11. Destinations et issues

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 580)

Dans un éclair, chaque animal se révèle dans sa forme véritable. De même, illuminé par Ma lumière, l’homme a retrouvé la sainteté qu’il possédait autrefois. Oh, le monde corrompu de jadis ! Enfin, il a basculé dans l’eau sale, s’est enfoncé sous la surface et s’est dissout dans la boue ! Oh, l’humanité entière, Ma propre création ! Finalement, elle est revenue à la vie dans la lumière, a trouvé la fondation de son existence et a cessé de se débattre dans la boue ! Oh, la profusion des choses de la création que Je tiens dans Mes mains ! Comment ne peuvent-elles pas, à travers Mes paroles, être renouvelées ? Comment ne peuvent-elles pas, dans la lumière, remplir leur rôle ? La terre n’est plus mortellement immobile et silencieuse, ni les cieux désolés et tristes. Les cieux et la terre ne sont plus séparés par un vide. Ils ne font plus qu’un, et jamais plus ils ne seront disjoints. En cette occasion jubilatoire, en ce moment d’exultation, Ma justice et Ma sainteté se sont étendues à travers tout l’univers, et l’humanité entière les exalte sans relâche. Les cités des cieux rient de joie, et le royaume de la terre danse de joie. En ce moment, qui ne se réjouit pas, et qui ne pleure pas non plus ? La terre, dans son état primitif, appartient aux cieux, et les cieux sont unis à la terre. L’homme est le lien qui unit les cieux et la terre, et grâce à sa sainteté, à son renouvellement, les cieux ne sont plus cachés de la terre, et la terre ne se tait plus devant les cieux. Les visages de l’humanité sont imprégnés de sourires de satisfaction, et il y a, cachée dans tous les cœurs, une douceur qui ne connaît pas de limites. L’homme ne se querelle pas avec son prochain, ni n’en vient aux mains. En est-il qui, dans Ma lumière, ne vivent pas en paix avec les autres ? En est-il qui, en Mon temps, déshonorent Mon nom ? Tous les hommes dirigent vers Moi leur regard révérencieux, et dans leur cœur, ils Me clament secrètement. J’ai scruté toutes les actions de l’humanité : parmi les hommes qui ont été purifiés, il n’en est aucun qui Me désobéisse, aucun qui porte de jugement sur Moi. L’humanité entière est imprégnée de Mon tempérament. Tous les hommes apprennent à Me connaître, sont attirés vers Moi et M’adorent. Je Me maintiens dans l’esprit de l’homme, suis exalté au plus haut point dans les yeux de l’homme, et coule dans le sang de ses veines. L’heureuse exaltation dans le cœur de l’homme remplit chaque endroit de la face de la terre, l’air est vif et frais, les brouillards épais ont cessé de recouvrir le sol, et le soleil brille d’un éclat resplendissant.

Extrait du Chapitre 18 des « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 581)

Le royaume est en pleine expansion au milieu de l’humanité, il se forme au milieu de l’humanité et se tient debout au milieu de l’humanité ; aucune force ne peut détruire Mon royaume. Parmi Mon peuple dans le royaume d’aujourd’hui, lequel d’entre vous n’est pas un être humain parmi les êtres humains ? Lequel d’entre vous se trouve hors de la condition humaine ? Lorsque Mon nouveau point de départ sera annoncé à la multitude, comment l’humanité réagira-t-elle ? Vous avez vu l’état de l’humanité de vos propres yeux ; sûrement vous ne nourrissez pas encore l’espoir de durer à jamais en ce monde ? Je marche maintenant au milieu de Mon peuple, Je vis au milieu de Mon peuple. Aujourd’hui, ceux qui ont un véritable amour pour Moi sont des gens bénis. Heureux ceux qui se soumettent à Moi, ils vont sûrement résider dans Mon royaume. Heureux ceux qui Me connaissent, ils vont sûrement détenir du pouvoir dans Mon royaume. Heureux ceux qui Me cherchent, ils vont sûrement échapper aux liens de Satan et jouir de Mes bénédictions. Heureux ceux qui peuvent renoncer à eux-mêmes, ils vont sûrement entrer en Ma possession et hériter de l’abondance de Mon royaume. Ceux qui se dévouent pour Moi, Je M’en souviendrai ; ceux qui se dépensent pour Moi, Je les embrasserai avec joie ; et ceux qui Me font des offrandes, Je leur accorderai des jouissances. Ceux qui trouvent du plaisir dans Mes paroles, Je les bénirai ; ils seront sûrement les piliers qui soutiendront les poutres dans Mon royaume, ils jouiront sûrement d’une abondance sans pareille dans Ma maison, et personne ne peut se comparer à eux. Avez-vous déjà accepté les bénédictions qui vous ont été données ? Avez-vous déjà cherché à obtenir les promesses qui vous ont été faites ? Sous la direction de Ma lumière, vous briserez sûrement l’emprise des forces des ténèbres. Au milieu de l’obscurité, vous ne perdrez sûrement pas la lumière qui vous guide. Vous serez sûrement maîtres de toute la création. Vous serez sûrement des vainqueurs devant Satan. À la chute du royaume du grand dragon rouge, vous resterez sûrement debout au milieu des foules innombrables pour rendre témoignage à Ma victoire. Vous tiendrez sûrement ferme et serez inébranlables au pays de Sinim. Par les souffrances que vous supportez, vous hériterez de Mes bénédictions et rayonnerez sûrement Ma gloire dans l’univers entier.

Extrait du Chapitre 19 des « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 582)

Tandis que Mes paroles sont consommées, le royaume est progressivement formé sur la terre et l’homme retourne peu à peu à la normalité, et donc le royaume dans Mon cœur est établi sur terre. Dans le royaume, tout le peuple de Dieu retrouve la vie de l’homme normal. Fini l’hiver glacial, remplacé par un monde de villes de printemps qui dure toute l’année. Les gens n’ont plus à souffrir le sombre et misérable monde de l’homme, ils n’ont plus à supporter la froideur austère du monde de l’homme. Les gens ne se battent pas entre eux, les pays ne vont pas à la guerre les uns contre les autres, le carnage est fini à jamais, ainsi que le sang qu’il faisait couler ; toute la terre est remplie de bonheur et la chaleur entre les hommes imprègne tous les lieux. Je parcours le monde, Je prends plaisir sur Mon trône dans les hauteurs, Je vis parmi les étoiles. Les anges M’offrent de nouveaux chants et de nouvelles danses. Leur propre fragilité ne fait plus couler de larmes sur leurs joues. Je n’entends plus les anges pleurant devant Moi et personne ne vient se plaindre à moi de difficultés. Aujourd’hui, vous vivez tous devant Moi ; demain, vous vivrez tous dans Mon royaume. N’est-ce pas la plus grande bénédiction que J’accorde à l’homme ? En raison du prix que vous payez aujourd’hui, vous hériterez des bénédictions de l’avenir et vivrez dans Ma gloire. Ne voulez-vous toujours pas coopérer avec l’essence de Mon Esprit ? Voulez-vous toujours vous tuer ? Les gens sont prêts à poursuivre les promesses qu’ils peuvent voir, même si elles sont éphémères, mais aucun n’est prêt à accepter les promesses de demain, même si elles dureront une éternité. Les choses visibles pour l’homme sont les choses que Je vais anéantir et les choses impalpables pour l’homme sont les choses que Je vais accomplir. Telle est la différence entre Dieu et l’homme.

Extrait du Chapitre 20 des « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 583)

Dans Ma lumière, les hommes revoient la lumière. Dans Ma parole, les hommes trouvent les choses qu’ils aiment. Je suis venu de l’Orient, Je suis originaire de l’Orient. Quand Ma gloire resplendit, toutes les nations sont éclairées, tout est amené à la lumière, pas une chose ne reste dans les ténèbres. Dans le royaume, la vie que le peuple de Dieu connaît avec Lui est heureuse au-delà de toute mesure. Les eaux dansent de joie devant la vie bénie des hommes, les montagnes profitent de Mon abondance avec les hommes. Tous les hommes font tout leur possible, travaillent dur et manifestent leur loyauté dans Mon royaume. Dans le royaume, il n’y a plus de rébellion, plus de résistance. Le ciel et la terre dépendent l’un de l’autre, l’homme et Moi nous rapprochons affectueusement grâce aux douces félicités de la vie, nous appuyant l’un sur l’autre… À l’heure actuelle, Je commence officiellement Ma vie dans les cieux. Satan ne nuit plus et les hommes se reposent. Dans tout l’univers, Mes élus vivent dans Ma gloire, bénis au-delà de toute comparaison, pas comme des hommes vivant parmi les hommes, mais comme des hommes vivant avec Dieu. Toute l’humanité a enduré la corruption de Satan et bu jusqu’à la lie les amertumes de la vie, comme ses douceurs. Vivant désormais dans Ma lumière, comment peut-on ne pas se réjouir ? Comment peut-on se priver avec tant de hâte de ce beau moment et le laisser filer ? Vous, les hommes ! Entonnez le chant dans votre cœur et dansez de joie pour Moi ! Élevez votre cœur sincère et offrez-le-Moi ! Battez du tambour et jouez joyeusement pour Moi ! Mon ravissement se propage dans tout l’univers ! Aux hommes, Je révèle Ma face glorieuse ! J’appellerai d’une voix forte ! Je transcenderai l’univers ! Je règne déjà parmi les hommes ! Je suis exalté par les hommes ! J’erre dans le ciel bleu en haut, et les hommes marchent avec Moi. Je marche parmi les hommes et Mon peuple M’entoure ! Le cœur des hommes est joyeux, leurs chants ébranlent l’univers, fissurant l’empyrée ! L’univers n’est plus enveloppé de brouillard ; il n’y a plus de boue, plus d’eaux usées. Peuples saints de l’univers ! Sous Mon examen, vous montrez votre vrai visage. Vous n’êtes pas des hommes couverts d’immondices, mais des saints purs comme le jade. Vous êtes tous Mes bien-aimés, vous faites tous Mes délices ! Toutes choses reviennent à la vie ! Les saints sont tous retournés Me servir dans les cieux. Ils entrent dans Mon étreinte chaleureuse, cessent de pleurer, ne sont plus anxieux, s’offrent à Moi et reviennent dans Ma maison. De retour dans leur pays natal, ils n’auront de cesse de M’aimer ! Ils ne changeront jamais de toute l’éternité ! Où est le chagrin ! Où sont les larmes ! Où est la chair ! La terre disparaît, mais les cieux restent à jamais. J’apparais à tous les peuples et tous les peuples Me louent. Cette vie et cette beauté n’ont pas changé depuis la nuit des temps et ne changeront jamais. Telle est la vie du royaume.

Extrait de « Réjouissez-vous, vous, tous les hommes ! » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 584)

J’ai beaucoup œuvré parmi vous et, bien entendu, J’ai aussi prononcé un certain nombre de déclarations. Mais Je ne peux M’empêcher d’avoir le sentiment que Mes paroles et Mon œuvre n’ont pas totalement atteint l’objectif de Mon œuvre dans les derniers jours. Car, dans les derniers jours, Mon œuvre n’est pas destinée à une certaine personne ou à un certain peuple, mais elle vise à démontrer Mon tempérament inhérent. Cependant, pour une multitude de raisons (peut-être faute de temps ou en raison d’un programme de travail trop chargé), Mon tempérament n’a pas permis à l’homme de Me connaître le moins du monde. Par conséquent, J’entame Mon nouveau plan, Mon œuvre finale, pour ouvrir une nouvelle page de Mon œuvre, de sorte que tous ceux qui Me verront se frapperont la poitrine, pleureront et gémiront sans cesse à cause de Mon existence. Car J’apporte la fin de l’humanité dans le monde et, dès lors, Je dévoile tout Mon tempérament devant l’humanité, afin que tous ceux qui Me connaissent et ceux qui ne Me connaissent pas puissent voir ce festin pour les yeux et s’apercevoir que Je suis bien venu dans le monde humain, que Je suis venu sur terre où se multiplient toutes les choses. Voilà Mon plan et Ma seule « confession » depuis que J’ai créé l’humanité. Je souhaite que vous puissiez suivre chacun de Mes mouvements avec la plus grande attention, car Ma verge se rapproche une fois de plus de l’humanité, de tous ceux qui s’opposent à Moi.

Je commence avec les cieux l’œuvre que Je dois réaliser. Ainsi, Je fais Mon chemin parmi les foules et Je Me déplace entre le ciel et la terre sans que jamais personne ne perçoive Mes mouvements ni ne fasse attention à Mes paroles. Par conséquent, Mon plan progresse sans obstacle. C’est seulement que tous vos sens se sont si engourdis que vous êtes inconscient des étapes de Mon œuvre. Toutefois, un jour, vous découvrirez sûrement Mon intention. Aujourd’hui, Je vis avec vous et Je souffre avec vous. J’ai depuis longtemps compris l’attitude de l’humanité envers Moi. Je ne souhaite pas M’expliquer plus en détail, et encore moins vous humilier en donnant d’autres exemples d’un sujet douloureux. Mon seul souhait est que vous gardiez dans votre cœur tout ce que vous avez fait afin que nous puissions examiner nos comptes le jour où nous allons nous retrouver. Je ne souhaite pas accuser à tort quiconque d’entre vous, car J’ai toujours agi avec justice, équité et honneur. Bien entendu, Je souhaite aussi que vous puissiez être ouverts et ne fassiez rien qui aille à l’encontre du ciel, de la terre ou de votre conscience. C’est tout ce que Je vous demande. De nombreuses personnes se sentent impatientes et mal à l’aise, car elles ont commis des actes répréhensibles atroces, et beaucoup ont honte de ne pas avoir réalisé une seule bonne action. Pourtant, il y en a aussi beaucoup qui ne semblent pas du tout être couverts de honte par leurs péchés et vont de mal en pis, arrachant complètement le masque qui couvre leurs traits hideux (qui n’ont pas encore été pleinement révélés) pour mettre Mon tempérament à l’épreuve. Je ne fais pas attention aux actions de quiconque et Je n’en tiens pas particulièrement compte. Je réalise plutôt l’œuvre que Je dois faire, que ce soit glaner des informations, parcourir la terre ou faire ce qui M’intéresse. À des moments clés, Je reprends Mon œuvre parmi les hommes comme initialement prévu, ni trop tôt ni trop tard, avec aisance et promptitude à la fois. Cependant, certains hommes sont mis à l’écart à chaque étape de Mon œuvre, car Je méprise leur flatterie et leur feint asservissement. Ceux que J’abhorre seront certainement abandonnés, intentionnellement ou pas. En bref, Je veux que tous ceux que Je méprise restent loin de Moi. Il va sans dire que Je n’épargnerai pas les méchants qui restent dans Ma maison. Puisque le jour de la punition de l’homme est proche, Je ne suis pas pressé de chasser toutes ces âmes méprisables, car J’ai Mon propre plan.

Extrait de « Prépare suffisamment de bonnes actions pour ta destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 585)

C’est maintenant le moment où Je détermine la fin de chaque personne, et non la phase à laquelle J’ai commencé à façonner l’homme. Dans Mon livre de comptes, Je note, une par une, les paroles et les actions de chaque homme, ainsi que le chemin qu’ils ont emprunté pour Me suivre, leurs attributs intrinsèques et leur comportement final. Ainsi, aucun type d’homme n’échappera à Ma main et tous seront groupés comme Je les assigne selon leur espèce. Je décide de la destination de chaque homme, non en fonction de l’âge, de l’ancienneté, du degré de souffrance et encore moins du degré auquel il attire la pitié, mais plutôt selon qu’il possède ou non la vérité. Il n’y a pas d’autre option que celle-ci. Vous devez vous rendre compte que tous ceux qui ne respectent pas la volonté de Dieu seront punis. C’est un fait immuable. Par conséquent, tous ceux qui sont punis le sont à cause de la justice de Dieu et comme rétribution pour leurs nombreux actes mauvais. Je n’ai apporté aucune modification à Mon plan depuis le début. C’est seulement que le nombre d’hommes à qui J’adresse Mes paroles semble diminuer, de même que celui de ceux que J’approuve réellement. Toutefois, Je maintiens que Mon plan n’a jamais changé. Ce sont plutôt la foi et l’amour de l’homme qui changent continuellement, faiblissent continuellement, à tel point qu’il est loisible à chaque homme de passer d’une attitude de flatterie à une attitude froide envers Moi, voire de Me rejeter. Mon attitude envers vous ne sera ni chaude ni froide, jusqu’à ce que Je ressente du dégoût et de l’horreur et que J’inflige finalement la punition. Cependant, le jour de votre punition, Je vous verrez toujours, alors que vous, vous ne pourrez plus Me voir. Puisque la vie parmi vous M’est déjà devenue pénible et ennuyeuse, il va sans dire que J’ai choisi des milieux différents où vivre, pour mieux échapper à la douleur de vos méchantes paroles et Me mettre à l’abri de votre comportement intolérablement sordide, de telle sorte que vous ne puissiez plus Me tromper ni Me négliger. Avant de vous quitter, Je dois encore vous exhorter à vous abstenir de faire ce qui n’est pas conforme à la vérité. Vous devez plutôt faire ce qui plaît à tous, ce qui est bénéfique à tous et à ta propre destination. Sinon, celui qui souffrira en plein milieu de la catastrophe ne sera nul autre que toi.

Extrait de « Prépare suffisamment de bonnes actions pour ta destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 586)

Ma miséricorde est pour ceux qui M’aiment et qui renoncent à eux-mêmes. La punition infligée aux méchants est justement la preuve de Mon tempérament juste et, surtout, le témoignage de Ma colère. Quand sonnera l’heure de la catastrophe, la famine et la peste frapperont tous ceux qui s’opposent à Moi et ils pleureront. Tous ceux qui auront commis tout genre de méchanceté, mais qui M’auront suivi pendant de nombreuses années, n’échapperont pas aux conséquences de leurs péchés. Ils vivront eux aussi dans un état constant de panique et de peur, en plongeant eux aussi dans une catastrophe presque sans précédent depuis des millions d’années. Ceux parmi Mes adeptes qui M’auront été fidèles se réjouiront et applaudiront Ma puissance. Ils connaîtront une satisfaction ineffable et vivront dans une joie que jamais Je n’ai accordée à l’humanité. Car J’apprécie les bonnes actions des hommes et déteste leurs mauvaises actions. Depuis que J’ai commencé à diriger l’humanité, Je rêve d’un groupe d’hommes qui aient les mêmes sentiments que Moi. Je n’oublie jamais ceux qui n’ont pas les mêmes sentiments que Moi. Je les déteste toujours dans Mon cœur, attendant juste l’occasion de leur accorder Ma rétribution, ce qu’il Me sera agréable de voir. Aujourd’hui, Mon jour est enfin arrivé et Je n’ai plus besoin d’attendre !

Mon œuvre finale n’est pas seulement accomplie pour punir l’homme, mais aussi pour préparer sa destination. Surtout, elle est réalisée pour recevoir la reconnaissance de tous, pour tout ce que J’ai fait. Je veux que chaque homme voie que tout ce que J’ai fait est juste et une expression de Mon tempérament. Ce n’est pas l’homme, et encore moins la nature, qui a créé l’humanité. C’est Moi qui nourris tout être vivant dans la création. Sans Mon existence, l’humanité ne peut que périr et souffrir du fléau des catastrophes. Aucun être humain ne verra plus jamais ni le beau soleil, ni la belle lune, ni le monde verdoyant. L’humanité ne connaîtra que la nuit glaciale et l’inexorable vallée de l’ombre de la mort. Je suis le seul salut de l’humanité. Je suis son seul espoir et, surtout, Je suis Celui sur qui repose toute son existence. Sans Moi, l’humanité arriverait immédiatement à une impasse. Sans Moi, l’humanité subirait les catastrophes et serait piétinée par tout genre de fantômes, bien que personne ne prête attention à Moi. J’ai fait une œuvre qui ne peut être faite par personne d’autre. Mon seul espoir, c’est que l’homme puisse Me rembourser par de bonnes actions. Bien qu’ils aient été peu nombreux à pouvoir Me rembourser, J’achèverai néanmoins Mon voyage dans le monde humain et Je commencerai la prochaine étape de Mon œuvre qui progresse, car galoper ici et là parmi les hommes durant ces nombreuses années a été fructueux et J’en suis très heureux. Peu M’importe le nombre d’hommes, Je tiens plutôt compte de leurs bonnes actions. Dans tous les cas, J’espère que vous préparez suffisamment de bonnes actions pour votre propre destination. C’est alors que Je serai satisfait. Sinon, aucun d’entre vous n’échappera à la catastrophe qui s’abattra sur vous. C’est Moi qui provoque la catastrophe et, bien sûr, qui l’orchestre. Si vous ne pouvez pas paraître bons à Mes yeux, alors vous n’échapperez pas à la catastrophe. En pleine tribulation, vos actions et vos actes n’ont pas été considérés comme entièrement appropriés, parce que votre foi et votre amour étaient creux et vous ne vous êtes montrés que timides ou ardus. À ce sujet, Je ne vais juger que le bien ou le mal. Je continue de Me soucier de la manière dont chacun de vous agit et se comporte, en fonction de quoi Je déterminerai votre fin. Cependant, Je tiens à préciser que Je n’accorderai plus de miséricorde à ceux qui M’ont été complètement infidèles en périodes de tribulation, car Ma miséricorde a ses limites. En outre, Je n’ai pas d’affection pour quiconque M’a déjà trahi et souhaite encore moins M’associer avec ceux qui trahissent les intérêts de leurs amis. Voilà Mon tempérament, quelle que soit la personne. Je dois vous dire ceci : quiconque brise Mon cœur n’aura pas droit à Ma clémence une seconde fois et quiconque M’a été fidèle restera toujours dans Mon cœur.

Extrait de « Prépare suffisamment de bonnes actions pour ta destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 587)

Dans la vaste étendue du monde, d’innombrables changements se sont produits : les océans embourbent les champs, les champs inondent les océans, encore et encore. À l’exception de Celui qui règne sur toutes les choses dans l’univers, personne n’est capable de conduire et de guider cette espèce humaine. Il n’y a pas un être puissant qui travaille ou réalise des préparatifs pour cette espèce humaine, et encore moins y a-t-il quelqu’un qui soit capable de conduire cette espèce humaine vers la destination de la lumière et de la libérer des injustices terrestres. Dieu Se lamente de l’avenir de l’humanité, la chute de l’humanité L’afflige et Il souffre de voir que l’humanité avance, pas à pas, vers le déclin et le chemin de non-retour. Une humanité qui a brisé le cœur de Dieu et L’a renié pour chercher le mal : quelqu’un n’a-t-il jamais pensé à la direction vers laquelle une telle humanité s’oriente ? C’est précisément pour cette raison que personne ne sent la colère de Dieu, que personne ne cherche un moyen de plaire à Dieu ni n’essaie de se rapprocher de Dieu, et de plus, personne ne cherche à comprendre le chagrin et la douleur de Dieu. Même après avoir entendu la voix de Dieu, l’homme continue son propre chemin, persiste à s’éloigner de Dieu, évitant la grâce et les soins de Dieu et ignorant Sa vérité, préférant se vendre à Satan, l’ennemi de Dieu. Et qui n’a jamais réfléchi – si l’homme persistait dans son entêtement – à la manière dont Dieu agira envers cette humanité qui L’a renvoyé sans aucune considération ? Personne ne sait que les rappels et les exhortations répétés de Dieu viennent du fait qu’Il tient dans Ses mains une calamité sans précédent qu’Il a préparée, une calamité qui sera insupportable pour la chair et l’âme de l’homme. Cette calamité n’est pas seulement un châtiment de la chair, mais aussi de l’âme. Tu dois savoir ceci : quand le plan de Dieu échoue et quand Ses rappels et Ses exhortations ne suscitent aucune réponse, quel type de colère va-t-Il libérer ? Cela ne ressemblera à rien qui ait été connu ou entendu jusqu’ici par aucun être créé. Je dirais donc que cette calamité est sans précédent et ne se répétera jamais. C’est parce que c’est le plan de Dieu de créer l’humanité cette fois seulement et de sauver l’humanité cette fois seulement. C’est la première fois et c’est aussi la dernière. Par conséquent, personne ne peut comprendre les intentions laborieuses et l’attente fervente avec lesquelles Dieu sauve l’humanité cette fois.

Extrait de « Dieu est la source de la vie de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 588)

L’homme comprend un peu de ce qui est du travail d’aujourd’hui et de demain, mais il ne comprend pas la destination dans laquelle l’humanité entrera. En tant que créature, l’homme devrait faire le travail d’une créature : l’homme devrait suivre Dieu dans tout ce qu’Il fait ; vous devriez vous engager sur le chemin que Je vais vous dire de suivre, quel qu’il soit. Tu n’as aucun moyen de gérer les choses pour toi-même, et tu n’as aucune maîtrise de toi-même ; tout doit être orchestré par Dieu, et tout est tenu entre Ses mains. Si l’œuvre de Dieu a assuré à l’homme une fin, une merveilleuse destination, au préalable, et si Dieu a utilisé cela pour attirer l’homme et l’amener à Le suivre – s’Il a passé un accord avec l’homme – alors, ce ne serait pas de la conquête et ce ne serait pas non plus perfectionner la vie de l’homme. Si Dieu devait utiliser la fin de l’homme pour avoir le contrôle sur lui et gagner son cœur, alors en cela, Il ne serait pas en train de perfectionner l’homme, ni d’être en mesure de gagner l’homme, mais au contraire, Il serait en train de Se servir de la destination pour avoir le contrôle sur l’homme. Rien ne préoccupe davantage l’homme que la fin à venir, la destination finale et si, oui ou non, il y a quelque chose de bon sur lequel fonder ses espoirs. S’il avait été donné à l’homme d’avoir une belle espérance au cours de l’œuvre de conquête, et si, avant la conquête de l’homme, il lui avait été donné une bonne destination à poursuivre, alors non seulement la conquête de l’homme n’aurait pas atteint son effet, mais l’effet du travail de conquête aurait été également influencé. Autrement dit, le travail de conquête atteint son objectif en écartant le destin et les perspectives de l’homme, et en jugeant et en châtiant le tempérament rebelle de l’homme. Il n’est pas atteint en passant un accord avec l’homme, c’est-à-dire en donnant des bénédictions et des grâces à l’homme, mais plutôt en révélant la fidélité de l’homme en lui retirant sa « liberté » et en annulant ses perspectives. Voilà l’essence de l’œuvre de conquête. Si l’homme était promis tout au début à un bel avenir, et si l’œuvre du châtiment et du jugement se réalisait après, alors l’homme accepterait ce châtiment et ce jugement sur la base de ses perspectives et, à la fin, l’obéissance inconditionnelle et l’adoration que le Créateur attend de toutes Ses créatures ne seraient pas réalisées ; il n’y aurait qu’une obéissance aveugle, ignorante, ou alors l’homme adresserait aveuglément des demandes à Dieu et il serait impossible de conquérir entièrement le cœur de l’homme. Ainsi, il serait impossible qu’une telle œuvre de conquête gagne l’homme, ou encore, qu’elle constitue un témoignage envers Dieu. De telles créatures seraient incapables d’accomplir leur devoir, et ne feraient que conclure des accords avec Dieu ; ce ne serait pas de la conquête, mais une question de miséricorde et de bénédiction. Le grand problème de l’homme, c’est qu’il ne pense à rien en dehors de son destin et de ses perspectives, et idolâtre ces choses. L’homme cherche Dieu pour assurer son destin et ses perspectives ; il ne loue pas Dieu parce qu’il aime Dieu. Et de ce fait, dans la conquête de l’homme, l’égoïsme, la cupidité de l’homme et les choses qui font le plus obstacle à son adoration de Dieu, tout cela doit être pris en compte et ainsi éliminé. Ainsi, les objectifs fixés dans la conquête de l’homme seront atteints. En conséquence, dans les premiers stades de la conquête de l’homme, il faudrait d’abord purger les ambitions sauvages et les faiblesses les plus fatales de l’homme, et, par ce biais, révéler l’amour que l’homme a envers Dieu, et changer sa connaissance de la vie humaine, sa façon de considérer Dieu et le sens de son existence. De cette façon, l’amour que l’homme a envers Dieu sera purifié, ce qui veut dire que le cœur de l’homme sera conquis. Mais dans l’attitude de Dieu envers toutes les créatures, Dieu ne conquiert pas seulement pour le fait de conquérir ; au contraire, Il conquiert pour racheter l’homme, pour Sa propre gloire, et pour récupérer l’homme avec l’image originelle du tout début. S’Il devait conquérir seulement pour le fait de conquérir, alors le sens de l’œuvre de conquête serait perdu. Cela revient à dire que si, après la conquête de l’homme, Dieu S’en lavait les mains et ne prêtait aucune attention ni à la vie ni à la mort des hommes, alors ce ne serait pas la gestion de l’humanité, et la conquête de l’homme ne viserait pas non plus le salut de celui-ci. Parvenir à gagner l’homme à travers sa conquête et son accession définitive à une merveilleuse destination constitue le point d’orgue de toute cette œuvre de salut, et ce n’est que par cette démarche que l’objectif visé par le salut de l’homme peut être atteint. En d’autres termes, ce n’est que l’accession de l’homme à la belle destination et son entrée dans le repos qui constituent les perspectives que devraient avoir toutes les créatures, et l’œuvre qui devrait être accomplie par le Créateur. S’il revenait à l’homme de faire ce travail, alors ce travail serait trop limité : il pourrait emmener l’homme jusqu’à un certain niveau, mais il ne serait pas en mesure de le conduire jusqu’à la destination éternelle. L’homme ne peut pas décider du destin de l’homme et, en plus, l’homme n’est pas en mesure de garantir les perspectives et la destination future de l’homme. Cependant, l’œuvre accomplie par Dieu est différente. Étant donné qu’Il a créé l’homme, Il le conduit ; étant donné qu’Il sauve l’homme, Il le sauvera entièrement et le rachètera complètement ; étant donné qu’Il conduit l’homme, Il l’emmènera à la bonne destination ; et étant donné qu’Il a créé l’homme et qu’Il le gère, Il doit assumer la responsabilité de son destin et de ses perspectives. Telle est l’œuvre accomplie par le Créateur. Bien que l’œuvre de conquête soit réalisée en purgeant l’homme de ses perspectives, l’homme doit finalement être conduit à la bonne destination préparée par Dieu à son encontre. C’est précisément parce que Dieu perfectionne l’homme que l’homme a une destination et que son destin est assuré. Ici, la destination appropriée dont il est fait mention n’est pas constituée d’espérance et de perspectives de l’homme purgé dans les temps passés ; les deux sont différents. Ces choses que l’homme espère et cherche sont les aspirations qui résultent de sa poursuite des désirs extravagants de la chair, plutôt que la destination qui lui est promise. Ce que Dieu a préparé pour l’homme, entre-temps, ce sont les bénédictions et les promesses dues à l’homme une fois qu’il aura été purifié, que Dieu a préparées pour l’homme après qu’Il a créé le monde, et qui ne sont pas salies par les choix, les notions, l’imagination ou la chair de l’homme. Cette destination n’est pas préparée pour une personne en particulier, mais c’est le lieu du repos de toute l’humanité. Et donc, cette destination est la destination la plus appropriée pour l’humanité.

Extrait de « Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 589)

Le Créateur entend orchestrer tous les êtres de la création. Tu ne dois rejeter ni désobéir à rien de ce qu’Il fait, tu ne dois pas non plus être rebelle envers Lui. Quand l’œuvre qu’Il accomplit atteindra finalement Ses objectifs, en cela Il recevra la gloire. Aujourd’hui, pourquoi ne dit-on pas que tu es le descendant de Moab, ou la progéniture du grand dragon rouge ? Pourquoi ne parle-t-on pas de peuple élu, mais seulement d’êtres créés ? L’être créé, c’était l’appellation originelle de l’homme, et c’est ce qui constitue son identité innée. Les noms varient seulement parce que les ères et les périodes de travail varient ; en fait, l’homme est une créature ordinaire. Toutes les créatures, qu’elles soient les plus corrompues ou les plus saintes, doivent remplir le devoir d’un être créé. Quand Dieu accomplit l’œuvre de conquête, Il ne te contrôle pas sur la base de tes perspectives, de ton destin ou de ta destination. Il n’est pas nécessaire en réalité de travailler sur cette base. L’objectif visé par l’œuvre de conquête, c’est de faire que l’homme accomplisse le devoir d’un être créé, de faire qu’il adore le Créateur ; ce n’est qu’après cela qu’il peut accéder à la merveilleuse destination. Le destin de l’homme est entre les mains de Dieu. Tu es incapable de te contrôler : quoiqu’il soit toujours en train de courir et de s’occuper pour lui-même, l’homme reste incapable de se contrôler. Si tu pouvais connaître tes propres perspectives, si tu pouvais contrôler ton propre destin, serais-tu toujours un être créé ? Bref, quelle que soit la façon dont Dieu œuvre, toute Son œuvre vise le bien de l’homme. Prends par exemple les cieux et la terre et toutes les choses que Dieu a créées pour servir l’homme : la lune, le soleil et les étoiles qu’Il a créés pour l’homme, les animaux et les plantes, le printemps, l’été, l’automne et l’hiver, etc. : tout est fait pour rendre l’existence de l’homme agréable. Et donc, indépendamment de la façon dont Dieu châtie et juge l’homme, tout cela, c’est pour le salut de l’homme. Même s’Il débarrasse l’homme de ses espoirs charnels, c’est dans le but de le purifier, et la purification de l’homme est réalisée afin qu’il puisse survivre. La destination de l’homme est entre les mains du Créateur, alors comment l’homme pourrait-il se contrôler ?

Extrait de « Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 590)

Une fois l’œuvre de conquête achevée, l’homme sera conduit dans un monde merveilleux. Cette vie, bien sûr, sera toujours sur la terre, mais elle sera totalement différente de la vie de l’homme d’aujourd’hui. C’est la vie que l’humanité aura après que toute l’humanité aura été conquise, ce sera un nouveau départ pour l’homme sur terre, et l’humanité ayant une telle vie sera la preuve que l’humanité est entrée dans un nouveau et beau royaume. Ce sera le début de la vie de l’homme et de Dieu sur la terre. Les prémisses d’une si belle vie supposent qu’après que l’homme a été purifié et conquis, il reste soumis au Créateur. Et ainsi, l’œuvre de conquête est la dernière étape de l’œuvre de Dieu avant que l’humanité n’entre dans la merveilleuse destination. Une telle vie est la vie future de l’homme sur la terre, la plus belle vie sur la terre, le genre de vie auquel l’homme aspire, le genre que l’homme n’a jamais réalisé de toute l’histoire du monde. C’est le résultat final des six mille ans d’œuvre de gestion ; c’est ce à quoi l’humanité aspire le plus, et c’est aussi la promesse de Dieu à l’homme. Mais cette promesse ne peut pas se réaliser immédiatement : l’homme n’entrera dans la future destination qu’une fois que l’œuvre des derniers jours aura été accomplie et qu’il aura été complètement conquis, c’est-à-dire, une fois que Satan aura été complètement vaincu. Après avoir été épuré, l’homme sera dépourvu de nature pécheresse parce que Dieu aura vaincu Satan, ce qui signifie qu’il n’y aura pas d’ingérence de la part de forces hostiles, et aucune force hostile ne pourra attaquer la chair de l’homme. Et ainsi l’homme sera libre et saint ; il aura accédé à l’éternité. C’est seulement si les forces hostiles de l’obscurité sont asservies que l’homme sera libre où qu’il aille, et ainsi il sera sans rébellion ni opposition. Satan doit être asservi, et tout ira bien pour l’homme ; si la situation actuelle est ce qu’elle est, c’est parce que Satan sème le désordre partout sur terre, et parce que toute l’œuvre de gestion de Dieu doit encore être menée à son terme. Une fois Satan vaincu, l’homme sera complètement libéré ; quand l’homme recevra Dieu et sortira du domaine de Satan, il verra le Soleil de justice. La vie due à l’homme normal sera retrouvée ; tout ce qui devrait être possédé par l’homme normal – tels que la capacité à discerner le bien du mal, à maîtriser comment manger et se vêtir, et à vivre normalement – tout cela sera retrouvé. Si Ève n’avait pas été tentée par le serpent, l’homme aurait eu ce genre de vie normale après qu’il a été créé au commencement. Il aurait mangé, se serait vêtu et aurait mené la vie humaine normale sur terre. Pourtant, après que l’homme est devenu dépravé, cette vie est devenue une utopie, et aujourd’hui encore, l’homme n’ose pas imaginer de telles choses. En fait, cette belle vie à laquelle l’homme aspire est une nécessité. Si l’homme était sans une telle destination, alors sa vie de dépravé sur terre ne cesserait jamais, et s’il n’y avait pas une si belle vie, alors le destin de Satan n’aurait pas de fin, tout comme l’ère dans laquelle Satan détient le pouvoir sur la terre. L’homme doit arriver à un royaume inaccessible aux forces des ténèbres, et lorsqu’il y parviendra, ce sera la preuve que Satan a été vaincu. De cette façon, une fois qu’il n’y aura pas de perturbation par Satan, Dieu Lui-même prendra le contrôle de l’humanité, et Il commandera et contrôlera la vie entière de l’homme ; alors seulement, Satan aura véritablement été vaincu. La vie de l’homme aujourd’hui est une vie, pour l’essentiel, de souillure : c’est encore une vie de souffrance et d’affliction. Cela ne pouvait pas être désigné comme la défaite de Satan ; l’homme doit encore échapper à la mer de détresse, à la misère de la vie de l’homme, ou à l’influence de Satan, et il n’a encore qu’une toute petite connaissance de Dieu. Toutes les peines de l’homme ont été créées par Satan, c’est lui qui a amené la souffrance dans la vie de l’homme, et c’est seulement après qu’il aura été asservi que l’homme sera en mesure d’échapper complètement à la mer d’affliction. Pourtant, l’asservissement de Satan s’opère par la conquête et en gagnant le cœur de l’homme, en faisant de celui-ci le butin du combat contre Satan.

Extrait de « Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 591)

Aujourd’hui, les quêtes de l’homme pour devenir un vainqueur et pour être perfectionné sont autant de choses qu’il recherche avant qu’il ait une vie humaine normale sur terre, et elles sont les objectifs qu’il cherche à atteindre avant que Satan soit asservi. En substance, la recherche de l’homme pour devenir vainqueur et être perfectionné, ou pour être utilisé au meilleur de son potentiel, consiste à se libérer de l’influence de Satan : la recherche de l’homme est de devenir vainqueur, mais le résultat final sera sa libération de l’influence de Satan. C’est seulement en se libérant de celle-ci que l’homme peut mener une vie humaine normale sur terre, la vie d’adoration de Dieu. Aujourd’hui, la quête de l’homme pour devenir vainqueur et être perfectionné constitue autant de choses qui sont recherchées avant qu’il ait une vie humaine normale sur terre. Elles sont poursuivies principalement pour être purifié et mettre la vérité en pratique, et pour adorer le Créateur. Si l’homme mène une vie humaine normale sur terre, une vie sans difficulté ni affliction, alors l’homme ne s’engagera pas dans la quête pour devenir vainqueur. « Devenir vainqueur » et « être perfectionné » sont les objectifs que Dieu voudrait voir atteints par l’homme, et à travers la poursuite de ces objectifs, Il le pousse à mettre la vérité en pratique et à mener une vie qui ait un sens. L’objectif est de rendre l’homme complet et de le racheter, et chercher à devenir vainqueur et à être perfectionné ne sont que des moyens. Si, à l’avenir, l’homme accède à la merveilleuse destination, il ne sera pas fait référence au fait de devenir vainqueur et d’être perfectionné ; il ne sera question que de voir chaque être créé accomplir son devoir. Aujourd’hui, l’homme est fait pour poursuivre ces choses simplement afin de définir un champ d’action pour l’homme, de sorte que sa quête puisse être plus ciblée et plus pratique. Sinon, l’homme vivrait dans une vague abstraction pour chercher à accéder à la vie éternelle, et si tel était le cas, ne serait-il pas plus pitoyable encore ? Poursuivre dans cette voie, sans but ni principe, n’est-ce pas de l’auto-illusion ? En fin de compte, cette quête serait naturellement stérile ; à la fin, l’homme vivrait encore sous le domaine de Satan et il serait incapable de s’en tirer. Pourquoi se laisser aller à une telle quête sans but ? Quand l’homme accèdera à la destination éternelle, il adorera le Créateur, et parce qu’il aura reçu le salut et accédé à l’éternité, il ne poursuivra pas d’objectifs, il n’aura d’ailleurs pas besoin non plus de s’inquiéter d’être assiégé par Satan. À ce moment, l’homme connaîtra sa place et accomplira son devoir, et même s’il n’est pas châtié ou jugé, chacun accomplira son devoir. À ce moment, l’homme sera une créature à la fois de par son identité et de par son statut. Il n’y aura plus de distinction entre grand et petit ; chaque personne remplira simplement une fonction différente. Pourtant, l’homme vivra toujours dans une destination qui est ordonnée et appropriée à l’humanité ; il accomplira son devoir pour adorer le Créateur, et c’est cette humanité qui deviendra l’humanité de l’éternité. À ce moment-là, l’homme aura reçu une vie illuminée par Dieu, une vie sous les soins et la protection de Dieu, une vie avec Dieu. L’homme mènera une vie normale sur terre, et tout le monde suivra la bonne voie. Le plan de gestion des six mille ans aura totalement vaincu Satan, ce qui signifie que Dieu aura récupéré l’image originelle de l’homme à sa création, et en tant que telle, l’intention originelle de Dieu aura été comblée. Au début, avant que l’humanité ne soit corrompue par Satan, l’humanité menait une vie normale sur terre. Plus tard, lorsqu’il a été corrompu par Satan, l’homme a perdu cette vie normale, et c’est donc là qu’ont commencé l’œuvre de gestion de Dieu et le combat contre Satan pour récupérer la vie normale de l’homme. Ce n’est que lorsque l’œuvre des six mille ans de gestion de Dieu arrivera à son terme que la vie de toute l’humanité commencera officiellement sur la terre, c’est à cet instant seulement que l’homme aura une vie merveilleuse et que Dieu retrouvera Son objectif en créant l’homme au commencement, ainsi que la ressemblance originelle de l’homme. Et donc, une fois qu’il mènera la vie normale de l’humanité sur terre, l’homme ne cherchera pas à devenir vainqueur ou à être perfectionné, car l’homme sera saint. Les « vainqueurs » et le fait d’« être perfectionnés » dont les gens parlent sont les objectifs donnés à l’homme de poursuivre pendant la bataille entre Dieu et Satan, et ils existent seulement parce que l’homme a été corrompu. C’est en t’assignant un objectif et en t’obligeant à le poursuivre que Satan sera vaincu. Te demander d’être vainqueur, d’être perfectionné ou d’être utilisé exige que tu rendes témoignage afin d’humilier Satan. En fin de compte, l’homme mènera une vie normale sur terre, et il sera saint ; quand cela se produira, les gens chercheront-ils encore à devenir vainqueurs ? Ne sont-ils pas tous des êtres de la création ? À propos d’être un vainqueur et d’être un individu perfectionné, ces paroles visent Satan et la souillure de l’homme. Le mot « vainqueur » ne fait-il pas référence à la victoire sur Satan et les forces hostiles ? Quand tu dis que tu as été perfectionné, qu’est-ce qui a été perfectionné en toi ? Cela ne signifie-t-il pas que tu as été débarrassé de tes tempéraments sataniques corrompus, de sorte que tu puisses aimer Dieu d’un amour suprême ? De telles choses sont dites par rapport aux choses sales en l’homme et par rapport à Satan ; on n’en parle pas par rapport à Dieu.

Extrait de « Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 592)

Quand l’homme arrivera à mener la vraie vie de l’homme sur terre et que toutes les forces de Satan seront asservies, l’homme vivra aisément sur la terre. Les choses ne seront pas aussi complexes qu’elles le sont aujourd’hui ; les relations humaines, les relations sociales, les relations familiales complexes : elles créent tant de problèmes, tant de souffrance ! La vie de l’homme ici est tellement misérable ! Une fois que l’homme aura été conquis, son cœur et son esprit changeront : il aura un cœur qui révère Dieu et un cœur qui aime Dieu. Une fois que tous ceux qui, dans l’univers, cherchent à aimer Dieu seront conquis, ce qui veut dire, une fois que Satan sera vaincu, et une fois que Satan – toutes les forces des ténèbres – sera asservi, alors la vie de l’homme sur terre ne sera pas affectée et il sera capable d’y vivre librement. Si la vie de l’homme était sans relation charnelle et si elle ne connaissait pas les complexités de la chair, alors elle serait tellement plus facile. Les relations charnelles de l’homme sont trop complexes, et que l’homme vive de telles choses est la preuve qu’il doit encore se libérer de l’influence de Satan. Si tu avais eu la même relation avec chacun de tes frères et sœurs, si tu avais eu la même relation avec chaque membre de ta famille, alors tu serais sans aucune inquiétude et n’aurais à te soucier de personne. Il n’y aurait rien de mieux, et de cette façon, l’homme serait libéré de la moitié de ses souffrances. En menant une vie humaine normale sur terre, l’homme sera semblable aux anges ; bien qu’étant toujours de chair, il sera beaucoup plus comme un ange. C’est la promesse finale, c’est la dernière promesse qui est faite à l’homme. Aujourd’hui, l’homme passe par le châtiment et le jugement ; penses-tu que l’expérience de l’homme de ces choses soit dénuée de sens ? L’œuvre du châtiment et du jugement pourrait-elle être faite sans raison ? Auparavant, il a été dit que châtier et juger l’homme consistait à le placer dans un abîme, ce qui signifie la confiscation de son destin et de ses perspectives. Cela vise une seule chose : la purification de l’homme. L’homme n’est pas placé dans l’abîme délibérément pour que Dieu S’en lave ensuite les mains. Au contraire, c’est pour traiter la rébellion à l’intérieur de l’homme, afin qu’à terme, les pensées de l’homme soient purifiées pour qu’il puisse avoir une vraie connaissance de Dieu et être comme une personne sainte. Si c’est fait, alors tout sera accompli. En fait, lorsque ces tares qui sont en l’homme et qui sont censées être traitées seront traitées, et que l’homme rendra un témoignage retentissant, Satan sera également vaincu, et même s’il se pouvait que l’homme ne soit pas complètement purifié de quelques-unes de ces tares qui sont à l’origine dans l’homme, une fois que Satan sera vaincu, il ne sèmera plus de troubles, et à ce moment-là, l’homme aura été complètement purifié. L’homme n’a jamais connu une telle vie, mais une fois Satan vaincu, tout sera réglé et ces insignifiantes tares en l’homme disparaîtront entièrement ; et une fois que le principal problème aura été résolu, tous les autres prendront fin. Au cours de cette incarnation de Dieu sur terre, quand Il accomplit personnellement Son œuvre parmi les hommes, tout ce qu’Il fait, c’est pour vaincre Satan, et Il vaincra Satan grâce à la conquête de l’homme et en vous rendant complets. Lorsque vous portez un témoignage retentissant, cela, aussi, témoignera de la défaite de Satan. L’homme est d’abord conquis et finalement complètement perfectionné pour vaincre Satan. En substance, toutefois, en plus de la défaite de Satan, c’est aussi toute l’humanité qui est sauvée de cet océan vide de détresse. Indépendamment du fait que cette œuvre est réalisée dans tout l’univers ou en Chine, elle a pour seul objectif de vaincre Satan et d’apporter le salut à toute l’humanité pour que l’homme puisse entrer dans le lieu de repos. Le Dieu incarné, cette chair normale, vise précisément à vaincre Satan. L’œuvre du Dieu dans la chair est utilisée pour apporter le salut à tous ceux qui, sous le ciel, aiment Dieu ; elle vise à conquérir toute l’humanité et, en plus, à vaincre Satan. L’essentiel de toute l’œuvre de gestion de Dieu ne peut pas se dissocier de la défaite de Satan pour apporter le salut à toute l’humanité. Pourquoi, dans la majeure partie de cette œuvre, est-il toujours question que vous deviez porter témoignage ? Et qui ce témoignage vise-t-il ? Ne vise-t-il pas Satan ? Ce témoignage est rendu à Dieu, et il est ainsi rendu pour attester que l’œuvre de Dieu a produit son effet. Rendre témoignage est lié à l’œuvre qui consiste à vaincre Satan ; s’il n’y avait pas de combat contre Satan, alors on ne demanderait pas à l’homme de rendre témoignage. C’est parce que la défaite de Satan est impérative que, en même temps qu’Il sauve l’homme, Dieu exige que l’homme Lui rende témoignage devant Satan, témoignage qu’Il utilise pour sauver l’homme et mener le combat contre Satan. En conséquence, l’homme est à la fois le but du salut et un outil dans la défaite de Satan, et donc l’homme se trouve au cœur de l’œuvre de toute la gestion de Dieu, tandis que Satan est simplement l’objet de la destruction, l’ennemi. Tu peux te dire que tu n’as rien fait, mais en raison des changements opérés dans ton tempérament, le témoignage a été rendu, et ce témoignage est dirigé contre Satan et n’est pas fait à l’homme. L’homme n’est pas qualifié pour bénéficier d’un tel témoignage. Comment pourrait-il comprendre l’œuvre accomplie par Dieu ? L’objet du combat de Dieu, c’est Satan ; l’homme, pendant ce temps, n’est que l’objet du salut. L’homme a des tempéraments sataniques corrompus et est incapable de comprendre cette œuvre. C’est à cause de la corruption de Satan et ce n’est pas inhérent à l’homme, mais c’est orchestré par Satan. Aujourd’hui, la majeure partie de l’œuvre de Dieu consiste à vaincre Satan, c’est-à-dire, à conquérir totalement l’homme, afin que l’homme puisse rendre le témoignage final à Dieu devant Satan. De cette façon, toutes les choses seront accomplies. Dans de nombreux cas, à l’œil nu, il semble que rien n’a été fait, mais en fait, l’œuvre a déjà été réalisée. L’homme exige que toute l’œuvre d’achèvement soit visible, pourtant, sans la rendre visible à tes yeux, Je viens de terminer Mon œuvre, car Satan s’est soumis, ce qui veut dire qu’il a été complètement vaincu, que toute la sagesse, le pouvoir et l’autorité de Dieu ont vaincu Satan. Voilà exactement le témoignage qui doit être rendu, et même s’il ne s’exprime pas clairement en l’homme, bien qu’il ne soit pas visible à l’œil nu, Satan a déjà été vaincu. L’intégralité de cette œuvre est dirigée contre Satan et est menée en raison du combat contre Satan. Et donc, il y a beaucoup de choses que l’homme ne considère pas comme ayant été réussies, mais qui, aux yeux de Dieu, ont depuis longtemps été accomplies avec succès. C’est l’une des vérités intérieures de l’œuvre de Dieu.

Extrait de « Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 593)

Tous ceux qui sont prêts à être perfectionnés ont la chance d’être perfectionnés, alors tout le monde doit se détendre : à l’avenir, vous accèderez tous à la destination. Mais si tu n’es pas prêt à être perfectionné, et si tu n’es pas disposé à accéder au monde merveilleux, alors c’est ton problème ! Et ceux qui sont prêts à être perfectionnés et sont fidèles à Dieu, tous ceux qui obéissent et tous ceux qui s’acquittent honnêtement de leur devoir : tous ceux-là peuvent être perfectionnés. Aujourd’hui, tous ceux qui ne s’acquittent pas fidèlement de leur devoir, tous ceux qui ne sont pas fidèles envers Dieu, tous ceux qui ne se soumettent pas à Dieu, en particulier ceux qui ont reçu l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, mais ne les mettent pas en pratique : tous ceux-là ne sont pas à même d’être perfectionnés. Tous ceux qui sont prêts à être fidèles et obéissants envers Dieu peuvent être perfectionnés, même s’ils sont quelque peu ignorants ; tous ceux qui sont prêts à suivre peuvent être perfectionnés. Pas besoin de s’inquiéter à ce sujet. Tant que tu es prêt à suivre Dieu dans cette direction, tu peux être perfectionné. Je ne suis disposé à abandonner ou à éliminer personne parmi vous, mais si l’homme ne s’efforce pas de bien faire, alors tu ne fais que te ruiner toi-même ; ce n’est pas Moi qui t’élimine : tu t’élimines tout seul. Si tu ne t’efforces pas de bien faire – si tu es paresseux, ou si tu ne t’acquittes pas de ton devoir, ou si tu n’es pas fidèle, ou ne cherches pas la vérité et fais toujours ce qui te plaît, si tu te conduis imprudemment, luttes pour ta propre réputation et pour ta propre fortune et si tu n’as aucun scrupule quand tu as affaire à des personnes du sexe opposé, alors tu porteras le fardeau de tes propres péchés ; tu ne mériteras pas que quiconque ait pitié de toi. Mon intention est que vous tous, vous soyez perfectionnés et tout au moins soyez conquis, afin que cette étape de l’œuvre soit réalisée avec succès. La volonté de Dieu est que tout le monde soit perfectionné, soit finalement racheté par Lui, soit complètement purifié par Lui et devienne des gens qu’Il aime. Peu importe si Je dis que vous êtes attardés ou de mauvais calibre – c’est un fait. Le dire ne prouve pas que J’ai l’intention de vous abandonner, que J’ai perdu espoir en vous, que Je ne suis pas, encore moins, disposé à vous sauver. Je suis venu aujourd’hui accomplir l’œuvre de votre salut, ce qui veut dire que l’œuvre que Je fais est la continuité de l’œuvre de votre salut. Tout le monde a une chance d’être perfectionné : pourvu que tu sois prêt, pourvu que tu suives, à la fin tu seras capable d’atteindre ce résultat, et personne parmi vous ne sera abandonné. Si tu es de petit calibre, Mes exigences envers toi seront proportionnelles à ton petit calibre ; si tu es de gros calibre, Mes exigences envers toi seront proportionnelles à ton gros calibre ; si tu es ignorant et illettré, Mes exigences envers toi seront en rapport avec ton analphabétisme ; si tu es instruit, Mes exigences envers toi seront en accord avec le fait que tu es instruit ; si tu es âgé, Mes exigences envers toi seront en rapport avec ton âge ; si tu es capable de donner l’hospitalité, Mes exigences envers toi seront fonction de cette capacité ; si tu dis que tu ne peux pas offrir l’hospitalité et que tu ne peux que remplir un certain devoir, que ce soit répandre l’évangile, t’occuper de l’Église ou t’occuper d’autres affaires d’ordre général, le perfectionnement que Je te réserve dépendra de la fonction que tu remplis. Être fidèle, obéissant jusqu’à la fin, et chercher à avoir un amour suprême pour Dieu : voilà ce que tu dois accomplir, et il n’y a pas de meilleures pratiques que ces trois choses. En fin de compte, il est demandé à l’homme de réaliser ces trois choses et s’il peut le faire, alors il sera perfectionné. Mais, avant tout, tu dois vraiment suivre Dieu, tu dois activement exercer constamment une pression vers l’avant, et ne pas être passif de ce point de vue. J’ai dit que toute personne a la chance d’être rendue parfaite et peut être rendue parfaite, et cela reste vrai, mais tu n’essaies pas de t’améliorer dans ta quête. Si tu ne réponds pas à ces trois critères, alors tu devras être éliminé à la fin. Je veux que chacun se rattrape, Je veux que chacun reçoive l’œuvre et l’illumination du Saint-Esprit et soit capable d’obéir jusqu’à la fin, parce que c’est le devoir que chacun d’entre vous doit remplir. Lorsque vous aurez tous rempli votre devoir, vous aurez tous été perfectionnés, vous aurez également un témoignage retentissant. Tous ceux qui ont des témoignages sont ceux qui ont remporté la victoire sur Satan et ont bénéficié de la promesse de Dieu, et ceux-là resteront pour vivre dans la merveilleuse destination.

Extrait de « Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 594)

Au commencement, Dieu était dans le repos. Il n’y avait pas d’humains ou toute autre chose sur la terre en ce temps-là et Dieu n’avait toujours pas fait la moindre œuvre. Il a commencé Son œuvre de gestion seulement une fois que l’humanité eut existé et qu’elle eut été corrompue. Depuis lors, Il ne S’est plus reposé, mais au contraire, Il a commencé à s’affairer au sein de l’humanité. C’est à cause de la corruption de l’humanité et aussi à cause de la rébellion de l’archange que Dieu a perdu Son repos. Si Dieu ne vainc pas Satan et ne sauve pas l’humanité corrompue, Il ne pourra jamais plus entrer dans le repos. Comme l’homme, Dieu aussi manque de repos, et quand Dieu entrera de nouveau dans le repos, l’homme également entrera dans le repos. Vivre dans le repos signifie vivre sans guerre, sans souillure et sans iniquité persistante. C’est-à-dire que c’est une vie exempte des perturbations de Satan (ici « Satan » se réfère à des forces ennemies), de la corruption de Satan, également d’aucune invasion par toute force opposée à Dieu. C’est une vie dans laquelle tout être est fidèle à sa propre espèce, adore le Seigneur de la création et dans laquelle le ciel et la terre sont entièrement tranquilles. C’est ce que signifient les mots : « la vie reposante des humains ». Lorsque Dieu Se reposera, il n’y aura plus d’iniquité sur la terre ni d’invasion par des forces ennemies et l’humanité entrera aussi dans un nouveau domaine ; elle ne sera plus une humanité corrompue par Satan, mais plutôt une humanité sauvée après avoir été corrompue par Satan. Le jour du repos de l’humanité sera aussi le jour du repos de Dieu. Dieu a perdu Son repos en raison de l’incapacité de l’humanité d’entrer dans le repos, non parce qu’Il était incapable de se reposer à l’origine. Entrer dans le repos ne signifie pas que toutes choses cessent de se déplacer ou de se développer ; cela ne signifie pas non plus que Dieu cesse d’œuvrer ou que les humains cessent de vivre. Voici le signe de l’entrée dans le repos : Satan a été détruit, ces gens méchants qui se sont joints à Satan dans sa malfaisance ont été punis et anéantis et toutes les forces hostiles à Dieu cessent d’exister. L’entrée de Dieu dans le repos signifie qu’Il ne continuera plus Son œuvre du salut de l’humanité. L’entrée de l’humanité dans le repos signifie que toute l’humanité vivra dans la lumière de Dieu, recevra Ses bénédictions, sera exempte de la corruption de Satan et que l’injustice ne sera plus commise. L’humanité vivra normalement sur la terre, sous la garde de Dieu. Quand Dieu et l’humanité entrent dans le repos ensemble, cela signifie que l’humanité a été sauvée et que Satan a été détruit, que l’œuvre de Dieu parmi les hommes est achevée. Dieu ne continuera plus à œuvrer parmi les humains qui ne vivront plus sous la domination de Satan. De ce fait, Dieu ne sera plus occupé et les humains cesseront de se déplacer constamment ; Dieu et l’humanité entreront dans le repos en même temps. Dieu retournera à Son lieu d’origine et chaque personne retournera à sa place. Ce sont les destinations dans lesquelles Dieu et les humains résideront une fois que toute la gestion de Dieu sera terminée. Dieu a la destination de Dieu et l’humanité a la destination de l’humanité. Tout en se reposant, Dieu continuera à guider tous les humains dans leur vie sur la terre, et pendant qu’ils sont dans Sa lumière, ils adoreront le seul vrai Dieu au ciel. Dieu ne vivra plus parmi les hommes et les humains non plus ne pourront vivre avec Dieu dans Sa destination. Dieu et les humains ne peuvent pas vivre dans le même domaine ; au contraire, les deux ont leurs manières respectives de vivre. Dieu est Celui qui guide l’ensemble de l’humanité, et toute l’humanité est la cristallisation de l’œuvre de gestion de Dieu. Ce sont les humains qui sont guidés et ils n’ont pas la même essence que Dieu. « Se reposer » signifie retourner à son lieu d’origine. Par conséquent, lorsque Dieu entre dans le repos, cela signifie qu’Il est retourné à Son lieu d’origine. Il ne vivra plus sur la terre ni parmi les hommes pour partager leur joie et leur souffrance. Lorsque les humains entrent dans le repos, cela signifie qu’ils sont devenus de vrais objets de la création ; ils adoreront Dieu à partir de la terre et vivront une vie humaine normale. Les gens ne désobéiront plus à Dieu ni ne Lui résisteront ; ils retourneront à la vie originelle d’Adam et Ève. Telles seront la vie et la destination respectives de Dieu et des humains après leur entrée dans le repos. La défaite de Satan est une conclusion inévitable dans la guerre entre lui et Dieu. De de fait, l’entrée de Dieu dans le repos après la fin de Son œuvre de gestion et après l’achèvement du salut de l’humanité et son entrée dans le repos deviennent des conclusions inévitables. Le lieu de repos de l’humanité est sur la terre et le lieu de repos de Dieu est au ciel. Pendant que les humains adorent Dieu dans le repos, ils vivront sur la terre, et pendant que Dieu guide le reste de l’humanité dans le repos, Il la guidera depuis le ciel, non depuis la terre. Dieu sera encore l’Esprit, tandis que les humains seront encore chair. Dieu et les humains se reposent tous deux d’une manière différente. Pendant Son repos, Dieu viendra et apparaîtra parmi les humains ; pendant leur repos, les humains seront amenés par Dieu à visiter le ciel et aussi d’y jouir de la vie. Après que Dieu et l’humanité entrent dans le repos, Satan n’existera plus ; de la même façon, ces gens méchants cesseront également d’exister. Avant que Dieu et l’humanité entrent dans le repos, ces individus méchants qui jadis persécutaient Dieu sur la terre, ainsi que les ennemis qui Lui désobéissaient sur la terre, auront déjà été détruits ; ils auront été éliminés par les grandes catastrophes des derniers jours. Après que ces individus méchants auront été anéantis, Satan ne pourra plus jamais harceler la terre. C’est alors seulement que l’humanité obtiendra le salut complet et que l’œuvre de Dieu sera achevée. Ce sont les conditions préalables pour que Dieu et l’humanité entrent dans le repos.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 595)

L’approche de la fin de toutes choses indique l’achèvement de l’œuvre de Dieu, ainsi qu’une fin pour le développement de l’humanité. Cela signifie que les humains, corrompus par Satan, auront atteint le stade final de leur développement et que les descendants d’Adam et Ève auront terminé leur propagation. Cela signifie aussi qu’il sera impossible qu’une telle humanité continue à se développer après avoir été corrompue par Satan. Adam et Ève au début n’étaient pas corrompus, mais Adam et Ève chassés du jardin d’Éden ont été corrompus par Satan. Quand Dieu et les humains entreront dans le repos ensemble, Adam et Ève, chassés du jardin d’Éden, et leurs descendants seront finalement arrivés à la fin. L’humanité de l’avenir comprendra toujours les descendants d’Adam et Ève, mais ils ne seront pas des humains vivant sous la domination de Satan. Plutôt, ils seront des gens sauvés et purifiés. Ce sera une humanité qui a été jugée et châtiée, une humanité sainte. Ces gens ne seront pas comme la race humaine telle qu’elle était à l’origine ; on peut presque dire qu’ils seront un tout autre genre d’humanité que l’étaient Adam et Ève au commencement. Ces gens auront été sélectionnés parmi tous ceux qui ont été corrompus par Satan et, à terme, ils seront restés fermes pendant le jugement et le châtiment de Dieu ; ils seront le dernier groupe d’humains parmi l’humanité corrompue. Seuls ces gens seront en mesure d’entrer dans le repos final avec Dieu. Ceux qui sont capables de tenir ferme pendant l’œuvre de jugement et de châtiment de Dieu au cours des derniers jours, c’est-à-dire au cours de la dernière œuvre de purification, entreront dans le repos final avec Dieu ; de ce fait, ceux qui entrent dans le repos se seront tous libérés de l’influence de Satan et auront été acquis par Dieu après avoir subi Son œuvre de purification finale. Ces humains qui auront été finalement acquis par Dieu entreront dans le repos final. L’objectif essentiel de l’œuvre de châtiment et de jugement de Dieu est de purifier l’humanité et de la préparer pour son ultime repos. Sans une telle purification, personne parmi l’humanité ne pourrait être classé en différentes catégories selon l’espèce ou entrer dans le repos. Cette œuvre est la seule voie de l’humanité pour entrer dans le repos. Seule l’œuvre de purification de Dieu purifiera les humains de leur iniquité, et seulement Son œuvre de châtiment et de jugement mettra en lumière ces éléments de désobéissance dans l’humanité, séparant ainsi ceux qui peuvent être sauvés de ceux qui ne le peuvent pas, et ceux qui resteront de ceux qui ne resteront pas. Lorsque cette œuvre sera achevée, ces gens qui sont autorisés à rester seront tous purifiés et entreront dans un état supérieur d’humanité dans lequel ils jouiront d’une deuxième vie humaine plus merveilleuse sur la terre ; en d’autres termes, ils commenceront leur jour de repos humain et coexisteront avec Dieu. Après que ceux qui ne peuvent pas rester auront été châtiés et jugés, leurs vraies couleurs seront entièrement exposées ; après cela ils seront tous détruits et, comme Satan, n’auront plus la permission de survivre sur la terre. L’humanité de l’avenir n’inclura plus aucun de ce type de gens ; de telles gens ne sont pas dignes d’entrer dans la terre du repos ultime ni ne sont dignes d’entrer dans le jour du repos que Dieu et l’humanité partageront, car ils sont les cibles de la punition et sont des gens méchants et injustes. Ils ont été rachetés une fois et ils ont également été jugés et châtiés ; ils ont aussi rendu service à Dieu jadis. Cependant, quand le dernier jour arrivera, ils seront tout de même éliminés et détruits à cause de leur méchanceté et en raison de leur désobéissance et incapacité à être rachetés. Ils ne verront plus jamais le jour dans le monde de l’avenir et ne vivront plus parmi la race humaine de l’avenir. Qu’ils soient les esprits des morts ou des gens qui vivent encore dans la chair, tous les méchants et tous ceux qui n’ont pas été sauvés seront détruits lorsque les saints parmi l’humanité entreront dans le repos. Quant à ces esprits malfaisants et à ces humains, ou à ces esprits des justes et à ces gens qui font la justice, indépendamment de l’époque à laquelle ils vivent, tous les méchants seront finalement détruits et tous les justes survivront. Qu’une personne ou un esprit reçoive le salut n’est pas tout à fait fondé sur l’œuvre de l’ère finale ; c’est plutôt déterminé par le fait que cette personne ou cet esprit ait résisté à Dieu ou non, Lui ait désobéi ou non. Les gens de l’ère précédente qui ont fait le mal et n’ont pas pu obtenir le salut seront sans aucun doute des cibles pour la punition, et les gens de l’ère actuelle qui font le mal et ne peuvent pas être sauvés seront sûrement aussi des cibles pour la punition. Les humains sont catégorisés sur la base du bien et du mal, et non de l’époque à laquelle ils vivent. Une fois ainsi catégorisés, ils ne seront pas immédiatement punis ou récompensés ; plutôt, Dieu effectuera Son œuvre de punition du mal et de récompense du bien après avoir terminé Son œuvre de la conquête dans les derniers jours. En fait, Il a séparé les humains entre le bien et le mal depuis qu’Il a commencé à faire Son œuvre parmi eux. Tout simplement, Il récompensera les justes et punira les méchants seulement à la fin de Son œuvre ; Il ne les séparera pas en catégories après avoir terminé Son œuvre pour ensuite commencer immédiatement la tâche de punir le mal et de récompenser le bien. Le seul but de l’œuvre ultime de Dieu de punir le mal et de récompenser le bien est de purifier complètement tous les humains afin qu’Il puisse amener une humanité toute sainte dans le repos éternel. Cette étape de Son œuvre est la plus cruciale ; c’est la dernière étape de l’ensemble de Son œuvre de gestion. Si Dieu ne détruisait pas les méchants, mais plutôt leur permettait de rester, alors tous les humains ne pourraient toujours pas entrer dans le repos et Dieu ne serait pas en mesure d’amener toute l’humanité dans un domaine meilleur. Ce genre d’œuvre ne serait pas achevée. Quand Son œuvre sera terminée, l’humanité tout entière sera entièrement sainte. Ce n’est que de cette manière que Dieu pourra vivre paisiblement dans le repos.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 596)

De nos jours, les gens sont encore incapables d’abandonner les choses de la chair ; ils ne peuvent pas renoncer à la jouissance de la chair, au monde, à l’argent ou à leur tempérament corrompu. La plupart des gens continuent leurs activités d’une manière superficielle. En fait, ces gens ne font aucune place à Dieu dans leur cœur ; encore pire, ils ne craignent pas Dieu. Ils n’ont pas Dieu dans leur cœur, et donc ils ne peuvent pas percevoir tout ce que Dieu fait et encore moins sont-ils capables de croire aux paroles qu’Il prononce. De telles gens sont trop charnels ; ils sont trop profondément corrompus et manquent de toute vérité ; qui plus est, ils ne croient pas que Dieu peut devenir chair. Toute personne qui ne croit pas en Dieu incarné – c’est-à-dire toute personne qui ne croit pas à l’œuvre et à la parole du Dieu visible et ne croit pas au Dieu visible, et à la place adore le Dieu invisible dans le ciel – n’a pas Dieu dans son cœur. De telles gens sont rebelles et résistent à Dieu. Ils manquent d’humanité, pour ne rien dire de la vérité. De plus, ces gens ne peuvent pas croire au Dieu visible et tangible, et pourtant ils considèrent le Dieu invisible et intangible comme très crédible et très réjouissant. Ils ne cherchent pas la vérité réelle, ni la véritable essence de la vie, encore moins la volonté de Dieu. Au contraire, ils cherchent l’excitation. Ce qui leur permet davantage de satisfaire leurs propres désirs, sans aucun doute, ce sont leurs croyances et leurs quêtes. Ils croient en Dieu seulement pour satisfaire leurs propres désirs et non pour chercher la vérité. De telles gens ne sont-ils pas des malfaiteurs ? Ils ont extrêmement confiance en eux-mêmes et ils ne croient aucunement que Dieu dans le ciel détruira de telles « bonnes gens » comme eux. Au lieu de cela, ils croient que Dieu leur permettra de rester et en plus les récompensera généreusement pour avoir fait beaucoup de choses pour Dieu et avoir fait preuve de grande « loyauté » envers Lui. S’ils devaient aussi suivre le Dieu visible, dès que leurs désirs ne seraient pas satisfaits, ils contre-attaqueraient Dieu immédiatement ou se mettraient en colère. Ils démontrent qu’ils sont de vils petits chiens qui ne cherchent toujours qu’à satisfaire leurs propres désirs ; ils ne sont pas intègres dans la poursuite de la vérité. De telles gens sont les soi-disant méchants qui suivent Christ. Ces gens qui ne cherchent pas la vérité ne peuvent absolument pas croire à la vérité et sont d’autant plus incapables de percevoir la fin à venir de l’humanité, car ils ne croient pas toute œuvre ou toute parole du Dieu visible ; ils sont également incapables de croire en la destination future de l’humanité. Par conséquent, même s’ils suivent le Dieu visible, ils commettent encore le mal et ne cherchent pas du tout la vérité, ni ne pratiquent la vérité que Je requiers. Ces gens qui ne croient pas qu’ils seront détruits sont exactement, à l’inverse, les mêmes gens qui seront détruits. Ils se croient tous si intelligents et ils pensent qu’ils pratiquent eux-mêmes la vérité. Ils considèrent leur mauvaise conduite comme la vérité et donc la chérissent. De telles gens méchants sont très confiants en eux-mêmes ; ils prennent la vérité pour doctrine et leurs actes abominables pour vérité, mais à la fin ils ne peuvent récolter que ce qu’ils ont semé. Plus les gens ont confiance en eux-mêmes et plus férocement arrogants ils sont, plus la vérité leur échappe ; plus les gens croient au Dieu du ciel, plus ils résistent à Dieu. Ces gens seront punis.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 597)

Avant que l’humanité entre dans le repos, qu’un type de gens soient punis ou récompensés sera déterminé par leur recherche de la vérité, leur connaissance de Dieu, leur soumission au Dieu visible. Ceux qui ont servi le Dieu visible et néanmoins ne Le connaissent pas ou ne Lui sont pas soumis n’ont pas la vérité. De telles gens sont des malfaiteurs et les malfaiteurs seront sans aucun doute l’objet de la punition ; en outre, ils seront punis selon leur mauvaise conduite. Il revient aux humains de croire en Dieu et Dieu est également digne de leur obéissance. Ceux qui croient seulement au Dieu vague et invisible ne croient pas en Dieu et sont incapables de se soumettre à Dieu. Si ces gens n’arrivent toujours pas à croire au Dieu visible quand Son œuvre de la conquête sera terminée et continuent à désobéir et à résister au Dieu qui est visible dans la chair, ces « vaguistes », sans aucun doute, deviendront des objets de la destruction. C’est exactement comme certains parmi vous qui reconnaissent verbalement Dieu incarné, mais ne peuvent pas pratiquer la vérité de la soumission à Dieu incarné ; ils deviendront finalement l’objet de l’élimination et de la destruction. En outre, toute personne qui reconnaît verbalement le Dieu visible, mangeant et buvant la vérité qu’Il exprime tout en cherchant le Dieu vague et invisible, à plus forte raison, sera détruite dans l’avenir. Aucune de ces personnes ne pourra rester jusqu’au temps du repos qui viendra après que Dieu aura achevé Son œuvre ; aucun individu semblable à de telles gens ne pourra non plus rester dans ce temps du repos. Les gens démoniaques sont ceux qui ne pratiquent pas la vérité ; leur essence est la résistance et la désobéissance à Dieu, et ils n’ont pas la moindre intention de se soumettre à Lui. De telles gens seront tous détruits. Que tu aies la vérité ou que tu résistes à Dieu dépend de ton essence, non de ton apparence ou de ton discours et de ta conduite du moment. L’essence de chaque individu détermine s’il sera détruit ; c’est déterminé en fonction de l’essence révélée par sa conduite et sa quête de la vérité. Parmi les gens qui sont identiques par leur travail et qui font une quantité similaire de travail, ceux dont l’essence humaine est bonne et qui possèdent la vérité sont les gens qui pourront rester, tandis que ceux dont l’essence humaine est mauvaise et qui désobéissent au Dieu visible sont ceux qui seront l’objet de la destruction. Toute l’œuvre ou toutes les paroles de Dieu en rapport avec la destination de l’humanité traiteront les gens de manière appropriée en fonction de l’essence de chaque individu ; la moindre erreur ne se produira pas et absolument aucune faute ne sera commise. Ce n’est que lorsque les gens font du travail que l’émotion et la signification des êtres humains entrent en jeu. L’œuvre que Dieu fait est très appropriée ; Il ne présente absolument pas de fausses allégations contre toute créature. Il y a actuellement beaucoup de gens incapables de percevoir la destination future de l’humanité et qui ne croient pas Mes paroles. Tous ceux qui ne croient pas, ainsi que ceux qui ne pratiquent pas la vérité, sont des démons !

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 598)

De nos jours, ceux qui cherchent et ceux qui ne cherchent pas sont deux types de gens entièrement différents dont la destination est aussi très différente. Dieu procurera le salut à eux qui poursuivent la connaissance de la vérité et qui pratiquent la vérité. Ceux qui ne connaissent pas le vrai chemin sont des démons et des ennemis ; ils sont les descendants de l’archange et seront l’objet de la destruction. Même les pieux croyants en un Dieu vague, ne sont-ils pas aussi des démons ? Les gens qui ont une bonne conscience, mais n’acceptent pas le vrai chemin sont des démons ; leur essence est la résistance à Dieu. Ceux qui n’acceptent pas le vrai chemin sont ceux qui résistent à Dieu, et même si ces gens endurent plusieurs difficultés, ils seront tout de même détruits. Tous ceux qui ne veulent pas abandonner le monde, qui ne peuvent pas supporter de se séparer de leurs parents, qui ne peuvent pas supporter de se débarrasser de leurs propres jouissances de la chair sont désobéissants à Dieu et seront tous l’objet de la destruction. Les gens qui ne croient pas au Dieu incarné sont démoniaques et, de plus, seront détruits. Ceux qui ont la foi, mais ne pratiquent pas la vérité, ceux qui ne croient pas en Dieu incarné, et ceux qui ne croient pas du tout dans l’existence de Dieu seront aussi l’objet de la destruction. Tous ceux qui pourront rester auront subi la souffrance de l’épurement et tenu ferme ; ils auront vraiment subi des épreuves. Toute personne qui ne reconnaît pas Dieu est un ennemi ; autrement dit, toute personne dans ou en dehors de ce courant qui ne reconnaît pas Dieu incarné est un antéchrist ! Qui est Satan, qui sont des démons et qui sont les ennemis de Dieu, sinon des résistants qui ne croient pas en Dieu ? Ne sont-ce pas ces gens qui désobéissent à Dieu ? Ne sont-ce pas ces gens qui prétendent avoir la foi, mais n’ont pas la vérité ? Ne sont-ce pas ceux qui cherchent simplement à obtenir des bénédictions sans pouvoir témoigner pour Dieu ? Tu te mêles toujours à ces démons aujourd’hui, te soucies d’eux et les aimes, mais dans ce cas, n’es-tu pas en train d’avoir de bonnes intentions à l’égard de Satan ? Ne fréquentes-tu pas les démons ? Si les gens de nos jours ne sont toujours pas en mesure de faire la distinction entre le bien et le mal, et continuent aveuglément d’aimer et d’être miséricordieux sans avoir aucunement l’intention de chercher la volonté de Dieu ou d’être, d’aucune manière, capable de contenir les intentions de Dieu comme étant les leurs, alors leur fin sera d’autant plus misérable. Toute personne qui ne croit pas en Dieu dans la chair est un ennemi de Dieu. Si tu peux te soucier d’un ennemi et l’aimer, ne manques-tu pas d’un sens de la justice ? Si tu es compatible avec ceux que Je déteste et avec qui Je suis en désaccord, et que tu continues à les aimer ou avoir des sentiments personnels envers eux, n’es-tu pas désobéissant ? Ne résistes-tu pas à Dieu intentionnellement ? Une telle personne possède-t-elle la vérité ? Si, les gens se soucient des ennemis, aiment les démons et ont de la miséricorde envers Satan, n’interrompent-ils pas l’œuvre de Dieu intentionnellement ? Ces gens qui croient seulement en Jésus et ne croient pas en Dieu incarné durant les derniers jours, ainsi que ceux qui prétendent verbalement croire en Dieu incarné, mais font le mal, sont tous des antéchrists, sans mentionner du tout ceux qui ne croient même pas en Dieu. Tous ces gens seront l’objet de la destruction. La norme par laquelle les humains jugent les autres humains est basée sur leur comportement ; ceux dont le comportement est bon sont justes, tandis que ceux dont la conduite est abominable sont méchants. La norme par laquelle Dieu juge les humains est basée sur leur essence, à savoir s’ils se soumettent à Dieu ou non. Celui qui se soumet à Dieu est une personne juste, tandis que celui qui ne se soumet pas à Dieu est un ennemi et une personne méchante, indépendamment de son comportement qui est bon ou mauvais, et indépendamment de son discours qui est correct ou incorrect. Certaines personnes souhaitent utiliser de bonnes actions pour obtenir une bonne destination, et certaines personnes souhaitent utiliser des mots raffinés pour acquérir une bonne destination. Tous les gens croient à tort que Dieu détermine la fin des hommes après avoir observé leur comportement ou écouté leur discours ; et donc beaucoup de gens veulent en profiter pour amener Dieu à leur accorder une faveur temporaire par tromperie. Dans l’avenir, les gens qui vont survivre dans un état de repos auront tous enduré le jour de la tribulation et aussi témoigné pour Dieu ; ils seront tous des gens qui auront fait leur devoir et se seront volontairement soumis à Dieu. Ceux qui souhaitent simplement profiter de l’occasion d’exécuter du service pour éviter de pratiquer la vérité ne pourront pas rester. Dieu a des normes appropriées pour l’arrangement de la fin de tout individu ; Il ne prend pas tout simplement ces décisions en fonction des paroles et de la conduite des gens ni en fonction de leur comportement sur une seule période donnée. Il n’aura absolument aucune indulgence pour la mauvaise conduite des gens parce qu’ils L’auront servi dans le passé, et ne les épargnera pas non plus de la mort parce qu’ils se seront dépensés pour Lui une fois. Personne ne peut échapper à la rétribution pour sa méchanceté, et personne ne peut dissimuler sa mauvaise conduite et ainsi échapper à la tourmente de la destruction. Si les gens peuvent vraiment faire leur propre devoir, cela signifie qu’ils sont éternellement fidèles à Dieu et ne cherchent pas de récompenses, indépendamment du fait qu’ils reçoivent des bénédictions ou subissent un malheur. Si les gens sont fidèles à Dieu quand ils voient des bénédictions, mais perdent leur fidélité quand ils ne peuvent pas voir de bénédictions, et qu’à la fin ils sont encore incapables de témoigner pour Dieu ou de faire le devoir qui leur incombe, ils seront toujours l’objet de la destruction même s’ils ont déjà rendu service à Dieu fidèlement. En bref, les méchants ne peuvent pas survivre éternellement ni entrer dans le repos ; seuls les justes sont les maîtres du repos. Après que l’humanité empruntera la bonne voie, les gens auront une vie humaine normale. Ils vont tous accomplir leur propre devoir respectif et seront absolument fidèles à Dieu. Ils renonceront complètement à leur désobéissance et à leur tempérament corrompu, et ils vivront pour Dieu et grâce à Dieu. Ils seront dépourvus à la fois de désobéissance et de résistance. Ils seront tous en mesure de se soumettre à Dieu entièrement. Ce sera la vie de Dieu et de l’humanité ; ce sera la vie du royaume, une vie de repos.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 599)

Ceux qui traînent leurs enfants et leurs parents absolument incroyants à l’Église sont tous extrêmement égoïstes et ne font qu’exhiber la bonté. Ces gens ne font que s’efforcer d’aimer, peu importe qu’ils croient ou non ou que ce soit la volonté de Dieu ou non. Certains amènent leur femme devant Dieu ou traînent leurs parents devant Dieu, et que le Saint-Esprit soit d’accord ou non, qu’Il œuvre en eux ou non, aveuglément, ils continuent d’« adopter des gens de talent » pour Dieu. Un avantage peut-il éventuellement être acquis en étant bon envers ces non-croyants ? Même si ces incroyants en qui le Saint-Esprit n’est pas présent luttent pour suivre Dieu, ils ne peuvent quand même pas être sauvés, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Ceux qui reçoivent le salut ne sont pas réellement si faciles à acquérir. Les gens qui n’ont pas fait l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit ni n’ont subi Ses épreuves, et qui n’ont pas été perfectionnés par le Dieu incarné ne peuvent pas du tout être rendus complets. Par conséquent, dès le moment où il commence à suivre Dieu uniquement pour la forme, ces gens manquent de la présence du Saint-Esprit. À la lumière de leurs conditions et leurs états réels, ils ne peuvent tout simplement pas être rendus complets. De ce fait, le Saint-Esprit décide de ne pas leur dévouer beaucoup d’énergie et Il ne leur procure aucun éclairage ni ne les guide d’aucune manière non plus. Il leur permet simplement de suivre et finalement révélera leur fin ; cela suffit. L’enthousiasme et les intentions de l’humanité viennent de Satan, et d’aucune manière ne peut-elle compléter l’œuvre du Saint-Esprit. Peu importe qui sont les gens, l’œuvre du Saint-Esprit est requise. Des humains peuvent-ils rendre des humains complets ? Pourquoi un mari aime-t-il sa femme ? Pourquoi une femme aime-t-elle son mari ? Pourquoi les enfants sont-ils respectueux de leurs parents ? Et pourquoi les parents adorent-ils leurs enfants ? Quelles sortes d’intentions les gens entretiennent-ils réellement ? Leur intention n’est-elle pas de poursuivre leurs propres plans et leurs propres désirs égoïstes ? Veulent-ils vraiment agir dans l’intérêt du plan de gestion de Dieu ? Agissent-ils vraiment dans l’intérêt de l’œuvre de Dieu ? Leur intention est-elle d’accomplir le devoir d’un être créé ? Ceux qui n’ont pas pu s’attirer la présence du Saint-Esprit depuis le moment où ils ont commencé à croire en Dieu ne peuvent jamais être l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit ; ces gens ont été désignés comme des objets à être détruits. L’amour que l’on a pour eux importe peu ; il ne peut pas remplacer l’œuvre du Saint-Esprit. L’enthousiasme et l’amour des gens représentent les intentions humaines, mais ne peuvent pas représenter les intentions de Dieu ni ne peuvent servir de substitut à l’œuvre de Dieu. Même si l’on démontre le plus grand amour ou la plus grande miséricorde possibles envers ces gens qui croient en Dieu pour la forme seulement et prétendent Le suivre sans savoir ce que signifie vraiment croire en Dieu, ils n’obtiendront pas la sympathie de Dieu ni ne feront l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit. Même si les gens qui suivent sincèrement Dieu sont de pauvre calibre et ne peuvent pas comprendre un grand nombre de vérités, ils peuvent encore occasionnellement faire l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit ; cependant, ceux qui sont d’assez bon calibre, mais ne croient pas sincèrement ne peuvent tout simplement pas s’attirer la présence du Saint-Esprit. Absolument aucune possibilité de salut n’existe pour de telles gens. Même s’ils lisent les paroles de Dieu ou écoutent occasionnellement des sermons, ou même chantent des louanges à Dieu, en fin de compte ils ne pourront pas survivre jusqu’au temps du repos. Que les gens cherchent sincèrement ou non n’est pas déterminé par la façon dont les autres les jugent ou dont les gens autour d’eux les voient, mais par l’œuvre et la présence du Saint-Esprit en eux. En plus, cela dépend de leur tempérament qui change ou non, de la connaissance de Dieu qu’ils ont ou qu’ils n’ont pas après avoir subi l’œuvre du Saint-Esprit pendant un certain temps. Si le Saint-Esprit œuvre en une personne, le tempérament de cette personne changera graduellement et sa perspective sur la foi en Dieu sera graduellement purifiée. Peu importe combien de temps les gens suivent Dieu, aussi longtemps qu’ils ont changé, cela signifie que le Saint-Esprit œuvre en eux. S’ils n’ont pas changé, cela signifie que le Saint-Esprit n’œuvre pas en eux. Même si ces gens rendent vraiment un service, ils sont motivés par leur désir d’en tirer quelque profit. Ne rendre un service qu’occasionnellement ne peut pas remplacer l’expérience d’un changement dans leur tempérament. En fin de compte, ils seront quand même détruits, car dans le royaume les exécutants ne sont d’aucune utilité. Ceux dont le tempérament n’a pas changé sont aussi inutiles pour ceux qui ont été perfectionnés et qui sont fidèles à Dieu. Ces mots du passé : « Si quelqu’un croit dans le Seigneur, la fortune sourit à toute sa famille », sont appropriés à l’ère de la Grâce, mais ne sont pas liés à la destination de l’humanité. Ils étaient seulement appropriés pour une étape de l’ère de la Grâce. La connotation de ces mots touchait à la paix et aux bénédictions matérielles dont les gens jouissaient ; ils ne signifiaient pas que toute la famille de celui qui croit au Seigneur serait sauvée ni ne signifiaient que la famille de celui qui acquiert la bonne fortune entrerait dans le repos. Recevoir des bénédictions ou souffrir un malheur est déterminé en fonction de l’essence de chacun, non en fonction de l’essence commune que l’on partagerait possiblement avec les autres. Ce genre de dicton ou de règle n’a tout simplement pas de place dans le royaume. Si finalement quelqu’un est en mesure de survivre, c’est parce qu’il a satisfait aux exigences de Dieu, et si quelqu’un est finalement incapable de rester jusqu’au moment du repos, c’est parce qu’il a désobéi à Dieu et n’a pas satisfait aux exigences de Dieu. Toute personne a une destination appropriée. Cette destination est déterminée en fonction de l’essence de chaque individu et n’a absolument rien à voir avec les autres. La mauvaise conduite d’un enfant ne peut pas être transférée à ses parents, non plus la droiture d’un enfant partagée avec ses parents. La mauvaise conduite d’un parent ne peut pas être transférée à ses enfants, non plus la droiture d’un parent partagée avec ses enfants. Chaque personne est responsable de ses propres péchés et chaque personne profite de sa propre fortune. Toute substitution est impossible. C’est la justice. Selon la perspective de l’homme, si les parents reçoivent un sort favorable, les enfants devraient aussi le recevoir, et si les enfants commettent le mal, leurs parents doivent expier ces péchés. C’est une perspective humaine, une manière humaine de faire les choses. Ce n’est pas la perspective de Dieu. La fin de chacun est déterminée en fonction de l’essence qui provient de sa conduite et elle est toujours déterminée de manière appropriée. Personne ne peut porter les péchés d’un autre ; plus encore, personne ne peut recevoir la punition à la place d’un autre. C’est absolu. L’attention affectueuse des parents pour leurs enfants ne démontre pas qu’ils peuvent accomplir des actions justes à la place de leurs enfants, et l’affection dévouée des enfants pour leurs parents ne signifie pas non plus qu’ils peuvent accomplir des actions justes à la place de leurs parents. C’est le vrai sens des mots : « Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ; de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée. » Les gens ne peuvent pas amener leurs enfants malfaiteurs dans le repos sur la base de leur amour profond pour eux, et un mari ne peut pas amener sa femme, ou une femme son mari, dans le repos sur la base de sa propre conduite juste. C’est une règle administrative ; aucune exception n’est possible pour qui que ce soit. À la fin, les justes sont justes et les méchants sont méchants. Les justes seront finalement en mesure de survivre tandis que les méchants seront détruits. Les saints sont saints ; ils ne sont pas souillés. Les souillés sont souillés et aucune partie d’eux n’est sainte. Tous les méchants seront détruits et tous les justes survivront, même si les enfants des méchants accomplissent de bonnes actions et les parents des justes commettent de mauvaises actions. Il n’y a pas de relation entre un mari croyant et une femme incroyante, et il n’y a pas de relation entre des enfants croyants et des parents incroyants. Ces deux types de gens sont tout à fait incompatibles. Avant l’entrée dans le repos, la famille selon le sang existe, mais après l’entrée dans le repos, la famille selon le sang n’existe plus. Ceux qui font leur devoir sont les ennemis de ceux qui ne le font pas ; ceux qui aiment Dieu et ceux qui haïssent Dieu sont opposés les uns aux autres. Ceux qui entreront dans le repos et ceux qui auront été détruits sont deux types de créatures incompatibles. Les créatures qui accomplissent leur devoir pourront survivre tandis que celles qui n’accomplissent pas leur devoir seront l’objet de la destruction ; qui plus est, cela durera pendant toute l’éternité. Est-ce que tu aimes ton mari afin d’accomplir ton devoir en tant qu’être créé ? Est-ce que tu aimes ta femme afin d’accomplir ton devoir en tant qu’être créé ? Es-tu respectueux envers tes parents incroyants afin d’accomplir ton devoir en tant qu’être créé ? Le point de vue humain sur la foi en Dieu est-il bon ou mauvais ? Pourquoi crois-tu en Dieu ? Que cherches-tu à obtenir ? Comment aimes-tu Dieu ? Ceux qui ne peuvent pas accomplir leur devoir en tant qu’êtres créés et ne peuvent pas faire un effort absolu deviendront l’objet de la destruction. Aujourd’hui les gens ont des relations physiques entre eux, ainsi que des associations par le sang, mais dans l’avenir, tout cela sera anéanti. Les croyants et les incroyants ne sont pas compatibles, mais plutôt opposés les uns aux autres. Ceux qui sont en repos croiront qu’il y a un Dieu et se soumettront à Dieu tandis que ceux qui sont désobéissants à Dieu auront tous été détruits. Les familles n’existeront plus sur la terre ; comment pourrait-il y avoir des parents ou des enfants ou des relations matrimoniales ? La simple incompatibilité entre la croyance et l’incroyance aura absolument rompu ces relations physiques !

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 600)

À l’origine, la famille n’existait pas dans l’humanité ; seulement un homme et une femme existaient, deux différents types d’humains. Il n’y avait pas de pays, encore moins des familles, mais en raison de la corruption de l’humanité, toutes sortes de gens se sont organisés en clans individuels pour devenir plus tard des pays et des nations. Ces pays et ces nations comprenaient de petites familles individuelles et, de cette manière, toutes sortes de gens se sont répartis entre les diverses races en fonction des différences de langues et de frontières. En fait, peu importe le nombre de races qu’il pourrait y avoir dans le monde, l’humanité n’a qu’un seul ancêtre. Au début, il n’y avait que deux types d’humains, et ces deux types étaient l’homme et la femme. Cependant, en raison de la progression de l’œuvre de Dieu, du mouvement de l’histoire et des changements géographiques, ces deux types d’humains, à des degrés divers, sont devenus encore de plus nombreux types d’humains. Fondamentalement, quel que soit le nombre de races dont l’humanité est composée, toute l’humanité reste la création de Dieu. Peu importe à quelle race les gens appartiennent, ils sont tous Ses créatures ; ils sont tous les descendants d’Adam et Ève. Même s’ils n’ont pas été faits par les mains de Dieu, ils sont les descendants d’Adam et Ève que Dieu a personnellement créés. Peu importe à quel type de personnes les gens appartiennent, ils sont tous Ses créatures ; puisqu’ils appartiennent à l’humanité, qui a été créée par Dieu, leur destination est celle que l’humanité devrait avoir, et ils ont été divisés selon les règles qui régissent les humains. Autrement dit, tous les méchants et tous les justes, après tout, sont des créatures. Les créatures qui commettent le mal seront finalement détruites, et les créatures qui accomplissent de bonnes actions survivront. C’est l’arrangement le plus approprié pour ces deux sortes de créatures. À cause de leur désobéissance, les malfaiteurs ne peuvent nier que bien qu’ils soient la création de Dieu, ils ont été pillés par Satan et ne peuvent donc pas être sauvés. Les créatures dont la conduite est juste ne peuvent pas se baser sur le fait qu’ils survivront pour nier qu’elles ont été créées par Dieu et pourtant ont reçu le salut après avoir été corrompues par Satan. Les malfaiteurs sont des créatures qui désobéissent à Dieu ; ils sont des créatures qui ne peuvent pas être sauvées et qui ont déjà été capturées par Satan. Les gens qui commettent le mal sont aussi des gens ; ils sont des humains qui ont été corrompus à l’extrême et qui ne peuvent pas être sauvés. Les gens de bonne conduite, étant donné qu’ils sont aussi des créatures, ont également été corrompus, mais ils sont des humains qui sont prêts à se libérer de leur tempérament corrompu et sont capables de se soumettre à Dieu. Les gens de bonne conduite ne débordent pas de justice ; au contraire, ils ont reçu le salut et se sont libérés de leur tempérament corrompu ; ils peuvent se soumettre à Dieu. Ils tiendront ferme à la fin, mais cela ne veut pas dire qu’ils n’ont jamais été corrompus par Satan. Après la fin de l’œuvre de Dieu, parmi toutes Ses créatures, il y aura les gens qui seront détruits et ceux qui survivront. C’est une orientation inévitable de Son œuvre de gestion ; personne ne peut le nier. Les malfaiteurs ne pourront pas survivre ; ceux qui se soumettent à Dieu et Le suivent jusqu’à la fin sont certains de survivre. Comme cette œuvre est celle de la gestion de l’humanité, il y aura ceux qui restent et ceux qui sont éliminés. Une fin différente existe pour les différents types de personnes, et la fin de chacune est l’arrangement le plus approprié pour chaque créature de Dieu. L’arrangement ultime de Dieu pour l’humanité, c’est de la diviser en brisant les familles, écrasant les nations et supprimant les frontières nationales. Cet arrangement est sans familles ou frontières nationales, car les humains, après tout, viennent d’un seul ancêtre et sont la création de Dieu. En bref, toutes les créatures méchantes seront détruites et les créatures qui obéissent à Dieu survivront. De cette façon, il n’y aura pas de familles, pas de pays, et surtout pas de nations dans le temps du repos à venir ; ce genre d’humanité sera le type d’humanité le plus saint. Adam et Ève ont été créés à l’origine pour que l’humanité prenne soin de toutes choses de la terre ; les humains étaient à l’origine les maîtres de toutes choses. L’intention de l’Éternel en créant les humains était de leur permettre d’exister sur la terre et de prendre soin de toutes choses sur la terre, car l’humanité n’avait pas été initialement corrompue et était incapable de commettre le mal. Cependant, après que les humains ont été corrompus, ils n’étaient plus les gardiens de toutes choses. Le but du salut de Dieu est de restaurer cette fonction de l’humanité, de restaurer la raison originelle de l’humanité et son obéissance originelle ; l’humanité en repos sera la représentation même du résultat que Dieu espère atteindre par Son œuvre du salut. Même si ce ne sera plus une vie comme celle dans le jardin d’Éden, son essence sera la même ; simplement, l’humanité ne sera plus son être non corrompu du début, mais plutôt une humanité qui a été corrompue et plus tard a reçu le salut. Ces gens qui ont reçu le salut, à la fin (c’est-à-dire après l’achèvement de l’œuvre de Dieu), entreront dans le repos. De même, la fin de ceux qui ont été punis sera également complètement révélée au dernier jour, et ils ne seront détruits qu’après l’achèvement de l’œuvre de Dieu. Autrement dit, après l’achèvement de Son œuvre, ces malfaiteurs et ceux qui ont été sauvés seront tous exposés, car le travail d’exposer tous les types de gens (qu’ils soient des méchants ou parmi les sauvés) sera effectué pour tous simultanément. Les malfaiteurs seront éliminés et ceux qui peuvent rester seront simultanément dévoilés. Par conséquent, la fin de tous les types de gens sera dévoilée en même temps. Dieu ne permettra pas d’abord à un groupe de gens qui ont été sauvés d’entrer dans le repos avant de mettre de côté les malfaiteurs et de les juger ou de les punir graduellement ; cela ne serait pas en accord avec les faits. Quand les malfaiteurs seront détruits et ceux qui peuvent survivre entreront dans le repos, l’œuvre de Dieu dans l’univers entier sera terminée. Il n’y aura pas d’ordre de priorité entre ceux qui reçoivent des bénédictions et ceux qui souffrent le malheur ; ceux qui reçoivent des bénédictions vivront pour toujours tandis que ceux qui souffrent le malheur périront pour toute l’éternité. Ces deux étapes de travail seront accomplies simultanément. C’est précisément en raison de l’existence de gens désobéissants que la justice de ceux qui se soumettent sera révélée, et c’est précisément parce qu’il y a ceux qui ont reçu des bénédictions que le malheur subi par les malfaiteurs à cause de leur mauvaise conduite sera révélé. Si Dieu n’exposait pas les malfaiteurs, les gens qui se soumettent à Dieu sincèrement ne verraient jamais le soleil ; si Dieu n’amenait pas ceux qui se soumettent à Lui à une destination appropriée, ceux qui sont désobéissants à Dieu ne pourraient pas recevoir le châtiment qu’ils méritent. C’est le processus de l’œuvre de Dieu. S’Il n’effectuait pas cette œuvre de punir le mal et de récompenser le bien, Ses créatures ne pourraient jamais entrer dans leur destination respective. Une fois que l’humanité sera entrée dans le repos, les malfaiteurs auront été détruits et toute l’humanité sera sur la bonne voie ; tous les types de gens se retrouveront avec leur propre espèce conformément aux fonctions qu’ils doivent effectuer. Cela seul sera le jour du repos de l’humanité, ce sera l’orientation inévitable du développement de l’humanité, et lorsque l’humanité entrera dans le repos, alors seulement la grande œuvre de Dieu sera achevée, ce sera la dernière partie de Son œuvre. Ce travail terminera toute la vie décadente et charnelle de l’humanité, ainsi que la vie de l’humanité corrompue. Dès lors les humains entreront dans un nouveau domaine. Bien que tous les humains vivent dans la chair, il y a des différences significatives entre l’essence de la vie et la vie de l’humanité corrompue. La signification de son existence et celle de l’existence de l’humanité corrompue diffèrent également. Même si ce ne sera pas la vie d’un nouveau type de personnes, on peut dire que c’est la vie d’une humanité qui a reçu le salut, ainsi qu’une vie qui a retrouvé l’humanité et la raison. Ces gens sont ceux qui jadis désobéissaient à Dieu, et Dieu les a conquis et les a sauvés ; ces gens sont ceux qui ont déshonoré Dieu et plus tard Lui ont rendu témoignage. L’existence de ces gens qui ont subi Son test et ont survécu est l’existence la plus signifiante ; ces gens ont porté témoignage à Dieu devant Satan et sont des humains dignes de vivre. Ceux qui seront détruits sont ceux qui ne peuvent pas rendre témoignage à Dieu et ne sont pas dignes de continuer à vivre. Leur destruction sera due à leur mauvaise conduite et une telle annihilation est la meilleure destination pour eux. Quand l’humanité entrera plus tard dans le beau domaine, il n’y aura aucune relation entre mari et femme, entre père et fille ou entre mère et fils contrairement à ce que les gens imaginent. À ce moment-là, chaque humain suivra sa propre espèce et les familles auront déjà été brisées. Après avoir complètement échoué, Satan ne pourra jamais troubler l’humanité à nouveau et les humains n’auront plus un tempérament satanique corrompu. Ces gens désobéissants auront déjà été détruits et seuls les gens qui se soumettent survivront. De ce fait, très peu de familles vont survivre intactes. Comment les relations physiques peuvent-elles continuer à exister ? La vie charnelle que vivait l’humanité sera complètement bannie. Comment les relations physiques peuvent-elles alors exister entre les gens ? Sans tempérament satanique corrompu, la vie humaine ne sera plus l’ancienne vie du passé, mais plutôt une nouvelle vie. Les parents perdront les enfants et les enfants perdront les parents. Les maris perdront les femmes et les femmes perdront les maris. Les relations physiques existent actuellement entre les gens, mais elles n’existeront plus lorsque tous seront entrés dans le repos. Seul ce genre d’humanité sera juste et sainte, seul ce genre d’humanité peut adorer Dieu.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 601)

Dieu a créé les humains, les a placés sur la terre et Il les guide depuis. Il les a ensuite sauvés et a servi de sacrifice d’expiation pour l’humanité. À la fin, Il doit encore conquérir l’humanité, sauver les humains entièrement et les restaurer à leur image originelle. C’est l’œuvre à laquelle Il a été engagé depuis commencement : restaurer l’humanité à son image originelle et ressemblance originelle. Dieu établira Son royaume et restaurera la ressemblance originelle des êtres humains, ce qui signifie qu’Il rétablira Son autorité sur la terre et dans toute la création. Après avoir été corrompu par Satan, l’homme a perdu son cœur qui craignait Dieu ainsi que la fonction qui incombe aux créatures de Dieu, devenant un ennemi qui désobéit à Dieu. L’humanité a vécu sous le domaine de Satan et a suivi les ordres de Satan ; ainsi, Dieu n’avait aucun moyen d’œuvrer parmi Ses créatures et était d’autant plus incapable de gagner leur crainte révérencieuse. Les humains ont été créés par Dieu et auraient dû adorer Dieu, mais ils Lui ont tourné le dos en fait et ont adoré Satan à la place. Satan est devenu l’idole dans leur cœur. Ainsi, Dieu a perdu Sa place dans leur cœur, ce qui veut dire qu’Il a perdu le sens de Sa création de l’humanité. Par conséquent, pour restaurer le sens de Sa création de l’humanité, Il doit restaurer sa ressemblance originelle et débarrasser l’humanité de son tempérament corrompu. Pour récupérer les humains de Satan, Il doit les sauver du péché. C’est seulement de cette manière que Dieu peut restaurer progressivement la ressemblance et la fonction originelles de l’homme, et à la fin restaurer Son royaume. La destruction ultime de ces fils de la désobéissance sera également réalisée afin de permettre aux humains de mieux adorer Dieu et de mieux vivre sur la terre. Parce que Dieu a créé les humains, Il les amènera à L’adorer ; parce qu’Il veut restaurer la fonction originelle de l’humanité, Il la restaurera complètement et sans aucune adultération. Restaurer Son autorité signifie qu’Il amènera les humains à L’adorer et à se soumettre à Lui ; cela signifie qu’Il amènera les humains à vivre grâce à Lui et détruira Ses ennemis par Son autorité. Cela signifie que Dieu fera en sorte que Son être entier réside parmi les humains sans aucune résistance de qui que ce soit. Le royaume que Dieu veut établir est Son propre royaume. Il désire une humanité qui L’adore, qui se soumet à Lui complètement et qui manifeste Sa gloire. Si Dieu ne sauve pas l’humanité corrompue, le sens de Sa création de l’humanité sera perdu ; Il n’aura plus d’autorité parmi les humains et Son royaume ne pourra plus exister sur la terre. Si Dieu ne détruit pas ces ennemis qui Lui désobéissent, Il ne pourra pas obtenir Sa gloire complète et Il ne pourra pas non plus établir Son royaume sur la terre. Voici les signes de l’achèvement de Son œuvre et de l’achèvement de Sa grande réalisation : détruire complètement ceux parmi l’humanité qui Lui désobéissent et amener dans le repos les gens qui ont été rendus complets. Quand les humains auront été restaurés à leur ressemblance originelle, quand ils pourront accomplir leurs tâches respectives, garder leur propre place appropriée et se soumettre à tous les arrangements de Dieu, Dieu se sera acquis sur la terre un groupe de gens qui L’adorent et Il aura également établi sur la terre un royaume qui L’adore. Il aura la victoire éternelle sur la terre et tous ceux qui s’opposeront à Lui périront pour toute l’éternité. Cela restaurera Son dessein originel pour la création de l’humanité ; cela restaurera Son dessein pour la création de toutes choses, et cela restaurera également Son autorité sur la terre, parmi toutes choses et parmi Ses ennemis. Voici les signes de Sa victoire totale : désormais l’humanité entrera dans le repos et commencera une vie sur la bonne voie. Dieu aussi entrera dans le repos éternel avec l’humanité et commencera une vie éternelle partagée par Lui-même et les humains. La souillure et la désobéissance sur la terre auront disparu, toutes les lamentations se seront dissipées et tout ce qui en ce monde s’oppose à Dieu aura cessé d’exister. Seuls Dieu et ceux auxquels Il a procuré le salut resteront ; Sa création seule restera.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 602)

L’homme sera entièrement rendu complet à l’ère du Règne. Après l’œuvre de la conquête, l’homme sera soumis à l’épurement et à la tribulation. Ceux qui peuvent vaincre et rendre témoignage au cours de cette tribulation sont ceux qui seront finalement rendus complets ; ce sont les vainqueurs. Au cours de cette tribulation, l’homme est tenu d’accepter cet épurement qui est le dernier temps de l’œuvre de Dieu. C’est la dernière fois que l’homme sera épuré avant la conclusion de toute l’œuvre de gestion de Dieu, et tous ceux qui suivent Dieu doivent accepter ce test final, et ils doivent accepter ce dernier épurement. Ceux qui sont assaillis par la tribulation n’ont pas l’œuvre du Saint-Esprit ni la direction de Dieu, mais ceux qui ont été vraiment conquis et cherchent vraiment Dieu tiendront bon finalement ; ce sont ceux qui ont une humanité et qui aiment vraiment Dieu. Peu importe ce que Dieu fait, ces gens victorieux ne seront pas privés des visions et continueront à mettre la vérité en pratique sans faillir dans leur témoignage. Ce sont eux qui finalement émergeront de la grande tribulation. Même si ceux qui pêchent en eau trouble peuvent encore profiter des autres aujourd’hui, personne ne peut échapper à la tribulation finale et personne ne peut échapper au test final. Pour ceux qui vainquent, une telle tribulation occasionne un épurement formidable ; mais pour ceux qui pêchent en eau trouble, elle occasionne une élimination complète. Peu importe la façon dont ils sont éprouvés, l’allégeance de ceux qui ont Dieu dans leur cœur reste inchangée ; mais pour ceux qui n’ont pas Dieu dans leur cœur, une fois que l’œuvre de Dieu n’est pas avantageuse pour leur chair, ils changent leur point de vue sur Dieu et même s’éloignent de Dieu. Tels sont ceux qui ne tiendront pas ferme à la fin, qui ne cherchent que la bénédiction de Dieu et n’ont aucun désir de se dépenser pour Dieu et de se consacrer à Lui. Des gens aussi vils seront tous expulsés lorsque l’œuvre de Dieu sera achevée et ils sont indignes de toute sympathie. Ceux qui sont sans humanité sont incapables de vraiment aimer Dieu. Lorsque l’environnement est sûr et sans dangers, ou lorsqu’ils peuvent obtenir des profits, ils sont totalement obéissants à Dieu, mais une fois que ce qu’ils désirent est compromis ou définitivement réfuté, ils se révoltent immédiatement. Même dans l’espace d’une seule nuit, ils peuvent passer d’une personne souriante qui a un « bon cœur » à un tueur laid et féroce, traitant soudain leur bienfaiteur d’hier comme leur ennemi mortel, sans rime ni raison. Si ces démons ne sont pas chassés, ces démons qui tueraient en un clin d’œil ne deviendront-ils pas un danger caché ? Le travail de sauver l’homme n’est pas achevé après la fin de l’œuvre de la conquête. Bien que l’œuvre de la conquête ait pris fin, le travail de la purification de l’homme n’est pas terminé. Ce travail ne sera terminé que lorsque l’homme aura été entièrement purifié, que lorsque ceux qui se soumettent véritablement à Dieu auront été rendus complets, et que lorsque ces travestis qui n’ont pas Dieu dans leur cœur auront été éliminés. Ceux qui ne satisfont pas Dieu dans la phase finale de Son œuvre seront complètement éliminés, et ceux qui sont éliminés viennent du diable. Comme ils sont incapables de satisfaire Dieu, ils sont rebelles contre Dieu, et même si ces gens suivent Dieu aujourd’hui, cela ne prouve pas qu’ils soient ceux qui resteront à la fin. Dans la phrase, « ceux qui suivent Dieu jusqu’à la fin recevront le salut », le sens de « suivre » est de tenir ferme au milieu de la tribulation. Aujourd’hui, plusieurs pensent qu’il est facile de suivre Dieu, mais quand l’œuvre de Dieu arrivera à sa fin, tu connaîtras le vrai sens de « suivre ». Que tu puisses toujours suivre Dieu aujourd’hui après avoir été conquis ne prouve pas que tu fasses partie de ceux qui seront perfectionnés. Ceux qui sont incapables de supporter les épreuves, qui sont incapables d’être victorieux au milieu de la tribulation, en fin de compte seront incapables de tenir bon, et ainsi ne pourront pas suivre Dieu jusqu’à la fin. Ceux qui suivent vraiment Dieu peuvent résister au test de leur travail, alors que ceux qui ne suivent pas vraiment Dieu sont incapables de résister à toute épreuve de Dieu. Tôt ou tard, ils seront expulsés, tandis que les vainqueurs resteront dans le royaume. Que l’homme cherche vraiment Dieu ou non est déterminé par le test de son travail, c’est-à-dire par les épreuves de Dieu, et n’a rien à voir avec la décision prise par l’homme lui-même. Dieu ne rejette personne sur un coup de tête ; tout ce qu’Il fait convainc l’homme complètement. Il ne fait rien qui est invisible à l’homme, ou aucune œuvre qui ne peut pas convaincre l’homme. Que la croyance de l’homme soit vraie ou non est prouvé par les faits, et ne peut pas être décidé par l’homme. Que « le blé ne puisse devenir de l’ivraie, et que l’ivraie ne puisse devenir du blé » ne fait pas de doute. Tous ceux qui aiment vraiment Dieu resteront dans le royaume à la fin et Dieu ne maltraitera pas quelqu’un qui l’aime vraiment. Sur la base de leurs différentes fonctions et de leurs différents témoignages, les vainqueurs dans le royaume auront le rôle de sacrificateurs ou de disciples, et tous ceux qui sont victorieux dans la tribulation deviendront le corps des sacrificateurs dans le royaume. Le corps des sacrificateurs sera formé lorsque le travail de l’Évangile dans tout l’univers sera achevé. Lorsque ce moment viendra, l’homme devra accomplir son devoir dans le royaume de Dieu et vivre avec Dieu dans le royaume. Dans le corps des sacrificateurs, il y aura des principaux sacrificateurs et des sacrificateurs, et les autres seront les enfants et le peuple de Dieu. Tout cela est déterminé par leur témoignage en faveur de Dieu pendant la tribulation ; ce ne sont pas des titres attribués sur un coup de tête. Une fois que le sort de l’homme aura été déterminé, l’œuvre de Dieu cessera, car chacun sera classé selon l’espèce et reprendra sa place initiale ; c’est le signe de l’accomplissement de l’œuvre de Dieu, le résultat final de l’œuvre de Dieu et de la pratique de l’homme, et la cristallisation des visions de l’œuvre de Dieu et de la coopération de l’homme. À la fin, l’homme trouvera le repos dans le royaume de Dieu et Dieu aussi retournera à Sa demeure pour Se reposer. Ce sera le résultat final de 6 000 années de coopération entre Dieu et l’homme.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 603)

Ceux parmi les frères et sœurs qui épanchent toujours leur négativité sont les laquais de Satan et ils dérangent l’Église. Ces gens doivent un jour être expulsés et éliminés. Dans leur croyance en Dieu, si les gens n’ont pas en eux un cœur qui révère Dieu, s’ils n’ont pas un cœur obéissant vis-à-vis de Dieu, alors non seulement ils ne pourront pas faire de travail pour Lui, mais au contraire, ils deviendront ceux qui dérangent Son œuvre et qui Le défient. Croire en Dieu, mais ne pas Lui obéir ou Le révérer, et Le défier plutôt, est la plus grande disgrâce pour un croyant. Si le discours et la conduite d’un croyant sont toujours aussi désinvoltes et immodérés que ceux d’un incroyant, alors il est encore plus mauvais que l’incroyant ; il est le démon typique. Ceux qui, dans l’Église, épanchent leur conversation venimeuse, ceux qui, parmi les frères et sœurs, répandent des rumeurs, fomentent la disharmonie et forment des cliques, ceux-là devraient avoir été expulsés de l’Église. Cependant, parce qu’aujourd’hui est une ère différente de l’œuvre de Dieu, ces gens sont limités, car ils sont voués à une élimination certaine. Ceux qui ont été corrompus par Satan ont tous un tempérament corrompu. Certains n’ont rien d’autre qu’un tempérament corrompu, tandis que d’autres ne sont pas comme cela : non seulement ils ont un tempérament satanique corrompu, mais leur nature est également malveillante à l’extrême. Non seulement leurs paroles et leurs actes révèlent leur tempérament satanique corrompu, mais en outre, ces gens sont eux-mêmes le vrai diable Satan. Leur conduite interrompt et dérange l’œuvre de Dieu, elle perturbe l’entrée dans la vie des frères et sœurs, et elle nuit à la vie normale de l’Église. Tôt ou tard, ces loups déguisés en brebis doivent être chassés : il faut adopter une attitude impitoyable, une attitude de rejet à l’égard de ces laquais de Satan. Ce n’est qu’en faisant cela que l’on se tient du côté de Dieu, et ceux qui ne peuvent pas le faire sont en collusion avec Satan. Dieu est toujours dans le cœur de ceux qui croient véritablement en Lui, et ceux-là portent toujours en eux un cœur qui révère Dieu, un cœur qui aime Dieu. Ceux qui croient en Dieu devraient faire les choses avec un cœur attentif et prudent, et tout ce qu’ils font devrait être conforme aux exigences de Dieu et pouvoir satisfaire Son cœur. Ils ne devraient pas être obstinés, faisant tout ce qu’ils veulent ; cela ne convient pas à un saint. Les gens ne doivent pas faire n’importe quoi, exhiber la bannière de Dieu et tout dévaster avec elle, se pavanant et dérobant en tout lieu ; faire cela est la conduite la plus rebelle. Les familles ont des règles et les nations ont des lois ; n’en est-il pas d’autant plus ainsi dans la maison de Dieu ? La maison de Dieu n’a-t-elle pas des normes plus strictes encore ? N’a-t-elle pas encore davantage de décrets administratifs ? Les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent, mais les décrets administratifs de Dieu ne peuvent être modifiés à volonté. Dieu est un Dieu qui ne permet pas aux gens de L’offenser ; Il est un Dieu qui met les gens à mort. Les gens ne le savent-ils pas déjà ?

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 604)

Chaque Église a des membres qui dérangent l’Église ou interrompent l’œuvre de Dieu. Ce sont tous des Satan qui ont secrètement infiltré la maison de Dieu. Ces gens-là sont particulièrement bons à jouer la comédie : ils viennent devant Moi avec une grande révérence, en faisant des courbettes, vivant comme des chiens errants et consacrant « tout » à l’atteinte de leurs propres objectifs, mais quand ils sont devant les frères et sœurs, ils montrent la laideur de leur visage. Lorsqu’ils voient des gens pratiquer la vérité, ils les attaquent et les excluent, et lorsqu’ils voient des gens plus formidables qu’ils ne le sont eux-mêmes, ils les flattent et les adulent. Ils se conduisent n’importe comment dans l’Église. On peut dire que la majorité des Églises ont ce type de « brute », ce type de « marionnette » en leur sein. Ils se faufilent partout ensemble, se lancent mutuellement des clins d’œil et des signaux secrets et aucun d’entre eux ne pratique la vérité. Celui qui a le plus de venin est le « prince des démons », et celui qui a le plus grand prestige les conduit, portant haut leur drapeau. Ces gens perdent la tête dans l’Église, répandant leur négativité, déchaînant la mort, faisant ce qu’ils veulent, disant ce qu’ils veulent, et personne n’ose les arrêter. Ils sont remplis du tempérament de Satan. Dès lors qu’ils commencent à causer des perturbations, un air de mort entre dans l’Église. Ceux qui pratiquent la vérité dans l’Église sont rejetés, incapables de donner le meilleur d’eux-mêmes, alors que ceux qui perturbent l’Église et qui propagent la mort y saccagent tout ; en outre, la plupart des gens les suivent. Ces Églises sont gouvernées par Satan, tout simplement : le diable est leur roi. Si les gens de l’Église ne se lèvent pas et ne rejettent pas ces princes de démons, alors eux aussi seront ruinés tôt ou tard. Désormais, des mesures doivent être prises contre ce type d’Églises. Si ceux qui sont capables de pratiquer un peu de vérité ne cherchent pas, alors cette Église sera radiée. S’il n’y a personne dans une Église qui soit prêt à pratiquer la vérité, personne qui puisse témoigner de Dieu, alors cette Église devrait être totalement ostracisée et ses liens avec d’autres Églises doivent être coupés. On appelle cela « enterrer la mort » ; c’est ce que signifie chasser Satan. S’il y a plusieurs brutes locales dans une Église, qu’elles sont suivies par des « petites mouches » qui n’ont absolument aucun discernement, et que les gens d’Église sont toujours incapables de rejeter les liens et la manipulation de ces brutes après avoir vu la vérité, alors ces imbéciles seront éliminés à la fin. Ces petites mouches n’auront peut-être rien fait de terrible, mais elles sont encore plus rusées, encore plus astucieuses et évasives, et tous ceux qui sont comme cela seront éliminés. Aucun ne restera ! Ceux qui appartiennent à Satan seront rendus à Satan, tandis que ceux qui appartiennent à Dieu iront sûrement chercher la vérité : voilà qui est déterminé par leur nature. Que tous ceux qui suivent Satan périssent ! On n’aura aucune pitié pour de telles personnes. Que ceux qui cherchent la vérité la découvrent, et qu’ils prennent plaisir à la parole de Dieu autant que le cœur leur en dit. Dieu est juste ; Il ne fait montre de favoritisme envers personne. Si tu es un diable, alors tu seras incapable de pratiquer la vérité. Si tu es quelqu’un qui cherche la vérité, alors il est certain que tu ne seras pas fait prisonnier par Satan. Cela ne fait aucun doute.

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 605)

Ceux qui ne cherchent pas à progresser souhaitent toujours que les autres soient aussi négatifs et indolents qu’eux-mêmes. Ceux qui ne pratiquent pas la vérité sont jaloux de ceux qui la pratiquent, et essayent toujours de tromper ceux qui ont l’esprit confus et manquent de discernement. Les choses que ces gens profèrent peuvent faire en sorte que tu dégénères, périclites, sois dans un état anormal et rempli d’obscurité. Elles font que tu te distancies de Dieu, que tu chéris la chair et que tu es complaisant envers toi-même. Ceux qui n’aiment pas la vérité et qui sont toujours superficiels vis-à-vis de Dieu sont dépourvus de connaissance d’eux-mêmes, et leur tempérament pousse les gens à commettre des péchés et à défier Dieu. Ils ne pratiquent pas la vérité et ne permettent pas aux autres de la pratiquer non plus. Ils chérissent le péché et n’ont aucun dégoût d’eux-mêmes. Ils ne se connaissent pas et empêchent les autres de se connaître, et ils empêchent les autres de désirer la vérité. Ceux qu’ils trompent ne peuvent pas voir la lumière. Ils tombent dans les ténèbres ; ils ne se connaissent pas, ne sont pas au clair au sujet de la vérité et deviennent de plus en plus éloignés de Dieu. Ils ne pratiquent pas la vérité et empêchent les autres de pratiquer la vérité, amenant tous ces gens stupides devant eux. Plutôt que de dire qu’ils croient en Dieu, ils feraient mieux de dire qu’ils croient en leurs ancêtres ou qu’ils croient aux idoles de leur cœur. Il serait préférable que ces gens qui prétendent suivre Dieu ouvrent les yeux et regardent de plus près pour voir exactement en qui ils croient : est-ce vraiment en Dieu que tu crois ou en Satan ? Si tu sais que tu ne crois pas en Dieu, mais en tes propres idoles, alors mieux vaudrait ne pas prétendre que tu es croyant. Si tu ne sais vraiment pas en qui tu crois, alors, encore une fois, mieux vaudrait ne pas prétendre que tu es croyant. Le dire serait un blasphème ! Personne ne t’oblige à croire en Dieu. Ne dites pas que vous croyez en Moi ; J’ai suffisamment entendu ces paroles et Je ne veux plus les entendre, parce que ce en quoi vous croyez, ce sont les idoles de votre cœur et les brutes locales parmi vous. Ceux qui secouent la tête quand ils entendent la vérité, qui ont un large sourire quand ils entendent parler de la mort, sont la progéniture de Satan et ils sont ceux qui seront éliminés. Dans l’Église, beaucoup de gens n’ont pas de discernement. Quand quelque chose de trompeur se produit, contre toute attente, ils se tiennent du côté de Satan ; ils se sentent même lésés quand ils sont appelés les laquais de Satan. On pourrait dire qu’ils n’ont aucun discernement, mais ils se tiennent toujours du côté où ne se trouve pas la vérité, ils ne se tiennent jamais du côté de la vérité au moment critique, ils ne se dressent jamais pour défendre la vérité. Manquent-ils vraiment de discernement ? Pourquoi, contre toute attente, prennent-ils le parti de Satan ? Pourquoi ne disent-ils jamais un mot juste et raisonnable en faveur de la vérité ? Cette situation est-elle vraiment le résultat de leur confusion momentanée ? Moins les gens ont de discernement, moins ils sont capables de se tenir du côté de la vérité. Qu’est-ce que cela montre ? Cela ne montre-t-il pas que ceux qui n’ont pas de discernement aiment le mal ? Cela n’indique-t-il pas que ceux qui n’ont pas de discernement sont la progéniture fidèle de Satan ? Pourquoi est-ce qu’ils sont toujours capables de se tenir du côté de Satan et de parler le même langage que lui ? Chacune de leurs paroles, de leurs actions et des expressions de leur visage suffit amplement à prouver qu’ils ne sont en rien des amoureux de la vérité, mais plutôt des gens qui détestent la vérité. Qu’ils puissent se tenir du côté de Satan prouve largement que Satan aime vraiment ces diables minables qui se battent pour le bien de Satan toute leur vie. Tous ces faits ne sont-ils pas très clairs ? Si tu es vraiment quelqu’un qui aime la vérité, alors pourquoi n’as-tu aucun respect pour ceux qui pratiquent la vérité, et pourquoi est-ce que tu suis immédiatement ceux qui ne pratiquent pas la vérité dès qu’ils te regardent ? D’où vient ce genre de problème ? Je Me moque que tu aies du discernement ou non. Je Me moque du prix que tu as payé. Je Me moque de la puissance de tes forces et Je Me moque que tu sois une brute locale ou un conducteur porte-étendard. Si tes forces sont grandes, cela ne se produit que par la force de Satan. Si ton prestige est élevé, alors c’est simplement parce que trop nombreux sont ceux qui, autour de toi, ne pratiquent pas la vérité. Si tu n’as pas été expulsé, c’est parce que l’heure n’est pas venue pour l’œuvre d’expulsion, mais l’heure est venue pour l’œuvre d’élimination. Il n’y a pas d’urgence à t’expulser maintenant. J’attends simplement le jour où Je te punirai après que tu auras été éliminé. Quiconque ne pratique pas la vérité sera éliminé !

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 606)

Ceux qui croient véritablement en Dieu sont ceux qui sont prêts à mettre la parole de Dieu en pratique et sont prêts à pratiquer la vérité. Ceux qui sont vraiment capables de rester fermes dans leur témoignage à Dieu sont aussi ceux qui sont prêts à mettre Sa parole en pratique et peuvent réellement se tenir du côté de la vérité. Ceux qui emploient des ruses et qui commettent l’injustice sont tous des gens à qui il manque la vérité et qui font honte à Dieu. Ceux dans l’Église qui provoquent des conflits sont les laquais de Satan, ils sont l’incarnation de Satan. Ces gens-là sont tellement méchants. Ceux qui n’ont aucun discernement et sont incapables de se tenir du côté de la vérité présentent tous de mauvaises intentions et ternissent la vérité. Plus que cela, ils sont les représentants archétypiques de Satan. Ils sont au-delà de la rédemption et seront naturellement éliminés. Ceux qui ne pratiquent pas la vérité ne devraient pas être autorisés à rester dans la maison de Dieu, ni ceux qui démolissent l’Église délibérément. Mais maintenant, ce n’est pas le moment de faire un travail d’expulsion ; ces gens-là seront simplement exposés et éliminés à la fin. Il ne faut plus faire de travail inutile sur ces gens ; ceux qui appartiennent à Satan sont incapables de se tenir du côté de la vérité, alors que ceux qui cherchent la vérité peuvent se tenir du côté de la vérité. Ceux qui ne pratiquent pas la vérité sont indignes de percevoir le chemin de la vérité et sont indignes de témoigner de la vérité. La vérité n’est tout simplement pas destinée à leurs oreilles, mais elle est plutôt destinée à ceux qui la pratiquent. Avant que la fin de chaque personne ne soit révélée, ceux qui perturbent l’Église et interrompent l’œuvre seront d’abord laissés de côté pour être traités plus tard. Une fois l’œuvre terminée, ces gens seront tous exposés et ils seront ensuite éliminés. Pour l’instant, alors que la vérité est délivrée, ils seront ignorés. Lorsque toute la vérité sera révélée à l’humanité, ces gens devront être éliminés ; ce sera le temps où tous les gens seront classés selon leur espèce. Les combines mesquines de ceux qui n’ont pas de discernement entraîneront leur destruction entre les mains des méchants, ils seront détournés par eux pour ne jamais revenir. Enfin, un tel traitement est ce qu’ils méritent, parce qu’ils n’aiment pas la vérité, parce qu’ils sont incapables de se tenir du côté de la vérité, parce qu’ils suivent les méchants, se tiennent du côté des méchants, et parce qu’ils sont de connivence avec les méchants et défient Dieu. Ils savent parfaitement bien que ce que ces méchants irradient est le mal, mais ils endurcissent leur cœur et tournent le dos à la vérité pour les suivre. Ces gens qui ne pratiquent pas la vérité, mais qui font des choses destructrices et abominables, ne commettent-ils pas tous le mal ? Bien qu’il y en ait, parmi eux, qui se qualifient de rois et d’autres qui les suivent, leur nature défiant Dieu n’est-elle pas identique ? Quelle excuse peuvent-ils avoir pour dire que Dieu ne les sauve pas ? Quelle excuse peuvent-ils avoir pour dire que Dieu n’est pas juste ? N’est-ce pas leur propre méchanceté qui les détruira ? N’est-ce pas leur propre rébellion qui les entraînera en enfer ? Ceux qui pratiquent la vérité seront finalement sauvés et rendus parfaits à cause de la vérité. Ceux qui ne pratiquent pas la vérité, à la fin, provoqueront leur propre destruction à cause de la vérité. Telle est la fin qui attend ceux qui pratiquent la vérité et telle est la fin de ceux qui ne la pratiquent pas. Je conseille à ceux qui ne prévoient pas de pratiquer la vérité de quitter l’Église le plus tôt possible afin d’éviter de commettre encore plus de péchés. Quand le temps viendra, il sera trop tard pour regretter. En particulier, ceux qui forment des cliques et créent la division et ces brutes locales dans l’Église doivent partir plus tôt encore. Ces gens qui ont une nature de loup méchant sont incapables de changer. Il vaudrait mieux qu’ils quittent l’Église le plus tôt possible, afin de ne plus jamais perturber la vie décente des frères et sœurs et d’éviter ainsi le châtiment de Dieu. Ceux d’entre vous qui les ont suivis feraient bien de profiter de cette occasion pour réfléchir sur eux-mêmes. Quitterez-vous l’Église avec les méchants, ou resterez-vous et suivrez-vous docilement ? Vous devez examiner attentivement cette question. Je vous donne une nouvelle occasion de choisir, et J’attends votre réponse.

Extrait de « Avertissement à ceux qui ne pratiquent pas la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 607)

En tant que croyant en Dieu, il faut être loyal à nul autre que Lui en toutes choses et être capable de se conformer à Sa volonté en toutes choses. Néanmoins, bien que tout le monde comprenne ce message, à cause des diverses difficultés de l’homme – à cause de son ignorance, de son absurdité et de sa corruption, par exemple – ces vérités les plus apparentes et les plus fondamentales de toutes ne sont pas complètement évidentes pour lui et, ainsi, avant que votre fin ne soit gravée dans le marbre, Je dois d’abord vous dire certaines choses qui sont de la plus haute importance pour vous. Avant que Je continue, vous devez d’abord comprendre ceci : les paroles que Je dis sont des vérités qui ciblent toute l’humanité ; elles ne s’adressent pas seulement à une personne particulière ou à un type de personne. Par conséquent, vous devriez vous concentrer sur la compréhension de Mes paroles du point de vue de la vérité et vous devez avoir une attitude d’attention et de sincérité exclusives ; il ne faut pas ignorer un seul mot ou une seule vérité que Je dis ni traiter les paroles que Je dis avec légèreté. Dans votre vie, Je vois que vous avez fait beaucoup de choses qui n’ont pas de rapport avec la vérité, et donc Je vous demande expressément de devenir des serviteurs de la vérité, de ne pas être asservis par la méchanceté et la laideur et de ne pas piétiner la vérité ni souiller aucun coin de la maison de Dieu. C’est Mon admonition pour vous. Maintenant, Je vais parler du sujet en question.

Premièrement, pour le bien de votre destin, vous devez chercher l’approbation de Dieu. C’est-à-dire que puisque vous reconnaissez que vous êtes membres de la maison de Dieu, vous devriez alors apporter la tranquillité d’esprit à Dieu et Le satisfaire en toutes choses. En d’autres termes, il faut avoir des principes pour ses actions et se conformer à leur vérité. Si cela te dépasse, alors Dieu te détestera et te rejettera et chaque homme te repoussera. Une fois que tu es tombé dans une telle situation, tu ne peux pas faire partie de la maison de Dieu, ce qui est précisément ce que signifie ne pas être approuvé par Dieu.

Deuxièmement, vous devez savoir que Dieu aime ceux qui sont honnêtes. En substance, Dieu est fidèle, et ainsi Ses paroles sont toujours fiables ; Ses actions, en plus, sont irréprochables et incontestables, ce qui explique pourquoi Dieu aime ceux qui sont absolument honnêtes avec Lui. L’honnêteté signifie donner son cœur à Dieu, être sincère avec Dieu en toutes choses, être ouvert avec Lui en toutes choses, ne jamais cacher les faits, ne pas essayer de tromper les supérieurs ni les inférieurs à soi et ne pas faire des choses simplement pour s’attirer la faveur de Dieu. Bref, être honnête, c’est être pur dans ses actions et ses paroles et ne tromper ni Dieu ni l’homme. Ce que Je dis est très simple, mais pour vous, c’est doublement pénible. Beaucoup préféreraient être condamnés à l’enfer plutôt que de parler et d’agir honnêtement. Il n’est guère étonnant que J’aie d’autres traitements en réserve pour ceux qui sont malhonnêtes. Bien sûr, Je comprends tout à fait combien il vous est difficile d’être honnêtes. Parce que vous êtes tous tellement astucieux, tellement doués pour évaluer les gens avec votre propre petite règle graduée que cela rend Mon œuvre beaucoup plus simple. Et puisque chacun de vous étreint ses secrets sur son sein, eh bien, Je vais vous envoyer, un par un, dans le désastre pour être « éduqués » par le feu, afin que par la suite vous puissiez devenir fermement résolus à croire en Mes paroles. Finalement, J’arracherai de votre bouche les paroles : « Dieu est un Dieu fidèle », après quoi vous vous frapperez la poitrine et vous vous lamenterez : « Sournois est le cœur de l’homme ! » Quel sera votre état d’esprit à ce moment-là ? J’imagine que vous ne serez pas aussi triomphants que vous l’êtes maintenant. Et encore moins serez-vous « aussi profonds et abscons » que vous l’êtes maintenant. En présence de Dieu, certains sont formels et appropriés, ils se donnent beaucoup de mal pour « bien se comporter », mais ils montrent les crocs et sortent les griffes en présence de l’Esprit. Compteriez-vous de tels hommes parmi les rangs des honnêtes ? Si tu es un hypocrite, quelqu’un qui est doué en « rapports interpersonnels », alors Je dis que tu es certainement quelqu’un qui essaie de prendre Dieu à la légère. Si tes paroles sont truffées d’excuses et de justifications sans valeur, alors Je dis que tu es quelqu’un qui déteste mettre la vérité en pratique. Si tu as reçu beaucoup de confidences que tu hésites à partager, si tu es très peu enclin à dévoiler tes secrets, tes difficultés, devant les autres pour chercher le chemin de la lumière, alors Je dis que tu es quelqu’un qui n’atteindra pas facilement le salut et qui ne sortira pas facilement des ténèbres. Si la recherche du chemin de la vérité te plaît bien, alors tu es quelqu’un qui demeure toujours dans la lumière. Si tu es très heureux d’être un exécutant dans la maison de Dieu, travaillant avec application et consciencieusement dans l’obscurité, donnant toujours et ne prenant jamais, alors Je dis que tu es un saint loyal, parce que tu ne cherches pas de récompense et es simplement une personne honnête. Si tu es prêt à être franc, si tu es prêt à te dépenser totalement, si tu es capable de sacrifier ta vie pour Dieu et de tenir ferme dans ton témoignage, si tu es honnête au point où tu ne sais que satisfaire Dieu et ne sais pas penser à toi ou prendre pour toi-même, alors Je dis que des gens pareils sont ceux qui sont nourris dans la lumière et qui vivront pour toujours dans le royaume. Tu devrais savoir s’il y a une vraie foi et une vraie loyauté en toi, si tu es habitué à souffrir pour Dieu et si tu t’es entièrement soumis à Dieu. Si tu n’as pas ces choses, alors il reste en toi désobéissance, tromperie, avidité et plainte. Comme ton cœur est loin d’être honnête, tu n’as jamais reçu de reconnaissance positive de Dieu et n’as jamais vécu dans la lumière. Le destin de quelqu’un à la fin dépendra du fait qu’il aura un cœur honnête et rouge sang ou non, et qu’il aura une âme pure ou non. Si tu es quelqu’un qui est très malhonnête, quelqu’un qui a un cœur de malice, quelqu’un avec une âme impure, alors tu peux être sûr de finir dans un endroit où l’homme est puni, comme il est écrit dans le récit de ton destin. Si tu prétends être très honnête et ne parviens pourtant jamais à agir selon la vérité ou à dire une parole de vérité, alors attends-tu toujours que Dieu te récompense ? Espères-tu toujours que Dieu te considère comme la prunelle de Ses yeux ? Un tel raisonnement n’est-il pas absurde ? Tu trompes Dieu en toutes choses ; comment la maison de Dieu pourrait-elle héberger quelqu’un comme toi, dont les mains sont impures ?

La troisième chose que je veux vous dire est la suivante : chaque personne, au cours de sa vie de foi en Dieu, a fait des choses qui résistent à Dieu et trompent Dieu. Certains méfaits n’ont pas besoin d’être considérés comme une offense, mais certains sont impardonnables ; car il y a beaucoup de faits qui violent les décrets administratifs, qui offensent le tempérament de Dieu. Plusieurs qui sont préoccupés par leur propre destin peuvent demander quels sont ces actes. Vous devriez savoir que vous êtes arrogants et hautains par nature et ne voulez pas vous soumettre aux faits. Pour cette raison, Je vous l’annoncerai petit à petit après que vous aurez réfléchi sur vous-mêmes. Je vous exhorte à obtenir une meilleure compréhension du contenu des décrets administratifs et à faire un effort pour connaître le tempérament de Dieu. Autrement, vous aurez du mal à garder vos lèvres scellées, vos langues se livreront trop librement à des discours prétentieux, et vous offenserez involontairement le tempérament de Dieu et sombrerez dans les ténèbres, perdant la présence du Saint-Esprit et la lumière. Comme vous êtes sans principes quand vous agissez, comme tu fais et dis ce que tu ne devrais pas, tu recevras des représailles appropriées. Tu devrais savoir que même si tu es sans principes en paroles et en actes, Dieu a d’excellents principes pour les deux. La raison pour laquelle tu reçois des représailles, c’est parce que tu as offensé Dieu, pas une personne. Si, dans ta vie, tu commets de nombreuses offenses contre le tempérament de Dieu, alors tu deviendras forcément un enfant de l’enfer. À l’homme, il peut sembler que tu aies seulement commis quelques actes qui ne correspondent pas à la vérité, et rien de plus. Es-tu conscient, cependant, qu’aux yeux de Dieu, tu es déjà quelqu’un pour qui il n’y a plus de sacrifice d’expiation ? Parce que tu as plus d’une fois violé les décrets administratifs de Dieu et, en plus, tu n’as manifesté aucun signe de repentance, il n’y a pas d’autre recours pour toi que de sombrer en enfer où Dieu punit l’homme. Un petit nombre d’hommes, en suivant Dieu, ont commis des actes qui violaient des principes, mais après avoir été traités et guidés, ils ont graduellement découvert leur propre corruption, sont ensuite entrés dans la bonne voie de la réalité et ils restent bien solides aujourd’hui. De tels hommes sont ceux qui resteront à la fin. Néanmoins, c’est l’honnête que je cherche ; si tu es un homme honnête et quelqu’un qui agit selon des principes, alors tu peux être un confident de Dieu. Si, dans tes actions, tu n’offenses pas le tempérament de Dieu, cherches la volonté de Dieu et as un cœur de vénération envers Dieu, alors ta foi est à la hauteur de la norme. Quiconque ne vénère pas Dieu et n’a pas un cœur qui tremble de peur violera très probablement les décrets administratifs de Dieu. Plusieurs servent Dieu grâce à leur passion, mais n’ont aucune compréhension des décrets administratifs de Dieu, encore moins aucune idée des implications de Ses paroles. Et ainsi, avec leurs bonnes intentions, ils finissent souvent par faire des choses qui perturbent la gestion de Dieu. Dans les cas graves, ils sont jetés dehors, privés de toute autre chance de Le suivre et sont jetés en enfer, coupés de toute association avec la maison de Dieu. Ces gens travaillent dans la maison de Dieu grâce à leurs bonnes intentions ignorantes et finissent par mettre le tempérament de Dieu en colère. Les gens apportent à la maison de Dieu leurs manières de servir les responsables et les seigneurs et essayent de les mettre en service, pensant vainement qu’elles peuvent être appliquées là avec une telle aisance. Jamais ils n’imaginent que Dieu n’a pas le tempérament d’un agneau, mais celui d’un lion. Par conséquent, ceux qui s’associent à Dieu pour la première fois sont incapables de communiquer avec Lui, car le cœur de Dieu est différent de celui de l’homme. C’est seulement après avoir compris beaucoup de vérités que tu peux continuellement parvenir à connaître Dieu. Cette connaissance n’est pas composée de paroles ou de doctrines, mais peut être utilisée comme un trésor au moyen duquel tu entres en confiance étroite avec Dieu, et comme preuve qu’Il prend plaisir en toi. Si tu manques de la réalité de la connaissance et n’es pas équipé de la vérité, alors ton service passionné ne peut que t’attirer la haine et l’horreur de Dieu. À présent, tu devrais avoir compris que la croyance en Dieu n’est pas une simple étude en théologie !

Bien que les paroles avec lesquelles Je vous admoneste soient brèves, tout ce que J’ai décrit est ce qui vous manque le plus. Il faut savoir que ce dont Je parle maintenant est pour Mon œuvre finale parmi les hommes, pour déterminer la fin de l’homme. Je ne souhaite pas faire beaucoup plus de travail qui ne serve à rien et Je ne souhaite pas non plus continuer à guider ces hommes aussi désespérés que du bois pourri, et encore moins à continuer de diriger ceux qui entretiennent secrètement des intentions malveillantes. Vous comprendrez peut-être un jour les intentions sincères derrière Mes paroles et les contributions que J’ai apportées à l’humanité. Peut-être qu’un jour vous comprendrez le message qui vous permettra de décider de votre propre fin.

Extrait de « Trois admonitions », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 608)

Je vous ai donné beaucoup d’avertissements et vous ai transmis nombre de vérités afin de vous conquérir. Aujourd’hui, vous vous sentez bien plus riches que dans le passé, vous comprenez de nombreux principes sur ce qu’une personne devrait être, et vous possédez autant de bon sens que les gens fidèles devraient en avoir. Tout cela représente la moisson que vous avez récoltée au cours de nombreuses années. Je ne nie pas vos réalisations, mais Je dois dire franchement que Je ne nie pas non plus vos nombreuses désobéissances et rébellions contre Moi pendant ces nombreuses années, car il n’y a pas un saint parmi vous. Vous êtes, sans exception, des gens corrompus par Satan ; vous êtes les ennemis de Christ. À ce jour, vos transgressions et vos désobéissances sont innombrables. Il n’est donc pas du tout étrange que Je Me répète toujours devant vous. Je ne veux pas coexister de cette façon avec vous mais, pour le bien de votre avenir, pour le bien de votre destination, Je vais maintenant répéter encore une fois ce que J’ai déjà dit. J’espère que vous Me le permettrez, J’espère encore plus que vous serez capables de croire chacune de Mes déclarations et de déduire les implications profondes de Mes paroles. N’ayez pas de doute sur ce que Je dis, et ne prenez pas Mes paroles comme vous le voulez pour les rejeter à volonté. Ce serait pire et Je trouve cela intolérable. Ne jugez pas Mes paroles. Vous devez encore moins les prendre à la légère ou ne dire que Je vous tente toujours, ou, ce qui serait pire, dire que ce que Je vous ai dit manque de précision. Ces choses aussi, Je les trouve intolérables. Parce que vous Me traitez, ainsi que tout ce que Je dis, avec tellement de méfiance, ne prenant jamais en compte Mes paroles et M’ignorant, Je dis à chacun de vous avec le plus grand sérieux : ne liez pas ce que Je dis à la philosophie, n’associez pas Mes paroles aux mensonges des charlatans et ne répondez surtout pas à Mes paroles avec mépris. Il est possible que personne à l’avenir ne puisse vous dire ce que Je vous dis, ou vous parler si charitablement ou, encore moins, vous guider à travers ces points aussi patiemment. Vous consacrerez les jours à venir à vous rappeler les bons moments ou à sangloter bruyamment, ou à gémir de douleur, ou vous passerez des nuits sombres sans qu’un brin de vérité ou de vie ne vous soit donné, ou, tout simplement, vous attendrez désespérément, ou vous aurez des regrets si amers que vous perdrez la raison… Ces options sont pratiquement incontournables pour chacun de vous, car au lieu d’adorer vraiment Dieu, vous vous laissez tous aller au libertinage et au mal, vous mélangez à vos croyances, à vos esprits, vos âmes et vos corps tellement de choses qui n’ont rien à voir avec la vie et la vérité, et qui en fait leur sont contraires. Alors, ce que J’espère pour vous, c’est que vous puissiez être conduits vers le chemin de la lumière. Mon seul espoir est que vous puissiez vous-mêmes vous prendre en charge, que vous puissiez prendre soin de vous-mêmes, et que vous ne mettiez pas tant l’accent sur votre destination tout en considérant votre comportement et vos transgressions avec indifférence.

Extrait de « Les transgressions conduiront l’homme en enfer », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 609)

Pendant longtemps, les gens qui croient en Dieu ont tous espéré sincèrement recevoir une belle destination, et tous les gens qui croient en Dieu espèrent que la chance leur sourira soudain. Ils espèrent tous qu’en un clin d’œil, ils se retrouveront paisiblement assis à une place ou une autre du ciel. Mais Je dis que ces gens, avec leurs belles pensées, n’ont jamais su s’ils étaient qualifiés pour recevoir cette chance qui tombe du ciel ou s’asseoir sur un siège là-haut. À l’heure actuelle, vous avez une bonne connaissance de vous-mêmes, mais vous espérez toujours échapper aux catastrophes des derniers jours et à la main du Tout-Puissant quand Il punira les méchants. Il semble qu’avoir de beaux rêves et vouloir que les choses se passent comme ils le souhaitent soient des traits communs à tous les gens que Satan a corrompus, et non le trait de génie d’un seul individu. Néanmoins, Je veux quand même mettre fin à vos désirs extravagants et à votre avidité de gagner des bénédictions. Puisque vos transgressions sont nombreuses et que la réalité de votre rébellion augmente sans cesse, comment les réconciliez-vous avec vos beaux plans d’avenir ? Si tu veux continuer sur la voie du mal comme bon te semble, sans te retenir aucunement, mais qu’en même temps, tu veux toujours que tes rêves se réalisent, alors Je t’exhorte à rester dans ta stupeur et à ne jamais te réveiller, car ton rêve est vain et, en la présence du Dieu juste, Il ne fera pas d’exception pour toi. Si tu tiens simplement à ce que tes rêves se réalisent, alors ne rêve jamais, mais fais toujours face à la vérité et aux faits. C’est ton seul moyen d’être sauvé. Quelles sont les étapes de cette méthode en termes concrets ?

Premièrement, procède à un examen de toutes tes transgressions, et dissèque tous tes comportements et toutes tes pensées qui ne sont pas conformes à la vérité.

C’est une chose que vous pouvez facilement accomplir, et Je crois que tous les gens sensés sont capables de le faire. Cependant, les personnes qui ne savent jamais ce qu’on entend par la transgression et la vérité sont l’exception parce que, fondamentalement, elles ne sont pas des personnes sensées. Je parle à des gens qui ont été approuvés par Dieu, qui sont honnêtes, qui n’ont pas gravement violé les décrets administratifs et qui peuvent facilement discerner leurs propres transgressions. Même si c’est une chose que J’exige de vous et qu’il vous est facile d’accomplir, ce n’est pas la seule chose que J’exige de vous. Quoi qu’il en soit, J’espère que vous ne rirez pas de cette exigence en privé, et surtout que vous ne la regarderez pas de haut ou ne la prendrez pas à la légère. Traitez-la sérieusement et ne la négligez pas.

Deuxièmement, pour chacune de tes transgressions et de tes désobéissances, cherche une vérité correspondante et utilise ces vérités pour résoudre ces problèmes. Ensuite, remplace tes actes de transgression, tes pensées et tes actions de désobéissance par la pratique de la vérité.

Troisièmement, sois une personne honnête, et non quelqu’un qui est toujours astucieux, toujours trompeur. (Ici, Je vous demande encore une fois d’être des personnes honnêtes.)

Si tu peux accomplir ces trois choses, alors tu es chanceux, tu es une personne dont les rêves se réalisent et à qui la fortune sourit. Peut-être prendrez-vous ces trois exigences désagréables au sérieux, ou peut-être les traiterez-vous de manière irresponsable. Quoi qu’il en soit, Mon but est de réaliser vos rêves, de mettre vos idéaux en pratique, et non pas de Me moquer de vous ou de vous ridiculiser.

Mes exigences peuvent être simples, mais ce que Je vous dis n’est pas aussi simple qu’un et un font deux. Si tout ce que vous faites est de parler de ce sujet avec désinvolture, de rabâcher des déclarations vides et prétentieuses, alors vos plans et vos souhaits ne seront toujours qu’une page blanche. Je n’aurai aucun sentiment de pitié pour ceux d’entre vous qui souffrent depuis de nombreuses années et travaillent dur sans résultat. Au contraire, Je traiterai ceux qui n’ont pas répondu à Mes exigences par la punition, non par les récompenses, encore moins par la sympathie. Peut-être imaginez-vous que parce que vous êtes un fidèle depuis de nombreuses années, parce que vous fournissez un dur travail de toute façon, vous devriez obtenir un bol de riz dans la maison de Dieu au moins au titre d’exécutant. Je dirais que la majorité d’entre vous pense de cette façon, parce que vous avez toujours suivi le principe consistant à tirer avantage des choses et à ne pas vous laisser exploiter. Donc, Je vous dis maintenant très sérieusement : peu M’importe que ton travail soit méritant, que tes compétences soient impressionnantes, que tu Me suives de près, que tu sois célèbre ou que ton attitude se soit améliorée ; tant que tu n’as pas fait ce que J’ai exigé, tu ne pourras jamais gagner Mon éloge. Oubliez toutes vos idées et vos calculs le plus vite possible et commencez à considérer Mes exigences sérieusement. Sinon, Je réduirai tout le monde en cendres afin de mettre fin à Mon œuvre, et au mieux de réduire à néant Mes années d’œuvre et de souffrance, car Je ne peux pas amener dans Mon royaume ou faire entrer dans l’ère suivante Mes ennemis et des gens qui empestent le mal et ont l’apparence de Satan.

Extrait de « Les transgressions conduiront l’homme en enfer », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 610)

J’ai beaucoup d’espoirs. J’espère que vous pourrez vous comporter de façon correcte et réfléchie, accomplir fidèlement votre devoir, avoir la vérité et l’humanité, être des gens qui peuvent tout abandonner et même donner leurs vies pour Dieu, et ainsi de suite. Tous ces espoirs proviennent de vos insuffisances, de votre corruption et de votre désobéissance. Si aucune des conversations que J’ai eues avec vous n’a suffi à attirer votre attention, alors, probablement, tout ce que Je peux faire maintenant, c’est de Me taire. Cependant, vous comprenez quels résultats cela aurait. Je ne Me repose jamais. Donc, si Je ne parle pas, Je ferai quelque chose pour attirer l’attention des gens. Je pourrais faire pourrir la langue de quelqu’un, faire mourir quelqu’un par démembrement, ou donner à quelqu’un des anomalies nerveuses et faire en sorte qu’il paraisse hideux à maints égards. Ou encore, Je pourrais faire endurer à certaines personnes les tourments que Je fomente pour elles. De cette façon, Je Me sentirais content, très heureux et grandement satisfait. Il a toujours été dit : « On rend le bien par le bien et le mal par le mal », alors pourquoi pas maintenant ? Si tu veux t’opposer à Moi et émettre un jugement sur Moi, alors Je ferai pourrir ta bouche, ce qui Me ravira sans fin. C’est parce que, au final, ce que tu as fait n’est pas la vérité, et a encore moins à voir avec la vie, alors que tout ce que Je fais est vérité ; toutes Mes actions ont un rapport direct avec les principes de Mon œuvre et les décrets administratifs que J’établis. Par conséquent, J’exhorte chacun de vous à accumuler de la vertu, à cesser de faire tant de mal et à tenir compte de Mes exigences dans votre temps libre. Alors Je Me sentirai joyeux. Si vous deviez contribuer (ou faire un don) à la vérité avec un millième de l’effort que vous investissez dans la chair, alors Je dis que tes transgressions seraient rares et que ta bouche ne pourrirait pas. N’est-ce pas évident ?

Plus tes transgressions seront nombreuses, moins tu auras de chances de gagner une bonne destination. À l’inverse, moins tes transgressions seront nombreuses, plus tu auras de chances d’être loué par Dieu. Si tes transgressions augmentent au point qu’il M’est impossible de te pardonner, alors tu auras complètement gâché tes chances d’être pardonné. En ce cas, ta destination ne sera pas supérieure, mais inférieure. Si tu ne Me crois pas, alors sois audacieux, fais le mal et vois ce que tu en retires. Si tu es une personne sincère qui pratique la vérité, alors tu auras sûrement l’occasion d’être pardonné pour tes transgressions, et tu désobéiras de moins en moins souvent. Si tu es une personne qui ne veut pas pratiquer la vérité, alors le nombre de tes transgressions devant Dieu augmentera sûrement et tu désobéiras de plus en plus souvent, jusqu’à ce que tu atteignes la limite, qui sera le moment de ta destruction totale. Ce sera le moment où ton beau rêve de recevoir des bénédictions sera ruiné. Ne considère pas tes transgressions comme les erreurs d’une personne immature ou stupide ; n’utilise pas l’excuse selon laquelle tu n’as pas pratiqué la vérité parce que ton calibre médiocre a rendu cela impossible. De plus, ne considère pas seulement les transgressions que tu as commises comme les actes de quelqu’un qui n’était pas bien avisé. Si tu te pardonnes facilement et te traites avec générosité, alors Je dis que tu es un lâche qui ne gagnera jamais la vérité et tes transgressions ne cesseront jamais de te hanter ; elles t’empêcheront toujours de répondre aux exigences de la vérité et feront de toi un fidèle compagnon de Satan à jamais. Mon conseil pour toi reste le suivant : ne prête pas attention uniquement à ta destination tout en négligeant tes transgressions cachées ; prends tes transgressions au sérieux et ne néglige aucune d’elles par souci de ta destination.

Extrait de « Les transgressions conduiront l’homme en enfer », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 611)

Aujourd’hui, Je vous exhorte ainsi pour votre propre survie, afin que Mon œuvre progresse sans heurts et que Mon œuvre inaugurale dans tout l’univers puisse être réalisée de façon plus appropriée et parfaite, révélant Mes paroles, Mon autorité, Ma majesté et Mon jugement à la population de tous les pays et toutes les nations. L’œuvre que Je fais parmi vous est le commencement de Mon œuvre dans tout l’univers. Bien que ce soit déjà le temps des derniers jours, sachez que l’expression les « derniers jours » n’est qu’un nom pour une ère ; tout comme l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce, elle fait référence à une ère et indique une ère tout entière plutôt que les quelques dernières années ou derniers mois. Pourtant, les derniers jours sont très différents de l’ère de la Grâce et de l’ère de la Loi. L’œuvre des derniers jours n’est pas réalisée en Israël, mais chez les païens ; c’est la conquête, devant Mon trône, d’hommes de toutes les nations et de toutes les tribus en dehors d’Israël afin que Ma gloire à travers l’univers puisse remplir le cosmos et le firmament. C’est pour que Je puisse gagner une plus grande gloire, pour que toutes les créatures sur la terre puissent transmettre Ma gloire à chaque nation, pour toujours à travers les générations, et que toutes les créatures dans le ciel et sur la terre puissent voir toute la gloire que J’ai acquise sur la terre. L’œuvre réalisée pendant les derniers jours est l’œuvre de la conquête. Ce n’est pas la direction de la vie de tous les hommes sur la terre, mais la conclusion pour l’humanité de sa vie de souffrance impérissable et millénaire sur terre. En conséquence, l’œuvre des derniers jours ne peut être comme les milliers d’années de l’œuvre en Israël ni comme les quelques années seulement de l’œuvre en Judée qui s’est étendue sur deux millénaires jusqu’à la seconde incarnation de Dieu. Les gens des derniers jours ne voient que la réapparition du Rédempteur dans la chair et ils reçoivent l’œuvre et les paroles personnelles de Dieu. Il ne s’écoulera pas deux mille ans avant que les derniers jours n’arrivent à leur fin ; ils sont brefs, comme le temps où Jésus a réalisé l’œuvre de l’ère de la Grâce en Judée. C’est parce que les derniers jours sont la conclusion de toute l’ère. Ils sont l’achèvement et la fin du plan de gestion de six mille ans de Dieu et ils concluent le voyage de la vie de souffrance de l’humanité. Ils n’emmènent pas la totalité de l’humanité dans une nouvelle ère ni ne permettent que la vie de l’humanité continue. Cela n’aurait aucune signification pour Mon plan de gestion ou pour l’existence de l’homme. Si l’humanité continuait comme cela, alors tôt ou tard elle serait entièrement dévorée par le diable, et ces âmes qui M’appartiennent seraient finalement anéanties par ses mains. Mon œuvre ne dure que six mille ans et J’ai promis que le contrôle du malin sur toute l’humanité ne durerait pas plus de six mille ans non plus. Ainsi, le temps s’est maintenant écoulé. Je ne vais pas continuer ni retarder plus longtemps : au cours des derniers jours, Je vaincrai Satan, Je reprendrai toute Ma gloire et Je récupérerai toutes les âmes qui M’appartiennent sur la terre afin que ces âmes en détresse puissent échapper à la mer de souffrance, et ainsi sera terminée Mon œuvre entière sur la terre. À partir de ce jour, jamais plus Je ne deviendrai chair sur la terre et jamais plus Mon Esprit qui contrôle tout n’œuvrera sur la terre. Je ne ferai qu’une seule chose sur la terre : Je referai l’humanité, une humanité qui est sainte et qui est Ma ville fidèle sur la terre. Mais sachez que Je n’anéantirai pas le monde entier et que Je n’anéantirai pas toute l’humanité. Je garderai ce tiers restant, le tiers qui M’aime et que J’ai complètement conquis, et Je ferai en sorte que ce tiers soit fécond et se multiplie sur la terre comme les Israélites l’ont fait sous la loi, les comblant d’une abondance de brebis, de bétail et de toutes les richesses de la terre. Cette humanité restera avec Moi à jamais ; elle ne sera pas l’humanité déplorablement souillée d’aujourd’hui, mais une assemblée de tous ceux que J’ai gagnés. Une telle humanité ne sera pas endommagée, perturbée ou assiégée par Satan et sera la seule humanité qui existe sur la terre après que J’aurai triomphé de Satan. C’est l’humanité que J’ai conquise aujourd’hui et qui a gagné Ma promesse. Et ainsi, l’humanité conquise pendant les derniers jours est aussi l’humanité qui sera épargnée et qui gagnera Mes bénédictions éternelles. Ce sera la seule preuve de Mon triomphe sur Satan et le seul butin de Ma bataille contre Satan. Je sauve ce butin de guerre du domaine de Satan et ces hommes sont la seule cristallisation et le seul fruit de Mon plan de gestion de six mille ans. Ils viennent de toutes nations et confessions, et de tous endroits et pays à travers l’univers. Ils sont de races différentes, ont des langues, des coutumes et une couleur de peau différentes et ils sont répartis dans toutes les nations et confessions du globe et même dans tous les coins du monde. Finalement, tous se rassembleront pour former une humanité complète, une assemblée d’hommes qui est inaccessible par les forces de Satan. Parmi l’humanité, ceux que Je n’ai pas sauvés ni conquis couleront sans bruit au fond de la mer et seront brûlés par Mes flammes dévorantes pour toute l’éternité. Je vais anéantir cette vieille humanité suprêmement souillée tout comme J’ai anéanti les fils premiers-nés et le bétail de l’Égypte, ne laissant que les Israélites qui mangeaient de la viande d’agneau, buvaient du sang d’agneau et ont marqué leurs linteaux de porte avec du sang d’agneau. Les gens que J’ai conquis et qui sont Ma famille ne sont-ils pas aussi ceux qui mangent la chair de l’Agneau que Je suis, qui boivent le sang de l’Agneau que Je suis, et qui ont été rachetés par Moi et M’adorent ? De tels hommes ne sont-ils pas toujours accompagnés de Ma gloire ? Ceux qui sont sans la chair de l’Agneau que Je suis n’ont-ils pas déjà coulé sans bruit dans les profondeurs de la mer ? Aujourd’hui, vous vous opposez à Moi et aujourd’hui, Mes paroles sont semblables à celles que l’Éternel a prononcées aux fils et petits-fils d’Israël. Pourtant, la dureté dans le fond de votre cœur provoque l’accumulation de Ma colère, apportant plus de souffrance à votre chair, plus de jugement sur vos péchés et plus de colère sur votre iniquité. Qui pourrait être épargné au jour de Ma colère quand vous Me traitez comme cela aujourd’hui ? Qui pourrait voir son iniquité échapper à Mes yeux de châtiment ? Qui pourrait voir ses péchés échapper à Mes mains, Moi, le Tout-Puissant ? Qui pourrait voir sa désobéissance échapper à Mon jugement à Moi, le Tout-Puissant ? Moi, l’Éternel, Je vous parle ainsi, descendants de la famille des païens, et les paroles que Je vous dis dépassent toutes les déclarations de l’ère de la Loi et de l’ère de la Grâce, mais vous êtes plus durs que tout le peuple d’Égypte. Ne récoltez-vous pas Ma colère pendant que J’accomplis Mon œuvre calmement ? Comment pourriez-vous sortir indemnes de Mon jour, Moi, le Tout-Puissant ?

Extrait de « Aucun être de chair ne peut échapper au jour de la colère », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes (extrait 612)

Comprends-tu maintenant ce qu’est le jugement et ce qu’est la vérité ? Si tu as compris, alors Je t’exhorte à te soumettre docilement au jugement, sinon tu n’auras jamais l’occasion d’être loué par Dieu ou d’être amené par Lui dans Son royaume. Ceux qui n’acceptent que le jugement, mais ne peuvent jamais être purifiés, c’est-à-dire ceux qui fuient au milieu de l’œuvre du jugement, seront à jamais détestés et rejetés par Dieu. Leurs péchés sont plus nombreux et plus graves que ceux des pharisiens, car ils ont trahi Dieu et sont rebelles à Dieu. De tels hommes qui ne sont même pas dignes d’exécuter du service recevront une punition plus sévère, une punition qui, en plus, est éternelle. Dieu n’épargnera aucun traître qui a déjà fait preuve de loyauté par des paroles, mais qui L’a ensuite trahi. De tels hommes recevront des représailles par la punition de l’esprit, de l’âme et du corps. N’est-ce pas précisément une révélation du tempérament juste de Dieu ? N’est-ce pas le but de Dieu en jugeant l’homme et en le révélant ? Dieu relègue tous ceux qui accomplissent toutes sortes de mauvaises actions au temps du jugement dans un endroit infesté de mauvais esprits et laisse ces mauvais esprits détruire leur corps charnel à leur gré et le corps des hommes dégage la puanteur des cadavres. Telles sont les représailles appropriées qui sont les leurs. Dieu écrit dans leurs registres tous les péchés de ces faux croyants déloyaux, de ces faux apôtres et de ces faux ouvriers ; puis, au bon moment, Il les jette au milieu des esprits impurs, laissant ces esprits impurs souiller leur corps entier à leur gré, afin qu’ils ne se réincarnent jamais et ne voient plus jamais la lumière. Ces hypocrites qui exécutent du service pendant un temps, mais qui sont incapables de rester loyaux jusqu’à la fin sont comptés parmi les méchants par Dieu, de sorte qu’ils marchent dans le conseil des méchants et en viennent à faire partie de leur populace désordonnée ; à la fin, Dieu les anéantira. Dieu rejette et ne prête pas attention à ceux qui n’ont jamais été fidèles au Christ ou n’ont pas du tout contribué de leur force et, au changement de l’ère, Il les anéantira tous. Ils n’existeront plus sur la terre, et encore moins gagneront-ils un passage dans le royaume de Dieu. Ceux qui n’ont jamais été sincères envers Dieu, mais qui sont forcés par les circonstances de traiter avec Lui machinalement, sont comptés parmi ceux qui exécutent du service pour Son peuple. Seul un petit nombre de tels hommes survivront, tandis que la majorité périra avec ceux qui ne sont même pas qualifiés pour exécuter du service. Finalement, Dieu amènera dans Son royaume tous ceux qui ont le même esprit que Dieu, le peuple et les fils de Dieu, et ceux qui sont prédestinés par Dieu à être des sacrificateurs. Ils seront la distillation de l’œuvre de Dieu. Quant à ceux qui ne peuvent être classés dans aucune des catégories établies par Dieu, ils seront comptés parmi les non-croyants et vous pouvez sûrement imaginer ce que sera leur fin. Je vous ai déjà dit tout ce que Je devrais dire ; la route que vous choisissez relève de votre décision à vous seuls. Ce que vous devriez comprendre, c’est ceci : l’œuvre de Dieu n’attend jamais ceux qui ne peuvent pas marcher à Son rythme et le juste tempérament de Dieu ne montre de miséricorde pour aucun homme.

Extrait de « Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 10.6 L’entrée dans la vie

Suivant: 1.1 Connaître Dieu

Contenu connexe

Chapitre 29

Le jour où toutes les choses ont été ressuscitées, Je suis venu parmi les hommes et J’ai passé des nuits et des jours merveilleux avec eux....

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre