L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Paroles classiques de Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

XII Paroles sur les exigences, les exhortations, les consolations et les avertissements de Dieu

(II) Paroles sur les exhortations et les consolations de Dieu envers l’homme

20. Parce que nous cherchons à suivre les pas de Dieu, il nous appartient de chercher la volonté de Dieu, Ses paroles et Ses déclarations – car partout où des paroles nouvelles sont prononcées par Dieu, Sa voix se fait entendre, et là où se trouvent les pas de Dieu, il y a Ses actes. Là où il y a expression de Dieu, il y a apparition de Dieu, et là où Dieu apparaît, la vérité, le chemin et la vie existent. En cherchant les pas de Dieu, vous avez ignoré les paroles disant que « Dieu est la vérité, le chemin et la vie ». C’est ainsi que nombreux sont ceux qui, même quand ils reçoivent la vérité, ne croient pas qu’ils ont trouvé les pas de Dieu et reconnaissent encore moins Son apparition. Quelle grave erreur ! L’apparition de Dieu ne peut correspondre aux conceptions de l’homme, et encore moins peut-elle advenir à sa demande. Dieu fait Ses propres choix et établit Ses propres plans quand Il accomplit Son œuvre ; de plus, Il a Ses propres objectifs et Ses propres méthodes. Quelle que soit l’œuvre à accomplir, point n’est besoin pour Lui de discuter de son œuvre avec l’homme ou de lui demander son avis, encore moins d’informer tout le monde de Son œuvre. Tel est le tempérament de Dieu, qui, en outre, devrait être reconnu de tous. Si vous désirez être le témoin de l’apparition de Dieu et suivre Ses pas, vous devez d’abord vous éloigner de vos propres conceptions. Vous ne devez pas exiger de Dieu qu’Il fasse ceci ou cela, et encore moins dois-tu Le confiner dans tes propres limites et conceptions. Au lieu de cela, on devrait se demander comment chercher les pas de Dieu, comment accepter Son apparition et comment se soumettre à l’œuvre nouvelle de Dieu ; voilà ce que l’homme devrait faire. Puisque l’homme n’est pas et ne possède pas la vérité, il devrait chercher, accepter et obéir.

Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère », dans La Parole apparaît dans la chair

21. Là où apparaît Dieu, la vérité trouve à s’exprimer et la voix de Dieu sera. Seuls ceux qui acceptent la vérité pourront entendre la voix de Dieu, et seules ces personnes sont qualifiées pour être témoins de Son apparition. Mets tes conceptions de côté ! Calme-toi et lis attentivement ces paroles. Si tu as soif de vérité, Dieu t’éclairera et tu comprendras Sa volonté et Ses paroles. Mettez de côté vos opinions quant à l’« impossible » ! Plus les gens croient qu’une chose est impossible, plus il y a de chances qu’elle se produise, parce que la sagesse de Dieu s’élève plus haut que les cieux, que Ses pensées sont plus hautes que celles de l’homme et que Son œuvre transcende les limites de la pensée de l’homme et de ce qu’il peut concevoir. Plus une chose paraît impossible, plus il y a en elle de vérité à rechercher ; plus une chose est au-delà de l’imagination de l’homme et de ce qu’il peut concevoir, plus elle contient la volonté de Dieu. Car quel que soit le lieu où Dieu Se révèle, Dieu reste Dieu, et Sa substance ne changera jamais en fonction du lieu où Il apparaît ou de la manière dont Il apparaît. Le tempérament de Dieu reste le même où que se trouvent Ses pas. Peu importe où sont les pas de Dieu, car il est le Dieu de toute l’humanité, tout comme le Seigneur Jésus n’est pas seulement le Dieu des Israélites, mais aussi celui de tous les peuples d’Asie, d’Europe et d’Amérique, plus encore, le seul et unique Dieu de l’univers tout entier. Alors cherchons la volonté de Dieu et découvrons Son apparition dans Ses paroles, et suivons Ses pas ! Dieu est la vérité, le chemin et la vie. Ses paroles et Son apparition existent de manière concomitante, et Son tempérament et Ses pas seront toujours accessibles à l’homme. Chers frères et sœurs, J’espère que vous pouvez voir l’apparition de Dieu dans ces paroles et commencer à suivre Ses pas tandis que vous vous dirigez vers une nouvelle ère et entrez dans les beaux et nouveaux ciel et terre que Dieu a préparés pour ceux qui attendent Son apparition !

Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère », dans La Parole apparaît dans la chair

22. J’exhorte les peuples de toutes les nations, de tous les pays et même des secteurs à écouter la voix de Dieu, à voir Son œuvre, à prêter attention au destin de l’humanité, faisant ainsi de Lui le plus saint, le plus honorable, le plus élevé, et le seul objet d’adoration parmi l’humanité, et permettant à l’humanité tout entière de vivre sous Sa bénédiction, tout comme les descendants d’Abraham ont vécu sous la promesse de l’Éternel, et tout comme Adam et Eve, qui ont été à l’origine créés par Dieu, ont vécu dans le jardin d’Éden.

L’œuvre de Dieu est comme des vagues puissamment déferlantes. Personne ne peut Le retenir, ni arrêter Ses pas. Seuls ceux qui écoutent attentivement Ses paroles, qui cherchent et ont soif de Lui, peuvent suivre Ses pas et recevoir Sa promesse. Ceux qui ne le font pas connaîtront un grand désastre et recevront une punition méritée.

Extrait de « Dieu préside au destin de toute l’humanité », dans La Parole apparaît dans la chair

23. Le retour de Jésus est un grand salut pour ceux qui sont capables d’accepter la vérité, mais un signe de condamnation pour ceux qui sont incapables d’accepter la vérité. Vous devriez choisir votre propre chemin, et ne devriez pas blasphémer contre le Saint-Esprit et rejeter la vérité. Vous ne devriez pas être quelqu’un d’ignorant et d’arrogant, mais quelqu’un qui obéit à la direction du Saint-Esprit, qui désire et cherche la vérité ; ce n’est que de cette manière que vous en profiterez. Je vous conseille de suivre le chemin de la croyance en Dieu avec soin. Ne tirez pas des conclusions hâtives ; de plus, ne soyez pas décontractés et insouciants dans votre croyance en Dieu. Vous devriez savoir, tout au moins, que ceux qui croient en Dieu devraient être humbles et révérencieux. Ceux qui ont entendu la vérité et qui, pourtant, la dédaignent sont stupides et ignorants. Ceux qui ont entendu la vérité et pourtant tirent négligemment des conclusions ou la condamnent sont assaillis par l’arrogance. Aucune personne qui croit en Jésus n’est apte à maudire ou condamner les autres. Vous devriez tous être des personnes qui sont rationnelles et qui acceptent la vérité. Peut-être, ayant entendu la voie de la vérité et lu la parole de la vie, que tu crois que seulement un dix millième de ces paroles est conforme à tes convictions et à la Bible et que tu devrais continuer à chercher dans les paroles de ce dix millième. Je te conseille encore d’être humble, de ne pas être trop confiant et de ne pas t’exalter trop hautement. Avec ton cœur qui ne voue qu’une si petite révérence à Dieu, tu recevras une lumière plus vive. Si tu examines attentivement et que tu réfléchis constamment à ces paroles, tu comprendras si elles sont ou non la vérité et si, oui ou non, elles sont la vie. Peut-être, ayant seulement lu quelques phrases, que certaines personnes vont aveuglément condamner ces paroles, disant : « Ce n’est rien de plus qu’un éclairage du Saint-Esprit », ou « C’est un faux Christ venu pour tromper les gens. » Ceux qui disent de telles choses sont aveuglés par l’ignorance ! Tu comprends trop peu de l’œuvre et de la sagesse de Dieu, et Je te conseille de recommencer à zéro ! Vous ne devez pas aveuglément condamner les paroles exprimées par Dieu à cause de l’apparition de faux Christs au cours des derniers jours et ne pas être quelqu’un qui blasphème contre le Saint-Esprit parce que vous craignez d’être trompés. Ne serait-ce pas vraiment dommage ? Si, après un examen approfondi, tu crois toujours que ces paroles ne sont pas la vérité, ne sont pas le chemin, et ne sont pas l’expression de Dieu, alors tu seras finalement puni et sans bénédictions. Si tu ne peux pas accepter une telle vérité dite si ouvertement et si clairement, alors n’es-tu pas impropre au salut de Dieu ? N’es-tu pas quelqu’un qui n’est pas assez chanceux pour se présenter à nouveau devant le trône de Dieu ? Penses-y. Ne sois pas imprudent et impétueux et ne prends pas la croyance en Dieu pour un jeu. Pense au bien de ta destination, de tes perspectives, de ta vie et ne joue pas avec toi-même. Peux-tu accepter ces paroles ?

Extrait de « Tu verras le corps spirituel de Jésus lorsque Dieu aura renouvelé le ciel et la terre », dans La Parole apparaît dans la chair

24. De nombreuses personnes ont un mauvais pressentiment à propos de la seconde incarnation de Dieu, car l’homme a du mal à croire que Dieu deviendrait chair pour faire l’œuvre du jugement. Néanmoins, Je dois te dire que souvent l’œuvre de Dieu dépasse de beaucoup les attentes de l’homme et est difficile à accepter par l’esprit des hommes. Car les hommes ne sont que des asticots sur la terre, tandis que Dieu est l’Être suprême qui remplit l’univers ; l’esprit de l’homme s’apparente à une fosse d’eau nauséabonde qui ne produit que des asticots, tandis que chaque étape de l’œuvre dirigée par les pensées de Dieu est la distillation de la sagesse de Dieu. L’homme désire constamment lutter avec Dieu, ce à quoi Je dis qu’il est évident de savoir qui subira la perte à la fin. Je vous exhorte tous à ne pas vous considérer comme plus importants que l’or. Si les autres peuvent accepter le jugement de Dieu, pourquoi ne le peux-tu pas ? À quel point es-tu supérieur aux autres ? Si les autres peuvent incliner la tête devant la vérité, pourquoi ne peux-tu pas le faire aussi ? L’œuvre de Dieu a un élan imparable. Il ne répètera pas l’œuvre du jugement simplement à cause de la « contribution » que tu as apportée, et tu seras rempli d’un regret sans bornes d’avoir laissé passer une si bonne occasion. Si tu ne crois pas Mes paroles, alors attends simplement que ce grand trône blanc dans le ciel te juge ! Tu dois savoir que tous les Israélites ont rejeté et renié Jésus, et pourtant le fait de la rédemption de l’humanité par Jésus s’est étendu jusqu’aux extrémités de l’univers. N’est-ce pas une réalité que Dieu a faite il y a longtemps ? Si tu attends encore que Jésus t’emmène au ciel, alors Je dis que tu es un morceau de bois mort[a] obstiné. Jésus ne reconnaîtra pas un faux croyant comme toi qui est déloyal envers la vérité et qui ne cherche que des bénédictions. Au contraire, Il ne montrera aucune pitié en te jetant dans l’étang de feu pour brûler pendant des dizaines de milliers d’années.

Extrait de « Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

25. Je vous ai donné beaucoup d’avertissements et vous ai transmis nombre de vérités afin de vous conquérir. Aujourd’hui, vous vous sentez plus riches que dans le passé, vous comprenez de nombreux principes sur la façon dont une personne devrait être, et vous possédez autant de bon sens que les gens fidèles devraient en avoir. Aujourd’hui, c’est ce que vous avez gagné au cours de nombreuses années. Je ne nie pas vos réalisations, mais Je dois dire franchement que Je ne nie pas non plus vos nombreuses désobéissances et rébellions contre Moi pendant ces nombreuses années, car il n’y a pas un saint parmi vous, sans exception, vous êtes des gens corrompus par Satan et les ennemis de Christ. Vos transgressions et vos désobéissances jusqu’à maintenant sont innombrables. Il n’est donc pas du tout étrange que Je Me répète toujours devant vous. Je ne veux pas vivre de cette façon avec vous, mais pour le bien de votre avenir, pour le bien de votre destination, Je vais maintenant revoir encore une fois ce que J’ai déjà dit. J’espère que vous Me le permettrez, J’espère encore plus que vous croirez chaque mot que Je dis, et plus encore, que vous pourrez déduire les implications profondes de Mes paroles. N’ayez pas de doute sur ce que Je dis, et ne prenez pas Mes paroles comme vous le voulez pour les rejeter à volonté. Ce serait pire, et c’est intolérable, selon Moi. Ne jugez pas Mes paroles, prenez-les encore moins à la légère, ou ne dites pas que Je vous tente toujours, ou, ce qui serait pire, ne dites pas que ce que Je vous ai dit manque de précision. Je trouve ces choses intolérables. Parce que vous Me traitez, Moi et tout ce que Je dis, avec tellement de méfiance et ne l’acceptez jamais, Je dis à chacun de vous avec tout le sérieux : ne liez pas ce que Je dis à la philosophie, ne l’associez pas aux mensonges des charlatans et, plus encore, ne répondez pas à Mes paroles avec mépris. Il est possible que personne dans l’avenir ne puisse vous dire ce que Je vous dis, ou vous parler si charitablement, encore moins vous guider à travers ces points aussi patiemment. Les jours à venir seront consacrés à rappeler les bons moments ou à sangloter fortement, ou à gémir de douleur, ou à passer des nuits sombres sans qu’un brin de vérité ou de vie ne vous soit donné, ou tout simplement, vous attendrez désespérément, ou vous aurez des regrets si amers que vous perdrez la raison… Ces options sont pratiquement incontournables pour chacun de vous, car aucun d’entre vous n’adore vraiment Dieu, car vous vous laissez aller au libertinage et au mal, car vous mélangez à vos croyances, à vos esprits, vos âmes et vos corps, tellement de choses qui n’ont rien à voir avec la vie et la vérité, mais qui en fait leur sont en résistance. Alors, ce que J’espère pour vous, c’est que vous puissiez être conduits vers la route de la lumière. Mon seul espoir est que vous puissiez vous-mêmes vous prendre en charge, que vous puissiez prendre soin de vous-mêmes, que vous ne mettiez pas tellement l’accent sur votre destination au point de considérer votre comportement et vos transgressions avec indifférence.

Extrait de « Les transgressions conduiront l’homme en enfer », dans La Parole apparaît dans la chair

26. Aujourd’hui, tu ne peux pas te satisfaire de la façon dont tu es conquis, mais tu dois considérer également le chemin sur lequel tu vas marcher dans l’avenir. Tu dois avoir des aspirations et le courage d’être rendu parfait, et tu ne devrais pas toujours te croire incapable. La vérité a-t-elle des favoris ? La vérité peut-elle délibérément s’opposer aux gens ? Si tu cherches la vérité, peut-elle t’accabler ? Si tu tiens bon pour la justice, est-ce qu’elle va t’abattre ? Si ton aspiration est vraiment de poursuivre la vie, la vie peut-elle t’échapper ? Si tu n’as pas la vérité, ce n’est pas parce que la vérité t’ignore, mais parce que tu t’es éloigné d’elle ; si tu ne peux pas rester inébranlable pour la justice, ce n’est pas parce qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans la justice, mais parce que tu crois qu’elle ne cadre pas avec les faits ; si tu n’as pas acquis la vie après l’avoir poursuivie pendant de nombreuses années, ce n’est pas parce qu’elle n’a pas de conscience pour toi, mais parce que tu n’as pas de conscience pour la vie, et tu l’as chassée ; si tu vis dans la lumière et que tu as été incapable de gagner la lumière, ce n’est pas parce qu’il est impossible que la lumière brille sur toi, mais parce que tu n’as pas prêté attention à l’existence de la lumière, et donc la lumière t’a quitté sans bruit. Si tu ne cherches pas, la seule chose que l’on pourra dire de toi, c’est que tu n’es qu’un déchet sans valeur, que tu n’as aucun courage dans ta vie et que tu ne possèdes pas l’esprit pour résister aux forces des ténèbres. Tu es trop faible ! Tu es incapable d’échapper aux forces de Satan qui t’assiègent et tu n’es prêt qu’à mener ce genre de vie sûre et sécurisante et mourir dans l’ignorance. Ce que tu devrais atteindre, c’est ta recherche à être conquis ; c’est ton devoir impérieux. Si tu te contentes d’être conquis, alors tu chasses l’existence de la lumière. Tu dois souffrir des difficultés pour la vérité, te donner à la vérité, tu dois endurer l’humiliation pour la vérité, et pour gagner plus de vérité tu dois subir plus de souffrance. C’est ce que tu devrais faire. Tu ne dois pas rejeter la vérité pour obtenir une vie de famille paisible et tu ne dois pas perdre la dignité et l’intégrité de ta vie pour un plaisir momentané. Tu dois poursuivre tout ce qui est beau et bon et tu dois poursuivre un chemin plus significatif dans la vie. Si tu mènes une vie si vulgaire et ne poursuis pas d’objectifs, ne gâches-tu pas ta vie ? De quoi peux-tu profiter avec une telle vie ? Tu devrais abandonner tous les plaisirs de la chair pour une seule vérité et ne pas rejeter toutes les vérités pour un peu de satisfaction. Ce genre de personne n’a ni intégrité ni dignité ; il n’y a aucun sens à leur existence !

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », dans La Parole apparaît dans la chair

27. Si l’objet de ta quête n’est pas de chercher la vérité, alors tu fais aussi bien de profiter de cette occasion et retourner vers le monde pour obtenir la réussite. Perdre ton temps de cette manière ne vaut vraiment pas la peine. Pourquoi te torturer ? Ne pourrais-tu pas jouir de toutes sortes de choses dans le beau monde ? L’argent, les belles femmes, le statut, la vanité, la famille, les enfants, etc., tous ces biens du monde ne sont-ils pas les meilleures choses dont tu puisses jouir ? À quoi sert d’errer ici à la recherche d’un endroit où tu puisses être heureux ? Le Fils de l’homme n’a nulle part où reposer la tête, alors comment pourrais-tu avoir un endroit de réconfort ? Comment pourrait-Il créer pour toi un bel endroit de réconfort ? Est-ce possible ? Mis à part Mon jugement, aujourd’hui, tu ne peux recevoir que des enseignements sur la vérité. Tu ne peux obtenir de Moi aucun réconfort et tu ne peux obtenir non plus le nid heureux auquel tu penses jour et nuit. Je ne t’accorderai pas les richesses du monde. Si tu cherches sincèrement, Je suis prêt à te donner le chemin de la vie dans son intégralité, à faire en sorte que tu sois comme un poisson de retour dans l’eau. Si tu ne cherches pas sincèrement, Je vais tout reprendre. Je ne suis pas prêt à donner les paroles de Ma bouche à ces gens qui sont cupides de réconfort et sont comme des cochons et des chiens !

Extrait de « Pourquoi ne voulez-vous pas être un faire-valoir ? », dans La Parole apparaît dans la chair

28. Ne sois pas un disciple passif de Dieu et ne poursuis pas ce qui est curieux. Si tu n’es ni froid ni chaud, tu t’autodétruiras et tu retarderas ta vie. Tu dois te débarrasser d’une telle passivité et d’une telle inactivité et devenir habile à la poursuite des choses positives et à surmonter tes propres faiblesses, afin que tu puisses gagner la vérité et vivre la vérité. Il n’y a rien d’effrayant dans tes faiblesses et tes défauts ne sont pas ton plus grand problème. Ton plus grand problème et ton plus grand défaut, c’est de n’être ni chaud ni froid et ton manque de désir de chercher la vérité. Le plus grand problème avec vous tous, c’est une mentalité lâche par laquelle vous êtes satisfaits avec les choses telles qu’elles sont et vous attendez passivement. C’est votre plus grand obstacle et le plus grand ennemi de votre poursuite de la vérité.

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », dans La Parole apparaît dans la chair

29. Sur cette voie, de nombreux hommes peuvent se prévaloir de beaucoup de connaissances, mais au moment de leur mort, ils ont les yeux noyés de larmes, et ils se détestent d’avoir gaspillé toute une vie et vécu jusqu’à la vieillesse pour rien. Ils ne comprennent que des doctrines, mais sont incapables de mettre la vérité en pratique et de porter témoignage à Dieu, se contentant au lieu de cela de courir ici et là sans jamais s’arrêter ; une fois qu’ils sont tout proches de la mort, ils s’aperçoivent finalement qu’il leur manque un vrai témoignage, qu’ils ne connaissent pas du tout Dieu. N’est-ce pas alors trop tard ? Pourquoi ne pas saisir l’occasion et chercher la vérité que tu aimes ? Pourquoi attendre demain ? Si dans la vie tu ne souffres pas pour la vérité ou ne cherches pas à l’acquérir, serait-ce que tu souhaites avoir des regrets à ta dernière heure ? Si c’est le cas, alors pourquoi croire en Dieu ? En réalité, il y a plusieurs domaines dans lesquels l’homme, s’il consacre juste un peu d’efforts, peut mettre la vérité en pratique et par là même donner satisfaction à Dieu. Le cœur de l’homme est constamment possédé par les démons et ainsi il ne peut agir dans les intérêts de Dieu. Au contraire, il passe le clair de son temps à se déplacer çà et là pour la chair et, à la fin, il n’en tire aucun bénéfice. C’est pour ces raisons que l’homme est constamment troublé et affligé. Ces tourments ne sont-ils pas l’œuvre de Satan ? N’est-ce pas là la corruption de la chair ? Tu ne dois pas te moquer de Dieu en faisant des vœux pieux. Tu devrais au contraire prendre des mesures concrètes. Ne te fais pas d’illusions ; à quoi rime tout cela ? Que peux-tu gagner à ne vivre que pour le bien de ta chair et à travailler dur pour la gloire et la fortune ?

Extrait de « Tu devrais vivre pour la vérité puisque tu crois en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

30. Quand arrivera la chaleur du printemps et que les fleurs s’épanouiront, quand tout sous les cieux sera verdoyant et que toutes les choses sur la terre seront en place, tous les hommes entreront graduellement dans le châtiment de Dieu et, à ce moment-là, toute l’œuvre de Dieu sur terre se terminera. Dieu n’œuvrera plus ni ne vivra sur la terre, car la grande œuvre de Dieu aura été accomplie. Les hommes sont-ils incapables de mettre de côté leur chair pendant cette courte période ? Quelles choses peuvent séparer l’amour entre l’homme et Dieu ? Qui est capable de séparer l’amour entre l’homme et Dieu ? Les parents, les maris, les sœurs, les épouses ou le raffinement douloureux ? Les sentiments de la conscience peuvent-ils effacer l’image de Dieu dans l’homme ? Les hommes sont-ils responsables de leur endettement et de leurs actions les uns envers les autres ? Les hommes peuvent-ils y remédier ? Lesquels sont capables de se protéger eux-mêmes ? Les hommes sont-ils capables de subvenir à leurs besoins ? Qui sont les puissants dans la vie ? Qui est capable de Me quitter et de vivre seul ? Pourquoi Dieu demande-t-Il à maintes reprises que tous les hommes mènent le travail de réflexion personnelle ? Pourquoi Dieu demande-t-Il : « qui a connu des difficultés ayant été arrangées par ses propres soin ? »

Extrait de « Chapitre 24 » d’Interprétations des mystères des paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

31. Tu pourrais dire que si tu n’avais pas la foi, tu n’aurais pas à endurer ce genre de châtiment ou ce genre de jugement. Mais tu devrais savoir que sans la foi, non seulement tu serais incapable de recevoir ce genre de châtiment ou ce genre de soins du Tout-Puissant, mais tu perdrais à jamais l’occasion de voir le Créateur. Tu ne connaitrais jamais l’origine de l’humanité et ne comprendrais jamais le sens de la vie humaine. Même si ton corps mourait et ton âme partait, tu ne comprendrais toujours pas tous les actes du Créateur. Encore moins saurais-tu que le Créateur a fait une œuvre si extraordinaire sur la terre après avoir créé l’humanité. En tant que membre de cette humanité qu’Il a créée, es-tu prêt à tomber dans l’obscurité comme cela sans comprendre et à souffrir le châtiment éternel ? Si tu te sépares du châtiment et du jugement aujourd’hui, à quoi feras-tu face ? Penses-tu que tu pourras échapper à cette vie difficile une fois séparé du jugement actuel ? N’est-il pas vrai que si tu quittes « ce lieu », tu feras face à un tourment douloureux ou à des blessures cruelles que le diable t’infligera ? N’affronteras-tu pas des jours et des nuits insupportables ? Penses-tu qu’en échappant simplement au jugement aujourd’hui, tu peux éviter cette torture dans l’avenir pour toujours ? Qu’est-ce qui se présentera à toi ? Est-ce que ça peut vraiment être le Shangri-La que tu espères ? Crois-tu pouvoir échapper à ce châtiment éternel plus tard simplement en fuyant la réalité comme tu le fais ? Après aujourd’hui, retrouveras-tu ces occasions et ces bénédictions ? Les retrouveras-tu quand tu feras face au désastre ? Les retrouveras-tu quand toute l’humanité entrera dans le repos ? Ta vie heureuse actuelle et ta petite famille harmonieuse peuvent-elles remplacer ta destination éternelle ? Si tu as la vraie foi et si tu acquiers beaucoup à cause de ta foi, alors tout cela constitue ce que tu devrais acquérir et aussi ce que tu aurais dû avoir, toi, un être créé. Ce genre de conquête est la plus bénéfique pour ta foi et ta vie.

Extrait de « La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (1) », dans La Parole apparaît dans la chair

32. Ceux qui vivent en dehors de Ma parole, fuyant la souffrance de l’épreuve, ne vont-ils pas tous à la dérive à travers le monde ? Ils sont comme des feuilles d’automne voltigeant çà et là, sans endroit où se reposer, encore moins dans Mes paroles de consolation. Bien que Mon châtiment et Mon raffinement ne les suivent pas, ne sont-ils pas des mendiants qui vont à la dérive d’un endroit à l’autre, errant dans les rues en dehors du royaume des cieux ? Le monde est-il vraiment ton lieu de repos ? Peux-tu vraiment, en évitant Mon châtiment, recevoir du monde le plus petit sourire de satisfaction ? Peux-tu vraiment utiliser ton plaisir éphémère pour dissimuler le vide qui est dans ton cœur et qui ne peut pas être caché ? Tu peux tromper n’importe qui dans ta famille, mais tu ne peux jamais Me tromper. Parce que ta foi est trop faible, à ce jour, tu es toujours impuissant à trouver les délices que la vie offre. Je t’exhorte : mieux vaut sincèrement passer la moitié de ta vie pour Moi que toute ta vie dans la médiocrité et les préoccupations de la chair, endurant toute la souffrance qu’un homme peut à peine supporter. À quoi sert-il de te chérir autant et de fuir Mon châtiment ? À quoi sert-il de te cacher de Mon châtiment momentané seulement pour récolter une éternité d’embarras, une éternité de châtiment ? En fait, Je n’impose Ma volonté à personne. Si un homme était vraiment prêt à se soumettre à tous Mes plans, Je ne le traiterais pas pauvrement. Mais Je requiers que tous les hommes croient en Moi, tout comme Job a cru en Moi, l’Éternel. Si votre foi dépasse celle de Thomas, alors votre foi atteindra Ma recommandation, dans votre fidélité, vous trouverez Ma béatitude, et vous trouverez sûrement Ma gloire dans vos jours.

Extrait de « Ce que signifie un homme véritable », dans La Parole apparaît dans la chair

33. La majorité des hommes sont constamment « tournés vers l’avenir » et insatiables ; il leur manque tous une compréhension de l’intention anxieuse actuelle de Dieu, donc ils ont tous des pensées d’évasion. Ils veulent toujours s’en aller au désert pour errer comme un cheval sauvage qui s’est défait de ses rênes, mais peu veulent s’installer dans la bonne terre de Canaan pour chercher la voie de la vie humaine. Étant entrés dans la terre où coulent le lait et le miel, si les gens n’en jouissent pas que veulent-ils de plus ? Pour être franc, en dehors du bon pays de Canaan, c’est le désert partout. Même lorsque les gens sont entrés dans le lieu du repos, ils sont incapables de respecter leur devoir ; ne sont-ils pas que des prostitués ? Si tu as perdu la chance que Dieu te rende parfait dans cet environnement, ce sera quelque chose dont tu te repentiras pour le reste de tes jours ; tu te sentiras infiniment plein de regret. Tu finiras comme Moïse qui a seulement regardé la terre de Canaan, mais n’a pu l’apprécier, serrant des poings vides et mourant de regrets – ne penses-tu pas que c’est quelque chose de honteux ? Ne penses-tu pas que c’est embarrassant que les autres se moquent de toi ? Es-tu prêt à être humilié par les autres ? N’as-tu pas le cœur de t’efforcer de bien faire pour toi-même ? Ne désires-tu pas être une personne honorable et intègre qui est parfaite par Dieu ? Es-tu vraiment quelqu’un qui manque de toute résolution ? Tu n’es pas prêt à prendre les autres chemins, mais tu n’es pas prêt non plus à prendre le chemin que Dieu a ordonné pour toi ? Oses-tu aller contre la volonté du ciel ? Peu importe la qualité de ta compétence, peux-tu vraiment offenser le ciel ?

Extrait de « Le chemin… (7) », dans La Parole apparaît dans la chair

34. Dieu ne veut pas conquérir les gens par le châtiment ; Il ne veut pas toujours conduire les gens par le bout du nez. Il veut que les gens obéissent à Ses paroles et travaillent de manière disciplinée et, grâce à cela, satisfassent Sa volonté. Mais les gens n’ont pas de honte et ils se rebellent constamment contre Lui. Je crois qu’il est préférable pour nous de trouver le moyen le plus simple de Le satisfaire, c’est-à-dire d’obéir à tous Ses arrangements et, si tu peux vraiment réaliser cela, tu seras rendu parfait. N’est-ce pas une chose facile et joyeuse ? Prends le chemin que tu devrais prendre sans faire attention à ce que les autres disent ou sans trop penser. Tiens-tu ton avenir et ton destin dans tes propres mains ? Tu fuis toujours et tu veux prendre un chemin mondain, mais pourquoi ne peux-tu pas sortir ? Pourquoi est-ce que tu hésites à un carrefour pendant de nombreuses années et finis par choisir ce chemin une fois de plus ? Après avoir erré pendant de nombreuses années, pourquoi es-tu maintenant revenu dans cette maison malgré toi ? Est-ce que c’est juste ta propre affaire ? Pour ceux d’entre vous qui sont dans ce courant, si vous ne croyez pas cela, alors écoutez-Moi seulement dire ceci : si tu prévois de partir, attends simplement et vois si Dieu te le permet, et vois comment le Saint-Esprit te touche – fais-en l’expérience pour toi-même. Pour parler franchement, même si tu souffres d’un malheur, tu dois en souffrir dans ce courant et, s’il y a de la souffrance, tu dois souffrir ici aujourd’hui et tu ne peux pas aller ailleurs. Le vois-tu clairement ? Où irais-tu ? C’est le décret administratif de Dieu. Penses-tu que ce soit insignifiant pour Dieu de choisir ce groupe de gens ? Dans l’œuvre de Dieu aujourd’hui, Il ne Se fâche pas facilement, mais si les gens veulent perturber Son plan, Il peut changer Sa contenance en un instant et la transformer de brillante à nuageuse. Donc, Je te conseille de te calmer et de te soumettre aux orchestrations de Dieu. Laisse-Le te rendre complet. C’est le seul moyen d’être une personne intelligente.

Extrait de « Le chemin… (7) », dans La Parole apparaît dans la chair

35. Est-ce que tu cherches à être conquis après le châtiment et le jugement ou à être purifié, protégé et soigné après le châtiment et le jugement ? Laquelle de ces quêtes poursuis-tu ? Ta vie est-elle significative ou est-elle inutile et sans valeur ? Veux-tu la chair ou veux-tu la vérité ? Souhaites-tu le jugement ou le confort ? Ayant expérimenté tellement de l’œuvre de Dieu et ayant vu la sainteté et la justice de Dieu, comment devrais-tu chercher ? Comment devrais-tu marcher le long de ce chemin ? Comment mettre en pratique ton amour de Dieu ? Le châtiment et le jugement de Dieu ont-ils produit quelque effet en toi ? Que tu aies ou non une connaissance du châtiment et du jugement de Dieu dépend de ce que tu vis et de la mesure dans laquelle tu aimes Dieu ! Tes lèvres affirment que tu aimes Dieu, et pourtant ce que tu vis est l’ancien tempérament corrompu ; tu ne crains pas Dieu et encore moins as-tu une conscience. De telles personnes aiment-elles Dieu ? Ces personnes sont-elles fidèles à Dieu ? Sont-elles celles qui acceptent le châtiment et le jugement de Dieu ? Tu dis que tu aimes Dieu et que tu crois en Lui, mais tu n’abandonnes pas tes conceptions. Dans ton travail, ton entrée, les paroles que tu prononces et dans ta vie, il n’y a aucune manifestation de ton amour de Dieu et il n’y a pas de révérence pour Dieu. Cela indique-t-il quelqu’un qui a gagné le châtiment et le jugement ? Serait-il possible que quelqu’un comme cela soit Pierre ? Est-ce que ceux qui sont comme Pierre ont seulement la connaissance, mais ne vivent pas ? Aujourd’hui, quelle est la condition qui exige de l’homme qu’il vive une vie réelle ? Les prières de Pierre n’étaient-elles que des paroles qui sortaient de sa bouche ? N’étaient-elles pas des paroles du plus profond de son cœur ? Pierre se limitait-il à prier, sans mettre la vérité en pratique ? Pour qui cherches-tu ? Comment devrais-tu faire en sorte que tu sois protégé et purifié pendant le châtiment et le jugement de Dieu ? Le châtiment et le jugement de Dieu ne profitent-ils pas à l’homme ? Tout jugement est-il une punition ? Se pourrait-il que seules la paix et la joie, seules les bénédictions matérielles et seul le confort momentané soient bénéfiques à la vie de l’homme ? Si l’homme vit dans un environnement agréable et confortable, sans une vie de jugement, pourrait-il être purifié ? Si l’homme désire changer et être purifié, comment devrait-il accepter d’être rendu parfait ? Quel chemin devrais-tu choisir aujourd’hui ?

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », dans La Parole apparaît dans la chair

36. Le fait que vous soyez capables d’accepter le jugement, le châtiment, la correction et le raffinement des paroles de Dieu et, en outre, en mesure d’accepter les mandats de Dieu, a été prédestiné par Dieu au début des temps, et ainsi vous ne devez pas être trop affligés face au châtiment. Personne ne peut enlever le travail qui a été fait en vous, et les bénédictions qui vous ont été accordées, et personne ne peut retirer tout ce qui vous a été donné. On ne peut pas vous comparer aux gens des religions. Vous n’avez pas de grandes connaissances dans le domaine de la Bible, et vous n’êtes pas armés de théorie religieuse, mais parce que Dieu a travaillé en vous, vous avez reçu plus que quiconque pendant des siècles – et ceci constitue donc votre plus grande bénédiction. Pour cette raison, vous devez être encore plus dévoués à Dieu, et Lui être encore plus fidèles. Parce que Dieu t’élève, tu dois redoubler d’efforts, et dois préparer ta stature à accepter les mandats de Dieu. Tu dois rester ferme à la place que Dieu t’a donnée, chercher à faire partie du peuple de Dieu, accepter la formation du royaume, être gagné par Dieu et finalement devenir un glorieux témoignage pour Dieu. Combien de ces résolutions as-tu prises ? Si tu as pris de telles résolutions, alors finalement tu peux être sûr d’être gagné par Dieu, et tu deviendras un glorieux témoignage pour Dieu. Tu dois comprendre que le mandat principal c’est d’être gagné par Dieu et de devenir un glorieux témoignage pour Dieu. C’est la volonté de Dieu.

Extrait de « Connaitre la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre les pas de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

37. À tous les frères et sœurs qui ont entendu Ma voix : Vous avez entendu la voix de Mon jugement sévère et vous avez enduré des souffrances extrêmes. Cependant, vous devez savoir que derrière Ma voix sévère sont cachées Mes intentions ! Je vous discipline afin que vous puissiez être sauvés. Vous devez savoir qu’en tant que Mes fils bien-aimés, Je vous disciplinerai et vous émonderez et vous rendrez complets bientôt. Mon cœur est si fervent, mais vous ne comprenez pas Mon cœur et vous n’agissez pas selon Ma parole. […] Mon intention, c’est que Je veux ceux qui Me veulent avec ferveur, et seuls ceux qui Me cherchent avec un cœur sincère peuvent Me plaire ; ceux-là, Je les soutiendrai certainement de Mes propres mains et veillerai à ce qu’ils ne subissent pas de calamités. Les personnes qui veulent vraiment Dieu seront prêtes à être attentives au cœur de Dieu et à faire Ma volonté. Donc, vous devriez bientôt entrer dans la réalité et accepter Ma parole comme votre vie ; c’est Mon plus grand fardeau. Si les Églises et les saints entrent tous dans la réalité et sont tous capables d’échanger directement avec Moi, d’être face à face avec Moi et de pratiquer la vérité et la justice, alors seulement ils sont Mes fils bien-aimés, ceux en qui Je suis bien satisfait et Je leur accorderai toutes grandes bénédictions.

Extrait de « Chapitre 23 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

38. Tous les hommes ont fait l’objet du raffinement à cause des paroles de Dieu. N’eût été Dieu incarné, l’humanité ne serait absolument pas bénie de souffrir de cette façon. On peut le dire aussi de cette façon : ceux qui sont capables d’accepter les épreuves des paroles de Dieu sont des hommes bénis. Sur la base de la qualité originale des hommes, de leur comportement et de leurs attitudes envers Dieu, ils ne sont pas dignes de recevoir ce genre de raffinement. C’est parce qu’ils ont été exaltés par Dieu qu’ils ont joui de cette bénédiction. Les gens avaient l’habitude de dire qu’ils n’étaient pas dignes de voir le visage de Dieu ou d’entendre Ses paroles. Aujourd’hui, c’est entièrement à cause de l’exaltation de Dieu et de Sa miséricorde que les hommes ont reçu le raffinement de Ses paroles. C’est la bénédiction de toute personne qui vit dans les derniers jours. En avez-vous personnellement fait l’expérience ? C’est Dieu qui destine dans quels aspects les gens doivent souffrir et subir des revers ; Il ne se base pas sur les propres besoins des gens. Cela est absolument vrai. Tout croyant doit posséder l’habileté de subir les épreuves des paroles de Dieu et de souffrir dans Ses paroles. Est-ce quelque chose que vous pouvez voir clairement ? Ainsi, la souffrance que tu as subie a été échangée contre les bénédictions d’aujourd’hui ; si tu ne souffres pas pour Dieu, tu ne peux pas gagner Ses éloges. Peut-être que tu t’es plaint dans le passé, mais peu importe combien tu t’es plaint, Dieu ne Se souvient pas de cela à propos de toi. Aujourd’hui est arrivé et il n’y a aucune raison de se pencher sur les questions d’hier.

Extrait de « L’amour authentique pour Dieu est spontané », dans La Parole apparaît dans la chair

39. En tant que quelqu’un qui croit en Dieu, tu dois comprendre, aujourd’hui, qu’en recevant l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et tout le plan de Dieu en toi, tu as vraiment reçu une grande exaltation et le salut de Dieu. Toute l’œuvre de Dieu dans l’univers entier s’est concentrée sur ce groupe de personnes. Il vous a consacré tous Ses efforts et a tout sacrifié pour vous ; Il a récupéré et vous a donné toute l’œuvre de l’Esprit à travers l’univers. C’est pourquoi Je dis que vous êtes chanceux. En outre, Il a déplacé Sa gloire d’Israël, Son peuple élu, vers vous, afin de manifester pleinement le but de Son plan par votre groupe de personnes. Par conséquent, vous êtes ceux qui recevront l’héritage de Dieu, et encore plus les héritiers de la gloire de Dieu. Vous vous souvenez peut-être tous de ces paroles : « Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire ». Dans le passé, vous avez tous entendu cet énoncé, pourtant personne n’a compris la vraie signification de ces mots. Aujourd’hui, vous comprenez bien la signification réelle qu’ils ont. Ces mots sont ce que Dieu accomplira dans les derniers jours. Et ils seront accomplis pour ceux qui sont cruellement affligés par le grand dragon rouge dans le pays où il se trouve. Le grand dragon rouge persécute Dieu et est l’ennemi de Dieu ; ainsi, dans ce pays, ceux qui croient en Dieu sont soumis à l’humiliation et à la persécution. C’est pourquoi ces mots deviendront une réalité dans votre groupe de personnes. Comme l’œuvre est exécutée dans un pays qui s’oppose à Dieu, toute Son œuvre est confrontée à un obstacle démesuré, et beaucoup de Ses paroles ne peuvent être accomplies en temps opportun ; par conséquent, les gens sont raffinés à cause des paroles de Dieu. Cela aussi est un élément de la souffrance. Il est très difficile pour Dieu de faire Son œuvre dans le pays du grand dragon rouge, mais c’est par une telle difficulté que Dieu accomplit une étape de Son œuvre pour manifester Sa sagesse et Ses merveilles. Dieu saisit cette opportunité pour rendre ce groupe de personnes complet. À cause de la souffrance des hommes, de leur calibre et du tempérament satanique des personnes dans ce pays impur, Dieu fait Son œuvre de purification et de conquête afin que, de là, Il puisse gagner la gloire et gagner ceux qui témoignent de Ses actes. C’est la pleine signification de tous les sacrifices que Dieu a faits pour ce groupe de personnes.

Extrait de « L’œuvre de Dieu est-elle aussi simple que l’homme l’imagine ? », dans La Parole apparaît dans la chair

40. Ne te décourage pas, ne sois pas faible, Je te le révélerai. La route vers le royaume n’est pas si lisse, rien n’est si simple ! Tu veux que les bénédictions viennent facilement, n’est-ce pas ? Aujourd’hui tout le monde aura des épreuves amères à affronter, sinon le cœur aimant que vous avez pour Moi ne deviendra pas plus fort et vous n’aurez pas un amour vrai pour Moi. Même si ce ne sont que des circonstances mineures, tout le monde doit passer à travers, c’est juste qu’elles diffèrent à un certain degré. La circonstance est l’une de Mes bénédictions, combien s’agenouillent souvent devant Moi pour demander Ma bénédiction ? Enfants stupides ! Vous sentez toujours que quelques paroles chanceuses comptent comme Ma bénédiction, mais vous ne sentez pas que l’amertume est l’une de Mes bénédictions. Ceux qui partagent Mon amertume partageront certainement Ma douceur. C’est Ma promesse et Ma bénédiction pour vous. N’hésitez pas à manger et boire et jouir. Après l’obscurité, vient la lumière. La nuit est plus sombre avant l’aube ; ensuite, ça deviendra progressivement plus lumineux et plus tard le soleil se lèvera. N’ayez pas peur, ne soyez pas timides. Aujourd’hui, Je soutiens Mes fils et J’exerce Mon pouvoir pour eux.

Extrait de « Chapitre 41 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

41. Sachez qu’aujourd’hui, que ce soit le juste jugement ou le raffinement cruel et le châtiment, tout est pour le salut. Peu importe si aujourd’hui chacun est classé selon son genre ou si les catégories d’hommes sont dévoilées, toutes les paroles et tout le travail de Dieu ont le but de sauver ceux qui aiment vraiment Dieu. Le juste jugement vise à purifier l’homme, le raffinement cruel vise à nettoyer l’homme, les paroles sévères ou le châtiment visent à purifier et le salut est leur intérêt. Ainsi, la méthode de salut aujourd’hui est différente du passé. Aujourd’hui, le juste jugement vous sauve et est une bonne manière de classer chacun selon son genre, et le châtiment impitoyable vous apporte le salut suprême. Avez-vous quelque chose à dire par rapport à ce châtiment et ce jugement ? N’êtes-vous pas satisfaits du salut, du début à la fin ? Vous avez vu Dieu incarné et vous avez découvert Son omnipotence et Sa sagesse ; en outre, vous avez connu le châtiment et la discipline répétée. Mais n’avez-vous pas également reçu la grâce suprême ? Vos bénédictions ne sont-elles pas supérieures à celles de tout autre ? Vos grâces sont plus abondantes que la gloire et la richesse de Salomon ! Pensez-y : si Mon intention en venant sur la terre était de vous condamner et de vous punir, et non de vous sauver, auriez-vous vécu si longtemps ? Vous, des êtres pécheurs de chair et de sang, auriez-vous pu survivre jusqu’à aujourd’hui ? Si le seul but était de vous punir, pourquoi serais-Je devenu chair et aurais-Je commencé une si grande entreprise ? Ne Me faudrait-il pas simplement le temps de prononcer un seul mot pour vous punir, vous, simples mortels ? Aurais-je encore l’idée de vous détruire après vous avoir condamnés ? Vous ne Me croyez toujours pas ? Pourrais-Je sauver l’homme seulement par l’amour et la compassion ? Ou pourrais-Je utiliser la crucifixion seulement pour sauver l’homme ? Mon tempérament juste n’est-il pas plus propice à rendre l’homme complètement obéissant ? N’est-il pas plus en mesure de bien sauver l’homme ?

Extrait de « Tu devrais mettre de côté les bénédictions du statut et comprendre la volonté de Dieu pour le salut de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

42. À l’avenir, que tu sois béni ou maudit, cela sera décidé d’après les actions que vous posez aujourd’hui. Si vous devez être amenés à la perfection par Dieu, ce sera aujourd’hui même, dans cette ère ; il n’y aura pas d’autre occasion à l’avenir. Aujourd’hui même, Dieu veut vraiment vous parfaire, et ce n’est pas qu’une simple façon de parler. À l’avenir, peu importent les épreuves qui s’abattent sur vous, les événements qui arrivent ou les catastrophes qui s’abattent sur vous, Dieu veut vous parfaire, c’est un fait précis et certain. D’où cela peut-il être vu ? Du fait que la parole de Dieu à travers les âges et les générations n’a jamais atteint une si grande hauteur qu’aujourd’hui, elle a pénétré le plus grand domaine, et aujourd’hui l’œuvre du Saint-Esprit au sein de tous les hommes est sans précédent. Presque personne des générations antérieures n’a connu cela. Même au temps de Jésus, il n’y a pas eu les révélations d’aujourd’hui ; des sommets ont été atteints dans les paroles qui vous sont adressées, les choses que vous comprenez et les choses que vous expérimentez. Vous n’abandonnez pas au milieu des épreuves et des châtiments, et cela suffit pour prouver que l’œuvre de Dieu a atteint une magnificence sans précédent. Ce n’est pas une affaire que l’homme est capable de mener et ce n’est pas quelque chose qui est soutenu par l’homme, mais c’est plutôt l’œuvre de Dieu Lui-même. Donc, à partir de plusieurs faits de l’œuvre de Dieu, on peut voir que Dieu veut parfaire l’homme, et Il est sûrement capable de vous rendre complets. Si vous êtes en mesure d’apercevoir cela, si vous êtes en mesure de faire cette nouvelle découverte, alors vous n’attendrez pas la seconde venue de Jésus, mais, au contraire, vous permettrez à Dieu de vous rendre complets dans l’ère présente. Ainsi, vous devez chacun faire de votre mieux et n’épargner aucun effort pour que Dieu vous amène à la perfection.

Extrait de « À l’attention de tout un chacun remplissant sa fonction », dans La Parole apparaît dans la chair

43. Dans le courant actuel, toute personne qui aime vraiment Dieu a la possibilité d’être amenée à la perfection par Lui. Peu importe qu’ils soient jeunes ou vieux, du moment qu’ils conservent dans leur cœur une obéissance et une révérence à l’égard de Dieu, ils seront en mesure d’être amenés à la perfection par Lui. Dieu parfait les gens selon leurs différentes fonctions. Tant que tu as agi de toute ta force et que tu t’es consacré entièrement à l’œuvre de Dieu, tu seras en mesure d’être amené à la perfection par Lui. À présent, aucun de vous n’est parfait. Parfois, vous êtes en mesure d’exercer un type de fonction, et d’autres fois, vous êtes capables d’en exercer deux ; tant que vous donnez toute votre force pour vous dépenser pour Dieu, en fin de compte, Dieu vous amènera à la perfection.

Extrait de « À l’attention de tout un chacun remplissant sa fonction », dans La Parole apparaît dans la chair

44. Pendant le temps de l’œuvre de salut de Dieu, tous ceux qui peuvent être sauvés seront sauvés jusqu’à l’extrême limite, aucun d’entre eux ne sera rejeté, car le but de l’œuvre de Dieu est de sauver l’homme. Au moment du salut de l’homme par Dieu, tous ceux qui sont incapables de réaliser un changement dans leur tempérament, tous ceux qui sont incapables d’obéir complètement à Dieu seront tous voués à la punition. Cette étape de travail, le travail par les paroles, ouvre à l’homme toutes les voies et tous les mystères qu’il ne comprend pas, de sorte que l’homme puisse comprendre la volonté de Dieu et les exigences de Dieu, de sorte qu’il ait les moyens de mettre les paroles de Dieu en pratique et de réaliser des changements dans son tempérament. Dieu n’utilise que des paroles pour faire Son œuvre et ne punit pas les gens parce qu’ils sont un peu rebelles, car maintenant c’est le temps de l’œuvre du salut. Si tous ceux qui sont rebelles étaient punis, personne n’aurait la possibilité d’être sauvé ; ils seraient tous punis et tomberaient en enfer. Le but des paroles qui jugent les hommes est de leur permettre de se connaitre et d’obéir à Dieu ; ce n’est pas qu’ils soient punis au moyen du jugement des paroles. Durant le temps de l’œuvre des paroles, beaucoup de gens exposeront leur rébellion et leur résistance et ils exposeront leur désobéissance au Dieu incarné. Mais Il ne punira pas tous ces gens à cause de cela, plutôt Il ne fera que mettre de côté ceux qui sont profondément corrompus et qui ne peuvent être sauvés. Il livrera leur chair à Satan et, dans quelques cas, mettra fin à leur chair. Ceux qui restent continueront à suivre et à expérimenter le traitement et l’émondage. Pendant qu’ils suivent, s’ils ne peuvent toujours pas accepter le traitement et l’émondage et qu’ils deviennent de plus en plus dégénérés, alors ces gens auront perdu leur chance de salut. Chaque personne qui a accepté la conquête des paroles aura largement la possibilité du salut. Le salut de chacun de ces hommes par Dieu leur montre Sa plus grande indulgence, ce qui signifie qu’ils reçoivent l’ultime tolérance. Tant que les hommes se détournent du mauvais chemin, tant qu’ils peuvent se repentir, Dieu leur donnera la possibilité d’obtenir Son salut. Au début, quand les hommes se rebellent contre Dieu, Dieu n’a aucun désir de les faire mourir ; au contraire, Il fait tout ce qu’il peut pour les sauver. Si quelqu’un n’a vraiment pas de place pour le salut, Dieu le mettra de côté. Dieu est lent à punir quelqu’un, parce qu’Il veut sauver tous ceux qui peuvent être sauvés. Il juge, éclaire et guide les hommes seulement avec des paroles, et n’utilise pas une verge pour les faire mourir. L’utilisation des paroles pour sauver les gens est le but et la signification de l’étape finale de l’œuvre.

Extrait de « Tu devrais mettre de côté les bénédictions du statut et comprendre la volonté de Dieu pour le salut de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

45. Bien que Dieu utilise diverses façons pour réveiller le cœur des hommes, il y a encore un long chemin à parcourir avant que le cœur des hommes ne soit finalement réveillé. Je ne veux voir personne se sentir comme si Dieu l’avait laissé dans le froid, que Dieu l’avait abandonné ou lui avait tourné le dos. Je voudrais seulement vous voir tous emprunter le chemin qui consiste à chercher la vérité et chercher à comprendre Dieu, marchant hardiment de l’avant avec une volonté sans faille, sans crainte, sans fardeau. Quels que soient les torts que tu as commis, peu importe à quel point tu t’es égaré ou à quel point tu as mal agi, ne laisse pas cela devenir un fardeau ou un excès de bagages que tu doives porter avec toi dans ta quête à comprendre Dieu : continue à marcher de l’avant. Peu importe quand cela arrive, le cœur de Dieu, qui est le salut de l’homme, ne change jamais : C’est la partie la plus précieuse de l’essence de Dieu.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique VI », dans La Parole apparaît dans la chair

46. Le Tout-Puissant est miséricordieux envers ces personnes qui ont profondément souffert. D’un autre côté, Il en a assez de celles qui n’ont aucune conscience, car Il a dû attendre trop longtemps la réponse de l’humanité. Il souhaite chercher, chercher ton cœur et ton esprit pour t’apporter de l’eau et de la nourriture, mais aussi t’éveiller afin que tu ne sois plus assoiffé ni affamé. Quand tu es las et que tu commences à ressentir quelque peu la sombre désolation de ce monde, ne sois pas perdu, ne pleure pas. Dieu Tout-Puissant, le Gardien, accueillera ton arrivée à tout moment. Il monte la garde à tes côtés, attendant que tu te retournes. Il attend le jour où tu retrouveras tout à coup la mémoire : tu t’apercevras que tu viens de Dieu, mais que tu as perdu ta direction à un moment donné, tu t’es écarté du droit chemin à un moment donné et tu as gagné un « père » à un moment donné. En outre, tu réaliseras que le Tout-Puissant est là depuis le début, montant la garde et attendant ton retour depuis très, très longtemps. Il surveille avec une soif désespérée, attendant une réaction sans obtenir de réponse. Sa garde n’a pas de prix, et elle est pour le bien du cœur et de l’esprit humains. Peut-être cette garde est-elle infinie, ou peut-être a-t-elle une fin. Mais c’est à toi de savoir exactement où en sont maintenant ton cœur et ton esprit.

Extrait de « Les soupirs du Tout-Puissant », dans La Parole apparaît dans la chair

47. L’amour et la compassion de Dieu sont omniprésents dans chaque détail de Son œuvre de gestion et, sans tenir compte de la capacité des gens à comprendre les bonnes intentions de Dieu, Il réalise toujours sans relâche l’œuvre qu’Il a l’intention d’accomplir. Quelle que soit la capacité des gens à comprendre la gestion de Dieu, les avantages et l’assistance de l’œuvre effectuée par Dieu peuvent être appréciés par chacun. Peut-être qu’aujourd’hui, tu n’as pas ressenti l’amour ou la vie que Dieu offre, mais tant que tu n’abandonnes pas Dieu et ne renonces pas à ta détermination à chercher la vérité, alors il y aura toujours un jour où le sourire de Dieu te sera révélé. Car le but de l’œuvre de gestion de Dieu est de récupérer l’humanité qui est dans le domaine de Satan, de ne pas abandonner l’humanité qui a été corrompue par Satan et qui s’oppose à Dieu.

Extrait de « L’homme ne peut être sauvé que dans le cadre de la gestion de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

a. Un morceau de bois mort : un idiome chinois signifiant « insecourable ».

Précédent : (I) Paroles sur les exigences de Dieu pour l’homme

Suivant : (III) Paroles sur les avertissements de Dieu à l’homme

Contenu connexe