieu, tu seras en mesure de satisfaire Dieu. Quand on pratique la vérité, il est inévitable de souffrir intérieurement. Si, quand ils mettent la vérité en pratique, tout en eux était juste, ils n’auraient pas besoin d’être rendus parfaits par Dieu, il n’y aurait pas de bataille et ils ne souffriraient pas. C’est à cause des nombreuses choses à l’intérieur des gens qui ne sont pas aptes à être utilisées par Dieu, et à cause d’une grande partie du tempérament rebelle de la chair que les gens ont besoin d’apprendre plus profondément la leçon qui consiste à se rebeller contre la chair. C’est ce que Dieu appelle la « souffrance » qu’Il a demandé à l’homme d’endurer avec Lui.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans leur croyance en Dieu, ce que les gens cherchent, c’est obtenir des bénédictions pour l’avenir ; c’est le but de leur foi. Tous les gens ont cette intention et cet espoir, mais la corruption dans leur nature doit être résolue à travers des épreuves. Quels que soient les aspects pour lesquels tu n’es pas purifié, ce sont des aspects dans lesquels tu dois être épuré – c’est l’arrangement de Dieu. Dieu crée pour toi un environnement, te forçant à y être épuré de sorte que tu puisses connaître ta propre corruption. À terme, tu atteins un stade auquel tu préfèrerais mourir et abandonner toutes tes manigances et tous tes désirs et te soumettre à la souveraineté et à l’arrangement de Dieu. Ainsi, si les gens n’ont pas quelques années d’épurement et s’ils n’endurent pas une certaine quantité de souffrance, ils ne seront pas capables de se débarrasser de la servitude de la corruption de la chair dans leurs pensées et dans leur cœur. Quels que soient les aspects où tu es encore soumis à l’esclavage de Satan et quels que soient les aspects où tu as encore tes propres désirs et tes propres exigences, ce sont ces aspects-là dans lesquels tu devrais souffrir. Ce n’est que par la souffrance que des leçons peuvent être apprises, ce qui signifie être capable d’acquérir la vérité et de comprendre la volonté de Dieu. En fait, de nombreuses vérités sont comprises en faisant l’expérience d’épreuves pénibles. Personne ne peut comprendre la volonté de Dieu, reconnaître la toute-puissance et la sagesse de Dieu ou apprécier le juste tempérament de Dieu quand il est dans un environnement confortable et facile, ou quand les circonstances sont favorables. Ce serait impossible !

Extrait de « Comment satisfaire Dieu au milieu des épreuves », dans Récits des entretiens de Christ

Dieu œuvre en chaque personne et peu importe Sa méthode, le genre de personnes, d’affaires et de choses qu’Il utilise pour exécuter du service, ou le genre de ton qu’ont Ses paroles, Il n’a qu’une seule finalité : te sauver. Avant de te sauver, Il doit te transformer, alors, comment cela serait-il possible sans que tu souffres un peu ? Tu vas devoir souffrir. Cette souffrance peut concerner beaucoup de choses. Parfois, Dieu élève les gens, les affaires et les choses autour de toi, de sorte que tu puisses arriver à te connaître, ou bien tu peux être directement traité, émondé et exposé. Comme un patient sur une table d’opération, tu dois endurer une certaine douleur pour obtenir un bon résultat. Si, chaque fois que tu es émondé et traité et si, chaque fois qu’Il élève les gens, les affaires et les choses, cela suscite en toi des sentiments et t’encourage, alors, c’est correct, et tu auras de la stature et entreras dans la réalité-vérité. Si chaque fois que tu es émondé et traité et chaque fois que Dieu élève ton environnement, tu ne ressens de douleur ou d’inconfort d’aucune sorte et ne ressens rien du tout, et si tu ne viens pas devant Dieu pour chercher Sa volonté, ne priant pas et ne cherchant pas non plus la vérité, alors, vraiment, tu es très insensible ! Si une personne est trop insensible et n’est jamais spirituellement consciente, alors Dieu n’aura aucun moyen d’œuvrer sur elle. Il dira : « Cette personne est excessivement insensible et a été corrompue trop profondément. Regarde tout ce que J’ai fait et tous les efforts que J’ai produits ; J’ai fait tellement de choses sur elle, mais je ne peux toujours pas émouvoir son cœur ou éveiller son esprit. Cette personne aura des ennuis ; elle n’est pas facile à sauver. » Si Dieu arrange certains environnements, certaines personnes, certaines affaires et certaines choses pour toi, s’Il t’émonde et te traite et si tu en tires des leçons, si tu as appris à venir devant Dieu, à chercher la vérité et, sans le savoir, es éclairé et illuminé et atteins la vérité, si tu as fait l’expérience d’un changement dans ces environnements, récolté des récompenses et fait des progrès, si tu commences à comprendre un peu la volonté de Dieu et cesses de te plaindre, alors tout cela voudra dire que tu as tenu ferme au milieu des épreuves de ces environnements et résisté au test. De ce fait, tu seras venu à bout de cette épreuve.

Extrait de « Pour obtenir la vérité, tu dois apprendre des gens, des situations et des choses autour de toi », dans Récits des entretiens de Christ

Précédent: 5. La foi en Dieu ne devrait pas seulement être guidée par la recherche de la paix et des bénédictions

Suivant: 7. Ceux qui croient en Dieu doivent se préparer pour leurs destinations avec suffisamment de bonnes actions

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Préface

Bien que beaucoup de gens croient en Dieu, peu comprennent ce que signifie avoir foi en Dieu et ce qu’ils doivent faire pour être selon le...

2. Ce qu’est vraiment être enlevé et comment on peut être élevé devant le trône de Dieu

« Au milieu de la nuit, on cria : Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée » (Matthieu 25:6-10).

1. Ce que sont l’Église de Dieu et les groupes religieux

« L’Église […] est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous » (Ephésiens 1: 22-23). « Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. Et il leur dit : Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs » (Matthieu 21:12-13).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp